A la Une Miléna@OR Mondes intérieurs Univers Multiples

La Conscience cosmique n’est que le minimum requis du pré-Humain

Guidance des Hathor par Miléna

du 10/05/2013 – Daath – Yehoshoua

« La Conscience Cosmique est une forme de conscience plus élevée que celle possédée par l’homme ordinaire. Celle-ci est appelée Conscience personnelle ou encore Soi-Conscience. L’être, avant d’atteindre cette conscience personnelle, a passé par un degré que nous appellerons la simple conscience, les animaux supérieurs, ainsi que les enfants pendant les premières années de leur vie ne possèdent que la simple conscience. » Richard Maurice Bucke « Cosmic Conciousness »

La Conscience cosmique n’est que la SOI/conscience dont nous avons parlé dans notre précédent article : La Force au sein du Champs de Cohérence Universel

Il ne faut pas croire que le fait d’atteindre la conscience cosmique nous rend pour cela omniscient et infaillible. Nous entrons simplement en jouissance d’un nouveau Sens: l’Intuition, dont nous devons apprendre à nous servir, afin de le maîtriser et l’exploiter.

L’apparition de la Conscience cosmique peut être comparée à un lever de soleil, mais ce soleil se couchera tôt ou tard…

La doctrine du Sens Cosmique émet qu’il existe un état mental si heureux, si glorieux, que toute autre chose est moins que rien en comparaison. Ce Nirvana, n’est que Pure Joie d’être inscrit au sein d’un niveau Divin.

Le Sens Cosmique nous transporte au plus près de Dieu, « chez Lui » – en hébreu ETZLO – dans le monde de Atzilouth – ce fameux monde qui donne naissance aux trois autres mondes inférieurs. Atzilouth est l’Intuition. Lorsque le SOI s’isole dans le silence, il entre dans une pure région de Vénération et peut communier avec l’inexprimable.

Or, si le Libre-arbitre nous permet de quitter le cadre du prévisible, il nous faut, pour entrer dans l’imprévisible, accepter un total abandon de ce Soi/conscience, qui est en quelque sorte notre dieu intérieur, celui qui nous fait agir en Conscience d’être divin et peut nous faire croire, à tort, que nous sommes Dieu.

Cette conscience luciférienne d’être Dieu qui par essence N’est pas, est à l’origine de la pire falsification que le New-âge a apporté.

C’est simplement dans ce sens que cette nouvelle Vision est falsifiée par les forces qui nous manipulent. Croire que nous sommes Dieu, parce que nous sommes « chez Lui », c’est en quelque sorte démontrer que le locataire se croît propriétaire du Lieu … et cela est Luciférien par nature.

Jésus dit : « Eli, Eli, (mon dieu, mon dieu,) lama sabachthani » et non Abba, Abba, (Père, Père).

Pour recevoir, il faut Se donner.

De l’intuition à la Création … se séparer de l’imaginaire et entrer dans l’Imagination

Au delà de l’onde Temps et de la particule Espace, il existe un lieu de Cohérence sub/cosmique. Car vous l’avez compris la Soi/conscience est l’éveil de notre Subconscient.

Le Subconscient réagit en fonction de ses habitants :

  • S’ils sont éco-responsables, nous nous trouvons devant la plus pure définition du sens profond de l’Anarchie par essence égalitaire et sans esprit de domination. L’ordre social y est Absolu, sans domination, sans exploitation, dans une parfaite coopération collectiviste. Le Collectif se définit par « Nous sommes tous UN ».
  • S’ils sont démocratiques, le dualisme est résolu par la négation d’une minorité au profit d’une majorité. Ce qui nous ramène aux vieux systèmes religieux. Nous sommes Deux et devons nous entendre pour qu’un seul puisse régner. Le Libre-arbitre est inconscient de sa servitude.
  • Si l’État subconscient est totalitaire, le Libre-arbitre est anéanti.

Les habitants du Subconcsient sont ce que la Torah appelle les 70 peuples, les Nations. Les Hathor nous font remarquer dès le début de leur intervention : « Nous sommes un Collectif, et nous sommes UN ». Le calcul gématrique nous montre qu’en effet HATHOR vaut 70 en table de 1.

Mais le monde fut créé sur une base de 2. Deux Reshit (béreshit), deux courants contraires qui s’opposent :

  • ISRAËL qui est un prélèvement (une trouma) sur les 70.
  • AMALEC qui s’oppose à ce prélèvement.

Ce qui porte le nombre des habitants à 72 … Or le message des Hathor est clair : « s’il reste une infime partie d’Amalec en toi, Amalec vivra en dehors de toi ». La Force d’ignorance est un régime Totalitaire que nous devons éliminer totalement du monde Subconscient.

Alors pensez-vous qu’après cette élimination il restera 71 peuples ? Pas du tout, le prélèvement Israël pourra réintégrer son origine, le 70.

Car en fait il se passe une chose très simple à comprendre, si le régime Totalitaire est définitivement rayé du monde Subconscient, le régime Démocratique n’a plus lieu d’exister. Le Collectif ISRAËL réintègre son Initialité au sein du régime Anarchiste éco-responsable et UN.

Voila ce qui se passe lorsque la Conscience cosmique réintègre le champs de Cohérence sub/cosmique. Au sein de ce sub/espace existe une Force de propulsion qui nous permet de naviguer sur les Lignes/temps. Et c’est cela la Fin des Temps, c’est la fin de la dictature du complexe/temps.

Ce n’est plus notre monde qui est le reflet de la colère des dieux, c’est le monde subconscient qui devient le reflet de notre monde non/organisé et collectivement éco/responsable. L’Anarchie, le chaos du Un, reprend ses droits.

Le monde imaginaire est subconscient, c’est un Passé que nous renouvelons. L’imagination est un pur produit de notre Futur supra-luminique en expansion, toujours plus grand que son miroir imaginaire. Imaginer l’inimaginable n’est pas une fonction prévisible, elle est du domaine de l’imprévisible et une faculté du Libre-arbitre en qualité de Rétribution, un « À Venir » dont nous n’avons aucune idée préalable.

Le Principe du Choix des opportunités, cède la place au Principe de Cohérence d’une Intention sans intentions. Ce qui est traduit dans la Torah par « Naassé ve nichmah » – Fait et tu entendras. Il survient une désidentification totale de la Geste. une impossibilité de « Pourquoi »… Ce qui peut sembler être un paradoxe qui nous ramène au système Totalitaire où le Libre-arbitre est anéanti.

En fait, les opposés semblent se rejoindre lorsque nous envisageons la création comme un cercle fini et sans fin au lieu de la voir telle une spirale infinie et sans fin. Le Principe de Cohérence n’exclut pas l’Intention primordiale, mais supprime simplement les intentions subsidiaires qui ne se transforment qu’en attentes.

L’Intention pure n’émet pas de Pourquoi. Elle est vierge… Elle se souviens de son Futur en tant qu’Intention Créatrice et oublie son Passé. C’est d’un Présent « À Venir » que surgit la Rétribution.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer l’auteur, la source et le site : http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

ISOLATION + CHAUFFAGE pour 1 euro. Nouveau dispositif 2020

Vérifiez votre éligibilité !

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares