RA MATERIAL, la loi Une

RA MATERIAL – part 26 – Sur le processus d’accouplement…, le rêve et le mental archétypal

Au seuil de cette année 2012, j’ai pris l’initiative de présenter ici: « Le RA MATERIAL«, comme une petite révision avant le grand saut …

Le RA MATERIAL a connu un grand succés dans les années 80. Ces données ont elles-même été fortement influencé par la fondation ARE de Edgar Cayce ou Schwaller de Lubicz.

Le message du RA MATERIAL s’accorde avec le compteur du calendrier Maya. Nous sortons enfin du dualisme, et s’ébauche une nouvelle ouverture de conscience.

Les dimensions 4D-5D-6D…et certainement 7D à un niveau ultime, expérimentent encore certaines polarités…, moindre, mais polarités quand même… ! Donc dualisme et complémentarité … sont encore là pour un moment ! A nous de comprendre et d’apprendre enfin L’ALLIANCE, base de la LOI de Un. Je suis épatée, car à la lecture du RA MATERIAL, je constate d’énormes similitudes avec les communications des Hathor …. Miléna

Copyright © 2007 L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.

CAVEAT: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger. (Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre V, Séance 84, Fragment 43

14 avril 1982

Jim: La première partie de la séance 84 concerne principalement l’entretien technique de l’instrument. Son premier exercice, chaque matin, était une heure de marche à vive allure et quand ses pieds ont commencé à présenter des blessures nous avons essayé d’alterner deux sortes différentes de chaussures dans l’espoir que l’une soulagerait une partie de la blessure sans aggraver une autre partie. Don avait consulté Ra sur les informations concernant les changements terrestres que Andrija Puharich avait reçues d’une de ses sources. Au lieu de répondre directement à la question et de risquer ainsi de transgresser le libre arbitre du Dr. Puharich, Ra a choisi de parler du sujet des changements terrestres comme d’un choix qu’une personne en quête de vérité peut faire entre deux options.

Entre cette réponse et la dernière question-réponse que vous voyez, il y a eu des informations concernant une personne ayant rencontré un OVNI, et que Ra nous avait demandé de garder confidentielles. La question et la réponse que vous pouvez lire se réfèrent à ce même contact OVNI, et révèle la manière générale dont se passent de nombreuses rencontres face-à-face entre notre population de troisième densité et des entités extraterrestres. Ce qui est réellement remémoré par l’entité de troisième densité est un produit de ses attentes et de ce que son mental subconscient façonne comme une histoire acceptable devant permettre à l’entité de continuer à fonctionner sans perdre son équilibre mental. Telle est la nature du contact positif au cours duquel une entité de troisième densité est éveillée à une vision plus claire de la nature, non seulement de la rencontre OVNI, mais aussi du parcours de la vie. Les contacts négatifs, quant à eux, utilisent des concepts de crainte et de malédiction pour séparer et désemparer davantage la population terrestre.

Carla: Mes pauvres pieds! Le rhumatisme est bien connu pour les dégâts qu’il occasionne dans les extrémités, et ce sont peut-être mes mains, mes pieds et mon cou qui ont souffert le plus de cette progression. Treize opérations à mes mains et six à mes pieds m’ont évité un dysfonctionnement total, mais mes bons vieux doigts ne sont plus ce qu’ils étaient. Pendant ces séances ils souffraient bien plus que normalement parce que quand j’étais en transe je ne bougeais pas du tout. Ceux de Ra ne savaient pas comment faire bouger mon corps de manière adéquate, de sorte que tous les bobos et les douleurs que j’avais sont rapidement devenus très difficiles à supporter. Je me décourageais facilement. Je me souviens avoir demandé au Créateur avec quelque âpreté ce qu’il avait en tête quand il m’avait fait ces cadeaux! Combien incommodes! Particulièrement dans ce contact, dont nous savions tous combien il était spécial, j’avais tendance à considérer que je laissais tomber l’équipe à cause de ces articulations douloureuses qui réduisaient la durée des séances. Me sentant avant tout indigne, j’avais honte de réduire le contenu de chaque séance de travail par ces distorsions. Mais maintenant j’ai cessé de m’insurger contre ce qui m’arrive. Je suis simplement contente d’être ici. Et si je peux encore servir de canal, c’est bien. Mais je pense que nous avons tous une tâche importante et c’est tout simplement d’être qui nous sommes, de vivre le coeur ouvert à l’amour du Créateur et de Sa Création.

La vanne de Ra en réponse à la question de Puharich sur les changements terrestres à venir vaut la peine d’être examinée en profondeur. La réponse concernant la souvenance de la personne qui a vécu une rencontre du troisième type en étant à bord d’un vaisseau, est elle aussi savoureuse. Nous avons réellement beaucoup de travail à faire sur la manière dont nous expérimentons des événements de nature archétypale, et ceci filtre dans le quotidien. Beaucoup de ce que nous recevons du monde est fixé par ce que nous y mettons. Les commentaires de Ra sont provocateurs dans leur suggestion de voir cette chose ineffable appelée la santé mentale…..

Séance 84, 14 avril 1982

Interlocuteur: De quelle maladie en particulier parlez-vous et quelle en est la cause?

Ra: Je suis Ra. Une de ces maladies, comme vous appelez cette distorsion, est l’arthrite etlupus erythematosus. La cause de ce complexe de distorsions est, à la base, de nature pré-incarnation. Nous nous abstenons de déterminer l’autre potentiel de distorsion à cet espace/temps, étant donné notre désir de préserver le libre arbitre de ce groupe. Des affirmations peuvent faire en sorte que cette difficulté se résolve. C’est pourquoi, nous encourageons simplement des soins généraux avec un régime suivant les instructions concernant l’allergie, ainsi que vous nommez cette distorsion très complexe des complexes mental et corps.

Interlocuteur: Pouvez-vous faire des suggestions concernant les pieds de l’instrument, ou sur la manière dont ils ont pris cette mauvaise forme, et si une alternance de chaussures pourrait aider?

Ra: Je suis Ra. La distorsion à laquelle il est fait allusion plus haut, c‘est-à-dire le complexe d’arthrite rhumatoïde juvénile et de lupus erythematosus agit de manière à ce que plusieurs parties du complexe corps deviennent distordues de la façon dont les appendices podaux de l’instrument sont à présent distordus.

Nous pouvons suggérer la prudence dans la reprise de l’exercice, mais de la détermination aussi. L’alternance des chaussures se révélera efficace. Le sous-vêtement pour les pieds, que vous appelez ‘socquette’ devrait être d’un matériau plus doux et plus fin que celui qui est utilisé et devrait, si possible, mieux se conformer aux contours des appendices sur lesquels il est placé. Cela devrait fournir une aide plus efficace pour matelasser ces appendices.

Nous pouvons encore suggérer que la même immersion dans l’eau, qui est utile pour la distorsion générale, sera utile à cette distorsion spécifique aussi. Cependant, la blessure apparue dans la région métatarsienne de l’appendice podal droit devrait aussi être traitée pendant une certaine période de votre espace/temps, par la prudente application de glace sur la voûte du pied droit pendant de brèves périodes, toujours suivie d’une immersion dans de l’eau chaude.

Interlocuteur: Je suis sûr que nous arrivons dans une zone problématique pour la première distorsion ici, avec la difficulté due à cette matière intermédiaire, mais j’ai des questions de quelques personnes, que je voudrais poser.
La première n’a pas de valeur dans la durée. Andrija Puharich questionne à propos des changements physiques à venir, spécifiquement cet été. Y a-t-il quelque chose que nous puissions lui transmettre à ce propos?

Ra: Je suis Ra. Nous pouvons confirmer la bonne intention de la source des perplexités de cette entité et suggérons que c’est un choix grandiose que chacun puisse, par désir, recueillir les détails du jour ou, toujours par désir, rechercher les clés de l’ignorance.

Interlocuteur: Je ne peux m’empêcher d’être intéressé par le fait que cette autre entité à laquelle nous avons précédemment fait allusion ait raconté avoir été prise à bord d’un vaisseau. Pourriez-vous me dire quelque chose à ce sujet?

Ra: Je suis Ra. La nature du contact est telle que, pour que la partie la plus profonde de l’arbre du mental puisse accepter ce contact, une certaine symbolique qui peut monter vers le mental conscient est nécessaire en tant que cadre pour l’explication des fruits du contact.

Dans de tels cas, les attentes personnelles de l’entité façonnent l’histoire qui sera la plus acceptable pour cette entité et dans l’état de rêve ou l’état de transe dans lequel des visions peuvent être produites, ce qui semble être des souvenirs est passé dans les niveaux subconscients et inférieurs du conscient. A partir de ce point, le récit peut faire surface comme n’importe quel autre souvenir, et faire en sorte que l’instrument puisse fonctionner sans perte d’équilibre ni de santé mentale.

La Loi Une, Livre IV, Séance 85

26 avril 1982

Ra: Je suis Ra. Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: Pouvez-vous d’abord me dire l’état de l’instrument?

Ra: Je suis Ra. Nous demandons votre permission pour préfacer cette réponse par l’inclusion de la salutation que nous utilisons.

Interlocuteur: Cela est accepté.

Ra: Je suis Ra.

Nous vous saluons dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Nous avons quelque difficulté avec le canal d’influx d’énergie, due à une crise de douleur, comme vous appelez cette distorsion du complexe du corps physique de cet instrument. C’est pourquoi il a été nécessaire de parler aussi brièvement que possible jusqu’à ce que nous ayions transféré en sécurité le complexe mental/corps/esprit de cet instrument. Nous demandons votre aimable indulgence pour notre manque de courtoisie, qui était approprié.

L’état de cet instrument est comme suit. La nécessité d’une extrême vigilance est moindre, du fait du déficit quelque peu réduit du complexe d’énergie physique. Le potentiel de distorsion demeure, et une vigilance continue en ce qui concerne l’ingestion de substances alimentaires utiles reste recommandée. Bien que l’instrument ressente plus que les distorsions normales, dirons-nous, pour ce complexe mental/corps/esprit, vers la douleur à ce nexus d’espace/temps, l’état fondamental est moins distordu. Les énergies vitales sont comme dit précédemment. Nous recommandons la vigilance et la prudence de ce groupe.

Interlocuteur: Quelle est la situation actuelle par rapport à notre compagnon de cinquième densité polarisé vers le service de soi?

Ra: Je suis Ra. Votre compagnon n’a jamais été aussi étroitement associé avec vous qu’au présent nexus. Vous pouvez voir une sorte de crise qui se passe au niveau dit ‘magique’ de ce nexus particulier d’espace/temps.

Interlocuteur: Quelle est la nature de cette crise?

Ra: Je suis Ra. La nature de cette crise est la détermination de la polarité relative de votre compagnon et de vous-mêmes. Vous êtes dans la position d’être dans l’illusion de troisième densité et, par conséquent, d’avoir la capacité magique collective consciente du néophyte, alors que votre compagnon est très adepte. Cependant, les facultés de la volonté et de la foi, ainsi que l’appel à la lumière ont été utilisés par ce groupe, à l’exclusion d’une dépolarisation significative par rapport au chemin du service d’autrui.

Si votre compagnon est capable de dépolariser ce groupe il doit le faire, et rapidement, car dans cette tentative infructueuse d’exploration de la sagesse de séparation, il rencontre une certaine dépolarisation. Cela va continuer. C’est pourquoi les efforts de votre compagnon sont prononcés à ce nexus d’espace/temps et de temps/espace.

Interlocuteur: Je suis totalement conscient de l’absence de nécessité ou de besoin rationnel de nommer des entités ou des choses, mais je me demandais si cette entité particulière a un nom, juste pour que nous puissions augmenter notre efficacité de communication par rapport à lui. Est-ce qu’il a un nom?

Ra: Je suis Ra. Oui.

Interlocuteur: Est-ce qu’il serait magiquement mauvais pour nous de connaître ce nom, ou bien est-ce que cela ne ferait aucune différence?

Ra: Je suis Ra. Cela ferait une différence.

Interlocuteur: Quelle serait cette différence?

Ra: Je suis Ra.

Si l’on veut avoir du pouvoir sur une entité cela aide de connaître le nom de cette entité.

Si l’on ne veut pas de pouvoir sur une entité mais recueillir cette entité au plus profond du coeur de son être, il est bon d’oublier le fait de nommer.

Les deux processus sont magiquement viables. Chacun est polarisé d’une manière spécifique. A vous de choisir.

Interlocuteur: Je présume que ce serait un problème pour l’instrument de méditer sans la pression de main de l’autre ‘soi’ en ce moment à cause de la salutation continue. Ai-je raison ?

Ra: Je suis Ra. Cela est exact si l’instrument souhaite rester libre de cette séparation potentielle de son complexe mental/corps/esprit d’avec la troisième densité dont il fait actuellement l’expérience.

Interlocuteur: Puisque notre compagnon de cinquième densité surveille nos communications avec Ra il a dû prendre conscience du processus de mise en place du voile dont nous avons parlé. Il me semble que la connaissance et l’acceptation conscientes du fait que ce processus de mise en place du voile ait été utilisé dans le but pour lequel il a été utilisé doit rendre difficile le maintien d’une polarisation hautement négative. Pourriez-vous m’éclaircir les idées à ce sujet s’il vous plaît?

Ra: Je suis Ra. Nous sommes incertains de notre succès dans le réalignement de vos modes de mentalisation. Nous pouvons cependant commenter.

Quand il entre en quatrième densité, le processus de polarisation se produit avec la pleine connaissance du processus de mise en place du voile qui a eu lieu en troisième densité. Ce processus de mise en place d’un voile fait partie de l’expérience de troisième densité.

La connaissance et le souvenir du résultat de cela, ainsi que toutes les portions de l’expérience de troisième densité informent l’entité polarisée de densité supérieure. Cela n’influence pas, cependant, le choix qui a été fait et qui est la base du travail de polarisation d’après la troisième densité.

Ceux qui ont choisi le chemin du service d’autrui [service de soi [1] ] ont simplement utilisé le processus du voile pour potentialiser ce qui n’est pas. Ceci est une méthode tout à fait acceptable de connaissance de soi du et par le Créateur.

Interlocuteur: Vous venez de dire que ceux qui sont sur le chemin du service d’autrui utilisent le processus du voile pour potentialiser ce qui n’est pas. Je crois que je répète avec exactitude ce que vous avez dit. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Oui.

Interlocuteur: Alors le chemin du service d’autrui a potentialisé ce qui n’est pas. Pourriez-vous détailler un peu afin que je comprenne mieux?

Ra: Je suis Ra. Si vous voyez les centres énergétiques dans leurs diverses couleurs compléter le spectre, vous pouvez voir que le choix du service d’autrui (de soi) est un choix qui nie le centre même du spectre, c’est-à-dire l’amour universel.

C’est pourquoi, tout ce qui est construit sur la pénétration d’une lumière de qualité moissonnable par de telles entités est basé sur une omission. Cette omission va se manifester en quatrième densité comme l’amour de soi; c’est-à-dire l’expression la plus complète des centres énergétiques orange et jaune, qui sont ensuite utilisés pour potentialiser la communication et l’adeptat.

Lorsque l’affinement de cinquième densité a été achevé ce qui n’est pas est reporté, la densité de la sagesse étant explorée par des entités qui n’ont ni compassion ni amour universel. Elles font l’expérience de ce qu’elles souhaitent par libre choix, étant sérieusement convaincues que l’énergie de rayon vert est de la folie.

Ce qui n’est pas peut être vu comme une obscurité auto-imposée, dans laquelle l’harmonie est changée en une éternelle disharmonie.

Cependant, ce qui n’est pas ne peut perdurer à travers toute l’octave de troisième densité et, comme l’obscurité finit par appeler la lumière, ainsi ce qui n’est pas finit par appeler ce qui est.

Interlocuteur: Je crois qu’il y a eu des erreurs patentes dans ce que nous venons de terminer, à cause de difficultés de transmission. Avez-vous conscience de ces erreurs?

Ra: Je suis Ra. Nous n’avons pas conscience d’erreurs, bien que cet instrument passe par une crise de douleur, comme vous appelez cette distorsion. Nous accueillons et encourageons vos perceptions pour corriger toute erreur de transmission.

Interlocuteur: Je crois que l’affirmation faite pendant que nous parlions du chemin du service d’autrui était inexacte. Voulez-vous vérifier cela s’il vous plaît?

Ra: Je suis Ra. Pouvons-nous demander de considérer que notre intention est d’avoir parlé du chemin du service-de-soi comme étant le chemin de ce qui n’est pas?

Interlocuteur: Je suis intéressé par le problème que nous avons parfois avec la transmission , puisque le mot ‘autrui’ a été utilisé trois fois pendant cette transmission au lieu du mot ‘soi’. Pouvez-vous me donner une idée de ce problème qui pourrait créer des contradictions dans la communication?

Ra: Je suis Ra. Premièrement, nous pouvons noter la lourdeur du langage et notre peu de familiarisation avec celui-ci dans notre expérience native, dirons-nous. Deuxièmement, nous pouvons indiquer qu’une fois que nous avons mal nommé ou mal numéroté un événement ou une chose, cette référence est très susceptible d’être réutilisée pendant un certain temps de , transmission, comme vous appelez cette façon de mesurer, vu que notre erreur d’origine n’a pas été détectée par nous.

Interlocuteur: Merci. Est-ce que avez l’usage de tous les mots de la langue anglaise et, du reste, de tous les mots de toutes les langues qui sont parlées sur cette planète actuellement?

Ra: Je suis Ra. Non.

Interlocuteur: J’ai ici une question de (nom). Elle dit: «quand nous voyons que la compassion se développe en nous est-il plus approprié d’équilibrer cette compassion avec de la sagesse, ou vaut-il mieux permettre à la compassion de se développer autant que possible sans être équilibrée?».

Ra: Je suis Ra. Cette demande est à la limite du type de question pour laquelle aucune réponse n’est disponible du fait des interdits dus au libre arbitre mis sur les informations en provenance d’instructeurs/élèves.

A celui qui étudie le processus d’équilibrage nous pouvons suggérer que soit appliquée l’honnêteté la plus stricte. Quand la compassion est perçue il est suggéré que, dans l’équilibrage, cette perception soit analysée.

Il se peut que de très, très nombreux essais de compassion soient nécessaires avant que l’amour universel soit le produit de la tentative d’ouverture et de cristallisation de cet important centre énergétique tremplin. Donc l’étudiant peut découvrir de nombreuses autres composantes de ce qui peut paraître de l’amour global .

Chacune de ces composantes peut être équilibrée et acceptée comme une partie du soi et comme de la matière intermédiaire à mesure que l’assiette d’apprentissage/enseignement glisse de plus en plus clairement vers le rayon vert.

Quand il est perçu que l’amour universel a été atteint, l’équilibrage suivant peut ou non être la sagesse. Si l’adepte équilibre les manifestations, il est en effet approprié d’équilibrer amour universel et sagesse. Si l’équilibrage concerne le mental ou l’esprit, il y a de nombreuses subtilités auxquelles l’adepte peut apporter une attentive considération.

Amour et sagesse, comme amour et lumière, ne sont pas noir et blanc, dirons-nous, mais les côtés d’une même médaille. C’est pourquoi, ce n’est pas dans tous les cas que l’équilibrage consiste en un mouvement allant de la compassion à la sagesse.

Nous pouvons en tout temps suggérer la constante remémoration de la densité que chaque adepte désire dépasser. Cette densité apprend les leçons de l’amour.

Dans le cas des Missionnés, il y a les superpositions à moitié oubliées d’autres leçons et d’autres densités. Nous allons laisser celui qui pose les questions avec ces considérations, et inviter à des observations auxquelles nous serons ensuite extrêmement heureux de répondre d’une manière qui peut sembler plus probante.

Interlocuteur: Quels changements de fonctions dans les mentaux/corps/esprit ont-ils été les plus efficaces à produire l’évolution désirée, par la mise en place du voile?

Ra: Je suis Ra. Nous avons de la difficulté à conserver un canal clair au travers de cet instrument. Elle a une marge de sécurité en énergie transférée, mais passe par des accès de douleur. Pouvons-nous demander que vous répétiez la question, étant donné que nous avons un meilleur canal à présent?

Interlocuteur: Après le processus de mise en place du voile, certaines fonctions ou activités voilées doivent avoir joué un rôle prédominant dans la création d’une évolution en direction des polarisations désirées. Je me demandais seulement lesquelles d’entre elles avaient le plus grand effet de polarisation.

Ra: Je suis Ra. Le voile le plus épais a été celui du mental.

Interlocuteur: Je voudrais poursuivre cela pour découvrir quelles fonctions spécifiques du mental étaient les plus efficaces et quels ont été les trois ou quatre changements les plus radicaux apportés pour créer la polarisation.

Ra: Je suis Ra. Ceci est une demande intéressante.

Le premier voile a été d’une importance telle qu’il peut être vu comme analogue au recouvrement de tous les joyaux de la Terre au moyen de la croûte terrestre, alors qu’auparavant toutes les facettes du Créateur étaient consciemment connues.

Après le voile, quasiment aucune des facettes du Créateur n’a plus été connue du mental. Presque toutes ont été dissimulées sous le voile.

Si l’on devait essayer d’énumérer ces fonctions les plus significatives du mental dans leur aide à la polarisation, on devrait commencer par la faculté de visualiser, imaginer, ou prévoir.

Sans le voile, le mental n’était pas piégé dans votre temps illusoire. Avec le voile l’espace/temps est la seule possibilité manifeste d’expérience.

Également sur la liste des fonctions significativement voilées du mental se trouve celle de rêver. Le fait de rêver contient une grande partie de ce qui, si mis à disposition du mental et utilisé par celui-ci, aide grandement à la polarisation.

La troisième fonction du mental, importante et dissimulée par le voile, est celle de la connaissance du corps. La connaissance et le contrôle du corps ayant été perdus en grande partie lors du processus de mise en place du voile, sont donc perdus pour l’expérience de celui qui cherche. Sa connaissance d’avant le voile est de peu d’utilité. Sa connaissance d’après le voile et ce qui est à présent une dense illusion de séparation du complexe corps du complexe mental, est très significative.

Peut-être que la fonction la plus importante et significative qui soit survenue à cause de la dissimulation du mental à lui-même n’est pas en elle-même une fonction du mental, mais plutôt un produit du potentiel créé par ce voile.

C’est la faculté de la volonté ou du pur désir.

Nous pouvons demander de brèves questions à présent. Bien qu’il reste de l’énergie pour cette séance de travail, nous sommes réticents à poursuivre ce contact, étant donné les variations continuelles dues aux crises de douleur, comme vous appelez cette distorsion. Bien que nous n’ayons conscience d’aucune matière donnée erronément, nous sommes conscients qu’il y a eu plusieurs points pendant lesquels notre canal a été moins qu’optimal. Cet instrument est des plus loyaux, mais nous ne voulons pas mésuser de cet instrument. Veuillez questionner comme vous le voulez.

Interlocuteur: Je vais simplement demander pour terminer s’il y a une partie ou une entité individualisée de Ra qui habite le corps de l’instrument pour pouvoir communiquer. Ensuite, y a-t-il quelque chose que nous puissions faire pour améliorer le contact ou pour augmenter le confort de l’instrument?

Ra: Je suis Ra. Nous, de Ra communiquons au travers d’un canal à bande étroite par l’intermédiaire du centre énergétique de rayon violet. A proprement parler, nous ne demeurons pas physiquement dans cet instrument; c’est plutôt le complexe mental/corps/esprit de cet instrument qui demeure avec nous.

Vous êtes diligents et consciencieux. Les alignements sont excellents. Nous vous laissons vous réjouir dans la puissance et dans la paix du Créateur infini unique. Allez donc, mes amis, vous réjouir dans la puissance et dans la paix de l’amour infini et de la lumière ineffable du Créateur unique. Je suis Ra. Adonaï.

[1] Ra corrige cette erreur dans les deux réponses suivantes

La Loi Une, Livre IV, Séance 86

4 mai 1982

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: Voulez-vous d’abord me dire l’état de l’instrument s’il vous plaît?

Ra: Je suis Ra. La distorsion de l’instrument vers le déficit dans le complexe d’énergie physique est légèrement accentuée depuis la dernière demande. Les niveaux d’énergie vitale ont été sollicités de manière significative, et sont également plus bas qu’à la dernière demande.

Interlocuteur: Quelle est la nature des sollicitations significatives concernant l’énergie vitale?

Ra: Je suis Ra. Il y a des entités qui entretiennent la distorsion de pensée chez cette entité-ci, pour qu’elle enlève pour autrui toutes les distorsions vers autrui. Cette entité a récemment été en contact étroit avec un nombre plus grand que normal d’entités ayant ces distorsions du complexe ‘pensées’. Cette entité-ci est de la distorsion de rendre tous les services possibles et n’a pas conscience des intrusions faites dans ses énergies vitales.

Interlocuteur: Ai-je raison de présumer que vous parlez d’entités incarnées en troisième densité qui ont créé la condition de l’utilisation de l’énergie vitale?

Ra: Je suis Ra. Oui.

Interlocuteur: Quelle est la situation présente par rapport à notre compagnon de cinquième densité, polarisé vers le service de soi?

Ra: Je suis Ra. La période que vous pouvez appeler ‘crise’ demeure.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire quelque chose sur la nature de cette crise?

Ra: Je suis Ra. La polarité de votre compagnon approche le point critique auquel cette entité va choisir soit de se retirer, dans la circonstance, et laisser toute salutation aux subalternes de quatrième densité, soit de perdre de la polarité. Le seul autre potentiel est que ce groupe puisse perdre de la polarité d’une certaine façon, auquel cas votre compagnon pourra poursuivre sa forme de salutation.

Interlocuteur: A la séance passée vous avez mentionné les propriétés qui sont apparues à la suite de la mise en place du voile devant le mental, la première étant la prédiction ou clairvoyance. Voulez-vous expliquer la signification de cela?

Ra: Je suis Ra. Votre langage n’est pas énormément parsemé de termes non-émotionnels pour les qualités de ce qui est à présent appelé ‘mental inconscient’.

La nature du mental est quelque chose que nous vous avons demandé de méditer. Cependant il est assez clair pour l’observateur occasionnel, dirons-nous, que nous pouvons partager avec vous certaines pensées sans empiéter sur vos libres expériences d’apprentissage/enseignement.

La nature de l’inconscient est de la nature du concept plutôt que du mot. Par conséquent, avant le voile l’usage du mental le plus profond était celui du concept tacite.

Vous pouvez considérer les aspects des émotions et du sens d’une mélodie. L’on pourrait assigner, de manière stylisée, des mots aux notes de cette mélodie. On pourrait dire: quart de note ‘la’, quart de note ‘la’, quart de note ‘la’, note complète ‘fa’. Ceci ressemble peu au début d’une mélodie des plus connues d’un de vos compositeurs, celle qui vous est connue comme un symbole de victoire.

Voilà la nature du mental profond. Il n’existe que des méthodes stylisées permettant de discuter de ses fonctions.

Ainsi, nos descriptions de cette partie du mental, ainsi que les mêmes portions du corps et de l’esprit, ont été des termes donnés, tel que celui de ‘clairvoyance’, qui indiquent que la nature de la pénétration de la partie voilée du mental peut être comparée à un voyage trop riche et exotique pour pouvoir en envisager une description adéquate.

Interlocuteur: Vous avez dit que le rêve, quand il est rendu accessible au mental conscient, aide grandement à la polarisation. Pourriez-vous définir le rêve ou bien nous dire ce que c’est et comment il aide à la polarisation?

Ra: Je suis Ra. Rêver est une activité de communication au travers du voile, entre mental inconscient et mental conscient. La nature de cette activité dépend totalement de la situation concernant les blocages des centres énergétiques, les activations et les cristallisations, chez un complexe mental/corps/esprit donné.

Chez quelqu’un qui est bloqué dans deux des trois centres énergétiques inférieurs, le rêve aide au processus de polarisation, en ce sens qu’il y a une répétition des portions de catalyseurs récents ainsi que des blocages plus profonds, ce qui donne au mental qui s’éveille des indices sur la nature de ces blocages et des allusions à de possibles changements de perception qui peuvent mener à un déblocage.

Ce type de rêve ou de communication au travers des parties voilées du mental se produit aussi chez les complexes mental/corps/esprit qui fonctionnent avec beaucoup moins de blocages et bénéficient de l’activation de rayon vert ou activation supérieure aux moments où le complexe mental/corps/esprit fait l’expérience de catalyseurs rebloquant, ou gênant ou distordant momentanément d’une manière autre le cours de l’influx d’énergie.

C’est pourquoi, dans tous les cas il est utile pour un complexe mental/corps/esprit de méditer sur le contenu et la résonance émotionnelle des rêves.

Pour ceux dont les centres énergétiques de rayon vert ont été activés ainsi que pour ceux dont les centres énergétiques de rayon vert reçoivent un déblocage inhabituel dû à un catalyseur extrême tel que celui qui est appelé ‘la mort physique’ du soi ou de celle d’un être cher devant se produire dans ce que vous pouvez appeler ‘un avenir proche’, le rêve assume une autre activité. C’est ce qui peut approximativement être nommé ‘la précognition’, ou connaissance précédant ce qui va se produire en manifestation physique dans l’espace/temps de troisième densité de votre rayon jaune.

Cette propriété du mental dépend en grande partie de sa situation dans le temps/espace, de sorte que les mots: ‘présent’, ‘futur’, et ‘passé’, ne signifient rien.

Cela permettra à l’entité, à condition que le complexe mental/corps/esprit en fasse un usage judicieux, de pénétrer plus loin dans l’amour plein de compassion de chaque circonstance, y compris des circonstances dans lesquelles une entité peut avoir une forte distorsion vers ce que vous pouvez appeler le chagrin.

Quand un complexe mental/corps/esprit choisit consciemment la voie de l’adepte et qu’avec chaque énergie équilibrée de manière minimale il commence à ouvrir le centre énergétique de rayon indigo, le rêve devient l’outil le plus efficace pour la polarisation car, s’il est su de l’adepte que le travail peut être accompli dans la conscience pendant que se repose le mental conscient, cet adepte peut faire appel à ceux qui le guident, aux présences qui l’entourent et, surtout, à la personnalité magique qui est l’analogue du ‘soi’ supérieur dans l’espace/temps alors qu’il passe dans le ‘mode sommeil’ de la conscience.

Quand il est porté attention à ces affirmations, l’activité du rêve atteint le potentiel d’apprentissage/enseignement qui peut le mieux contribuer à augmenter les distorsions de l’adepte vers la polarité qu’il a choisie.

Il y a d’autres possibilités du rêve, qui ne sont pas aussi étroitement alignées sur l’augmentation de polarité, et que nous ne couvrons pas à cet espace/temps particulier.

Interlocuteur: Comment est-ce que le rêve est conçu ou programmé? Est-ce que cela est fait par le ‘soi’ supérieur, ou bien qui est responsable de cela?

Ra: Je suis Ra. Dans tous les cas, le complexe mental/corps/esprit a recours comme il le peut à la faculté de rêver. Il est lui-même responsable de cette activité.

Interlocuteur: Vous voulez dire alors que c’est le subconscient qui est responsable de ce que je vais appeler le plan ou scénario du rêve. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. C’est exact.

Interlocuteur: Est-ce que le souvenir que l’individu a du rêve quand il s’éveille est habituellement raisonnablement fidèle? Est-ce que le rêve est facilement remémoré?

Ra: Je suis Ra. Vous devez réaliser que nous sur-généralisons afin de répondre à vos questions, car il y a plusieurs sortes de rêves. Cependant, d’une manière générale, il peut être noté que c’est seulement l’observateur entraîné et discipliné qui se souvient raisonnablement bien de ses rêves.

Cette faculté peut être apprise par la vertu d’une discipline de l’enregistrement, immédiatement avant le réveil, de chaque détail dont il est possible de se rappeler. Cet entraînement forme la capacité de se remémorer les rêves. La perception la plus commune qu’a un complexe mental/corps/esprit de ses rêves est troublée, confuse, et promptement perdue.

Interlocuteur: En se remémorant ses rêves, vous voulez dire qu’un individu peut trouver des indices spécifiques aux blocages de ses centres énergétiques et, de ce fait, réduire ou éliminer ces blocages? C’est bien ça?

Ra: Je suis Ra. C’est cela.

Interlocuteur: Y a-t-il une autre fonction du rêve qui contribue au processus évolutionnaire?

Ra: Je suis Ra. Bien qu’il y en ait beaucoup qui ont une certaine valeur, nous choisirons d’en noter deux, car ces deux-là, bien que ne contribuant pas à la polarisation, peuvent être utiles dans un sens plus général.

Rêver est une activité au cours de laquelle se forme un pont finement ouvragé et excellemment façonné, entre conscient et inconscient. Dans cet état sont soignées les diverses distorsions qui se sont produites dans le réseau énergétique du complexe corps, à cause du peu de cas fait des influx énergétiques.

Avec la quantité appropriée du fait de rêver vient la guérison de ces distorsions. L’absence permanente de cette possibilité peut provoquer des complexes mental/corps/esprit sérieusement distordus.

L’autre fonction utile du rêve concerne le type de rêve visionnaire dont prophètes et mystiques font l’expérience depuis des temps reculés. Leurs visions arrivent au travers des racines du mental et s’adressent à un monde qui est en manque. Ainsi donc, le rêve rend service sans être d’une nature permettant une polarisation personnelle.

Cependant, chez le mystique ou le prophète qui désire servir, un tel service augmente la polarité de l’entité.

Interlocuteur: Il y a une partie du sommeil qui a été nommée REM. Est-ce cela l’état de rêve?

Ra: Je suis Ra. C’est exact.

Interlocuteur: Il a été remarqué que cela se produit en petits épisodes pendant la nuit, avec est intervalles entre. Y a-t-il une raison particulière à cela?

Ra: Je suis Ra. Oui.

Interlocuteur: Si cela est utile à savoir, voudriez-vous me dire pourquoi le processus du rêve fonctionne comme cela?

Ra: Je suis Ra. Les portions du processus du rêve qui sont utiles à la polarisation et aussi à la vision du mystique, ont lieu dans le temps/espace et, par conséquent, elles utilisent le pont entre métaphysique et physique, pendant ce qui paraît être une brève période de votre espace/temps. L’équivalent de temps/espace est bien plus grand.

Le pont demeure cependant, et traduit chaque distorsion du mental, du corps et de l’esprit comme il a reçu les distorsions des influx énergétiques, de sorte qu’une guérison peut avoir lieu. Ce processus de guérison ne se produit pas avec l’incidence des rapides mouvements des yeux, mais bien en grande partie dans la portion d’espace/temps du complexe mental/corps/esprit utilisant le pont vers le temps/espace, pour que le processus de guérison soit enclenché.

Interlocuteur: Vous avez mentionné la perte de la connaissance et du contrôle du corps comme étant un facteur utile dans le processus d’évolution, à cause du voile. Pourriez-vous énumérer les importantes pertes en connaissances et en contrôle du corps?

Ra: Je suis Ra. Cette question contient certaines portions qui recevraient des réponses plus efficaces si de la matière intermédiaire était requise.

Interlocuteur: Je ne sais vraiment pas quoi demander. Pouvez-vous me donner une idée du domaine de matière intermédiaire sur lequel je devrais travailler?

Ra: Je suis Ra. Non. Cependant, nous serons heureux de répondre à la question d’origine si cela est encore désiré, si vous percevez d’abord que certaines informations manquent.

Interlocuteur: Peut-être pourrais-je questionner légèrement différemment ici. Je pourrais demander pourquoi la perte de connaissances et de contrôle du corps ont été utiles.

Ra: Je suis Ra. La connaissance des potentiels du véhicule physique d’avant le voile offrait au mental/corps/esprit tout un éventail de choix en ce qui concerne les activités et manifestations du corps, mais offrait peu par rapport au développement d’une polarité.

Quand la connaissance de ces potentiels et fonctions du véhicule physique est enveloppée de mystère par rapport au complexe mental conscient, le complexe mental/corps/esprit et souvent presque sans connaissance de la manière dont il peut le mieux manifester son essence.

Cependant, cet état d’absence de connaissance offre une opportunité pour le désir de croître dans le complexe mental.

Ce désir est un désir qui cherche à connaître les possibilités du complexe corps. Les ramifications de chaque possibilité et les éventuelles tendances ainsi élaborées ont en elles une force qui ne peut être générée que par un tel désir ou volonté de savoir.

Interlocuteur: Peut-être pourriez-vous donner des exemples de l’utilisation du corps avant la mise en place du voile et après le voile d’un même point de vue, pour nous aider à comprendre plus clairement le changement dans les connaissances et le contrôle du corps. Pourriez-vous faire cela s’il vous plaît?

Ra: Je suis Ra. Nous le pourrions.

Interlocuteur: Voulez-vous le faire?

Ra: Je suis Ra. Oui. Prenons le transfert d’énergie sexuelle. Avant le voile, ce transfert était toujours possible étant donné qu’il n’y avait pas d’ombre sur la compréhension de la nature du corps et de la relation avec d’autres mentaux/corps/esprits dans cette manifestation particulière.

Avant le processus de mise en place du voile il y avait une absence quasi totale d’utilisation du transfert de cette énergie sexuelle au delà du rayon vert. Cela était aussi dû à la même connaissance sans aucune ombre que chacun avait de chacun.

Il y avait alors en troisième densité, peu d’utilité à se voir dans des relations plus intenses du mental, du corps, et de l’esprit, que vous pouvez appeler ‘le processus d’accouplement’, puisque chaque autre ‘soi’ était vu comme étant le Créateur, et qu’aucun autre ‘soi’ ne semblait être davantage le Créateur que ‘soi’.

Après le processus du voile il est devenu infiniment plus difficile d’arriver à un transfert d’énergie de rayon vert, à cause des larges zones de mystère et d’inconnu concernant le complexe corps et ses manifestations. Cependant, dû aussi au grand obscurcissement des manifestations du corps pour le complexe mental conscient, quand un tel transfert d’énergie était expérimenté il était plus susceptible de fournir un catalyseur qui provoquait un lien entre le ‘soi’ et l’autre ‘soi’ , dans une configuration polarisée de manière appropriée.

A partir de ce point il est devenu de loin plus probable que les transferts d’énergies supérieures soient recherchés par cette paire accouplée de complexes mental/corps/esprit, permettant ainsi au Créateur de Se connaître Lui-même avec grande beauté, solennité, et émerveillement.

L’infini intelligent ayant été atteint par l’utilisation sacramentelle de cette fonction du corps, chaque mental/corps/esprit de la paire accouplée a grandement gagné en polarisation et en capacité de servir.

Interlocuteur: Est-ce que d’autres aspects de la perte des connaissances ou du contrôle du corps ont approché à un quelconque degré d’efficacité la description que vous venez de donner?

Ra: Je suis Ra. Chaque fonction du complexe corps a, depuis la mise en place du voile, un certain potentiel de production d’un catalyseur efficient.

Nous avons choisi l’exemple du transfert d’énergie sexuelle à cause de la situation centrale dans les capacités fonctionnelles du complexe corps rendues plus utiles par le moyen du processus de mise en place du voile.

Cet instrument perd de l’énergie. Nous préférerions garder une portion maximale de l’énergie de réserve pour laquelle cet instrument a donné sa permission. Nous voudrions dès lors demander encore une question complète pour cette séance de travail.

Interlocuteur: Je présume que le placement d’un voile sur l’aspect sexuel a été d’un grande efficacité car c’est un aspect qui concerne totalement la relation avec un autre ‘soi’. Il me semble que les voiles concernant le corps et qui ont trait à l’interaction avec autrui doivent être plus efficients quand on les compare à ceux qui ne concernent que le ‘soi’, qui doivent être d’une efficacité moindre à produire une polarisation, qu’elle soit positive ou négative. Ai-je raison de faire cette supposition?

Ra: Je suis Ra. Vous avez raison dans une grande mesure. Peut-être que l’exception la plus notable est l’attitude de quelqu’un qui est déjà polarisé fortement négativement vers l’apparence du complexe corps.

Il y a des entités, sur la voie négative, qui prennent grand soin de préserver la distorsion que vos peuples perçoivent comme beauté/laideur. Cette beauté de la forme est, bien sûr, utilisée pour manipuler autrui. Pouvons-nous demander s’il y a d’autres brèves questions?

Interlocuteur: Y a-t-il quelque chose que nous puissions faire pour augmenter le confort de l’instrument ou pour faciliter le contact?

Ra: Je suis Ra. Nous constatons avec plaisir que cet instrument a été plus consciencieuse dans sa préparation au contact au moyen des attentives vibrations mentales que vous appelez ‘prières’. Cela a permis au canal d’être libre des distorsions dont le contact a été la proie au cours de la dernière séance de travail.

Nous suggérerions au groupe de soutien une vigilance continue dans la régulation des activités physiques de l’instrument. Cependant, à ce nexus il est bon d’encourager les activités qui alimentent les énergies vitales, étant donné que cet instrument vit dans cet espace/temps presque complètement grâce à la vigilante adhésion à la préservation des énergies mentales et spirituelles qui composent le complexe d’énergie vitale de cette entité. Chacun est consciencieux. Les alignements sont bons.

Nous attirons l’attention du groupe de soutien sur l’alignement physique de l’accessoire connu comme étant ‘l‘encensoir’. Il y a eu quelque légère difficulté à cause d’une variation dans le modèle de l’effluve de cet encens.

Je suis Ra. Je vous laisse vous réjouir dans la puissance et dans a paix du Créateur infini unique. Allez donc, réjouissez-vous dans l’amour et dans la lumière du Créateur Unique. Adonaï.

La Loi Une, Livre IV, Séance 87

12 mai 1982

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Je communique maintenant.

Interlocuteur: En premier lieu pourriez-vous me dire l’état de l’instrument?

Ra: Je suis Ra. Les distorsions du complexe physique sont inchangées. Les niveaux d’énergie vitale sont grandement rehaussés.

Interlocuteur: Merci. En considérant ce qui a été mentionné à la dernière séance à propos de l’encensoir, j’ai pensé au fait que la position d’origine de la fumée change d’approximativement six pouces horizontalement. Vaudrait-il mieux avoir un encensoir dans une position de dégagement de fumée unique horizontale?

Ra: Je suis Ra. Cette modification serait utile étant donné que l’encensoir est vierge.

Interlocuteur: Quelle serait la disposition géométrique optimale de l’encensoir, du calice et de la bougie par rapport à la Bible et à la table, et aux positions dans lesquelles nous les avons mis à présent?

Ra: Je suis Ra. Le calice et la bougie occupent la configuration optimale par rapport au livre le plus étroitement aligné sur La Loi Une dans les complexes de distorsion de cet instrument. Il est optimal d’avoir l’encensoir à l’arrière de ce livre et centré sur le dos de sa configuration ouverte.

Interlocuteur: Est-ce qu’une position directement entre le calice et la bougie serait optimale alors pour l’encensoir?

Ra: Je suis Ra. Ceci n’est pas une mesure exacte puisque tant le calice que la bougie ont des formes irrégulières. Cependant, de manière générale cela est correct.

Interlocuteur: Merci. Quelle est la situation présente par rapport à notre compagnon de cinquième densité négative?

Ra: Je suis Ra. Cette entité s’est retirée pour une période de restauration de sa polarité.

Interlocuteur: Pourriez-vous étoffer le concept de l’acquisition de polarité par cette entité particulière, son utilisation spécifique de cette polarité, à part la simple et manifeste nécessité de la moisson de sixième densité si cela est possible, s’il vous plaît?

Ra: Je suis Ra. Nous le pourrions.

La nature des densités au-dessus de la vôtre est telle que l’on peut dire que l’objectif est d’être partagée par les polarités tant positive que négative.

Cet objectif est l’obtention de la capacité d’accueillir de plus en plus l’amour/lumière et la lumière/amour de moins en moins distordus du Créateur infini unique.

Dans la voie négative, la densité de sagesse est une densité dans laquelle le pouvoir sur autrui a été affiné jusqu’à approcher le pouvoir absolu.

Toute force telle que la force offerte par votre groupe et de ceux de Ra, qui ne peut être contrôlée par la puissance d’un tel complexe mental/corps/esprit de cinquième densité négative dépolarise alors l’entité qui n’a pas le contrôle de l’autre ‘soi’.

Il n’y a pas moyen, dans votre ‘soi’ conscient, d’affronter un pouvoir aussi raffiné, mais c’est l’harmonie, l’amour mutuel et l’honnête appel à l’aide des forces de la lumière qui vous ont donné le bouclier et l’armure.

Interlocuteur: Quelle est la situation environnementale de cette entité particulière de cinquième densité, et comment travaille-t-elle avec des entités négatives de quatrième densité pour établir pouvoir et contrôle? Quelle est sa philosophie particulière par rapport à elle-même en tant que Créateur, et par rapport au recours à la première distorsion, et l’inclusion de cette première distorsion dans la quatrième densité négative? J’espère que ce n’est pas une question trop complexe.

Ra: Je suis Ra. L’environnement de votre compagnon est la roche, la caverne, un lieu d’aridité, car c’est la densité de la sagesse et ce qui est vu comme nécessaire peut être pensé et reçu. A cette entité, très peu est nécessaire pour le complexe des distorsions physiques ou d’espace/temps, si vous voulez.

Une telle entité passe sa conscience dans les mondes de temps/espace en tentant d’apprendre les voies de la sagesse par l’usage extrême des pouvoirs et ressources du ‘soi’.

Puisque le ‘soi’ est le Créateur, la densité de sagesse fournit de nombreuses expériences informatives et fascinantes à l’entité polarisée négativement. A certains égards on peut apercevoir un début d’attachement plus lucide à la sagesse de la part de ceux qui sont de polarité négative, car le nexus des positions de conscience sur lequel repose la sagesse est plus simple.

La relation d’une telle entité aux entités de quatrième densité négative, est celle de plus puissant à moins puissant.

La voie négative suppose l’asservissement des moins puissants comme un moyen d’apprendre le désir de servir le ‘soi’ à un degré tel que la volonté entre en jeu. C’est de cette manière que la polarité est accrue dans le sens négatif.

Ainsi donc, les entités de quatrième densité sont les esclaves volontaires d’une telle entité de cinquième densité, étant donné qu’il n’y a aucun doute sur la puissance relative de chacune.

Interlocuteur: On peut voir un reflet de cela dans notre densité avec les nombreux chefs qui incitent à la guerre et ont des partisans qui les soutiennent, dans la totale conviction que l’orientation de la conquête est correcte. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Toute organisation qui exige l’obéissance sans questionnement, sur base d’une puissance relative, fonctionne d’après le plan décrit ci-dessus.

Interlocuteur: Un point qui n’est pas clair pour moi est la compréhension et l’utilisation de la première distorsion par les entités négatives de cinquième et quatrième densités qui manipulent des entités de troisième densité. Je voudrais savoir comment la première distorsion affecte les efforts faits pour réaliser la conquête des entités de troisième densité, et ceux faits pour les ajouter, sous la condition de la première distorsion, à leurs complexes mémoriels sociaux. Pourriez-vous détailler ce concept s’il vous plaît?

Ra: Je suis Ra. Ce dernier plan n’est pas un plan dont sont capables des complexes mémoriels sociaux de quatrième densité négative. L’habitude de la quatrième densité est d’offrir des tentations et de dynamiser des distorsions pré-existantes. Les entités de quatrième densité manquent de la subtilité et de la pratique de la magie qu’offre l’expérience de cinquième densité.

Interlocuteur: Il semble cependant que dans de nombreux cas de contacts avec des OVNIs, qui ont eu lieu sur cette planète, il y aurait eu connaissance et usage de la première distorsion. Les entités de quatrième densité sont pour la plupart soigneusement restées à distance et anonymes, pourrait-on dire, de sorte qu’aucune preuve concrète de leur existence n’est disponible. Comment sont-elles orientées par rapport à ce type de contact?

Ra: Je suis Ra. Nous avons mal perçu votre question, pendant qu’elle était orientée vers ce type particulier de contact. La nature de l’observance, par la quatrième densité, de la distorsion du libre arbitre alors que se poursuit l’ensemencement des modèles de pensée, est de la matière qui a déjà été couverte. Ce qui peut être offert en ce qui concerne des informations d’orientation négative, est offert. Celles-ci sont altérées au point qu’une entité recevant ces informations négatives peut être d’orientation positive. Ainsi donc, bon nombre de ces contacts sont d’une nature mixte.

Interlocuteur: Désolé que mon manque de clarté sur cette question me l’ait fait poser de manière incorrecte. Il y a un point philosophique d’une importance capitale que j’essaie d’éclaircir ici. Il a trait au fait que ceux de quatrième densité négative paraissent avoir conscience de la première distorsion. Ils sont dans un état de non-voile et semblent utiliser cette connaissance de la première distorsion pour maintenir la situation dans laquelle ils maintiennent les contacts avec cette planète. J’essaie d’extraire leur capacité à comprendre le mécanisme de la première distorsion et les conséquences du processus de mise en place du voile, alors qu’ils restent dans une configuration mentale de séparation sur la voie négative. J’espère que j’ai été clair ici. Il m’a été très difficile de poser cette question.

Ra: Je suis Ra. La réponse ne satisfera peut-être pas encore celui qui a posé la question. Nous demandons que vous continuiez jusqu’à ce que vous soyez satisfait.

L’entité de quatrième densité négative rend le choix accessible à tous lors de la moisson de troisième densité.

Elle a connaissance de toute la gamme des méthodes possibles pour voir l’univers du Créateur unique, et est convaincue que l’ignorance et la non-utilisation du centre énergétique de rayon vert est la méthode la plus efficace pour produire de la moissonnabilité de quatrième densité.

Ses actions parmi ceux de troisième densité qui n’ont pas encore fait ce choix sont destinées à offrir à chacun l’opportunité de prendre en compte la polarité du service de soi, avec ses attraits possibles.

Interlocuteur: Il me semble que c’est un acte ‘service d’autrui’ que d’offrir la possibilité d’une voie de service de soi. Quel est l’effet relatif de polarisation dans cet acte? Je ne comprends pas.

Ra: Je suis Ra. Dans vos bandes armées, un grand groupe maraude et pille avec succès. Le succès des simples soldats rejaillit sur les caporaux; le succès des caporaux sur les sergents, puis les lieutenants, les capitaines, les commandants, et enfin le général-en-chef.

Chaque tentation réussie, chaque entité rendue moissonnable, correspond à un renforcement de la puissance et de la polarité du complexe mémoriel social qui a remporté ce succès.

Interlocuteur: Quand un complexe mental/corps/esprit est moissonné de troisième densité au bénéfice d’un complexe mémoriel social de quatrième densité, est-ce que la puissance globale du complexe mémoriel social d’avant l’absorption de cette seule entité double quand cette entité a été absorbée?

Ra: Je suis Ra. Non.

Interlocuteur: Alors la Loi de Redoublement ne fonctionne pas de cette manière? Dans quelle mesure est-ce que la puissance du complexe mémoriel social s’accroît par rapport à cette seule entité qui est moissonnée et absorbée dans ce complexe?

Ra: Je suis Ra. Quand une entité du complexe mémoriel social est responsable d’une addition à ce complexe, alors ce complexe mental/corps/esprit absorbe, de manière linéaire, la puissance contenue dans la recrue, disons. Si c’est un sous-groupe qui est responsable, la puissance va alors à ce sous-groupe.

Il est très rare qu’un complexe mémoriel social de polarité négative soit capable d’agir totalement comme un seul être. La perte de polarité due à cette difficulté, à laquelle nous avons fait allusion antérieurement comme à une sorte d’entropie spirituelle, est très grande.

Interlocuteur: Alors en assumant qu’une seule entité négativement orientée soit responsable du recrutement d’une entité moissonnée de troisième densité et ajoute sa polarité à sa propre polarité négative et à sa propre puissance, de quel type de capacité, ou de quel type de bénéfice s’agit-il, et comment cela est-il utilisé par l’entité?

Ra: Je suis Ra. Disons que la hiérarchie est immédiatement remise en cause et que l’entité dont la puissance est accrue exerce cette puissance pour contrôler davantage d’autres ‘soi’ et pour progresser à l’intérieur de la structure du complexe mémoriel social.

Interlocuteur: Comment cette puissance est-elle mesurée? Comment est-il manifeste que cette entité a gagné de la puissance?

Ra: Je suis Ra. Dans certains cas, il y a une sorte de bataille. Il s’agit d’une bataille de volontés, et les armes consistent en la lumière qui peut être formée par chacun des adversaires.

Dans la plupart des cas où un glissement de puissance s’est opéré, il est simplement reconnu et ceux qui aperçoivent un bénéfice à s’associer avec cette entité nouvellement plus puissante l’aident dans sa montée dans la structure.

Interlocuteur: Merci. Nous avons remarqué une possibilité de confusion entre les termes ‘mental/corps/esprit’ et ‘complexe mental/corps/esprit’ lors de la séance précédente. Est-ce ces termes ont été employés à mauvais escient dans quelques cas, en prenant l’un pour l’autre?

Ra: Je suis Ra. Il y a eu une erreur dans la transmission. L’utilisation des termes ‘mental/corps/esprit’ doit désigner les entités qui demeuraient en troisième densité avent le processus de mise en place du voile, et ‘complexe mental/corps/esprit’ désigne les entités demeurant en troisième densité après le processus de mise en place du voile.

Nous avons également découvert que nous n’avons pas indiqué le mot ‘complexe’ en parlant du corps après le voile. Veuillez corriger ces erreurs, s’il vous plaît.

Nous demandons également que vous exerciez votre vigilance concernant les erreurs de transmission, et ne manquez pas de poser des questions, étant donné qu’il est de notre intention de fournir une série aussi peu distordue que possible de complexes vibratoires sonores.

Cette entité, bien que de loin mieux soulagée en ce qui concerne les distorsions vers les crises de douleur quand elle est préparée par les complexes vibratoires sonores que vous appelez ‘prières’, est toujours susceptible de fluctuer, étant donné ses distorsions pré-incarnation du complexe corps et la dynamisation de celles-ci par des entités de polarité négative.

Interlocuteur: Merci. Nous allons apporter les corrections [1]. A la dernière séance vous avez dit qu’avant le voile, le transfert d’énergie sexuelle était toujours possible. Je voudrais savoir ce que vous entendiez par ‘toujours possible’ et pourquoi il n’a plus été toujours possible après le voile; juste pour éclaircir ce point.

Ra: Je suis Ra. Nous croyons que nous saisissons votre question et allons utiliser l’analogie, dans votre culture, de la pile qui alimente une lampe de poche. Deux piles fonctionnant placées en série offrent toujours le potentiel de l’illumination de la lampe. Après le voile, pour poursuivre cette analogie approximative, les deux piles n’étant plus placées en série n’offrent plus l’illumination de la lampe. Après le voile, de nombreux complexes mental/corps/esprit ont opéré, par des blocages, l’équivalent de ce qui est un retournement de pile.

Interlocuteur: Quelle est la première source de blocage qui a provoqué le retournement de pile?

Ra: Je suis Ra. Veuillez questionner plus spécifiquement concernant les mentaux/corps/esprits ou complexes mental/corps/esprit au sujet desquels vous demandez des informations.

Interlocuteur: Avant le voile il y avait la connaissance de la technique d’allumage de la lampe, disons. Après le voile, certaines expérimentations ont créé un allumage de lampe; d’autres ont eu pour résultat une absence d’allumage de la lampe. A part le fait qu’il n’y avait pas d’informations disponibles sur les méthodes permettant d’allumer la lampe, y a-t-il eu une quelconque cause fondamentale aux expérimentations qui ont abouti à une absence d’allumage de la lampe?

Ra: Je suis Ra. C’est exact.

Interlocuteur: Quelle a été cette cause première?

Ra: Je suis Ra. La cause première du blocage a été l’absence d’aptitude à voir autrui comme le Créateur ou, pour dire les choses autrement, l’absence d’amour.

Interlocuteur: Dans notre illusion particulière, le potentiel sexuel masculin semble atteindre son pic un peu avant l’âge de vingt ans, et le pic féminin quelque dix années plus tard. Quelle est la cause de la différence de pic dans l’énergie sexuelle ?

Ra: Je suis Ra. Nous devons faire une nette distinction entre le complexe corporel chimique de rayon jaune, de troisième densité, et le complexe corps qui est une portion du complexe mental/corps/esprit.

Le masculin, comme vous appelez cette polarité, a un désir extrêmement actif de rayon jaune dans l’espace/temps de son incarnation quand son sperme est le plus viable et contient le plus de spermatozoïdes porteurs de vie. C’est ainsi que le rayon rouge cherche à se reproduire plus densément à la période où ce corps est le plus apte à rencontrer les exigences de rayon rouge.

Le complexe du corps chimique de rayon jaune féminin, comme vous nommez cette polarité, doit avoir un désir continu et croissant de rapports sexuels, car il ne peut concevoir qu’une fois par période de quinze à dix-huit mois, étant donné qu’il porte le complexe corps qui a été conçu, lui donne naissance et l’allaite. Cela est épuisant pour le corps physique de rayon jaune. Pour compenser, le désir augmente afin que le corps de rayon jaune soit prédisposé à poursuivre le congrès sexuel, rencontrant ainsi l’exigence de rayon rouge de se reproduire aussi densément que possible.

La sexualité ou polarité la plus intégrale, dirons-nous, du complexe corps, qui est une portion du complexe mental/corps/esprit, ne concerne pas ces manifestations de rayon jaune mais suit les voies de la recherche de transfert d’énergie et le renforcement de l’aide et du service à autrui ou au ‘soi’.

Interlocuteur: En outre, pourquoi est-ce que le taux des orgasmes masculins par rapport aux orgasmes féminins pèse tellement plus lourd du côté masculin?

Ra: Je suis Ra. Nous nous référons à présent au corps physique ou, si vous voulez, au complexe corps, de rayon jaune. A ce niveau, la distinction n’est pas importante.

L’orgasme mâle, qui motive la course du spermatozoïde vers son ovule, est essentiel à la satisfaction du désir de rayon rouge de propager l’espèce. L’orgasme féminin n’est pas nécessaire.

Quand les complexes mental/corps/esprit commencent à utiliser le transfert énergétique sexuel pour apprendre, servir et glorifier le Créateur infini unique, la fonction de l’orgasme féminin devient plus claire.

Interlocuteur: Quel était le taux avant le voile?

Ra: Je suis Ra. Le taux des orgasmes masculins par rapport aux orgasmes féminins avant le voile était proche de un à un, en grande partie parce que la valeur métaphysique de l’orgasme féminin était claire et sans aucune ombre.

Interlocuteur: Est-ce qu’il est significatif de donner ce taux pour le début d la quatrième densité et si oui, pourriez-vous le faire?

Ra: Je suis Ra. De manière générale cela n’a pas de signification de parler d’orgasme mâle et femelle dans les densités supérieures, puisque le caractère et la nature de l’orgasme deviennent de plus en plus naturellement une fonction du complexe mental/corps/esprit vu comme une unité.

On peut dire qu’en quatrième densité le voile est levé, et que le choix a été fait. Dans les polarités positives, le véritable partage est presque universel. Dans les polarités négatives, le véritable blocage de manière à ce que celui qui conquiert atteigne l’orgasme et celui qui est conquis pratiquement jamais, est presque universel. Dans chacun des cas vous pouvez voir la fonction de la partie sexuelle de l’expérience comme étant un moyen de polarisation des plus efficaces.

Interlocuteur: Dans notre illusion nous avons des définitions physiques pour les transferts possibles d’énergie. Nous les voyons comme la conversion de potentiel à cinétique ou de cinétique à chaleur, et les examinons par rapport à l’entropie croissante. Quand nous parlons de transferts d’énergie sexuelle et d’autres formes plus basiques d’énergie, je me sens toujours perdu quand il s’agit d’utiliser les termes de manière appropriée, disons, parce que je ne comprends pas —et ne suis peut-être pas capable de comprendre— la forme fondamentale d’énergie dont nous parlons. Cependant, j’ai l’intuition que ceci est de l’énergie de vibration pure; c’est-à-dire qu’au niveau de base de notre illusion, une certaine vibration entre la portion ‘espace’ et la portion ‘temps’ du continuum espace/temps est transférée d’une quelconque manière dans notre illusion sous une forme plus basique que celle-là. Pourriez-vous me donner des détails dans ce domaine, s’il vous plaît?

Ra: Je suis Ra. Oui.

Interlocuteur: Voulez-vous le faire?

Ra: Je suis Ra. Vous avez raison de supposer que l’énergie dont nous parlons en discutant des transferts d’énergie sexuelle est une forme de pont vibratoire entre espace/temps et temps/espace. Bien que cette distinction ne soit pas séparée de ce qui suit, ce qui suit peut jeter de la lumière sur cet exposé fondamental.

A cause du processus de mise en place du voile, l’énergie transférée de mâle à femelle est différente de celle qui est transférée de femelle à mâle.

A cause de la différence de polarité entre complexes mental/corps/esprit mâles et femelles, le mâle emmagasine de l’énergie physique, la femelle de l’énergie mentale et mentale/émotionnelle.

Quand un transfert d’énergie sexuelle de troisième densité est accompli, le mâle a offert une décharge d’énergie physique. La femelle est, quant à elle régénérée, car elle a bien moins de vitalité physique.

En même temps, la femelle décharge l’écoulement, si vous voulez utiliser ce terme, de l’énergie mentale et de l’énergie mentale/émotionnelle qu’elle a stockées, offrant de ce fait inspiration, guérison et bienfaits au mâle qui, de nature, est moins vital dans ce domaine. A présent nous pouvons demander s’il y a encore une question complète.

Interlocuteur: Pourquoi la nature de l’homme est-elle différente de celle de la femme?

Ra: Je suis Ra. Quand le processus de mise en place du voile a été achevé, vers la polarité mâle a été attirée la Matrice du Mental et vers la femelle, le Potentialisateur du Mental; vers le mâle le Potentialisateur du Corps, vers la femelle la Matrice du Corps.

Pouvons-nous demander s’il y a encore de brèves questions avant de clôturer cette séance de travail?

Interlocuteur: Y a-t-il quelque chose que nous puissions faire pour augmenter le confort de l’instrument ou pour faciliter le contact?

Ra: Je suis Ra. Nous allons trouver utile le réajustement suggéré de l’encensoir. Les alignements sont bons. Vous avez été consciencieux, mes amis. Nous vous laissons à présent dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Allez donc, et réjouissez-vous en gaîté dans la puissance et la paix ineffable du Créateur infini unique. Adonaï.

[1] Le texte a été corrigé avant d’être publié, et à présent il est rédigé correctement

La Loi Une, Livre IV, Séance 88

29 mai 1982

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: Pourriez-vous d’abord me donner l’état de l’instrument?

Ra: Je suis Ra. Le déficit énergétique du complexe physique est considérable à cet espace/temps. Il y a également eu une perte significative des énergies vitales. Cependant, ces énergies sont encore bien dans la distorsion que vous pouvez appeler ’de la force’.

Interlocuteur: De toutes les choses que vous avez mentionnées précédemment pour renforcer ces énergies, à cet espace/temps particulier qu’est-ce qui serait le plus approprié pour renforcer ces deux énergies?

Ra: Je suis Ra. Vous noterez qu’il y a de nombreux facteurs qui contribuent à renforcer les distorsions et améliorer les distorsions de cet instrument vers la faiblesse. Nous suggérons à chacun que les nombreuses choses qui ont été apprises soient consciencieusement appliquées. Nous distinguerions une distorsion physique pour la discussion.

Les subalternes de quatrième densité négative qui viennent actuellement visiter votre groupe sont en train de dynamiser un assez sévère complexe de déséquilibres dans les appendices manuels de cet instrument et, dans une moindre mesure, les distorsions de la région thoracique. Nous suggérons qu’il soit veillé à ne pas utiliser sans nécessité ces appendices. Comme cet instrument ne va pas apprécier cette suggestion, nous suggérons une discussion appropriée.

Interlocuteur: Je conclus de ceci que notre compagnon de cinquième densité négative est toujours en ‘Repos et Détente’. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Votre compagnon de cinquième densité ne vous accompagne pas en ce moment. Cependant, il ne se repose pas.

Interlocuteur: Est-ce que l’encensoir que nous avons placé est bien? Il s’éteint avant la fin de la séance. Vaudrait-il mieux qu’il ne s’éteigne pas avant la fin de la séance?

Ra: Je suis Ra. La nouvelle configuration de l’encensoir est très utile pour les modèles d’énergies plus subtiles qui entourent ces séances. Il serait utile d’avoir une quantité d’encens brûlant en continu. Cependant, la difficulté est d’arriver à cela sans surcharger cet enclos d’une quantité d’effluves et de produits physiques de combustion. A choisir entre permettre à l’encensoir de terminer sa combustion et avoir une surabondance de fumée, nous suggérerions ce qui vient en premier comme étant le plus utile.

Interlocuteur: L’instrument a indiqué qu’elle voit parfois comme de la communication qui filtre ou comme une prise de conscience de la communication, pendant ces séances. Pourriez-vous commenter?

Ra: Je suis Ra. Nous avons avec nous le complexe mental/corps/esprit de l’instrument. Comme cette entité commence à s’éveiller, dans son berceau métaphorique, à l’expérience de la lumière et des activités de notre densité, elle prend conscience du mouvement de la pensée. Elle ne saisit pas davantage ces pensées qu’un petit enfant de votre troisième densité ne saisit les premiers mots qu’il perçoit. Il peut être attendu que l’expérience continue, et celle-ci est une extension de la nature de ces séances et de la méthode grâce à laquelle cet instrument s’est rendu disponible à nos paroles.

Interlocuteur: L’ instrument a mentionné une récurrence de la nécessité de se rendre à la salle de bain avant la séance. Est-ce à cause de la faiblesse de l’énergie vitale?

Ra: Je suis Ra. C’est en partie à cause du niveau affaibli de l’énergie vitale. Cette entité supporte un niveau de la distorsion que vous nommez ‘douleur’ que bien peu parmi vos peuples peuvent éprouver sans une baisse considérable des énergies. En fait, la stabilité de cette entité est remarquable. Cependant, cette entité s’est ainsi épuisée, et a en outre éprouvé une accentuation d’autres distorsions servant à toute une variété d’expériences, car cela est un moyen d’équilibrer l’expérience intérieure de la douleur physique. Etant donné la préoccupation vis-à-vis de cette entité, de telles activités ont été déconseillées. Cela a accentué l’épuisement de l’entité.

La volonté d’être au service du Créateur par le moyen de s’offrir comme instrument lors de ces séances, a donc reçu une opportunité de mise à l’épreuve de sa résolution. Cette entité a utilisé une certaine quantité d’énergie vitale pour alimenter et renforcer la volonté. Aucune énergie physique n’a été utilisée par l’instrument, mais des énergies vitales ont été captées pour que cette entité puisse avoir l’opportunité de choisir une nouvelle fois consciemment de servir le Créateur infini unique.

Interlocuteur: Notre éditeur a demandé des photos pour le livre, The Law of One, qui est mis sous presse de ces temps-ci. Voudriez-vous donner un commentaire sur l’opportunité, l’avantage ou le détriment, magique ou autre, qu’il y a à utiliser dans le livre des photos de ce lieu particulier, de l’instrument et des accessoires?

Ra: Je suis Ra. L’opportunité pratique d’un tel projet et complètement un produit de votre discrimination. Il y a des considérations magiques.

Premièrement, si des photos sont prises pendant une séance, l’image visuelle doit absolument représenter ce qui est; c’est-à-dire qu’il n’est bon de photographier que ce qui se passe vraiment en séance, sans aucun faux-semblant ni substitution d’aucun élément.

Il ne doit y avoir aucune distorsion que le groupe peut éviter, tout comme nous ne souhaitons pas de distorsion de nos paroles.

Deuxièmement, il n’est pas conseillé de photographier l’instrument ou une portion quelconque de la salle de travail pendant que l’instrument est en transe. Ceci est un contact sur bande étroite, et nous souhaitons garder constantes les énergies électriques et électromagnétiques quand leur présence est nécessaire, et éviter complètement leur présence dans les autres cas.

Interlocuteur: De ce que vous … Désolé. Continuez. Si vous vouliez continuer, continuez. Sinon je vais poser une question.

Ra: Je suis Ra. Nous souhaitions dire, en troisième lieu, que quand l’instrumental (?) a conscience qu’il y aura des prises de vues, il faut que pendant toute la séance de prise de vues, que ce soit avant ou après la séance de travail, l’instrument soit obligé de répondre continuellement à ce qui est dit, assurant ainsi qu’aucune transe n’est imminente.

Interlocuteur: Après ce que vous m’avez dit, j’ai planifié ce qui suit: quand la séance est terminée et que l’instrument a été réveillé, et avant de faire bouger l’instrument, l’instrument devra nous parler sans cesse pendant que je prendrai des photos. En outre, je prendrai d’autres photos, selon le souhait de l’éditeur. Est-ce que ce qui est requis est bien respecté ainsi?

Ra: Je suis Ra. Oui. Nous demandons que toutes les photographies disent la vérité, qu’elles soient datées, qu’elles brillent de clarté de manière qu’il n’y ait aucune ombre, et soient seulement une authentique expression pouvant être offerte à ceux qui recherchent la vérité.

Nous venons comme d’humbles messagers de la Loi Une, désireux de faire diminuer les distorsions. Nous vous demandons à vous qui êtes devenus nos amis, de travailler en tenant compte des considérations énumérées plus haut, non pas dans l’idée d’éliminer rapidement un détail insignifiant mais, comme toujours, pour voir cela comme une nouvelle opportunité d’être vous-mêmes, comme des adeptes se doivent de l’être, et d’offrir ce qui est en et avec vous, sans prétention d’aucune sorte.

Interlocuteur: Merci. Je voudrais vous demander, en ce qui concerne la production initiale des tarots, où ce concept a été formé en premier lieu et où les tarots ont été découverts en premier lieu.

Ra: Je suis Ra. Le concept du tarot est né sous l’influence planétaire de la planète que vous nommez Vénus.

Interlocuteur: Est-ce que ce concept a été donné ou formé en tant qu’outil d’entraînement pour ceux qui vivaient sur Vénus à cette époque, ou bien a-t-il été formé par ceux de Vénus comme un outil d’entraînement pour ceux de la Terre?

Ra: Je suis Ra. Le tarot a été imaginé par la population de troisième densité de Vénus, il y a une grande mesure de votre espace/temps de votre passé.

Ainsi que nous l’avons noté, l’expérience de troisième densité de ceux de Vénus se déroulait bien plus profondément et harmonieusement dans ce que vous appelez les relations avec autrui, le travail de transfert des énergies sexuelles, et la recherche philosophique ou métaphysique.

Le produit de très nombreuses générations de travail sur ce que nous avons conçu comme étant le mental archétypal a produit les tarots, qui ont été utilisés par nos peuples en tant que support d’entraînement dans le développement de la personnalité magique.

Interlocuteur: J’imagine que ceux de Vénus de troisième densité étaient les entités initiales qui ont partiellement pénétré le voile, glané des informations sur la nature du mental archétypal et le processus de mise en place du voile, et à partir de cela ont conçu les tarots comme une méthode d’enseignement pour d’autres. Est-ce exact ?

Ra: Je suis Ra. En effet.

Interlocuteur: Je suppose également, mais je peux me tromper, que la liste que j’ai et qui comprend vingt-deux noms de lames de tarot –les Arcanes Majeurs–, ne correspondent pas exactement à ce qui a été produit à l’origine par Ra. Pourriez-vous décrire les tarots originaux en me disant d’abord s’il y avait vingt-deux archétypes? Ce doivent avoir été les mêmes. Est-ce que c’étaient les mêmes que ceux que je vous ai énumérés à une séance précédente ou bien y avait-il des différences?

Ra: Je suis Ra. Ainsi que je l’ai dit précédemment, chaque archétype est un complexe de concepts et peut être vu non seulement par des individus mais aussi de manières particulières par ceux de mêmes influences raciales ou planétaires. C’est pourquoi il n’est pas instructif de reconstruire en termes descriptifs les différences plutôt mineures entre les tarots utilisés par nous et ceux utilisés par ceux d’Égypte et par les descendants spirituels de ceux qui ont étudié en premier lieu ce système.

La grande avancée qui a été faite après notre travail en troisième densité a été l’importance appropriée donnée à l’arcane numéro vingt-deux que nous avions appelé ‘Le Choix’.

Dans notre propre expérience nous avions conscience de l’existence d’un archétype d’unification de ce genre, mais nous n’avions pas accordé à cet archétype le complexe approprié de concepts pour pouvoir utiliser de façon plus efficace cet archétype afin de favoriser notre évolution.

Interlocuteur: Je vais dire ce que je comprends de certains archétypes et vous laisser corriger ce que j’aurai dit. Il me semble que les signifiants du Mental, du Corps, et de l’Esprit sont influencés, pour chacun d’eux, par les catalyseurs. Cela produit de l’expérience qui elle-même aboutit à la Transformation et produit la Grande Voie. C’est le même processus pour le mental, le corps et l’esprit. Les archétypes sont simplement répétés mais agissent d’une manière différente en tant que catalyseurs, parce que les différences de mental, corps et esprit produisent un type différent d’expérience pour chacun à cause des différences entre les trois. La transformation est légèrement différente.
La Grande Voie est quelque peu différente, mais tous les archétypes font quasiment la même chose. Ils agissent sur trois parties différentes du complexe mental/corps/esprit, de sorte que nous pouvons dire qu’en faisant du Signifiant un complexe nous avons essentiellement fourni aux catalyseurs le moyen de créer plus efficacement la Transformation. Voudriez-vous s’il vous plaît corriger cet exposé?

Ra: Je suis Ra. Dans votre exposé, l’exactitude est tellement mêlée à des radicelles d’erreur que la correction de votre exposé est difficile. Nous allons donner des commentaires et à partir de ces commentaires, vous demander de réaligner, si possible, votre conceptualisation.

Le mental archétypal est une portion grande et fondamentale du complexe mental, l’un de ses éléments les plus fondamentaux, et une des sources les plus riches d’informations pour celui qui est à la recherche du Créateur infini unique.

Tenter de condenser les archétypes c’est faire une tentative erronée. Chaque archétype est une ding an sich ou ‘chose en soi’ importante, avec son propre complexe de concepts.

Alors qu’il est instructif d’examiner les relations entre archétypes, il peut être dit que cette ligne de recherche est secondaire par rapport à la découverte de la Gestalt ou vision ou mélodie la plus pure que chaque archétype signifie pour le mental tant intellectuel qu’intuitif.

Les Signifiants des complexes Mental, Corps et Esprit sont complexes en et par eux-mêmes, et les archétypes du Catalyseur, de l’Expérience, de la Transformation, et de la Grande Voie, sont vus le plus fructueusement comme des complexes indépendants qui ont leurs propres mélodies grâce auxquelles ils peuvent informer le mental de sa nature.

Nous demandons que vous considériez que le mental archétypal informe les pensées qui peuvent ensuite avoir une influence sur le mental, le corps, ou l’esprit.

Les archétypes n’ont pas un lien direct avec le corps ou l’esprit. Tous doivent être tirés au travers des plus hauts niveaux du mental subconscient vers le mental conscient et de là, ils peuvent s’envoler vers où ils sont attendus.

C’est lorsqu’ils sont utilisés de manière contrôlée qu’ils sont le plus utiles. Plutôt que de dépasser les limites de votre exposé, nous apprécierions l’opportunité d’une nouvelle question de votre part à présent, afin de pouvoir vous répondre de manière plus précise.

Interlocuteur: Est-ce que Ra a utilisé des cartes semblables aux lames du tarot pour l’instruction en troisième densité?

Ra: Je suis Ra. Non.

Interlocuteur: Qu’est-ce que Ra a utilisé en troisième densité?

Ra: Je suis Ra. Vous avez connaissance, par vos tentatives de visualisation magique, de la configuration mentale parfois assez complexe des visualisations. Celles-ci sont mentales et élaborées au moyen du mental.

Un autre exemple bien connu dans votre culture est la visualisation, dans votre collectivité, de la distorsion de l’amour du Créateur infini unique nommée Christianisme, où une petite portion de vos aliments est vue comme un homme configuré mentalement mais entièrement réel, l’homme connu de vous sous le nom de Jéhoshuah ou, comme vous nommez à présent cette entité: Jésus.

C’est par cette méthode de visualisation soutenue pendant une période d’entraînement que nous avons travaillé avec ces concepts. Ces concepts ont été élaborés occasionnellement. Cependant, le concept d’une visualisation unique par lame n’a pas été pensé par nous.

Interlocuteur: Comment est-ce que l’instructeur a relayé les informations auprès de ceux qui étudiaient, en ce qui concerne la visualisation?

Ra: Je suis Ra. Ce processus était cabalistique, c’est-à-dire de la tradition orale, du bouche à oreille.

Interlocuteur: Donc, quand Ra a voulu enseigner aux Égyptiens le concept des tarots est-ce que c’est le même processus qui a été suivi ou bien un autre?

Ra: Je suis Ra. C’et le même processus qui a été utilisé. Cependant, ceux qui ont été des instructeurs/apprentis après nous ont d’abord dessiné ces images du mieux qu’ils pouvaient dans le lieu d’initiation, et ont ensuite commencé à utiliser ce que vous appelez des lames comportant les représentations de ces visualisations.

Interlocuteur: Est-ce que les arcanes de Cour et les arcanes mineurs faisaient partie des enseignements de Ra, ou bien est-ce quelque chose qui est apparu plus tardivement?

Ra: Je suis Ra. Les lames dont vous parlez sont le produit de l’influence de ceux de la Chaldée et de Sumer.

Interlocuteur: Vous avez dit que le tarot est une méthode de divination. Voudriez-vous expliquer cela?

Ra: Je suis Ra. Nous devons d’abord séparer les tarots vus comme une méthode de divination et les Arcanes Majeurs qui représentent vingt-deux archétypes du mental archétypal.

La valeur de ce que vous appelez ‘l’astrologie’ est significative quand elle est utilisée par des entités initiées qui comprennent, si vous voulez bien pardonner ce terme peu approprié, les considérations parfois compliquées de la Loi de Confusion. A mesure que chaque influence planétaire pénètre dans le réseau de votre sphère, ceux de votre sphère sont affectés, comme la Lune qui se meut autour de votre sphère fait bouger les eaux sur vos profondeurs.

Votre propre nature c’est l’eau, en ce sens que vous, en tant que complexes mental/corps/esprit êtes facilement impressionnés et émus. En fait, c’est là la véritable fibre et nature de votre parcours et éveil dans cette densité: d’être non seulement touchés, mais aussi de vous instruire vous-mêmes sur la manière préférée de vos mouvements du mental, du corps et de l’esprit.

C’est pourquoi, quand chaque entité entre dans le réseau énergétique planétaire, chaque entité est affectée par deux influx planétaires majeurs: celui de la conception, qui a trait à la manifestation physique de rayon jaune de l’incarnation, et celui du moment que vous appelez ‘la naissance’, où la première bouffée d’air est attirée dans le complexe corps chimique du rayon jaune.

Alors, ceux qui connaissent les étoiles et leurs configurations et influences sont capables de voir la représentation d’une grande carte du pays dans lequel une entité a voyagé, est en train de voyager, ou peut s’attendre à voyager, que ce soit au niveau physique, mental ou spirituel. Une telle entité a développé des aptitudes d’initié qui sont normalement vues parmi vos peuples comme psychiques ou paranormales.

Quand les archétypes sont mélangés au cartes des orientations astrologiques qui forment les Arcanes de Cour et Arcanes Mineurs, ces archétypes se magnétisent aux impressions psychiques de celui qui travaille avec les cartes, et deviennent ainsi des instruments reliant le praticien des déterminations et divinations, à celui qui demande les informations.

Souvent ces représentations archétypales apparaissent de manière à avoir des résultats qui paraissent intéressants, et dont la configuration a un sens pour celui qui pose les questions.

En et par eux-mêmes, les Arcanes Majeurs n’ont pas leur place dans la divination, mais ils sont plutôt des outils de connaissance approfondie du ‘soi’ par le ‘soi’ dans le but d’entrer dans un moment présent réalisé plus profondément et plus intensément.

Interlocuteur: Ra doit avoir eu, disons, un plan de leçons ou de cours de formation pour les vingt-deux archétypes à donner soit à ceux de troisième densité de Ra soit, plus tard, à ceux d’Égypte. Pourriez-vous décrire ce scénario du cours de formation?

Ra: Je suis Ra. Ce sera la dernière question complète de cette séance de travail.

Nous trouvons plus étroitement approprié de discuter nos plans destinés à familiariser des initiés, sur votre propre planète, avec cette version particulière des archétypes du mental archétypal.

Notre première étape a été la présentation des images, l’une après l’autre, dans l’ordre suivant: un, huit, quinze; deux, neuf, seize; trois, dix, dix-sept; quatre, onze, dix-huit; cinq, douze, dix-neuf; six, treize, vingt; sept, quatorze, vingt et un; vingt-deux.

De cette manière, les relations fondamentales entre mental, corps, et esprit ont pu commencer à être découvertes car, ainsi que l’on voit, par exemple, la Matrice du Mental comparée aux Matrices du Corps et de l’Esprit, on peut tenter de tirer certaines conclusions.

Quand, à la longue, l’élève a maîtrisé ces visualisations et qu’il a considéré chacune des sept classes d’archétypes en regardant les relations entre mental, corps et esprit, nous avons ensuite suggéré la considération des archétypes par paires: un et deux; trois et quatre; cinq; six et sept.

Vous pouvez continuer sous cette forme pour les archétypes du corps et de l’esprit. Vous noterez que la considération du Signifiant a été laissée isolée, car le Signifiant sera accouplé avec l’archétype vingt-deux.

A la fin de cette ligne d’examen, l’élève commençait à saisir de plus en plus profondément les qualités et résonances de chaque archétype. A ce point, en utilisant diverses autres aides à l’évolution spirituelle, nous avons encouragé l’initié à apprendre à devenir chaque archétype et, le plus important, de savoir aussi bien que possible à l’intérieur de votre illusion, quand l’adoption de la persona de l’archétype pouvait être spirituellement ou métaphysiquement utile.

Comme vous pouvez le constater, beaucoup de travail a été accompli de manière créative par chaque initié. Nous n’avons aucun dogme à offrir. Chacun perçoit ce qui lui est nécessaire et utile. Pouvons-nous demander s’il y a d’autres brèves questions avant que nous clôturions cette séance de travail?

Interlocuteur: Y a-t-il quelque chose que nous puissions faire pour faciliter le contact ou augmenter le confort de l’instrument?

Ra: Je suis Ra. Nous attirons une nouvelle fois votre attention sur les distorsions des mains de l’instrument; L’influence de quatrième densité sur elles pourrait être incommode en ce sens que, s’il lui est permis de continuer sans restriction, ce que vous appelez une ‘opération chirurgicale’ sera presque immédiatement nécessaire.

Les alignements sont bons. Vous avez été méticuleux. Nous vous quittons, mes amis, dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Allez donc, et réjouissez-vous gaiement dans la puissance et dans la glorieuse paix du Créateur infini unique. Adonaï.

http://www.llresearch.org

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2016/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Ajouter un commentaire

Envoyer un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez la Newslettter

Vous souhaitez être informés des bons plans, découvrir les meilleurs articles du réseau Elishean et recevoir des conseils pour optimiser l'Ascension. C’est très simple, inscrivez-vous...

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Articles Phares