Surveillance

La Police de la pensée se met en place en Grande-Bretagne

En Grande-Bretagne, un écolier a été interrogé par la Police anti-extremisme pour avoir visité le site internet de l’UKIP. Une question de sécurité, selon l’école.

Qu’est-ce que l’UKIP ?

ukipLe UK Independence Party ou UKIP (Parti pour l’indépendance du Royaume-Uni) est un parti politique britannique. Eurosceptique, il milite pour le retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne et fait partie de l’association TEAM.

La ligne politique du parti est que le Royaume-Uni « doit de nouveau être gouverné par des lois adaptées à ses propres besoins par son propre parlement, qui doit être directement et seulement représentant de l’électorat du Royaume-Uni.

Le parti fut fondé en 1993 par Alan Sked et d’autres membres de la Ligue antifédéraliste. Dès sa création, il attira les élus de la frange antieuropéenne du Parti conservateur, qui était précisément divisé à l’époque dans le débat au sujet du traité de Maastricht et du retrait de la livre du Système monétaire européen.

L’UKIP est vraiment entré sur le devant de la scène politique britannique aux élections européennes de 2004 où il a obtenu 16,6 % des suffrages exprimés. Ce succès n’a pas été confirmé aux élections générales de 2005 où le parti n’a obtenu que 2,3 % des voix ; cependant, ce résultat est à relativiser car l’UKIP ne présentait pas de candidats dans toutes les circonscriptions.

De ses douze députés européens élus aux élections de 2004, l’UKIP en a conservé dix, dont un, faisant l’objet d’une enquête par l’Office européen de lutte antifraude, a été exclu provisoirement du parti.

Pour les élections de 2015, le parti connaît une importante montée dans les sondages, aux alentours de 17 %6.

nigel faragePour Nigel Farage, leader du parti, « le vrai problème des conservateurs n’est pas le UKIP. Leur vrai problème est que leurs sympathisants se rappellent ce dont le Parti conservateur avait l’habitude de parler — la création de richesses, un niveau bas d’imposition, l’entreprise — et voient qu’il discute désormais de mariage homosexuel et d’éoliennes »

Lors des dernières élections, David Cameron remporte un second mandat. Mais le Royaume-Uni entre dans une période de fortes incertitudes, qui pourraient mener à une sortie de l’UE.

Dernièrement, Nigel Farage a été victime d’une tentative d’assassinat.

Fin octobre, alors que le député européen rentre de Bruxelles en voiture, une roue de sa Volvo se détache sur l’autoroute. D’après Farage, il s’agit non d’un banal incident, mais bien d’un sabotage, et même d’une «tentative d’assassinat». Tous les boulons de toutes ses roues auraient été dévissés, ce qui écarte la piste accidentelle. Et de citer comme preuve les constatations de la police française, qui lui aurait confirmé que l’acte ne pouvait être que malveillant.

«La police française a examiné [l’accident] et m’a dit que parfois les boulons d’une roue peuvent se desserrer un peu – mais pas sur les quatre roues», déclare-t-il au journal. Le tabloïd conclut que «la police a indiqué à Farage que toutes les roues du véhicule avaient été délibérément dévissées». Sur les lieux, les services de secours lui ont même indiqué qu’il avait été «victime d’un acte malveillant».

Ce serait Nigel Farage qui aurait demandé à la police de ne pas poursuivre l’enquête. Habitué aux menaces de mort, il aurait choisi de ne pas en faire tout un plat et de garder l’histoire pour lui, du moins jusqu’à l’article du Mail on Sunday : «La police française et les mécaniciens ont regardé mais je n’ai rien signalé officiellement dans ce pays. Les mécaniciens étaient absolument sûrs de [la piste criminelle] mais j’ai décidé de ne pas prendre de mesures supplémentaires.»

Une police de la pensée

Source: Agence Info Libre

Vu sur http://www.nouvelordremondial.cc

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer l’auteur, la source et le site : http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires
Mots clés