messages d'un Ange

Messages d’un Ange – Abécédaire: Bonté

bontéChinois et Kosovars, Ethiopiens, Tibétains,
Cubains, Russes et Arabes, Arméniens, Tchétchènes, Irakiens
Bosniaques, Rwandais et Juifs, Croates ou Indiens
Populations martyres, traquées et décimées
Cobayes recherchés pour expérimenter
Les dernières trouvailles des marchands de canons
Organisant la haine pour planter leurs fanions
Vous avez bien besoin d’un peu de cette bonté
Qui de la race humaine en est la panacée

Pour votre âme, manifester la bonté représente un seuil dans son évolution.

Il y a sept niveaux de conscience spirituelle et la bonté se trouve au quatrième niveau, et le premier niveau où vous commencez à avoir le droit de prétendre á une vie éternelle.

La bonté, c’est l’amour en action. Ce n’est en effet qu’à partir de ce quatrième niveau que votre âme va acquérir l’expérience ayant valeur de survie éternelle et qu’un ange gardien personnel sera affecté à votre service, celui-là même qui emportera votre âme assoupie vers sa prochaine destination après la perte de votre enveloppe charnelle.


Cette destination sera, évidemment, fonction de vos mérites accumulés, je pense que vous l’avez compris maintenant, mais en aucun cas ce ne sera l’entrée directe au Paradis. Ce serait aller bien trop vite en besogne, sachez-le; il faudra pour les plus doués d’entre vous des centaines de milliers d’années d’apprentissage avant de pouvoir évoluer dans l’univers avec une enveloppe vibrant de façon à lui permettre d’accéder au Paradis sans être instantanément consumé. Vous êtes tous et toutes des futurs dieux en apprentissage ici-bas et l’une des matières à fort coefficient est précisément la bonté. Ce sentiment est le produit de plusieurs sentiments supérieurs : la générosité, la patience, l’amour du prochain, le bonheur de faire plaisir aux esprits tutélaires, l’aptitude à se mettre à la place d’autrui.

Ce sentiment peut balayer la plupart des problèmes que vous rencontrez actuellement en tant qu’humanité et qui seront pour vous d’éternels facteurs de régression et de guerres : la grande source de problèmes pour votre futur à court et moyen terme, c’est le déséquilibre qu’il y a actuellement entre vos civilisations Sud et Nord et le manque de bonté qui se manifeste entre ces deux courants. Le Nord pille les matières premières du Sud, lui concocte sciemment des frontières à l’intérieur desquelles plusieurs ethnies devenues rivales s’entre-tueront et dépenseront toutes les ressources acquises avec leurs matières premières pour acheter des armes construites et vendues par le Nord au lieu de développer le bien-être chez eux.

Le traité de Berlin signé en 1885 par la France, la Grande-Bretagne, la Belgique et l’Allemagne en attestent. Le Nigeria, composé de 400 ethnies, dont les regrettés Biafrais, en est un triste exemple, comme le Rwanda, le Congo et tant d’autres. Maintenant le Kenya, qu’on croyait sur la voie de la raison nationale, re-sombre dans les massacres interethniques á la moindre occasion.

Quel machiavélisme, quel mépris pour les populations ballottées pour des siècles sont obligés de contempler nos yeux angéliques ! En retour, évidemment, le Sud pauvre hait le Nord, riche de le piller si bien et l’Est musulman hait l’Ouest chrétien, comme cela tout le monde est servi et la haine se manifeste sur tous les continents, dans chaque pays, chaque village, chaque cité, chaque cage d’escalier !


C’est le triste exemple que montrent la plupart des pays composant le continent africain : génocides après génocides, la moitié du continent tente d’exterminer l’autre avec l’aide obligeante des marchands de canons qui utilisent la haine pour planter leurs fanions et gagner des milliards pour alimenter, entre autres, les caisses noires des partis et/ou des mafias. Le continent d’Amérique du Sud est, lui aussi, embarqué dans une haine à mort avec le Nord, utilisant son meilleur atout, la cocaïne. Quant aux pays du Sud asiatique, ils ont l’héroïne pour se venger des exactions déjà pratiquées chez eux par le Nord depuis des siècles. Canons à laser, mines et napalm contre poudre blanche ou brune. Qui sont les victimes ?

– Vous tous, les enfants de Dieu. Vos impôts gaspillés par milliards pour des visées militaro-lucifériennes au lieu de soulager la misère humaine; votre destinée menacée en permanence par ces fous armés d’armes apocalyptiques, mot non utilisé cette fois-ci dans le sens de « révélation »…


Ces escrocs sans scrupule utilisent la bonté des gens pour leur extorquer de l’argent, soi-disant pour une bonne cause, mais en fait pour aller alimenter un compte en banque secret en Suisse…

Les populations kosovars ont pu bénéficier il y a dix ans (et c’est le seul bon côté qu’on peut trouver à ce conflit d’un autre âge), d’un élan de générosité magnifique venant des populations occidentales, Allemands en tête, suivis par la Turquie et la France. Le fait que ces populations démocratiques soient essentiellement d’obédience chrétienne, protestante ou catholique et que les populations kosovars soient essentiellement musulmanes ne fait que renforcer la valeur de cette générosité et montre que le clivage artificiel des religions peut aisément être contourné par une population arrivée à une certaine maturité intellectuelle et spirituelle. Ces populations évoluées ont pu voir que ces pauvres victimes civiles souffraient le martyre avant de penser à quelles ethnies elles appartenaient. Néanmoins, nous pensons que le fait que les Kosovars et les bosniaques soient blancs et habillés à l’européenne a favorisé le processus d’identification des généreux donateurs, car c’est un fait que cet élan de générosité pour les populations musulmanes a largement dépassé l’élan que la misère noire du continent africain suscita pendant la purification ethnique hutu et ses centaines de milliers de déportés noirs, purification au moins aussi féroce et révoltante que celle des Serbes.

Alors qu’avec un peu de bonté de part et d’autres, toutes les difficultés s’aplaniraient sans coup férir et l’humanité se rapprocherait de sa destinée unitaire. Développez donc ce sentiment qui réside en vous, souvent en sommeil, mais qui est là. Dieu vous aidera de l’intérieur à le trouver dans la mesure où vous lui demandez, bien sûr. La bonté ayant ce coefficient important dont je parlais précédemment, cela fait partie de votre intérêt de la trouver en vous et vos prérogatives de vous en servir abondamment. La Paix ne se fera pas sans la bonté. Il n’y a pas de chemin vers la Paix, car la Paix est le chemin. La cohésion sociale ne se fera pas non plus sans la bonté, car elle est une des valeurs indispensables pour établir l’harmonie entre les gens, les villages, les régions, les pays et les continents. Ce sont vos créateurs qui l’ont voulu ainsi. Hormis la compréhension de cette évidence, point de salut éternel. En France, une belle âme en pleine expansion se prépare à remplacer, dans un proche avenir, ces deux protectrices modernes contre la souffrance humaine récemment disparue, que furent Térésa et Diana.

Après avoir mentalement déclaré la guerre à la misère d’autrui, avec comme seule arme son charme et sa conviction, actrice de cinéma et fille d’un célèbre chanteur populaire prolifique et d’une mère qui l’a très tôt intéressée à l’action humanitaire, celle-ci a finalement décidé de franchir le pas et de s’impliquer en personne. Elle était justement dans cette fameuse église prise d’assaut à coups de hache par les “forces de l’ordre”, et loin de la décourager, elle veut encore plus qu’avant lutter contre les injustices, contre le zapping de la misère, ce traitement sur-médiatique de l’extrême pauvreté qui, à force, blase et insensibilise tout téléspectateur normal avec toutes ces images d’incessants drames lointains, et je lui souhaite mes meilleurs voeux de succès dans cette entreprise, car il est vrai que trop d’images tuent l’impact du message de l’image.

Le bruit ne fait pas de bien, et le bien ne fait pas de bruit.

La petite soeur des pauvres devenue Mère

Mère TérésaIl est tout à fait possible à un humain de comprendre ces concepts; la preuve? Mère Térésa l’a fait pendant plus d’un demi-siècle, sans manquer un jour. Elle s’est battue toute sa vie pour obtenir la moindre petite chose pour les autres, que pour les autres et elle obtint toujours ce qu’elle voulut, étant experte dans l’exercice de funambule consistant à trouver le parfait équilibre entre la déraison raisonnable et l’exigence divine. Les anges autour d’elle, quant à eux, utilisaient au maximum autorisé leurs pouvoirs de suggestion pour que disent en fin de compte : « Yes, you’ll get it ! » (Oui, vous l’aurez !) tous les hommes confrontés au regard bleu acier et infiniment bon de la Mère mendiante venue quémander le minimum vital pour les autres. Son secret ? Sa mère, qui n’était elle-même pas éloignée de la sainteté et qui lui donna très tôt une éducation où les « pauvres » qui venaient partager leur modeste repas familial albanais étaient considérés comme des membres éloignés de sa famille. C’est ainsi qu’elle eut accès très tôt à la révélation de la fraternité humaine et de la noble condition spirituelle d’être pauvre.


Quand elle reçut sur le tard son prix Nobel, (à force de l’avoir chaque année méritée, elle finit effectivement par l’avoir), ce qui l’intéressait surtout à son sujet, c’était l’argent du prix qu’elle allait pouvoir investir dans sa totalité pour sa congrégation, jusqu’au banquet donné à Stockholm en son honneur qu’elle décommanda pour demander que la somme prévue pour cette fastueuse réception annulée soit entièrement reversée à sa version indienne de vos restos du coeur. C’est cette énergie indomptable et apparemment sans fin qui lui permit de devenir une institution mondiale à elle seule, avec ses centres d’accueil dans plus de trente pays, y compris aux États-Unis, ses centaines de milliers de pauvres et de malades extrêmes aidés, nourris, soignés, aimés par la sainte de Calcutta et les jeunes et graciles émules indiennes pleines de bonté que sut convertir à sa foi extrême en Jésus et Dieu ce petit bout de femme à la fois fragile et indomptable. En fait, son ouverture inconditionnelle à faire la volonté de Dieu dirigea sa vie et en fit un acte parfait de Sa volonté à secourir les plus humbles et les plus opprimés de Ses enfants. Gandhi avait tenu ce rôle de protecteur des basses castes avant elle.

Mais quand la grande âme au physique décharné disparut, ce fut le dossier de la descendeuse Térésa qui fut retenu par les anges gardiens des intérêts des basses castes de l’Inde, car des centaines de milliers d’entre ces harijans (choisis de Dieu, en sanskrit) étant très avancés spirituellement et ayant gagné le droit d’avoir à côté d’eux un ange gardien personnel, il y a de ce fait toujours auprès d’eux un envoyé spécial de Dieu chargé d’alléger quelque peu leurs conditions matérielles, parfois calamiteuses, d’existence. Actuellement, Térésa ayant également quittée votre plan d’existence pour continuer sa carrière cosmique avec les ascendeurs les plus doués qu’elle aime tant, le personnel qu’elle a eu le temps de former grâce à son exemple sur le terrain continue et continuera son oeuvre, qui n’est en fait (elle l’a assez répété), que l’expression de la volonté et de l’aide de Dieu pour tous Ses enfants, sans exception.

La vie d’exemplaire perfection qu’elle sut accomplir montre à tous que la foi peut vraiment soulever des montagnes, en l’occurrence des montagnes d’indifférence et d’égoïsme empêchant les lépreux de Calcutta en particulier et les « intouchables » de tous les pays en général d’accéder à la dignité due à un enfant de Dieu. Son plaisir à être bonne fut le moteur de son action. Cette action prit tant d’ampleur par la suite, qu’elle reçut un bataillon d’anges gardiens uniquement pour l’aider, ce qui lui permit d’échapper à plusieurs tentatives d’assassinat perpétrées contre elle au début de son sacerdoce, car son arrivée signifiait pour la mafia et les religieux intégristes locaux une baisse de leur fond de commerce, ce dont ils ont une sainte horreur.

Quand elle sentait la nécessité d’obtenir un cessez-le-feu en pleine guerre de Beyrouth, par exemple, parce qu’elle apprenait qu’un hôpital plein d’enfants handicapés, bombardé plusieurs fois et abandonné par tout le personnel, étaient livrés à eux-mêmes, c’est-à-dire à la panique extrême, elle l’obtint et alla tirer ces enfants de l’enfer terrestre. Au Guatemala, en pleine psychose des escadrons de la mort, elle se fit léguer la concession d’un grand terrain où elle installa une nouvelle succursale de pure charité. Mais c’est grâce à sa totale et inconditionnelle soumission à la volonté de Jésus et de lui seul qu’elle acquit le pouvoir de décider de consacrer toute sa vie à servir les plus démunis d’entre les démunis et d’avoir réussi envers et contre tous à fonder un nouvel ordre de soeurs uniquement orienté vers le don de soi pour servir les pauvres des pauvres; c’est encore elle qui permit à Dieu de montrer par son intermédiaire, en tant que porte-parole céleste, Son amour et Son attention à des millions de gens se croyant oubliés.


Elle est ainsi, elle et d’autres moins connues mais tout aussi sincères, la preuve vivante que Dieu n’abandonne personne appelant Son nom. Il dispose d’une merveilleuse armée de descendeurs et d’ascendeurs humains en phase finale d’incarnation, au mental impeccable, à la santé solide et au dévouement exemplaire, pour aider dans la matière les actions sacerdotales que les anges exécutent dans l’astral. Elle illustra mieux que quiconque la phrase :
« Un voyage de mille lieues commence toujours par un simple pas ».


Elle partit du rien absolu pour arriver, à l’heure de sa mort, à l’une des plus vivifiantes histoires de femmes qui soit jamais arrivée sur Terre. Elle, qui dit également à un journaliste qui lui demandait comment elle faisait pour pardonner aux responsables de cette misère permanente :  » je pardonne, mais je n’accepte pas ». Toute la nuance est en effet là et c’est aussi pour cela qu’elle est tant aimée, même après sa disparition physique…

————————————

Autres Messages de l’Ange : Sommaire

Nouveauté

Source : http://terrenouvelle.ca/Messages

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.

Print Friendly, PDF & Email

Articles similaires

Recevez la Newslettter

Vous souhaitez être informés des bons plans, découvrir les meilleurs articles du réseau Elishean et recevoir des conseils pour optimiser l'Ascension. C’est très simple, inscrivez-vous...

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Ma dernière vidéo

Articles Phares

Suggestion Amazon