Divulgation Cosmique Les "Dulce Papers"

Les « Dulce Papers » Chapitre 30 – Révélations de premier plan. 1ère partie

Les informations suivantes sont reproduites, avec l’autorisation de Val Valerian, à partir de l’énorme travail MATRICE II [The Abduction and Manipulation of Humans Using Advanced Technology].

Ce rapport et d’autres rapports de recherche très intéressants sont disponibles auprès du LEADING EDGE RESEARCH GROUP ; P.O. Box 7530, Yelm, Washington State C.F. 98597 C.F. Les informations suivantes ne sont pas données dans une chronologie ou un ordre particulier, mais plutôt dans une collection aléatoire de notes et de recherches portant généralement sur les liens entre les phénomènes aériens, de conspiration et de sub-surface :

En juillet 1947, le radar de la zone Four Corners dans le sud-ouest des États-Unis a touché et détruit un disque extraterrestre. C’était entièrement par accident (en raison des faisceaux électromagnétiques – sur lesquels le système radar était basé – qui ont interféré avec les systèmes EM de l’engin. – Branton).

Le disque a atterri près de Roswell, au Nouveau-Mexique.

Il devait être le premier des deux disques qui allaient s’écraser dans cette zone. A bord, les scientifiques et le personnel militaire ont trouvé plusieurs cadavres d’extraterrestres. Une analyse immédiate de leur espèce n’a pas pu être déterminée, mais les extraterrestres [appelés EBAN] avaient des qualités de reptiles et d’insectes. On a également trouvé à bord les restes de plusieurs militaires. Pour autant que nous le sachions, c’était la première indication majeure que des êtres humains étaient pris par une espèce extraterrestre…


En décembre 1988, l’ancien officier de renseignement de la Marine William Cooper a interviewé un homme qui a dit :  » Je ne sais pas tout, mais c’est hors de notre contrôle. Pour vous dire la vérité, j’ai peur de ce qui va se passer. On construit des abris souterrains géants sous le lac Groom et à d’autres endroits. »

En référence à l’affirmation de certains selon laquelle ces extraterrestres  » récoltent  » les humains sur la planète Terre pour leurs propriétés génétiques, bioplasmiques et sécrétoires, la valériane déclare :

« Il n’y a aucun doute que la politique de secret du gouvernement rend les « récoltes » plus faciles pour les Grays. Les gouvernements, par définition, sont censés protéger le bien-être public. De toute évidence, quelque chose a très mal tourné ici, et il semble que la CIA NAZI SS INTELLIGENCE-BASE  a beaucoup à voir avec ça…

(Note : La CIA a été réputée établie par le représentant des Illuminati bavarois Allen Dulles en collaboration avec le représentant de la Société Thulé bavaroise, le général nazi S.S. Reinhard Gehlen.

La CIA/NSA, travaillant au nom des socialistes d’entreprise en Amérique qui, selon Antony Sutton et d’autres économistes, ont financé les révolutions bolchevique et nazie, a à son tour infiltré le système industriel-militaire et, à son tour, la branche exécutive du gouvernement américain, en grande partie non élue/nommée, par le biais de leur coup d’État de la branche exécutive qui s’est produit simultanément à l’assassinat de John F. Kennedy.

Depuis la mort de Kennedy, la plupart sinon tous les présidents américains ont été membres d’organisations financières mondiales comme le Conseil des relations étrangères, la Commission trilatérale et Bilderberg… qui toutes n’honorent PAS la Déclaration d’indépendance américaine mais préconisent plutôt un « Nouvel ordre mondial » à mettre en oeuvre avec l’aide d’une force militaire des Nations Unies. – Branton)


« Ces aliens malveillants se sont alliés avec le gouvernement mondial secret dont la soif de pouvoir et de survie du système n’est probablement égalée que par les aliens malveillants eux-mêmes… Les aliens malveillants ont donné une technologie avancée au « gouvernement », manipulé, menti, trompé, et généralement utilisé notre gouvernement secret à leurs fins égoïstes et inhumaines. »

UNE BASE EXTRATERRESTRE AU NEVADA :

La situation persistante de M.P., une femme de vingt ans à Las Vegas, a mis en évidence de nombreux facteurs intéressants. Son premier enlèvement a eu lieu quand elle avait cinq ans en décembre 1975. Elle a subi plus de 400 enlèvements depuis cette date, soit une moyenne de deux par mois. Vers 1987, elle a constaté qu’elle était capable de retenir de plus en plus de souvenirs de ces activités. Elle est aussi une excellente artiste avec une mémoire photographique. Il y a suffisamment de preuves qu’elle a été sur divers métiers et elle a aussi été emmenée dans des installations souterraines dans les montagnes de l’Arizona et sous le désert près de Paradox, Nevada…

L’installation du Nevada est située près de la zone de Paradox. Elle a également été amenée à cet établissement en 1987. L’établissement n’est pas aussi grand que celui de l’Arizona. Des appareils de programmation reichiens ont été utilisés sur elle pour tenter de programmer.

L’établissement est généralement décrit comme un établissement orienté vers le travail génétique. On a remarqué de gros cylindres contenant des fluides ambrés, roses et bleu clair. Ces cylindres semblent être similaires à ceux détaillés dans la matrice II. Tous les cylindres contenaient des formes humanoïdes. Les cylindres contenant un fluide bleu clair contenaient des formes qui semblaient humaines. Les autres contenaient des humanoïdes hybrides/génétiques. La dernière fois qu’on l’a amenée dans cette installation, c’était le 22 janvier 1991, où on a tenté de lui faire accepter de ne pas révéler de données, car les Siriens étaient au courant de son interaction détaillée avec nous. Elle a refusé.

Les Siriens ont dit quelque chose dans la mesure où elle « affectait l’équilibre de la Confédération ». Si c’est le cas, alors nous sommes certainement TOUS pour cela

(Note : Ce sont probablement des humanoïdes de Sirius-B, qui ont collaboré auparavant avec les Reptiloïdes/Grays de Draconis-Orion. Bien que de nombreux Siriens continuent à collaborer avec les forces Orionites qui ont réquisitionné leur « collectif », d’autres Siriens semblent avoir connu une conversion majeure aux politiques non-interventionnistes de la Fédération Andromède-Pléiade, maintenant que beaucoup de leurs anciens traités avec les Reptiloïdes/Gris s’effondrent à cause des trahisons du côté reptilien.

Une énorme armada de Sirius-B est censée arriver dans le système Sol vers 2004 pour engager les forces draconiennes d’Orion – qui ont depuis pris le contrôle total de nombreuses anciennes bases opérationnelles conjointes des Siriens dans tout ce système.

Comme pour l’élément  » nazi  » sur terre, il y a apparemment des agents de Sirius-B qui souhaitent toujours maintenir la collaboration avec les Reptiloïdes… si ce n’est pour le fait qu’ils opèrent sous un contrôle mental presque total, alors pour le fait qu’ils voient un effort commun entre les élites du pouvoir de Sirius, de Bavière et d’Orion comme le seul moyen de réaliser leurs plans totalitaires pour la planète terre au nom de leurs supposés  » maîtres ascensionnés  » astraux, en particulier face à l’opposition de la Fédération. C’est peut-être ce que l’on voulait dire en ce qui concerne  » l’équilibre de la Confédération « . – Branton).

A son retour, elle découvrit qu’elle avait des douleurs sur le côté droit de son abdomen.

Dans cette installation, elle a vu des Siriens, des Grays, et dans une autre partie de l’installation, elle a vu ce qui semblait être des membres de l’armée américaine. Il y avait là d’autres êtres qu’elle a décrits comme des  » êtres de lumière  » (la  » lumière  » ne fait pas toujours  » bien  » – Branton).


Sa description d’eux était qu’ils avaient une forme humanoïde mais il n’y avait aucun détail dans la forme – elle émettait juste une lumière :

Dans l’état actuel des connaissances, on pense qu’il s’agissait d’êtres d’au moins une 5ème densité. Les êtres tournaient autour et surveillaient les Siriens et les Gris pendant tout son séjour dans l’établissement. Les militaires humains de l’installation portaient des uniformes noirs…

DES INFORMATIONS SUR LES GRIS :

* Les Etats-Unis [le pouvoir exécutif, et non le Congrès] ont conclu un ou plusieurs accords avec une espèce décrite comme les grands gris, et ont accepté de ne pas interférer avec les plans d’exploitation des espèces exotiques dans le commerce des technologies. Les accords conclus en 1934, [1954], 1964 et 1972…

* Les clones gris effectuent un travail biologique qui nécessite l’élimination de diverses espèces à la surface de la Terre, ce qui n’est pas régi ou protégé par le traité conclu avec le  » gouvernement  » des États-Unis. Les installations souterraines sont les seules zones « souveraines » dans le cadre du traité…

* Les chercheurs se souviendront que le disque qui s’est écrasé en 1947 à Roswell, au Nouveau-Mexique, contenait plusieurs espèces de reptiles, ainsi que les parties du corps et les vêtements de plusieurs officiers de l’Armée de l’air…

* Les objectifs des espèces semblent être fondés sur un ordre social rigide basé sur la survie et la domination, où leur  » religion  » est la science, leur structure sociale est axée sur l’obéissance et le devoir, leurs concepts militaires sont regroupés autour de la conquête, de la colonisation et de la domination par des programmes secrets de contrôle de l’esprit…

Leur  » jeu  » de base semble être d’utiliser l’annulation et la domination pour contrôler les dirigeants des diverses civilisations ciblées. Ils accomplissent cela en éliminant les leaders et en les remplaçant par des entités qu’ils peuvent contrôler…

La fonction des humains « d’élite », en ce qui concerne les Gris, est de décimer des portions de la population humaine afin que le reste puisse être facilement contrôlé. Hitler en est un bon exemple…


STRUCTURE SOCIALE APPARENTE :

Un sous-produit de leur complexe de mémoire sociale est que toute décision prend du temps à prendre, car aucun des clones [Gray] ne semble avoir la capacité innée d’agir indépendamment des autres espèces clonées. Cette structure sociale n’a pas de place pour les  » surprises « , et les  » plans les mieux conçus de la souris et de l’homme  » peuvent être totalement anéantis s’ils entrent en contact avec quoi que ce soit en dehors de leur contexte opérationnel. Les grands Grays semblent moins sujets aux fragilités du système que les petits Grays…

STRATÉGIES ET OPÉRATIONS DES GRIS :

La Terre est quelque peu unique en ce qu’elle a un large spectre d’êtres de plusieurs niveaux de densité et de races-types. Elle est habitée à l’intérieur, à l’extérieur et dans l’atmosphère dans des milliers de petites poches cachées et de projections de flux temporels.

Le processus de conquête d’une planète implique la localisation d’êtres qui vibrent en résonance avec leur fréquence vibratoire.

On dit alors à ces êtres localisés qu’ils sont l’Élite ou les Élus qui vont conquérir et diriger la race humaine et gouverner le monde pour leurs maîtres Gris. Souvent, les êtres localisés sont physiquement emmenés à bord d’un vaisseau et subissent des examens physiques, reçoivent des implants, reçoivent des données accélérées par des méthodes d’inculcation qui les aideront à servir les Gris.

La fonction d’une Elite est de décimer des portions de sa propre race dans un effort pour réduire les populations à des limites gérables afin que le reste puisse être facilement contrôlé.

Le scénario nazi-juif est un bon exemple du modus operandi des Gris. Ils contrôlaient également l’Empire impérial japonais et sont généralement responsables de la plupart des agressions entre les groupes humains sur la planète

(Les Gris utilisent la tactique du « diviser pour mieux régner »… bien qu’il faille mentionner que depuis la Seconde Guerre mondiale et la cessation de l’alliance avec la Bavière, les Japonais interagissent de plus en plus avec les Koldasiens, une race humanoïde relativement bienveillante qui habite apparemment l' »univers d’antimatière » alternatif, et qui maintient apparemment des liens étroits avec la Fédération andro-pléiadienne. – Branton).

Les humains ont généralement été trompés en jouant les victimes – des jeux de négativité, d’autolimitation, d’auto-dénigrement et de destruction. Les jeux que les Grays tentent de faire respecter sont des jeux de dissimulation et de secrets, ainsi que des normes cachées.


Toutes les activités sont menées sur un  » terrain de jeu  » qui est limité par la capacité d’attention et le degré de conscience des joueurs.

OPÉRATIONS MILITAIRES DES GRIS :

[Incluent] la colonisation de civilisations non protégées qui ne sont pas alignées avec un autre groupe dans l’espace. Elles utilisent les planètes comme dépôts d’approvisionnement, sources d’esclaves et matériel biologique. L’exercice de la domination et l’asservissement des populations planétaires s’exprime par le service à soi-même [par opposition au service aux autres]. Cela crée du pouvoir pour leur groupe, mais ce processus implique une rapide dissipation du pouvoir dans cette civilisation, en raison des limitations imposées par les jeux de limitation et de négativité imposés à la popularité.

Selon ce que la recherche a révélé, il existe certaines méthodes et plans qui ont souligné l’invasion littérale de la Terre par diverses espèces basées sur Orion.

Des scénarios typiques pourraient être :

  • * La planète cible est programmée pour l’invasion.
  • * La station de base est déplacée à portée (déguisée en astéroïdes, planétoïdes ou comètes, mais reconnue comme vaisseau étranger par des changements de trajectoire mineurs qui peuvent être et ont été détectés, par exemple en ce qui concerne l’astéroïde Geographos, Phobos, Hale-Bopp, etc. – Branton)…
  • * Les dirigeants sont approchés avec des programmes de contrôle de la population ou des solutions aux problèmes liés à la survie. Les dirigeants sont convaincus qu’ils représentent un groupe d' »élite » qui a été choisi « par Dieu » pour diriger la population pour le bien de l’empire de Dieu (dans de nombreux cas cependant, l’élite ne croit en aucun « dieu » autre qu’elle-même. – Branton). Regardez n’importe quel pays théocratique [ou religiocratique] sur Terre et vous pouvez voir ceci…

RAISONS APPARENTES DES OPÉRATIONS BASÉES SUR ORION :

En accord avec la philosophie du « service à soi-même », on cherche à atteindre des objectifs qui permettront d’obtenir plus de pouvoir pour l' »élite » ou la classe dirigeante ; il est important de faire de plus en plus d’esclaves, afin que l’énergie psychique puisse être puisée pour alimenter la folie de l' »élite du pouvoir ».

La domination et l’annulation sont la base du jeu de lutte et de conquête. C’est une donnée stable pour les groupes négatifs basés sur Orion que les empires ne peuvent être construits et maintenus que sur le dos de « pièces de jeu » brisées, et huilées par le sang, la sueur et les larmes d' »entités sans valeur trop délabrées pour être utiles à d’autres tâches » et trop rebelles pour faire confiance à des entreprises plus coopératives…

LES CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES PRIMAIRES DES GRIS :

Les plus grands Grays ont apparemment une certaine capacité de reproduction résiduelle, et certaines des espèces hybrides qui ont été croisées avec les espèces reptiliennes [plus grandes] ont une capacité de reproduction complète. La capacité cérébrale est estimée entre 2 500 et 3 500 cc, comparativement à 1 300 cc pour l’humain moyen. En raison du processus de clonage, la matière neurale est de la matière cérébrale cultivée artificiellement, et les Grays ont une technologie connue qui leur permet d’insérer des motifs de mémoire et de conscience dans les clones de la manière ou du motif qu’ils souhaitent.

Les Gris consomment de la nourriture par un processus d’absorption à travers leur peau. Selon les personnes enlevées qui ont été témoins de ce processus, celui-ci consiste à répandre sur leur peau un mélange de boue biologique qui a été mélangé à du peroxyde d’hydrogène [qui oxygène la boue et élimine les bactéries]. Les déchets sont ensuite excrétés à nouveau par la peau. De nombreuses personnes enlevées ont remarqué que les Grey ont une série d’odeurs distinctes…

Les plus grands Grey ont un nez plus prononcé… Selon certaines sources gouvernementales, ces entités biologiques extraterrestres se seraient appelées l’EBAN.

C’est avec les plus grands Gris que des éléments du gouvernement ont conclu une série d’accords diplomatiques dans les années 1950, 60 et 70

(Note : D’autres sources disent que les accords conclus entre la faction de Rite Ecossais du « gouvernement » remontent au moins à 1933-34 et peut-être même avant en ce qui concerne les espèces de reptiles indigènes du sous-sol.

Les grands Grays sont apparemment des croisements entre les grands bi-pèdes sauriens  » de type lézard  » et les petits bi-pèdes sauriens  » de type gris « . Bien que le  » traité  » ait été initié avec les  » grands gris « , le fait même qu’une hiérarchie reptilienne existe – les petits gris travaillant pour les reptiloïdes plus grands – explique pourquoi les gris plus courts ont aussi été vus travaillant avec des représentants du  » gouvernement « . – Branton)

LES PROCÉDÉS DE REPRODUCTION DES GRIS :

D’innombrables témoins ont confirmé la présence d’installations souterraines que les gris utilisent pour la reproduction. Ces installations, dont Dulce est le plus célèbre, permettent des travaux génétiques de toutes sortes. Des humains sont amenés à ces installations de façon continue afin de fournir un bassin génétique duquel on peut extraire des mélanges d’ADN et d’ARN qui contribueront aux efforts des espèces de gris pour renforcer leur structure génétique…

LES MATÉRIAUX BIOLOGIQUES ET LES MUTILATIONS D’ANIMAUX :

Dans certains cas, des humains sont tués et jetés dans les cuves [le mélange de boue mentionné ci-dessus]. Dans deux cas, des humains morts ont été vus flottant dans des cuves juste à côté de parties de corps de bovins. Les mutilations humaines semblent être moins évidentes que les mutilations du bétail, bien que les deux continuent encore aujourd’hui

(Selon Don Ecker, le ministère de la Justice fait un effort concerté pour garder les  » mutilations humaines  » hors des médias. – Branton).

UN CHERCHEUR BATTU PAR UN MIB DE LA CIA – MAI 1990 :

Le chercheur Jefferson Souza [Vegan – contact Ummo] est arrivé à une conférence sur les OVNI en mai 1990 avec des informations qui comprenaient des données sur les sociétés qui produisaient des hélicoptères avec assistance gravitationnelle, ainsi que des informations sur leur utilisation dans les mutilations de bétail. Quatre hommes apparaissant comme des MIB classiques, prirent les documents et le jetèrent dans un avion pour New York.

Il se pourrait bien que l’implication de la CIA/Delta/NRO dans les mutilations soit plus importante que supposé.

(Un rapport a déclaré que dans les forêts du sud-est de Los Alamos, NM, des témoins ont observé des caravanes de camions à bétail entrant de nuit dans une zone montagneuse particulière connue pour ses pictogrammes amérindiens inhabituels et « étrangers ». Ces caravanes seraient arrivées après ou avant le survol de dizaines d’OVNI. Lorsque les caravanes de bétail ont quitté la région, elles étaient apparemment vides… Le gouvernement essaie-t-il d' »apaiser » l’énorme « nid » de Grays qui se trouverait sous la région de Los Alamos?

Cela semble familier à l’ancienne légende de Saint Georges, qui a délivré les habitants de Silene, en Libye, d’un dragon féroce qui avait l’habitude de terroriser la ville. Le roi de Silene a ordonné aux habitants d’offrir leurs moutons et leur bétail à la bête afin de l’apaiser. Après que tout le bétail ait été épuisé, le roi ordonna aux habitants de tirer au sort, et celui ou celle sur qui le sort tomberait serait le sacrifice de ce jour pour apaiser le monstre. Un jour, la propre fille du roi tira au sort, et avec une grande angoisse, il permit aux gardes de l’emmener au poste à l’extérieur de la ville. Lorsque le dragon s’approcha pour prendre sa proie, un cheval blanc avec un chevalier vêtu d’argent s’approcha rapidement. Il brandit une épée et une longue perche, ainsi qu’un bouclier avec une croix rouge blasonnée sur un fond blanc. Le chevalier chrétien s’empressa d’agir sur la bête avant que le  » ver  » ne sache ce qui l’avait frappé, et délivra la ville de ce fléau reptilien. Que l’histoire soit vraie ou allégorique, le message est clair ! Finalement, le temps vient où l’on doit cesser d’essayer d’apaiser l’ennemi, et par la grâce de Dieu Tout-Puissant, aller de l’avant et le détruire ! – Branton)

Il reste maintenant à savoir pourquoi le gouvernement exécuterait ce programme [de mutilation du bétail] à grande échelle ou y participerait. Quels sont les intérêts qui sont servis?

PLUS SUR LES GRIS :

…les Gris sont impliqués dans le stockage des humains [y compris les enfants] pour les utiliser comme source de nourriture pour les espèces Reptiliennes [et comme une source de nourriture moindre pour eux-mêmes ?].

INSTALLATIONS DE REPRODUCTION SOUS DULCE :

Les photos des laboratoires de Dulce montrant des utérus avec de petits fœtus et les baignoires transparentes avec de petits extraterrestres dedans sont censées représenter la classe d’êtres travailleurs clonés qui sont représentés sur la couverture de « Communion ».

Les grands gris sont l’espèce dominante et sont essentiellement des espèces  » éprouvettes « . Les clones sont produits synthétiquement avec des matériaux biologiques [dont la plupart doivent leur origine à des formes de vie sur terre]…

Le cerveau [des Grey] a été décrit comme ayant beaucoup plus de lobes que le cerveau humain. On a déjà fait référence à des réseaux cristallins qui ont été trouvés dans les cerveaux de certaines des autopsies d’extraterrestres. On croit que le réseau a une relation fonctionnelle avec la communication télépathique et agit comme une fonction dans ce qui est essentiellement un esprit de ruche.

Chacun des clones de Grey a une individualité, mais elle est beaucoup MOINS prononcée que chez l’humain, où les tendances vers une  » conscience  » élargie et une conscience partagée sont minimisées par le conditionnement culturel, la programmation et les différences fondamentales de structure crânienne.

CARACTÉRISTIQUES PHYSIOLOGIQUES DE CERTAINES ESPÈCES DE REPTILES GRIS – AUTOPSIÉES PAR LE GOUVERNEMENT DES ÉTATS-UNIS :

[Forme de vie extraterrestre] : Terme utilisé par le gouvernement pour décrire les Gris comme étant une forme de vie malveillante.

Le problème avec les Gris est que leur champ autour de leur corps est différent du nôtre au point où la fusion des champs finit par créer des symptômes physiques [la « terreur corporelle » mentionnée par des gens comme Whitley Strieber].

Le champ qui les entoure est en opposition directe avec le nôtre. C’est un champ ANTI-VIE, car ces espèces spécifiques sont sur une spirale de dévolution.

Elles sont semblables à des soldats de fortune, et « offrent » leur technologie avancée en échange de ce dont elles ont besoin. Elles sont expertes dans la manipulation du corps humain [par la manipulation des champs] et de l’esprit humain. Ils ont besoin de sang et d’autres fluides biologiques pour survivre. Ils enlèvent des humains et des animaux afin d’obtenir ces fluides. Ils implantent de petits dispositifs près du cerveau, ce qui leur donne potentiellement un contrôle total et une capacité de surveillance. Ces dispositifs sont très difficiles à détecter.

L’analyse de ces dispositifs par le personnel technique a permis d’établir une description qui fait appel à la technologie cristalline combinée à des circuits moléculaires et qui reposent sur les émissions de résonance du cerveau et des divers champs de l’être humain. L’information est entraînée sur les ondes cérébrales.

Il semble que toutes les tentatives de retrait des implants [1972] ont entraîné la mort de l’homme…

(Cela est généralement dû en partie au fait que les implants sont fixés aux principaux centres nerveux, et une fois fixés, les tissus nerveux se développent dans et autour de l’implant, faisant essentiellement de l’implant une PARTIE du système nerveux. Lorsque des procédures médicales relativement peu sophistiquées sont utilisées pour tenter de retirer les implants, les principaux centres nerveux sont endommagés en conséquence, causant des blessures graves ou même la mort. – Branton)

Diverses descriptions des ALF portent sur les caractéristiques suivantes : Entre 3 et 3 1/2 pieds de hauteur, bipède debout, petite taille mince, tête plus grosse que celle des humains, absence de lobes auditifs [externes], absence de poils sur le corps, grands yeux en forme de larmes [inclinés d’environ 35 degrés] qui sont noirs opaques avec des pupilles à fente verticale, bras ressemblant à une mante religieuse [attitude normale] qui atteignent les genoux, de longues mains avec une petite paume, des doigts en forme de griffes [divers nombres de doigts – souvent deux doigts courts et deux longs, mais certaines espèces ont trois ou quatre doigts], une peau grise dure de texture reptilienne, de petits pieds avec quatre petits orteils en forme de griffes, des organes similaires aux organes humains mais qui se sont manifestement développés selon un processus [mutationnel] différent ; un système digestif qui ne fonctionne pas ; deux cerveaux séparés ; le mouvement est délibéré, lent et précis ; la subsistance des étrangers exige qu’ils aient du sang humain et d’autres substances biologiques pour survivre

(D’autres indications suggèrent qu’à l’origine ils n’avaient pas  » besoin  » de sang humain, mais qu’après avoir utilisé du sang humain à cette fin, ils ont depuis acquis une  » dépendance  » raciale à cette substance  » vitale « . Cela va bien au-delà de la simple faim physique, puisque les Grays/Reptiloïdes ont tendance à se nourrir des énergies vitales humaines qui résident dans le plasma sanguin humain, dans ce qui peut être considéré comme un type vampirique de faim de fluides vitaux humains. – Branton).

Dans des circonstances extrêmes, ils peuvent subsister grâce à d’autres fluides animaux [bovins]. La nourriture est convertie en énergie par la chlorophylle par un processus de photosynthèse [ce qui confirme les résultats des autopsies pratiquées à la base souterraine de 29 Palms, où l’on a constaté que leur  » sang  » était verdâtre et que les tissus étaient noirs].

Les déchets sont sécrétés à travers la peau. Les deux cerveaux sont séparés par l’os latéral mi-crânien [cerveau antérieur et postérieur]. Il n’y a pas de lien apparent entre les deux. Certaines autopsies ont révélé un réseau cristallin qui aurait une fonction télépathique [et d’autres] qui aide à maintenir la conscience de groupe entre les membres d’une même espèce. Les fonctions de la conscience de groupe dans cette espèce ont un inconvénient en ce sens que les décisions dans cette espèce viennent plutôt lentement, car la matière en question filtre à travers la conscience de groupe vers ceux qui doivent prendre une décision.

LES GRIS ET LES REPTILIENS [SELON PERSONNE ENLEVÉE ANONYMEMENT] :

Ce rapport initial concerne deux groupes d’extraterrestres : les gris et les reptiliens. Il y a plusieurs sortes différentes de Gris et de Reptiliens, mais pour l’instant je vais simplement les appeler des groupes uniques. Les deux groupes vivent sur cette planète ou sous sa surface et dans l’espace. Ils sont ici depuis longtemps.

Les Gris  » travaillent  » aussi pour les Reptiliens, par rapport à la personne enlevée en tant qu’individu et à la race humaine dans son ensemble. Ils ont été utilisés par les Reptiliens comme intermédiaires, faisant le travail et s’exposant à nous au nom et à la place des Reptiliens (bien que basés sur les Reptiliens, les Gris  » sauriens  » le sont moins visiblement, c’est pourquoi ils ont été choisis pour servir d’interface avec les personnes enlevées. – Branton). Les Gris sont toujours considérés comme une force mercenaire…

Certains Reptiliens… mangent des [humains] comme nous mangeons du poulet. Aux Etats-Unis, il y a des rumeurs de grandes salles souterraines de stockage de nourriture remplies de corps humains préservés. Parfois, la rumeur dit que ces corps sont ceux d’enfants. J’ai demandé aux Gris pourquoi, si c’était vrai, ce serait des enfants? On m’a répondu que ce ne sont pas seulement les enfants mais aussi les adultes que les Reptiliens mangent. On préfère les enfants parce qu’ils sont généralement non empoisonnés par des substances comme la caféine, la nicotine, l’alcool et d’autres choses dont les adultes sont saturés, en tant que groupe…

Les Reptiliens semblent avoir peu de considération pour nous en tant qu’êtres vivants. Ils pensent que nous sommes aussi laids et répugnants que nous l’avons dépeint, et que nous, la race humaine, sommes « aussi précieux que les mauvaises herbes. »] Cependant, ils semblent considérer certains d’entre nous comme des biens de valeur. O

n a l’impression qu’ils continueront à nous UTILISER comme ils le jugent bon, ou, si jamais nous devenions un vrai problème en tant que groupe, ils préféreraient nous éliminer plutôt que de s’en occuper. Ils ne nous craignent pas, se considérant de loin supérieurs à nous par toutes les comparaisons. Ils considèrent soi-disant la surface de cette planète comme un environnement toxique et inhospitalier et nous  » permettent  » d’y vivre (comme du bétail ? – Branton), puisqu’ils vivent sous la surface et dans l’espace. [Nous et notre environnement de surface fonctionnons comme un tampon physique ou un bouclier vivant autour de leur maison souterraine.]…

(Note : Certaines sources prétendent que beaucoup de Gris et de Reptiloïdes se déplacent en masse vers des centres souterrains massifs sous les grandes villes humaines dans le seul but d’avoir un  » bouclier humain  » afin de se protéger des armes pénétrant la terre que leurs ennemis d’Andromède, de Pléiade ou autres pourraient autrement utiliser pour les détruire. Cela leur fournirait également une source immédiate de matériel  » biologique  » humain pour tout objectif dont ils auraient  » besoin « . – Branton)

Socialement et culturellement, les Gris et les humains sont TRÈS différents. Ils nous craignent parce qu’ils savent que nous sommes des êtres potentiellement puissants. Cependant, ils insistent sur le fait que nous leur appartenons : Ils disent qu’ils nous ont créés (MENSONGE ! – Branton) et qu’ils ont donc le droit de faire ce qu’ils veulent de nous. Au-delà de ce « droit » originel d’interférer avec nous, ils disent qu’ils ont en plus gagné ce droit par leur contrôle. Parce qu’ils peuvent nous contrôler sur une base individuelle et culturelle à la fois physiquement et mentalement, ils disent qu’ils « nous possèdent ».

Ces attitudes sont de le PROPAGANDE. Leur contrôle sur nous, à quelque titre que ce soit, est en fin de compte très fragile en raison de sa nature même (dépend du fait que nous NE SACHONS PAS que nous sommes contrôlés – Branton).

Leur contrôle est basé sur l’intimidation et la technologie avancée. Plus nous devenons conscients, plus nous sommes difficiles à contrôler, plus il est difficile de nous mentir, plus il est difficile de nous confondre.

Notre technologie serait certainement compétitive par rapport à la leur si nous y avions accès. Une grande partie de la technologie dont nous aurions besoin pour surmonter efficacement cette situation existe maintenant (au sein de l‘establishment militaro-industriel manipulé par les extraterrestres qui fait partie de la technocratie gouvernementale  » secrète  » ou  » corporative  » – Branton). Elle n’est tout simplement pas mise à la disposition du PUBLIC, pour des raisons économiques, ainsi que de « sécurité nationale ».

Les déclarations précédentes sur les Gris sont basées sur des conversations avec eux et sur une longue observation de ceux-ci. Les impressions sur les Reptiliens sont plus générales. Je ne me suis pas engagé dans des conversations avec les Reptiliens [plus grands], bien qu’ils m’aient parfois parlé. La plupart de mon expérience avec eux n’inclut pas de communication directe entre eux et moi. Presque tous mes souvenirs consciemment rappelés des Reptiliens incluent aussi des Gris, qui font habituellement la communication entre nous. Souvent, les Reptiliens semblent être présents pendant les enlèvements en tant qu’observateurs seulement, se tenant à l’écart de l’action, juste pour regarder.

LES GRIS ET LA SOCIÉTÉ BAVAROISE [NAZIE] THULÉ :

Les Gris étaient finalement derrière le groupe THULE [gnostique bavarois] en Allemagne pendant la guerre, et sans doute étaient finalement derrière la politique allemande d’internement et d’extermination des Juifs pendant la guerre. Pensez à l’émotion qui a été générée dans les camps de concentration !

(Note : Les Reptiloïdes et les Gris se « nourrissent » d’émotions négatives comme la peur par une sorte d’osmose. Les bases souterraines communes maintenues par les Reptiloïdes/Gris existeraient sous l’Allemagne comme sous les Etats-Unis. – Branton)

L’UTILISATION DES HUMAINS DE LA SURFACE DE LA TERRE [PAR JASON BISHOP III] :

La plupart des « mordus d’OVNI » pensent que leurs efforts mèneront à une attention sensible des « Autorités » au problème général que les OVNI présentent… le problème de « sont-ils des envahisseurs », « que veulent-ils ici sur terre », et toutes ces autres questions lancinantes. Ils viennent sur Terre pour des choses que les gens de la surface ne connaissent même pas.

La Terre est sur les anciennes routes du commerce spatial. Ils viennent dans les [Complexes de la cité des cavernes] et ils exploitent des mines, fabriquent et font des manipulations génétiques pour former des races croisées serviables.

LES REPTILIENS : Pour la plupart, nous avons affaire à une autre espèce qui est de forme humanoïde, mais qui a un héritage reptilien. Leur élite dirigeante est le « Draco ». Ils ont même des  » ailes  » spéciales, qui sont des lamelles de peau, soutenues par de longues côtes. Celles-ci peuvent être repliées contre le corps. Ils sont également connus sous le nom de  » race de dragon «  et leur symbologie inclut généralement le serpent ailé. Certains éléments de leur espèce n’ont pas d’ailes – la  » classe des soldats  » de l’espèce et les  » scientifiques « .

Ils sont tous  » à sang froid  » et doivent avoir un environnement équilibré pour maintenir la température de leur corps. La  » classe de soldat  » de l’espèce peut s’enterrer dans le sol et attendre de longues périodes afin de tendre une embuscade à leur ennemi. Au besoin, ils peuvent survivre avec un très gros repas pendant quelques semaines ou même une fois par an [en hibernation ou en suspension d’activité].

En tant qu’espèce, ils sont bien adaptés aux voyages spatiaux en raison de leur capacité à hiberner. Ces reptoïdes ont des écailles qui les protègent contre la perte d’humidité. Ils n’ont pas de glandes sudoripares.

Les écailles [scutelles] sont beaucoup plus grandes sur leur dos, ce qui rend la peau imperméable. Les écailles situées ailleurs sur le corps sont plus souples. Ils ont trois doigts avec un pouce opposé. Les yeux sont grands et ressemblent à ceux d’un chat. Ils ont des narines jumelles au bout d’un museau court et trapu. Ce sont surtout des tamanoirs.

La bouche ressemble plus à une fente [sans lèvres], mais ils ont des dents qui se différencient en incisives, canines et molaires. Ils mesurent en moyenne de 6 à 7 pieds de hauteur.

Les humanoïdes reptiliens [amphibiens] interagissent avec la Terre depuis des siècles. Beaucoup de personnes contactées et enlevées décrivent à plusieurs reprises l’insigne d’un Serpent volant sur une épaulette, un insigne, un médaillon ou un casque. La race des serpents vit sous la terre.

LES GRIS : L’espèce reptilienne dirige les efforts de la classe ouvrière, qui mesure environ 1,20 m de haut. On les appelle actuellement les Gris ou EBE, et c’est la plus grande catégorie susceptible d’être rencontrée par les humains de surface…

Ces êtres [les Gris] sont très efficaces dans l’obscurité. Leurs yeux sont plus sensibles à la lumière ultraviolette. Ils ont la capacité de contrôler leur rythme cardiaque. Le rythme cardiaque normal d’un Gris est supérieur à celui d’un humain. La peau semble avoir un contenu métallique et une pigmentation de cobalt inhabituelle. Beaucoup n’ont pas d’organes sexuels externes. Certains ont été élevés pour en avoir.

(Remarque : La plupart des reptiloïdes rencontrés ont été décrits comme n’ayant pas d’organes sexuels externes, mais à quelques occasions, des reptiloïdes ont été décrits comme ayant des organes sexuels externes. Dans presque TOUS les cas où j’ai entendu parler de l’endroit où « ces » reptiloïdes ont été rencontrés, la personne enlevée était une femme humaine qui a été « violée » de force par le reptilien dans une base souterraine ou même dans leur propre maison pendant l’enlèvement – Branton)

Il existe des récits dans les légendes de Babylone, de l’Inde, de l’Égypte, de l’Amérique du Sud, de l’Amérique centrale et d’ailleurs qui révèlent l’influence de cette autre espèce sur la nôtre.

Une variété de croisement Reptilien est particulièrement négative et dangereuse. Cette variété, qui travaille avec le Draco… ne « mange » pas de la même façon que les humains. Ces êtres semblables à des ruches utilisent des substances synthétiques, mélangées à du sang. Ainsi, le lisier est parfois mélangé avec du peroxyde d’hydrogène, qui tue les bactéries et les virus étrangers. Ils peuvent aussi se nourrir de l' »énergie vitale » de ces substances. Ils semblent aussi se  » nourrir  » de l’énergie nucléaire et ont manipulé les humains pour qu’ils développent des sources d’énergie nucléaire qui émettent des radiations. Les méthodes nucléaires impliquent l’utilisation de neutrons pour créer des rayonnements. Les méthodes qui utilisent des positrons n’émettent aucun rayonnement.

Les  » gris  » [le diminutif de  » grosses têtes « ] sont des mercenaires. Ils sont en contact avec les humains dans les  » sociétés secrètes  » et au sein du complexe militaire/gouvernemental. Un « WEB » interconnecté manipule les cultures de la surface de la Terre.

PROGRESSION DU COMMANDEMENT : DRACO [Reptilien ailé] ->DRACO [Non ailé – peau blanche, brune, verte, etc.] -> Gris -> Humains [collaborateurs].

BASES SOUTERRAINES ET STATIONS DE CHEMINEMENT : Les cavernes sous Calvert, Texas, sont utilisées pour certains types d’opérations. Les fermiers et les éleveurs de la région ont rapporté avoir entendu des bruits particuliers venant des profondeurs de leurs pieds.

« Des individus vivant à 8 ou 9 km de Calvert ont été chassés de leurs maisons par le bruit des générateurs. »

En avril 1973, des étudiants qui campaient dans les montagnes de San Gabriel, à l’extrémité ouest du désert de Mojave, se sont sentis  » mal à l’aise  » et ont vu une créature géante ressemblant à un homme. On a fait appel aux chercheurs de l’Institut de recherche sur les OVNI. Ils ont découvert le bruit de machines à engrenages et ce qui pourrait être comparé à une centrale hydroélectrique venant de  » sous le sol de la forêt « . Des bruits de machines en fonctionnement ont été enregistrés en provenance de mines de la région après minuit.

LA RÉSERVE INDIENNE YAKIMA : Au sud-est de Tacoma, dans l’État de Washington, se trouve la réserve indienne Yakima. Une section particulière de 40 milles de large et 70 milles de long, bordée à l’ouest par la chaîne de montagnes Cascade, présente un intérêt particulier. C’est une région de canyons et de régions fortement boisées. La vallée est essentiellement fermée au public et des permis spéciaux sont nécessaires pour y entrer. Le personnel forestier entend depuis des années des sons inhabituels [Dorthea Sturm] provenant du sous-sol. Une zone d’activité intense est connue sous le nom de Toppenish Ridge. Des lueurs ont été observées dans les canyons sombres et restreints. Cette zone n’est pas accessible à pied ou en véhicule. On a vu des embarcations en forme de cigare argenté volant à basse altitude disparaître dans le canyon profond connu sous le nom de Middle Fork du ruisseau Toppenish.

RENSEIGNEMENTS SUPPLÉMENTAIRES SUR LES ESPÈCES GRISES ET REPTILIENNES ET LEURS ACTIVITÉS GÉNÉRALES AVEC LES ÊTRES HUMAINS SUR LA TERRE :

En général, il y a trois sortes de gris : Les Réticuliens, qui mesurent environ 4,5 pieds ; ceux de Bellatrix [dans le système d’Orion] qui mesurent environ 3,5 pieds ; et une autre espèce de Gris d’Orion (Rigelian ? – Branton) qui mesurent entre 6 et 9 pieds…

Le planétoïde qui entre dans notre système solaire en ce moment [il sera là dans les années à venir] a été écrit dans plusieurs grands journaux, et il a été déterminé qu’il est guidé intelligemment et qu’il émane une grande variété de fréquences dans le spectre électromagnétique [ce qui indique qu’il est occupé et a une culture technique]…

En analysant de nombreux cas, il semblerait que les grands Gris aient une base près des îles Aléoutiennes. Les plus grands Gris semblent avoir une influence globale sur les espèces des Réticuliens et aussi sur celles de Bellatrix (à Orion, où résident des hybrides génétiques reptiliens-insectoïdes  » mercenaires  » selon certaines sources – Branton). L’influence sur les humains semble se concentrer sur l’implantation de figures politiques humaines et de ceux qui contrôlent les groupes de pouvoir planétaires…

Vous vous souvenez que les  » mutilations  » entraînent généralement le retrait de tout le sang du corps. Cela a été le cas, que le sujet soit un  » animal  » ou un humain. Le sang et les autres liquides sont alors généralement transférés dans des récipients ou des cuves, [avec] d’autres parties du corps. Il existe de nombreux rapports faisant état d’humains dans diverses situations et scénarios qui ont été en contact avec des aliens, ou qui ont été dans des grottes ou des cavernes avec des aliens, et qui ont vu des bidons ou des cuves dans lesquels des parties animales [ou humaines] flottaient, et dans lesquels un fluide rouge-violet était présent comme substance pour mettre en suspension toutes les matières [organiques].

Il y a eu un cas où une femme et ses deux enfants ont été enlevés par les entités de BELLATRIX – les entités appelées  » SM  » ( » Snake Men  » ? – Branton) dans L’AFFAIRE DE L’OVNI, par M. K. Jessup et annoté par Carlos Allende et des  » amis  » – et elle ne voulait pas coopérer avec eux quand ils l’avaient à bord de leur navire.

Leur réponse à ce manque de coopération a été très directe – ils ont tué ses deux enfants. Elle a réussi à courir dans un couloir et est entrée dans une pièce où elle a vu une cuve pleine de liquide rouge et des morceaux de corps d’humains et d’animaux. Elle a vu une autre cuve du même type dans laquelle le liquide était agité, et en regardant dans la cuve, elle a pu voir des Gris qui se balançaient de haut en bas, presque nageant, absorbant les nutriments à travers leur peau. Il y a aussi l’utilisation de H2O2 [molécules d’eau avec un atome d’oxygène supplémentaire ajouté] dans les cuves afin d’aider à préserver le liquide d’une dégénérescence rapide.

Ces entités ont enlevé des humains pendant de nombreux siècles – ces entités considèrent la Terre comme une grande ferme, et ont essentiellement élevé et récolté des humains et apparemment enlever des humains pour les ramener sur leur planète d’origine afin de les élever dans une sorte de scénario d’élevage…

(Note : Je serais d’avis qu’en temps de guerre entre les forces humanoïdes et reptiloïdes, les forces humaines devraient d’abord offrir à l’ennemi une chance de se rendre sans condition en établissant un calendrier raisonnable pour le faire. Si elles refusent une fois le délai atteint, alors l’éradication complète des formes de vie reptiliennes serait justifiée SI elles représentent une menace continue pour la vie humaine et ne peuvent pas être prises vivantes, spécialement à la lumière des révélations ci-dessus ainsi que des révélations générales tout au long de ce volume. Des exceptions pourraient être faites si des vies humaines sont en jeu – par exemple si la vie d’esclaves humains et hybrides qui servent au plus bas de la  » hiérarchie  » est en jeu – et des attaques surprises pourraient être menées dans ces cas, en prenant soin de ne pas blesser de captifs humanoïdes dans le processus.

Les vies humaines doivent passer en premier, les vies reptiliennes étant secondaires. Je ne préconise pas l’extermination complète des races reptiliennes, bien que je préconise leur soumission complète, car je crois qu’elles ont prouvé qu’on ne peut pas leur faire confiance pour errer  » à l’état sauvage  » dans tout l’univers en s’ingérant dans les affaires d’innombrables mondes. La vengeance de diverses cultures humaines dans toute la galaxie contre des ennemis reptiliens pourrait les satisfaire pendant une courte période, mais la vengeance ne restituera pas ce que ces  » parasites  » leur ont volé. L’extermination totale des races  » serpent  » serait un gaspillage de bons  » muscles  » qui, à mon avis, pourraient autrement être canalisés pour SERVIR les races humaines qui ont été maltraitées par les Gris et les Reptiloïdes.

Que les « espèces reptiliennes conquises » qui survivent aux diverses batailles et sont faites prisonnières deviennent les serviteurs inconditionnels de ces races humaines – dans toute la ou les galaxies – qu’elles ont dévastées dans le passé. Qu’ils RETOURNENT ce qu’ils ont détruit avec leur propre  » sueur  » reptilienne. Comme ils nous ont fait, qu’il leur soit fait sept fois la même chose !

Quant à un assaut conjoint Terriens-Fédération contre les bastions collectivistes reptiliens, QUAND le temps viendra où une telle possibilité se réalisera, la première  » cible  » devrait être les systèmes souterrains de la planète TERRE. Une fois que ceux-ci seront complètement  » nettoyés  » avec LA LUNE et MARS, alors RIGEL et BELLATRIX ORION devraient être ciblés, suivis par ALPHA DRACONIS et EPSILON BOOTES, et aussi ZETA II RETICULI et CAPPELLA, et tout autre bastion qui pourrait être connu au cours du temps. – Branton)

Il y a des indications pour que le rituel de l’Eucharistie est un reflet des rituels antérieurs où les extraterrestres mangeaient le corps des humains ou se nourrissaient de leurs énergies.

L’expression  » nourriture des dieux «  prend un nouveau sens lorsque ces facteurs sont compris.

Le véritable « nectar des dieux » que les extraterrestres impliqués semblent apprécier le plus est une substance qui est prise sur des humains fraîchement tués. Cette substance est générée au moment de la mort par la forte poussée d’adrénaline. Cette poussée d’adrénaline dans le corps s’accumule à la base du cerveau [le tronc cérébral] et certains extraterrestres se nourrissent de cette substance comme si elle était une sorte de drogue ultime pour leur espèce particulière. Cette substance est plus puissante chez les ENFANTS HUMAINS…

Dans le système Draco, il y a d’autres types d’entités qui ont visité la Terre dans le passé.

Ces entités ont été décrites par John Keel dans son livre THE MOTHMAN PROPHECIES, publié dans les années 1970. Les Draco mesurent environ 8 pieds de haut et ont des appendices ailés qui sortent de leurs épaules, une peau écailleuse foncée et des yeux rougeoyants. Ils ont la capacité de voler et opèrent habituellement la nuit. Ces entités, ainsi que l’élite des autres espèces reptiliennes [qui ont également des appendices ailés] ont été la source de certaines des légendes du passé concernant les gargouilles et les walkyries. Il est également évident que certaines des qualités attribuées aux vampires ont également été prises de ces créatures.

(Interjection : Ces reptiliens « d’élite » ont reçu de nombreux noms : Gargouilles, Mothmen, Hommes-oiseaux, Draco ailé, Serpents ailés, Ciakars, etc. Une de ces créatures qui a été décrite par une femme enlevée – qui a été emmenée dans un système souterrain à plusieurs niveaux sous le camp Hero à Montauk Point, Long Island – a été décrite comme suit.

Je ne donnerai que la description de la créature elle-même, un extraterrestre qu’elle a rencontré à l’intérieur de la base qui serait entretenue par des  » nazis  » européens et américains travaillant sous la Société Thulé bavaroise. Cependant, je ne divulguerai aucun détail personnel sur cette femme, conformément à son souhait de garder confidentiels les détails généraux de l’enlèvement :

« … Ce que je vois est une créature d’environ 1,80m de haut… ses oreilles sont grandes et pointues en haut. Ses yeux sont jaune-or vif et semblent briller. Il a des dents pointues et une grande ride sur le front et il a une QUEUE ! Il vient vers moi… Je n’ai jamais eu aussi peur de ma vie. Il vient au pied de la table. Il enlève mon short et le bas de mon maillot de bain… il pousse mes jambes ouvertes et me tire vers lui. Son visage est si près du mien… j’ai envie de crier, mais ce n’est que dans ma tête. J’entends un bruit râpeux venant de lui. Il met quelque chose en moi et j’ai l’impression d’être déchirée. Il aime voir à quel point je suis terrifiée… ça lui donne beaucoup de plaisir. Ça fait tellement mal… je dois m’éloigner dans ma tête pour aller dans un endroit sûr… j’y vais. »

Plus de détails sur l’extraterrestre :

« Cadre » : très grand…plus proche de 7′ que 6’… bien proportionné…sauf que les épaules étaient très larges par rapport à la taille…torse et jambes bien musclés…je vois une sorte d’appendice qui me rappelle des ‘ailes’ dépassant de derrière les épaules…il y a ce qui semble être une ‘queue’ s’étendant du dos…le diamètre de la queue serait d’environ 3″-5″…Je ne vois pas ses pieds…et je ne me souviens pas d’un pénis…J’ai l’impression que mon esprit ne me permet pas de voir cela à cause du traumatisme qui y est associé.

 » Peau/Textures : la couleur de la peau est gris-vert… sombre… quelque peu  » grasse  » mais avec la sensation de  » squames « … l’odeur qu’il émet est putride… il ne porte aucun vêtement, mais il y a quelque chose sur sa poitrine qui me rappelle une  » armure  » mais cela semble être une protection naturelle et non un ajout matériel.

« Visage et tête : la taille de la tête est proportionnelle au corps… il n’y a pas de cheveux… il y a une grande crête ou un lambeau de peau sur le front juste au-dessus des yeux, s’étendant sur le front… les yeux sont jaune-or et ‘brillent’… légèrement en forme d’amande avec les pupilles fendues verticalement… le nez et la bouche dépassent légèrement donnant l’apparence d’un ‘museau’… les dents sont pointues… les oreilles sont surdimensionnées par rapport à la tête et les pointes s’étendent au-dessus de la tête et arrivent à un point.” – Branton)

[C’ÉTAIT GÉNIAL…..] ESPÈCE ALIEN DU SERVICE DE SOI :

[Il y a quelques] 22 sous-espèces de Grays… [Dans la plupart des cas] leur tube digestif est inutile. La nourriture est ingérée en étalant un mélange de produits biologiques sur l’épiderme. Les sources de nourriture [comprennent] des parties de bovins [et d’humains] chirurgicalement enlevées par la technologie de la lumière [laser] et distillées dans un bouillon à haute teneur en protéines. Ces types de Grey sont appelés les  » Croisés d’Orion  » ou les  » Markabiens « . Sources : Rigel, Ursa Major, Draconis, Reticulum. Les Draconiens sont de nature Reptilienne ; l’élite a des appendices ailés sur le dos…

La conscience de masse des organismes gouvernementaux qui coopèrent avec les Rigéliens n’a pas réussi à réaliser qu’il n’est pas à l’avantage des aliens de donner aux Soviétiques ou aux États-Unis un avantage dans la  » course aux armements « . Ces aliens ont donné à la technologie américaine une technologie défectueuse. Une grande partie de la technologie ne peut être exploitée que par les Gris.

Ils contrôlent les gouvernements en prenant des sujets probables et en les implantant, en manipulant leur carrière et en les élevant au sein de la structure sociétale à des postes de pouvoir et/ou à une position de leader de l’opinion publique.

Lorsqu’un candidat humain est contrôlé par une thérapie d’inculcation, ils le font souvent  » sortir de sa tête  » et stockent sa conscience/individualité [ou sa matrice âme/chakra], tandis qu’une intelligence créée artificiellement est placée dans la tête du corps du candidat [par des implants d’intelligence électronique] pour mener des opérations secrètes contre la population humaine.

Les humains implantés comme témoins sont endoctrinés dans la croyance qu’ils sont supérieurs aux autres humains (ce qui conduit à des schismes au sein du  » corps  » de l’humanité, entraînant des guerres comme dans le cas des atrocités racistes germaniques des première et deuxième guerres mondiales, des politiques eugéniques de réduction de la population, etc. – Branton).

Les aliens donnent alors aux humains de la technologie OU les aident à se procurer des armes pour les utiliser les uns contre les autres (l’ancienne stratégie du  » diviser pour mieux régner « , comme dans le cas des forces nazies dont les chefs d’élite ont maintenu un traité avec l’empire chtarien  » Komogul-II  » ou  » Gizeh « , un collectif commun humanoïde-reptiloïde opérant depuis le sous-sol des déserts d’Égypte. – Branton). Tout le personnel clé [de la NSA, etc.] est implanté et contrôlé par l’espèce exotique.

Si l' »élite » réussit, ils sont utilisés comme « prêtres et gardiens » de la planète ESCLAVE. S’ils échouent [Hitler], ils sont trahis et jetés aux loups…


La première étape de leur plan Un seul monde est d’utiliser la guerre biologique pour débarrasser la planète des indésirables.

(Note : Il est intéressant de voir comment les fléaux ont souvent accompagné historiquement l’apparition des  » comètes « , comme nous le verrons plus loin dans cette section. – Branton).

La guerre biologique est hors de contrôle. La décimation de la population place le reste de la population sous son contrôle…

Ils couvrent les couples de frissons sexuels et sont attirés par les aberrants et les déviants sexuels (se nourrissant de leur énergie sexuelle orgasmique négative, comme le font – selon les légendes – les  » démons  » vampiriques incube et succube qui ont été enregistrés à travers l’histoire. – Branton)…

Les Markabs utilisent le sexe, la douleur, les drogues et la peur comme éléments obsessionnels pour abréger les humains…

En parvenant à une compréhension approfondie de la capacité d’une entité hostile à porter plusieurs visages, elle démasque et perd sa capacité à influencer négativement…

LES ESPÈCES EXOTIQUES – LE SERVICE D’AUTRUI :

…Les Procyoniens ont la capacité de voyager dans le temps et les niveaux de densité, ainsi qu’entre les deux. Les entités rigéliennes n’ont pas cette capacité. Elles dépendent des vaisseaux à rayons pour les voyages interstellaires. Les Procyoniens voyagent ‘astralement’ d’un endroit à l’autre [perception à perception] comme une fonction naturelle… L’humanité, en tant que conscience de masse, peut créer le destin qu’elle choisit de se créer…

DES SCÉNARIOS DE SERVICE À SOI-MÊME :

Généralement, les individus sont pris et soumis à des tests, des examens et des manipulations. Des implants de surveillance et de contrôle biologiques sont insérés et l’individu est ensuite libéré. Il y a aussi eu des cas où des humains ont été mutilés [de la même manière que le bétail] alors qu’ils étaient encore vivants – des parties de leur corps ont été littéralement tranchées – afin de sécuriser du matériel biologique pour l’alimentation ou des projets génétiques sous contrôle alien [Grey]…

ENLÈVEMENTS MULTIPLES – TÉMOINS MULTIPLES


L’enlèvement n’est pas nécessairement une expérience que l’on subit seul. En fait, une étude montre que dans 24 % des cas examinés, il y a eu plusieurs témoins de l’enlèvement. Il y a eu un cas au Connecticut où sept personnes de trois voitures différentes ont été impliquées dans un enlèvement.

Un autre cas concerne 221 soldats de l’armée américaine à Fort Ord en 1961. Dans ce cas, les soldats étaient en exercice lorsqu’une ou plusieurs embarcations sont descendues et les ont enlevées, implantées et laissées hébétées sur le sol. Certains des soldats ont levé les yeux et ont vu les disques s’envoler et vomir, ce qui indique une réponse programmée insérée par les extraterrestres.

(Note : Ce n’est pas le SEUL cas d' » enlèvement et d’implantation en masse  » de personnel militaire. Plusieurs cas de ce genre ont été signalés ou évoqués. Souvent, ces enlèvements massifs ont lieu à proximité d’installations militaires où il existe des installations souterraines « mixtes ». Dans certains cas, le personnel a décrit la paralysie soudaine de plusieurs militaires, hommes ou femmes, et a effacé le souvenir de Greys en lévitation à travers des plafonds grâce à une sorte de déphasage dimensionnel équivalent à la technologie de la Philadelphia Experiment, et essentiellement la procédure d’enlèvement  » traditionnelle « , sauf à une échelle beaucoup plus grande.

C’est sans doute ainsi que les extraterrestres maintiennent un contrôle mental collectif sur les niveaux sensibles de l’armée afin de maintenir ce personnel militaro-industriel sous leur  » charme « , surtout s’il existe une  » menace  » potentielle que la technologie interplanétaire que les militaro-industriels développent risque d’être divulguée au domaine public. – Branton)

Alors que les troupes sortaient de l’étourdissement, environ 600 troupes fraîches de Fort Ord sont descendues sur eux et les ont séquestrés avec leurs familles pendant un certain temps.


Cette opération impliquait une connaissance préalable de la part de l’armée américaine – ils avaient déjà un plan en main pour utiliser des soldats afin de séquestrer d’autres soldats en cas d’enlèvement massif. Le fait d’arriver avec 600 hommes immédiatement après un enlèvement de masse suggère que les choses étaient extrêmement organisées au départ – souvenez-vous, nous sommes en 1961…

Nous avons également de nombreux cas de personnes enlevées par des Gris [celles enlevées par des Gris] qui ont été contactées par des Blonds après une longue expérience avec les Gris. Elles ont ensuite été protégées d’une manière ou d’une autre de l’influence des Gris, apparemment sauvées des Gris par les Blonds, souvent grâce à la technologie des implants…

Chapitre à suivre, dans la 2ème partie

Nouveauté

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email

Articles similaires

Recevez la Newslettter

Vous souhaitez être informés des bons plans, découvrir les meilleurs articles du réseau Elishean et recevoir des conseils pour optimiser l'Ascension. C’est très simple, inscrivez-vous...

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

2020 Année de la Kundalini

Articles Phares

Suggestion Amazon