Chroniques de la Kabbale

LA FAIM DE RÉUSSITE

conscience kabbalistique semaine

(lire d droite à gauche)Mem Mem Ayin PASSION En méditant sur cette séquence de lettre, je ressens le pouvoir de la passion emplir mon cœur et mon âme. Sincérité, dévotion et aspiration à la connexion avec le créateur conduisent mes prières et méditations. Ma conscience s’ouvre et me connecte avec le Monde de l’au-delà.
(lire d droite à gauche)
Mem Mem Ayin
PASSION
En méditant sur cette séquence de lettre, je ressens le pouvoir de la passion emplir mon cœur et mon âme. Sincérité, dévotion et aspiration à la connexion avec le créateur conduisent mes prières et méditations. Ma conscience s’ouvre et me connecte avec le Monde de l’au-delà.

Du 7 au 13 Avril, 2013

Il ne faut pas beaucoup pour voir que le talent et les capacités innées ne suffisent pas pour avoir du succès dans ce monde. Certains des plus grands écrivains ne se rendent jamais aux cérémonies des best-sellers, tandis que quelques-uns des chanteurs les plus talentueux continuent à être méconnus. Un athlète né avec des compétences incroyables pourrait ne jamais aller jouer avec les pros.

La différence entre ceux qui jouissent de succès dans leur domaine et le reste d’entre nous est la suivante: Le Désir.

Posez-vous ces questions: A quel point désirez-vous vous améliorer ?
Quelle est la taille de votre désir de recevoir plus ? Qu’êtes-vous prêt à faire pour que vos rêves deviennent réalité? A quel point le désirez-vous?
Si l’on regarde les gens qu’on admire et qui sont au top de leur carrière, les meilleurs des meilleurs, ceux qui resteront et feront partie de l’histoire au fil du temps, ils ont tous une chose en commun: Ils sont prêt à tout pour réaliser leur désirs.


Les anciens Kabbalistes étaient comme ça aussi. Ils vivaient leurs vies dans un but précis. Ils savaient que révéler le potentiel de notre âme était ce qui révèlerait le pur bonheur.


Nous avons tous faim de succès mais au lieu de faire le travail qu’il faut pour faire bouger les choses dans nos vies, on trouve le moyen de s’emplir de vide. Il est plus facile de passer une heure devant la télé que d’étudier. Il est plus facile de dormir une minute de plus que d’aller au sport ou de méditer le matin. Il est plus facile de sortir avec ses amis que de dédier notre soirée à terminer un projet.

Rien qui ne vaille la peine d’être fait n’est facile mais demandez aux gens qui ont gouté au succès et ils vous diront que travailler dur vaut toujours le coup.

Au lieu de remplir le vide, restez affamé.

Nouveauté

Lorsque vous restez affamé, rien ne peut vous empêcher de révéler le meilleur de vous-même… rien.

Yehuda Berg


Print Friendly, PDF & Email

Articles similaires
Mots clés

Recevez la Newslettter

Vous souhaitez être informés des bons plans, découvrir les meilleurs articles du réseau Elishean et recevoir des conseils pour optimiser l'Ascension. C’est très simple, inscrivez-vous...

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Ma dernière vidéo

Articles Phares

Suggestion Amazon