A la Une Peuples de la BIBLE Terres Sacrées

Les 400 portes mystérieuses de Khaibar

C’est à Harrat Khaybar, une région désertique du centre-ouest de l’Arabie saoudite que les archéologues ont fait l’incroyable découverte de plus de 400 structures en pierre ressemblant à de grandes portes. Cependant, ils ne savent pas exactement à quoi elles servaient ni de quand elles datent précisément.

Ces structures font entre 13 et 518 mètres et comportent pour certaines des traces de lave – ce qui laisse penser aux scientifiques qu’elles pourraient dater d’il y a 7 000 ans. Certaines d’entre elles ont été retrouvées près d’un volcan autrefois en activité. Ces mystérieuses portes, découvertes grâce à des images satellites « semblent être les plus anciennes structures créées par l’homme dans le paysage », note M. Kennedy, professeur à l’université d’Australie-Occidentale, ajoutant qu’ « aucune explication évidente de leur usage ne peut être discernée ».

Elles ont été retrouvées « presque exclusivement dans des champs de lave sombres et inhospitaliers avec peu d’eau ou de végétation, des endroits apparemment parmi les plus hostiles à notre espèce », affirme M. Kennedy.

Une zone qui aurait toutefois pu être habitée auparavant.

Un travail de terrain va devoir être effectué par les archéologues afin d’en savoir plus sur ces mystérieuses portes du désert saoudien.

Les sables de l’Arabie saoudite cachent de nombreux secrets

La péninsule arabique couvre une superficie de trois millions de kilomètres carrés, ce qui correspond à plus de quatre fois la France. Les scientifiques continuent de faire des découvertes surprenantes dans cette région.

Le professeur David Kennedy de l’Université d’Australie-Occidentale a annoncé une trouvaille émouvante: en regardant des images satellites du champ volcanique d’Harrat Khaybar, il y a découvert près de 400 constructions en pierre.

La taille des constructions varie de 13 à 518 mètres. Les scientifiques les appellent des «portes» en raison de leur forme: deux piliers verticaux reliés par une ou plusieurs barres verticales.

Les portes sont faites en pierre et ses murs sont bas, a écrit David Kennedy dans un article qui sera publié dans le numéro de novembre de la revue Arabian Archaeology and Epigraphy.

Ce seraient les constructions créées par l’Homme les plus anciennes dans la région et aucune explication évidente de leur fonction ne peut être discernée.

A l’époque de la sortie d’Egypte, des Hébreux se seraient installés dans la région de Khaibar.

Ces « fils de Moïse » se sont réunis en tribus dont les plus célèbres, parmi la vingtaine que comptait la région, sont les Banou Nadir et les Banou Qouraysha, appelées les « kahinim » ou prêtres, les Banou Qaynouqa et les Charamat.

Y aurait-il un lien entre ces portes mystérieuses et les hébreux sortis d’Egypte ?

sources :

https://www.ulyces.co/
https://fr.sputniknews.com
http://www.terrepromise.fr/2017/10/19/a-la-recherche-des-juifs-de-khaybar-periples-des-voyageurs-juifs/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2017/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

ISOLATION + CHAUFFAGE pour 1 euro. Nouveau dispositif 2020

Vérifiez votre éligibilité !

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares