Kabbale

Les Lettres Hébraïques, le Verbe et l’Echelle de Jacob

Par Patrick

Site : EVIDENCES

Clés et Tsaddé

Nous abordons un sujet particulier et le « verbe » apparait très important, tant dans ses correspondances que dans ses vibrations…

Les lettres hébraïques, incas, sanscrites sont des lettres qui transcrivent le langage universel et Solaire, c’est à dire que c’est une langue ou les lettres sont très chargées en Énergie du « Verbe ». Elles sont vivantes et puissantes. Issues de l’ Héritage au-delà de la Lémurie et qui se « perd » dans la nuit des temps.

Les lettres hébraiques étaient le langage des initiés de très haut rang en Égypte antique. À l’ époque, le « peuple » qui ignorait tout de cette langue pensait que les Initiés parlaient directement avec les « dieux ». La Légende rapporte qu’ elle était la langue des « dieux » venus d’ en « Haut », du ciel.

Les lettres de Feu Solaire, ont chacune une correspondance dans nos centres et dans nos cellules.

J’ai remarqué qu’en « fixant » chacune un certain temps, elles prenaient une dimension en 3D et elles finissent par s’ estomper.

En restant attentif à notre corps et à nos cellules (qui nous parlent) , il est alors surprenant de constater qu’ elles « pénètrent » dans le « coeur » et vont se placer à l’endroit qui leur correspond….Plus tard, elle changent de place selon la demande ou la question posée.. et je ne sais pas pourquoi… scratch

Le Bâton de Vie ou la Croix d’ « Ankh »

Sont-ils une « conception » ou des « outils » particuliers de ces correspondances vibratoires ? Le bâton pourrait être « identifié » à la « baguette des mages » (rien à voir avec les prestidigitateurs) et la Croix est identifiée aux correspondances des 4 Hiérarchies Élémentales ou Principaux Visages de Dieu, aux 4 points cardinaux, le tout en rapport avec le corps humain.

Le bâton de vie ou « kundalini » est parfaitement adapté à la diffusion d’ énergie. Le verbe, comme la pensée, permet, par la puissance de l’ esprit, la Croix et son Centre, l’ équilibre entre le très Haut et le Très bas avec l’ horizontalité.

Dans le livre cité , « Rencontre avec La Splendeur », il apparaît que chaque Lettre correspond aux différentes Qualités à intégrer dans les Énergies « kundaliniques » appelées ici :  » Cobra « .

J’ignore encore si les Lettres rendues vivantes et intégrées en nous sont la « porte » qui ouvre sur l’incommensurable, mais quelque part, avec certainement bien d’autres, elles doivent être une « clé » importante. C’est comme un récipient qu’il appartient à chacun de remplir et selon ce que l’on y met, les résultats divergent.

*Car effectivement, à quoi sert-il de remplir d’une eau la plus pure si le Récipient (¹) n’a pas la pureté du cristal…?

Ce ne sont que des questionnements personnels, basés sur du « connu », du « constaté » et d’autre part, un travail particulier avec une Amie. Grâce à cette coopération, je découvre l’inconnu, au delà du « su », au jour le jour dans le vécu… Partagés ici, dans ma compréhension de l’ ici et maintenant et dans la spontanéité…

Il existe 7 Lettres Majeures, correspondant aux centres énergétiques ou chakras, dans la verticalité:

-Yod au dessus de la tete,

-Shin au niveau du frontal,

– Hé au niveau de la Gorge,

– Aleph, au niveau du Thymus,

– Vau(vav) entre plexus et nombril,

– Mem au niveau du chakra Sacré,

– et Hé au niveau du centre racine…

L’on peut facilement émettre et en parallèle, la compréhension des vibrations des notes Musicales do, ré,mi, fa sol, la, si et le do supérieur.. Ainsi que les couleurs de l’arc en ciel…. À chaque activation consciente, la réception de la « dose » massive d’ Énergie est puissante, et ça »décoiffe »…

Les notes vibrent et accompagnent la Lettre de naissance….


La Lettre Tsaddé Finale

(Image et compréhension, réflexion)

Nous sommes humains et nous sommes soumis à des règles. Nous faisons des erreurs, nous apprenons, et souvent à nos dépends, nous grandissons.

J’ai compris, comme beaucoup de personnes que nous avons un divin, une âme et un réceptacle. scratch

Le canal de notre âme, pour rejoindre le divin s’appelle kundalini. Ce canal est le réceptacle de l’ Énergie divine en nous. Le véritable corps est notre Corps de Lumière aussi appelé Âme, le corps connu n’est que la construction « concentrée » de la « descente » d’ Énergie.

Le Cobra » est aussi le Canal intelligent qui fait la jonction entre le divin et le réceptacle (l’âme humaine et l’ Âme divine) en passant par le Corps de Lumière. Notre Corps Divin ne peut s’incarner directement sans disloquer toutes les molécules du corps physique, il a besoin de ce « filtre » qu’est le Corps de Lumière ou l’ Âme. Lorsque le travail d’intégration final est effectué, l’ âme se dissout dans le Divin et inter-agit dans le corps physique par le « Cobra ».

À mon avis,il est facile de commettre cette erreur, dans ma compréhension du jour: celle de penser que le Divin de l’un aime le Divin en l’autre. Que l’ Âme de l’un aime l’ Âme en l’autre, et que le physique de l’un aime le physique de l’autre. Pourtant, nous sommes tous d’accord pour affirmer qu’en nous, notre Divin aime notre Âme qui, elle, aime notre corps.. Alors, pourquoi la logique de l’un ne s’applique-t-elle pas à l’autre de manière identique? Pourquoi séparer..?

Nous pensons que le dieu en l’ homme aime la déesse en la femme, et bien que tout ça paraisse logique , dans ce schéma, pourtant… rien n’apparaît constructif. Le divin reste avec le divin, l’âme avec l’ âme… et nulle co-création.. Pourquoi ? parce que il n’y a pas d’ échange inter-polarités.. Deux plus(+) ensemble, deux moins(-) ensemble ne donnent rien.. et au « final »deux corps complémentaires, mais pas dans l’ Énergie créatrice qui passe (se donne ou s’offre) nécessairement par le plus de l’un, au moins de l’autre, jusque dans la matière. Aimer de Divin à Divin, d’ Âme à Âme et de corps à corps, c’est de la « séparation » ? Les divins sont remplis de lumière, les âmes d’amour et les corps « suivent » accompagnés de l’ ego, qui s’empresse de « tout remettre à sa sauce ».

Effectivement, s’aimer soi même c’est louable et nécessaire, mais dans l’absolu, rester ainsi c’est du narcissisme? Pour l’image, s’aimer d’ Âme à Âme et de Divin à Divin ressemble plus à de « l’homosexualité » qu’à de la Créativité (Ce n’est pas péjoratif). Pour que les « couples » soient créateurs, tant depuis le Haut que jusque dans le Bas, il est nécessaire que le processus, identique en nous, se manifeste de la même façon dans nos rapports de l’ un envers l’autre. En fait, ce n’est pas le divin qui aime le divin en l’autre , il n’en a « rien à faire » puisque c’est la Même Source. Notre divin aime l’ Âme en l’autre et le divin de l’autre aime l’ Âme en l’un.L’ Âme ainsi nourrie, ne peut que grandir dans l’ Amour Divin grâce à l’ effet « miroir », autrement appréhendée que dans le plan de la 3D, sans être confrontée à la dualité physique, c’est à dire à la spirale des épreuves, …

L’ échange se fait par le milieu, au point d’équilibre, le « zéro », le centre.. Par ce processus, l’âme devient divine et peut innonder du Divin le Corps physique…. Par cela, la descente et la révélation dans le physique se réalise par le rayonnement du centre issu du Centre, pour l’image, un peu comme le centre de l’axe de l’aiguille d’une balance…

Pour bien comprendre l’ « image », il est suggéré d’imaginer un « X » dans l’ échange Énergétique et/ou corporel (ou la Croix de St André) avec en son centre une barre verticale et nous obtenons le « Monogramme du Christ* », le « 6 »: les Triangles Entrelacés ou la Lettre hébraïque « Tsaddé Finale ». L’ Équilibre Parfait.

Le Royaume de Melchitsédek, le Roi de la Nouvelle Jérusalem, notre Royaume, Notre lumière en Nous… Le Christ Humain Incarné. Dans cette « relation » énergétique ou corporelle, individuelle ou partagée en couple,, nous pouvons imaginer le haut du « X » par le divin du « couple », et le centre par l’ échange ou le don du divin à l’âme réunifiée, de l’un à l’autre…Le « jambage de la « Croix , le « X », serait le cadeau de l’ âme à l’incarnation. La barre verticale « serait » le Cobra ou la Kundalini. Les complémentaires s’attirent … et sont créateurs (¹)… dans l’ échange qui passe de haut en bas (et de gauche à droite, qui se fait automatiquement par voie de conséquence).

Ce qui est en Haut est comme en Bas (comme le « Do » mineur et le « Do » majeur) .

Bien que leur Amour puisse être louable, Nous n’avons jamais vu deux masculins ensembles ou bien deux féminins ensembles être co-créateurs de vie… Quelles que soient les « espèces ».

Nota:
* le Monogramme du Christ est comme un K reflété dans un miroir « placé à gauche », surmonté de la Lettre « P » (P.A.I.(+:X)
(¹) Le mot Créateur vient de l’ assemblage de descente Énergétique des divinités antiques : Ka-Ré-Hator.

Ka: le « Sablier » ou encore le « X », le « 8 », l’ Esprit ou le Divin..

Ré: le Soleil, le Centre, l’Âme, Râ

Hator: L’ Incarnation divinisée, le (H), le « 8 » incarné, (H ou F), (dernier niveau d’ Isis**)

Et bien sûr le Canal de réunification absolu, Le Cobra…

Il existe aussi l’initiation suprême d’ Osiris**, mais cela est une autre « histoire »…

(**Isis est le Nom héllénisé d’ Astt en Égyptien, et Osiris est le Nom grec de Ptah en égyptien.)

Le Verbe moderne ou antique se prononce à l’identique, la seule différence, c’est que la signification est tout autrement orientée…

Si nous prononçons des mots (composées de lettres), ces lettres/mots nous parlent aussi… en retour.

Les « paroles » et les « pensées » sont créatrices… Sur l’ Énergie du verbe Passé pourtant issu de l’ Éternel et ramené au Présent…

Ancienne ou nouvelle Énergie dans l’ Éternel ?… Pourquoi séparer ? ….À méditer ?…

Les Piliers Divins, Flammes Jumelles, Ou Source Originelle..

Pas évident non plus.


Lettres mem et koph

La lettre « MEM »

Mem est très liée à la Mère Universelle également Mère/Régente absolue de la Matrice de toute vie ,du « Karma » de par « sa » position. Toute « polarité » féminine, adulte ou adolescente, rêve depuis la plus tendre enfance d’amour, de prince charmant, de bébé à chérir etc…

Lettre « Mem », La Femme et et la Famille

La Lettre « Mem » est une Lettre qui est porteuse, dans ce que j’ai compris, des Vibrations Célestes de la Vie et de l’ Amour de la Mère divine. Elle a, d’après ce que j’ai pu appréhender dans ma compréhension, un rapport étroit avec le couple, et les enfants… bref, la Famille..

Ci dessous, je souhaiterais vous partager ce qui apparaît comme une évidence actuelle. Peut être cela répondra t il à certaines questions que se posent consciemment ou inconsciemment bien des Femmes de tous âges et surtout les Mères de famille? Je ne sais pas ce que ça vaut et si cela pourrait être considéré comme un « Hommage » rendu à la Femme, c’est à chacun(e) de le ressentir au fond de son coeur…

La Lettre « Mem » et les enfants:

« Commençons par les enfants si vous le voulez bien. Dans le corps si fragile d’un enfant , peut vivre une Grande Âme. Ce sont eux, souvent en silence, qui souffrent le plus des déchirures. Il faut savoir et retenir que les enfants, portent en eux la génétique de toutes les lignées ancestrales du passé. Les déchirures cristallisent celle-ci en leurs cellules, les réveillent et les densifient au lieu de les soulager. Ils prennent en charge le « karma » non réglé de tous leurs ancêtres. Ils sont là pour aider les parents à sublimer ce qui est trop lourd à porter et par l’ amour qu’ ils portent dans leur regard et leur comportement « affectif », ils ont la « charge » de réunir les parents. Beaucoup, au lieu de prendre exemple sur la spontanéité et les souhaits de leurs « petits » préfèrent passer par des voyances et autres palliatifs … Cependant et malheureusement pourtant, beaucoup d’adultes préfèrent passer par ce biais plutôt que d’ouvrir les yeux.

Même les illusions des voyances sont innocentes et magiques. Mais cela ne signifie pas que c’est réel, elles sont symboliques. Pour le couple… « n’oubliez jamais », adultes, que vous avez, vous aussi, été des enfants au regard pur, plein d’amour et d’espoirs.

La Lettre « Mem » et la Famille:

Les rôles du couple, hormis ce qui vient d’ être cité, dans le « jeu » que leurs âmes ont choisi, se prennent au sérieux par des personnes ayant oublié qu’ils étaient, eux aussi, des enfants devant le Divin . En fait, un peu d’ humour en réponse à une agression verbale ou autre, accompagnée d’un sourire permet de traiter sérieusement le sujet, sans se prendre soi-même au sérieux. Cela enclenche de la bonne humeur . Les temps sont « tiraillés » d’un côté comme de l’autre… les « opposés » . Ce qui est « intéressant », c’est que ça permet de se positionner plus sérieusement. Dans les conflits, quels qu ‘ils soient, avec ou sans enfants…

Pour répondre à la demande « silencieuse » de beaucoup de femmes, il est nécessaire qu’elles comprennent et admettent dans la douceur tant attendue de leur part, qu’ elles sont fantastiques.. Que souvent, elles ont oublié leur sourire si beau et leur bonheur dans la joie de vivre. Elles pensent qu’elles ne sont pas aimée ? Juste désirées ? Oui… La femme possède cette puissance d’aimer son compagnon qui ne demande qu’à être aimé encore plus et toujours plus… Car c’est sa façon, à l’ homme, de partager l’amour… Un reproche ? et c’est le drame… Mais c’est une croyance pour leur permettre de dépasser l’illusion de ce qu’ elles croient.

L’erreur que fait souvent la femme, et c’est humain… c’est de croire que la femme « moderne » qui se veut « femme solaire » se doit de commander, de diriger sans équivoques à ses yeux… d’ exiger de son compagnon qu’il soit exactement comme elle le souhaiterait, calqué d’après ses rêves de petite fille . Est ce juste ?…

La mâle a dit ? Le mâle répond, la maladie s’installe … et la femme, que dit elle ? Et le coeur..? Surtout celui des enfants ?

La femme envers son compagnon, ou la mère, avec son sourire et sa joie de vivre pour elle, rayonnent alors sur ses enfants, qui , ensemble, vont émaner vers « le papa ». Il a besoin d’aimer et être aimé. Les enfants montrent l’exemple… mais en « bons » adultes déchirés, ils ne les voient pas. Dans le regard d’un enfant il y a tout. A-t-elle oublié son regard d’enfant ? Ils sont là pour rappeler qu’au plus profond de tout Être, il y a toujours ce regard d’innocence et d’amour, pétillant de vie et d’union. Les adultes ne sont que de grands enfants. Les violences qui remontent ne sont en fait qu’un appel « au secours » lancé par l’ âme qui réclame sa part d’amour dans l’ échange, et mal exprimé par le corps, voire même violemment. Si la femme baisse les yeux, c’est une invitation à aller plus loin… Cet état qui s’amplifie, n’est que la puissance d’aimer mal exprimée entre deux êtres qui sont unis et qui recherchent une indépendance à partager, affirmée entre eux par toute sorte d’ imposition leur appartenant. Pourtant, un sourire, de la douceur en réponse à un énervement passager, un peu d’humour sans moquerie et un peu de gentille taquinerie , un « jeu », (en complicité avec les enfants) peuvent faire régner la paix et l’ harmonie dans la confiance.

La femme est le sourire, la douceur et la quiétude de la Famille… Elle ne sait pas, ou craint de le manifester par croyance de faiblesse affichée. La Femme est l’ avenir de l’Homme, cela a toujours été. Aussi ne doit elle pas oublier le présent sans se reporter au passé ou à prévoir l’ avenir. Vivre, simplement vivre la Joie dans l’instant: Le Présent.

Être Femme, c’est aussi et surtout être forte dans l’apparence de la douceur . Cette douceur issue de son coeur peut faire germer la puissance de réaliser et de porter l’ Homme au plus haut de ce qu’ il est réellement. Cette douceur d’amour dans le regard et dans le sourire peut apprivoiser « des fauves ». Un être qui manifeste sa violence , sous quelque forme soit elle, ne demande en fait qu’à être encore et encore plus aimé. La femme qui se prend pour un homme et l’homme pour une femme, dans le comportement, ne devrait plus être. La femme comme l’ homme doivent savoir garder leur place: cela ne signifie pas être soumis. L’homme doit savoir rassurer et apporter un certain confort à tous les niveaux, notamment celui de la confiance , la femme se doit d’ être réconfortante en tout, adoucir les « angles », les deux dans l’amour et en laissant transpirer celui-ci comme au tout premier jour.. Vouloir le reproduire dans le souvenir du passé n’est pas bon. Le réitérer dans le moment présent sans penser et comparer avec l' »avant », c’ est aimer au présent. . La femme sait pourtant au plus profond d’elle même qu’ elle a le pouvoir de réussir , elle sait d’instinct que c’est par connaissance viscérale que, quelque part, elle estime qu’il existe toujours une autre et meilleure solution. Cependant, elle doute et ne l’extériorise pas.

Son sourire est un baume pour le coeur, son regard plein d’amour désarme lorsqu’elle regarde droit dans les yeux. En regardant avec les yeux de petite fille et un sourire naturel, elle n’attire alors que respect et amour sincère… Toute Femme a la possibilité de rayonner autour d’ elle, ses enfants, et ensemble d’aimer le papa. Les enfants et la maman ne sont qu’ amour pour leur entourage et « le papa » ne doit pas se sentir rejeté. Ils ont tous droit à l’ amour inconditionnel entre eux, puissant et rayonnant. C’est ce qu’ ils souhaitent tous et c’ est le défi à réussir de toutes les femmes. Elles ne sont pas seules, nous sommes tous là, leurs enfants et maris aussi.

La Femme est un soleil mais elle le voile trop souvent dans le schéma actuel de la vie. Son conjoint ne voit plus briller cette lumière qui l’ a attiré… Alors il se rebelle en constatant que d’autres voient cette lumière qu’ il croit cachée pour lui. C’est humain, même si cela n’est pas juste.

La femme est un être très sollicité et désirée car elle attire de par son magnétisme naturel qui fait tant « peur » à l’ homme. Son mari le ressent et le montre par de la « jalousie ». C’est à la compagne de « calmer le jeu » et de rassurer. Dans une famille tout tourne autour de la maman. Elle est le centre vital de l’ équilibre et de l’ harmonie. Et tous sont gagnants. Un sourire, une parole douce et aimable, un ton égal sans hausse, de la tolérance, depuis un coeur aimant, donne la puissante ouverture de diffuser cet amour rayonnant qui se conclut chez l’ humain par l’union des corps et la communion des âmes/esprits.. En fait c’est la femme qui est le maître du jeu et qui tient les commandes: Dans la douceur de son amour naturel et sa gentillesse, elle ne doit pas craindre de blesser, car son sourire, sa parole réconfortante, son amour et son doux regard ne peut pas déclencher des hostilités.

Elle doit aussi faire la part des choses entre ce qu’ elle lit, ce qu’elle apprend et ce qu’ elle souhaite vivre réellement, avec l’illusion de ce qui appartient aux autres.

Si toute femme est une Femme qui sait mettre en face de « ses » responsabilités. Elle oublie souvent d’y mettre la « Beauté et la Douceur d’une Rose ».

Le premier pas des retrouvailles et la Lettre « Mem »:

La Femme sait mettre la beauté et l’ équilibre dans le coeur, l’amour et le partage. Force, amour, sourire, douceur, complicités parents/enfants dans la famille réunifiée… Oui elle sait faire, elle peut… ÊTRE ce miracle de la réunion et de l’amour car « MEM » se trouve naturellement en toute forme féminine.

Les enfants, main dans la main avec « papa et maman » de chaque côté, se sentent Rois en rayonnant l’amour en pureté. Une famille réunie par les enfants avec la complicité de leur mère est le plus merveilleux cadeau de retour à l’amour entre les parents..

La Femme peut réaliser ce miracle en prenant simplement conscience qu’ elle possède ce pouvoir d’amour divin en elle. De partager en conscience d’aimer divinement depuis le divin réciproque en « inter-échange » avec les âmes de chacun, le juste milieu, manifesté par l’union des corps dans le sacré. Elle peut le vivre en suivant son coeur basé sur ces réalités, il l’emmènera toujours vers ce qui est de meilleur pour elle et pour son entourage. Accepter simplement la vie comme elle vient… avec amour, joie et douceur… qui sont l’ apanage de la Femme, chacun gardant sa place .

Le Miracle du coeur va de pair avec le miracle d’aimer, de partager en conscience . Cette puissance est dans son coeur, dans son regard…dans son rayonnement d’ amour constant.

Tout cela lui est autorisé sans aucune mesure pour le bonheur et la joie des coeurs retrouvés pour l’ équilibre, l’ harmonie et la paix des âmes l’entourant.

Son sourire, son amour, son regard et la complicité doivent être le premier pas des retrouvailles vers une vie d’amour, de douceur, de joie et de plénitude.

Le Coeur appelle le coeur, la douceur de la parole et la caresse des yeux apaisent le coeur, le sourire renforce le coeur, le ventre appelle le ventre et conclut l’ émission(/émanation) du coeur, issu de l’Amour du Très haut, pour l’un comme pour l’autre.

La Femme est appelée à « Élever » et illuminer la Voie/Voix, sans rejet, sans autres croyances déplacées … C’est sa Mission ?

La Femme est la Tempérance incarnée. Serait-ce sa Vraie place ?

La Lettre « MEM » pourrait s’adresser à chacun(e) en ces termes:

« – Vous, Mes Filles, vous avez le devoir et la puissance de créer la Paix, dans l’ Amour, au sein de votre famille et ainsi dans l’harmonie, de soulager, voire même de libérer le Karma que vos enfants ont pris sur eux. C’est en ceci que la tradition affirme que les enfants ne naissent pas purs de toutes fautes? En vous libérant de cela, vous les rendez libres de tout.

– Vous, Mes fils, remerciez votre épouse, qui, en disant « oui » le jour de vos noces, a accepté, même inconsciemment, de porter en plus de leur charge, une bonne partie de la vôtre et de votre lignée.

Amour « Intelligent » et Compassion ou déchirures de l’ Égo.. ?

C’est à chacun(e) de choisir… »

La Lettre « MEM » ? Porteuse de Vie qui, en Chacun(e), au plus profond de son coeur pourrait La traduire par : « Elle » m’ Aime, t’aime, s’aime ».. (même thème, sème..)

Il y n’a pas doutes, dans la femme il y a un énorme défaut: C’est qu’elle oublie combien elle « vaut ».

Mes ami(e)s rappelez-vous toujours quelles merveilleuses Créatures elles sont…

Surtout Aux hommes que nous connaissons…. Parce que parfois ils ont besoin que quelqu’un le leur rappelle ..

Le verbe

S’il m’est permis de continuer sur les Lettres Solaires, et sur la base que nous utilisons et prononçons des lettres/mots, qui eux en retour nous parlent et nous « ad’ombrent« ….

Ci dessous le partage de la compréhension du mot « latin » AMeN… et du YHVH.

En vérité, AMeN, issue de la nuit des temps.. émet une vibration du Verbe qui pourrait se traduire par: « que celà soit ainsi, du début à la fin, en nous, par nous et autour de nous, par la Puissance de l’Énergie du UN ».  » AMeN serait ce qu’on appelle » un « Notaricone ».

A: Lettre « Aleph », Commencement de Tout et Fin de Toutes choses, lorsque la « Rose s’est épanouie sur la Croix », l’Alpha….Élément Air, l’Équilibre..Ne se révèle qu’un peu avant la « mort initiatique » ou la « Ré-Incrudation » et se Sublime après.

M: Lettre « Mem », La Fin ou l’ Oméga, la Matrice, la Vibration de la Création… La Source de Vie, Élément Eau, le sang.

e : Lettre dans ce « mot » qu’on peut définir comme transitoire, mais en réalté, dans sa « phonétique », révélant « Hé » (L’Élément Terre)..

N : Lettre « Noun », la Révélation de la splendeur créée,l’ Union de La Femme et de l’Homme ou des polarités en L’Incarnation de toute vie…Le Mouvement de Vie, Finalité dans le Corps de la Vie en conscience révélée de l’ Énergie divine en soi… « Symbole » représenté au Sein ou au Centre de la Rose Dorée…

Beaucoup prononcent ce mot (AMeN), innocemment, comme un enfant, sans mesurer la « portée » de la Puissance de cette vibration.

Les Lettres Solaires seraient elles ,d’après ma compréhension , une vibration de « chaque étape » de l’ évolution de la révélation de la Kundalini associées à une vibration de note de base « musicale » et une couleur de l’ Arc-en-Ciel ? Je ne sais pas, mais je le ressens très fortement.

Ce que j’ai remarqué, en observateur, c’est que souvent, les mots composés de Lettres Solaires, sont des « clés » dites « quadripolaires », composées de 4 Lettres…

L’ exemple de Verbe le plus connu : les Lettres hébraïques yod hé vav hé.

Le YHVH en est une, « La Principale » Clé, appelée aussi « Tétragramme » à laquelle nous ajoutons la Lettre « Shin » qui se « place » au milieu, formant ainsi le Nom Divin rendu vivant et vibrant au niveau de la Rose ou du thymus en soi: Le (Centre, ici, vertical du) « Pentagramme »: « Yod Hé Shin Vau Hè » individuellement prononcé et dans la prononciation de l’activation d’ensemble: Yeshouah.. la Clé du pentagramme qui ouvre sur Celle de l’ Hexagramme..

Les Lettres correspondant aux « niveaux » des Centres Énergétiques ainsi que des notes, dans la « pratique » dite prânique peuvent être mises en « action ». La respiration est très importante, d’après ce que j’ai constaté en « exercice »…

Pourquoi respirons nous profondément avant chaque séance de « soin » ou de méditation ?

En inspir,Imaginons aller au plus haut chercher la Lettre « Yod » (ou Main de Dieu), loin , très loin au dessus… (Comme en « apnée », pendant quelques secondes selon sa résistance)

Lors de la descente, En expirant, imaginons que le Souffle, en passant par le frontal , illumine successivement : « Shin », puis à la Gorge atteignant le premier Hé), juste après, (entre plexus et nombril) visualiser le « Vau » s’activer, pour atteindre ensuite le second Hé au niveau du Racine… la Verticalité…

Ceux et celles qui possèdent le livre « Rencontre avec La Splendeur » peuvent ainsi « illuminer » les 7 différentes Lettres et animer les 7 Centres principaux dans le corps.

Dans les deux cas, il est possible de simplement activer les vibrations des Lettres dans les différents corps, agissant ainsi « volumétriquement » du centre vers l’extérieur….par rayonnance..

Dans le même schéma, il est possible, en toute simplicité, sur ce même principe de respiration, lors de l’ Expir « long » d’ activer le Nom ou la Vibration « Yeshoua » en soi. Il suffit simplement d’orienter son attention, dans un mouvement de « montée/descente » sur les points correspondant aux Centres jusque dans le Racine et du dernier, jusqu’à la plantes des pieds.. voire même un peu plus « enracinés » en Terre…. Wink

Comme s’il y avait un Hé « Yodé »… et un Hé « Vaué » lol! … Du 3 naît le 4… et du 4 naît le 5… (Qui sait ? Énergétiquement: aller chercher les vibrations des Dimensions supérieures pour les ramener à la 3D ? et de laisser aller le « flux » : 3D,4D, et 5D ? etc…)

En Aleph, qui inspire au plus profond de son coeur, nous pouvons le traduire par ce qui suit et ainsi l’offrir au « support » qui est destiné.

Alors « tout le monde » est content: Corps, Égo, Âme, Personnalité, Esprit . Tout s’aligne dans la Transparence, la Pureté et l’Impersonnel du Divin…

En vérité et en toute sincérité ? l’ équilibre se trouve dans l’ amour et dans le coeur. Dans son coeur, libre de toutes contraintes … Il est IMPOSSIBLE de rejeter et d’abandonner…

Ne plus douter et se fier à la parole de la « petite voix à l’intérieur ».

Oui! C’est la stricte vérité de la Beauté de l’ Amour où l’autre en soi et à côté est à son coeur bien plus que nous ne pouvons imaginer: Le Coeur Sacré dans le Sacré Coeur.

Les mots manquent pour définir l’ alchimie qui s’y déroule… Comme… une spirale énergétique de délicate noblesse lumineuse qui libère de tout dans l’ivresse de la fusion de la Plénitude. Vous pouvez vous parler en vous même, à vos cellules, à vos complémentaires intérieurs ou extérieurs en laissant s’exprimer votre amour à travers votre coeur:

« Je laisse, depuis mon coeur, Dieu en moi aimer le coeur de la Déesse en toi, en mon coeur, en nos coeurs … Dans tes bras, et dans le Sacrement, (ô mon Roi, ô ma Reine), je me sens heureux(se) époux(se) dans la Volupté Sacrée de nos échanges harmoniques et divins. Je sens ton souffle guérisseur, doux et caressant, plein de vie et d’amour réchauffer tout mon être dans toutes les dimensions. La douceur des caresses entre nos Âmes rend mon âme heureuse de ces retrouvailles. La Volupté de la délicatesse entre nos âmes amène le vécu et la sensation d’ être inondés de baisers brûlants, tous les jours, à chaque instant que la vie nous offre, sans rien demander en échange. Simplement donner et offrir. Ils sont d’immuables et éternels souvenirs au présent qui nous subliment en mon coeur. … Ô mon âme, Créatrice de l’ amour et de la douce endorphine en toute ma réalisation, laisse moi, permets moi de te regarder dans la plénitude de la Paix de notre repos bien mérité. Imprégner ma mémoire de ces doux moments de Joie et de Félicité divines, afin de les intégrer à jamais. Vivre dans l’instant présent une éternité d’amour, et jamais, plus jamais laisser qui ou quoi que ce soit nous séparer. Être conscient dans ces moments inoubliables et Sacrés de notre amour réciproque, aimants, heureux d’ être ensemble, dans les bras de l’ Amour incommensurable issu de Dieu. Retrouver notre origine… La vivre pleinement… Et savoir que l’ Aventure ne fait que commencer pour l’ Éternité, dans la fusion de l’amour, au-delà de toute croyance. Permet moi, autorises toi à ce que celui/celle qui correspond puisse enfin recevoir cette douce plénitude et « s’ indiquer » par ce signe:

*Nos Âmes, inspirées dès le départ par Notre Divin, dans leur rayonnement, nous ont montré le chemin. Elles s’aiment tellement et n’attendent plus que nous pour s’envoler vers la Joie éternelle.

Quels que soient ton Nom, ton aspect, ton rayonnement… tu es ma Vie, mon Alchimie, ma Douceur de vivre…

Ô Rose écarlate de l’ Amour, épanouie par la Résurrection de l’ Or en mon Être, diffuse en moi et autour de moi ta Rayonnance… que je puisse quitter le corps de souffrance et co – naitre enfin à l’ Amour Émanation.

Je T’aime Tendre, Puissante, Délicate et Fortifiante Lumière de Vie en mon Coeur … »

La Lettre « Koph »

ou la « visite du coeur »(Conscience de ressusciter)

Je me souviens de cette situation qui s’est produite un soir de Juillet 2008 entre sommeil et éveil..

Permettez moi de partager cette expérience vécue comme à l’ identique d’ une méditation « guidée »… Comme un « appel ».

Compréhension de l’ expérience:

Quel que soit notre chemin, quelles que soient nos  » épreuves »…. quelles que soient nos « souffrances »… Quels que soient nos rêves ou même nos « illusions »…

Une certitude intérieure peut un jour nous dire :

 » Soleil Éternel , Soleil de minuit, Communion de Minuit, Pôle Nord... » (Intuition ou appel?)

Peu importe de savoir si l’ Aurore ou le crépuscule, la droite ou la gauche sont des opposés ou des complémentaires… en résumé: de la « dualité »…

L’indivisible  » dualité », c’Est notre corps et LA VIE…., l’ Énergie, la Conscience Cosmique se réunissant à la conscience, ou l’ Énergie Humaine.

Nous savons tous que TOUT possède un JUSTE milieu.

Comme dans la Justesse de l’amour, sans autre qualificatif en son coeur, l’ équilibre se trouve à un endroit qu’il nous appartient de voir (conscientiser), et de tout temps immuablement connu:

…ÊTRE ? C’est rester Centré(e) en son coeur…

C’est comme le lever ou le coucher du Soleil, en nous , nous avons des POLES-« arités »… Et si nous sommes au bon endroit, au bon moment, à l’endroit appelé « Pôle », « Centre » ou « Coeur », là où nous possédons un « Soleil de « minuit » (Thymus) qui est Éternel… et qui éclaire à la fois ce que nous appelons haut/bas, droite/gauche, aurore ou crépuscule…

Pourquoi ?

Dès que nous sommes dans le CENTRE et POSES, c’est le monde qui tourne et qui est en mouvement… Ainsi que tout l’ univers… (Comme au pôle nord)

Être seulement et simplement dans l’accueil… avec l’ humilité de reconnaître que notre « mental » est « limité » et que parvenus à un certain « avancement », malgré toutes les connaissances, nous sommes contraints d ‘admettre, très simplement et en toute humilité: « Je ne sais pas ».

Il suffit de se poser et nous restons alors dans la Lumière du Soleil… Au centre.

Peu importe alors le coucher ou le lever car il est le MEME, vu sous des « angles » différents.( « Ces fameux angles de la dualité: OMBRE/LUMIÈRE « ?) Ils font partie de NOUS.

Le siège et le moteur du mental de l’ ego se « situerait » au niveau de l’occiput, là où nous situons le « cercle infranchissable de Lumière » qui, de toute éternité a toujours été la porte OUVERTE. « Porte » par où passe l’ énergie pure et qui est « déviée » à cet endroit (l’ Atlas).

Par la respiration consciente du « frontal » nous ouvrons consciemment la « porte » de la 5ème dimension et au-dela. Nous mettons en Oeuvre les « Joyaux de notre Coeur ».

Méditation

Relaxé, en toute conscience, sans volonté personnelle et SANS GUIDANCE : ÊTRE POSE(e) et CENTRE(e) .

« Vous respirez 3 fois profondément, et ensuite normalement, en conscience, par le « frontal ». A chaque respiration, vous vous remplissez de lumière de vie. A chaque expiration vous expulsez tous vos soucis. Remplissez vous de Divin en conscience et vous remarquerez que tout le canal de votre « centre énergétique » se rempli de lumière avec la sensation de « fraicheur de l’air » provoquant de la « chaleur » dans celui ci.

Imaginez vous… être rempli d énergie cosmique…de lumière « blanche dorée » ou « bleu électrique dorée » …

Imaginez être en a-pesanteur, en « flottaison », au dessus du Pôle Nord là où brille éternellement le Soleil et là où vous recevez ses rayons nourriciers brillants … Imaginez la Terre et le Système Solaire entier tourner… imaginez l’univers en mouvement… Vous êtes « posé(e) » et le Soleil vous inonde de Lumière, »de façon égalitaire ». Celle ci, venue de toutes parts, telle une infinité de caresses… rempli simultanément tout votre corps et vos cellules… Vous êtes rempli(e) de lumière… Il ne fait ni « chaud ni froid », juste de la Pure Lumière… (sans y mettre aucune volonté personnelle ni guidance…laisser le Divin…. ÊTRE…)

« Imaginez » « Anubis » non plus en « Noir » (démonisé dans la matière, la mort), mais en Blanc Lumineux et en Doré (la Vie et l’ Immortalité), les yeux s’illuminant, Sa divinité rayonnante, … à coté d’une « Porte de Lumière » (éternellement) ouverte… un Être de Feu Solaire Doré à forme « humaine » de  » l’ autre côté ».. Vous savez , au plus profond de vous même que cet Être, c’est Soi-même… et demander ce qui « bloque »… La réponse peut vous parvenir en un mot résonnant comme par écho , (3 fois): (Laisser venir ce mot)… Oser reconnaître que nous ne savons pas… Demander et accueillir la réponse ou cette énergie … et Si aucun mot ne vient, peu importe….

« Imaginez » à ce « moment là » La Voie Lactée tourbillonner au niveau de l’occiput, porte par où « rentre » aussi votre « Famille d’ Âmes » qui peut être là, qui pénètre par la nuque et ensuite se déverse au niveau du thymus et rempli le Sacré-Coeur, le thymus, …. le Coeur physique…. Un Soleil s’y développe entre plexus et gorge (Aleph) et irradie des rayons multicolores qui remplissent et sortent par toutes les cellules, tous les chakras…

Toutes les Étoiles de L’ Univers se déversent par le même « passage » pour aller illuminer les étincelles étoilées et cristallines de chacune des cellules en « Soleil individuel »… Vous Rayonnez la Création… Être dans l ‘accueil de la Création tout simplement… Vous êtes la Création….

Incorporer le « Manteau étoilé cosmique »… Ce manteau « bleu nuit/violacé/doré, aux reflets arc-en ciel », et être en « présence » consciente des Divinités Pures d’ Anubis et de Mahat, « Gardiens du Passage »… par voie de conséquence : de l’ Archange Michael…

Être un enfant qui s’émerveille, et , où que se porte son regard avec délicatesse, sur la découverte de l’immensité… Ce Pôle, cette « Porte » qui ouvre sur le passage de l’incommensurable et de l’infini… Vous êtes Votre « Créateur » contemplant Sa /Votre Création. Vous êtes conscient d’ être votre propre Melchitsédek… votre seul et unique Maître… Vous êtes en qualité d’ Enfant du Très-Haut…

Ne pas avoir la crainte de passer cette porte Solaire « gardée »( (ou Sa-Râ )… Au-paravent, rassurez votre corps, si souvent dans la souffrance de l’abandon et de la culpabilisation de l’ âme de l’avoir laisser tomber….

Oser lui dire : « je ne pars pas! je ne t’ abandonne pas! je vais chercher par Amour pour Nous, Notre Père Céleste Qui, Lui Seul, peut t’apporter l’immortalité, la Paix et la Plénitude … Je vais te le ramener. Il va « habiter » en nous en conscience… et tout transmuter en Lumière étincelante d’ Amour… En VIE) Tu vas enfin être ce à quoi tu es destiné…. »

Où que se porte, le regard, au delà du connu c’est l’ Éternel Présent, l’ Éternité. Être centré(e) et accueillir Le Père/Mère Divin en nous.

Comme un Enfant… dans la simplicité de l ‘ Accueil »… sans « mental » et sans « projection »: LAISSER le Divin Prendre Sa place, en Douceur et EN CONFIANCE …

Être attentif à ce qui est donné/offert.

Reprenez quelques respirations profondes… et respirez régulièrement à nouveau…Vous pouvez « vaquer » à vos occupations ou simplement…. dormir….

Avant de s’ endormir, Remercier… demander… s’ accorder… Surtout se permettre de transmuter dans son sommeil tout ce qui serait « lourd » à « porter » en état d ‘ éveil… »

……………..

Cela signifierait-il que certains de nos « rêves » sont des appels à « réveiller » et révéler, ce qui est enfoui au plus profond de nous mêmes ? Ce n’est qu’après cette expérience que , sans demander quoi que ce soit, il m’a été offert ce livre sur les lettres hébraïques.

Dans le but du partage, des « clés » et « solutions » ou de l’usage conscient et louable de « travailler » sur soi, nous pouvons « aborder » Le Mystère du Tétagrammaton…

Le « Yod Hé Vau Hé » est souvent , dans le Verbe comme dans son Action de Vie, légèrement « orienté » dans un sens précis tels « Yahwé » ou « Yéhéwé » ou encore « Yéhvé », « Yéshouwah », « Yéshouah ». Cela met en action des  » Forces » issues de la même Origine à Effets différents …

Cela, bien sûr, ne dénigre en aucune façon les autres « outils » mis à disposition, que chacun(e) possède et qui ont toujours donné satisfaction. Tels les Lettres de « Feu » Incas ou Sanscrites, issues d’ autres…

Cela, bien sûr, ne dénigre en aucune façon les autres « outils » mis à disposition, que chacun(e) possède et qui ont toujours donné satisfaction. Tels les Lettres de « Feu » Incas ou Sanscrites, issues d’ autres « Peuples du Soleil ». Ici, il est question, rappelons le du Verbe des Hauts Initiés en Égypte, et de la langue qui en découlait. La méditation, les outils divers tels le « chamanisme » ou plutôt « L’art de l’ Homme Médecine » est une autre approche. Tous les enseignements, dans l’ Essence se rejoignent.

Le but n’ étant pas de s’ étendre sur ce sujet mais d’apporter un début d’ explication, un début de compréhension, un « usage » fiable du Verbe au-delà des images et croyances de toutes sortes, (religieuses, etc …). Il est souhaitable de se positionner comme « observateur »… et « faire » abstraction de tout le « connu »….

Bien sûr, nous pouvons remarquer que ces Noms commencent par « Y » (Yod).

Le « Yod Hé Vau hé » est la « construction » Universelle du Verbe de la Création pour créer. Il existe, bien évidemment des vibrations et couleurs de « rayons de créations »… Cependant et pour lui donner  » Acte de Vie », la PUISSANCE de « SHIN » est nécessaire. Pour ceux et celles qui ont en leur possession les Lettres de la « Rencontre avec la Splendeur », ils possèdent une base non négligeable de « travail ». Ils peuvent alors, au-delà de toute « imagerie », comprendre par ces simples mots pré-cités, l’utilité et surtout la nécessité de la Lettre Shin. Le Nom Sacré de « Yéshouah », n’est pas « vain » et indique bien que la Puissance de Shin active et rend vivant en animant le principe 1er de la Création.

En résumé, sur ces simples « exemples » qui ne sont pas exhaustifs, beaucoup peuvent comprendre que la Puissance de Shin en TOUT peut apporter une très grande libération par le Verbe agissant sur la matière. Exemple: Shin en d’autres lettres situées en des points précis, là où il existe des noeuds, etc …. en vue de libération.

Dans la compréhension de la « descente » d’ Énergie divine, ou de l’ « Arbre de Vie » imagé plus haut, nous pouvons aisément comrpendre qu’il y a plusieurs « Christ » ou « Yéshouah »:

– Le Christ Universel, ou Bouddha universel…

– Le Christ Divin en Soi, ou Bouddha en soi…

– Le Christ Humain, ou Bouddha humain…

– Le Christ Planétaire.. ou Bouddha planétaire…

Ces quatre États sont composés de « polarités » Féminine/Masculine ou Électro-Magnétique et ont leurs correspondances dans le corps:

-Tête,

– Thorax,

– Ventre,

– Jambes et pieds…

L’ensemble formant la Maison du Père ou le Réceptacle physique divinisé. ( « L’hémnisquatre » divin: Yod à la tête, Terrestre aux pieds, Vau ou Vav à l’ épaule droite, et Céleste au niveau de l’épaule gauche.)

Il est possible de demander à son corps, dans la conscience et d’ être attentif concernant sa réponse, de nous indiquer où Ils se trouvent. Animé(e) d’intention pure, respectueux de la Loi et de la Liberté d’ Être, sans intention de « voyeurisme », par ce même procédé, nous pouvons aussi comprendre que nous pouvons demander à notre corps de nous indiquer où se trouve un-tel ou une-telle, les problèmes liés à ceci et celà ou ceux ci et ceux là, et d’y « plaquer » en nous, dans la manifestation de la Puissance divine, le rayonnement d’amour et de libération pour ensuite l’offrir ainsi à celui ou celle qui en a besoin. Évidemment, même si nous avons du mal à y croire, son effet « miroir » en nous est bien présent avec ses maux, non encore révélés, mais bien « réels ».

Pourquoi ? Puisque nous avons tout et tous en nous, agir sur nous n’est pas de la manipulation. Sans risque pour personne… Personnellement, je vois mal quelqu’un agir « contre autrui » en s’en prenant à une partie de lui-même, donc se « faire mal », sans en souffrir lui même… Peut-être le « masochisme » ?. lol!

Disons pour résumer, qu’il s’agit ici d’une « complémentarité mise au jour » qui paraît non négligeable à mes yeux, ainsi que d’une « approche » du Verbe en Conscience. Alors qu’en permanence, nous l’utilisons par les sons et vibrations de façon inconsciente sans jamais nécessairement comprendre la « portée » de nos mots. Il est compréhensible dans ces explications simplistes de « deviner » sans trop d’efforts comment en faire « usage » sur/pour et en soi.

C’est aussi une façon de « soigner » ses « mots », et surtout ses « maux » par la Respiration Consciente ou prânique (aller chercher très haut en « apnée »). Et ainsi, par la manifestation, de ramener par le souffle les « effets du Mouvement de la Vie » dans la Personnalité composée de nos différents corps jusqu’au coeur de nos cellules…Animant ainsi nos différents « Christs » en soi en union avec les différents plans composés du Monde des Âmes, du Cosmos et de la Planète. En bref, en agissant sur nous même, nous partageons avec le Grand Tout, en laissant aller là où ça doit aller, sans guidance et sans projection dûes à la volonté personnelle.

Ça décoiffe….! Par conséquent, est-il suggéré d’utiliser avec modération pour « qui n’a pas l’habitude » et par « paliers »…

Y aller « mollo » .

Lettre Daleth ou la Porte du Royaume

La Lettre Daleth appelée aussi « Porte du Royaume »:

Nous avons pu constater plus haut qu’il y a un « Hé » composé de « Yod » supportant (pour l’image) la Lettre Daleth à gauche comme si Yod était « inversée ».

Nous avons pu constater plus haut qu’il y a un « Hé » composé de « Vau » ou « Vav » supportant (pour l’image) la Lettre Daleth à gauche comme si « Vau » était inversé..

La lettre Vau serait-elle Yod « allongé » ou expansée ?

Nous comprenons aisément que: « ce qui est en haut devient comme en bas ». Comme « étiré » dans la matière.

L’identique incarné ?

Il existe beaucoup de co-relations à réaliser pour comprendre que le Verbe est la base de Tout…

Bien sûr, il est « facile » de dire ou de penser: « ce ne sont que des dessins ou de l’ écriture ancienne… »

Cependant, il en est tout autrement lorsque par la respiration, comme indiquée dans un message plus haut, les Lettres deviennent « illumination » des centres énergétiques concernés et qui s’intègrent plus facilement.

Nous avons pu lire, dans les propos que l’ Initiation d’ Isis comprenait 3 paliers qui ouvrent alors sur un 4ème…

Les 3 niveaux sont: « le Chat, le Lion, et Hathor… 3 premiers niveaux.

Le 4 ème, « fin » de l’initiation d’ Isis ouvre sur l’initiation au « Cobra », c’est à dire sur le premier palier de l’ Initiation d’ Osiris… Du Feu Pur.

Le 5ème, en toute logique serait il simplement l’initiation en couple ou la « Sexualité Sacrée » ? Et la réalisation du divin par « couples rayonnants » ?

Les Femmes incarnant alors Isis et les Hommes Osiris ? Chacun avec en Soi la polarité Dominante soit du Solaire Féminin soit du Solaire Masculin ?

Il semblerait que le Solaire Féminin soit le corps physique rayonnant (la demeure du …), que ce fut chez un homme ou une femme. Réunifiant ainsi en conscience dans l’incarnation, individuellement et en couple ensuite, ce qui est dans le plus subtil? L’intégration du « Non-Manifesté » dans le « Manifesté »?

Par le Pouvoir de la Puissance du « Shin », Manifesté dans chaque Lettre, dans chaque cellule , intégré et… révélé à terme depuis le Non-Manifesté… Même si l’on ne sait pas où, ni quand ni comment… Le Cobra et le divin en chacun savent. Ça évite la récupération par le mental et l’ égo non illuminés par le divin.

Il existe le Shin à « trois branches » et le Shin à « quatre branches ». Les deux associés, forment visiblement le « Chandelier » à 7 branches. Ce Nombre 7 correspond aux 7 principaux centres verticaux ou chakras. Il y aurait le Shin de la Puissance divine dans le subtil, et la Puissance de Shin dans la Matière…(Symboliquement le « 3 » (trinité), et le « 4 » la création , la créature ou la base de la Pyramide).

Il semblerait que la suite soit composée d’ une « logique » intéressante …

L’ Alpha-beth ou le début du Verbe

L’origine des sons classés pour la compréhension et la communication « intelligente« 

L’ « Alpha-Beth » dévoilé à l’enfant qui commence à apprendre. Il est joint des textes « initiatiques » comportant bon nombre de clés.

Ensuite, tout comme à l’ école, il est nécessaire de composer avec ces lettres pour construire des mots, exprimer des idées et communiquer avec tous et en tout lieu.

Cependant, la question « juste » serait elle la suivante ?

-) Est ce que c’est parce que l’on connait l’ alphabet que nous pouvons commander et régler la façon de nous libérer de la souffrance, de la misère, de la solitude… bref, ce qui constitue le lot de l’ humanité de toutes les manières possibles, et pour beaucoup en malaise de vivre ?

Tout ce fardeau de l’ existence ne peut être dissout que progressivement, et définitivement que par un changement de la Conscience, lequel ne peut survenir que par une Purification de l’ être. Cette Purification passe par l’intention et par le verbe pour agir sur les cellules. On appelle couramment ceci la projection de l’intention consciente. Nous pouvons aisément imaginer que cela peut agir SUR toute vie.

– Cette construction de communication est édifiée grâce à la composition du Verbe, comme l’ indique un célèbre « best-seller » où certains « rituels »(¹) sont révélés. C’est à dire, certaines « formules » Verbales, révélant la solution (comme à un scientifique la solution de la Formule « x ou y » qui lui permettent de comprendre et de construire ce qui est présenté. Il est évident que sans ces « formules », le chercheur ne peut progresser en conscience et en compréhension sans l’ initiation qui l’a amené à ces « connaissances », le B.A.B.A.) Il s’agit de tout un cheminement. C’ est par ce type de formulation qui agit sur nos énergies en déclenchant ainsi une action adaptée et subtile en soi. Une fois la Purification entamée, le Cœur rayonne et amplifie tout dans un électromagnétisme puissant..

La Loi universelle est basée sur l’ Électromagnétisme**.

Tout comme un homme et une femme, reflet universel en chacun d’abord, représentent l’ électromagnétisme. Et c’est cette Force** qui est la plus « haute » sur notre Sphère d’ existence connue, la Terre .

-) Le Verbe est composé de Lettres, de ses vibrations et de la composition de son rayonnement établis dans l’intention de la pensée et de l’ émotionnel. C’est en cela que consiste l’orientation différente des lettres, des sons etc… Selon l’usage que l’ on en fait, au Nom du Divin ou pas, d’après le résultat conscient ou inconscient souhaité : soit égoïste, soit altruiste… mais toujours selon l’intention.

Par exemple:

Aimer* en français, s’ écrit ainsi. Cependant en anglais, ça s’ écrit « love ». Le verbe entre en action et pourtant, les lettres ne sont pas les mêmes car il s’agit de l’expression de l’ intention qui passe dans la compréhension et dans la conscience de chacun. Ceci établit, bien sur, dans la limite de ce qui est compris, les rapports et les liens entre eux… Un exemple tout simple également, sans l’expression et la douceur du « geste », en prononçant un mot dans une langue qu’une personne irascible ne comprend pas, il/elle risque de prendre ça pour une insulte et inversement, ça peut être une insulte dite avec une « expression d’amour ». Ça apparait être identique dans le comportement en ce qui concerne une bénédiction ou une malédiction, un bien-être ou un mal-être intérieur.

L’ être humain est le « lien » qui unit ou joint les différents Règnes denses: minéral, végétal, animal avec le Règne divin. L’ Homme est constamment relié entre le Haut et le Bas, par ses pensées, par le verbe, par son comportement, par ses gestes et par ses actes en conscience.

-) Pour ce qui est de savoir si une aide subtile peut être accordé ou pas, je peux par expérience, assurer que si cela nous concerne et que ce soit « autorisé », il est possible de l’obtenir. Il suffit simplement de demander et de commander à l’Univers de tout mettre en place pour. (Je demande « ceci », je commande « cela » et je reçois « ci’ et « ça »…) On peut alors comprendre comment « fonctionne » l’ élévation de la Conscience, celle que développe l’humanité par ses efforts incessants pour rejjoindre la Conscience Universelle. Leur rencontre forme ainsi le Feu de la Conscience donnant ainsi naissance à l ‘ Étincelle qui donne la Vie. Cette Étincelle, lorsqu’elle est amplifiée par le « Cobra » peut se transformer en Soleil, en « Nova », pouvant illuminer l’ Univers à travers nous. Cette illumination permet de rendre libre de l’ égrégore de le Peur sous toutes ses formes…

Voila en résumé, ce qui me paraissait « important » de révéler en complément des Lettres Hébraïques.

Dans tous les cas, la Conscience fait tout.

* Aimer est le verbe le plus merveilleux que nous puissions rendre vivant, il est l’anagramme de MARIE. Cela ne doit pas être anodin...

(¹) Rituels= Habitudes: agir par habitude, ou encore apprendre à agir en constance jusqu’à intégrer comme nous avons intégré la façon de marcher lorsque nous étions bébés et ensuite de parler lorsque nous avons été plus « grands ».

Il existe une différenciation entre l’ écrit et le « prononcé ». Toute cette progression pourrait être comprise par un « cheminement » de compréhension vers l’usage de la valeur du Verbe…

Et il semble que j’aurais dû préciser ces « tous petits » détails qui sont pourtant très important. Toutes mes excuses.

Le double « A » pré-final est le « porteur » du souffle divin. Il déclenche en soi la vibration du coeur associée à l ‘esprit de la conscience.

Il parait plus juste , lors de cet « appel » du Nom, de traîner sur le  » A » pré-final et terminer par le « L » dans l’expir total, (souffler le reste de l’air par la lettre « L ».)

En ce qui concerne les Noms finissant par « AH », le principe reste le même avec cette précision indentique au Nom qui finit par « L », c’est que le « H »* est soufflé à la fin selon le même procédé qui a été dévelpoppé auparavent, et l’ensemble un tout petit peu paufiné par le petit execice qui suit (avec ou sans Cobra)..:

En prenant une profonde respiration, bloquer en apnée, diriger les yeux (paupières fermées) en « regardant vers l’intérieur » (aller chercher très Haut), et ensuite souffler dans tout le corps et à terme la dernière Lettre, soit le « L », soit le « H » (en allant très Bas) …

Par exemple : à l’aide de la « visualisation » (ou autrement appelée « l’imagination créatrice »* , esprit et conscience* de l’acte), « porter » le souffle jusqu’au Centre de la Terre ? Wink Pour ensuite le « visualiser » et rayonner, depuis celle-ci en son Centre, son Coeur, comme un soleil illuminant le Cosmos entier…?

D’après le vécu,

Cet « exercice à vivre » permet une « communion » dans toutes les Dimensions et avec tous les Règnes. Le Cobra se charge de l’ Énergie Universelle et la distribue à tous les Éléments subtils et denses, sans distinction.

Le principe reste le même en ce qui concerne l’intégration des Lettres hébraïques ou les autres Lettres de Feu (Incas ou Sanscrites).

Pour ce qui est du livre des Lettres, il est « nécessaire » de lire la « prière » en conscience afin de nourrir celle ci par la mémoire de l’ attribut de chacune et ensuite de « pratiquer » comme indiqué. C’est du Vécu partagé et qui ne figure pas dans les écrits. La relation entre la Conscience et le Coeur permet de « diriger » Cette fantastique énergie de Vie par, ou sans le Cobra (divinement contrôlée). Pouvant ainsi réaliser un travail de « médium » ou d’intermédiaire pour le « profit » non égoïste et au Service du Divin…

Tout passe par le Souffle, tant l’oxigène que la Lumière, nous pouvons tout y mettre par ce type de « transport » relié très étroitement au sang. Selon les cas, ça peut se manifester dans les cellules du corps en quelques minutes ou environ en quelques heures… Il ne serait pas surprenant que cela soit bien plus puissant….

– En ce qui concerne le Livre « Rencontre avec la Splendeur », ceux et celles qui auront été inspirés pour se le procurer vont très certainement vite ressentir en conscience que les Lettres sont bien plus que les différentes « expressions » du Cobra… Elles chargent la Kundalini. Car à quoi sert cette Puissance si elle n’a pas de « but » ou d’objectif altruiste?

À chacun(e) de voir comment les travailler selon sa propre intuition, en comprenant par là, les spécificités et qualités divines véhiculées par ce Canal Divin, (révélant ainsi la « Mission » de Chacun depuis l’ Inconnu?).

Cet « exposé simpliste » débouche en toute logique sur ces:

Petites clés en passant:

Dans le Verbe, il y a les « clés » :

– Uni-polaires (comme sur le livre pré-cité), « S », … comme Service et Soumission au divin..

– Bi-polaires: Hé, EL, Ah, Hi, Oh… Ré, Mi, Fa, La, Do, Râ….

– Tri-polaires: Yod, Vau, Aum, Pat ( Toi, Moi, Soi,… Pardon c’est plus fort que moi…),

– Quadri-polaires: YHVH, AMEN, PAUL, RENÉ…

– Quintu-polaires: YHSVH*, MARIE, MARIA, RENÉE… (*Yod-Hé-Shin-Vau-Hé, prononcé Yéshouwah etc…) Le Pouvoir du Verbe construit la Création qui se réalise par la puissance de Shin, l’ éveil aussi… .

Et ainsi de suite…Sirène (6 lettres), Sirella (7 lettres), Patricia (8 lettres)…

Le Nom de Dieu est ainsi composé de tout, dans toutes les dimensions de Tout l’Univers… accompagnées des sons, couleurs et de leurs vibrations allant de la pensée pure jusqu’à la densité… Et même dans des langues inconnues… donc imprononçable …

Le « Cobra possède cette faculté d’avoir la Puissance et le Pouvoir d’ être partout en simultané…. Donc, pour Lui/Elle Wink , il semble que ce ne soit pas un problème en soi de connaitre et de « prononcer » le Nom Imprononçable… mais c’est loin d’ être le cas pour notre esprit limité dans la matière… scratch Peut être est ce en cela que consiste l’ilimité et l’incommensurable ou l’ Éternité?

– Éternel: Ce qui EST.

Éternité: Ce qui n’a ni fin, ni commencement, toujours en expansion, en évolution, en ascension…

Un peu d’ immensité et de Théognie ? Du vertige…?

Nous sommes des Êtres qui faisons partie d’un plus Grand Être qui, Lui, fait Partie d’un Être Systémique, Lui même inclus dans un ensemble de Systèmes. Celui-ci étant partie intégrale d’un plus Grand , Galactique qui, ce « Dernier », fait partie d’un plus Immense encore, telle une Constellation , Lui-même dans un Ensemble de Constellations formant l’univers dense et manifesté… (Et il y a en plus le Non-Manifesté, un peu comme l’iceberg, une partie vue et l’autre beaucoup plus grande, invsible). C’est, en quelques mots, une « photo » bien simpliste concernant la Théogonie Égytienne expliquée depuis l’antiquité par des représentations d’images « vivantes » que nous connaissons bien: La multiplicité des Mondes et des Dimensions… Le Principe d’ Union cellulaire en nous… Nous pourrions « noter » qu’en fait, nous serions à l’ Échelle Universelle un « embryon » par rapport à un bébé, ce bébé par rapport à un enfant, celui-ci par rapport à un adolescent…etc… dans un lieu, une ville, une région un pays… la multiplicité des Races et des Peuples.. . (à méditer?)

En sachant que la presque totalité de l’ humanité est « spécialiste » de conflits d’ égos, donc très « enfant » … Alors que sont nos conflits et petits soucis devant cette Immensité que l’imagination la plus folle ne pourrait seulement envisager ?… Nous commençons, dans ce monde à seulement apprendre le B.A.B.A. du Verbe Divin et à véhiculer une Énergie qui nous dépasse…

Il est estimé qu’environ 144 000 milliards de galaxies peuvent former l’univers dans ses différentes constellations et que d’après la Tardition, le corps serait sa représentation plus « humble » dont les vaisseaux sanguins formeraient les « voies » , les « routes » qui les relient entre elles. C’est à couper le souffle… Le Micro-cosme, semblable au Macro-Cosme…

Devant TOUTE Cette Sublime Splendeur , appelée Divine Providence ou plus simplement « Père/Mère », nous prenons conscience à quel point nous sommes humbles …ainsi que la portée du respect envers Soi et envers les Autres.

Et pourtant,si nous sommes tout cela dans le microcosme… Même l’insecte, à son degré de l’ évolution l’est aussi: une merveille de la nature.

Amicalement (« verbe » Hendé-polaire: 11 lettres, )

* Le « H » est particulièrement puissant car il est l’ Expression dense de « Hé »: Le Souffle divin.

Le « Hé » est aussi l’ expression en Daath (Véritable Siège christique universel et divin en soi). Il est le verbe, la parole en relation étroite avec le  » Hé » terrestre… L’on pourrait même affirmer que c’est le souffle divin qui vient sur terre .

Le « chemin » étant montré… Ce sera très certainement la « dernière clé »….

Guides et Echelle de Jacob

En ce qui concerne l’intuition pure ou les Guides,

J’ai reçu, il y a plusieurs années un message particulier parmi tant d’autres et j’ étais loin d’imaginer que je pourrais un jour écrire cela. Je me suis énormément posé de questions au sujet des Guides, Maitres etc…et j’ai eu des réponses totalement hors de tout ce qui était partagé à cette époque. À tel point que je me suis demandé si , « là haut », ils ne fumaient pas de temps en temps le « chichon ».

En voici un court extrait, qu’il est nécessaire de lire hors de la « mouture style « new-âge »:

« …Nous ne sommes que vous même, et pour l’image, venus d’un très lointain futur et nous avons le « pouvoir » de remonter le temps car nous vivons dans l’ Eternel présent.

Actuellement, Il ne vous est rien demandé de plus que d’ être amour et de rayonner celui ci . Par votre lumière, et par votre rayonnement, de chacun associé à d’autres, sera issu le miracle que tous et toutes attendent: Devenir les Êtres de Lumière que vous êtes de toute éternité. Il suffit de peu de chose pour que cela se réalise: Vivre dans le présent, joyau de l’ éternel…

Nous concevons qu’il soit simple mais pas facile d’y parvenir car votre mental interfère bien trop.

Or,

Qu’est ce qu’un être de Lumière ?

C’est, pour vous, une personne qui, et où qu’elle se trouve, appelle la lumière depuis une étincelle du plus profond de l’ Univers, pour l’amener, en passant en conscience depuis son coeur et son intérieur, jusqu’au centre de la Terre, afin d’ illuminer tout l’Univers depuis ce Lieu où vous vous trouvez sur la planète , par projection et en permanence sur toute vie, en tous lieux et à tout moment pour le bénéfice de tous les Règnes dans toutes les dimensions…

Soyez ces êtres que vous devez devenir… »


Ce que j’ai personnellement développé au fil des ans et certainement de mes vies, se résumerait simplement par électromagnétisme puissant qui passe tant par les yeux que par le rayonnement.

Dans ce que j’ai compris sur cette Force, c’est le « pouvoir » de bénir son semblable. Amplifié et plus facilement contrôlable depuis la sortie du Cobra… Mais cela n’engage que moi et je ne tiens pas à engager un quelconque sujet à ce propos, car c’est à chacun(e) de découvrir sa/ses spécialités ou spécificités.

En ce qui concerne la technique de l’ écriture intuitive, et d’ après mon humble expérience, je ne saurais que suggérer d’imaginer (visualiser) un bras éthérique de couleur parme ou violet qui entoure de la main jusqu’au poignet ou au plus jusqu’au coude, afin d’ éviter tout « accident » et de manque de contrôle sur la « prise de possession » éventuelle d’entités malveillantes (en soi ou externes).

De plus il est souhaitable de frictionner entre les mains le crayon de papier (et non stylo) pointe en haut et au niveau du plexus avant de commencer le texte sur un papier tout blanc.

Si au plus « haut », nous sommes indissociés, nous avons ici bas une dissociation qu’il nous appartient de ré-unifier. Cette réunification passe par le coté électrique/masculin et magnétique/féminin, que le Cobra sert à manifester. Il peut porter deux Noms, un féminin et un autre masculin.

Cette puissance incommensurable de l’ Origine peut très bien s’incarner dans deux corps : un homme et une femme. On appelle ceci les « Flammes Jumelles »…

Les deux lorsqu’ils sont reconnus, dévoilés et incorporés en chacun, amènent la divinité incarnée et le rayonnement divin dans la matière….

Lorsque nous nous incarnons, nous possédons tous les codes nécessaires à la réussite de notre venue…

Seulement, il y a l’ égo, les héritages concernant les mémoires cellulaires etc… Tous ces freins qui nous rattachent à ce que nous connaissons depuis toujours et que l’on nous rabache sans cesse depuis notre naissance pour nous faire rentrer dans un moule bien précis.

Dans mes approches j’ai remarqué également que tout est simple lorsque nous rendons tous nos fardeaux à « Qui de Droit », dans la mesure où l’on en prend conscience et que nous accueillons ce qui se présente dans l’acceptation totale et dans l’amour, centré et en union avec notre coeur et celui de l’univers et de la planète (les 3 Soleils alignés).

C’est peut être en ceci que consiste la simplicité dont tous les vrais « Maîtres » parlent ?

Et comme tout le monde évolue à sa façon et selon son rythme, il apparait normal et naturel de se focaliser sur ce qui nous intéresse jusqu’à lâcher prise totalement. Surtout envers les « guides » incarnés, ceux qui apprennent auprès de thérapeutes, et qui sans toujours le vouloir, nous mettent devant des faits et actes accomplis par nous même.

Souvent, malheureusement, et ceci est un dur constat, ces « instructeurs » n’ont pas réalisé la moitié de ce qu’ils enseignent, mais en ont la compréhension intellectuelle plus pointue… car ce qu’ils reçoivent comme information doit être épuré, testé et incorporé par eux même avant de l’enseigner.

Alors, pour compenser, ils créent des outils ou des « grigris » qu’ils mettent à la disposition de leurs adhérents car , souvent l’ être humain a besoin d’un support psychologique pour avancer… et se rencontrer lui-même. Le véritable maitre s’ignore en tant que tel, ce sont les autres qui le définissent ainsi et qui le mettent sur un piédestal.

La Divine Providence est aussi bien à l’intérieur qu’ à l’ extérieur. Notre divinité propre, se trouve toujours en soi et au plus profond de son coeur. C’est pour cela qu’il est difficile de la trouver, car qui imagine ou se donne les moyens d’aller profondément en lui/elle-même ? Pourtant, selon les efforts incessants que l’être humain fait pour évoluer, la Divinité, seule, décide où et quand Elle va se manifester… Même si le simple fait de vivre, c est lui rendre hommage … Car Elle est la Vie sous toutes ses formes.

Elle ne vient que lorsque nous sommes simplement prêt(e)s.

Lorsqu’on l’a trouvé…… tout est délices, tout est pur, beau et merveilleux… On s’aime réellement car cela n’a plus rien du connu d’ humain… ce qui veut dire de « limité ».

Tout est alors sublimé.

En bref, si tu vis et que tu aimes autant toi-même que les autres, et que tu puisses le manifester avec l’ élu(e) du coeur, sans te le ré-approprier égoïstement, sans intention de domination ou de tentative de prise de pouvoir sur l’autre, c’est que tu es divin(e)… et peut être pas toujours conscient de l’ être.


Dans notre tri-dimension, nous sommes multidimensionnels.

Par exemple:

Il est fort possible que dans une certaine dimension, « A » et « B » soient un couple heureux et plein d’amour l’un pour l’autre…. Imaginons la situation à la puissance « X » avec d’autres personnes, sous d’autres formes etc…. C’est vertigineux et ça nous dépasse…mais on peut l’imaginer…

L’ Échelle de « Jacob »

L’ Échelle de Jacob retrace l’ évolution humaine sur tous les plans, toutes les sphères, toutes les dimensions et des 4 plans qui animent chaque sphère. L’ Échelle est composée du Symbole et Nombre Sacré : 12. (12 marches, 12 constellations, 12 parties égales du cercle, 12 heures,12 premières dimensions, les 12 Tribus d’ Israel, … et la LOI des Nombres ne s’arrête pas là. …)

Nous abordons alors la Puissance de la Kabbale pure, le Verbe créateur, L’Univers, l’ Unique et la multiplicité infinie, etc…

Imaginons simplement un Ange ou un Archange avec sa toute puissance. Peut on imaginer ce que cela peut représenter lorsque l’on sait que le Logo planétaire de notre Terre s’appelle Sandalphon (ND de Lourdes ou Fatima, Metzugorje)… Et que Cet Archange ou Être fait partie d’un Système plus grand qui lui-même fait partie d’un Système encore plus immense. Imaginons notre Terre en qualité d’ Entité Intelligente et que son terrain d’ évolution soit ce que nous connaissons de cette planète…

Il en existe des myriades…

Ces myriades sont « déposées » dans le corps humain où la Tradition place dans certaines parties les 12 Constellations composées de toutes leurs formes de vie…

Pour l’ exemple, très loin de la réalité, on peut peut être estimer le nombre de cellules dans le corps… peut on estimer ou encore préciser le nombre d’ atomes qui composent un corps humain complet ?… Cet humain, reflet de l’univers tout entier?

Voici, en quelques mots une simpliste approche de l’ Échelle de Jacob plus communément appelé « Is-Râ-El » ou le mystère de la Trinité ou des 3 Éléments originels plus communément appelés Père/Mère/Fils:

Is= Isis (sans son reflet ou sa répétition »Is », l’ Eau)

Râ= Ou Horus, le Soleil, l’ Air,

EL= Créateur Suprême et Origine de toutes choses ( Le Feu)

Cette composition de 3 fois 2 Lettres forment un ensemble et notaricône de 6 Lettres ou « Sons Sacrés » qui symbolisent aussi l’ Hexagramme et bien d’autres…

Vouloir expliquer l’ Échelle de Jacob, c’est vouloir expliquer la Théogonie complète et l’ Origine de la Création manifestée et non-manifestée…

Et ceci, dans les 3 « niveaux » universels ou Corps (corps/âme/esprit) représentés par trois  » zéros » … Ou encore les 3 Christs symbolisés par la croix Grecque et également de leur « Centre » dits aussi Soleils… En plus bref, notre corps humain…

En fait, le Corps humain, dans sa complétude comprend 4 Christs (ou encore le Nombre magique « 16 » sur les 4 Plans, appelé également Carré Magique).

Pour savoir ce qui est bon ou non de « faire » ? Je répondrais qu’il est nécessaire d’AGIR en qualité de témoin….

Il n’y a pas qu’un seul accent et ils ne sont pas anodins…. Tels les Lettres qui forment le Nom de ton Divin.. Tu auras compris comment les mettre en activité à la fin de la lecture de ce « post » .

Il y a aussi les correspondances de couleurs des Lettres en ce qui concerne.

Quelles que soient les lettres utilisées, même si elles n’ont pas le même aspect, elles possèdent le même son dans toutes les langues et la même vibration. La différence consiste en la charge de la pensée ou de l’ émotion qui l’accompagne et qu’ on y met intentionnellement.. Tu as des exemples de clés uni-polaires, bi-polaires et tri-polaires dans le même sujet…

Site source : http://jlhl.e-monsite.com/accueil.html

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email

Ajouter un commentaire

Envoyer un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vérifiez votre éligibilité 

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Les + vus cette semaine

Articles Phares