Bertrand Duhaime

Le Décor du Nouveau Monde se précise

dualité-prison-libération-850x500Par le

Cliché énergétique du 14 juillet 2014

La dernière Pleine Lune, particulièrement puissante, a rehaussé considérablement les énergies.

Dès lors, dans votre vie personnelle, vous pouvez vous attendre à une série de «resets» ou de réinitialisations, étalée sur plusieurs mois.

L’important, c’est de retenir que ces nouveaux départs ne se produiront pas au même moment pour tout le monde, mais qu’ils seront conditionnés par l’ajustement de différents facteurs personnels. Même que, pour certains, au lieu d’assister à une série d’ajustements et de remises en question, il s’agira d’une réinitialisation unique, mais définitive, qui transformera à tout jamais le cours même de leur vie.

À vrai dire, chaque remise à zéro vous permet de renforcer de façon notable votre motivation d’atteindre votre But véritable. En vous rapprochant de votre juste position, elle renouvelle vos énergies et elle stimule plus sûrement votre détermination à offrir l’Amour, à vivre ouvertement votre Vérité et à engendrer un Monde nouveau. Par la disparition de son site de spiritualité, vous avez pu constater que même votre messager n’était pas épargné, dans ce qu’il est appelé à vivre, pour se conformer au plan de son âme, émissaire de l’Esprit de Vie ou Absolu.

Cependant, pendant que ce phénomène se produit, qui vous transforme en profondeur, il peut vous arriver de vous sentir un peu flottant, comme si vous planiez dans les airs ou que vous dériviez, tel un radeau, sur un courant impétueux, qui vous porte plus avant dans un décor émerveillant, mais inconnu et d’autant inquiétant. Vous constatez que certains éléments de votre vie s’étiolent et s’évanouissent, perdant de l’intérêt pour vous, tandis que d’autres gagnent en consistance pour devenir d’une étonnante réalité.

Votre sens du détachement croit à ce point que vous croyez devenir insensible ou indifférent à certains faits de l’actualité. Vous perdez ce réflexe de projeter vos torts, d’exprimer de l’aigreur ou de l’amertume envers ceux qui vous contrarient, de recourir à la rétorsion envers ceux qui vous méprisent ou vous font du tort, C’est comme si ce qui se passe autour de vous, surtout pour ce qui a trait au tumulte qui se répand dans le monde contingent, augmentant le chaos, ne vous atteignait presque plus. De toute évidence, vous êtes conscient qu’il s’y produit des événements terribles, surtout dans leur apparente injustice, comme vous réalisez tout à fait que ce qui paraissait représenter le fondement stable et sécuritaire de la société dans laquelle vous viviez atteste beaucoup de distorsions et de corruption. Même que, par moments, ce constat vous choque, vous révolte un moment, sans que vous puissiez insister sur ses aspects négatifs.

Pourtant, vous savez bien que ce ne sont pas les réactions violentes, les protestations véhémentes, les pétitions ou les requêtes collectives, les protestations de masse, les mouvements de révolte qui vont venir à bout des problèmes du monde, mais le recours à l’arme supérieure de l’Amour. S’attaquer aux symptômes ne mène jamais loin puisque cette intervention ne change rien dans l’ordre des causes, qu’elle ne contribue qu’à jeter de l’huile sur le feu, à renforcer les situations négatives, à multiplier les points de discorde et de dissension.

Mais, parce que vous savez que c’est ce qui se passe, vous apprenez de mieux en mieux à ne pas vous perdre dans le drame d’un monde de densité et de dualité qui agonise. En présence d’autant de souffrances, vous pouvez éprouver des élans de compassion, mais vous ne vous laissez plus détourner de votre trajectoire. Vous reconnaissez de plus en plus facilement que, si petit, si limité ou si impuissant que vous vous sentiez, vous gardez le sentiment de ne pas être né en vain, mais plutôt d’avoir choisi de contribuer, à votre rythme et à votre manière, selon votre compréhension et vos moyens, à faire naître une nouvelle réalité remplie d’Amour, de Vérité et de Sagesse. Vous ressentez être né pour engendrer un Monde entièrement neuf, fondé sur l’Unité, qui veille au bien commun.

Alors, il ne vous reste qu’à vous centrer et concentrer de manière constante sur cet objectif. C’est le prix que vous devez payer pour vous assurer de faire disparaître de votre conscience la dualité, la source de toutes les oppositions apparentes, de toutes les divisions, de tous les déchirements, de toutes les souffrances, de tous les drames.

En ce moment précis de votre histoire collective, plusieurs d’entre vous ont l’impression d’avancer sur le fil d’un rasoir qui pourrait les fendre en deux au moindre faux pas. De fait, il n’a jamais autant importé que chacun de vos pas se fonde sur la Vérité, donc sur l’authenticité, l’intégrité, l’équité et la transparence. Autrement dit, chacun de vos pas doit vous rapprocher de votre Position véritable dans le décor du Monde nouveau. Vous devez étudier vos coordonnées de manière à les unir et à vous permettre de vous élever dans votre Foyer véritable le plus rapidement qu’il est possible.

Pourtant, il ne vous semble pas si facile d’y parvenir quand vous portez un sentiment aussi vif de toujours devoir prendre des décisions courageuses et d’accomplir des prouesses sans pour autant détenir de certitude et de filet de sécurité. Car, comme jamais auparavant, placés devant un précipice abyssal, vous ne pouvez plus vous en remettre qu’à la sagesse de votre cœur pour saisir en toute rapidité la direction à prendre ou à maintenir.

En ce moment, pas un seul instant vous ne pouvez oublier Qui vous êtes, avec la raison de votre présente incarnation dans le monde où vous vous trouvez. Car vous pourriez être facilement emportés par les puissantes émotions qui, par épisodes, vous envahissent et réveillent un certain désespoir dans le constat que le vieux monde semble si lent à disparaître. Pour éviter qu’elles ne vous submergent, vous devez vous relier à vos fondements éternels, établis au plus profond de vous sur le socle rocheux de l’Amour pur et vrai. Il s’agit de l’une des pierres de fondation de votre Être, même du Noyau essentiel de votre Réalité divine.

Pris de nostalgie, parfois d’une tristesse sourde, vous découvrez que des émotions anciennes remontent à la surface, les unes après les autres, ce qui ne vous empêche plus de prestement ranimer l’espérance et, dans l’ensemble, de vivre dans une joie relativement sereine. Ces dichotomies résultent de certaines phases de tension, consécutives aux pressions de vos engagements courants, dont plusieurs vous intéressent peu, pour ne pas dire, vous répugnent. En pareil cas, nul ne gagne à trop vous pousser, car vous pouvez exploser d’une colère sans trop de durée.

Les événements extérieurs vous sont d’un grand secours, vous portant à sonder vos passions illusoires, de conception artificielle, et vos astuces de manipulation en stimulant diversement les fibres qui vibrent vous stimulent encore le plus, qu’elles soient de nature affective, relationnelle, sportive, politique, patriotique, morale, religieuse, philosophique, culturelle et autres. Que de déceptions et de fausses glorioles nationalistes les gens n’ont-ils pas éprouvées durant les compétitions de la Coupe de la FIFA qui s’achèvent au Brésil.

Entre le rocher solide de l’Amour pur et les sables mouvants de vos émotions superficielles, vous découvrez qu’un espace de neutralité s’agrandit. Il s’agit de l’espace qu’occupait, il y a encore peu de temps, les remous de vos émotions fondées sur la dualité. En découvrant cet espace qui ne cesse de s’agrandir, vous vous sentez très étrange dans le constat que vos anciennes émotions reposaient sur autant de superficialité et aussi peu d’authenticité. Vous ne pouvez que reconnaître que vous intégrez de mieux en mieux la résonance de l’Amour pur et vrai. Voilà qui est parfait puisque c’est ce qui pouvait vous arriver de mieux dans la présente phase où le chaos et la haine entre les races semblent dominer dans le monde.

Pendant que la Grande Roue du Destin tourne et qu’elle vous place à un nouveau point de départ, veillez à comprendre clairement, à chaque instant, Qui vous êtes vraiment, comme ce qui se passe réellement dans votre univers. Les derniers jours de la dualité, appelés la Grande Sédition, n’ont rien de plaisant. Dès lors, vous ne gagneriez rien à vous accoquiner à la dualité, car vous ne pourriez que beaucoup y perdre et en souffrir. À l’inverse, vous gagneriez énormément à oser vous ancrer à la Réalité divine infinie et à vous ajuster au Nouveau Paradigme qui s’enfante, ce qui ne pourrait que vous rapprocher de la Vie idéale que vous aspirez à vivre, à titre d’Être d’Amour et de Vérité. Alors, vous vous assureriez que tout se passe toujours pour le mieux.

Du reste, n’est-ce pas votre But véritable? Alors, sachez que, au-delà des apparences, c’est ce que vous êtes en train de le vivre ici et maintenant. N’attendez plus, l’Heure de votre Réalisation a sonnée! Apprenez à vous libérer de vos attaches et de vos croyances, à faire table rase de votre ancienne histoire et abandonnez toute résistance : apprenez à plutôt vous abandonner à ce qui est et à Cela vous êtes, sans chercher à tout comprendre et définir, afin de vivre le transfert de l’ego à l’Ego divin, soit de votre personnalité à votre Être véritable, pour renaître à une autre dimension de la Réalité divine. Plus vous vous éveillez au but de votre âme, en vous détachant de vos attentes contingentes, celles qui naissent de votre ego, mieux vous parvenez à vous souvenir de votre rôle à titre d’agent divin du changement de paradigme, dans la présente phase de transition cosmique.

Tout est tellement accéléré que ce qui pouvait prendre des semaines et des mois à se produire, au cours des dernières années, peut désormais arriver en moins d’une journée, ce qui doit vous garder en alerte, en plus de requérir de votre part une grande faculté d’adaptation. Prenez garde à vos choix dans ce que vous décidez d’écarter et de conserver, car ce qui ne fonctionne pas pour le moment pourrait très bien fonctionner dans peu de temps. Dans les circonstances présentes, si fluides et volatiles, en un rien de temps, tant de choses peuvent changer, comme ce qui semble vous manquer peut se présenter au moment où vous vous y attendez le moins.

De ce que vous avez planifié dans le passé, ce qui maintient toujours votre intérêt pourrait laisser entendre que ce qui tarde à se manifester vous invite simplement à changer quelque chose d’incongru, d’inadéquat ou de dépassé. À moins que ce soit le monde qui ne soit pas encore prêt à accueillir ce que vous avez à lui offrir. Quoi qu’il en soit, présentement, ne gagneriez-vous pas à vous accorder une pause, le temps qu’il faudra, pour vous remettre en question et pour attendre les signes de réalisations dans une nouvelle synchronicité? Veuillez croire que, lorsque tout sera prêt, vous ne pourrez que le savoir en toute certitude. Tant que vous vous posez des questions, c’est que vous ne détenez pas tous les éléments et toutes les réponses pour intervenir à point nommé ou avec efficacité.

Du reste, présentement, outre un relent de démobilisation, un état de flottement vague, un sentiment d’inadéquation temporaire ou un état persistant d’intense fatigue, vous pouvez constater l’accroissement de certains symptômes telles des douleurs physiques, comme si les symptômes de maladie résiduels s’imposaient, vous forçant à y voir. À moins qu’ils vous révèlent tout simplement ce qui est en train de changer, suite à des interventions dans l’ADN de vos cellules. Et c’est sans compter l’augmentation des trous de mémoire, une difficulté à vous concentrer, à aligner vos phrases ou à garder le fil de vos idées, ce qui vous porte à choisir le mutisme, pour écouter ou vous évader, à tenir un discours un peu confus ou à éprouver cette inquiétante impression de dire des choses que votre entourage ne saisit pas, ce qui vous attire des réactions d’étonnement ou de dérision, ou que vous-même vous ne comprenez pas trop bien.

De toute manière, vous conservez si peu de choses en commun avec l’humanité ordinaire, dans ce qui la relie encore aux activités matérialistes et mondaines. Dans l’harmonisation des hémisphères de votre cerveau, celui-ci est comme relégué à un rôle de valet de service maladroit lorsque vous avez besoin d’explorer un espace ou que vous devez lier des idées, organiser un plan, analyser une situation, orienter les événements. Sans vous incliner jusqu’à la bonasserie ou à la servilité, avec l’augmentation de l’énergie magnétique ou féminine, c’est la sagesse de votre cœur, avec ses attributs d’accueil, de sensibilité et de compréhension, qui prédomine chez vous. Vous apprenez à vous choisir, à saisir vos limites, à discerner ce qui est bon pour vous de ce qui ne l’est pas. Vous découvrez de nouvelles manières de faire les choses et vous abordez autrement, autant vos comportements personnels que vos relations avec autrui.

En raison de vos carences apparentes, de vos fausses croyances et de vos notions intellectuelles biaisées, vous vous sentez de plus en plus impuissant, ce qui vous frustre même, de ne pas pouvoir produire les changements que vous désirez dans votre réalité personnelle et de ne plus pouvoir offrir au monde ce que vous croyez avoir à lui offrir. On vous a tellement dit que vos rêves les plus nobles allaient bientôt pouvoir se réaliser! En vérité, cela ne provient que du fait que vous n’avez pas encore découvert la manière d’élever les plans que vous portez dans une dimension supérieure du fait que vous vous dépréciez ou que vous vous laissez perturber par le climat tumultueux du monde, qui vous garde rivé sur la dualité et vous amène à vous piéger dans l’énergie de ceux qui en souffrent.

En ce début de l’Ère nouvelle, tous les êtres humains ne peuvent qu’être affectés par la montée vertigineuse des énergies. Dans le tourbillon actuel, beaucoup de gens sortent de leur centre pour succomber à l’émotivité, à la peur, même à la panique. Ainsi, autour de vous, les gens changent et s’éveillent en masse, mais, plutôt que de s’abandonner au mouvement, les plus inconscients, qui ignorent ce qui se passe, succombent à la volonté de réagir : ils se montrent irritables, impatients, moroses ou ils succombent à des pulsions irrationnelles. Comme ces êtres sont difficilement traitables et raisonnables, dans votre réflexe de présumé sauveur, vous devriez vous demander si vous détenez l’état d’être et la compétence pour vous impliquer dans de telles relations perturbées ou de telles transactions aberrantes.

Pour résumer, il importe plus que jamais que vous viviez dans la sérénité dans une union intense et constante avec votre Centre divin de manière à vous maintenir sur la corde raide de l’Amour et de la Vérité sans plonger dans le marasme souffrant, sans cesse croissant, des gens peu éveillés qui vous entourent et qui accordent tant d’importance aux rumeurs de catastrophes qu’ils ne savent pas témoigner de l’agonie d’un monde dépassé. Car ceux qui peuvent se maintenir dans un état supérieur de conscience vont bientôt pouvoir célébrer leur triomphe, accueillis qu’ils seront dans leur Foyer originel.

Crédit de l’image : œuvre d’Antoni Taulé, intitulée «Généralisation de la dualité».

© 2014Bertrand Duhaime (Douraganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur le site www.lavoie-voixdessages.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.   

Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Suivez nous sur les réseaux sociaux

ISOLATION + CHAUFFAGE pour 1 euro. Nouveau dispositif 2020

Vérifiez votre éligibilité !

Articles Phares