La prophétie de DOHRMAN

Wingmakers: The Dohrman Prophecy – Épilogue

The Dohrman Prophecy de James Mahu

Traduction intégrale du livre web

dohrman prophecy

Épilogue

Il y avait quelque chose avant la naissance de notre univers. Une force de l’informe.

Éternellement présente, elle est la force que toutes les autres forces suivent.

Elle est encodée au sein de chaque créature, et tous infailliblement sont conduits par cette force à leur lieu au sein de l’éternellement présent.

La racine de la lumière la plus élevée est notre incarnation, mais la lumière la plus élevée est la racine de cette force.

Nommée de bien des façons, la force reste anonyme et transcendante tout vocabulaire et langue.

J’ai suggéré sa portée dans ce travail, mais ce ne sont que des tracés obliques d’une qualité autrement indiscernable de l’éternel présent. C’est une humble indication, de laisser des mots sur du papier au milieu de cette force qui ne connaît pas de mots.

J’exprime une gratitude sincère à cette force qui nous lie et nous tient en son éternelle présence, et à chacun d’entre vous qui a manifesté un intérêt pour les échos et les ombres de cette force que j’ai tentée d’amadouer en mots.

C’est très facile dans le monde d’aujourd’hui de se considérer comme une île de réalité dans un océan d’illusion. Quand le professeur Anne Sullivan rencontra son nouvel élève Hélène Keller, elle était mal préparée pour la profondeur de l’isolement dans lequel Hélène Keller vivait. Pendant sept ans, Hélène, incapable de voir ou d’entendre (et donc parler), vivait sans communication ; son esprit épargné par un concept unique de son monde. Anne Sullivan aurait pu abandonner une centaine de fois durant ces premiers jours de tentatives de communication avec Hélène, mais son amour et compréhension l’entrainèrent vers une issue facilement.

Anne Sullivan avait besoin d’un pont – un concept simple qui enflammerait l’esprit d’Hélène. Il est arrivé sous la forme de l’eau. En exposant Hélène au toucher et la sensation de l’eau, puis en écrivant le mot «eau» sur la paume de la main de la jeune Hélène, Hélène comprit soudain le concept de l’eau, et la communication naquit dans son esprit. De cette prise de conscience initiale, l’esprit d’Hélène s’est littéralement illuminé. Elle réalisa que des concepts existaient pour permettre la communication, qui débouche finalement à sa réalisation de l’amour.

Dans un sens, nous sommes sourds et aveugles aux fréquences plus fines qui nous entourent à chaque instant de notre journée, ignorant les mondes de dimensions supérieures qui sont soutenus et dirigés par la force éternellement présente. Nous n’avons pas de concepts qui nous permettent de faire l’expérience de cette force, et donc notre moi conscient ignore l’ampleur et la profondeur de notre véritable réalité. Les Anne Sullivan de notre monde cherchent à enflammer les esprits et les cœurs avec des concepts qui nous permettront d’imaginer cette force, pas comme quelque chose d’institutionnalisée ou détenue par quelque nation, culture ou organisation, mais de la sentir directement en nous-mêmes.

Les enseignants utilisent des mots pour décrire la force inconnue de la Source, conscient du fait que leurs élèves peuvent attraper une particule de sa substance et prendre conscience de sa présence en leur sein et en tout le monde. La force, que j’ai appelée Intelligence de la Source, dans certains de mes travaux antérieurs, est l’essence de toutes les structures et ordres.

Les écrits La Prophétie Dohrman et Les Œuvres complètes des WingMakers fournissent un cadre pour exercer son utilisation de telle manière qu’il vous rapproche de la force de la Source. Le mot-clé dans la phrase ci-dessus est « utilisé » car chaque instant de votre vie vous présente une possibilité d’évoluer la conscience normale de l’incarnation humaine et de suivre l’intelligence de votre cœur. C’est la seule façon dans le monde de notre temps de toucher ce qui est, pour détecter la force.

Si vous utilisez l’instant présent – les situations de votre journée de vie quotidienne – pour incarner la force et la projeter grâce aux vertus de votre cœur, vous trouverez votre chemin. Et en trouvant ce moyen, ne vous attendez pas au miraculeux « Ah ah ! » comme votre récompense. Ne vous sentez pas ignoré si vous ne sentez jamais cette force à l’état pur, car, comme Homère a dit, le voyage est sa propre récompense. Il n’y a pas bon ou mauvais dans l’expérimentation ou la non-expérimentation de la force pendant que vous occupez un corps humain. Certains le font, d’autres pas. C’est aussi simple que cela. Une expérience n’est pas meilleure qu’une autre.

Chacun d’entre vous est né avec de l’imagination. C’est cette imagination en vous qui peut atteindre et comprendre ce qu’est cette force. Elle peut sentir sa présence, même si elle reste invisible. Cela suffit. Cela vous aidera. Ce n’est pas un prix à gagner. Ce n’est pas un but à atteindre. Il suffit d’imaginer cette force unificatrice de tous dans tous et à vivre votre vie comme si vous faisiez partie de cette force. Car c’est exactement ce que vous êtes.
Puisse l’amour nous guider dans toutes nos activités,

James

Source : Forum Wingmakers

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2014/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares