Kabbale Les Lettes Hébraïques Spiritualité - doc

Le Secret de la lettre SHIN 2 – Cours de Zohar 3 bis

shinNous avions vu des textes disant que celui qui fait le bien reçoit le bien, et celui qui fait le mal reçoit le mal ; puis un texte disant tout le contraire.

Puis, l’explication d’Abayé résolvant la contradiction apparente entre les deux : la vie juive est faite d’extrêmes ; soit cela va très bien pour nous, soit cela va extrêmement mal car, étant connecté à Dieu qui est infini, le peuple juif est connecté à un bien infini, ou à une difficulté (en réalité, un tikoun), elle aussi infinie. Ainsi, dans la vie d’un homme bien, il y a des moments extraordinaires, et aussi des moments très durs, afin de le nettoyer.


Rabbi Yaakov répond : « il n´y a pas dans ce monde de récompense pour le bien que tu fais » C’est pourquoi on pense que c´est lui qui a écrit la michna « celui qui fait le bien, on lui fait du mal ». Pourtant, ne pas recevoir de récompense n´implique pas que l´on reçoive du mal ! A moins que l´on puisse en déduire que, dans ce monde, si l’on ne reçoit pas de bien, on reçoit forcément du mal. Rabbi Yaakov pense qu’il n’y a pas de juste milieu : ce monde est terrible et, soit on est protégé, soit on est déchiré.

C’est pourquoi il faut être connecté à une force suprême qui nous protège, pour ne pas être livrés à la dureté de ce monde. Rabbi Yaakov enseigne : « Sache que, s’il arrive dans la Torah un commandement te promettant que tu auras une longue vie, on ne parle pas d´un bonheur terrestre, mais du olam haba » (c’est-à-dire ce monde, tel qu´il sera après la Délivrance) Les récompenses qui nous sont promises sont seulement pour après la Délivrance. En effet, dans la Torah, il est dit clairement que l´on aura une longue vie et qu´on nous fera du bien, au sujet de 2 mitsvot : le respect des parents, et faire partir la mère pour prendre les oisillons (mitsva qui nous enseigne à la fois la retenue et le respect de la nature).


Or, Rabbi Yaakov raconte qu’un fils, obéissant à son père, est monté dans un arbre, a chassé la mère pour prendre les oisillons, puis est tombé de l’arbre et est mort. Pourtant, il venait d’accomplir ces 2 mitsvot à la fois ! « Où est le bonheur qu’on lui avait promis ? Et où est sa longue vie ? » Comme la Torah ne peut pas mentir, cela nous prouve que ces promesses concernent la vie sur terre après la Délivrance.

Nouveauté

rav Dynovisz

http://www.ravdynovisz.tv/

lettres hebreu

Print Friendly, PDF & Email

Articles similaires

Recevez la Newslettter

Vous souhaitez être informés des bons plans, découvrir les meilleurs articles du réseau Elishean et recevoir des conseils pour optimiser l'Ascension. C’est très simple, inscrivez-vous...

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares

Suggestion Amazon