Extraterrestres

Vie extraterrestre: 2013, l’année du premier contact ?

E.TAlexandre Coste – Marianne

Les résultats d’une expérience menée par l’Université de Sheffield, au Royaume-Uni, appuient cette théorie selon laquelle la vie serait originaire de l’espace.

Vous avez fantasmé sur le premier contact avec une forme de vie extraterrestre ? Et bien sachez qu’il se serait produit cet été, en Angleterre. C’est en tout cas ce qu’avancent les résultats d’une expérience relatée dans le Journal of Cosmology. Pas d’arrivée en fanfare, de Maison Blanche ou de Tour Eiffel dézinguée à coup de lasers, l’entrevue se serait déroulée dans une sobriété tout à fait déprimante.

Un extraterrestre, quelle tête ça a ?

Si vous imaginiez des formes géométriques et lumineuses, un blobfish géant ou des petits hommes verts, vous risquez d’être déçus. Exceptée leur très nanarde appellation de biomorphs, qui semble issue d’un quelconque film Transformers, ces formes de vie présentées comme extraterrestres sont loin d’être «bling». Voici, de fait, à quoi elles ressemblent :

Vie extraterrestre : 2013, l’année du premier contact ?

Une taille limitée à quelques centaines de microns tout au plus, ça limite le champ des interactions. L’un de ces biomorphs serait une diatomée, à savoir une algue unicellulaire planctonique, selon ce bon vieux Wikipédia.

La pêche aux aliens

Pour mener à bien cette expérience, nos scientifiques ont envoyé un ballon météorologique dans la stratosphère. Celui-ci était équipé de petits tiroirs rétractables qui avaient été préalablement stérilisés afin d’être certain qu’aucun autre organisme ne vienne fausser les résultats. Ces tiroirs étaient filmés par une caméra qui confirmait et enregistrait les ouvertures. A toutes les étapes de l’expérience, insiste l’article, toutes les précautions ont été prises pour être absolument sûr que les seuls organismes recueillis proviennent de la stratosphère. On peut toutefois rester dubitatif face à l’aspect, disons… «artisanal» de l’entreprise.

Ces organismes, nous dit-on, présentent des propriétés étonnantes. Leur poids, principalement, exclut le fait qu’ils aient été transportés depuis le sol terrestre. Seule une gigantesque éruption volcanique aurait éventuellement pu les porter si haut, mais le dernier volcan d’envergure ayant craché à la face des cieux à commis son outrage il y a trois ans de ça, aussi toute la matière a-t-elle eu le temps de retomber tranquillement.

Ces biomorphs auraient donc rejoint notre stratosphère via des comètes qui les transportaient. Cette conclusion apporte de l’eau au moulin des adeptes d’une théorie répondant au doux nom de panspermie, qui prétend que l’origine de l’homme est extraterrestre et que la vie serait apparue sur Terre grâce à des corps rocheux provenant de l’espace.

On se demande tout de même pourquoi la Nasa, avec tout son matos ultra-sophistiqué, n’est pas arrivée aux même conclusions depuis un moment. Afin de s’assurer de la véracité absolue des résultats et de convaincre une armée de sceptiques, une nouvelle expérience va être menée en octobre par la même équipe.

Une pluie d’E.T

«Si nous sommes dans le vrai, conclut le professeur Milton Wainwright, à l’origine de l’expérience, cela veut dire qu’il y a de la vie dans l’espace et qu’elle vient sur Terre. Cela veut aussi dire que la vie sur Terre puise peut-être ses propres origines dans l’espace (…) Statistiquement, il n’y a aucune raison pour laquelle la vie devrait venir de la Terre. Il y a des milliards et des milliards de comètes mais la plupart des biologistes sont scotchés à [la recherche] sur Terre (…) La Terre est un système ouvert sur lequel des éléments organiques pleuvent alors que nous sommes en train de parler en ce moment.»

Se pourrait-il que les extraterrestres s’écrasent sur Terre depuis la nuit des temps, et que nous l’ignorions tout simplement parce que chaque organisme vivant sur Terre aurait pour origine commune… l’espace ? Rien n’est moins sûr… Le journal ayant publié l’étude en question étant loin de faire l’unanimité en matière de rigueur scientifique…

Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Vérifiez votre éligibilité 

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares