La prophétie de DOHRMAN

Wingmakers: The Dohrman Prophecy – Chapitre LXVI

The Dohrman Prophecy de James Mahu

Traduction intégrale du livre web

dohrman prophecy

Chapitre 66 – La Griffe derrière la porte

Il y avait un soupçon de fraîcheur dans l’air du matin comme Karnomen marchait sur les terres du monastère. Il sentit une paire d’yeux sur lui, regarda par-dessus son épaule, et vit son ex-assistant marchant à un rythme effréné une trentaine de mètres derrière. « Ah, Hugelitod. Êtes-vous sur votre chemin pour rencontrer Doriah et votre ami esprit ? »

Hugelitod sourit ironiquement, rattrapant Karnomen sur l’allée pavée. « Avez-vous un instant, votre Éminence ? »

Karnomen plissa les yeux tandis qu’il regardait le ciel comme s’il jugeait le temps par la position du soleil. « Je n’ai qu’une minute. Le roi et son entourage seront ici dans deux jours, donc, comme je suis sûr que vous pouvez l’imaginer, je suis très occupé. Qu’est-ce qui vous préoccupe ? »

Hugelitod s’inclina. « Est-il vrai qu’il y a sept Oracles sur la Terre ? », chuchota-t-il.

Karnomen eut presque le souffle coupé, mais réussit à contrôler sa réaction de sorte qu’il fit comme si la lumière du soleil le gênait. Il indiqua un banc qui était à l’ombre d’un pommier, à dix mètres seulement de leur chemin. « J’ai besoin de reposer mes jambes, allons-nous y asseoir pendant quelques minutes. »

Les deux hommes s’assirent sur le banc, et l’expression de Karnomen semblait lointaine, regardant droit devant, hautain et un peu fatigué, ne donnant à Hugelitod ne serait-ce qu’un regard.

« C’est peut-être vrai », dit Karnomen après une longue pause, « qu’il y a plus d’Oracles, mais je ne sais pas s’il y en a sept. J’en connais un, et celui-là, très bientôt, ne sera plus notre préoccupation. »

Karnomen regarda avec indignation Hugelitod. « Pourquoi me demandez-vous cela ? »

« Si vous le vouliez, comment les détruiriez-vous ? », demanda Hugelitod.

Quelques prêtres marchaient devant et s’inclinaient avec respect vers Karnomen, qui acquiesçait en retour. Les yeux de Karnomen exprimaient la perplexité. « Pourquoi me demandez-vous une chose pareille? Que vous est-il arrivé ? »

« Connaissez-vous la réponse ? », persista Hugelitod.

Karnomen savait que quelque chose avait changé en Hugelitod. Il opérait à pied d’égalité – quelque chose que même Torem n’oserait jamais. Karnomen regarda Hugelitod avec l’intention de l’intimider. « Vous feriez mieux de vous occuper de vos propres affaires telles qu’elles sont. L’Oracle, l’Oracle réel, n’est plus notre préoccupation, et tous les autres qui peuvent exister sur cette planète sont également sans importance. Essayer de les détruire serait un gaspillage de temps et d’énergie. Je vous suggère de trouver Doriah et de se concentrer sur votre journée de travail. »

Karnomen commença à se mettre debout, mais son corps restait assis, comme si paralysé. Il regarda Hugelitod avec crainte, et essaya de parler mais ne pouvait émettre aucun son.

Hugelitod se leva, et se positionna face à Karnomen, le regardant de toute sa hauteur. « Les Oracles sont une menace pour notre suprématie. Vous venez de rendre votre situation très claire. Vous avez peur d’eux et vous n’avez pas la capacité intellectuelle pour les détruire. J’ai un plan visant à les réduire au silence et apporter une nouvelle puissance à notre Église. Soit vous démissionnez et me laissez exécuter ce plan ou soit vous l’entreprenez à mon sens, avec moi agissant comme votre Second Initié. Le choix est vôtre. Je vous donnerai une minute pour prendre votre décision. »

Karnomen semblait figé sur place. Seuls ses yeux semblaient être en mesure d’exprimer le mouvement, et ils regardaient Hugelitod avec une peur intense.

Hugelitod pouvait voir son nouveau pouvoir prendre l’emprise tel un grand serpent se dressant sur une frêle souris piégée dans le coin d’une pièce sans porte. Il n’avait qu’à penser à sa manipulation et elle atteindrait quiconque et les contrôlaient, en particulier ceux qui manipulaient les autres. Ils seraient ses proies les plus faciles. Karnomen était la preuve de cette théorie.

« Vous avez livré l’Oracle à Levernon – à quelle fin ? Ainsi vous pouvez vous retirer ici dans le confort de votre État indépendant ? Levernon pourrait utiliser l’Oracle contre nous d’une manière que vous semblez incapable d’imaginer. Mais c’est impossible. »

Hugelitod mit ses mains derrière son dos. « C’est notre petit secret. Si vous le dites à quiconque, si vous essayez de conspirer contre moi, je ferai en sorte que vos derniers jours soient comptés sur une main, et au cours de ces derniers jours, vous perdrez tous vos sens un jour à la fois. Le sixième jour sera sous forme de punition de vos Dieux, les Anunnaki, et elle réduira votre âme en mille morceaux. »

Hugelitod recula de quelques pas, et se pencha au niveau de la taille regardant directement dans les yeux de Karnomen et fixa Karnomen impitoyablement. « Ai-je votre accord ? »

Karnomen était libéré du contrôle de Hugelitod, mais il entendait la question rugir à l’intérieur de sa tête avec une autorité qu’il n’avait jamais ressentie auparavant. Il savait indéniablement que l’homme devant lui n’était pas véritablement un homme non plus. L’Étoile du Roi, la prophétie, se réalisaient sous ses yeux, et il n’avait pas d’autre choix que de s’aligner avec elle, et il le comprit. Une partie de lui, même minime, le souhaitait même.

Karnomen acquiesça, la voix brisée, comme il retrouvait ses pouvoirs à prendre la parole. « Vous avez mon accord. Je vous nommerai Second Initié, mais vous devrez convaincre l’Ordre de votre mérite. Je ne serai pas en mesure de les convaincre, sans quelque chose qui témoigne de votre … autorité, sans ambiguïté. »

Hugelitod sourit. « Le simple fait que vous me nommerez en tant que Second Initié devrait être d’autant la manifestation dont ils ont besoin, mais s’ils refusent de m’accepter, je m’occuperai de leur résistance. N’ayez aucune crainte. »

Hugelitod recula avec un clin d’œil subtil. « Je vous laisse à vos préparatifs animés. »

Il s’arrêta un moment, puis fit un pas vers Karnomen. « Je m’attends à cette annonce avant la fin de la journée. Réunissez l’Ordre à sept heures ce soir. Rendez-vous à l’observatoire. J’aime assez cette pièce. »

Karnomen s’assit sur le banc, regardant l’homme le plus puissant marcher de manière inoffensive sur le chemin comme un simple prêtre. Pendant plusieurs minutes, Karnomen considéra ses options, réalisant en fin de compte qu’il n’en avait qu’une seule : suivre Hugelitod. Tout à coup, la mort semblait bien loin.

James
A suivre …

Source : Forum Wingmakers
Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr

Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Suivez nous sur les réseaux sociaux

ISOLATION + CHAUFFAGE pour 1 euro. Nouveau dispositif 2020

Vérifiez votre éligibilité !

Articles Phares