Bertrand Duhaime

PAR ARRÊTS ET REPRISES, VOUS VOUS PRÉPAREZ UNE BIEN BELLE RÉALITÉ!

belle vueCliché énergétique du 23 juillet 2014

Peut vous paraître bien étrange, n’en restant pas moins très prometteur, ce qui se passe dans votre réalité!  En effet, vous parvenez à un nouveau point tournant, ce qui amène d’anciennes structures à se disloquer, pendant que de nouveaux éléments surgissent et prennent une nouvelle configuration, dans ce qui ressemble à une nouvelle réinitialisation.  N’est-ce pas qu’il n’en manque pas, depuis quelques mois!  En raison de certains aléas désagréables et rebutants, c’est parfois par arrêts et reprises que vous vous préparez une bien prodigieuse réalité, plus imminente que vous ne pourriez la croire.  Appuyé par la Lune et les autres planètes, même le Soleil, dans son nouveau comportement, en atteste…

Avant le présent rajustement, il y a quelques jours, c’est ce qui vous avait donné l’impression que tout entrait dans un mode de pause.  Du coup, par moments plus ou moins longs, vous avez ressenti une paix profonde vous envahir.  Pendant ce temps, dans la Grande mécanique cosmique, des roues, des engrenages et des pignons ont quitté leur ancienne position pour en trouver une nouvelle.   Autant dans le sommeil que dans l’éveil, la majorité d’entre vous avez effectué une nouvelle plongée quantique.

Mais, en ce moment même, la Roue du Destin s’est remise en mouvement, produisant une puissante accélération, parce que de nombreux éléments de votre vie avaient déjà trouvé leur juste position.  Aussi pouvez-vous vous attendre à ce que, dans votre vie quotidienne, certaines réalités changent très rapidement.  Dans la séquence des départs en masse, au cours de la semaine dernière, comme aujourd’hui même, dans le registre de la dualité, vous avez vécu des événements choquants qui n’ont pas manqué de faire vibrer vos cordes sensibles.  Rumeurs de guerre, chute d’avions, pertes d’emplois massives, scandales de maltraitance…   Bannissez toute crainte, malgré les apparences, les conflits internationaux et les dissensions relationnelles vont bientôt prendre un autre tournant.

À travers ces expériences, aussi émouvantes que puissantes, vous êtes entrés dans une nouvelle phase de changements qui déferlera sur le monde à la manière d’un ouragan pour vous assurer, comme à rebours, de nombreux accomplissements.  En effet, autant sous la surface de la réalité terrestre qu’au-delà d’elle, bien des phénomènes s’activent sur des plans multiples.  Alors, plus que jamais, il importe que vous sachiez à quoi vous accordez votre fréquence, à l’Illusion ou la Réalité, à partir de ce qui résonne le mieux en vous et vous semble les plus vrai et le plus réel.

Les croyances, quelles qu’elles soient, entravent le retour collectif à l’Unité, suscitant plus de question qu’elles n’apportent de réponses à la perspective de l’ascension collective de votre espèce.  Elles fournissent trop de raisons de vous démarquer des autres, de vous singulariser, de vous individualiser à outrance, ce qui favorise la séparativité.  Surtout, elles démontrent que vous n’avez pas accepté en conscience tout ce qui est, la Réalité cosmique, telle qu’elle est et vibre au plus profond de vous, de sorte que, à défaut de prendre le temps de plonger en vous-même, pour naître à la Vérité intangible, vous devez continuer à vous rabattre sur des hypothèses, des spéculations, des supputations plus ou moins crédibles.

Peu importe à quoi vous accordez votre attention, vous vous mettez plus sûrement que jamais en résonance avec des événements qui vous lient à leur retentissement.  De là, il presse que vous déterminiez à quoi vous êtes portés à prêter votre attention.  Pris de peur ou de doute, conservez-vous cette habitude de vibrer aux activités mondaines, aux intérêts matériels, aux rumeurs de chaos?  Vous laissez-vous emporter par la colère et l’envie de dénoncer dans la réalisation des injustice flagrantes et présumées qui se produisent un peu partout sur votre planète?  Commencez-vous à vous refermer et à vous replier sur vous-même afin de vous maintenir dans votre zone de confort ou de vous protéger artificiellement?  Ou vous disposez-vous à renouveler votre engagement d’enfanter et de vivre un tout nouveau paradigme au-delà des aléas de la densité et de la dualité?

De toute évidence, le meilleur choix, c’est de rayonner l’Amour et la Vérité, qui transmettent la vie et cimentent votre être, en accord avec le Rythme du Cosmos, plutôt que d’engendrer la domination et la destruction.  Vous ne pouvez plus gagner qu’en menant le Grand Jeu amoureux de la Création en vous unissant à ces compagnons qui se présentent sur votre parcours.  Vous devez appeler la Liberté pour tous les êtres.  Et vous devez rayonner ces valeurs jusqu’à ce qu’elles deviennent si puissantes qu’elles dissolvent tout ce qui ne vibre pas au rythme de la Réalité éternelle.  Dans le rayonnement silencieux, vous devez vous laisser percevoir dans votre Lumière, jusqu’à ce que le Monde nouveau se soit installé sur votre planète.

En ce moment, si vous continuez de vous ajuster au décor de la Réalité nouvelle, vous ne pouvez qu’être emportés par d’intenses élans de créativité.  Pendant que vous veillez à établir vos nouveaux fondements, vous commencez à attirer des idées complètement nouvelles qui surgissent comme des éclairs d’intuition ou des traits de génie.  Au moment où vous vous y attendez le moins, vous pouvez entrer en possession de moyens et d’appuis, de diverses provenances, qui vous permettent de faire avancer grandement vos projets ou vos plans.

À vrai dire, vous parcourez les derniers kilomètres qui produiront en votre être une transformation complète, à la manière d’une réinitialisation, qui vous permettra de découvrir votre position véritable dans l’Économie planétaire et systémique.  Vous accéderez en conscience à ce qui a été préparé à votre intention.  C’est ce qui peut vous induire temporairement dans un état dans lequel vous vous sentez dépassé… et passablement démoralisé.  Vous pouvez avoir l’impression que vous ne vous sortirez jamais du marasme ambiant et de vos brumes intimes.  Pourtant, il ne s’agit précisément que du symptôme de l’accomplissement colossal qui se produira au terme de votre périple.

Présentement, plusieurs peuvent se sentir isolés, dépourvus de support.  Fatigués, il vous arrive de souhaiter qu’il se présente quelqu’un pour vous aider et vous rendre la tâche plus facile.  Mais nous vous prévenons : à votre plus grand dépit, cela ne se produira pas afin de vous permettre de chercher par vous-même, au plus profond de vous, la voie et les moyens qui vous permettront de produire des percées décisives.

Traverser une zone de transition comporte toujours ses inconvénients.  Les derniers kilomètres d’un parcours évolutif représentent un grand défi du fait qu’ils rapprochent tellement du terme du Sentier, de la ligne d’arrivée finale.  Les derniers jours de votre imprégnation dans la dualité se démontrent difficiles au-delà de tout entendement du fait qu’ils vous portent bien loin, sans filet de sécurité, de tout vestige du monde que vous aviez conçu pour maintenir un statu quo faussement sécurisant, en amenant votre cœur à s’ouvrir plus largement votre cœur, pour vous permettre d’approfondir de beaucoup votre potentiel amoureux, d’agrandir votre compréhension, d’affiner votre compassion.

Actuellement, vous devez vous occuper de tous les relents de densité et de dualité en même temps, ce qui n’est pas une mince affaire.  Mais vous gagnez en cela que vous vous éveillez davantage, que vous devez plus réel et plus vivant que jamais.  Vous mettez un terme à votre ancienne histoire empreinte de densité et de dualité pour émerger dans un autre plan d’être, ce dont vous ne pouvez qu’être reconnaissant.

Désormais, vous êtes appelés à vous aimer et à vous accorder la première place en cessant de vous identifier à vos anciennes croyances ou conceptions et en engendrant ce que, au plus profond de vous, vous voulez exprimer, pour vous, sans plus jamais prendre d’engagements auprès d’autrui ou sans vous obliger à quoi que ce soit auprès de qui que ce soit, à part votre propre destin et votre propre conscience.

Votre longue expérience d’incarnation en incarnation ne vous a-t-elle pas démontré que vos diverses croyances limitent la réalité en plus de fausser vos perceptions, engendrant la part d’illusion ou de fausseté qu’elle comporte, ce qui fait votre perte plutôt que votre salut.  Elles vous amènent à développer des conditionnements et à vous forger une fausse identité, l’ego, qui vous tire de l’Unité, engendrant une impression d’être coupé de l’Absolu et séparé des autres.

Vous devez faire table rase de vos conceptions étriquées et de vos attachements stériles afin d’accéder à cet état de neutralité ou de virginité qui peut vous permettre d’accueillir, dans votre cœur, la Vérité telle qu’elle est, plutôt que telle que vous la pensez ou la voulez.

On vous l’a assez dit, nul ne peut remplir une outre déjà pleine, comme nul ne gagne à mélanger le vin ancien et le vin nouveau, ce qui donne un mélange aigrelet et désagréable.  Vous ne pouvez émaner la nouvelle conscience que dans la mesure que, dans l’amour de vous-même, dépourvu de tout jugement de valeur, dans le respect des différences, vous exprimez de la compréhension, même de la compassion, sans vous laisser prendre dans les jeux de dupes qui peuvent se jouer et sans plus prendre qui que ce soit à votre charge.

Dans ces circonstances, vous ne pouvez que gagner à vous détacher de votre peur de manquer d’amour, de ne pas parvenir à subvenir à vos besoins par vous-même et de souffrir en vous détachant des autres, afin de mieux vous remplir de votre propre divinité.  Pourtant, ce n’est qu’au prix du sacrifice de ce qui vous empêche de vous connaître et reconnaître vous-même dans votre globalité, votre plénitude, votre infinité, que vous pourrez exercer pleinement votre liberté et votre souveraineté.  Vous ne pouvez parvenir à vous accomplir souverainement si vous croyez être redevable à d’autres ou être soumis à des règles et des gouvernements qui n’émanent pas de l’Autorité divine.

Dans l’immédiat, c’est de vous que vous devez vous éprendre.  C’est bien cela : vous devez devenir amoureux de vous-même, de manière à mieux comprendre l’Amour pur et à exprimer plus d’Amour envers les autres et envers tout.  Votre transformation commence dans la reconnaissance que vous êtes un Être de Lumière qui peut toujours davantage gérer sa vie et sans cesse hausser ses vibrations afin d’incarner sa Réalité multidimensionnelle infinie et de récupérer sa Gloire originelle.

Une nouvelle énergie des plus dynamiques déferle sur votre monde et circule dans toutes ses directions.  Vous gagneriez à apprendre la manière d’en bénéficier et d’en tirer avantage, pour assurer votre expansion, puisque tout retour en arrière est devenu impossible et que toute résistance à la Vie, consciente ou inconsciente, ne peut que vous désavantager, vous alourdir, vous ralentir et vous faire souffrir.

Maintenant que s’achève la phase la plus chaotique de votre évolution, une phase remplie de facteurs inconnus et d’incertitudes, vous devez réviser vos projets et clarifier vos aspirations afin de les ajuster au plan de votre âme et de les adapter à l’Ère nouvelle.  Après l’effondrement plus ou moins récent de certains de vos plans, vous vous êtes retrouvé en perte d’énergie, ce qui vous a un peu déstabilisé, peut-être même immobilisé, en raison de l’épuisement, d’une surcharge émotionnelle, d’une tension extrême, possiblement ponctuée de quelques nuits d’insomnie.  Et c’est sans compter ces douleurs soudaines qui vous parcourent parfois tout le corps dans le rebranchement intensif de vos brins (ou couches) d’ADN et les ajustements au niveau de votre ARN, dans l’intention de rendre votre structure plus subtile, cristalline, réceptive, lumineuse.

Dans les faits, vous venez simplement de procéder à une correction de trajectoire, bien qu’il se soit agi de l’une des plus difficiles, dans la traversée de couloirs énergétiques qui se sont présentés à l’improviste.  Autrement dit, l’arrivée très soudaine d’une puissante vague d’expansion, qui vous a pris au dépourvu, a représenté toute une épreuve de confiance à l’égard du processus ascensionnel en cours depuis des années.  Il importe que vous libériez promptement de tout sentiment de frustration ou de toute accumulation d’amertume afin de vous détacher du passé, de retrouver votre équilibre et de vous relier aux nouvelles perspectives, histoire de profiter des bonnes occasions que ce coup de balai radical ne peut que comporter.  Pour le moment, vous pourriez commencer par reconsidérer certaines petites tâches récurrentes, que vous aviez repoussées ou négligées, parce qu’elles vous répugnaient, puisque vous pourriez avoir la surprise de les trouver plus faciles et de pouvoir les aborder de manière plus détachée, ce qui rendrait leur exécution plus agréable… et certaine.

Si désagréable ou injuste qu’ait pu vous paraître ce qui s’est produit récemment dans votre vie, veuillez croire que tout cela n’est arrivé que pour vous aider à prendre de l’expansion, à mieux aller de l’avant, à maintenir surement le cap.  Ce dégagement vous a ouvert à la réception de nouvelles clés et à de nouveaux codes relatifs à la nouvelle expérience que vous entreprenez et qui vous permettra d’exprimer plus pleinement dans le monde la Lumière que vous avez acquise.  Même que, déjà, tous les codes subtils, dont vous aviez besoin pour compléter votre réalisation, lors de votre prochain passage, ont été activés, d’où vous pouvez croire que, pour vous, le terrain propice a été entièrement préparé.

C’est précisément pourquoi, récemment, la Rigueur divine, empreinte de sa justesse, vous a forcé à changer vos plans et à réorienter votre vie, vous induisant dans un moment de pause plus ou moins prolongé, ce qui vous a permis de vous centrer sur le meilleur moyen d’exprimer votre nouveau rayonnement.  N’aviez-vous pas supplié le Ciel avec instance d’intervenir pour vous aider à vous libérer?  L’Absolu, qui a repris les rênes de la planète en 1957, venait répondre à votre appel en s’emparant de vous plus ostensiblement pour vous ramener, de gré ou de force, à votre Foyer originel!  Aussi gagneriez-vous maintenant à méditer un peu pour comprendre ce que vous devez faire de vous et ce que vous pouvez apporter à vos frères évoluants.

En fait, vous aimer, cela commence par l’audace de vous impliquer dans ce que vous ressentez le mieux, dans ce qui vous tente le plus et que vous pourriez avoir mis de côté par manque de confiance en vous, par perte d’estime personnel, par peur du ridicule ou de l’échec ou en raison de jugements de valeurs erronés.  Cela requiert que vous renouiez avec vous-même, afin de vous renforcer et de déterminer vos inclinations profondes, en ne vous occupant plus que de ce que vous sentez bien, savez conforme à votre conscience, savez correspondre au plan de votre âme.  Cela implique encore que, malgré votre droit de savourer la solitude, vous cessiez d’agir dans l’isolement, dans une indépendance mal comprise ou dans l’indifférence de l’égoïste, pour collaborer à des projets communs, en vous associant à des associations ou à des groupes de même nature vibratoire que la vôtre.  Ce n’est qu’ainsi que vous assurerez que la nouvelle fréquence cosmique s’installe en vous.

Vous êtes en train de redécouvrir l’Êtreté, de retrouver votre état d’être originel, afin de bientôt commencer à éclairer, dans le silence et le secret, cette même voie pour les autres.  Alors, vous rappelant souvent que vous êtes votre propre sauveur, osez dépasser avec courage et intrépidité le présent mal être qui ne vise qu’à vous tirer de votre torpeur et à vous amener à basculer derrière le voile.

C’est dans la mesure que vous saurez vous aimer, tout pardonner, sortir de l’obnubilation et abandonner votre propension à la dépendance, source de votre esclavage, que vous parviendrez à vous transformer et à produire votre libération finale.  Votre Centre divin ne peut occuper et illuminer un espace intime que vous autorisez qu’un autre s’approprie en l’occupant.  L’Amour vrai n’accapare pas et ne se laisse pas accaparer, libérant plutôt par sa fluisité, sa liberté, son impersonnalité et son inconditionnalité.

© 2014 Bertrand Duhaime (Douraganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur le site www.lavoie-voixdessages.com et sur le réseau social https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Les + vus cette semaine

Articles Phares