Légendes Secrets - doc

Zombies : Et si la légende prenait un jour tout son sens ?

Les morts-vivants font partie intégrante de l’histoire du monde et chaque culture a sa propre façon d’aborder ce phénomène.

Mais les zombies existent-ils réellement ? Est-il possible que des maladies puissent donner l’impression d’avoir affaire à un mort-vivant, alors que ce n’est absolument pas le cas ?

Y a-t-il une réelle menace d’apocalypse zombie ?

Partie 1

Partie2

Nous avons tous entendu parler du tragique fait divers qui a eu lieu le samedi 26 mai 2012 en Floride et qui a bouleversé la population. Rudy Eugène, un jeune homme de 31 ans errait dans les rues de Miami, nu comme un vers. Il a quelques secondes après, croisé un SDF et n’a pas hésité une seconde avant de se jeter sur lui pour le dévorer vivant, en commençant par son visage. La police américaine a dû lui tirer plusieurs balles dans le corps pour le maîtriser en enfin lui faire lâcher prise.

Des témoins expliquent que l’homme pendant qu’il se rassasiait grognait comme un animal, il n’était plus lui-même et n’avait d’ailleurs rien d’un homme, mais répondait aux caractéristiques d’un zombie. Sa température était extrêmement élevée et il semble que sa faim était sans limites.
Que serait devenue la victime si personne ne l’avait arrêté dans sa folie meurtrière ?

Le jeune homme n’avait bien entendu aucun antécédent de cannibalisme, il était tout ce qu’il y avait de plus normal et croquait la vie à pleine dents, comme tous les jeunes de son âge d’ailleurs. Il était également très pieux, comme en a témoigné sa petite amie. Comment en est-il arrivé là ? Certains parlent d’une drogue synthétique très puissante qui aurait pu lui faire perdre l’esprit, alors que d’autres pensent à une malédiction vaudou. Mais il est vrai également que cette  »pathologie » ressemble à s’y méprendre aux zombies dont nous avons tous entendu parlé.

Ce n’est malheureusement pas un cas isolé puisque nous nous souvenons tous de ce jeune homme qui a avoué avoir mangé le coeur de son ami et colocataire. Un autre n’a pas hésité à jeter ses organes aux policiers présents après s’être poignardé lui-même. Tous trois étaient-ils des zombies ?

Les hommes ont peur de tout ce qui leur est inconnu et le phénomène zombie en effet bien évidemment parti. Voir un mort revenir parmi les vivants pourrait d’ailleurs effrayer n’importe qui, c’est pourquoi de nombreuses cultures ont des rites mortuaires bien précis afin de ne pas vivre ce genre d’expérience. Les Chinois par exemple s’assurent que les morts soient capables de passer de l’autre côté le coeur léger, de façon à ce qu’ils ne reviennent pas hanter les vivants. Les cadavres sont donc attachés de telle façon qu’ils ne puissent pas délier leurs liens s’ils venaient à revenir. Chez les arabes, l’homme qui n’avait aucune morale risquait fort quant à lui de devenir zombie, il fallait donc tenir une moralité à toute épreuve et ne pas pêcher lors de la vie terrestre. Nous le voyons, chaque culture a ses propres croyances à ce sujet-là.

C’est il y a quelques années que deux cadavres ont été découverts avec une pierre dans la bouche. Les archéologues pensent qu’ils ont été enterrés de cette façon afin qu’ils ne puissent revenir parmi les vivants et ainsi, les hanter. Cette mutilation les aurait également empêché de mordre qui que ce soit. Mais, est-il vraiment possible qu’un cadavre sorte de sa tombe ? Est-il également possible que ce dernier erre à la rechercher de viande fraîche pour se nourrir ? Serait-il possible de les arrêter si le cas se présentait ? Et pourquoi ces derniers chercheraient-ils à se venger des vivants ?

Pourquoi un zombie a-t-il besoin de manger ? Selon certains, ce serait pour continuer à fonctionner, puisque la nourriture apporte au corps, ou à ce qu’il en reste, de l’énergie. Mais d’autres pensent que le zombie ne mange que pour détruire la vie et ainsi ramener les vivants à son stade à lui. Cela nous ramène tout droit vers le cannibalisme, pratique répugnante et qui est malheureusement est réelle.

Le cannibalisme apparaît dans la mythologie grec à de nombreuses reprises, mais pas seulement puisqu’aujourd’hui encore, il est souvent relaté et chaque semaine nous entendons un fait divers sur ce sujet. C’est sans compter également sur les tueurs en série cannibales dont nous avons tous entendu parler, comme Jeffrey Dahmer par exemple. Ce dernier prenait en quelque sorte le pouvoir sur l’autre en en mangeant certaines parties. Il n’a pas hésité également à percer des trous dans le crâne de ses captifs pour y verser de l’acide, les rendant de cette façon comparable à des zombies. Cet homme là était parfaitement conscient de ce qu’il faisait quand il traitait ainsi ces victimes et semblait y avoir pris goût.

Mais que se passerait-il réellement en cas d’invasion zombie ? Le monde serait plongé dans un état de panique totale et chacun se méfierait de l’autre, nous savons en effet que l’homme a peur de ce qu’il ne connaît pas. Dans un premier temps, les gouvernements tenteront de rassurer la population sans pour autant réagir, ce qui laissera le temps au  »virus » de s’installer et de se propager encore. Très vite, nous serions assaillis par des nuées de zombies qui n’hésiteront pas à nous sauter dessus toutes dents dehors pour mieux nous croquer et ainsi, nous contaminer. Ils gageront, c’est quasiment certain. Et le pire dans tout cela est sans doute le fait que l’homme pourrait en être à l’origine.

http://www.mystere-tv.com/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2014/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

ISOLATION + CHAUFFAGE pour 1 euro. Nouveau dispositif 2020

Vérifiez votre éligibilité !

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares