A la Une Atlantide Conspirationisme

Les 10 Rois qui dirigeront le NWO et les 10 régions de l’Atlantis

L’Atlantide fut détruite en 9650 av. J.-C., selon Platon qui tenait ses informations de Solon, qui les tenait lui-même des prêtres de Sais.

Platon est la source clé. Il raconta l’histoire, qui lui fut contée par son grand-père Solon, dans deux livres, le Timée et le Critias. Solon avait voyagé en Egypte aux alentours de 560 av. J.-C.. C’est un groupe de prêtres de Sais qui lui contèrent ce mythe, l’ayant eux-même appris d’anciennes tablettes et d’écrits sur des colonnes de temples.

« Dans des jours très reculés, lorsque l’océan était navigable, il y avait une île au-delà du détroit que l’on nomme ‘les colonnes d’Hercules’. Cette île était plus large que la Libye et l’Asie réunies… »

D’après Platon, l’Atlantide était gouvernée par dix rois, avant sa disparition.

La mythologie égyptienne stipule, qu’à l’origine, dix dieux-rois régnaient sur un pays étranger. Ils les nommaient ‘Auritéens’.

L’historien phénicien Sanshuniathon (1193 av. J.-C.) nommaient ces mêmes rois ‘Alétéens’, six cents ans avant la naissance de Platon. Ceux-ci peuvent être comparés à différents dieux de la mythologie grecque (il y a énormément de similitudes entre les mythologies égyptienne, grecque et nordique).

Les textes anciens (on en retrouve de nombreuses versions en Egypte, Grèce et Mésopotamie) font références à ces dix dieux-rois et évoquent également la liste de leurs successeurs. Le remplacement eut lieu approximativement en 9850 av. J.-C.. Certains textes égyptiens dévoilent également une carte de l’Atlantide montrant sa capitale de forme arrondie.

kircher carte du ùondeLa carte d’Athanasius Kircher (prêtre jésuite, 1601-1680), produite en 1665, est basée sur une ancienne version égyptienne, incluant également une partie de l’Amérique du Nord afin de mieux pouvoir se situer. De nombreuses autres reproductions de cette carte furent réalisées. (Le Sud est en haut et le Nord en bas)

Le Grec Manethon traduisit la liste des rois égyptiens en 250 av. J.-C.. On peut également retrouver cette liste des dieux-rois dans le temple d’Osiris à Abydos, sur la pierre de Palerme (document de la V° Dynastie) et dans le papyrus de Turin (document de la XIX° Dynastie).

Après avoir comptabilisé que le nombre d’années qu’a couvert le règne des rois s’élevait à 36 525 ans (qui correspond à la période de l’Homme de Cro-Magnon), il évoque la première lignée de princes, les Auritae (ou Aletae, selon Sanchuniathon), à qui il concède la nature de demi-dieux.

Il établit ensuite une ligne chronologique du règne des dieux, débutant avec Ptah et Ra, terminant avec Horus. Cette liste nous donne également une comparaison avec les dieux/titans grecs, Hephaistos et Helios, terminant par Horus (une divinité grecque mineure. Le Roi Horus règna apparemment sur la Grèce et sur l’Egypte à un certain moment).

Manethon insiste sur le fait que le premier roi ne règne pas sur l’Egypte mais sur un pays étranger dont cette dernière était manifestement la colonie.

PTAH . . . . Hephaestus
RA . . . . . . .Helius
SU . . . . . . .Agathodaemon
SEB. . . . . . Cronus
OSIRIS . . . Osiris
SET. . . . . . Typhon
HORUS. . . . . .
THOTH. . . . . .
MA . . . . . . . . .
HORUS. . . Horus

thothLa légende accorde au Roi Thot l’invention de l’écriture, la rédaction de nombreux livres et son règne sur un ‘île de feu à l’Ouest’. Le Livre de Morts contient certains de ses écrits.

L’ancien mot égyptien pour ‘Cronos’ est ‘Seb’, qui sera rebaptisé par la suite ‘Repha’. Ce nom apparaît dans l’Ancien Testament en tant que ‘Rephan’ ou ‘Raiphan’.

Le mot hébreu pour géants/titans est Repha-im.

Dans les mythes grecs, les Titans sont les fils de Cronos.

Dans les mythes grecs, Zeus combattit Cronos et vaincu les Titans en envoyant une boule de feu dans le ciel qui enflamma les terres et fit bouillir les eaux. Après la défaite de Cronos, Zeus l’emprisonna à Tartaros (Selon Homer, Tartaros se situe à l’Ouest de Gibraltar, dans la partie sud de l’Océan Atlantique).

Platon décrit les Atlantes comme étant, au commencement, des personnes nobles mais devenus peu à peu cupides, matérialistes et belliqueux. Cronos a introduit les lois, la notion de ville et l’agriculture dans le pays. Zeus, qui était en réalité le fils de Cronos, se cachait sur l’île de Crête, grandissant dans l’espoir de vaincre un jour son père. Il combattit son père pendant dix ans avant de recevoir de ‘grands éclairs de lumières’ qui pouvaient secouer la terre et détruire des villes entières.

D’après Platon, les Atlantes tenait leur apparence de demi-dieux de Poséidon qui tomba amoureux de la nymphe Cleito.

Il lui construisit un palais sur une montagne de l’Atlantide et eurent ensemble cinq paires de jumeaux dont l’aîné s’appelait Atlas, d’où l’on tira le nom de l’île.

Note : Nous pouvons pardonner à Platon et son grand-père l’ajout de licences artistiques à leur version de l’histoire.

L’Atlantide biblique

« Lorsque les hommes eurent commencé à se multiplier sur la face de la terre, et que des filles leur furent nées, les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu’ils choisirent… Les géants étaient sur la terre en ces temps-là, après que les fils de Dieu furent venus vers les filles des hommes, et qu’elles leur eurent donné des enfants : ce sont ces héros qui furent fameux dans l’Antiquité… »

(Genèse 6,1 – 2,4)

Après quoi l’Homme devint extrêmement méchant et fut éradiqué par un déluge. Le mythe mentionne que l’axe de la terre se déplaça et celle-ci fut secouée par de nombreux cataclysmes. (Enoch LXIV 1-3).

Deux des versets les plus surprenants de l’Ancien Testament concernent l’Atlantide. Les passages se trouvent dans le Livre de Job. Dans la version de la Bible du Roi Jacques, voici à quoi ressemble ce passage :

« Les choses mortes se forment sous les eaux et les habitants de celles-ci; L’enfer est nu devant lui, l’abîme n’a point de voile…» (Job 26:5-6)

Dans la version originale (en Hébreu), le premier mot est, en réalité, ‘Rephaim’, faisant référence aux descendants de Repha. Dans d’autres mots, il s’agit d’une référence directe aux fils du Roi Cronos – les fameux Titans de la mythologie grecque. Le terme hébreu traduit par ‘se forment’ aurait du être traduit par ‘tremblent’ ou ‘se tordent’. Quel changement cela apporte ! Tenant compte de ces nouvelles donnes, nous pouvons maintenant lire :

« Les Titans tremblent sous les eaux et les habitants de celles-ci. L’enfer est nu devant lui, l’abîme n’a point de voile… »

Le docteur James Moffett de l’université d’Oxford en propose l’interprétation suivante :

« Avant lui, les Titans tremblaient sous les eaux, dans leur prison. L’enfer s’ouvre devant lui les régions inférieures sont dévoilées… »

L’Atlantide d’Einstein

Albert Einstein étudia la question de l’Atlantide durant les années 1950, mais mourut en 1955.

Il était bien décidé à trouver des preuves solides concernant des faits géologiques et paléontologiques permettant de découvrir où se situait le continent englouti. Il travailla en collaboration avec Charles Hapgood.

Einstein écrivit la préface du livre d’Hapgood « Earth’s shifting crust : A key to some basic problems of earth science » (publié en 1958 par Pantheon Books, New York)

L’Atlantide indienne

Dans les légendes hindoues, une île de divinités fut détruite durant une guerre opposant les dieux et les Asuras (géants). Ce récit se rapproche fortement du mythe grec des dieux contre les Titans.

Le Vishnu Purana (2000 av. J.-C.), un texte sanskrit, évoque ‘Atala’, ‘l’Ile Blanche’, et la situe géographiquement à 24-28° Nord. La longitude ne fut pas transcrite.

Le Mahabharata (autre texte sanskrit) parle d’une guerre atroce qui fit sombrer Atala. Elle est également surnommée l’ »Ile Blanche » dans ce récit. Une île d’une grande beauté située dans l’océan de l’ouest y est décrite. Le texte décrit également ‘Tripura’, une capitale à la forme circulaire qui fut détruite par le feu avant d’être engloutie.

L’Atlantide de l’Homme de Cro-Magnon

L’Homme de Cro-Magnon apparut dans l’ouest de l’Afrique et l’ouest de l’Europe en 35 000 av. J.-C.. On considère qu’il y a quatre étapes d’intelligence croissante des peuples Cro-Magnon. Les anthropologistes ont également classifié en quatre catégories les outils et artéfacts retrouvés dans les Açores et autres îles de l’Atlantique. L’une des manières de déterminer l’intelligence est de mesurer la taille du ceveau en c.c..

La plus grosse boite crânienne de Cro-Magnon retrouvée avait un volume de 1743 c.c. (ce qui est plus élevé que la moyenne des boîtes crâniennes de l’homme moderne). Ces premières étapes de Cro-Magnon sont parfois intitulées ‘Paléo-Atlantique’.

L’art des cavernes dans les Pyrénées en France et en Espagne est de type ‘Cro-Magnon’. Lorsque certaines peintures de ce type furent découvertes, beaucoup pensèrent qu’il s’agissait d’un canular. Certaines peintures représentent des hommes vêtus de tenues bien taillées portant parfois des sortes de chapeaux, ayant les cheveux et la barbe coupés. Des aiguilles en os et des rasoirs furent retrouvés. Des notations sur des ossements décrivent les cycles lunaires et certains phénomènes astrologiques. Cro-Magnon fut également le premier à cultiver, il fabriquait des instruments de musique évolués et construisait des maisons (15 000 av. J.-C.).

La dernière étape d’évolution fut la plus longue, aux alentours de 10 000 av. J.-C.. Le Cro-Magnon de cette époque constitua les bases de l’Homme Moderne.

Les étapes d’évolutions et leur localisation suggèrent que ce peuple pu migrer de l’Atlantide. 10 000 av. J.-C. marque également la fin de l’Age de Glace, qui compta un nombre record de tremblements de terre (selon les géologues), l’extinction de nombreuses races et des perturbations géomagnétiques qui causèrent un glissement des pôles.

La fonte des glaces, en cette période, causa d’énormes inondations. voir l’érosion sur le sphinx par exemple .

L’Atlantide était dirigée par les Néphilims, oui; donc la connexion Néphilim/Atlante est juste. Et les Annunaki sont des nephilims. À vrai dire, ils gouvernaient le monde jusqu’au déluge.

Trop de gens ont en trop haute estime ces vieilles époques Atlantéennes et autres. Et leurs descendants des derniers deux mille ans: Mayas, Aztèques et les autres. Si vous observez ces cultures, et les photos de leurs divinités QUI RÉCLAMAIENT DES SACRIFICES HUMAINS (oups !), vous verrez qu’ils sont EXACTEMENT COMME LES REPTOÏDES.

Vous voulez toujours atteindre le Tiahuanaco du passé? Cette civilisation était vraiment la pire des reptiliennes en Amérique du Sud. Leurs «dieux soleils» étaient tous reptiliens. REGARDEZ LES IMAGES DE CETTE CULTURE ENCORE, particulièrement comme elle l’était à Mexico, au Mexique. Des vierges sacrifiées aux nouvelles et pleines lunes?

Maintenant, quel groupe de notre époque fait exactement la même chose? Les illuministes Sataniques, voilà qui. Illuministes Sataniques Reptiliens. Ouf…

Lorsque Jim Morrison des Doors chantait « ride the snake, the ancient snake », il parlait de ces cultures, les Indiens d’Amérique du Sud et du SUD-OUEST AMÉRICAIN.

(…)

Les Emims étaient des hybrides génétiques qui dirigeaient l’ère prédiluvienne, pré-Atlantis, et dirigeaient aussi le 7ème royaume d’Atlantis. Ils étaient énormes, vicieux, mangeaient des humains et assassinaient à volonté.

(…)

Aussi, ils veulent ravoir l’ancien Atlantis. Les dix régions de l’enfer qu’ils dirigeaient jadis sur la surface de la terre, avec ces marchands venus de l’enfer.

femaLorsque vous regardez les cartes de la FEMA, vous verrez que le monde est DIVISÉ EN DIX RÉGIONS, tout comme l’ancien Atlantis.

Tel est le but du nwo dirigé par des hybrides clones sans âmes et sous possession néfélims lors de messes noires incubatoires ils introduisent à l’intérieur de ces clones des esprits ou djinn ainsi , ils agissent dans notre monde sans être inquiétés ni repérés vous comprenez pourquoi ils aiment le nucléaire et la guerre, ils n’ont pas de chakras du coeurs et ne ressentent aucune émotion ils détestent l’humanité car ils ont été déchus eux les constructeurs des pyramides à travers le monde .

Daniel 7:20: « et sur les dix cornes qu’il avait à la tête, et sur l’autre qui était sortie et devant laquelle trois étaient tombées, sur cette corne qui avait des yeux, une bouche parlant avec arrogance, et une plus grande apparence que les autres. »

Daniel 7:24: « Les dix cornes, ce sont dix rois qui s’élèveront de ce royaume. Un autre s’élèvera après eux, il sera différent des premiers, et il abaissera trois rois. »

http://rustyjames.canalblog.com/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer l’auteur, la source et le site : http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

ISOLATION + CHAUFFAGE pour 1 euro. Nouveau dispositif 2020

Vérifiez votre éligibilité !

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares