A la Une Le Mystère JESUS Spiritualité - doc

Le corps du Christ reconstitué en 3D à l’aide du Saint-Suaire

Une représentation en trois dimensions du corps du Christ a été réalisée à partir du célèbre Saint-Suaire. Elle est actuellement exposée à Padoue, en Italie, rapporte le site Vatican News.

À quoi ressemblait réellement Jésus ?

Grâce aux travaux conjoints de l’université et de l’hôpital de Padoue, en Italie, qui ont travaillé deux ans à reproduire en 3D le corps du Christ, il est désormais possible de le savoir. C’est le Saint-Suaire et l’empreinte que Jésus aurait laissée dessus qui a servi de modèle aux chercheurs, indique Vatican News.

“Le Suaire reste un défi pour la science”

“Je crois que nous avons une image précise de ce à quoi ressemblait Jésus sur cette Terre”, s’est réjoui auprès de CBN Guilio Fanti, de l’université de Padoue.

Selon les conclusions des travaux, Jésus était un homme d’une extraordinaire beauté, robuste malgré son 1,80 mètre.

Selon les traces retrouvées sur le drap en lin, le suaire de Turin, qualifié de saint par les fidèles chrétiens, a servi à conserver le corps d’un crucifié. Il est vrai que les sévices infligés au pauvre homme, imprimés sur le tissu, sont à s’y méprendre très similaires à ceux subis par Jésus Christ lors de la Passion : couronne d’épines, flagellation, clous dans les mains… Pratiquement invisibles à l’œil nu, ces détails sont en revanche bien visibles sur les négatifs.

Si les datations au carbone 14 ont conclu en 1988 que le suaire était d’époque médiévale, le mystère du Saint-Suaire reste entier et continue d’intriguer les scientifiques.

Pour quelle raison n’y a-t-il aucune trace de sang sur le linceul, par exemple ?

“Le Suaire reste un défi pour la science”, assure à Vatican News Paolo Di Lazaro, directeur adjoint du Centre international de sindonologie, dont les travaux se concentrent sur l’étude du suaire de Turin.

“L’Église n’a pas la compétence scientifique pour se prononcer sur son authenticité. Mais ce tissu est une aide précieuse à la foi et à la prière des croyants”, estime de son côté l’archevêque de Turin, Severino Poletto.

Source : http://www.valeursactuelles.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2018/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares