Nouvelle Conscience Nouvelle Terre Religion et Tradition Responsabilité face au Pouvoir

Le patriarche Cyrille: « Jésus Christ est un instrument de l’humanisme »

Рождественское богослужение в храме Христа СпасителяPar La Voix de la Russie |

Les orthodoxes russes fêtent aujourd’hui 7 janvier la Nativité du Christ.

L’Eglise de Serbie, de Géorgie, de Jérusalem, du Saint mont Athos célèbrent la fête avec l’Eglise orthodoxe russe.

Le primat de l’Eglise orthodoxe russe le patriarche de Moscou et de toute la Russie Cyrille félicite traditionnellement les orthodoxes de Russie et du monde russe à l’occasion de cette fête lumineuse.

La fête de la Nativité du Christ tout particulièrement actuelle et importante pour les croyants de Russie et d’autres pays du monde évoque la quintessence du christianisme, souligne le patriarche Cyrille.

« L’image du Christ est sensiblement mythologisé et déformé dans la mentalité séculaire contemporaine. Il est devenu un altruiste incarnant la morale désuète.

Dans le meilleur des cas il est leader spirituel des chrétiens.

Or, nous n’admettrons jamais l’évincement de l’image authentique, évangélique du Christ: Démiurge de notre culture contemporaine.

Christ est un instrument de l’humanisme.

Sans cet exemple nous ne saurons faire face aux nouveaux défis lancés, en premier lieu, aux conceptions traditionnelles et authentiques de l’homme. »

Pour maintenir les valeurs spirituelles tout un chacun doit comparer sa vie à celle du Christ, à la morale chrétienne, aux canons de la foi, affirme le patriarche Cyrille.

« Il est aujourd’hui très important pour nous tous de scruter constamment l’image du Christ, d’ajuster nos pensées et nos actes avec lui. Il nous faut nous inspirer de l’exemple de son amour infini pour les hommes, de sa prière ardente, de son service au Père céleste, de sa modestie et douceur, de son intolérance au péché et de sa tolérance aux pécheurs, de son audace en chagrin et face aux épreuves de la vie terrestre, de sa sincérité et simplicité à l’égard d’autrui, de son don de sacrifice infini qui se manifeste partout.

Dieu ne vient pas dans ce monde comme un tsar puissant et glorieux pour que tout le monde soit à son service et lui fasse plaisir. Il naît humblement dans une caverne qui sert d’étable pour le bétail pour servir aux hommes et donner sa vie au nom de leur salut. »

Le primat de l’Eglise orthodoxe russe a rappelé que c’était aussi une fête de miséricorde et d’amour pour les proches et les lointains, pour les connus et les inconnus.

« Il existe toujours à côté de nous ceux qui ont besoin de notre aide et soutien: nos parents et proches, peut-être nos voisins, surtout ceux qui sont seuls, malades, qui se trouvent dans les hospices, aux hôpitaux accablés de chagrins, de malheurs quotidiens.

Portez-leur la nouvelle radieuse de la Nativité du Christ.

Que votre sourire, votre joie de la naissance du fils de Dieu réchauffent les âmes envahies du froid.

Souvenons-nous dans nos prières des victimes des attentats à Volgograd et à Piatigorsk.

Prions Dieu de convalescence pour les blessés, d’appui pour les exténués, de paix de l’âme aux morts. »

« Que les murs qui séparent les hommes soient détruits ce jour magnifique de la Nativité du Christ : détruits par l’amour pour Jésus Christ et la force de votre amour actif du prochain. Bonne fête, mes bien-aimés ! »,

a dit pour conclure le patriarche Cyrille.

Milena Faoustova

http://french.ruvr.ru/

Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares