A la Une Nouvelle Technologie Spiritualité

Le haut débit de la conscience…

Guy Tarade

Suspendue telle une épée de Damoclès cette question impose un véritable débat, tant à la fois physique que philosophique. Chacun est libre de croire ou non en une entité car jusqu’à preuve du contraire personne n’a jamais rencontré le Saint Père et il ne s’est jamais manifesté au peuple terrien, ne serait-ce que pour intervenir dans les guerres de religions et expliquer aux hommes, qu’ils ont des croyances erronées sur les religions qu’ils se sont inventées et qui à la base n’a jamais été la parole du Divin ? Pour preuve, nous n’en avons pas une !

conscienceL’image que nous en avons est celle que l’église et la bible décrit, c’est-à-dire une image très floue du saint personnage, d’ailleurs nous ne sommes pas certains de son existence : Est-il un Dieu, un humain, un Extraterrestre ou bien des individus qui jouent à un jeu en réseau ?…
La bible d’aujourd’hui est surement à l’image des manuels d’histoire que nous trouvons dans le milieu scolaire « on y trouve à boire et à manger, sauf la réalité ! »

Sans pour autant remettre en doute toute les croyances religieuses du monde entier, nous pensons qu’il y aurait bien pu avoir non pas un mais plusieurs dieux créateurs, cette hypothèse mériterait pourtant d’être examinée en profondeur…

Dieu nous apparaît avant tout comme une chimère ou un égrégore, tout du moins c’est quelqu’un que l’on ne peut s’imaginer, sous des traits construit par nos sentiments les plus profonds. Il est plus facile de le comparer au soleil car on ne peut le regarder en face…

Il est à travers le monde une icone de raison à qui certains ont besoin de croire, pour pouvoir se raccrocher à quelque chose mais quel est ce quelque chose ?…

Il ne faut pas se leurrer depuis la nuit des temps l’homme n’eut que pour dessein la conquête de son voisin pour son profit personnel, cela fait parti de ses gênes comme si il s’agissait d’une sorte de scenario figurant une base de données pour un rôle qu’il a, à effectuer dans un jeu informatique. Ce « set » de programmation ferait alors parti de l’environnement d’une plate forme de jeu que l’on pourrait bien nommer
notre monde, parce que celle-ci serait l’unique réalité pour nous

La célèbre toile dans la chapelle des Saints Anges d’Eugène DELACROIX, en l’église Saint Sulpice, ne nous délivrerait-elle pas un subtil message ? Le peintre avait-il eu une sorte de révélation ? Celle que les êtres humains sont bien à l’image de leur créateur ? Si on prend le temps de lire les versets du Combat de Jacob dans la bible, force sera de constater que oui !…

Le noir a besoin du blanc pour s’imposer, et le blanc a besoin du noir pour prédominer, cet harmonie de couleur est indissociable, comme le vert est la couleur « femelle » issue du rouge, symbole d’espérance, de force et de longévité, tandis que le rouge « le mâle » est la couleur du sang et de la vie, universellement considéré comme le symbole fondamentale du principe de vie, « Le rouge et le vert sont des couleurs chromatiques. »

L’homme se métamorphose continuellement comme une couleur qui oscillerait tous les jours mais tout en gardant son hégémonie d’origine…

Changer la donne

A certains mauvais moments de notre vie, nous, nous sommes tous demandés à un moment de notre vie, « si je pouvais revenir en arrière et changer les choses ?

Il est heureux et logique que nous ne puissions changer les choses sinon nous ne pourrions pas avoir dit cette phrase, et penser à l’écrire ! Si l’on pouvait changer les choses cela prouverait qu’elles ne se sont pas encore déroulées et il serait inconsidéré de vouloir changer quelque chose auquel on n’a pas encore pensé ?

Cela défie absolument toute logique, un temps soi peu qu’il y en ait une ici bas !
Et cela prouve par A+B que le cours de l’histoire est bien en train de se réaliser, parce que nous n’avons pas la faculté d’anticiper notre action de penser…

Si cela était possible la vie et le temps lui-même ne voudraient plus rien dire et n’auraient plus aucunes valeurs dans la dimension présente ?

Car il faut bien en convenir : « Ces actions n’auraient aucun sens à l’échelle humaine… »

Dieu n’est pas quelqu’un mais surement quelque chose, il inspire la crainte et le respect parce qu’au bout du compte on ne sait pas très bien ce que c’est…
S’il existe vraiment et à cela la question pourrait être posée : Quand Dieu est il né ? Qui sont ses parents ? Et à quand très exactement remonte le commencement de toutes choses ? Mystère et boules de gommes…

Dans l’esprit des hommes, il est un esprit ingénieux capable de création, de contrôler les événements qui font la vie de tous les jours, il possède un pouvoir de décision de vie ou de mort sur la nature et les êtres qui peuplent ce monde, il exauce certaines prières, détermine le temps qu’il fera, il peut empêcher une catastrophe naturelle là bas pour qu’une autre se produise ailleurs ou encore de décider la famine ou la sécheresse à un endroit pour que d’autres puissent boire et manger à leur faim etc, etc…

Il est l’incarnation même de l’équilibre universel.
Franchement ce brave homme ne doit pas dormir souvent et doit surement avoir une conscience à rude épreuve !

Soyons réaliste, nous ne pensons pas que « Dieu » est un rôle déterminant sur les événements qui se déroulent ici bas entre la vie et la mort, cependant une autre grande question restera surement invalidée, quel est ce fabuleux architecte qui battit notre univers ?

La technologie est chaque jour de plus en plus en avance, l’informatique 3D (virtuelle) est de plus en plus sophistiquée, celle-ci pourrait bien un jour en plus de nous supplanter de nous fournir un semblant de réponse car elle pourrait bien être annonciatrice à nos dépends de l’oméga, c’est-à-dire de la fin du jeu…
Mais duquel s’agit-il ? Celui du créateur ou de celui des personnages qui interagissent à l’intérieur de celui-ci ? Est-il imaginable d’envisager que les personnages d’un jeu informatique développent eux-mêmes une conscience ainsi que leur propre réalité ?

Peut être allons-nous générer un antéchrist à cause d’un Bug provoqué par le logiciel que nous aurons créé !…Alors ce sera une ODE au BUG qui ARACH !

(Comprenne qui pourra…)

La télévision a remplacée la culture, et la littérature peu à peu cède la place à des programmes télévisés destinés à hypnotiser le cerveau des plus simples en les abêtissant à un plus haut point ! Chloroformer le peuple en lui donnant ce qu’il veut ! C’est à dire : du Bling bling, de la violence et du sexe ?

De nos jours il semble clair que l’on arrive mieux à faire admettre les choses voir les plus innommables en les passant sous la dérision, le pouvoir par l’image a forcement une incidence sur le mental…

Est-il concevable d’envisager l’inconcevable ? Jusqu’où la pensée d’un être pourrait-elle intervenir sur le déroulement d’une vie ? Nous vivons à une époque ou l’imagerie virtuelle est omniprésente dans notre quotidien, ou si l’on peu dire que rien ne peu plus se faire sans elle.

« L’homme dans sa quête d’idéal à l’égard de son incessante ferveur, est en train de piper les dés de son futur… »

Est-il raisonnable d’imaginer que l’utilisation de logiciels d’infographies et de retouches d’images puisse agir directement sur l’inconscient des personnages, de lieux retouchés, créés ou modifiés ? Quelle énergie est-elle générée pendant l’acte et qu’elles pourraient être les répercutions dans notre présent ou futur ? Est-il possible de concevoir l’inévitable engendrement de paradoxes temporels ? L’acte créé provoque-t-il un bouleversement physique ou psychique dans une dimension parallèle d’une personne ou d’un événement ?

Partant de suppositions dont nos fondements ne trouvent leur place que dans la science fiction, mais dont nous sommes tout à fait convaincus !…

Quotidiennement, Ont vend du rêve aux âmes faibles et l’on conforte la génération actuelle dans une espèce de cocon ou fusionne rêve et réalité, c’est bien en cela qu’intervient le dangereux pouvoir de l’image qui de nos jours est de plus en plus virtuelle et sans limite car actuellement on est capable de manipuler avec les images qui peuvent s’avérer profitables aux hommes et aux femmes politiques…

Qu’est ce que les images déclenchent dans le subconscient des gens qui les regardent ? Peut-être une autre forme de pensée conditionnée par des têtes pensantes qui sont elles mêmes contrôlées par d’imperceptibles quidams ou des Djinns de plus en plus présents parmi l’homme afin de le dépraver ?

Nous devrions envisager plus sérieusement qu’un jour les machines ultra sophistiquées qui sont la création de l’homme finiront par contrôler l’homme lui-même, grâce à la nanotechnologie qui va se développer de plus en plus, elles seront plus indépendante et intelligente, elles généreront leur propre énergie qui développera du même coup leur croissance…

En 1959, lors d’une conférence, le prix Nobel Américain de physique Richard Feynman, avait suggéré que les lois physiques autorisent la manipulation et le positionnement direct et contrôlé des atomes, et des molécules, individuellement, un par un. Qu’il était tout à fait possible « d’utiliser les atomes comme brique » de constructions. 20 ans plus tôt il avait fondé les prémisses de la nanotechnologie moléculaire.

« L’univers dans lequel nous évoluons ainsi que nous même, est constitué d’atomes. »

Par conséquent ce que nous pouvons voir, toucher, ou sentir est constitué d’un nombre assez faible de quelques dizaines d’atomes différents.

Intelligence artificielle annonciatrice de l’Antéchrist ?

Faut-il comprendre qu’un jour ou l’autre Les machines finiront par développer une forme d’intelligence artificielle ? A partir du moment où on leur donne les moyens, elles seront capable de décider et d’envisager que le scénario de « Terminator » se réalisera ? Y a-t-il un risque à ce que les machines prennent un jour le contrôle de la planète et se soulèvent contre l’homme pour l’anéantir ? Parfois il faut se méfier des phantasmes car un jour ils deviennent réalité…

« Ces boites de pandores » seront comme l’homme face à l’usage de la roue !

Rien n’interdit de penser que dans un futur proche, des assembleurs seront capables concevoir les atomes de l’A.D.N. Humain et de le modifier afin de créer une sorte d’hybride « mi humain par le corps » et « mi machine par le cerveau ! » Cette technologie est la porte ouverte à toutes les spéculations à partir du moment où c’est l’homme qui s’y intéresse !…

Dangereuses spéculations pour le futur…

Certains scientifiques pensent que les assembleurs issus de la nanotechnologie pourraient bouleverser les techniques actuelles de constructions : Immeubles, routes ou tunnels, pourraient se construire d’eux même.

Par ailleurs il serait possible d’appliquer cette technologie pour l’image en 3D ou de créer des vêtements et de la nourriture puisque les atomes sont présents par tout. En supposant toute fois qu’il n’y ait aucune faille dans ce système et que ces assembleurs ne tomberont jamais en panne?

Il est vraisemblable qu’un jour, la nanotechnologie permettra aux téléphones portables plutôt que de sonner, d’émettre une image en 3D ou qu’un écran holographique s’affiche pour avertir que quelqu’un appelle, peut être même que les téléphones portables n’existeront plus que sous la forme d’un implant situé sous la glotte qui sera relié aux nerfs optique et auditifs. La nanotechnologie permettra sans doute de véhiculer des parfums via Internet grâce à des serveurs d’odeurs de synthèses capables d’analyser et de recomposer instantanément la réplique exacte du parfum envoyé.

A partir du moment où cela fonctionnera pour des odeurs, pourquoi ne pas spéculer sur des objets ou… l’homme lui-même ?

Cette technologie aura surement des applications militaires avec des conceptions de « nano-virus », ciblés pour tuer, beaucoup plus efficacement que les virus naturels ?

Sommes-nous la figuration de ce que nous en percevons ?

Nous pensons qu’il vaudrait mieux poser cette question à une souris ! Néanmoins et plus sérieusement nous nous voyons tous de la même façon parce que nous vivons dans un environnement déterminé par « la condition dite humaine… » Enfin de compte qu’elle est elle cette condition au juste ? Un monde dont le regard ne croise plus celui des autres sans même s’effleurer la main…

« Les mœurs suivent le temps et peu à peu la technologie supplante l’interlocuteur humain dans son mode de communication originel,
game over !… »

Guy Tarade et Christophe Villa-Mélé ©

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Suivez nous sur les réseaux sociaux

ISOLATION + CHAUFFAGE pour 1 euro. Nouveau dispositif 2020

Vérifiez votre éligibilité !

Articles Phares