Kabbale Miléna@OR Quantique - doc Univers Multiples

Les Univers parallèles 1- Le « Point » de vue de la Kabbale

Les scientifiques nous disent aujourd’hui qu’il esiste 4 niveaux de Mondes parallèles et leur sous dimensions infinies.

La Kabbale nous dit depuis toujours qu’il existe 4 Mondes et 10 dimensions séphirotiques qui se déploient à l’infini de manière fractale.

Pour mieux appréhender les vidéos qui suivent, cet article extrait du livre de Yehuda Berg est une magnifique entrée en matière.

Le pouvoir de la Kabbale Technologie pour l’âme

Yehuda Berg ( extrait des deux premiers chapitres)

Une dimension mystique est liée à la compréhension des racines de notre existence.

« Sache que, avant que les émanations aient été émanées et la création créée, la Lumière, supérieure et simple emplissait l’existence toute entière, et il n’existait aucun espace vide. Rabbi Isaac Louria . XVIème siècle

La matière même dont le corps est composée, a des racines qui s’étendent bien avant l’origine de notre univers physique. Le Désir est notre véritable essence.

Le Désir est la matière qui nous constitue.

Il était une fois, avant même que le concept de temps existe, il n’y avait qu’une simple réalité : l’Energie.

Oui. Avant le commencement du temps existait une force infinie d’Energie. Cette force imprégnait tout. Elle remplissait l’éternité. Elle s’étendait à l’infini. Aucun des concepts de temps, d’espace et de mouvement n’existait, parce que, selon la Kabbale, cette Energie sans limite était la seule réalité. Il n’y avait rien d’autre. Rien. Seule une force immobile pure et infinie qui imprégnait tout.

L’Energie avait une seule nature, une unique volonté qui était de :

  • Partager à l’infini
  • Transmettre constamment
  • Donner sans cesse
  • Octroyer éternellement

Partager quoi ? Elle même !

La nature de cette Energie était de partager son essence même. L’essence et la substance de cette Energie étaient la plénitude sans fin, la joie sans limites et l’illumination totale.

Tout ce que nous avons jamais désiré, et bien plus encore, vient de cette Energie. Tout ce qui est positif et va à l’encontre du chaos, tout ce qui génère plénitude, plaisir et passion… tout cela existait dans cette force d’Energie illimitée. C’est présisément cela que l’Energie voulait partager et transmettre.

Dans la Kabbale, cette Energie de don et de partage en expansion continue est appelée la Cause primordiale.

Mais, l’idée du don et du partage requiert deux parties consentantes. Pour que le partage ou le don soit possible, il faut qu’il y ait un vase, un réceptacle consentant, un désir de prendre possession de l’offre.

Pour satisfaire sa nature de partage, la force infinie d’Energie a créé un réceptacle – que la Kabbale appelle un Vase – avec qui partager son essence. Mais le Vase n’était pas une entité physique. C’était une force, une essence intelligente et non matérielle.

La nature du Vase était un Désir infini de Recevoir.

Cette Energie étant définie comme la Cause primordiale, le Vase est défini comme l’Effet primordial.

Le Vase est notre racine, notre germe, notre origine et notre Source. De fait, toutes les âmes de l’humanité, passées et présentes, étaient contenues dans le Vase.

A travers les âges, la force infinie d’Energie a porté les noms de Dieu, Maître de l’Univers, Créateur divin et bien d’autres. Les anciens kabbalistes désignent cette Energie du mot « Lumière ».

La Lumière n’est pas Dieu, mais une Energie qui vient de Dieu. La Lumière n’est pas le créateur mais Ses attributs positifs et son énergie spirituelle qui irradient de Son coeur.

Il ne sert à rien de s’interroger sur la source de l’infini quand nous sommes incapables de saisir réellement le concept d’infini lui-même. Il suffit de savoir que la joie et la plénitude infinie de la Lumière satisfont complètement et absolument tous les désirs humains.

Dans le langage de la Kabbale, le Désir est appelé Vase. Le Vase est une coupe vide qui cherche à être remplie.

Depuis cent ans, la science nous dit qu’il existe deux réalités, la réalité de la physique classique, relativiste et la réalité de la physique quantique. Et le but ultime est de les unifier…

Le Voile :

Selon la Kabbale, un voile sépare la réalité en deux niveaux, le 1% et le 99%.

Le 1% correspond à notre monde physique, mais ce n’est qu’une infime partie de toute la création. C’est ce que l’on perçoit avec nos cinq sens. Même la maladie et la mort, font partie de la réalité de 1%.

De l’autre coté du voile se trouve la réalité de 99%.

Il existe un ordre mystérieux caché à l’intérieur du chaos. La science appelle ce phénomène, « l’effet papillon ». A un niveau profond de réalité, tout est relié.

Selon la Kabbale, la réalité de 99% est la source de toute plénitude durable.

Rien de nouveau sous le soleil… Nous n’avons jamais rien inventé, toutes les informations se trouvaient déjà dans la réalité des 99%%.

Selon Platon, les concepts et les vérités mathématiques vivent dans un monde qui leur est propre, en dehors du temps et de l’espace physique. Platon appelait la connexion aux 99% la « folie divine ».

Rav Berg, le père de Yehuda, décrit la réalité des 99% comme une danse à la frontière de la conscience, comme un rêve merveilleux, dont on arrive pas à se souvenir. Si nous avions accès à cette réalité, nous aurions le pouvoir de créer à partir du chaos. Nous pourrions manipuler les informations génétiques qui se trouvent dans le germe et transformer l’arbre tout entier.

Le monde des 99% est le niveau de l’ADN de la réalité … la cause de toutes les causes.

La structure du Vase

Le Vase Infini se compose de deux aspects : une énergie mâle et une énergie femelle. Comme une batterie qui contient les pôles positif et négatif.

La kabbale enseigne que ces deux énergies contenues dans un Vase sont désignées du nom de code « Adam et Eve ».

La Torah toute entière est un code. Et comme tout code complexe, elle demande à être déchiffrée et comprise en profondeur. Elle a aussi un niveau subatomique et ce niveau s’appelle la Kabbale. A ce niveau, nous apprenons que le code « Adam et Eve » se réfère en réalité au Vase unique, qui est lui-même, une conscience infinie appelée Désir de Recevoir.

La création du Vase – c’est à dire du Désir de Recevoir – est la seule véritable création qui ne se soit jamais produite. C’est ainsi. Aucune entité n’a été formée. Aucun autre monde n’a été bâti à partir de rien. La seule chose qui ne soit jamais venue à l’existence – ex nihilo – est le désir de recevoir tout ce que la Lumière offre.

Cet unique acte de création s’est produit avant l’origine de notre univers. Mais à l’intérieur de cet acte de création existe d’innombrables phases complexes…

La Lumière ayant partagé son essence avec le Vase, il en résulta une remarquable unité. En terme kabbalistique, cette profonde unité est appelée : le Monde infini.

Si nous pouvions jeter un coup d’oeil derrière le voile, il nous serait impossible de faire la différence entre la Lumière et le Vase. Nous verrions : Une réalité et deux intelligences.

Le Monde infini fonctionne de cette façon, c’est la perfection totale, la Lumière partageant complètement avec le Vase. La manifestation ultime du partage et de la réception. L’Unité …

Ques s’est-il passé ? Où est ce Monde infini ?

Pendant que la Lumière remplissait le Vase, elle lui a légué ses propres attributs.

Le Vase a hérité de la nature de son Créateur. Cette nature reçue en héritage a le pouvoir de créer la plénitude, de partager la plénitude et de jouer un rôle actif dans le processus persistant de la création.

Parce que le Vase a hérité de la nature de la Lumière, un nouveau désir s’est éveillé à l’intérieur du Vase. Ce nouveau désir était la volonté d’exproimer ce qu’on pourrait appeler l’ADN du Créateur.

Le Vase voulait :

  • Être la cause de son propre bonheur
  • Être le créateur de sa propre plénitude
  • Partager la plénitude
  • Contrôler ses propres affaires

Mais le vase était dans l’impossibilité d’exprimer ses « gènes divins », il ne put continuer de vivre la plénitude infinie. Un unique désir restait insatisfait.

Le Pain de la Honte et le manque

Le Pain de la Honte est l’expression que la kabbale emploie pour désigner tous les sentiments désagréables, les émotions négatives, qui accompagnent un bienfait non mérité.

Dans le Monde infini, le Vase avait tout, excepté une chose : la capacité de mériter et d’être la cause de sa propre plénitude.

Le Pain de la Honte empêchait donc le Vase de faire l’expérience du bonheur absolu.

Cette situation n’était certainement pas l’intention ou la pensée qui sous-tend la Création.

Il n’y avait qu’une option : éliminer le Pain de la Honte.

Partager n’était pas envisageable, parce qu’il n’y avait personne avec qui partager. Il n’y avait que la Lumière et le Vase dans un Monde infini. La Lumière n’a aucun désir de recevoir. la Lumière est elle même une Energie infinie de partage.

La solution : Le Vase a cessé de recevoir la Lumière !

Les anciens kabbalistes ont appelé Résistance le refus du Vase de continuer à recevoir la Lumière.

Au moment où le Vase a résisté à la Lumière, la Lumière s’est retirée et a créé un espace vacant. La Lumière s’est comprimée, créant un unique point d’obscurité dans le Monde infini. l’infini a donné naissance au fini…

D’après la Kabbale, c’est un évènement cataclysmique qui a donné naissance aux concepts de temps et d’espace tels que nous les comprenons – un évènement dont les conséquences se font sentir encore aujourd’hui.

Les scientifiques ont détecté l’écho cosmique de cette explosion et l’ont surnommé … le Big Bang

C’était le premier effort du Vase pour éliminer le pain de la Honte …

Pour la science moderne, il y a environ quinze milliards d’années, avant que l’univers soit créé, il n’y avait rien. Pas de temps. Pas d’espace. L’Univers a commencé par un unique point. Ce point était entouré du néant. Il n’y avait pas de longueur, pas de largeur, pas de profondeur. Ce point contenait l’ensemble de l’espace, du temps et de la matière. Il a éclaté dans une explosion d’une force inimaginable, s’étendant à la vitesse de la lumière comme une bulle. Cette énergie s’est finalement refroidie et s’est condensée en matière – étoiles, galaxies et planètes.

Pour la Kabbale, l’Univers fut créé du néant à partir d’un unique point de lumière. Ce néant est appelé le Monde infini. Le Monde infini était empli de Lumière infinie. La Lumière fut alors comprimée en un unique point, créant l’espace primordial. Au delà de ce point, rien n’est connu. C’est pourquoi ce point est appelé le commencement. Après la contraction, le Monde infini émit un rayon de Lumière. Ce rayon de Lumière s’est étendu rapidement. Toute la matière a émané de ce point. – Rabbi Isaac Louria XVIème siècle

En se rétractant pour créer un point de vide, la Lumière a donné au Vase le temps et l’espace dans lesquels développer sa propre nature divine en cherchant la Lumière.

Ce point microscopique de vide, cette part infime de temps et d’espace est notre vaste univers physique.

Mais ce n’est pas tout, le Zohar parle également des trous noirs dans le cosmos et des univers parallèles.

Le Zohar a décrit la terre comme une sphère où existent différents secteurs du temps !

Pour se procurer les livres du Rav Berg et d’autres ouvrages tous aussi passionnants, ou suivre les cours de kabbale :

Le Centre français de kabbale

← Cliquez sur le livre pour le commander directement sur amazon.fr

 

LES UNIVERS PARALLELES

Partie 1

Partie 2

Partie 3

LIRE LA SUITE :

Les Univers parallèles 2 – L’inter-Connexion selon la Kabbale

Les univers parallèles 3 – Un dénominateur commun

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2016/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Ajouter un commentaire

Envoyer un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares