Channeling messages d'un Ange

Messages d’un Ange – Abécédaire V: Voyage

voyages-300x182Un jour j’ai vu par les plaines et par les bois
Des chutes vertigineuses et des lacs impassibles
Recouverts du béton des marchands insensibles
Des serpents de bitume ronger l’oiseau à plumes
Écraser la nature sous une énorme enclume…
Faisant fuir toutes les biches et leurs faons aux abois

Ce poème ne décrit heureusement que quelques unes des expériences négatives qu’on peut rencontrer en voyage. La plupart sont positives, voire indispensables; c’est en effet l’une des meilleures chances que le Plan met à votre disposition pour acquérir un cerveau aguerri à toutes sortes de situations, un corps muni d’une collection très utile d’anticorps, une connaissance des autres cultures également très enrichissante par le phénomène individuel d’acculturation qu’il suscite automatiquement. Un voyage de quelques mois en Inde, par exemple, apporte en général toutes ces choses au voyageur.

Le sens du voyage a été communiqué à tous les humains ayant peu ou prou eu leur organisme enrichi par un apport de sang adamique, dont une des singularités, par rapport aux six races de couleur originelles est, je le rappelle, qu’il y est incorporé le sens de l’humour, du voyage, de l’expression multi-artistique, du commerce, de l’esprit d’aventure et des raffinements sexuels; les premiers adamiques avaient, en outre, une absence totale de peur par rapport aux superstitions des peuplades partiellement ignorantes, même de la plupart des fondements de leur origine, ce qui leur donnait d’entrée une grande supériorité sur tous les indigènes qu’ils croisèrent, car la peur superstitieuse est particulièrement paralysante pour celui qui en est victime. Tous ces aspects génétiques surhumains sont inconnus chez l’homme avant que les pionniers adamiques ne mettent les pieds sur sa planète et n’y amènent les fruits, matériels et culturels, de leur civilisation galactique avancée.

Jusqu’à ce jour de début de colonisation par la race violette, il y a trente cinq mille ans, les humains terrestres avaient réussi à développer quelques qualités comme le courage, l’abnégation, l’amitié, le respect, le contrôle de la douleur, la déification de la Nature, toutes qualités encore présentes chez les races rouge et orange non adamisées du fait de la dérive des continents qui les sépara du reste des autres tribus de l’Arc-en-ciel, lorsqu’elles furent trouvées par les colons européens adamisés.

Les vikings, autre ethnie fortement métissée de gènes adamiques et de ce fait voyageurs doués et conquérants infatigables, abordèrent le continent américain il y a largement plus d’un millénaire, mais ils ne furent pas assez nombreux pour lancer avec succès une nouvelle lignée de conquérants. Les rares enfants qu’ils firent avec les squaws Huron et Mohicans qu’ils rencontrèrent périrent vite, du fait de la rudesse de la vie d’antan dans ces contrées sauvages du continent nord-américain.

Au fur et à mesure que les gènes prioritaires adamiques se fraient un passage et commencent à s’accumuler dans vos génomes, l’esprit de voyage s’amplifie.

Chez les peuples ibères, représentés maintenant par les Portugais, les Espagnols et les Basques, la maturité maximale fut atteinte au quinzième siècle avec les Vasco de Gama, Christophe Colomb et Amerigo Vespucci, ce dernier donnant même son nom au continent américain, le “nouveau monde”, intuitivement perçu par Christophe mais découvert par un autre. À propos de don Cristobal Colombo, un film remarquable fut justement fait récemment à son sujet : il montre bien l’insoluble décalage qui peut exister entre une personne normale de l’an 1492, en pleine inquisition espagnole et un visionnaire, très croyant et réceptif, de surcroît, aux enseignements télépathiques angéliques qu’il prenait lui-même pour de l’intuition et qui lui donna cette foi plus forte que n’importe quelle peur et cette énergie plus forte que n’importe quel complot, qui lui furent très utiles pour essayer de préserver son “nouveau monde” de la cupidité, de l’arrogance, et de la barbarie montrées par bon nombre des membres de sa propre suite; comme le montra également Cortez un peu plus tard, avec ces pauvres mayas-oranges qui furent victimes de la peur superstitieuse et paralysante que suscita l’apparition métallisée et tonitruante des conquistadores dans l’Eldorado feuillu et parsemé d’or de l’Amérique du Sud. Le premier couple adamique étant arrivé il y a donc 35.000 de vos années, je peux vous affirmer que les fameux dessins de la grotte de Lascaux, remontant à 150 siècles ont été réalisé par un clan d’humains nomades déjà adamisés depuis des dizaines de générations, et ayant décidé de passer cette année-là l’hiver dans la grotte en question à l’abris des fauves et du froid, les dessins muraux n’étant que l’expression de leur passe-temps favori pendant ces longues journées d’hiver, comme la télévision l’est pour vous.

Dans cette aire moderne, où avaler des milliers de kilomètres en quelques heures est déjà devenu une indispensable routine pratiquée dans une sécurité quasi parfaite (eu regard aux conditions de voyages existant il y a seulement un siècle ou deux) le voyage et ses bienfaits peut enfin s’exprimer à plein.

Grâce au progrès dans le domaine du transport aérien et par le nombre toujours plus important de porteurs significatifs de gènes adamiques, la jeunesse actuelle voit sa propension à absorber d’autres cultures considérablement favorisée et en effet, les « baba cools » adamisés et sexuellement libéré(e)s sont bien plus nombreux maintenant qu’à l’époque de Rimbaud ou de Lawrence, dit d’Arabie. Il y a évidemment plusieurs façons de voyager, toutes ne se valant pas, concernant les résultats sur la psyché humaine; il y a la façon économique consistant à voyager, se loger, se vêtir et se sustenter dans les même conditions que la classe sociale la plus humble du pays visité. Cela donnera accès à une communication et un contact général bien plus intéressants avec le peuple que ceux expérimentés par le touriste prenant des photos derrière la vitre de son autocar climatisé et rentrant après dans son hôtel trois étoiles réservé six mois à l’avance et gardé par la police locale. De plus, cette technique de voyager humblement avec peu de moyens financiers, permettra au cerveau d’acquérir de nouvelles qualités, notamment dans le domaine de la résolution de problèmes de toutes natures qui se posent immanquablement au cours d’un voyage. Le voyage par la marche à pied a séduit beaucoup de randonneurs et c’est tout à fait légitime, puisque le rythme régulier de la marche à pied stimule le cerveau droit jusqu’à un point où des endorphines sont spécialement sécrétées, provoquant un bien-être thérapeutique indéniable et augmentant l’intelligence générale du marcheur par stimulation importante des cinq sens sur un laps de temps prolongé.

L’archétype original de votre corps a été conçu par les cybernéticiens célestes pour que la marche et la santé soient directement reliées l’une à l’autre. Faites vous marcher, c’est bon pour ce que vous avez. Plus l’apport adamique dans le patrimoine génétique sera important, plus le voyageur se tirera des difficultés du voyage avec les honneurs. Les moins doués tomberont malades, s’angoisseront, feront des gaffes et des erreurs irrationnelles et n’auront de cesse que de rentrer le plus vite possible dans le cocon rassurant de leurs habitudes immuables et confortables. Autrement dit, le sens du voyage n’est pas équitablement réparti et vous saurez vite à quelle catégorie vous appartenez, dès la première fois que vous vous embarquerez pour une destination lointaine et inconnue. L’une des raisons pour lesquelles les adamisés réussissent mieux leurs voyages que leurs frères moins dotés est que leur faculté d’adaptation à d’autres climats, d’autres habitudes alimentaires, etc., est favorisée par un système immunitaire plus efficace. Leur santé ne faiblissant pas, leur plaisir et leur potentiel créatif reste intact et ils peuvent donc bénéficier pleinement de ce que l’incorporation d’autres cultures peut amener à l’expérience humaine individuelle et collective.

La découverte de la paix et de la fraternité passe par le voyage, car l’inconnu lointain et effrayant peut vite devenir l’ami rassurant et compréhensible, même estimable, dès qu’une communication avec lui est amorcée. Le voyage ouvre la tête en y élargissant des horizons intellectuels et artistiques. En voyage, vous vous devez de bien représenter le pays ou la civilisation d’où vous êtes originaire, ce qui a aussi un effet bénéfique sur le caractère et le contrôle de et sur soi. Le perfectionnement automatique d’une seconde, voire d’une troisième langue est également très positif pour l’évolution générale de l’individu, dans la mesure où, toutefois, les voyages se réalisent dans les conditions précisées précédemment. En voyage, pour acquérir quelque chose, il faut être aussi prêt à perdre quelque chose. C’est la loi des grands équilibres et la respecter est bénéfique.

Le karma est encore plus actif et rapide dans les situations de voyage, là où l’individu est loin de ses bases, donc en situation de faiblesse. Tout ceci crée des conditions parfaites pour que puisse s’exprimer facilement n’importe quel acte karmique, positif ou négatif, d’ailleurs; cela marche de la même manière dans les deux sens. Les aventures fortuites sont légions, donc les anecdotes et les rencontres extraordinaires sont foison et donnent l’occasion à des centaines de voyageurs et voyageuses de devenir également écrivains par le simple fait de désirer ardemment faire partager les faits marquants qui leur sont arrivés au cours de voyages initiatiques particulièrement intéressants et les raisons de leur amour pour les pays et les peuples visités.

La possibilité d’entreprendre un ou des voyages obligatoires de plusieurs semaines pour tout enfant âgé entre douze et dix huit ans devrait pleinement figurer dans les programmes scolaires. Son efficacité et son impact seraient extrêmement bénéfique pour la plupart. Plus les échanges scolaires et universitaires se multiplieront en Europe et surtout entre l’Europe et le Tiers-monde, plus l’esprit de Fraternité prévaudra, gage de paix et de prospérité pour vos générations futures si vous n’avez, toutefois, pas détruit votre environnement avant.

————————————

Autres Messages de l’Ange : Sommaire
À suivre… World Company

Source : http://terrenouvelle.ca/Messages

Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Suivez nous sur les réseaux sociaux

ISOLATION + CHAUFFAGE pour 1 euro. Nouveau dispositif 2020

Vérifiez votre éligibilité !

Articles Phares