La prophétie de DOHRMAN WINGMAKERS

Wingmakers: The Dohrman Prophecy – Chapitre XLI

The Dohrman Prophecy de James Mahu

Traduction intégrale du livre web

dohrman prophecy

Chapitre 41 – Poussée de Manifestation vers le Ciel

Maia regardait le visage blanc de Simon. Ses yeux étaient mi-clos, comme rivés vers un avenir lointain.

Il était assis sur une chaise en bois, assemblée à partir de branches taillées et de bois de cerf, depuis environ dix minutes. Tout à coup, il ouvrit de grands yeux, comme si effrayé par un bruit inhabituel.

« Nous devons convoquer l’Oracle », dit-il sans s’adresser à quelqu’un en particulier, mais ensuite il fixa Maia. « Utilisez le code, ma chère. »

Maia acquiesça, sachant que quelque chose d’important avait dû se passer pour que Simon lui demande de faire appel à l’Oracle. Elle ferma les yeux quelques secondes pour se rappeler les nombres dans le bon ordre, elle jeta un coup d’œil à Kamil qui dormait paisiblement, et récita le code. Sa voix avait une tonalité claire sans ambiguïté comme une voûte céleste de verre dépoli.

Elle attendit. Rien d’autre que l’espace indifférent couplé au parfum d’aiguilles de pin dans le vent apparut dans la salle.

« Essayez encore », dit Simon avec une urgence sans retenue dans sa voix.

Maia répéta les nombres dans le même sens.

« Êtes-vous certaine que les nombres sont exacts, et dans le bon ordre ? », demanda Simon.

« Oui, j’en suis certaine. »

Simon fronça les sourcils, les yeux perdus dans ses pensées. « Allons où nous avons eu notre dernier contact, peut-être qu’il y a des interférences ici. »

« Y a-t-il quelque chose qui ne va pas ? », demanda Maia en se levant.

« Je ne dis pas cela pour vous alarmer », commença Simon, « mais Joseph n’est pas de retour, et il devrait l’être. Quand je l’ai recherché », Simon indique sa tête, puis son cœur, « je n’ai rien trouvé. Il n’y a aucun signe de lui. »
« Aucun signe de lui ? », répéta Maia. « Qu’est-ce que cela signifie ? »

« Je préfèrerais penser que cela ne signifie rien, mais je suis enclin à croire le contraire. »

« Vous commencez à me faire peur », dit Maia, suivant Simon à l’extérieur dans le simple patio.

Dans la minute qui suivit, Maia répéta les codes pour convoquer l’Oracle, mais il n’y eut aucune réponse, en dehors des croassements étrangement solennels d’un corbeau.

Simon faisait les cent pas, caressant sa longue barbe argentée, plongé dans le sentiment inconscient que Joseph était mort. « Je pense que nous devons réveiller Kamil. »

Maia leva les yeux, son regard manifestement troublé. « Vous pensez que Joseph est mort ? »

Simon acquiesça. « Je prie pour que je me trompe. »

« Moi aussi », dit doucement Maia. La sensation d’une certaine morosité envahissante était brusquement palpable pour Maia, et si elle n’avait pas de visage ou de nom à lui donner, elle savait que c’était réel. Un malheur docile était entré dans leur monde telle une grappe de ténèbres, une spirale sur un puits de lumière avec une seule pensée. L’éteindre.

Le Roi Levernon fit irruption dans le bureau de Samuel, en claquant la porte derrière lui. « Je ne jetterai pas les conditions du pacte dans le feu », criait-il, « et je ne suis pas obsédé par l’Oracle ! »

La tête de Samuel recula comme si elle cherchait à éviter un coup de poing. Il n’ignorait pas la mauvaise humeur du roi, mais il était rarement sa cible. Il rassembla son sang-froid et esprit avec une profonde respiration, en se levant à l’égard de la couronne royale. « Hafara vous a dit ces choses ? »

« Peu importe comment je le sais », dit Levernon, sa voix toujours agité, mais nettement plus calme. « Jamais … ne jamais partager n’importe quelle analyse que vous pourriez ressentir au sujet de mes désirs personnels avec aucune des maisons royales. Comprenez-vous ? »

Samuel acquiesça sans protestation, les yeux verrouillés sur ceux de Levernon.

Levernon passa sa main dans ses cheveux en bataille, jetant un regard sur les dossiers empilés et des documents éparpillés sur le bureau de Samuel. « Je vous laisse retrouver votre travail, alors. »

Le roi fit une grimace arrogante, se tourna et sortit du bureau de Samuel tel un enfant géant.

James
A suivre …

Source : Forum Wingmakers
Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr

Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

ISOLATION + CHAUFFAGE pour 1 euro. Nouveau dispositif 2020

Vérifiez votre éligibilité !

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares