A la Une Civilisations disparues Secrets - doc

Notre Dame, gardienne d’une ancienne connaissance

La cathédrale de Notre Dame fut construite en s’appuyant sur des principes géométriques simples, mais dont l’origine se perd dans la nuit des temps. Le point commun entre Notre Dame et les menhirs, c’est justement cette science géométrique harmonieuse.

Il est très difficile de se procurer un plan métré de cette cathédrale. La plupart des dimensions données ici ou là sur le web sont approximatives, et peu claire. Par exemple, on peut lire que Notre Dame mesure 127 ou 128 de long, alors que sa longueur totale est de 137 m. (on peut le vérifier facilement avec Google Earth qui permet une précision à 0,2% sur ce genre de mesure).

Quant à sa largeur, elle est de 52 à 52,5 m, et non 48 m comme on peut le lire ici ou là. Le Transept notamment dépasse les 52 m. C’est la Nef qui mesure 48,60 d’après un plan de Violet Le Duc.

Les plans permettent toutefois de comprendre que plusieurs principes géométriques simples ont été intégrés.

Le rectangle d’or :

Le rapport de proportion entre la largeur totale de l’édifice et sa longueur est un rapport de 1/2,618 avec une précision de l’ordre de 0,002.

Les mesure sur plan donne une largeur de 52,3 m ± 0,2 par 137 m ± 0,2. On peut suspecter ici l’emploi de la coudée royale Égyptienne, puisque la largeur vaut 100 coudées royales.

Si la coudée royale est l’unité de cet édifice, et le nombre or au carré le principe géométrique, alors la diagonale de ce rectangle mesure la hauteur de la grande pyramide à quelques cm prêt.

A l’intérieur de l’édifice, deux rectangles d’or structurent la distribution des espaces. Le premier mesure environ 58,8 m ± 0,2, le second 48,1 ± 0,2 m.

On peut aussi constater que la Nef, dans son plan de masse est un rectangle de proportion 3 par 4… La diagonale mesurant alors 5 unités. L’unité de base semble être de 48,6 / 3 = 16,2 m, soit 50 pieds de roi de 0,3248 cm.

Quant au Transept il repose sur un triple carré, dont l’unité de base vaut 17,45 mètres, soit environ 33,33 coudées royales Égyptienne.

Enfin, une question épineuse, son orientation pourrait être la diagonale d’un double carré dont les cotés indiquent les axes cardinaux. Toutefois, cet aspect mériterait une vérification sur place au théodolite, car la toiture est légèrement désaxé des fondations, de plus le cœur semble aussi suivre une autre direction.

Ces principes d’architectures modulaires sont très anciens.

Ils furent découvert dans l’implantation géométrique des menhirs de la région de Carnac en Bretagne.

Cette science astro-géométrique semble surgir de la nuit des temps, elle s’est propagée dans le monde entier, puisque les bâtisseurs de pyramides ont respectés ces principes.

Les grandes constructions d’Amérique du Sud respectent aussi ces principes, et enfin, les cathédrales sont les dernières traces de cette science qui semble s’être éteinte avec l’arrivée de la nouvelle pensée scientifique rationnelle, cartésienne et matérielle du monde moderne.

J’affirme depuis 2012, (moment ou j’ai commencé à m’intéresser à la métrologie historique), que les unités de mesure comme le « métre », existent depuis cette époque reculée et qu’un peuple avait connaissance exacte des dimensions de la terre. Concernant la taille de la terre, je l’ai démontré à mainte reprise, comme l’on fait d’autres chercheurs tel que Howard Crowhurst, Harry Siverstein, John Michell, Robin Heath, Christian Irigaray, Guyla Priskin, Jomard, Gosselin….

A propos des mesures, le portail de la Vierge (à gauche sur la façade de Notre Dame) est composé de 2 portes dont la largeur exacte est de 2,000 mètres.… posant aussi, et sérieusement la question de l’emploi du mètre dans cet édifice.

Une rapide étude métrologique à partir des espaces entre les piliers permet de déceler aussi la présence d’un yard de 92,55 cm, soit 3 pieds de 30,85 cm. (voir test statistique sur notre métrogramme (téléchargeable ici)

La probabilité que cette mesure apparaissent est de 1/295 avec une précision de ± 1 cm sur les mesures produites par cet auteur. Ce pied vaut à 99,9%, 1/100 de l’arc seconde de la terre qui mesure 30,87 mètres. De fait, une telle proximité avec la mesure de l’arc seconde ne peut que nous interpeller quant à la connaissance de la taille de la terre puisque la mesure employée ici semble en être déduite.

0,03085 km X 60 secondes X minutes X 360 degrés = périmètre du méridien de la terre à 99,93% de précision.

Pour comparaison, les Grecs employaient un pied de 30,87 cm, c’est celui du Parthénon dont la base de la façade mesure 100 pieds de 30,87 cm ± 0,01.

Voici une petite vidéo pour résumer ces observations.

Cet article à pour but de mettre en valeur ces secret bien gardé dans la pierre, et de vous encourager à soutenir la production du film : Mégalithes un monde oublié.

Aidons à la réalisation de ce film en contribuant sur : https://www.proarti.fr/collect/project/megalithes/0

Découvrez la présentation de Howard Crowhurst par Norman Wildberger : https://youtu.be/KDu_S6KD1TE

Facebook du film : https://www.facebook.com/megalitheslefilmFacebook
Epistemea : https://www.facebook.com/Epistemea/

Synopsis : Il y a des milliers d’années, avant les romains, avant les grecs, avant même l’Ancien Empire d’Egypte, un peuple inconnu érigeait des monuments mégalithiques sur Terre. Leurs oeuvres traversent des continents et des millénaires ce qui nous fait penser qu’il s’agit de populations distinctes, sans relation entre eux. Mais la similitude des techniques utilisées, des principes architecturaux et des gravures et sculptures indiquent plutôt une pensée commune. C’est en examinant les alignements astronomiques, la géométrie et les mesures de ces monuments que nous pouvons être sûr qu’ils s’agit d’une même culture.

Musique Pierre Estève : »Facing the statue » et Tracing the shadow » http://pierreesteve.com
Bandcamp Pierre Estève : https://pierreesteve.bandcamp.com/

Partenaires :
Nurea TV : https://www.nurea.tv/
Orbs : http://www.orbs.fr/
ACEM : www.megalithes.info
Pro arti : https://www.proarti.fr

Source : https://messagedelanuitdestemps.org/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Vérifiez votre éligibilité 

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares