Nouvelle Technologie Nouvelle Terre

Le lave-linge sans eau et sans savon

Deux jeunes inventeurs argentins ont mis au point un système de lave-linge utilisant du dioxyde de carbone en état supercritique : un excellent solvant qui remplace l’eau et peut être réutilisé presque indéfiniment.

Laver son linge sans eau et sans savon ?
lave linge sans eau
BN042_eauDésormais c’est possible. Les fabricants ont développé un lave-linge, nouvelle génération, économique et 100% écolo présentant de nombreux avantages :
• il permet de faire des économies d’eau
  (jusqu’à 80 litres économisés par lavage),
• il permet d’utiliser moins d’électricité (la
  machine n’a pas besoin de chauffer l’eau),
• il utilise l’équivalent d’un grand verre d’eau à
  chaque lavage…
lave linge sans eau
Grâce à un système à la pointe de la technologie, ces nouveaux lave-linge utilisent la lumière ultraviolette ainsi que des pastilles détachantes permettant d’éliminer la saleté présente dans les fibres des vêtements. Seul bémol, le lave-linge écolo coûtera plus cher qu’un lave-linge classique, mais le retour sur investissement est très rapide au vu des économies réalisées en termes d’eau et d’énergie.
lave linge sans eau
Le problème de la surconsommation d’eau en est un de taille et les machines à laver dont l’utilisation est en hausse de 23 % depuis les 15 dernières années en Angleterre y contribuent indéniablement. Par exemple, un ménage anglais moyen utilise jusqu’à 21 litres d’eau de façon quotidienne seulement pour le lavage des vêtements. Cela représente en fait 13 % de sa consommation totale et approximativement 455 millions de litres par jour ! (source : Waterwise) Ceci n’est pas surprenant lorsqu’on sait qu’une machine à laver typique utilise à peu près 35 kilogrammes d’eau pour chaque kilogramme de textile à laver ! À tout cela, il faut en plus ajouter l’énergie nécessaire pour chauffer l’eau et par la suite faire sécher les vêtements.

lave linge sans eauNimbus
lave linge sans eau
Et si je vous disais que laver son linge sans eau est désormais chose possible ? Vous auriez peut-être du mal à y croire et pourtant , deux jeunes designers industriels formés à l’université nationale de Córdoba l’ont fait en créant Nimbus.
lave linge sans eau
Remarqué lors de l’exposition d’innovation technologique INNOVAR 2012 en Argentine, le lave-linge baptisé Nimbus est capable de laver le linge sans utiliser une seule goutte d’eau, grâce au CO2 supercritique. Il s’inscrit donc dans les démarches de protection de l’environnement et de développement durable. « Nous voulions créer un produit capable de générer des économies importantes et après avoir mené l’enquête, nous avons constaté que les lave-linge particuliers pouvaient consommer jusqu’à 100 litres d’eau par cycle de lavage », explique Nicolás Araya, l’un des créateurs.
lave linge sans eau
Qu’est-ce que le CO2 supercritique ?
lave linge sans eau
Cet état de la matière particulier est obtenu en portant un fluide au-delà d’une température et d’une pression spécifiques, afin de lui conférer des propriétés intermédiaires entre celles d’un gaz et d’un liquide. Le CO2 supercritique est relativement facile à obtenir, puisqu’il suffit de le porter à une température de 31 °C et à une pression de 73 bars.
lave linge sans eau
Dans ces conditions, le dioxyde de carbone devient un puissant solvant vert, capable de dissoudre les taches et la saleté sans endommager le linge. Pour garantir un nettoyage efficace, un cosolvant biodégradable est également mélangé au CO2.

les solaires
Nimbus en pratique
lave linge sans eau
lave linge sans eauCependant, les coûts engendrés par le système de pression nécessaire à l’obtention du CO2 supercritique se répercutent sur le coût total de la machine.
C’est pourquoi ce lave-linge a été doté d’un tambour de 20 kg et a pour but de remplacer à terme les lave-linge semi-industriels utilisés dans les laveries et les hôtels, consommant jusqu’à 300 litres d’eau par lavage. De plus, les recharges de CO2 dureraient au moins trois mois, ce qui, à l’usage, revient moins cher que les lessives traditionnelles.
lave linge sans eau
Nicolás Araya et Nicolás Vuksanovic expliquent que leur invention évite à la fois le gaspillage d’eau et le recours aux lessives chimiques : « Le CO2 n’est pas un solvant dérivé du pétrole, il ne pollue pas et il s’agit d’une ressource renouvelable. De plus, il est récupéré après chaque cycle de lavage grâce à un système de filtre qui le purifie. »
Le concept est au point, les deux acolytes espèrent désormais que Nimbus séduira un investisseur à défaut de gagner le concours INNOVAR et son prix de 900 000 pesos (150 000 euros).

Autres solutions technologiques à l’étude
lave linge sans eau
Les fabricants de lave-linge rivalisent d’ingéniosité et imaginent des modèles toujours plus économiques.
lave linge sans eau
Grâce à des systèmes de haute technologie, l’utilisation de l’eau devient ainsi inutile (ou presque) pour laver son linge. Pour la remplacer, plusieurs systèmes ont été mis au point : lumière ultraviolette, pastilles en plastique détachantes, ions négatifs… Des techniques de pointe qui permettent d’absorber ou de détruire la saleté contenue dans les fibres des vêtements.
Une version écologique et grand public du fameux nettoyage à sec !

Orbit : la machine à laver à lévitation magnétique
lave linge sans eau
Même les machines à laver les plus efficaces consomment beaucoup d’eau et d’énergie, sans parler du temps nécessaire pour s’occuper du linge. Le concept de machine à laver à lévitation magnétique du designer Elie Ahovi pourrait bien changer tout cela… Fonctionnant sans eau, sans savon et en silence, la machine à laver Orbit ne nécessite que quelques minutes pour nettoyer à sec tous les vêtements.
lave linge sans eau
lave linge sans eauOrbit se compose d’un anneau (qui fait office de batterie) à travers lequel circule un courant électrique et d’un tambour sphérique qui sert à maintenir les vêtements en place. Ce dernier est fabriqué en métal supraconducteur qui une fois refroidi à très basse température par de l’azote liquide voit sa résistivité électrique tomber à zéro et se met à léviter et à tourner au centre de l’anneau.
lave linge sans eau
Le tambour sphérique contient de la glace sèche (ou glace carbonique), la forme solide du CO2. Cette glace carbonique est sublimée, c’est-à-dire qu’elle passe de l’état solide à l’état gazeux sans passer par l’état liquide, puis elle est projetée à haute pression dans les vêtements sales. D’après une technique déjà connue, le CO2 se charge de retirer la saleté et les graisses des vêtements. Les éléments indésirables sont ensuite filtrés dans un tube lavable. Grâce à cette réaction chimique, les vêtements sont propres et sans odeur en seulement quelques minutes.
lave linge sans eau
Le concept Orbit fonctionne en circuit fermé. Le CO2 est aspiré et transformé à nouveau en glace sèche par condensation (pas besoin de le remplacer) et la batterie de l’anneau se recharge par induction lorsque le tambour tourne. Bien entendu, il ne s’agit pour le moment que d’un concept mais qui reste tout de même assez proche du possible…

Où trouver un lave-linge sans eau ni savon ?
lave linge sans eau
En 2012, les lave-linge sans eau ne sont pas encore disponibles sur le marché et sont encore à l’état de prototypes. Certaines marques, comme Electrolux prévoient cependant une arrivée rapide sur le marché de ces modèles innovants : Nature Wash ou encore KaionWAVE.

Principales sources :
• Actinovation : www.actinnovation.com
• Comparance : www.comparance.com
• Bio Produits : www.bioproduits.eu
• Green et Vert : www.greenetvert.fr
• La Machine du voisin : www.lamachineduvoisin.fr
• Pratique : www.pratique.fr
• 1 jour, 1 sourire : www.1jour1sourire.fr

Jackie Thouny
 
Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

MilenaVous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares