messages d'un Ange

Messages d’un Ange – Abécédaire F: Femme

Femme DeesseElle était belle comme un ange
Et son sourire d’adolescente
Brillait de sept lumières étranges
Qui la rendaient si fascinante

Contrairement aux affirmations d’une féministe célèbre, la femme n’est pas un homme comme les autres. Elles ont une spécificité mentale qui les distinguera toujours du mental de l’homme et cela a été voulu par les créateurs. Même dans la quatrième dimension, les esprits à dominance YIN penseront un peu différemment que les esprits à prédominance YANG, et cette différence sera la garantie d’une éternité d’amicale compétition et de fourbissage d’arguments intellectuellement stimulants. La vision, le rôle et la place de la femme changent selon les pays et leur degré de développement, tant matériel que spirituel. Dans les pays de culture judéo-chrétienne, son premier handicap vient du fait qu’il est dit dans la Bible que l’homme a été créé en premier et que Dieu aurait utilisé l’une de ses côtes pour créer la femme, ce qui d’office la mit en situation d’infériorité, d’appartenance et de soumission vis-à-vis de l’homme.

Puis vint l’enseignement Paulien, assez misogyne lui aussi, qui influença profondément l’Église et est à la base d’un certain ostracisme féminin, encore maintenant manifesté par le représentant de Saint Pierre. Du côté politique, elles ne furent pas non plus gâtées à la base, puisque ce fut Platon qui fut l’un des premiers et des plus influents politologues de l’ère préchrétienne. Comme tout le monde le sait, il avait un intérêt plus que très limité pour les femmes, qui, de ce fait, ne figurent pas réellement dans ses préoccupations métaphysico-politiques. Ajoutons à cela que la nature la dota d’un système musculaire moindre, d’un système reproductif astreignant, douloureux et dangereux et d’un corps stimulant fortement la libido du mâle; tous les ingrédients étaient là pour que la femme hérite d’une vie difficile et d’un démarrage laborieux, mais d’autant plus méritant en cas de réussite, grâce à la loi des grands équilibres. Comme si tout cela n’était pas encore suffisant, beaucoup d’entre elles durent, et doivent encore maintenant, subir cette barbare ablation du clitoris, appelée excision, source de douleur et de complication physique, sans parler de l’odieuse attitude consistant à détruire un élément très important du corps de la femme, malgré sa petite taille, et qui avait été l’objet de l’attention créatrice de vos concepteurs pendant un bon moment afin d’en faire le vestibule pour la quatrième dimension !

Le but évolutionnaire humain tel qu’il est défini par le Créateur prévoie que l’homme et la femme connaissent l’égalité totale entre eux, ce qui parait à priori normal, leur capacité d’intelligence étant au même niveau. Une structure cérébrale volontairement différente donne un léger avantage pour le cerveau gauche mâle, compensé par une supériorité de la femme quant à l’usage de son cerveau droit. Ce détail garantie, selon les sexes, une différence de vision et d’agissement, propice à l’évolution permanente de l’humanité. Puisque le monde est actuellement divisé entre les pays accordant le statut d’égalité pour les femmes et ceux qui la maintiennent en état d’infériorité, il est facile de voir à quels pays profitent le plus l’égalité de droit (et de devoirs) entre les sexes. L’erreur à ne pas commettre pour les femmes qui ont récemment (au regard de l’évolution) acquis le droit à l’égalité de statut, serait d’adopter le même comportement « macho » et autoritaire que les hommes, rognant ainsi la différence voulue par le Plan. Quel intérêt, en effet, d’avoir des femmes ministres si elles agissent et pensent comme un homme ministre ?

Nous espérons bien que la parité sexuelle entre les représentants élus du Peuple à laquelle tendent tous les pays démocratiques va apporter un concret changement de politique et de façon de l’appliquer, car les hommes ont suffisamment montré leurs limites et leurs faiblesses face à la corruption ou à la pression du pouvoir. Trop d’hommes politiques utilisent leur position pour abuser de leurs pouvoirs. Les vraies femmes n’auront pas de tels problèmes, leur intégrité étant dans l’ensemble plus développée que chez l’homme, même moderne. Comme il devient urgent de restaurer une certaine morale et une morale certaine dans les moeurs politiques, sous peine de menacer les systèmes démocratiques et redonner de la force aux thèses de la peste brune ou rouge sang, j’enjoins aux femmes se destinant à la politique de conserver, au besoin d’augmenter, leur féminité. C’est de cela dont le monde abîmé et massacré par l’homme a besoin. L’écologie, la famille, la guerre, l’aide aux pays sous-développés, la pollution alimentaire sont des domaines où la femme politique doit absolument s’imposer afin de les orienter différemment de ce qui a été fait jusqu’à maintenant sous la gestion mâle. Votre survie générale en dépend, ce n’est donc pas qu’une simple affaire de principe.

Les pays qui décideront de maintenir la femme dans un statut d’esclave ou assimilé, de l’empêcher de suivre un cursus éducatif normal en se privant ainsi de 50 % de son potentiel intellectuel national sont amenés à subir une terrible décadence et finalement disparaître, non sans avoir, bien sûr et hélas, versé des fleuves de sang innocent avant de disparaître. Même remarque pour les religions : celles qui donnent à la femme l’égalité des droits auront une meilleure chance de perdurer que celles qui cantonnent les femmes dans un rôle immuablement subalterne.

Lorsqu’elle était infestée de diables, l’Église catholique et romaine a violemment attaqué la femme, tentant même de lui nier la possession d’une âme. Ce n’est certainement pas dans l’enseignement de Jésus qu’ils sont allés pêcher une telle absurdité, lui qui avait formé autant d’apôtres hommes que femmes (voir à « Jésus ») et qui justement s’est heurté avec les autorités juives à ce sujet, les femmes étant systématiquement tenues à l’écart des affaires religieuses et politiques, exactement comme dans les pays islamiques appliquant encore la « Charria » à l’aube de l’an 2.000.

Pendant l’Inquisition, l’Église plus noyautée par les diables que jamais, revinrent encore à la charge contre les femmes en en brûlant des millions partout en Europe sous prétexte de sorcellerie. Même Jeanne d’Arc y a eu droit ! Bien sûr, dans le lot il arriva qu’ils brûlassent quelques authentiques mégères et empoisonneuses, mais dans l’ensemble, cette parodie macabre de justice pseudo divine n’était que l’oeuvre de satanistes dévoués, donc de tortionnaires sadiques et vicieux, puisque telle est la marque de la Bête, le sceau de l’infamie : prendre plaisir à la souffrance d’autrui, puisque l’Amour révélé par Dieu puis par le Christ est le contraire : prendre plaisir à faire du bien à autrui.

L’amour maternel est une des meilleures illustrations de ce qu’est l’amour inconditionnel, celui-là même qu’il est demandé ultimement à tous de ressentir pour tous les êtres. Donc, il serait bon que les femmes occidentales appartenant à la génération présente, trop promptes à divorcer de leur mari et souvent père de leurs enfants, s’efforcent d’aimer un peu mieux et un peu plus longtemps les hommes qui se sont unis à elles pour le meilleur et pour le pire.

La nature de l’homme étant ce qu’elle est, que les épouses pensent qu’en se refusant trop souvent à faire «leur devoir conjugal », elles ne font indirectement que favoriser la mise en place de réseaux de prostitution utilisant des jeunes filles souvent enlevées de force par des petits rabatteurs mafieux. Dès qu’il y a demande en quoi que ce soit, la mafia se charge d’organiser l’offre à son profit. Pour ce qui concerne l’amour altruiste, nécessaire à l’évolution harmonieuse d’une famille, votre vie sur Terre n’est que le début d’un long entraînement dans ce sens, aussi ne vous attardez pas en chemin et ouvrez-vous le plus vite possible à l’amour inconditionnel.

Plus vous essaierez et plus votre âme se développera, car telle est sa nourriture favorite et de plus recommandée par le Créateur et Son Fils Paradisiaque Michaël-Jésus, le grand instructeur en compassion. Les structures cérébrales de la femme lui ont donné le droit et l’honneur d’être choisie pour donner la vie et s’occuper en priorité des nouveaux nés. C’est une grandeur et une servitude, mais tel est le destin humain, car vos futures tâches cosmiques réclament un grand amour et une grande intégrité. Le statut parental est l’un des moyens les plus sûrs pour travailler de façon satisfaisante sur ces qualités cosmiques. L’homme aura toujours un mal fou à comprendre les femmes, quelles que soient d’ailleurs les différences entre elles vice-versa.

Comme cette difficulté est voulue par le Plan afin de toujours faire bouger la réalité humaine, il ne sert à rien de vous jeter à la tête ces différences et a fortiori les utiliser comme raisons pour rompre une relation aux débuts prometteurs. L’idée est plutôt que vous utilisiez ces différences pour que chaque être, mâle ou femelle, acquiert les qualités intrinsèques de l’autre sexe tout en conservant les siennes. Le but ultime de ce Plan est d’aboutir à une race d’êtres complets, aux qualités à la fois viriles et féminines.

Une égalité authentique sera alors inévitable. Cette tendance à resserrer les extrêmes a déjà commencé dans les mondes évolués : beaucoup d’hommes développent leur yin (le principe féminin) alors que de plus en plus de femmes se yanguinisent. Cette évolution des moeurs continuera encore longtemps et lentement, mais comme c’est l’un de vos buts évolutionnaires, il ne sert à rien de s’y opposer; par contre, il est souhaitable pour tout le monde que ce point de vue soit compris, accepté et pratiqué, y compris et surtout dans les pays du Tiers-Monde, car il en va de leur développement futur.

————————————

Autres Messages de l’Ange : Sommaire
À suivre… Foi

Source : http://terrenouvelle.ca/Messages

Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares