Spiritualité

Quelques instants dans le Jardin des Âmes

La Société des Archalchimistes

A cette heure de la fin d’un été brûlant où beaucoup retiennent leur souffle face à l’attente de l’Évènement, où les banquiers se demandent comment ils vont parvenir à survivre dans un monde qui leur échappe totalement dans la mesure où le système financier mondial lui-même est à l’arrêt depuis des mois, du moins où les marchés sont artificiellement tenus en survie sur base d’un chaos ingérable pour éviter la propagation de ce même chaos défavorable à l’Ennemi, mais générateur d’illusions au yeux du monde, où toutes leurs tentatives se résolvent en échauffourées se retournant contre leur « metteur en scène » alors que les gens sont de moins en moins dupes de ce qu’on leur fait subir, peut-être est-il temps aussi pour tout un chacun de faire le point sur sa propre situation, sur son propre positionnement.

A cette heure, quelque part consacrée davantage au silence qu’à l’action, au lâcher-prise et au renoncement aux acquis parmi les plus encombrants de sa vie « d’avant » selon le paradigme ancien qui n’en a plus que pour une infime parcelle de temps avant de mourir à tout jamais, peut-être est-il enfin temps de choisir en pleine conscience ce que l’on veut vraiment, vraiment, en soignant enfin ses peurs d’un lendemain qui n’existera nulle part ailleurs qu’en soi-même.

Alors que la grogne monte chez certains quand d’autres jettent l’éponge par désespoir, alors que les politiciens ne savent plus où donner de la tête pour assouvir les besoins et les envies de qui les paient cher pour favoriser les lois qui les favorisent eux et eux seuls, faisant de ce monde une lobbycratie qui fait de vous tous son cheptel, alors que se révolter par des actes de violence reste lettre morte, où la lutte pacifique n’a que rarement fait bouger les choses sans que l’Ennemi ne retombe sur ses pattes d’une manière ou d’une autre, peut-être est-il temps de s’arrêter, de s’affirmer et s’affermir intérieurement, de faire ses choix, de s’en remettre à plus Haut que soi mais en soi et non venant du ciel, qu’il s’agisse d’un « Dieu » issu de croyances implantées dans les esprits par l’Ennemi, ou qu’il s’agisse d’extraterrestres dont la venue a été imaginée par l’Ennemi aussi.

Peut-être est-il temps de se laisser partir de ce monde et de le laisser partir aussi, de le laisser s’enfuir de soi comme laisser la vie s’enfuir de lui sans se retourner, sans un regard en arrière et sans regrets, de n’investir que sur le présent pour espérer pouvoir efficacement se créer soi-même son propre avenir dans le monde qui suit, et sans espérer que quiconque d’autre que vous le fasse pour vous car vous ne serez jamais aussi bien servis que par vous-mêmes.


Pour ma part, et parce que la Vie continue, de civilisation en civilisation, de cycle en cycle, de ligne de temps en ligne de temps peu importe, et parce qu’elle mérite parfois qu’on investisse un peu de son énergie propre, de sa conscience et de son temps pour la contempler, mais aussi parce que le temps m’est donné de le faire et l’a quelque part exigé de ma part, et que les témoignages doivent se transmettre pour servir au plus grand nombre en passant la terrible épreuve du temps, je vais vous parler de quelques instants dans le jardin des âmes…

Et pour savoir ce qu’il en est réellement, peut-être aussi faudra-t-il lire ce qui en a été écrit.


« Quelques instants dans le jardin des Âmes » est le titre d’un ouvrage actuellement en cours de publication. Il doit faire en quelque sorte la transition entre le monde d’avant et le monde d’après en se faisant le témoin des valeurs éternelles qui feront de l’Humanité une collectivité d’âmes pouvant avec fierté mais dans l’Humilité-Force, se tenir enfin debout la tête haute pour toujours.

Ce livre est porteur de l’essentiel d’une décennie de correspondances, de réponses, d’enseignements distillés au fil du temps qui m’a fait croiser bien des chemins, des destins, des amis et des traitres, des espoirs vivaces ou déçus, des incompréhensions et des incompris, des mains tendues et des expressions de courage et d’héroïsme d’aujourd’hui, des lâches et des guerriers au courage inébranlable, des horreurs et des merveilles, l’amour et la haine…

Ce livre est une compilation du meilleur de ces textes recueillis et consignés par une fidèle les ayant précieusement conservés. Ils ont été mis en forme et remaniés, réactualisés, afin de correspondre aux besoins d’une publication et d’un lectorat potentiel concerné par le changement de paradigme qui s’ouvre enfin, doucement mais sûrement, à la conscience des femmes et des hommes de cette planète en passe de devenir concrètement, « officiellement », le Royaume de Terremère-Gaïa.

Le travail de rédaction en rapport, au vu du temps requis à la gestion de l’Archimagistère (et je ne parle pas que du site loin s’en faut), a demandé trois années de travail pour parvenir au résultat ayant donné lieu à la présentation du manuscrit aux éditeurs qui l’ont accueilli avec enthousiasme (notamment la Société des Écrivains, les Éditions Saint-Honoré, Les Sentiers du Livre, les Éditions Amalthée et d’autres encore).

« Nous avons pris connaissance de votre recueil de correspondances et de réflexions philosophiques (…) Nous l’avons apprécié et souhaitons l’intégrer dans notre catalogue »

« J’ai le plaisir de vous annoncer que votre ouvrage, d’une sensibilité rare au carrefour des spiritualités du monde, a retenu favorablement notre attention »

Outre les différentes propositions contractuelles en rapport, un éditeur lié au groupe français Hachette m’a adressé une proposition de contrat d’éditeur relativement prestigieux, me faisant remarquer que les trois comités de lecture concernés par la sélection des manuscrits avaient été unanimement favorables ce qui semble être très rare chez eux; deux cents propositions leur parvenant en moyenne par jour si ma mémoire est bonne, pour six cents retenus à la présélection mensuelle, et finalement une petite vingtaine faisant l’objet d’une proposition de contrat pour figurer à une enviable place dans leur catalogue.

Prestigieux donc, ne serait-ce que par la sélection à l’entrée, mais en revanche contraignant. En effet, le but est la transmission du message, non les projecteurs. S’il ne m’avait été que permis l’impression du manuscrit à déposer sur un mûr dans l’attente que quelqu’un s’en saisisse je l’aurais fait. Le temps à devoir consacrer contractuellement à la promotion du livre était inenvisageable. Se servir du Système pour tirer des fils de ses mailles et le défaire petit à petit avec patience et persévérance est une chose, pactiser avec lui pour en retirer un profit personnel en est une toute autre.


Ainsi, c’est un éditeur sans grande prétention qui aura été retenu pour assumer l’édition parmi l’ensemble des propositions qui m’ont été adressées et qui affluent encore, me laissant ainsi libre d’accomplir ma tâche : architecturer le nouveau paradigme de ce monde pour en offrir le résultat durable à l’humanité entière comme à l’ensemble du vivant conscient, pour le meilleur de son avenir.

Dès lors que ce livre paraîtra, il en sera fait mention ici bien sûr, sur le site de l’Archimagistère, sur sa page Facebook, ses comptes Google+ et Tweeter, et sur le site de l’Académie Holistique du Savoir. Si une seule des paroles qui y sont inscrites saura toucher une seule personne en ce monde afin de lui donner l’impulsion lui permettant d’aller plus loin qu’elle l’aurait pu sans lui, alors la victoire de cette modeste entreprise sera parfaite!

A cette heure j’ignore si un article paraîtra ici en octobre et/ou en novembre. Mais lorsque les publications de la Société des Archalchimistes reprendront, le discours présidant à leur rédaction aura changé… naturellement.

En attendant, soyez certains que je suis sincèrement avec vous tous sans exception, en vous, comme vous êtes en moi, comme chacun est en chacun sans exception, mais que pour ma part j’y suis en pleine conscience, en pleine conscience que je suis vous et que vous êtes moi en chaque instant, de jour comme de nuit, et que cet état de fait ne connaîtra jamais de fin.
Soyez forts. Soyez vigilants. Soyez présents en l’instant présent. Soyez UNIS. Soyez aimants mais sans compromissions.

Le temps arrive. Le temps est là. L’accouchement de cette réalité au-delà de tout ce que vous pouvez imaginer est imminent, suite auquel il paraîtra devant vos yeux, enfin.

Soyez bénis en l’Absolu, et que le meilleur en Lui vous soit donné à l’infini du Possible en Lui, en vous, en tous, toujours et partout.


Eléazar

http://octp-news.blogspot.co.il/

Annonce

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2016/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email

Articles similaires

Recevez la Newslettter

Vous souhaitez être informés des bons plans, découvrir les meilleurs articles du réseau Elishean et recevoir des conseils pour optimiser l'Ascension. C’est très simple, inscrivez-vous...

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Articles Phares

Suggestion Amazon