RA MATERIAL, la loi Une

RA MATERIAL – part 4 – Sur nos origines et les missionnés …

Au seuil de cette année 2012, j’ai pris l’initiative de présenter ici : « Le RA MATERIAL« , comme une petite révision avant le grand saut …
Le RA MATERIAL a connu un grand succés dans les années 80. Ces données ont elles-même été fortement influencé par la fondation ARE de Edgar Cayce ou Schwaller de Lubicz.

Le message du RA MATERIAL s’accorde avec le compteur du calendrier Maya. Nous sortons enfin du dualisme, et s’ébauche une nouvelle ouverture de conscience.

Les dimensions 4D-5D-6D…et certainement 7D à un niveau ultime, expérimentent encore certaines polarités…, moindre, mais polarités quand même… ! Donc dualisme et complémentarité … sont encore là pour un moment ! A nous de comprendre et d’apprendre enfin L’ALLIANCE, base de la LOI de Un.Je suis épatée, car à la lecture du RA MATERIAL, je constate d’énormes similitudes avec les communications des Hathor …. Miléna

Copyright © 2007 L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.

CAVEAT: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger. (Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre V, Séance 12, Fragment 5

28 janvier 1981

Jim: Au premier paragraphe de la section qui suit, on peut se rendre compte comme il est facile, même pour les chercheurs les plus sérieux, de perdre à l’occasion l’attitude appropriée pour trouver le coeur du processus d’évolution.

L’harmonisation appropriée de l’être pour une quête efficiente, concerne bien moins ce que l’on fait que comment on le fait et comment on l’équilibre ou l’assied à l’intérieur de soi grâce à la méditation et à la contemplation. Sans l’équilibre de l’attitude méditative, le mental tend à être distrait par la répétition terre-à-terre des événements, et la leçon tend à circuler en orbite à la périphérie du soi, sans pouvoir être assise au centre de l’être pour y présenter un entendement plus profond de la nature de cette illusion, et un sens de la manière d’y faire naviguer le soi d’une manière plus harmonieuse.

Nous voyons aussi, dans la réponse suivante de Ra, qu’il est impératif que ces mouvements de navigation de notre être soient les produits de choix du libre arbitre, qui ne doivent jamais être limités par un autre être. Ce point résonne en écho dans la réponse de Ra à la question de Don au sujet des implications métaphysiques qui surviendraient s’il était tenté d’enfermer un ‘homme en noir’ dans un réduit, opportunité qui, entre parenthèses, ne s’est jamais présentée à nous!

Voilà encore un bon exemple d’une série de questions qui changent de cap, pour virer vers des informations transitoires et sans importance. Notez comment Ra clôture la séance 12 au Livre I, aussi intitulé The Ra Material ; il fait allusion à un ‘alignement correct’ et à une ‘orientation appropriée’ de la bible, de la bougie, de l’encensoir et de l’eau qui sont légèrement hors d’alignement. Ce n’est qu’au bout de douze séances que nous avons pu déterminer qu’en réalité Ra ne parlait pas de la disposition physique de la bible, etc., mais qu’il nous indiquait que notre alignement métaphysique n’était plus adéquat.

Notre ligne de questionnement s’était déplacée par rapport au coeur du processus d’évolution. Puisque notre contact avec Ra se faisait sur ‘bande étroite’, cela signifiait que Ra n’était plus à même de répondre à des questions qui étaient à côté de la cible. Si nous avions permis à ces distorsions de subsister pendant une période prolongée, le contact aurait été altéré, et ensuite nous l’aurions perdu.

La dernière partie de cette séance a trait au concept de ce qui est appelé les Missionnés et de leurs caractéristiques, fréquemment partagées, qui sont de souffrir de maladies physiques comme des allergies et des troubles de la personnalité qui, au sens le plus profond, semblent être des réactions à la fréquence vibratoire de cette planète. Ceci est apparemment un effet secondaire dû au fait que ces entités se trouvent sous une autre influence planétaire, à une densité plus haute, qui est leur vibration originelle.

Ces Missionnés s’incarnent sur cette planète de troisième densité afin de rendre service de toutes les manières possibles pour aider la population de cette planète à mieux prendre conscience du processus d’évolution et de s’harmoniser sur lui. Ils passent par les mêmes processus d’oubli que n’importe quel être de troisième densité qui s’incarne ici, et ils deviennent complètement cet être de troisième densité — même s’ils commencent lentement à se rappeler pourquoi ils sont nés ici. Apparemment, environ une personne sur soixante-dix sur Terre est d’une telle origine.

Il est devenu très en vogue, de nos jours, d’affirmer que tel est de telle ou telle planète, de telle ou telle densité supérieure, que tel est en réalité tel ou tel être supérieur venu sur Terre pour être un grand instructeur. Il est embarrassant pour nous de voir une opportunité si magnifique de rendre humblement service réduite à un jeu dont le but est d’avoir le plus de ‘sardines’ spirituelles sur ses manches. Nous ne dissimulons pas la possibilité que nous pourrions être de ces origines, mais aucun de nous, aucun de ceux de Ra, ne considère une telle origine comme particulièrement remarquable. Ainsi que Don le disait fréquemment: «il faut bien être quelque part pour faire quelque chose. Autant être ici en le faisant».

Carla: Je pense qu’une chose qu’il ne faut pas perdre de vue c’est que, si nous sommes des Missionnés venus d’ailleurs, nous sommes venus ici pour une certaine raison: servir en cette période-ci, dans ce monde de l’ombre, cette Terre de troisième densité. Oui, nous souffrons des résultats des efforts faits pour vivre dans une gamme vibratoire difficile pour nous et, oui, nous nous souvenons un peu d’une ‘vie meilleure’. Si nous nous souvenons de cela, alors il devient plus clair que notre mission principale ici est simplement de vivre, respirer l’air et laisser couler l’amour qui est en nous.

La simple vie de tous les jours est sacrée quand la personne la vit avec la conscience que “tout est amour”, un petit air qui chante derrière nos mots et nos pensées. Vivre avec dévotion n’implique pas nécessairement qu’on devienne un ermite ou un pèlerin errant, bien que si vous vous en sentez le besoin, que votre chemin soit béni. Pour moi, du moins, le quotidien est le plus sacré : la lessive, les taches ménagères, les courses. Tout bouge en rythme, et nous faisons partie de cette symphonie de toute vie qui partage l’énergie qui va et vient.

Je sais qu’une des grandes espérances du Missionné est de trouver son service. Vivre une vie dévouée, au milieu de l’animation générale, est un service ample et parfait. C’est pour cela que nous sommes venus ici. A mesure que nous laissons l’amour couler à travers nous, les autres changent, et à mesure qu’ils ouvrent leur coeur, le cercle de lumière grandit. Nous sommes maintenant à un stade où les sources de lumière commencent à se connecter… est-ce que j’entendrais naître le mental global?

Le mental global est pour moi un concept très réel, tout spécialement depuis l’avènement du courrier électronique et de l’Internet. Avec l’échange d’informations sans plume ni papier, nous travaillons essentiellement avec de la lumière, indubitablement un des moyens de communication les plus purs. A mesure que je rassemble des récits décrivant la nostalgie des Missionnés, je suis frappée de voir combien intense et constant est le désir général d’un home spirituel, d’une identité, et d’un moyen de servir. J’encourage tous ceux qui font l’expérience d’être des Missionnés de se relier entre eux et de former un réseau avec d’autres consciences éveillées, de vivre à coeur ouvert ensemble, et de laisser la lumière nous pénétrer tous par l’intermédiaire de ‘La Toile’ de la conscience planétaire. Comme le dit Jim, il n’y a pas de service plus grand que d’être soi-même dans ce monde parfois réfractaire.

Don aimait Andrija Puharich et a été son ami loyal et généreux pendant de nombreuses années. Nous avons rencontré Andrija en 1974, après avoir lu son livre “URI”, et l’avoir identifié comme un des personnages de notre roman étrangement prophétique «THE CRUCIFIXION OF ESMERELDA SWEETWATER», que nous avions écrit en 1968 et 1969.

Nous avions aidé au «Lien Mental» de 1977, devenu historique depuis, et l’avions suivi de loin alors qu’il esquivait les balles et les agents de divers gouvernements qui pensaient qu’il mijotait quelque chose. Puharich était une personne d’une immense hospitalité et d’une immense gentillesse, bien que tout à fait insensible et inconscient au monde et de ses exigences au delà de son propre travail. C’était un homme qui se levait le matin et se mettait au travail, sans relâche, s’arrêtant brièvement de temps en temps pour saisir un peu de nourriture, littéralement, jusqu’à ce qu’il soit l’heure de se mettre au lit. Il passait à travers les gens, utilisant leurs talents et leurs contributions financières qui soutenaient son travail, inconscient du fait qu’il épuisait leur personne, leurs ressources ou leur temps, parce qu’ils se concentrait exclusivement sur le travail qu’il avait à faire, jamais sur le moyen de faire de l’argent.

C’était un érudit et un homme brillant, et bien des choses sont survenues dans son sillage. C’est une perte pour le monde des idées que ses journaux soigneusement tenus aient été confisqués au moment de sa mort et aient disparu. J’admets volontiers que j’ai souvent senti qu’il ‘utilisait’ Don. J’ai senti que cet homme avait plus d’énergie mais moins de sagesse que Don. J’ai senti qu’il aurait dû suivre les sages conseils de Don, parfois. Don lui-même n’a jamais rien ressenti de ce genre. Il était content de pouvoir aider. Je rends hommage à Andrija. Quel type singulier et remarquable il a été, et combien il a donné, de tant de manières!

George Hunt Williamson était un canal que nous admirions beaucoup; en fait nous avons utilisé son relais du Frère Philip pour notre bande «MESSAGES FROM THE UFOs». Nous étions seulement en contact téléphonique avec lui, et comme Andrija, il n’a jamais réussi à venir à nos séances. Il est probable qu’il n’avait pas trop apprécié la demande que lui avait faite Ra de se préparer! Il est un des grands pionniers en matière d’ovnis et recherches métaphysiques y afférentes, et je pense le premier à donner un nom aux Missionnés: Il les appelait ‘les pommes’, citant un message ovni relayé par radio: “vers les pommes que nous salons, nous reviendrons”.

Séance 12, 28 janvier 1981

Interlocuteur: J’ai reçu un appel d’Henry Puharich cet après-midi, il sera ici le mois prochain. Je voudrais demander s’il est autorisé à se joindre à notre cercle et à poser des questions. Je voudrais également demander si Michael D’brenovic, aussi connu sous le nom de George Hunt Williamson, pourrait lui aussi se joindre au cercle.

Ra: Je suis Ra. Ces entités, pour le moment, ne sont pas harmonisées de manière appropriée pour ce travail particulier, à cause de distorsions vibrationnelles qui, à leur tour, sont dues à un récent manque de temps/espace que vous nommez ‘occupations’. Il serait demandé que ces entités passent un bref temps/espace au cours de chaque cycle diurne de votre planète en contemplation. A un futur temps/espace de votre continuum vous serez priés de renouveler cette demande. Ce groupe est hautement équilibré par rapport aux distorsions vibratoires de cet instrument étant donné, premièrement, le contact avec l’instrument sur une base quotidienne. Deuxièmement, étant donné le contact avec l’instrument par l’intermédiaire de périodes de méditation. Troisièmement, par l’intermédiaire d’une distorsion personnelle du complexe mental/corps/esprit vers la contemplation, ce qui au total rend ce groupe efficace.

Interlocuteur: Quel était le groupe qui est entré en contact avec Henry Puharich en Israël vers 1972?

Ra: Je suis Ra. Nous devons nous abstenir de répondre à cette demande à cause de la possibilité/probabilité que celui que vous nommez Henry lise cette réponse. Cela provoquerait des distorsions dans son avenir. Il est nécessaire que chaque être ait recours au libre et complet discernement de l’intérieur du soi global, qui est au coeur du complexe mental/corps/esprit.

Interlocuteur: Est-ce que cela vous empêcherait aussi de dire avec qui le groupe dont je faisais partie en 1962 est entré en contact?

Ra: Je suis Ra. Cette demande peut recevoir une réponse. Le groupe contacté était la Confédération.

Interlocuteur: Est-ce qu’ils avaient un vaisseau dans notre région à ce moment-là?

Ra: Je suis Ra. Il n’y avait pas de vaisseau. Il y avait une forme pensée.

Interlocuteur: Si un ‘homme en noir’ devait venir me rendre visite et que je l’enferme dans un réduit, est-ce que je pourrais le garder, ou disparaîtrait-il ?

Ra: Je suis Ra. Cela dépend du type d’entité que vous auriez attrapé. Vous êtes peut-être à même de percevoir une construction. La construction peut être conservée pendant une brève période, bien que ces constructions aient aussi la capacité de disparaître. La programmation de ces constructions rend cependant plus difficile leur contrôle à distance. Vous ne seriez pas capable de vous colleter avec une entité de forme pensée du type ‘homme en noir’, comme vous les appelez.

Interlocuteur: Est-ce que cela irait à l’encontre de la Loi Une? Est-ce que je ferais une erreur en saisissant une de ces entités ?

Ra: Je suis Ra. Il n’y a pas d’erreurs sous la Loi Une.

Interlocuteur: Ce que je voulais demander c’est: est-ce que je me polariserais plus vers le service de soi ou plus vers le service d’autrui si j’enfermais cette forme pensée ou construction?

Ra: Je suis Ra. Vous pouvez considérer cette question par vous-même. Nous interprétons la Loi Une, mais non pas jusqu’à donner des avis.

Interlocuteur: Existe-t-il un moyen, pour ces Missionnés, de se guérir par eux-mêmes de leurs troubles physiques?

Ra: Je suis Ra. Ceci sera la dernière question complète de ce temps/espace.

La distorsion d’auto-guérison s’effectue au travers de la réalisation de l’infini intelligent à l’intérieur de nous. Celle-ci est bloquée, d’une certaine façon, chez ceux qui ne sont pas parfaitement équilibrés dans des complexes corporels. Le blocage varie d’entité à entité. Il faut la prise de conscience de la nature spirituelle de la réalité, si vous voulez, et le déversement correspondant de cette réalité dans le complexe individuel mental/corps/esprit, pour qu’une guérison ait lieu.

Y a-t-il une brève question avant que nous clôturions cette séance?

Interlocuteur: Vous est-il possible de nous dire si l’un ou l’autre de nous trois est/sont un/des Missionné(s)?

Ra: Je suis Ra. En scannant chacun des complexes mental/corps/esprit présents, nous trouvons déjà une complète certitude de cette occurrence et, dès lors, ne voyons pas d’inconvénient à récapituler cette occurrence. Chacun de ceux qui sont présents ici sont (sic) des Missionnés poursuivant une mission si vous voulez.

La Loi Une, Livre I, Séance 13

29 janvier 1981

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et la lumière du Créateur infini. Je communique maintenant.

Interlocuteur: Tout d’abord je voudrais vous demander de m’excuser de poser tant de questions stupides pendant que je cherche ce que nous devrions faire. Je considère que ce que nous faisons est un grand honneur et privilège, et aussi d’être d’humbles messagers de la Loi Une. Je crois à présent que la manière de préparer ce livre est de commencer au début de la création et suivre l’évolution de l’homme sur Terre, tout en recherchant à tout moment comment la Loi Une a été utilisée. Je voudrais aussi donner pour titre à ce livre The Law of One (La Loi Une), et je voudrais citer comme auteur ‘Ra’. Seriez-vous d’accord avec cela?

Ra: Je suis Ra. Votre demande n’est pas claire. Voudriez-vous s’il vous plaît citer comme des demandes séparées chaque domaine, d’accord?

Interlocuteur: Premièrement, je voudrais commencer au début de la création, aussi loin que nous pourrons remonter, et suivre le développement de l’homme jusqu’au temps présent. Est-ce acceptable?

Ra: Je suis Ra. Ceci est complètement votre discernement/compréhension/ décision.

Interlocuteur: Deuxièmement, je voudrais intituler le livre The Law of One, auteur ‘Ra’. Est-ce que c’est acceptable?

Ra: Je suis Ra. Le titre du livre est acceptable. La composition en provenance du complexe vibratoire sonore Ra est, dans notre distorsion de compréhension, incomplète: nous sommes des messagers.

Interlocuteur: Pouvez-vous dire alors qui devrait être l’auteur du livre?

Ra: Je suis Ra. Je peux seulement demander que si votre discernement/compréhension suggère l’utilisation du complexe vibratoire sonore, Ra, la phrase: «An humble messenger of the Law of One» (Un Humble Messager de La Loi Une) soit ajoutée.

Interlocuteur: Merci. Pouvez-vous me parler de la première chose connue dans la création?

Ra: Je suis Ra. La première chose connue dans la création est l’infini.

L’infini est création.

Interlocuteur: De cet infini doit donc provenir ce que nous expérimentons comme la création. Quelle a été l’étape suivante, ou le développement suivant?

Ra: Je suis Ra. L’infini a pris conscience. Cela a été l’étape suivante.

Interlocuteur: Après ceci, qu’est-ce qui est venu ensuite?

Ra: Je suis Ra. La prise de conscience a mené à la focalisation de l’infini en infinie énergie. Vous avez nommé cela par divers complexes vibrationnels sonores, le plus commun à vos oreilles étant ‘Logos’ ou ‘Amour’.

Le Créateur est la focalisation de l’infini en un principe ayant pris conscience ou étant conscient, nommé par nous de la manière la plus proche que nous puissions créer de la compréhension/apprentissage dans votre langage: ‘infini intelligent’.

Interlocuteur: Pouvez-vous dire l’étape suivante?

Ra: Je suis Ra. L’étape suivante est toujours, dans ce nexus d’espace/temps de votre illusion, en train de poursuivre sa progression comme vous pouvez le voir dans votre illusion.

L’étape suivante est une infinie réaction au principe créateur qui suit la Loi Une dans une de ses distorsions primales: la liberté de volonté.

Ainsi, de très, très nombreuses dimensions, en nombre infini, sont possibles.

L’énergie voyage à partir de l’infini intelligent en premier lieu à cause du déferlement d’une force créatrice randomisée, celle-ci créant ensuite des modèles qui, en style holographique, apparaissent comme la création tout entière, indépendamment de la direction ou de l’énergie explorée. Ces modèles d’énergie commencent alors à réguler leurs propres, dirons-nous, rythmes et champs d’énergie locaux, créant ainsi des dimensions et des univers.

Interlocuteur: Pouvez-vous alors me dire comment la galaxie et les systèmes planétaires ont été formés?

Ra: Je suis Ra. Vous devez imaginer un grand saut de pensée dans cette demande, car à la dernière demande les univers, comme vous dites, physiques, ne sont pas encore nés.

Les énergies ont voyagé en modèles de plus en plus intelligents jusqu’à ce que l’individualisation de diverses énergies émanant du principe créateur de l’infini intelligent soit devenue telle qu’elles soient des co-Créateurs.

C’est ainsi que ce qui est appelé matière physique a commencé.

Le concept de la lumière est capital pour saisir ce grand saut de pensée car cette distorsion vibrationnelle de l’infini est la pierre sur laquelle est construite ce qui est connu comme la matière, la lumière étant intelligente et pleine d’énergie, étant ainsi la première distorsion de l’infini intelligent qui a été appelé par le principe créateur.

Cette lumière d’amour a été faite de manière à avoir dans ses occurrences d’actualité [1]certaines caractéristiques, parmi lesquelles l’entier infini paradoxalement décrit par la ligne droite, comme vous l’appelleriez. Ce paradoxe est responsable de la forme des diverses entités d’illusion physique que vous appelez systèmes solaires, galaxies, et planètes à révolution et tendant au lenticulaire.

Interlocuteur: Je pense que j’ai fait une erreur en devançant le processus que vous étiez en train de décrire. Serait-il utile de combler ce grand fossé dû à l’erreur que j’ai faite?

Ra: Je suis Ra. J’ai essayé de combler le fossé. Mais vous pouvez me questionner de toute manière que vous estimez appropriée.

Interlocuteur: En prenant la question juste avant celle que j’ai posée à propos des galaxies et planètes, me dire quelle a été l’étape suivante à partir de là?

Ra: Je suis Ra. Les étapes, comme vous les appelez, sont, au moment de la question, simultanées et infinies.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire comment l’infini intelligent est devenu, dirons-nous (j’ai du mal avec la langue), comment l’infini intelligent est devenu individualisé à partir de lui-même?

Ra: Je suis Ra. Ceci est une question appropriée.

L’infini intelligent a discerné un concept. Ce concept a été discerné comme étant liberté de volonté de prise de conscience. Ce concept est la finitude.

Cela a été le paradoxe premier et primal ou distorsion de la Loi Une.

Ainsi, l’infini intelligent s’est investi dans une exploration de la multiplicité.

Etant donné les infinies possibilités de l’infini intelligent, il n’y a pas de fin à la multiplicité. L’exploration est dès lors libre de se poursuivre dans un éternel présent.

Interlocuteur: Est-ce que la galaxie dans laquelle nous nous trouvons a été créée par l’intelligence infinie, ou bien a-t-elle été créée par une portion de l’intelligence infinie?

Ra: Je suis Ra. La galaxie et toutes les autres choses matérielles dont vous avez conscience sont des produits de portions individualisées de l’infini intelligent.

Chaque exploration commencée a, à son tour, trouvé son point de focalisation et est devenue co-Créateur.

En utilisant l’infini intelligent chaque portion a créé un univers et en permettant aux rythmes du libre choix de circuler, en jouant avec le spectre infini des possibilités, chaque portion individualisée est devenue un canal de transmission pour l’amour/lumière vers ce que vous pourriez appeler l’énergie intelligente, créant ainsi les Lois naturelles de chaque univers particulier.

Chaque univers, à son tour, s’est individualisé en un point de focalisation devenant à son tour un co-Créateur et permettant de poursuivre la diversité, créant ainsi de nouvelles énergies intelligentes régulant ou suscitant l’apparition de Lois naturelles dans les modèles vibrationnels de ce que vous appelleriez un système solaire.

Ainsi, chaque système solaire a son propre, dirons-nous système coordonné local de lois naturelles illusoires.

Il doit être compris que chaque portion, si petite soit-elle, de toute densité ou modèle illusoire contient, comme dans une image holographique, le Créateur unique qui est l’infini.

C’est ainsi que tout commence et finit par un mystère.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire comment l’infini individualisé a créé notre galaxie et si c’est la même portion qui a créé notre système planétaire et, dans l’affirmative, comment cela s’est-il produit?

Ra: Je suis Ra. Nous avons peut-être mal perçu votre demande. Nous étions sous la distorsion/impression que nous avions répondu à cette demande particulière. Voulez-vous reformuler la demande?

Interlocuteur: Je me demande si le système planétaire dans lequel nous nous trouvons maintenant a été créé en entier en une fois, ou si notre soleil a été créé en premier et les planètes ensuite.

Ra: Je suis Ra. Le processus, dans votre illusion, se déroule du plus grand vers le plus petit.

Ainsi, le co-Créateur, en individualisant la galaxie, a créé des modèles d’énergie qui se sont ensuite focalisés en des foyers multiples d’autres prises de conscience conscientes de l’infini intelligent. C’est ainsi que le système solaire dans lequel vous expérimentez l’habitation a ses propres modèles, rythmes et lois naturelles qui lui sont uniques.

Cependant, la progression se fait depuis l’énergie spiralante de la galaxie vers l’énergie spiralante solaire, vers l’énergie spiralante planétaire, vers les circonstances expérientielles d’énergie spiralante qui initie la première densité de prise de conscience de la conscience des entités planétaires.

Interlocuteur: Pouvez-vous me parler de cette première densité d’entités planétaires?

Ra: Je suis Ra. Chaque étape récapitule l’infini intelligent dans sa découverte de la prise de conscience.

Dans un environnement planétaire tout commence dans ce que vous appelleriez le chaos, l’énergie non dirigée, et l’aléatoire dans son infinitude. Lentement, selon vos termes de compréhension, il se forme un foyer de conscience de soi. C’est ainsi que fonctionne le Logos.

La lumière arrive pour former l’obscurité, en suivant les modèles et rythmes vibratoires du co-Créateur, construisant ainsi un certain type d’expérience.

Ceci commence avec la première densité, qui est la densité de la conscience, la vie minérale et aquatique sur la planète apprenant du feu et du vent la conscience de l’être. Ceci est la première densité.

Interlocuteur: Comment cette première densité progresse-t-elle ensuite vers une plus grande prise de conscience?

Ra: Je suis Ra. L’énergie spiralante, qui est la caractéristique de ce que vous appelez ‘lumière’, se déplace en ligne droite spiralante, donnant ainsi aux spirales un inévitable vecteur vers le haut, vers une actualité plus compréhensive en ce qui concerne l’infini intelligent.

Ainsi, l’actualité de première dimension tend vers les leçons de deuxième densité d’un type de prise de conscience qui inclut la croissance au lieu de la dissolution ou le changement aléatoire.

Interlocuteur: Pourriez-vous définir ce que vous entendez par croissance?

Ra: Je suis Ra. Figurez-vous, si vous voulez, la différence entre la vie minérale ou aquatique de première vibration, et les êtres de deuxième densité inférieure, qui commencent à se déplacer autour et sur son actualité. Ce mouvement est la caractéristique de la deuxième densité, l’inclination à la lumière et la croissance.

Interlocuteur: Par inclination à la lumière qu’entendez-vous?

Ra: Je suis Ra. Un exemple très simpliste de croissance de deuxième densité inclinant à la lumière est celui de la feuille qui se tend vers la source de lumière.

Interlocuteur: Y a-t-il une quelconque différence physique entre première et deuxième densité? Par exemple, si je pouvais voir côte à côte une planète de première densité et une planète de deuxième densité, dans ma condition présente, est-ce que je les verrais toutes les deux? Est-ce qu’elles seraient toutes deux physiques pour moi ?

Ra: Je suis Ra. C’est exact. L’octave complète de vos densités serait clairement visible si, la quatrième à la septième ne choisissaient pas de ne pas être visibles.

Interlocuteur: Alors comment est-ce que la deuxième densité progresse vers la troisième?

Ra: Je suis Ra. La deuxième densité aspire à la troisième densité qui est la densité de la conscience de soi ou prise de conscience de soi.

Cette inclination a lieu par l’intermédiaire des formes de deuxième densité qui sont investies par des êtres de troisième densité ayant une identité dans la mesure où elles deviennent des complexes mental/corps conscients de soi, devenant ainsi des complexes mental/corps/esprit et entrant en troisième densité, la première densité où il y a conscience de l’esprit.

Interlocuteur: Quel est le niveau de densité de notre planète Terre en ce moment?

Ra: Je suis Ra. La sphère sur laquelle vous vous trouvez est de troisième densité dans son actualité de complexes mental/corps/esprit.

Elle est maintenant dans un continuum espace/temps de quatrième densité. Cela provoque une moisson plutôt difficile.

Interlocuteur: Comment une planète de troisième densité devient-elle une planète de quatrième densité?

Ra: Je suis Ra. Ceci sera la dernière question complète.

La quatrième densité est, comme nous l’avons dit, aussi régulière dans son approche que le marteau de l’horloge qui frappe l’heure.

L’espace/temps de votre système solaire a permis à cette sphère planétaire de spiraler vers l’espace/temps d’une configuration vibrationnelle différente. Ceci a pour effet que la sphère planétaire est à même d’être moulée par ces nouvelles distorsions.

Cependant, les formes pensées de vos gens pendant cette période de transition sont telles que les complexes Mental/corps/esprit, tant des individus que des sociétés, sont éparpillés dans tout le spectre au lieu d’être devenus capables de saisir l’aiguille, dirons-nous, et de pointer la boussole dans une direction.

Ainsi, l’entrée dans la vibration de l’amour, parfois appelée par vos gens la vibration de la compréhension, n’est pas effective pour votre complexe sociétal présent.

Dès lors, la moisson sera telle que beaucoup répéteront le cycle de troisième densité. Les énergies de vos Missionnés, de vos instructeurs, et de vos adeptes en ce moment, sont toutes orientées vers une augmentation de la moisson. Cependant, il y en a peu à moissonner.

Interlocuteur: Je voudrais vous demander de m’excuser de poser parfois des questions inappropriées. Il est parfois difficile de poser précisément la bonne question. Je ne veux pas revenir sur un terrain que nous avons déjà couvert. Je remarque que cette période est légèrement plus courte que les séances de travail précédentes. Y a-t-il une raison à cela?

Ra: Je suis Ra. L’énergie vitale de cet instrument est plutôt faible.

Interlocuteur: Je déduis de cela que ce serait une bonne idée de ne pas avoir une autre séance aujourd’hui. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. C’est bien d’avoir une séance plus tard s’il est acceptable que nous surveillions cet instrument et cessions de l’utiliser quand il devient faible en matériau dans lequel nous puisons. Nous ne voulons pas épuiser cet instrument.

Interlocuteur: Ceci est toujours acceptable pour n’importe quelle séance. Je vais poser ma dernière question. Est-ce que nous pouvons faire quelque chose pour augmenter le confort de cet instrument ou aider à cette communication?

Ra: Je suis Ra. C’est bien. Chacun est extrêmement consciencieux. Poursuivez ainsi.

Je suis Ra. Je vous laisse dans l’amour et la lumière du Créateur infini unique. Allez et réjouissez-vous dans la puissance et la paix du Créateur unique. Adonai.

[1] Original : ‘beingness’ (NdT)

La Loi Une, Livre I, Séance 14

29 janvier 1981

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et la lumière du Créateur infini. Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: En relisant le travail de ce matin j’ai pensé qu’il pourrait être utile d’approfondir certaines choses. Vous avez dit que la deuxième densité tend vers la troisième densité, qui est la densité de la conscience de soi ou de la prise de conscience de soi. Cette inclination est due au fait que des formes de deuxième densité sont investies par des êtres de troisième densité. Pourriez-vous expliquer ce que vous entendez par là ?

Ra: Je suis Ra. Tout comme vous mettriez un vêtement, ainsi vos êtres de troisième densité investissent ou vêtent certains êtres de deuxième densité de conscience de soi.

Ceci est souvent effectué au travers de l’opportunité de ce que vous appelez les animaux domestiques. Cela a également été effectué par divers autres moyens d’investiture. Ceux-ci comprennent de nombreux complexes de pratiques religieuses qui personnifient et envoient de l’amour vers divers êtres naturels de deuxième densité dans leur forme de groupe.

Interlocuteur: Quand cette Terre était de deuxième densité, comment les êtres de deuxième densité ont-ils été investis?

Ra: Je suis Ra. Il n’y a pas eu ce type d’investissement tel quel, mais le simple investissement de troisième densité qui est la ligne de lumière en spirale appelant à une distorsion vers le haut, de densité à densité. Le processus est plus long quand il n’y a pas d’investissement de la part d’êtres incarnés de troisième densité.

Interlocuteur: Alors quelle était la forme de deuxième densité —quelle était son apparence— qui est devenue l’homme Terrien dans la troisième densité? A quoi ressemblait-il en deuxième densité?

Ra: Je suis Ra. La différence entre formes corporelles de deuxième et de troisième densité aurait été peu marquée dans de nombreux cas.

Dans le cas de votre sphère planétaire, le processus a été interrompu par ceux qui se sont incarnés ici depuis la sphère planétaire que vous nommez Mars.

Elles ont été ajustées par altération génétique et, dès lors, il y a eu certaines différences d’une variété très significative plutôt qu’une élévation progressive des formes bipèdes de votre niveau de deuxième densité vers le niveau de troisième densité.

Cela n’a rien à voir avec le placement de l’âme. Cela ne concerne que les circonstances de l’influx de ceux de cette culture.

Interlocuteur: Je comprends, de ce qui a été dit précédemment, que cela s’est produit il y a 75.000 années. C’est alors qu’a commencé notre processus d’évolution de troisième densité. Pouvez-vous me faire le récit –en soulignant les points de développement survenus, dirais-je, au cours de ces 75.000 années — de tout moment auquel il y a eu contact pour aider à ce développement?

Ra: Je suis Ra. La première tentative, pour aider vos peuples, a eu lieu il y a 75.000 ans. Cette tentative d’il y a 75.000 de vos années a été décrite par nous précédemment. La tentative suivante a eu lieu il y a approximativement 58.000 de vos années et s’est poursuivie sur une longue période selon vos mesures, avec ceux de Mu comme vous nommez cette race ou complexe social mental/corps/esprit.

La tentative suivante a été longue à survenir et s’est produite il y a approximativement 13.000 de vos années, lorsque de l’information intelligente a été offerte à ceux de l’Atlantide, cela étant ce même type de guérison et de travail sur cristaux dont nous avons parlé précédemment.

La tentative suivante a eu lieu il y a 11.000 de vos années. Ce sont là des approximations, car nous ne sommes pas tout à fait à même de manipuler votre système de mesure du continuum espace/temps. Cela a eu lieu dans ce que vous appelez l’Egypte, et de cela nous avons aussi déjà parlé. Les mêmes êtres qui sont venus avec nous sont revenus environ 3.500 années plus tard afin de tenter de venir une nouvelle fois en aide au complexe social mental/corps/esprit d’Amérique du Sud. Cependant, les pyramides de ces cités n’ont pas été utilisées de manière appropriée.

C’est pourquoi cela n’a pas été plus loin. Il y a eu un atterrissage il y a approximativement 3.000 de vos années, aussi dans votre Amérique du Sud comme vous l’appelez. Il y a eu quelques tentatives de venir en aide à vos peuples il y a approximativement 2.300 ans, dans la région de l’Egypte.

Pendant la partie restante du cycle nous n’avons jamais quitté votre cinquième dimension, et nous travaillons tout au long de ce dernier cycle mineur à préparer à la moisson.

Interlocuteur: Est-ce que la visite en Egypte d’il y a 11.000 ans a été la seule au cours de laquelle vous avez réellement parcouru la Terre?

Ra: Je suis Ra. Je comprends votre question comme étant déformée dans la direction du soi plutôt que d’autrui. Nous, du complexe vibratoire sonore Ra, avons marché parmi vous seulement à cette époque.

Interlocuteur: J’ai compris de ce que vous avez dit au cours d’une séance précédente, que les pyramides ont été construites pour entourer la Terre. Combien de pyramides ont-elles été construites?

Ra: Je suis Ra. Il y a six pyramides d’équilibrage et cinquante-deux autres construites pour guérison complémentaire et travail d’initiation parmi vos complexes sociaux de mental/corps/esprit.

Interlocuteur: Qu’est-ce qu’une pyramide d’équilibrage?

Ra: Je suis Ra. Imaginez, si vous voulez, les nombreux champs de force de la Terre dans leur réseau géométriquement précis. Les énergies affluent dans les plans terrestres, comme vous les appelleriez, depuis des points magnétiquement déterminés.

A cause des distorsions croissantes des formes pensées en ce qui concerne la compréhension de la Loi Une, il a été constaté que toute la planète avait un potentiel de déséquilibre.

Les structures pyramidales d’équilibrage ont été chargées de cristaux qui ont attiré l’équilibre approprié depuis les forces d’énergie affluant dans les divers centres géométriques d’énergie électromagnétique qui entourent et donnent forme à la sphère planétaire.

Interlocuteur: Je vais faire un synopsis et vous me direz si c’est correct. Toutes ces visites depuis ces derniers 75.000 ans ont eu pour objectif de donner aux gens de la Terre une compréhension de la Loi Une, leur permettant ainsi de progresser vers le haut en passant par les quatrième, cinquième, et sixième densités. Cela devait être un service rendu à la Terre. Les pyramides ont également été utilisées pour offrir la Loi Une à leur propre façon. Pour les pyramides d’équilibrage, je ne suis pas trop sûr. Ai-je raison jusqu’ici?

Ra: Je suis Ra. Vous avez raison dans les limites de la précision permise par la langue.

Interlocuteur: Est-ce que la pyramide d’équilibrage a empêché la Terre de changer son axe?

Ra: Je suis Ra. Cette demande n’est pas claire. Veuillez reformuler.

Interlocuteur: Est-ce que l’équilibrage concerne l’individu qui est initié dans la pyramide, ou bien est-ce qu’il se rapporte à l’équilibrage physique de la Terre sur son axe dans l’espace?

Ra: Je suis Ra. Les structures pyramidales d’équilibrage pouvaient et ont été utilisées pour l’initiation individuelle. Cependant, l’usage de ces pyramides était aussi destiné à l’équilibrage du réseau énergétique planétaire. Les autres pyramides ne sont pas placées correctement pour la guérison de la Terre, mais bien pour la guérison de complexes mental/corps/esprit.

Il est venu à notre attention que votre densité a été déformée vers ce qui est appelé par notre distorsion/compréhension de la troisième densité sur votre sphère planétaire plutôt un continuum temps/espace, un seul modèle d’incarnation, afin d’avoir une opportunité plus grande d’apprendre/enseigner les Lois ou Moyens de la distorsion primale de la Loi Une, qui est l’Amour.

Interlocuteur: Je vais parler et vous me direz si ce que je dis est correct. Les pyramides d’équilibrage devaient permettre ce que nous appelons une augmentation de durée de vie des entités d’ici de manière à ce qu’elles acquièrent davantage de sagesse de la Loi Une pendant qu’elles sont dans le physique au cours d’une période. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. C’est exact. Cependant, les pyramides non nommées par nous selon le complexe vibratoire sonore ‘pyramides d’équilibrage’, étaient plus nombreuses et utilisées exclusivement dans le but cité, et l’enseignement/apprentissage des guérisseurs pour charger et activer ces processus.

Interlocuteur: George Van Tassel a construit une machine dans notre désert de l’Ouest, appelée un intégratron. Est-ce que cette machine fonctionnerait pour augmenter la durée de vie?

Ra: Je suis Ra. La machine est incomplète et ne fonctionnera pas dans le but cité plus haut.

Interlocuteur: Qui a donné à George les informations concernant la manière de la construire?

Ra: Je suis Ra. Il y a eu deux contacts qui ont donné à l’entité du complexe vibratoire sonore George, ces informations. L’un était de la Confédération, le deuxième était du groupe d’Orion. La Confédération a dû trouver la distorsion vers le non-contact à cause de l’altération des schémas vibrationnels du complexe mental de celui qui est nommé George.

Ainsi le groupe d’Orion a utilisé cet instrument; cependant, cet instrument, bien que désorienté, était un complexe mental/corps/esprit dévoué du fond du coeur au service d’autrui, de sorte que le pire, dirons-nous, qui pouvait être fait était de discréditer cette source.

Interlocuteur: Est-ce qu’il serait de quelque utilité pour les gens de cette planète d’achever cette machine à présent?

Ra: Je suis Ra. La moisson se fait maintenant.

Il n’y a pas, en ce moment, de raisons d’inclure des efforts selon ces distorsions vers la longévité, mais bien plutôt d’encourager des distorsions vers la recherche du coeur du soi, car c’est ce qui réside clairement dans l’énergie du rayon violet qui déterminera la moisson de chaque complexe mental/corps/esprit.

Interlocuteur: Pour en revenir au début, à cette période de 75.000 années, il y a eu une moisson 25.000 ans après le début, ce qui serait il y a 50.000 ans. Pouvez-vous me dire combien ont été moissonnés à cette époque?

Ra: Je suis Ra. La moisson a été aucun.

Interlocuteur: Il n’y a pas eu de moisson? Et il y a 25.000 ans?

Ra: Je suis Ra. Une moisson a commencé à se faire dans la dernière partie, ainsi que vous mesurez le temps/espace, du deuxième cycle, avec des individus trouvant le passage vers l’infini intelligent. La moisson de cette époque, bien que très faible, a été des entités d’une distorsion extrême vers le service aux entités qui devaient maintenant répéter le cycle majeur.

Ces entités, dès lors, sont restées en troisième densité, mais elles auraient pu, à tout nexus de moment/présent, quitter cette densité par l’utilisation de l’infini intelligent.

Interlocuteur: Lors de la moisson d’il y a 25.000 ans, les entités qui auraient pu être moissonnées pour la quatrième densité ont alors choisi de rester ici au service de cette population planétaire-ci. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. C’est exact. Ainsi, il n’y a pas eu de moisson, mais il y avait des entités moissonnables, qui vont choisir leur manière d’entrer dans la quatrième dimension.

Interlocuteur: Alors, pendant ces derniers 2.300 ans vous avez travaillé à créer une moisson aussi grande que possible à la fin du cycle total de 75.000 ans. Pouvez-vous dire, par rapport à la Loi Une, pourquoi vous faites cela?

Ra: Je suis Ra. Je parle pour le complexe mémoriel social nommé Ra. Nous sommes venus parmi vous pour vous aider. Nos efforts de service ont été pervertis. Notre désir est dès lors d’éliminer autant que possible les distorsions provoquées par ceux qui interprètent mal nos informations et nos conseils.

La cause générale du service tel qu’offert par la Confédération est celle de la distorsion primale de la Loi Une, qui est le service.

L’Etre unique de la création est comme un corps, si vous voulez bien accepter cette analogie de troisième densité. Ignorerions-nous une douleur à la jambe? Une contusion sur la peau? Une coupure qui suppure? Non. On n’ignore pas un appel.

Nous, les entités du désarroi, avons choisi comme notre service de tenter de guérir le désarroi que nous appelons analogue aux douleurs d’un complexe/distorsion de corps physique.

Interlocuteur: De quel niveau de densité est Ra?

Ra: Je suis Ra. Je suis de sixième densité, avec une forte recherche de la septième densité. La moisson pour nous ne sera qu’approximativement dans deux et demi millions de vos années, et c’est notre désir d’être prêts pour la moisson qui s’approche de notre continuum d’espace/temps.

Interlocuteur: Et vous vous apprêtez à cette moisson par le service que vous pouvez offrir. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. C’est exact. Nous offrons la Loi Une, la résolution de paradoxes, l’équilibrage de l’amour/lumière et de la lumière/amour.

Interlocuteur: Quelle est la longueur d’un de vos cycles?

Ra: Je suis Ra. Un de nos cycles compte jusqu’à 75 millions de vos années.

Interlocuteur: 75 millions d’années?

Ra: Je suis Ra. C’est cela.

Interlocuteur: Dans votre service du don de la Loi Une, travaillez-vous avec d’autres planètes que la Terre en ce moment, ou juste la Terre?

Ra: Je suis Ra. Nous travaillons seulement avec cette sphère planétaire en ce moment.

Interlocuteur: Vous avez dit que vous aviez été appelés par 352.000 entités de la Terre. Est-ce que cela signifie que c’est ce nombre qui va comprendre et accepter la Loi Une?

Ra: Je suis Ra. Nous ne pouvons pas estimer l’exactitude de votre affirmation car ceux qui appellent ne sont pas dans chaque cas à même de comprendre la réponse à leur appel. En outre, ceux qui n‘ont pas appelé plus tôt peuvent, au prix d’un grand traumatisme, découvrir les réponses à l’appel quasiment en même temps que leur appel tardif.

Il n’y a pas de temps/espace dans l’appel. C’est pourquoi, nous ne pouvons pas estimer le nombre de vos complexes mental/corps/esprit qui, dans votre continuum/distorsion d’espace/temps vont entendre et comprendre.

Interlocuteur: Comment accomplissez-vous normalement votre service de don de la Loi Une? Comment avez-vous fait cela ces derniers 2.300 ans? Comment avez-vous normalement donné ceci aux gens de la Terre?

Ra: Je suis Ra. Nous avons utilisé des canaux comme celui-ci, mais dans la plupart des cas les canaux se sentent inspirés par des rêves et des visions sans être conscients, sans avoir conscience, de notre identité ou existence.

Ce groupe-ci a été formé de manière accentuée à reconnaître un tel contact. Cela rend ce groupe capable de prendre conscience d’une source focale ou vibrationnelle d’informations.

Interlocuteur: Quand vous contactez des entités dans leurs rêves et autrement, ces entités ont d’abord cherché dans la direction de la Loi Une. Est-ce exact ?

Ra: Je suis Ra. Cela est exact. Par exemple, les entités de la nation Egypte étaient dans un état de panthéisme, comme vous pourriez appeler la distorsion vers un culte séparé de diverses portions du Créateur. Nous avons été à même d’entrer en contact avec quelqu’un dont l’orientation était vers le Un.

Interlocuteur: Je suppose qu’à mesure que le cycle s’achève et que des inconvénients se manifestent, il y aura des entités qui se mettront à chercher ou qui seront catalysées vers la recherche, à cause du traumatisme, et qui recevront alors vos paroles télépathiquement ou par écrit comme ce livre. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Vous avez raison sauf en comprenant que les inconvénients ont commencé.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire qui a été responsable de la transmission du livre Oahspe ?

Ra: Je suis Ra. Ceci a été transmis par un du statut de complexe mémoriel social de la Confédération dont l’idée, telle qu’offerte au Conseil, était d’utiliser une partie de l’histoire physique connue de ce qui est appelé des religions ou distorsions religieuses de votre cycle afin de voiler et de partiellement dévoiler des aspects ou distorsions primales de la Loi Une.

Tous les noms peuvent être considérés avoir été créés pour leurs caractéristiques vibrationnelles.

Les informations qui y sont enfouies concernent une compréhension plus profonde de l’amour et de la lumière, et des tentatives de définition de l’intelligence infinie par l’intermédiaire de nombreux messagers pour enseigner/apprendre aux entités de votre sphère.

Interlocuteur: Est-ce qu’il y a eu d’autres livres que vous pouvez nommer, qui sont disponibles dans ce but, et qui ont été donnés par la Confédération?

Ra: Je suis Ra. Nous ne pouvons pas partager ces informations car cela déformerait vos schémas de discernement dans votre futur. Vous pouvez poser des questions à propos d’un volume en particulier.

Interlocuteur: Qui a transmis le Livre Urantia ?

Ra: Je suis Ra. Ceci a été donné par une série d’entités désincarnées de vos plans terrestres, ce qui est appelé les plans intérieurs. Ce matériau n’est pas passé par le Conseil.

Interlocuteur: Qui a parlé au travers d’Edgar Cayce?

Ra: Je suis Ra. Aucune entité n’a parlé par l’intermédiaire d’Edgar Cayce.

Interlocuteur: D’où provenaient les informations relayées par Edgar Cayce?

Ra: Je suis Ra. Nous avons expliqué précédemment que l’infini intelligent est amené dans l’énergie intelligente depuis la huitième densité ou octave.

Le complexe vibratoire sonore nommé Edgar a utilisé ce passage pour visualiser le présent, qui n’est pas le continuum dont vous faites l’expérience, mais le potentiel complexe mémoriel social de cette sphère planétaire ci.

Les termes que vos peuples ont utilisés pour cela sont «Archives akashiques» ou la «Salle des Archives». Ceci est la dernière question que vous pouvez poser maintenant.

Interlocuteur: Est-ce que nous pouvons faire quelque chose pour augmenter le confort de l’instrument ou pour aider pendant la transmission?

Ra: Je suis Ra. Nous réitérons seulement l’importance de l’alignement. Cet instrument est placé à un écart de 0.2° par rapport à la direction de l’endroit de repos, ce qui est correct. Ceci peut être ‘regardé’ dirons-nous par la vue, et rappelé à l’instrument. Y a-t-il une brève question à laquelle nous pouvons répondre avant que cette séance soit clôturée?

Interlocuteur: Pouvez-vous nous dire si nous accomplissons nos efforts relativement bien?

Ra: Je suis Ra. La Loi est Une. Il n’y a pas d’erreurs.

Je suis Ra. Je quitte cet instrument dans l’amour et la lumière du seul Créateur infini. Allez et réjouissez-vous dans la puissance et dans la paix du Créateur unique. Adonai.

La Loi Une, Livre I, Séance 15

30 janvier 1981

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et la lumière du Créateur infini. Je communique maintenant.

Interlocuteur: Je voudrais présenter mes excuses pour toutes mes questions stupides passées et futures. Elles sont dues au fait que je cherche le moyen d’entrer de manière appropriée dans l’investigation de la Loi Une.
Je voudrais interroger à propos de l’utilisation de l’instrument: est-ce qu’elle est fonction du temps pendant lequel nous utilisons l’instrument, ou est-elle fonction du nombre de mots ou d’informations que donne l’instrument. Autrement dit, dois-je me hâter de poser mes questions, ou puis-je prendre mon temps pour poser mes questions?

Ra: Je suis Ra. Il y a deux portions à votre demande. Premièrement, la réserve d’énergie vitale de cet instrument, qui est un produit des distorsions du corps, du mental et de l’esprit dans les divers complexes, est la clé de la longueur de temps que nous pouvons consommer en utilisant cet instrument.

Nous avons cherché votre groupe et nous vous avons contactés car chacun de vous, dans votre groupe, possède considérablement plus d’énergie vitale du complexe corps. Cependant, cet instrument était harmonisé de la manière la plus appropriée par les distorsions mental/corps/esprit de son actualité [1] dans cette illusion-ci. C’est pourquoi nous sommes restés avec cet instrument.

Deuxièmement, nous communiquons à un rythme fixé, qui dépend de notre soigneuse manipulation de cet instrument. Nous ne pouvons pas être, comme vous diriez, plus rapides. Dès lors, vous pouvez poser les questions rapidement, mais les réponses que nous avons à offrir sont données à un rythme fixé.

Interlocuteur: Ce n’est pas exactement ce que je voulais dire. Si cela me prend, disons, quarante-cinq minutes pour poser mes questions, est-ce que cela ne donne à l’instrument que quinze minutes pour répondre, ou bien l’instrument pourrait-il passer une heure en tout à répondre?

Ra: Je suis Ra. L’énergie requise pour ce contact est envoyée dans cet instrument par une fonction du temps. Dès lors, le temps est le facteur, ainsi que nous comprenons votre demande.

Interlocuteur: Alors je devrais poser mes questions rapidement de manière à ce que je ne réduise pas le temps. Est-ce correct ?

Ra: Je suis Ra. Vous ferez comme bon vous semble. Cependant, nous pouvons suggérer que pour obtenir les réponses que vous demandez, il peut convenir que vous investissiez quelque peu de ce dont vous faites l’expérience comme étant le temps. Bien que vous perdiez du temps de réponse, vous gagnez de ce fait en spécificité de la réponse. De nombreuses fois, par le passé, nous avons eu besoin d’une clarification de questions posées hâtivement.

Interlocuteur: Merci. La première question est celle-ci: pourquoi vieillit-on rapidement sur cette planète?

Ra: Je suis Ra. Le vieillissement rapide se produit sur cette planète de troisième densité à cause d’un déséquilibre permanent dans le complexe du réseau récepteur dans la portion éthérique du champ d’énergie de cette planète.

Les distorsions de formes pensées de vos peuples ont fait en sorte que les ruissellements d’énergie entrent dans l’atmosphère magnétique planétaire, si vous voulez qualifier ainsi ce réseau de schémas d’énergie, d’une façon telle que les ruissellements appropriés ne sont pas correctement imprégnés de lumière/amour vibratoire équilibré en provenance, dirons-nous, du niveau cosmique de cette octave d’existence.

Interlocuteur: Est-ce que je suppose correctement qu’une de vos tentatives de service à cette planète a été d’aider la population à comprendre et pratiquer plus pleinement la Loi Une afin que ce vieillissement rapide puisse se changer en vieillissement normal?

Ra: Je suis Ra. Vous supposez correctement dans une grande mesure.

Interlocuteur: Quel est le plus grand service que notre population sur cette planète, puisse accomplir individuellement?

Ra: Je suis Ra. Il n’y a qu’un seul service. La Loi est Une.

L’offrande du soi au Créateur est le plus grand service, l’unité, la source. L’entité qui cherche le Créateur unique est avec l’intelligence infinie.

A partir de cette recherche, de cette offrande, une grande multiplicité d’opportunités vont se développer, en rapport avec les distorsions des complexes mental/corps/esprit concernant les divers aspects illusoires ou centres d’énergie des divers complexes de votre illusion.

Ainsi, certains deviennent des guérisseurs, d’autres des techniciens, d’autres des enseignants, et ainsi de suite.

Interlocuteur: Si une entité était parfaitement équilibrée par rapport à la Loi Une sur cette planète, est-ce qu’elle subirait le processus de vieillissement?

Ra: Je suis Ra. Une entité parfaitement équilibrée deviendrait plutôt fatiguée que visiblement âgée. Les leçons étant apprises, l’entité prendrait le départ. Cependant, ceci est approprié et est une forme de vieillissement dont vos peuples ne font pas l’expérience. La compréhension vient lentement, le complexe corps se décomposant plus rapidement.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire un peu plus à propos du mot ‘équilibrage’ tel que nous l’utilisons?

Ra: Je suis Ra. Figurez-vous, si vous voulez, le Un Infini. Vous n’avez pas d’image. C’est ainsi que le processus débute. L’amour créant la lumière, devenant amour/lumière, se déverse dans la sphère planétaire suivant le réseau électromagnétique de points ou nexi d’entrée. Ces influx sont ensuite disponibles à l’individu qui, comme la planète, est un réseau de champs d’énergie électromagnétique, avec des points ou nexi d’entrée.

Chez un individu équilibré, chaque centre d’énergie est équilibré et fonctionne brillamment et pleinement. Les blocages de votre sphère planétaire provoquent des distorsions de l’énergie intelligente. Les blocages du complexe mental/corps/esprit déforment à leur tour ou déséquilibrent cette énergie. Il y a une énergie unique. Elle peut être comprise comme de l’amour/lumière ou lumière/amour ou énergie intelligente.

Interlocuteur: Ai-je raison de penser qu’un des blocages du complexe mental/corps/esprit pourrait être, dirons-nous, l’ego et que ceci pourrait être équilibré en ayant recours à un équilibre mérite/démérite? Ai-je raison?

Ra: Je suis Ra. Ceci est inexact.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire comment vous équilibrez l’ego?

Ra: Je suis Ra. Nous ne pouvons pas travailler avec ce concept vu qu’il est mal appliqué et qu’aucune compréhension ne peut en sortir.

Interlocuteur: Comment un individu s’équilibre lui-même? Quelle est la première étape?

Ra: Je suis Ra. Quant aux étapes il n’y en a qu’une; c’est-à-dire une compréhension des centres d’énergie qui composent le complexe mental/corps/esprit.

Cette compréhension peut être brièvement résumée comme suit: le premier équilibrage est celui du complexe d’énergie vibratoire de Malkouth, ou la Terre, appelé le complexe du rayon rouge. Une compréhension, acceptation, de cette énergie est fondamentale.

Le complexe énergétique suivant qui peut être bloqué est le complexe émotionnel ou personnel, aussi connu comme le complexe du rayon orange. Ce blocage se manifeste souvent par des excentricités ou distorsions personnelles par rapport à la compréhension auto-consciente ou acceptation de soi.

Le troisième blocage ressemble plus étroitement à ce que vous avez appelé ego. C’est le centre du rayon jaune ou plexus solaire. Les blocages dans ce centre se manifestent souvent comme des distorsions vers la manipulation du pouvoir et autres comportements sociaux concernant ceux qui sont proches et ceux qui sont associés au complexe mental/corps/esprit.

Ceux qui ont des blocages dans ces trois premiers centres ou nexi d’énergie auront constamment des difficultés dans la capacité à poursuivre leur recherche de la Loi Une.

Le centre du coeur, ou du rayon vert, est le centre à partir duquel les êtres de troisième densité peuvent rebondir, dirons-nous, vers l’intelligence infinie. Les blocages dans cette région se manifestent comme des difficultés à exprimer ce que vous pourriez appeler l’amour universel ou la compassion.

Le centre bleu de ruissellement d’énergie est le centre qui, pour la première fois, est aussi bien récepteur qu’émetteur. Ceux qui sont bloqués dans cette zone peuvent avoir des difficultés à saisir les complexes esprit/mental de leur propre entité, et plus de difficulté encore à exprimer ces compréhensions du soi. Les entités bloquées dans cette zone peuvent avoir des difficultés à accepter la communication en provenance d’autres complexes mental/corps/esprit.

Le centre suivant est le centre pinéal ou du rayon indigo. Ceux qui sont bloqués dans ce centre peuvent faire l’expérience d’un appauvrissement de l’influx d’énergie intelligente, à cause de manifestations qui apparaissent comme du démérite. C’est cela dont vous avez parlé. Comme vous pouvez le voir, ceci n’est qu’une des nombreuses distorsions dues aux différents points d’influx d’énergie dans le complexe mental/corps/esprit.

L’équilibrage du rayon indigo est tout à fait central au type de travail qui tourne autour du complexe esprit, qui a ensuite son influx dans la transformation ou transmutation de la troisième densité en quatrième densité, celui-ci étant le centre d’énergie qui reçoit les épanchements les moins déformés d’amour/lumière en provenance de l’énergie intelligente, et aussi le potentiel pour la clé du passage de l’infini intelligent.

Le centre restant d’influx d’énergie est simplement l’expression totale du complexe vibratoire mental, corps, et esprit de l’entité. Il est comme il sera; ’équilibré’ ou ‘déséqulibré’ n’a pas de sens à ce niveau d’énergie, car il donne et prélève son propre équilibre. Quelle que soit la distorsion, il ne peut pas être manipulé comme peuvent l’être les autres et, dès lors, n’a aucune importance particulière dans la visualisation de l’équilibre d’une entité.

Interlocuteur: Vous nous avez précédemment donné des informations sur ce que nous devrions faire pour équilibrer. Pourriez-vous nous donner certaines informations publiables concernant des exercices ou méthodes particuliers pour l’équilibrage de ces centres énergétiques?

Ra: Je suis Ra. Les exercices donnés pour publication, vus en comparaison avec les éléments donnés maintenant sont au total un bon début. Il est important de permettre à chaque chercheur de s’éclairer lui-même plutôt que de laisser un messager tenter par le langage d’enseigner/apprendre pour l’entité, étant ainsi l’instructeur/étudiant et l’étudiant/instructeur. Ceci n’est pas en équilibre avec votre troisième densité. Nous apprenons de vous. Nous vous instruisons. Ainsi, nous enseignons/apprenons. Si nous apprenions pour vous cela provoquerait un déséquilibre en direction de la distorsion du libre arbitre.

Il y a d’autres éléments d’information qui sont permis. Cependant, vous n’avez pas encore atteint ces éléments dans votre ligne de questionnement et c’est de notre complexe croyance/perception que l’interlocuteur formulera ces éléments d’une manière telle que vos complexes mental/corps/esprit y auront accès, dès lors nous répondons à vos demandes à mesure qu’elles se produisent dans votre complexe mental.

Interlocuteur: Hier, vous avez dit: «la moisson c’est maintenant. Il n’y a pas, en ce moment, de raison d’inclure des efforts dans cette ligne de longévité, mais plutôt d’encourager la recherche du cœur de soi. C’est ce qui réside clairement dans le champ énergétique du rayon violet qui déterminera la moisson du complexe mental/corps/esprit». Pourriez-vous nous dire quel est le meilleur moyen de recherche du cœur de soi?

Ra: Je suis Ra. Nous vous avons donné ces informations libellées de diverses manières. Mais nous pouvons seulement dire que le matériau pour votre compréhension est le soi : le complexe mental/corps/esprit. Vous avez reçu des informations sur la guérison comme vous appelez cette distorsion. Ces informations peuvent être vues dans un contexte plus général comme des moyens de comprendre le soi. La compréhension, l’expérimentation, l’acceptation et la fusion du soi avec le soi et le soi d’autrui, et enfin avec le Créateur, est la voie du cœur du soi.

Dans chaque partie infinitésimale de votre soi réside l’Un dans toute sa puissance. Dès lors, nous ne pouvons qu’encourager ces voies de contemplation ou de prière comme un moyen d’utiliser ou de combiner subjectivement/objectivement diverses compréhensions pour renforcer le processus de recherche. Sans une telle méthode pour renverser le processus analytique, on ne peut pas intégrer à l’unité les nombreuses compréhensions obtenues par cette recherche.

Interlocuteur: Je ne voudrais pas poser deux fois la même question, mais il y a quelques domaines que je considère comme tellement importants qu’il est probable qu’une plus grande compréhension pourra être acquise si la réponse est formulée diverses fois en d’autres termes. Je vous remercie de votre patience.
Hier, vous avez aussi mentionné le fait qu’alors qu’il n’y a pas eu de moisson à la fin de la dernière période de 25.000 ans: «il y a eu des entités moissonnables, qui vont choisir la manière dont elles vont faire leur entrée en quatrième densité». Pourriez-vous me dire ce que vous entendez par «elles vont choisir la manière dont elles vont faire leur entrée en quatrième densité»?

Ra: Je suis Ra. Ces bergers –ou, comme certains les ont appelés: “la race aînée”— vont choisir le temps/espace de leur départ. Ils ne sont pas susceptibles de partir avant que leurs autres ‘soi’ soient devenus moissonnables eux aussi.

Interlocuteur: Qu’entendez-vous pas leurs autres ‘soi’ devenus moissonnables?

Ra: Je suis Ra. Les autres ‘soi’ dont ces êtres se préoccupent sont ceux qui n’ont pas accédé à la moisson au cours du deuxième cycle majeur.

Interlocuteur: Pourriez-vous me dire un peu de l’histoire de ce que vous appelez la Race aînée?

Ra: Je suis Ra. La question n’est pas claire. Veuillez reformuler.

Interlocuteur: Je pose cette question parce que j’ai appris l’existence de la Race aînée par un livre: Road in the Sky, de George Hunt Williamson, et je me demandais si la Race aînée était celle dont il parle.

Ra: Je suis Ra. La question se résout ainsi d’elle-même, car nous avons parlé précédemment de la manière dont des décisions ont été prises, qui ont fait en sorte que ces entités sont restées ici lors de l’achèvement du deuxième grand cycle et de votre actuel cycle dominant.

Il y a certaines distorsions dans les descriptions de celui qui est connu comme Michel; cependant, ces distorsions ont principalement à voir avec le fait que ces entités ne sont pas un complexe mémoriel social, mais bien un groupe de complexes mental/corps/esprit dédié au service.

Ces entités travaillent ensemble mais ne sont pas complètement unifiées; dès lors elles ne voient pas complètement leurs pensées, sentiments et motifs respectifs. Mais leur désir de servir est le type de désir de quatrième dimension, les mêlant ainsi dans ce que vous pourriez appeler une fraternité.

Interlocuteur: Pourquoi les appelez-vous la Race aînée?

Ra: Je suis Ra. Nous les avons nommés ainsi pour vous familiariser vous, celui qui pose les questions, avec leur identité telle que comprise par votre distorsion de complexe mental.

Interlocuteur: Y a-t-il des Missionnés parmi cette Race aînée?

Ra: Je suis Ra. Ce sont des entités planétaires moissonnées —des Missionnés— seulement en ce sens qu’ils ont choisi, dans l’amour de quatrième densité, de se réincarner immédiatement en troisième densité plutôt que de progresser vers la quatrième densité. Cela en fait des Missionnés d’un certain type, des Missionnés qui n’ont jamais quitté le plan terrestre à cause de leur libre arbitre plutôt qu’à cause de leur niveau vibrationnel.

Interlocuteur: Dans ce que vous avez transmis hier vous avez mentionné que la première distorsion était la distorsion du libre arbitre. Est-ce qu’il y a une séquence dans les distorsions de la Loi Une: première, deuxième et troisième distorsions?

Ra: Je suis Ra. Seulement jusqu’à un certain point, qui n’est pas éloigné du tout. Après ce point, les distorsions sont égales entre elles dans leur multiplicité. La première distorsion: le libre arbitre, trouve la focalisation. Ceci est la deuxième distorsion, connue de vous comme le Logos, le Principe Créateur ou Amour. Cette énergie intelligente crée donc une distorsion connue comme étant la Lumière. De ces trois distorsions proviennent beaucoup, beaucoup de hiérarchies de distorsions, chacune ayant ses propres paradoxes à synthétiser, aucune n’étant plus importante que l’autre.

Interlocuteur: Vous avez dit aussi que vous offrez la Loi Une qui est l’équilibrage de l’amour/lumière avec la lumière/amour. Y a-t-il une différence entre lumière/amour et amour/lumière?

Ra: Je suis Ra. Ce sera la question finale de ce temps/espace. Il y a la même différence entre l’amour/lumière et la lumière/amour qu’il y a entre l’enseignement/apprentissage et l’apprentissage/enseignement. L’amour/lumière est la manifestation qui se produit lorsque la lumière a été imprégnée d’amour.

Interlocuteur: Y a-t-il quelque chose que nous puissions faire pour augmenter le confort de l’instrument ? Pouvons-nous avoir deux séances aujourd’hui?

Ra: Je suis Ra. Cet instrument a besoin d’un certain nombre de manipulations du complexe physique ou corporel à cause d’une raideur. A part cela, tout est bien, les énergies équilibrées. Il y a une distorsion légère dans l’énergie mentale de cet instrument à cause d’une préoccupation pour un être aimé comme vous l’appelez. Ceci n’affaiblit que légèrement les énergies vitales de l’instrument. Une manipulation étant donnée, cet instrument sera bien pour une nouvelle séance de travail.

Interlocuteur: Par ‘manipulation’, voulez-vous dire que nous devrions faire une promenade ou que nous devrions lui frictionner le dos?

Ra: Je suis Ra. Nous voulions dire ce dernier élément. La compréhension doit être ajoutée que cette manipulation soit faite par quelqu’un en harmonie avec l’entité.

Je suis Ra. Je vous laisse dans l’amour et la lumière du Créateur infini. Allez donc et réjouissez-vous dans la puissance et la paix du Créateur infini unique. Adonai.

La Loi Une, Livre V, Séance 15, Fragment 6

30 janvier 1981

Jim: Cependant, notre curiosité a périodiquement réapparu. Et une nouvelle fois, nous voyons l’importance de préserver notre libre arbitre en ne diluant pas la présente expérience incarnationnelle avec trop d’informations concernant nos expériences antérieures. Les méditations et les vies ont plus d’efficacité quand elles restent focalisées sur un point ou moment.

Carla: Nous avons passé quelques moments de notre vie à nous demander qui était de cinquième densité et qui était de la sixième, mais cela n’a jamais été clair, et nous n’avons jamais beaucoup approfondi le sujet!

Séance 15, 30 janvier 1981

Interlocuteur: Vous est-il possible, puisque nous sommes des Missionnés, de nous parler un peu de ce qu’a été notre dernière densité, de quelle densité nous sommes venus?

Ra: Je scanne chacun et trouve acceptable de partager des informations. Les Missionnés, dans ce travail, sont de deux densités: un de la densité de cinq, c’est-à-dire de la lumière; un de la densité de l’amour/lumière, ou unité. Pour exprimer l’identité de qui est venu de quelle densité, nous observons que cela est enfreindre le libre arbitre de chacun. Dès lors, nous énonçons simplement les deux densités, toutes deux étant harmonieusement orientées vers le travail ensemble.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2016/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Ajouter un commentaire

Envoyer un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares