A la Une Islam

Islam de 622 à 2018 : 1400 ans de pillages, massacres et destructions – 2ème partie

Islam : meurtres, massacres, destructions (suite) 1990-2018

Comme on a pu le constater dans la première partie, les différentes agressions menées contre les juifs ont été constante depuis la naissance de l’islam et ne s’est, finalement, calmé qu’après la création de l’Etat d’Israël.

Pour la première partie , voir : Islam : meurtres, massacres, destructions 618-1990.

1990 à 2000 inclus

1990 : mouvement de panique dans un tunnel au cours du pélerinage de la Mecque; environ 400 morts

1990 : pogroms anti arméniens en Azerbaïjan; 38 morts

1990 : sacrilège d’une fête bouddhiste dans le village de Rangamati par l’armée du Bangladesh

1990 : destruction du temple bouddhiste de Dhalaima au Bangladesh

1990 : destruction de l’église de Betchari au Bangladesh par l’armée et les militants islamistes

1990 : le roi du Maroc Hassan II déclare à propos de l’apostasie que le coupable doit d’abord être rappelé à la raison, doit subir un examen médical puis passer en jugement

1990 : exécution d’un apostat iranien anonyme

1990 : décembre: pendaison de l’apostat iranien Hossein Soodmand

1990 : décembre: mise en accusation de l’apostat pakistanais,Tarik Iqba, ancien officier handicapé

1990 : mars: mort de l’apostat égyptien Abdul el Mohen après torture, à cause d’une hémorragie intestinale

1990 : impunité en Irak pour les maris assassins de femmes adultères (le soupçon suffit)

1990 : mars: vague d’attentats contre les églises coptes

1990 : fin de la construction de la mosquée de Casablanca : 3 milliards de francs

1990 : janvier: selon Amnesty International, 3 homosexuels et 2 lesbiennes ont été décapités en Iran

1990 : le Koweit donne au mouvement islamiste Hamas 60 millions de dollars, et moitié moins à l’OLP

1990 : juin: victoire du FIS aux élections municipales en Algérie: les villes conquises vont recevoir l’appellation « ville islamique » sur leurs panneaux; les employées municipales sont voilées; les bars et boutiques-vidéos sont fermés; les femmes supposées légères sont humilées; les baignades à la plage sont séparées entre hommes et femmes

1990 : crise entre l’Arabie Saoudite et le Royaume Uni après la diffusion d’un téléfilm « Mort d’une princesse » sur un cas d’adultère dans la famille royale, suivi d’exécutions

1990 : création d’un mouvement paramilitaire musulman en Inde, les « Soldats des Compagnons du prophète au Pakistan » issu des Déobandi. Le fondateur est Haq nawaz Jhagvi

1990 : assassinat de l’ancien président de l’assemblée égyptien Rifat al Maggoub

1990 : création en Jordanie d’une Armée de Mohammed pour le jihad

1990 : aout: Déclaration des Droits de l’Homme en Islam, au Caire, par l’OCI, influencée par les wahhabites

1990 : novembre: assassinat à New York du rabbin extrémiste Kahane par un islamiste égyptien

1990 : Hussein Moussawi, guide spirituel de Hezbollah, déclare à l’Evénement du Jeudi : « Dans vingt ans, c’est sûr, la France sera une république islamique »

1990 : juin: en Algérie, avant les élections communales, les cartes électorales des femmes sont massivement confisquées.

1990 : juin: publication du Manifeste Musulman par Kalim Siddiqi, chef de l’Institut Musulman en Grande Bretagne; il insiste sur la notion de jihad permanent pour les musulmans vivant dans ce pays.

1990 : publication à Londres de «  »Une foi pour toutes les saisons », de Shabir Akhtar: « l’islam, bien entendu, comme le christianisme médiéval, est profondément opposé à l’hérésie et l’apostasie. selon des autorités d’Al Azhar, le centre de pensée de l’islam, l’apostasie est punissable de mort. »

1990 : pogroms organisés par la république islamique de Mauritanie contre les militaires noirs et les intellectuels; exécutions, tortures et déportation dans des bagnes.

1990 : réédition du livre islamiste d’Izetbegovitch, candidat à la présidence bosniaque

1990 : novembre: assassinat par des islamistes du porte-parole du parlement égyptien R. El Mahgoub

1990 : octobre: l’émir du Koweit promet des réformes politiques, qui n’ont jamais eu lieu plus tard

1990 c : constitution de camps de concentrations dans le sud du Soudan pour regrouper les populations chrétiennes et animistes, sous le nom de « camps de la paix ».

1991 : retour du droit pénal musulman au Soudan

1991 : le FIS algérien obtient la majorité au premier tour des éléctions législatives

1991 : explosion dans un cinéma à Islamabad due à des terroristes islamistes: 5 morts

1991 : 17 morts dans des affrontements entre le FIS et les forces de l’ordre algériennes

1991 : juillet: au Japon, Hitoshi Igarashi, le traducteur des Versets Sataniques, est assassiné par un intégriste chiite

1991 : novembre: un commando d’Afghans attaque un poste militaire de l’armée algérienne à Guémar

1991 : novembre: assassinat d’un medecin yougoslave de l’ONU par des islamistes somaliens dans la région de Majeerteen; le mouvement a déclaré vouloir purifier le pays de la présence des infidèles

1991 : la loi criminelle du Soudan autorise l’exécution des apostats

1991 : le Soudanais Ajjabna Mohamed devient apostat: il est renvoyé de l’université, rejetté par sa famille; il tente de s’enfuir; on le met en prison où il subit des tortures pour revenit à l’islam

1991 : la constitution de l’Etat mauritanien stipule que la sharia est la seule source de législation

1991 : aout: le foulard est obligatoire pour toutes les étrangères en Iran, y compris au sein des entreprises étrangères.

1991 : la mise à prix de Rushdie est triplée

1991 : Saddam Hussein proclame le jihad contre les alliés

1991 : juillet: la loi islamique iranienne précise que l’homosexualité est punie de mort et le juge doit décider de quelle façon se déroulera l’exécution

1991 : novembre: les Afghans attaquent un poste frontière algérien à Guemmar et y décapitent les conscrits capturés

1991 : avril: conférence populaire arabe et islamique à Khartoum, regroupant tous les mouvements islamistes les plus extrémistes

1991 : recrudescence à Embaba en Egypte des persécutions contre les coptes

1991 : juin: les USA empêchent le retour du cheikh Abdel Rahman sous le prétexte qu’il aurait menti sur sa bigamie…

1991 : en Jordanie, l’Armée de Mohammed d’attaque les débits d’alcool et la minorité chrétienne; arrêtés, ils sont graciés par le roi

1991 : au Pakistan, on a compté cette année 200 cas de meurtres de femmes liés au problème de dots dans les familles.

1991 : les dirigeants de la communauté chrétienne sont explusés du sultanat de Brunei; la célébration de Noel est interdite

1991 : décembre: avant les élections législatives algériennes, les cartes électorales des femmes vivant dans des communes islamistes sont confisquées.

1991 : dérive islamique du régime de Saddam Hussein afin de canaliser les rancoeurs populaires; aggravation des persécutions contre les minorités; après cette date, environ 30% des chrétiens fuient le pays.

1991 : En Irak, dans le diocèse de Zakho, 30 villages chaldéens et 40 églises sont détruits

1991 : En Irak, destruction de l’église médiévale de Beidar près de Zakho, par l’armée irakienne, qui la transforme en étable.

1991 : création du groupe du Hamas spécialisé dans les attaques suicides contre les civils en Israel.

1991 : Omar Bakri Mohammed accuse le clergé anglican d’être « pervers » pour avoir adouci son jugement de l’homosexualité.

1991 : le chef islamiste Omar Bakri,depuis Londres, appelle au meurtre du premier ministre J. Major. il est relâché au bout de 48 heures.

1991 : la sharia iranienne précise dans son article 110: « la punition pour la sodomie est la mort; le juge décide de la façon dont la mort doit être donnée ». en pratique, les condamnés sont lapidés, précipités, découpés en morceaux à l’épée puis brulés.

1991 : mars: environ 130 000 chiites sont massacrés par le régime irakien.

1991 : fondation du Al Gamaa al Islamiyah en Egypte

1991 : entrée en vigueur de la sharia au Pakistan: « les préceptes de l’islam constituent la loi suprême du Pakistan. »

1991 : destruction de plus de 120 temples hindous au Pakistan.

1991 : exil massif des chrétiens assyriens d’Irak après la guerre du Golfe

1991 : promulgation de la constitution de la République Islamique de Mauritanie: Art. 1: La Mauritanie est une république islamique indivisible, démocratique et sociale. Art. 5: L’islam est la religion du peuple et de l’Etat Art. 10: (sur les libertés: absence de la liberté de pratiquer une religion) Art. 23: Le président de la république… devra être musulman Art. 94: Il sera institué aux côtés du président un Haut Conseil Islamique composé de 5 membres

1991 : le code pénal soudanais menace de mort les apostats (loi 126)

1992 : massacre des coptes à Timma en Egypte

1992 : utilisation de l’islamisme par les régimes autoritaires d’Asie centrale

1992 : émeutes islamistes dans le Ferghana

1992 : exécution en Iran d’un homme d’affaire bahaï anonyme

1992 : destructions de temples bouddhistes dans la région de Malya au Bangladesh

1992 : torture du moine bouddhiste Bodhimistra Bhikkhu au Bangladesh par le capitaine Masiur Rahman de l’armée du Bangladesh

1992 : massacre de Logang au Bangladesh; viols et destructions de villages par les colons musulmans et l’armée

1992 : reprise des persécutions contre les coptes en Egypte

1992 : décapitation en Arabie Saoudite du chiite Abd al Karim Mal al Allah, pour apostasie, après une tentative de conversion par le juge; il avait été surpris en possession d’une bible.

1992 : déclaration de djihad au Soudan contre la minorité nouba; déportations, viols collectifs et purification ethnique =tentative de génocide

1992 : décapitation à la Mecque de deux présumés homosexuels,

1992 : le Soudan est condamné par toutes les organisations internationales pour violations de droits de l’Homme et pratique de l’esclavage

1992 : les universitaires d’Al Azhar condamnent les conditions du meurtre de Fuda, mais ils estiment qu’il était un apostat, et qu’il méritait une mort légale

1992 : les universitaires d’Al Azhar demandent au président Moubarak l’interdiction du parti laïc Mustaqbal

1992 : assassinat de l’intellectuel égyptien Faraj Fuda par des militants islamistes

1992 : naissance du Mouvement Islamique Armé

1992 : attentat islamiste à Sidi Moussa en Algérie

1992 : mitraillage par des Afghans de 6 policiers devant une mosquée de la Kasbah d’Alger

1992 : attaque de la caserne de l’Amirauté à Alger par des Afghans: 11 soldats tués

1992 : mars: assassinat d’un policier par des islamistes au Fayoum

1992 : avril: un groupe du Jihad tente de s’emparer à la grenade de la mosquée de Beni Soueif en Egypte

1992 : massacre de 13 chrétiens dans le village égyptien de Sanbo

1992 : victoire des islamistes au Tadjikistan après une guerre civile

1992 : le chef religieux tadjik Turajonzoda modéré est contraint à la fuite par les islamistes et accusé de trahison

1992 : décembre: torture de l’iranien Maher, qui avait apostasié; menacé d’étranglement, il signe une renonciation et accepte d’être exécuté s’il retourne dans un église

1992 : au Pakistan, Benazir Bhutto est déclarée apostat par une fatwa du ministre des affaires religieuses pour avoir critiqué la sharia dont découle la loi sur le blasphème

1992 : emprisonnement de l’apostat pakistanais Tarik Iqbal; il est accusé de blasphème, apostasie, mépris du Coran

1992 : juillet: mort en prison dans des conditions inconnues de l’apostat pakistanais Tarik Iqbal; il avait pourtant estimé que la prison était l’endroit le plus sur pour lui dans le pays

1992 : mai: arrestation de l’ahmadi pakistanais Nasir Ahmad, pour avoir écrit des formules musulmanes sur un faire-part de mariage.

1992 : mai: massacre de 13 coptes à Sanbou

1992 : octobre: 4 coptes tués à Tama

1992 : juin: assassinat de l’écrivain égyptien Farrag Foda, défenseur des droits de l’Homme et de la laïcité

1992 : octobre: assassinat d’une touriste britannique en Egypte

1992 : les Frères Musulmans égyptiens appellent au jihad contre les milices serbes

1992 : intervention dans la guerre de Bosnie du chef islamiste Barbaros (qui teignait sa longue barbe par imitation de Mahomet); il inaugure l’intervention des salafistes en demandant la caution d’oulémas pour le jihad.

1992 : dans la région de Zenica, islamisation forcée des Bosniaques par les jihadistes: port du voile noir, barbe pour les hommes, destruction des cafés; mariages forcés « shariatiques » avec jeunes filles bosniaques

1992 : septembre: création de la 7ème brigade islamiste de l’armée bosniaque

1992 : la Gama’a Islamyia s’installe dans un quartier du Caire « Héliopolis » pour « commander le bien et pourchasser le mal » jusqu’à son expulsion par la police.

1992 : émeutes à Al Mina: un copte est accusé par la rumeur de prostituer des fillettes musulmanes et de diffuser les ébats par des cassettes vidéo… bijouteries et pharmacies détruites

1992 : prise de controle de l’Ordre des Avocats en Egypte par les Frères Musulmans

1992 : novembrre: le cheikh Gaber, chef militaire du Gama’a Islamyia, déclare dans un journal égyptien qu’Embaba était devenue une Etat islamique avec application de la sharia

1992 : décembre: il faut l’intervention de 14 000 militaires et policiers égyptiens pour investir l' »Etat Islamique d’Embaba » au Caire, en 6 semaines et en arrêtant 5000 personnes

1992 : avril: attentat contre le ministre égyptien de l’inforamtion Satwat Charif par le groupe Al Jihad

1992 : l’Etat-Major de la Gamaat Islamyia égyptienne s’installe en exil à Copenhague…

1992 : le bulletin des GIA algérie, Al Ansar, est diffusé depuis Stockholm

1992 : installation à Londres d’un groupe ultra radical issu du Jihad: « les Avants gardes de la Conquête »

1992 : création en Jordanie d’un Front de l’Action Islmaiste

1992 : conférence de Zagreb des dirigeants de mouvements islamistes, dirigée par les Frères Musulmans, pour mobiliser les musulmans dans la guerre de Bosnie considérée comme jihad

1992 : le combattant islamiste Barbaros déclare à propos des Bosmiaques: « nos hommes, nos femmes, nos enfants étaient moralement relâchés, et dans leur apparence, on ne pouvait plus distinguer le msulman du chrétien. les femmes musulmanes étaient vêtues, mais nues en réalité… maintenant, nos mosquées sont pleines. Nos femmes portent le hijab complet. Elles se couvrent totalement, visage compris ».

1992 : décembre: le professeur de la faculté des lettres du Caire, Nasr Abou Zeid dépose ses travaux pour l’obtention d’une chaire. La titularisation est refusée par ses collègues proches des Frères Musulmans; ils prétendent que l »auteur étant ancien marxiste, il n’a pas le droit d’écrire sur l’islam.

1992 : décembre: en Egypte, le cheik Abd el Rahman proclame que « le tourisme que connait l’Egypte est indubitablement illicite et constitue un péché indiscutable et une grave offense ».

1992 : octobre: le journal égyptien proche des Frères Musulmans écrit: « la position islamique et patriotique concernant le tourisme exige que celui-ci soit sumis aux dispositions de la sharia et à la morale de l’islam ».

1992 : mars: le roi Fadh d’Artabie déclare à un journal koweitien: « Une démocratie à l’occidentale ne peut être adaptée à l’Arabie Saoudite… le système des élections libres ne lui convient pas… nous avons notre foi islamique où le système élecctoral n’a pas droit de cité »

1992 : le recteur de la Mosquée de Paris, D. Boubakeur réclame le déplacement de l’émission littéraire de B. Pivot qui avait invité S. Rushdie au moment de la fin du ramadan

1992 : pendaison en Iran du chirurgien sunnite Ali Mozafarian, accusé d’être un espion américain adultère et homosexuel.

1992 : avril: pendaison publique à Téhéran de 40 Moudjahidin du Peuple

1992 : publication de l’étude de P. Sookhdeo « The Law of Apostasy in Islam and its relation to Human Rights and Religious Liberty. »

1992 : juin: en Mauritanie, dans la ville de Atar, madame Kneiba et sa fille sont vendues par leur propriétaire à un autre maître pour 212E environ. L’imam de la mosquée était le témoin de la vente.

1992 : création par Al Qaida de la base de son réseau africain au Kenya.

1992 : début de l’activité islamiste en Afrique du Sud sous la direction de la fondation internationale Al Aqsa

1992 : assassinat du président algérien M. Boudiaf par les GIA

1992 : août: lettre de condamnation de Boutros Ghali concernant la destruction des langues et cultures africaines par l’arabisation du Soudan; il rappelle aussi la pratique de l’enlèvement des enfants et l’esclavage comme pratique génocidaire.

1992 : code du statut personnel du Yémen: « Le mariage est le lien établi par un pacte légal entre deux époux rendant une femme permise à un homme légalement… (le devoir de la femme est) de se laisser posséder par le mari en étant apte au coït légal sans la présence d’une autre personne. »

1993 : le mufti modéré M Youssouf est contraint à l’exil face auux wahhabites d’Asie centrale

1993 : fatwa de condamnation à mort de Taslima Nasreen par les Guerriers de l’Islam; sa tête est mise au pris de 1250$

1993 : assassinat d’intellectuels et de poètes alévis et kurdes dans l’incendie d’un hôtel à Sivas en Turquie; une réunion se tenait avec le traducteur des Versets Sataniques de S. Rushdie

1993 : massacre de Naniachar au Bangladesh d’étudiants bouddhistes au cours d’une fête, par des groupes de colons dirigés par MM. Ayub Hossein et Abdul Latif

1993 : lapidation d’une femme de 21 ans au Bangladesh, Noorjahan Begum pour mariage non-musulman; elle est enterrée, et les villageois, obéissant à la fatwa, lui lancent des pierres sur la tête

1993 : organisation à Khartoum de la Conférence Islamique et Populaire, mouvement intégriste international

1993 : début de la guerre civile en Algérie

1993 : une loi iranienne interdit tout emploi public aux bahaÏ et des places à l’université

1993 : vague d’antisémitisme en Iran dans la presse

1993 : en Malaisie, une loi est promulgée qui estime que l’apostasie est illégale et punissable

1993 : Mohammed al Ghazali, Frère Musulman égyptien déclare comme témoin dans un procès: « la présence d’un apostat dans la communauté constitue une menace pour la nation et toute personne ou groupe qui tue un tel apostat ne doit pas être puni »; seule l’Organisation égyptienne des Droits de l’Homme estime qu’il s’agit d’un appel au meurtre.

1993 : au Bangladesh, une femme est lapidé puis est poussée au suicide pour blasphème

1993 : au bangladesh, une femme est brûlée vive pour blasphème

1993 : au Bangladesh, lapidation d’une femme de 22 ans, Noorjahan, dans le village de Chhatakchhara, après un fatwa de chefs religieux locaux

1993 : février: confirmation de la condamnation à mort de Rushdie

1993 : octobre: l’éditeur norvégien des Versets Sataniques blessé dans un attentat islamiste

1993 : attentat contre le World Trade Center de New York: 6 morts

1993 : février: meurtre de touristes US en Egypte

1993 : février: 4 touristes tués au Caire

1993 : mai: création par 6 religieux saoudiens d’un Comité de Défense des Droits Légitimes pour protester contre la « déislamisation » de l’Arabie Saoudite et les défenses des droits inspirés par la sharia

1993 : création du Harakat al Ansar « mouvement des partisans » qui combat les soldats indiens au Cachemire, avec la réputation de décapiter tous les prisonniers infidèles

1993 : aout: création du régiment El Mudzahidun ,pour les jihadistes, en Bosnie célèbre pour ses cruautés; grand renom pour ses scènes photographiées de décapitation de Serbes.

1993 : mars: vague d’attentats et d’assassinats contre les intellectuels, universitaires, medecins algériens

1993 : septembre: assassinat de deux géomètres français par les GIA à Sidi Bel Abbès

1993 : novembre: le cheikh Bouslimani, du Hamas, est assassiné par les GIA pour avoir refusé de légitimer leurs pratiques « extrèmes »

1993 : juillet: création par des intellectuels islamistes algérients du FIDA, Front Islamique du Jihad Armé, spécialisé dans l’assassinat d’intellectuels laïcs

1993 : juin: au cours du procès de l’assassin de Foda au caire, le cheikh Al Ghazali affirme que toute personne s’opposant à la sharia est apostat et passible de la mort

1993 : décembre: conférence populaire arabe et islamique à Khartoum, regroupant tous les mouvements islamistes les plus extrémistes

1993 : aout: assassinat de l’ancien premier ministre algérien kasdi Merbah

1993 : en Egypte, conquête par les Frères Musulmans des ordres professionnels

1993 : décembre: le président égyptien Moubarak estime que le pays a perdu 3 milliards de $ à cause des attentats islamistes

1993 : rapport d’Amnesy International sur la situation des minorités en Arabie Saoudite: « des centaines de chrétiens, dont des femmes et des enfants ont été arrêtés et emprisonnés, sans avoir été jugés pour la plupart, seulement pour avoir exprimé pacifiquement leurs convictions religieuses. Beaucoup ont été torturés pendant leurs détentions, certains par flagellation… »

1993 : Publication du guide destiné aux nouveaux convertis « Traité moderne de théologie musulmane » de S. Hamza Boubakeur (père du recteur de Paris): Citation coranique en fin de prologue: « Tu es notre maître. accorde nous la victoire sur les mécréants » Citation coranique en fin de conclusion: « Vous êtes notre maître. Soutenez nous contre les impies » p. 76: « Si l’islam n’a pas livré ses sorciers, ses débiles mentaux, ses chercheurs au bûcher… » p. 87: début du commentaire sur le christianisme « Ecriture curieuse et paradoxale en vérité que le Nouveau Testament. On y trouve tout sauf le texte lui même de la Bonne Nouvelle » p. 115: sur le dialogue islamo-chrétien: « or nous musulmans, nous n’entendons rien céder, en matière de dogme ou de pratiques religieuses »

1993 : en Algérie, apparition du concept de « mariage de jouissance » légitimant les viols de longue durée par les islamistes

1993 : mai: destruction intentionnelle du musée de Kaboul et pillage de l’ensemble des collections pré-islamiques

1993 : octobre: la grève est officiellement interdite en Iran

1993 : création en Iran des Bassidjis, milice urbaine spécialisée dans la répression des révoltes libérales et des mouvements de jeunes.

1993 : juin: en Iran, campagne nationale contre le vice et la corruption: les femmes sont surtout arrêtées puis fouettées pour « tenue immodeste »

1993 : arrestation de l’avocat iranien Assadi pour activités maçonnique et sionisme (voyage en Israel avan 1979)

1993 : l’ONU recense en Iran 91 domaines interdits aux filles dans l’éducation

1993 : janvier: 5 Assyriens sont assassinés et mutilés par des militants kurdes au village de Mzezakh.

1993 : juin: le député assyrien Francis Shabo du parlement de la zone Nord irakien est assassiné. Il souhaitait l’union de toutes les communautés chrétiennes d’Orient pour tenter de récupérer les terres confisquées.

1993 : juillet: l’Assyrien Ninos Samir est assassiné à Zakho par des Kurdes.

1993 : décembre: condamantion à mort en Iran de Mehdi Dibaj pour apostasie

1993 : février: publication du rapport Barbier à la Commission des Droits de l’Homme de l’ONU, sur les massacres des tribus nouba au Soudan: déportation, islamisation forcée, esclavage pour plus de 20 000 enfants.

1993 : la Cour Suprême du Pakistan refuse de protéger les ahmadis et considère que leur comportement est une provocation qui rend leur protection difficile.

1993 : le dirigeant islamiste de Tuzla en Bosnie énonce son programme: « (l’Etat bosniaque) aura une idéologie musulmane, fondée sur l’islam, sur les principes islamiques sur le plan religieux, moral, légal et social, mais contiendra aussi des aspects d’origine européenne qui ne seront pas contraires avec les principes ci-dessus ».

1993 : début de processus de réislamisation de la Bosnie sous l’influence de la fraction panislamiste de la Communauté Islamique: nomination de 7 muftis et 7 nouvelles medrese; des imams sont nommés dans l’administration, l’armée, la diplomatie.

1993 : mai: les chrétiens assyriens demandent au Parlement Kurde une loi empêchant les extortions et les confiscations de terre.

1993 : au Bangladesh, une jeune femme est lapidée par des villageois pour s’être remariée de façon « non-conforme à l’islam »; son mari survit à la lapidation

1993 : interdiction au Bangladesh du livre de Taslima Nasreen Lajja (La Honte), qui traite du sort de la minorité hindoue dans le pays

1993 : un femme anonyme est lapidée publiquement au Bangladesh; elle survit et se suicide peu après (jugement porté par les fatwabaz, qui participent au supplice et en retirent des revenus)

1993 : une femme anonyme est brûlée vive dans un village du Bangladesh, après un procès de dignitaires religieux (salish) pour adultère

1993 : en Arabie Saoudite, une bande dessinée publiée dans le Arab News provoque l’arrestation de deux employés indiens; selon les théologiens, elle remettait en cause l’existence de Dieu. Les deux hommes sont condamnés à 300 et 500 coups de fouet.Sous la pression internationale, ils sont pardonnés par le roi.

1993 : un dessinateur satirique iranien, Manouchehr Karimzadeh, est condamné à 10 ans de prison pour avoir dessiné un footballeur dont le visage ressemblait vaguement à celui de Khomeini. Le directeur du journal est fouetté, comme le dessinateur; tous les exemplaires du journal Farad sont détruits. Sous la pression internationale, les peines sont ensuite réduites (article du New York Time).

1993 : juillet: avant de mettre le feu à l’hotel des écrivains alévis, la foule des islamistes de Sivas détruit les statues de Pir Sultan Abdal et Ataturk.

1993 : dans l’incendie de Sivas, mort du dessinateur satiriste Asaf Koçak, militant des Droits de l’Homme et adversaire des islamistes

1993 : au Bangladesh, fatwa contre Noorjahan Begum et son second époux, pour mariage considéré comme non-conforme à l’islam; elle a été enterrée jusqu’à la poitrine et tuée à coup de pierres

1994 : fatwa de condamnation à mort de l’écrivain Anwar Shaick et réfuge en Grande Bretagne

1994 : mouvement de panique au cours de pélerinage de Mina en Arabie; 270 morts

1994 : mandat d’arrêt contre Taslima Nasreen pour avoir insulté l’islam

1994 : manifestation des écoles coraniques du Bangladesh contre Taslima Nasreen et réclamant sa mort

1994 : manifestation de 200 000 personnes réclamant la pendaison de Taslima Nasreen

1994 : au Bangladesh, mouvement de charmeurs de serpent réclamant l’exécution de Taslima Nasreen

1994 : décapitation du philippin Yolando Isnan en Arabie Saoudite, accusé d’avoir causé un accident de la route ayant tué quatre Saoudiens

1994 : rapport de l’ONU sur le Soudan, qui conclue que ce pays viole tous les droits de l’Homme; le président soudanais juge ce rapport « blasphématoire »

1994 : colloque inter-religieux à Khartoum; le président soudanais El Béchir déclare aux participants musulmans que le plan à long terme est de convertir totalement le pays pour en faire un Etat islamique

1994 : condamnation à mort de Taslima Nasreem par une fatwa après la publication de son roman Lajja, La Honte

1994 : l’université islamique d’Al Azhar obtient le droit de censure sur toutes les productions artistiques, y compris audio-visuels; ce droit est enlevé un an plus tard

1994 : le responsable du massacre de 13 chrétiens à Sanbo (Egypte) est condamné à 3 ans de prison

1994 : départ de la communauté juive d’Alger face à la menace terroriste; abandon de la synagogue

1994 : publication du faux antisémite « Les Protocoles des Sages de Sion » en Iran

1994 : juin: après des pressions internationales, l’apostat iranien Dibaj est libéré; il disparait aussitot et son corps est retrouvé dans une forêt près de Téhéran

1994 : octobre: en Egypte, le prix Nobel de littérature Naguib Mafouz est poignardé par un islamiste; il était accusé d’athéisme et de marxisme; après la tentative, il refuse toute prise de position publique.

1994 : octobre: décret du ministère de la santé égyptien qui tente d’obliger à commettre les mutilations génitales sur les femmes sous contrôle médical; le sheik de l’Université islamique Al Azhar estime que cette pratique a une place dans la jurisprudence de l’islam

1994 : au Bangladesh, Rokeya, une femme du village de Feni est punie pour relations sexuelles hors mariage: après la fatwa, elle est scalpée, exposée dans le village, attachée à un arbre et violée par quatre hommes.

1994 : aout: Taslima Nasreen est contrainte de quitter secrètement le Bangladesh

1994 : avril: 4 touristes allemands tués sur le Nil

1994 : le conseil des fatwas de Malaisie déclare la secte musulmane Darul Arqam déviante; son chef écrit qu’il avait rencontré le prophète lui-même…

1994 : avril: protégé par Amnesty International, le chef du Comité de Défense des Droits Légitimes, Mas’ari, installe l’organisation ultra islamiste à Londres

1994 : création au Penjab indien du mouvement Lashkar e Jhangvi, l’Armée de Jhangvi, spécialisé dans l’assassinat de shiites

1994 : création du groupe terroriste shiite les Soldats du Prophète Mohammed au Pakistan, qui a pour spécialité le massacre de sunnites.

1994 : novembre: les talibans prennet Kandahar

1994 : aout: assassinat par le GIA de 5 fonctionnaires français à Alger

1994 : aout: assassinat de touristes espagnols dans un hôtel de Marrakech par de jeunes islamistes

1994 : fondation de l’Université privée islamique de Zarqa en Jordanie, financée par les Frères Musulmans

1994 : à Kaboul, dans la lutte entre factions islamistes, 1500 morts en trois mois

1994 : A la Conférence sur la Population tenue au Caire, Benazzir Bhutto rejoint le camp des musulmans les plus réactionnaires

1994 : en Malaisie, promulgation de la loi islamique sur la famille très oppressives pour les femmes

1994 : rapport de l’ONU sur la persistance de l’esclavage au Soudan

1994 : janvier: affaire « Claudia Schiifer »: elle défile avec une robe sur laquelle sont écrits des fragments de versets coraniques: scandale en France dans les organisations musulmanes et dans les pays musulmans; Chanel s’excuse, fait brûler les trois robes, exige la restitution de toutes les images de la robe; son PDG déclare: « qu’en aucun cas son respect de la religion musulmane ne l’aurait porté à commetttre un sacrilège ou à offenser la communauté musulmane

1994 : à Alger, meurtre de Karima Belhadj par des islamistes la veille de ses fiancailles

1994 : novembre: deux adolescentes d’Alger et leur mère sont violées et tuées par les GIA

1994 : février: assassinat par des islamistes d’une lycéenne de Meftah en Algérie

1994 : juin: assassinat par des islamistges de deux écolières à El Hassine en Algérie

1994 : juin: le jouran algérien Al Watan publie le témoignage de jeunes filles d’une famille sur les viols qu’elles ont subis près d’Alger. un des assaillants demande aux filles si elles vont souvent se baigner sur les plages.

1994 : témoignage à la presse algérienne d’une jeune fille donnée par son frère à un émir d’un GIA, qui l’a mariée successivement aux membres de son groupe. Elle est ensuite libérée par l’armée.

1994 : en Irak, une série de mesures destinées à plaire aux islamistes est prise par Saddam Hussein: légalisation de la polygamie, séparation des sexes dnas l’enseignement, accompagnement obligatoire des femmes dans l’espace public

1994 : février: le ministre de la culture égyptien écrit à Al Azhar: « le centre de recherche islamique est l’unique autorité à laquelle doit se référer le ministère dans les affaires concernant la religion et il émettra des licences pour les films, livres et cassettes traitant de religion. »

1994 : janvier: attentats anti-occidentaux en Iran; auteurs inconnus et impunis

1994 : février: fermeture d’une mosquée sunnite à Zahedan en Iran: émeutes et repression: plusieurs morts

1994 : octobre: lettre ouverte de 134 intellectuels iraniens contre la cenure; aucun effet notable

1994 : suicide de la femme médecin iranienne Homa Darabi à cause des entraves qu’elle rencontrait dans son travail.

1994 : décembre: l’Assyrien Zaya Yonadam est assassiné par des Kurdes à Irbil.

1994 : création de la milice des Taliban

1994 : financement de trois camps terroristes dans le nord du Soudan par Ben Laden

1994 : création d’une Coalition pour la défense des Droits de l’Homme dans les pays musulmans, par les chrétien assyriens, coptes et maronites.

1994 : la Cour Suprême de Lahore au Pakistan assimile tout blasphème contre un prophète àun blasphème contre Mahomet.

1994 : mai: tentative d’attentat contre le patriarchat d’Istanbul: trois bombes sont désamorcées.

1994 : septembre: attentat à la grenade contre le patriarchat d’Istanbul.

1994 : profanation de cimetières croates à Zenica par la 7ème brigade de l’armée bosniaque

1994 : emprisonnement pour 4 ans du professeur saoudien M. Al Awaji, intellectuel réformateur; il est démis de ses fonctions et son passeport est confisqué.

1995 : H Moubarak président égyptien échappe à un attentat d’islamistes soudanais

1995 : destruction du temple bouddhiste de Nathakgiri Bouddha Vihar au Bangladesh

1995 : destruction du temple bouddhiste Liragaon Bouddha Vihar au Bangladesh; humiliation des moines et destruction des statues

1995 : destruction d’un temple bouddhiste par l’armée du Bangladesh (région de Kojoichari; torture des moines et des fidèles; destruction de la statue de Bouddha

1995 : destruction du temple bouddhiste du village Hazachara au Bangladesh; souillure, torture du moine

1995 : décapitation en Arabie Saoudite d’Ali In Hadi Ateef pour « magie noire »

1995 : décapitation d’Abdullah Ibn Said Bajafar en Arabie Saoudite, accusé d’avoir bu de l’alcool

1995 : l’universitaire égyptien Nasr Abou Zeid est condamné pour apostasie à divorcer, n’étant plus musulman;le couple doit quitter l’Egypte; il avait déclaré que l’islam devait être réformé.

1995 : le Soudanais Al Tourabi approuve la tentative d’assassinat contre le président égyptien Moubarak

1995 : déportation des tribus soudanaises des Four et Massaleit, au profit de tribus arabes

1995 : organisation à Khartoum de la Conférence Islamique et Populaire, mouvement intégriste international

1995 : 77% des mariages en Egypte sont arrangés; 39% des femmes sont mariés à un parent

1995 : environ 500 morts par semaine du fait de la guerre civile

1995 : octobre: attentat à Paris au RER Musée d’Orsay

1995 : juillet: le co-fondateur du FIS et imam de la mosquée de la rue Myrha est assassiné

1995 : juillet: attentat dans le RER Saint Michel à Paris: 8 morts

1995 : aout: attentat avue de Friedland à Paris: 17 blessés

1995 : aout: découverte d’une bombe sur le trajet du TGV Lyon-Paris

1995 : septembre: tentative d’attentat au marché Richard Lenoir à Paris

1995 : septembre: tentative d’attentat place Charles Vallin à Paris

1995 : septembre: attentat à Villeurbanne contre une école juive: 14 blessés

1995 : octobre: attentat avenue d’Italie à Paris: 16 blessés

1995 : procès de l’apostat koweitien Ali Qambar: divorce et séparation des enfants

1995 : aout: première condamnation à mort du bahaï Mahrami à Yazd pour apostasie

1995 : avril: condamnation de l’ahmadi pakistanais Nasir Ahmad à 6 ans de prison

1995 : octobre: les GIA disent qu’ils veulent « frapper la France au coeur…et dans ses plus grandes villes ».

1995 : jugement de l’apostat Robert Hussain au Koweit; il est contraint au divorce et ses enfants lui sont retirés

1995 : novembre: nouveau code pénal iranien, qui ne s’éloigne pas de la sharia

1995 : février: les Saoudiens expulsent 100 000 travailleurs étrangers en 50 jours

1995 : novembre: deux attaques de train par les Islamistes en Egypte

1995 : en Tchéchénie, installation d’une guérilla islamiste contre les forces russes, avec l’apparitionde Chamiil Bassaiev et de combattants arabes

1995 : dans un pamphlet, Mas’ari,opposant saoudien, assimile tous ceux qui obéissent à l’Etat saoudien à des infidèles; selon lui, cet Etat n’obéit pas à la sharia

1995 : décembre: le président Izetbegovic rend hommage aux jihadistes du régiment El Mudzahidun

1995 : purges internes dans les groupes islamistes algériens

1995 : les GIA algériens, après la campagne d’attentats en France, exhorte Chirac à devenirr musulman

1995 : avril: conférence populaire arabe et islamique à Khartoum, regroupant tous les mouvements islamistes les plus extrémistes

1995 : aout: ben Laden diffuse une déclarationb de jihad contre les Américains avec en sous-titre le hadith « Expulsez les polythéistes de l’Arabie »

1995 : 366 morts en Egypte dues aux islamistes

1995 : publication de « Pourquoi je ne suis pas musulman », d’Ibn Warraq (pseudonyme), premier ouvrage moderne de critique des principes de l’islam

1995 : le cheikh Aziz el Baz, grand mufti d’Arabie Saoudite déclare: « la terre est plate,celui qui déclare qu’elle est sphérique est un athée méritant une punition »

1995 : avril: fatwa d’excommunication contre le poète pakistanais Mohammed Alvi par le mufti Shabbir Siddiqi d’Ahamdabad, pour une phrase dans un poème écrit 17 ans auparavant: « O Dieu, si tu es trop occupé pour nous rendre visite, envoie un bon ange pour nous guider »

1995 : janvier: arrestation et torture du converti égyptien Mohammed Dorrah

1995 : attentat islamiste au Pakistan contre l’ambassade d’Egypte: 16 morts

1995 : incendie de la ville chrétienne d’Ipil dans les Philippines du sud par des commandos islamistes; 53 morts

1995 : en Algérie, apparition du concept de butin de guerre appliqué aux femmes capturées par les islamistes

1995 : avril: les GIA algériens déclarent vouloir s’attaquer aux athées, aux impies et aux femmes irrespectueuses: « nous élargissons également le cercle de notre victoire en tuant la mère, la soeur et la fille des impies, résidantes sous leur toit… »

1995 : l’émir des GIA Antar Zouabri écrit: « nos combattants choississent leurs victimes… les femmes qui marchent presque nues, et qui exbibent leurs bijoux, se parfument et poussent à la prostitution »

1995 : enlèvement et viol collectif par un GIA de la Mitidja d’une jeune fille de 17 ans appelée Zahra.

1995 : ouverture des medrese pakistanaises à la formation d’imams islamistes étrangers; env. 20 000 personnes formées jusqu’en 2002

1995 : mars: un pogrom est organisé par les autorités turques contre les alévis du quartier de Gazi Osman Pacha à Istanbul

1995 : début de la législation sur la censure cinéatographique en Malaisie, qui vise surtout les films US: la Liste de Schindler est interdite parce que favorable aux juifs; Le Prince d’Egypte peut choquer les spectateurs musulmans; Austin Powers contient des allusions érotiques

1995 : les militants du mouvement Hizbut Tahir de Omar Bakri poignardent à Londres un étudiant homosexuel

1995 : mars: appel de 500 journalistes iraniens pour la liberté de la presse, sans effet notable

1995 : novembre: renforcement des peines dans un nouveau code pénal en Iran

1995 : décembre: condamnation à 20 ans de prison du sheikh iranien Téhérani, ancien opposant de Khomeini

1995 : mars: vendetta concernant l’Assyrien Edouard Khoshaba du village d’Aqla, qui finit par être lynché et découpé en morceaux.

1995 : période de persécutions contre les chrétiens assyriens du village de Hzarjat par le chef kurde Zbeer, qui veut confisquer leurs terres.

1995 : rapport sur la situation religieuse au Pakistan devant l’ONU: « au sujet de la société le rapporteur spécial demeure préoccupé par les manifestations d’intolérance et plus généralement par le caractère manifestement limité de la culture de la tolérance; »

1995 : avril: arrestation au Pakistan d’un ahmadi, Daulat Khan pour son apostasie; en venant au tribunal pour obtenir sa libération, deux membres de sa famille sont attaqués à coup de pierre; l’un d’eux meurt sur le coup.

1995 : au Pakistan, 2432 ahmadis sont inculpés dans 654 affaires de blasphème.

1995 : juillet: 4 Pakistanais, dont un prêtre chrétien sont assassinés par un groupe islamiste.

1995 : le dessinateur satiriste algérien Sid Ali Malouah est contraint de vivre dans la clandestinité après ses caricatures d’islamistes; il a déjà subi plusieurs tentatives de meurtre

1995 : le dessinateur satiriste algérien Guerrovi Brahim est enlevé puis exécuté au sud d’Alger par des islamistes

1995 : en Malaisie, un dessin satirique représente Mahomet chevauchant un cheval à tête humaine, dans le journal « The Sun »; le journal est contraint par le ministre de l’information de publier à deux reprises des excuses assorties de menaces, pour avoir représenté le prophète sous forme humaine.

1995 : en Egypte, extension de la loi de censure

1995 : au cours des élections législatives égyptiennes, aucun copte n’est élu; le parti au pouvoir ne présente aucun candidat chrétien

1995 : inauguration de la plus grande mosquée d’Europe, à Rome, près du Vatican; sa construction a été financée entièrement par l’Arabie saoudite, pour 50 millions de dollars.

1996 : attaque des talibans sur Kaboul

1996 : destruction du temple bouddhiste du village de Lakshmiban Karbari Para, par l’armée du Bangladesh et la foule; incendie, destruction des statues

1996 : destruction du temple bouddhiste du village de Pujgang Mukh; statue du Bouddha souillée et détruite

1996 : le régime islamique de Khartoum arme et soutient la secte chrétienne millénariste « L’Armée de Résistance du Seigneur » qui terrorise l’Ouganda

1996 : enlèvement et exécution des 7 moines de Tibéhérine en Algérie; leurs corps sont retrouvés décapités.

1996 : environ 500 morts par semaine du fait de la guerre civile entre l’Etat et les islamistes

1996 : quatre bahaï iraniens encourent la peine de mort pour apostasie

1996 : janvier: le militant des droits de l’Homme égyptien Mamdouh Naklah demande la modification de la loi ottomane de 1856 sur la construction des églises; sa demande est rejetée

1996 : prise de Kaboul par les Talibans

1996 : les femmes de Kaboul sont exclues de toutes les écoles par les Talibans

1996 : après la visite légale des oulémas pour le convaincre, l’apostat koweitienAli Qambar est poursuivi et menacé d’exécution; sa maison est détruite, on lui retire tous ses droits civiques; il finit par s’exiler

1996 : aout: l’écrivain égyptien Abu Zayd est reconnu infidèle par la cour suprême, pour avoir écrit qu’il y avait des légendes dans le Coran

1996 : avril: en Egypte, massacre de 18 touristes grecs, surtout des femmes, qui avaient été pris pour des Israéliens!

1996 : septembre: prise du pouvoir en Bosnie par le parti musulman SDA par des élections, qui accapare le pouvoir et « instrumentalise l’islam »

1996 : juin: le dirigeant du parti Refah, Erbakan, devient premier ministre en Turquie

1996 : juin: le parti islamiste turc Refah retrouve le pouvoir et reprend ses tentatives de contrôle de la société

1996 : projet de réaffecter au culte musulman l’église Sainte Sophie d’Istanbul, transformée en musée par la République

1996 : mars: après leur expulsion de Bosnie, les membres du régiment jihadiste bosniaque, coupable d’atrocités, est accueil chaleureusement par le gouvernement islamiste turc Refah à l’aéroport d’Istanbul. Les services secrets turcs MIT dispersent les plus compromis.

1996 : 181 morts en Egypte dues aux islamistes

1996 : octobre: Mohammed Dorrah, égyptien converti au christianisme est arrêté pour attendre son jugement pour « encouragement de la haîne entre les communautés »

1996 : avril: arrestation du converti égyptien Mohammed Dorrah

1996 : mars: assassinat par les GIa de l’évêque français d’Oran et de son garde du corps

1996 : juin: condamnation et mauvais traitements au Maroc contre un musulman converti au christianisme; cas rapporté par la commission des droits de l’Homme de l’ONU; sorti de l’hopital ensuite

1996 : témoignage devant la presse algérienne de Kheira, 22 ans, enlevée et violée par un GIA, sur les autres viols dont elle a été témoin.

1996 : enlèvement et viol régulier de Nora, 12 ans, par un GIa près de Blida en Algérie; son père refuse de la récupérer puisqu’elle est enceinte.Elle reste ensuite en hopital psychiatrique.

1996 : en Afghanistan, note du Département pour la mise en oeuvre des façons islamiques et la prévention du mal: « …afin que soit mis en application les ordres islamiques et la tradition héritée du prophète Mohamed et afin de prévenir les maux qui représentent de sérieux dangers et problèmes pour la société islamique demande à tous ses frères et soeurs pieux de suivre scrupuleusement les 8 articles mentionnés ci-dessous afin de prévenir le mal: -pas de sortie ni déplacement de nos soeurs sans escorte par un parent proche et légal. -nos soeurs… doivent porter un voile ou tout autre chose couvrant le visage. -nos soeurs ne peuvent pas s’asseoir à l’avant des véhicules… -il est interdit de couvrir de fleurs les voitures lors des mariages… -il est interdit d’inviter les femmes à se rendre dans des hôtels ou des réceptions de mariage. -la personne chargée de collecter auprès des femmes le prix de leurs billets dans les bus, les minibus et les jeeps doit avoir moins de dix ans.

1996 : en Afghanistan, règlement pour les hôpitaux d’Etat et les cliniques privées fondées sur les principes de la charia: « – les patientes doivent être consultées par des femmes, sinon, en présence de la famille légale. -au cours de l’examen, les femmes doivent toujours porter le vêtement islamique légal -les médecins hommes ne doivent ni toucher ni voir d’autres parties du corps que celles concernées par la maladie -les salles d’attente doivent être protégées du regard. -hommes et femmes médecins ne doivent ni se côtoyer ni se parler; si c’est nécessaire, la discussion doit se faire avec le hijab. -les femmes médecins et les infirmières ne doivent pas rentrer dans les hôpitaux où sont soignés les hommes. -toute personne ne respectant pas ces ordres sera punie selon la sharia.

1996 : en Afghanistan, lettre du ministère des affaires culturelles et sociales sur le rôle de la police religieuse: -pour éviter la rébellion et le dévoilement, aucun chauffeur n’est autorisé à prendre pour passagère les femmes portant la burqa iranienne. -pour éviter la musique: dans les magasins, les hôtels, les véhicules, les rickshaws, les cassettes et la musique sont interdites…

1996 : fatwa de déclaration de guerre à l’Occident par Ben Laden

1996 : le ministère de l’intérieur égyptien arrête 60 shiites et un précheur soupçonnés de vouloir créer un califat shiite dans le pays.

1996 : les associations « gay » de Londres organisent un « queer jihad » contre le groupe intégriste d’Omar Bakri. Une fatwa le condamne à 1000 ans de tourments sodomites.

1996 : le leader islamiste Omar Bakri proclame devant ses partisans « il faut jeter les homosexuels du haut de Big Ben ».

1996 : septembre: au cours d’un mariage dans la communauté turc, le « calife » Metin Kaplan a deux fois appelé au meurtre du médecin Halil Ibrahim Sofu qui lui dispute son titre.

1996 : juillet: réforme du code pénal iranien; les peines sont renforcées, et le code est entièrement fondé sur la sharia; l’âge de la resposabilité légale est de 9 ans pour les filles et 15 ans pour les garçons.

1996 : février: condamnation à mort de l’apostat bahaï mahrani en Iran

1996 : décembre: émeutes en shiites et sunnites à Kermanshah en Iran; nombreux morts

1996 : janvier: enlèvement, conversion et mariage forcé pour Janet Oshanna, Assyrienne de 13 ans, par un Kurde armé, dans la région de Zakho.

1996 : une milice d’étudiants kurdes attaque à Ankawa un groupe d’étudiants assyriens au cours d’une cérémonie; deux chrétiens sont tués.

1996 : interdiction du maquillage des femmes en Afghanistan; des femmes aux ongles vernis ont eu ensuite les doigts tranchés; celles dont on a vu les chevilles ont été fouettées.

1996 : les talibans imposent des prénoms musulmans et enlèvent le mot « femme » dans la toponymie.

1996 : octobre: destruction par le feu de l’église Mount Zion Bethel de Situbondo à Java

1996 : octobre: jugement à Situbonda (Java) de M.Saleh, lui-même musulman, pour une injure à l’islam; le procureur demande 8 ans de prison et le juge condamne l’accusé à 5 ans. Le verdict trop clément provoque une émeute hors du tribunal. Le bâtiment est incendié.

1996 : mai:assassinat à Irbil de deux étudiants chrétiens assyriens

1996 : série d’agressions contre les chrétiens de la ville kurde d’Ainkawa

1996 : aout: campagne terroriste contre les villages chrétiens assyriens dans le nord de l’Irak: évacuation de villages, dispensaires, écoles construites par les ONG.

1996 : assassinat dans le village assyrien de Rawanduz du prêtre et du sacristain de l’église Guiwarguis

1996 : septembre: interview à Cahiers d’Europe de l’islamologue M. Rodinson: « La propagation par le jihad se faisiat quand les circonstances étaient favorables… (le désir de conquête) est dans la tradition. Des textes et des coutumes subsistent. Même si on ne l’exerce pas pendant une période, il peut resurgir.

1996 : octobre: destruction par le feu de l’église protestant Church of Western Indonesia de Situbondo à Java

1996 : octobre: destruction par le feu de l’église Saint Mary and Theresa de Situbondo à Java

1996 : octobre: destruction par le feu de l’église Pantecostal Church of Indonesia de Situbondo à Java

1996 : octobre: destruction par le feu de l’église Saint Joseph de Situbondo à Java

1996 : octobre: destruction par le feu de l’église François Xavier de Situbondo à Java

1996 : octobre: destruction par le feu de l’église Bethel Full Gospel de Situbondo à Java

1996 : octobre: destruction par le feu de l’église Pantecostal Church of Surabaya de Situbondo à Java; sept personnes sont enfermées à l’intérieur, trois meurent brûlées vives.

1996 : octobre: destruction par le feu de l’église Argopuro Street de Situbondo à Java

1996 : octobre: pillage de l’église Protestant Church of Western Indonesia de Situbondo à Java; le bâtiment de la police étant voisin, l’église n’est pas brûlée.

1996 : octobre: destruction par le feu de l’église East Java Christian Church de Situbondo à Java

1996 : octobre: destruction par le feu de l’église Trumpet of Love Bethel Full Gospel Church de Asembagus à Java

1996 : octobre: destruction par le feu de l’église East Java Christian Church de Ranurejo à Java

1996 : octobre: destruction par le feu de l’église East Java Christian Church de Pepanthan Sidodadi à Java

1996 : octobre: destruction par le feu de l’église Saint Joseph de Ranurejo à Java

1996 : octobre: destruction par le feu de l’église East Java Christian Church de Wonorejo à Java

1996 : octobre: destruction par le feu de l’église Pantacostal Church of Indonesia de Wonorejo à Java

1996 : octobre: destruction par le feu de l’église Bethel Church de Wonorejo à Java

1996 : octobre: destruction par le feu de l’église catholique de Wonorejo à Java

1996 : octobre: destruction par le feu de l’église catholique de Panakuran à Java

1996 : octobre: destruction par le feu de l’église Pentecôtiste de Panakuran à Java

1996 : octobre: destruction par le feu d’une statue du Christ à Panakuran à Java

1996 : octobre: destruction par le feu de l’église Pentecôtiste de Besuki à Java

1996 : octobre: destruction par le feu de l’église Bethel Full Gospel de Besuki à Java

1996 : octobre: destruction par le feu de l’église Christian Church of East Java de Besuki à Java

1996 : au Koweit, l’Arab Times publie une bande dessinée américaine sur le viking Hagar; il est représenté en prière et un voix sort des nuages pour dire après un long silence « pardon? »; une émeute est organisée contre le journal; ses locaux sont détruits; le directeur est poursuivi par la foule et reçoit des coups de feu.

1996 : novembre: en Afghanistan, un couple est lapidé pour adultère: Nurbibi, femme de 40 ans, et Turylai, homme de 38 ans. L’homme est mort en 10 minutes, mais il a fallu achever la femme avec une grosse pierre; le responsable, M. Wali déclare: « je suis content, parce que cela signifie que la loi de l’islam s’est accomplie »

1996 : mars: Jamila, une afghane a été lapidée pour avoir été surprise en compagnie d’un homme

1996 : novembre: adoption de la Constitution du Sultanat d’Oman, par un décret royal. art. 2: Le religion d’Etat est l’islam et la sharia islamique est la base de la législation art. 5: Le système de gouvernement est un sultanat héréditaire… à la condition que le mâle qui est choisi soit un musulman adulte sain d’esprit… art.9: La loi dans le sultanat est fondée sur la justice, la consultation de la sharia et l’égalité art.10: les principes politiques… (sont) d’établir des fondations pour l’établissement des piliers de la consultation de la sharia véritable, fondée sur l’héritage national, ses valeurs et la sharia islamique article 28: la liberté de pratiquer des rites religieux en accord avec les coutumes reconnues est garantie tant qu’elle ne perturbe pas l’ordre public ou s’oppose aux normes de comportement.

1996 : janvier: l’opposant progressiste saoudien M. Al Massari, réfugié en Grande Bretagne, en est expulsé sur demande de l’Arabie Saoudite, qui menace le pays de sanctions économiques.

1996 : juillet: affrontement en Libye en deux équipes de football dépendant des deux fils de Khadafi: environ 20 morts

1997 : le chef de la police ouzbek est tué par les islamistes

1997 : incendie d’un camp de pélerins au pélerinage de Mina; 343 morts

1997 : dix coptes assassinés dans une église de Haute Egypte

1997 : rapport du centre egyptien des droits de l’Homme rappelant la recrudescence des rapts et conversions de force de filles coptes, mariées ensuite à des intégristes

1997 : discours de Mustafa Mashur, chef des Frères Musulmans sur le statut de soumission des minorités dans le futur Etat islamique qu’ils prévoient

1997 : assassinat de 7 coptes dans l’église d’Abu Qorqas près Al Miniah

1997 : trois Pakistanais de la secte Ahmadiyya sont condamnés à la prison à vie pour blasphème (critiques sur la personne de Mahomet)

1997 : arrestation de l’administrateur de l’église de Osghofi en Iran

1997 : arrestation et disparition de 20-30 chrétiens dans la ville de Shiraz

1997 : un juge de la cour suprême du Pakistan est assassiné pour avoir acquitté deux chrétiens accusés de blasphème

1997 : un religieux musulman pénètre dans l’église de Toba Tek Sing (Pakistan) et souille croix et bibles, après avoir battu un chrétien dans la rue

1997 : décapitation de deux Philippins en Arabie Saoudite, après leur conversion au christianisme en prison

1997 : emprisonnement du Soudanais Faysal Abdallah après son apostasie

1997 : deux chrétiens (dont un enfant de 12 ans) accusés de blasphème au Pakistan

1997 : le village chrétien de Shanti Nagar au Pakistan est attaqué par des milliers de musulmans fanatiques; des centaines de maisons détruites; pertes inconnues

1997 : attaque d’une école chrétienne au pakistan; 6 morts

1997 : attaque d’un hopital chrétien à Taxila (Pakistan); 5 infirmières sont tuées

1997 : en Egypte, on estime que plus de 3000 petites filles sont victimes d’excision par an

1997 : pillage et destruction d’une librairie chrétienne à Amman

1997 : aout: trois massacres revendiqués par les GIA près d’Alger font 700 morts

1997 : assassinat de policiers ouzbek par des wahhabites dans la région de Namangan

1997 : janvier: assassinat à Dushambe (Tadjikistan) d’un médecin russe et d’une infirmière tadjik par des islamistes

1997 : janvier: voiture piégée explose sur un marché de Dushambe (Tadjikistan) contre les forces du maitien de la paix

1997 : janvier: assassinat d’un colonel russe à la retraite, de sa mère et de sa fiancée à Dushambe (Tadjikistan)

1997 : février: un commando de 6 hommes tue le directeur du centre culturel iranien au Pakistan

1997 : juin: à Bahrein, des islamistes shiites mettent le feu à un magasin tenu par des Indiens: 4 morts

1997 : en Algérie, un GIA assassine une Française à Bouzeguene et jette son corps dans un puit

1997 : juillet: des islamistes shiites incendient un magasin à Sitra (Bahrein): un mort

1997 : septembre: des islamistes égyptiens mitraillent un car de touristes allemands allant visiter le musée du Caire: 9 morts

1997 : novembre: 5 employés d’une société pétrolière US sont assassinés à Karachi; attentat revendiqué par le Conseil révolutionnaire Islamique

1997 : novembre: en Egypte,le Al Gamaat al Islamiyya tue 62 personnes dont 58 touristes dans la Vallée des Rois à Louxor.

1997 : novembre: meurtre d’un Allemand résidant à Ain el Hajar en Algérie

1997 : décembre: attaque contre l’Ecole US de Karachi: un blessé

1997 : février: deuxième condamnation à mort du bahaï Mahrami pour espionage sioniste

1997 : février: attaque du village chrétien pakistanais de Shanti Nagar par une foule armée menée par des religieux.

1997 : avril: au nom de l’Organisation de la Conférence Islamique, le représentant de l’Indonésie à l’ONU attaque publiquement le rapporteur de la commission des droits de l’Homme, qui avait fait remonter l’anti-sémitisme musulman au Coran. Il obtient la correction du rapport blasphématoire.

1997 : fatwa d’apostasie générale en Algérie, qui autorise les GIA à des massacres de civils « infidèles » de grand envergure

1997 : aout: les talibans exécutent 10 diplomates et un journaliste iraniens à Mazar i Sharif

1997 : incendie d’un camp de pélerins à Al Mina: 343 morts

1997 : février: attentat contre une église copte: 10 morts

1997 : janvier: émeutes à Jakarta: deux églises et un temple bouddhiste détruits

1997 : création du groupe terroriste cachemiri Harakat ul Mojahedin

1997 : janvier: début de la prédication d’Abou Hamza dans la mosquée londonienne de Finsburry Park; par ses fatwas, il cautionne les activités de jihad, surtout les GIA en Algérie

1997 : septembre: massacres en Algérie à Raïs

1997 : septembre: le GIA signe son dernier communiqué par Zouabri: il condamne comme « impies » tous les Algériens qui ne se sont pas engagés avec eux

1997 : septembre: massacres en Algérie à Messous

1997 : septembre: massacres en Algérie à Bentalha

1997 : septembre: attentat du Jihad Islamique à Jérusalem: 17 morts

1997 : janvier: le maire islamiste de Sincan, dans la banlieue d’Ankara, organise une fête de « la Journée de Jérusalem » avec simulation d’intifada par les jeunes, appel à l’application de la sharia, insultes envers Arafat et les juifs, et intervention de l’ambassadeur iranien; intervention de l’armée le lendemain…

1997 : mai: 160 officiers et sous officiers turcs sont expulsés de l’armée pour leurs sympathies islamistes

1997 : l’idéologue des GIA Abou Hamza, depuis Londres, utilise le Coran V 51 pour justifier par la responsabilité collective les assassinats de femmes et d’enfants: « nous en sommes innocents »

1997 : publication à Beyrouth d’un livre écrit par un universitaire belge anonyme, converti à l’islam, qui justifie la décapitation des moines de Tibéhirine; son pseudonyme est « Nasreddin Lebatelier »

1997 : arrestation en Malaisie de trois jeunes filles ayant participé à un concours de Miss Monde Junior à l’étranger

1997 : en Malaisie, vote de la loi fédérale sur les peines criminelles suivant la sharia

1997 : février: en Egypte, 15 coptes sont assassinés par les militants islamistes

1997 : mai: incendie par la foule de la cathédrale Keluarga Kudus à Banjarmasin en Indonésie

1997 : mai: destruction de trois églises par la foule à Banggli en Indonésie

1997 : mai: incendie par la foule de l’école chrétienne Immanuel à Situbondo en Indonésie

1997 : février: la police pakistanaise suscite une rumeur qui fait croire à la foule qu’un coran aurait été brûlé dans un village chrétien; une foule de 30 000 personnes ravage les villages chrétiens des environs

1997 : au Pakistan, la chrétienne Saleema convertir son amie Raheela; elle sont arrêtés avec leur pasteur et battues; Raheela est ensuite tuée par ses parents, mais c’est Saleema qui est accusée du meurtre; plus tard, le tribunal diminue l’accusation à « conversion »; elle attend son procès; sa famille se cache

1997 : juillet: enlèvement puis exécution du pasteur Winefredo Rio à Ipil (Philippines) par le Front Islamique de Libération Moro

1997 : mai: fermeture forcée d’une église à Ackhabad au Turkménistan

1997 : en Afghanistan, à Mazar i Sharif, les Talibans exécutent 2000 prisonniers de guerre à la grenade.

1997 : le ministère de l’intérieur algérien a comptabilisé plus de 1000 femmes violées par les islamistes en trois ans, qui ont été récupérées par les forces de sécurité.

1997 : avril: un chef local des talibans prépare la destruction des bouddhas de Bamyan; sous la pression internationale, le mollah Omar promet que les statues ne seront pas détruites.

1997 : décembre: une bombe blesse un prêtre dans le patriarchat d’Istanbul

1997 : 600 cas environ de mariages forcés ont été enregistrés en Egypte.

1997 : en Egypte, l’Université Al Azhar prépare l’interdiction de 196 livres pour des raisons morales et religieuses.

1997 : aout: l’éditeur du journal égyptien Rose Al Yusef écrit: » les sheiks égyptiens veulent brûler les livres et leurs auteurs. Chaque intellectuel peut être accusé d’athéisme »

1997 : en Egypte, le livre « Dieu du Temps » de Sayed Al Qimany est saisi dans les imprimeries.

1997 : En Egypte, 200 livres environ sont interdits pour des raisons religieuses.

1997 : en Egypte, l’Université Al Azhar prépare l’interdiction du livre d’Al Qimany « Dieu du Temps » pour dérésion envers la religion puis hérésie « réécriture de la tradition musulmane »

1997 : fatwa de mort contre l’écrivain algérien Rachid Boujedra.

1997 : mai: le concurrent au « califat de Cologne » Halil Sofu, est assassiné à Berlin par trois hommes masqués

1997 : janvier: en Iran, exécution de 2 condamnés anonymes pour « corruption » et « espionnage ».

1997 : janvier: interdiction en Iran du travail des étrangers

1997 : janvier: arrestation du journaliste iranien Sarkouhi pour avoir mentionné à l’étranger son emprisonnement précédent

1997 : janvier: condamnation à la pendaison de 2 bahaïs en Iran

1997 : avril: assassinat impuni du journaliste iranien Zal Zadeh,opposant au régime islamique

1997 : septembre: condamnation à un an de prison du journaliste iranien Sarkouhi pour « propagande contre la république islamique »

1997 : novembre: depuis sa résidence surveillé, l’opposant religieux Montazeri critique en privé le régime: tous ses biens sont saisis.

1997 : novembre: pillage de l’Institut coranique de Qom par des étudiants opposé au réformiste Montazeri.

1997 : novembre: le bazar de Téhéran fait grève pour soutenir les conservateurs.

1997 : assassinat sur ordre de chefs islamistes du chanteur algérien Cheb Hasni

1997 : février: le ministère des Affaires Féminines d’Indonésie déclare que des centaines de femmes, souvent de moins de 20 ans, sont prostituées en Arabie Saoudite

1997 : le chanteur de raÏ Khaled reçoit une fatwa de la part de la Ligue des Jeunes Musulmans de Lyon pour sa participation au film « 100% Arabica »

1997 : mars: l’article 291 de la loi 290 du code pénal égyptien précise qu’un violeur peut échapper à une condamnation s’il épouse la victime; Osama Abdel Fatah Abdel Hatif a d’abord violé puis épousé sa femme. Il a récidivé et demandé à nouveau le mariage, mais cette fois-ci, la jeune fille a refusé, et il a été condamné.

1997 : décembre: la justice égyptienne confirme l’interdiction des excisions, après avoir subi une très forte pression contraire des islamistes.

1997 : aout: l’iranienne Sheyda Esfahani est lapidé pour « réunions corruptrices » et « établissement de contacts immoraux entre personnes »

1997 : octobre: 3 femmes et 3 hommes ont été lapidées en public à Khazar Abad en Iran, pour adultère et prostitution.

1997 : aout: une Iranienne de 20 ans a été lapidée pour adultère à Bukan; elle a repris conscience à la morgue, et le tribunal l’a donc acquittée.

1997 : condamnation à mort de l’avocat iranien Assadi pour activités maçonnique et sionisme (voyage en Israel avan 1979), après 4 ans de prison

1997 : avril: Sabri Odo Sowrish, un commerçant assyrien d’Irbil est assassiné dans sa boutique

1997 : décembre: explosion d’une bombe contre le patriarchat d’Istanbul

1997 : série de meurtres contre les chrétiens de la ville kurde de Shaqlawa

1997 : janvier: un universitaire belge converti fait publier à Beyrouth un petit livre qui justifie théologiquement l’exécution des moines français de Tibéhirine.

1997 : octobre: les talibans décident de détruire toutes les images d’humains et d’animaux

1997 : fin de l’aide humanitaire « action contre la faim » en Afghanistan à cause des rapprochements interdits entre hommes et femmes

1998 : février: 70 personnes égorgées dans la région de Tamesna en Algérie

1998 : au Pakistan, selon les militantes des droits des femmes, au moins 500 femmes sont en prison pour « relations sexuelles hors mariage »

1998 : panique au pélerinage de Mina; 118 morts

1998 : destruction d’un temple hindou du district de Khagrachari (Bangladesh)par une foule de musulmans et des militaires

1998 : plusieurs dizaines de procès pour blasphème au Pakistan

1998 : condamnation à mort d’un chrétien pakistanais pour blasphème

1998 : suicide public de l’évêque de Faisalabad pour attirer l’attention internationale sur la condition des chrétiens au Pakistan

1998 : arrestation de l’instituteur soudanais Mekki Kuku pour apostasie; emprisonné et torturé pour obtenir sa reconversion, puis officiellement accusé du crime d’apostasie et condamné à mort

1998 : condamnation à mort d’Ayub Masih pour blasphème au Pakistan

1998 : destruction de la tête d’un des deux bouddhas de Bamian par les Talibans

1998 : deux prêtres catholiques risquent la crucifixion pour « complot contre l’Etat », au Soudan

1998 : une organisation chrétienne suisse exige que le régime soudanais fasse libérer les milliers d’esclaves (femmes et enfants) capturés par le Front National Islamique

1998 : destruction d’entreprises tenues par des coptes et rançonnement par des groupes islamistes

1998 : assassinat de 7 coptes par un islamiste égyptien

1998 : en Egypte, lafille d’une famille d’apostats est enlevée, violée, reconvertie de force; elle se réfugie dans sa famille, qui est ensuite massacrée tout entière

1998 : attaques du Front National islamique sur le village d’Abin Dau (Soudan) et massacre

1998 : début des persécutions contre les chrétiens aux Maldives: expulsions, détention, torture

1998 : émeutes contre les coptes à al Kosheh: 1200 coptes sont arrêtés par la police et maltraités

1998 : tentative d’instauration d’une nouvelle constitution au Soudan, qui ne serait pas fondée sur la religion; jamais appliquée en raison de l’état d’urgence

1998 : la flagellation publique est couramment appliquée au Yémen pour fornication selon l’ONU

1998 : mars: attentat à la bombe dans un cinéma à Ipil aux Philippine, par des islamistes

1998 : à Mashhad (Iran), un bahaï a éré pendu pour avoir converti une musulmane

1998 : décembre: enlèvement de 16 touristes au Yémen par un groupe islamiste; 4 tués dans la libération

1998 : le gouvernement iranien annoce qu’il ne soutient plus la fatwa contre Salman Rushdie, mais qu’il ne peut pas la retirer, puisque son auteur est mort.

1998 : l’écrivain égyptien Ala’a Hamed est poursuivi pour « injure envers l’islam » dans un roman;

1998 : torture par la police de plusieurs coptes dans le village d’Al Kush en Egypte; le procureur ouvre à nouveau le dossier en aout 1999

1998 : janvier: assassinat en Irak de 4 dignitaires chiites par l’Etat

1998 : juillet: exécution de deux théologiens chiites par l’Etat irakien

1998 : les Talibans « nettoyent » les mosquées chiites, dont celle de Mazar i Charif, pour les attribuer aux sunnites

1998 : la police religieuse devient un ministère à part en Afghanistan

1998 : 72% des femmes arrêtées par les Talibans le sont pour atteinte au code sur les vêtements

1998 : selon les ONG, 22% des femmes emprisonnées par les Talibans sont violées

1998 : l’assemblée iranienne étend la ségrégation sexuelle aux activités de santé

1998 : arrestation de 500 bahaï en Iran

1998 : arrestation et jugement de l’apostat yéménite Hajj Omar; battu et torturé pour revenir sur son apostasie

1998 : malgré l’abandon officiel des poursuites contre Rushdie dela part de l’Etat iranien, de nombreux religieux shiites continuent d’exiger sa mort, tel que l’ayatollah Makarem Shirazi

1998 : février: selon un expert militaire militaire étranger, depuis deux ans, il y a eu en Algérie 140 massacres de plus de 10 personnes.

1998 : juin: arrestation et emprisonnement aux Maldives de 50 apostats, libérés plusieurs mois après sur pression internationale

1998 : décembre: les GIA attaquent 3 villages près de Tadjana et tuent 81 personnes, en égorgeant et en coupant bras et jambes; 20 femmes sont enlevées pour servir d’épouses temporaires

1998 : septembre: émeutes à Medan et Sumatra

1998 : novembre:émeutes anti-chrétiennes à Jakarta; 14 morts et 22 églises détruites

1998 : après la crise financière orientale, le régime islamiste malais se débarasse de son idéologue Anwar Ibrahim, qui est ensuite emprisonné pour sodomie…

1998 : massacres systématiques des « impies » par les talibans à Mazar i Sharif

1998 : février: Ben Laden crée le Front Islamique International contre les Juifs et les Chrétiens

1998 : aout: attentat de Ben Laden contre l’ambassade US à Nairobi; 213 morts et 4500 blessés

1998 : aout: attentat de Ben Laden contre l’ambassade US à Dar el Salaam: 11 morts et 85 blessés

1998 : publication de la thèse de T. Ramadan « Aux sources du renouveau musulman: d’al Afghani à H. al Banna, un siècle de réformisme islamique », favorable aux Frères Musulmans. La préface est due à Alain Gresh, rédacteur en chef du Monde Diplomatique

1998 : septembre: à la télévision française, le recteur de la Mosquée de Paris demande à S. Rushdie des excuses pour avoir offensé des musulmans

1998 : décembre: en Algérie, 67 corps de femmes ont été retrouvées dans un puit à Maftah; sans doute des « épouses temporaires » des GIA

1998 : novembre: assassinat en iran de Majid Sharif, journaliste et traducteur dans un journal progressiste interdit

1998 : décembre: le poète iranien Mohammad Moukhtari est retrouvé étranglé; il avait essayé de créer une association d’écrivains libres

1998 : décembre: le traducteur et essayiste iranien Mohammad Jafar Pouyandeh est retrouvé étranglé

1998 : novembre: assassinat par des islamistes de deux intellectuels iraniens Darius et Parvaneh Foruhar

1998 : décembre: le journaliste turc Nuredin Sirin est condamné à 20 mois de prison pour avoir écrit: « Nous devons soutenir les opprimés même s’ils sont athées »

1998 : décembre: incendie d’une église à Ujungpandang dans la région deSulawesi

1998 : novembre: incendie d’églises à Jakarta

1998 : les ONG comptent 1,9 million de morts au Soudan dans la guerre civile

1998 : novembre: 200 morts retrouvés dans un puit près d’Alger

1998 : novembre: 70 personnes sont égorgées (dont des enfants) dans la région d’Ain Defla en Algérie

1998 : novembre: les GIA attaquent le village de Boukaat sidi Touil et égorgent 6 personnes

1998 : novembre: à Noshehrsan, au Pakistan, la famille de convertis Bhatti est égorgée: 9 personnes dont un bébé d’un mois

1998 : novembre: lynchage de chrétiens dans le chinatown de Jakarta par la foule: 6 morts

1998 : novembre: 6 chrétiens assassinés à Jakarta dans une salle de jeux

1998 : novembre: au Timor oriental, 44 chrétiens sont tués par l’armée indonésienne dans la région d’Alas

1998 : novembre: en Jordanie, manifestationde 250 femmes contre la violence domestique et les meurtres d’honneur; 25 femmes au moins sont assassinées dans les familles pour atteinte à l’honneur

1998 : novembre: la sharia est imposée aux Afghans: interdiction de la musique, des vidéos, des échecs, du jeu de l’alcool, du rasage

1998 : novembre: le philippin Pann Ronquillo est expulsé d’Arabie Saoudite pour prosélytisme

1998 : octobre: le groupe islamiste Hamas attaque un bus scolaire

1998 : octobre: en Malaisie, 8 étudiants gauchistes de l’université Utara Malaysia sont arrêtés pour activité politique

1998 : ocotbre: selon des sources shiites, 780 membres de leur communauté ont été tués à Karachi depuis le début de l’année, par des islamistes sunnites entraînés en Afghanistan

1998 : octobre: les islamistes de la province de Zamboanga aux Philippines kidnappent le prêtre Lucio Benedetti

1998 : octobre: selon les ONG, massacre de 2000 shiites par les talibans au cours de la prise de Mazar i Sharif

1998 : septembre: massacre de 5000 Hazaras dans la région de Mazar i Sharif par les Talibans

1998 : septembre: 5 chauffeurs de camion iraniens shiites torturés par les talibans

1998 : aout: attentat à la bombe au Cap par un groupe islamiste « Peuple contre le gangsterisme et la drogue »: deux morts et 25 blessés

1998 : octobre: condamnation à mort d’un homme d’affaires allemand en Iran pour relations illégitimes avec une musulmane; la jeune fille de 26 ans est condamnée à 100 coups de fouet

1998 : aout: après les attentats de Nairobi et Dar el Salaam, Bill Clinton affirme que l’islam est « une religion de paix »

1998 : aout: destruction d’une église à Shkoder en Albanie

1998 : juillet: attaque de l’UCK contre le monastère d’Orahovac au Kosovo

1998 : aout: 5 jeunes gens égorgés par les islamistes retrouvés dans une cave à Alger

1998 : aout: attentat à la bombe des GIA à El Khemis: 13 morts

1998 : aout: la province de Johor en Malaisie renforce les peines confrmément à la sharia pour les cas de proximité rapprochée, jeu, manquement à la prière du vendredi, consommation d’alcool, travestissement

1998 : aout: aggravation de la situation sanitaire de femmes en Afghanistan

1998 : aout: un charpentier copte est abattu par trois militants islamistes à Dairut Umm Nakhala

1998 : au Kashmir, assassinat de 33 personnes par les islamistes soutenus par le Pakistan; corps décapités et mutilés

1998 : juillet: en Iran, pendaison publique pour apostasie du bahaï Ruhollah Rowhani

1998 : juillet: trois bahaïs condamnés à mort en Iran

1998 : juillet: trois religieuses assassinées dans un dispensaire au Yémen; l’auteur du crime a avoué vouloir devenir un martyr et aller au paradis

1998 : juillet: à Maadi en Egypte, expulsion par la police munie de 7 véhicules blindés des fidèles coptes de l’église pendant une cérémonie; l’église est ensuite fermée comme étant une construction illégale

1998 : juillet: en Egypte, Ayman el Zawahri chef du Jihad Islamique et Rifa I Taha chef de la Gama’a al Islamiya déclarent que l’Etat égyptien corrompu doit devenir un Etat islamique

1998 : juillet: peines de prison pour 10 travestis en Malaisie

1998 : en Malaisie, toute l’éducation publique est islamisée, y compris pour les enfants issus des minorités

1998 : juillet: en Malaisie, jugement de la productrice de film Julie Dahlan pour proximité rapprochée, devant une cour appliquant la sharia

1998 : juillet: jugement d’un vendeur de vibromasseurs en Malaisie

1998 : juillet: chasse au sorcières à Selangor en Malaisie dans les clubs d’arts martiaux; la police et les religieux vérifiant l’orthodoxie des membres suspectés de mysticisme et chamanisme

1998 : juillet: en Malaisie, congrès de la Ligue Islamique des Droits des Femmes: les participantes se plaignent des nombreux cas de mariages forcés, et du fait que la législation sur la famille soit écrite en arabe et donc incompréhensible.

1998 : juillet: aux Maldives, devenues République Islamique, des femmes chrétiennes sont arrêtées et battues en prison pour l’accusation de prosélytisme

1998 : juillet: une ONG recueille les témoignages de 67 Arméniens torturés en Azerbaidjan

1998 : juillet: le conseil municipal de Nairobi vend un terrain occuppé par un marché très populaire, pour construire une mosquée. Un jugement bloque l’expulsion et le marché est attaqué pendant 5 heures par les islamistes puis brûlé; un mort

1998 : juillet: expulsion de dizaines de chrétiens travaillant en Arabie Saoudite après emprisonnement

1998 : juillet: le philippin Gaudencio Lorenzo est torturé en Arabie Saoudite et il est libéré après avoir été converti de force

1998 : juillet: 16 hindous sont assassinés par les terroristes islamistes pro-pakistanias au Kashmir

1998 : juillet: une bombe posée par les GiA sur une plage blesse 6 enfants à Rais Hamidou

1998 : juillet: les GIA assassinent le chanteur kabyle Lounès Matoub; les meurtriers le jugent ensuite « un des pires ennemis de la religion et des guerriers saints »

1998 : juin: 9 jeunes Pakistanais retrouvés morts et torturés dans le cadre de la lutte entre les sunnites et les shiites

1998 : mai: dix mille Pakistanais chrétiens manifestent pacifiquement à Lahore contre la loi sur le blasphème et sont violemment réprimés

1998 : mai: au cours de l’enterrement de l’évêque Joseph au Pakistan, saccage des maisons chrétiennes et des magasins.

1998 : mai: 30 morts dans des affrontements au Penjab entre les militants de la Jamaat e Islami et la Ligue Musulmane du Pakistan

1998 : mars: attaque à Amman de l’école US par des islamistes; échec

1998 : juin: 10 personnes tuées à Karachi dans des affrontements entre sunnites et shiites

1998 : mai: campagne en faveur de l’imposition de la sharia dans le Nord du Nigéria, à Kaduna, qui conduit à des émeutes qui font 3 morts; le responsable est le shiite Ibrahim el Zak Zaky.

1998 : avril: attaque à Dacca au Bengladesh de 3 églises qui sont pillées ou brulées par la foule: St Francois-Xavier,St Thomas , et l’église baptiste Sadarghat; les islamistes de la mosquée Shahi avaient répandu la fausse nouvelle d’une attaque chrétienne.

1998 : avril: profession de foi du mouvement palestinien Hamas: « un mouvement qui obéit à Allah, dont la voie est l’islam, qui combat pour metttre sous la bannière d’Allah chaque mètre carré de la Palestine… la terre d’Israël est un Waqf réservé aux générations de futurs musulmans… il n’y a pas d’autres solutions pour le problème palestinien que le jihad »

1998 : avril: deux fermiers égyptiens musulmans ont été assassiné par des islamistes de la Gammat al Islamiya sans raison connue

1998 : avril: combats entre sunnites et shiites à Bahrein

1998 : avril: 29 paysans indiens tués à Dahakikot au Kashmir par les islamistes du Hizbul Mujahideen

1998 : avril: campagne de nettoyage des prisons en Irak; 1500 morts environ

1998 : avril: massacre du GIA à Had Sahary Yaib; 52 morts dont 32 enfants tués à coups de hache et de couteaux

1998 : mars: 47 villageois tués par les GIA à Djelfa; maisons et bétail détruits

1998 : mars: en Malaisie, les musulmans de Kampung Rawa attaquent le temple hindou raja Raja Maduraiveeran, qui était selon eux trop près de la mosquée; combats de rue stoppés par la police; le temple est déplacé ensuite

1998 : mars: le Conseil Suprême Sunnite du Pakistan déconseille aux shiites de célébrer la fête de Nevroz (Nouvel An perse) considérée comme non-islamique; 6 shiites sont tués pendant les fêtes

1998 : mars: au Pakistan, Kanwar Ahson se marie à Riffat Afridi contre la volonté de leurs parents; le jeune homme est attaqué par 250 personnes et est très grièvement blessé par balles; le couple est ensuite accusé de relations sexuelles hors mariage, malgré le certificat légal

1998 : juillet: une bombe posée par les GiA sur une plage blesse 7 personnes à Tipaza en Algérie

1998 : mars: campagne d’attentats à la bombe à Bombay par des terroristes musulmans soutenus par les services secrets pakistanais

1998 : février:amputations publiques de deux hommes au stade de Kaboul pour avoir volé dans un magasin

1998 : février: une jeune fille de 18 ans est fouettée en public au stade de kaboul pour avoir surprise en train de marcher avec un homme à ses côtés

1998 : février: attentats de al Umma et Al India Jihad dans le sud de l’Inde: 41 morts

1998 : février: deux ingénieurs iraniens shiites sont assassinés à karachi

1998 : février: pendant le ramadan, les terroristes algériens auraient tué environ 1200 civils

1998 : février: bombe sur une voie ferrée à el Affroune près d’Alger: 18 morts

1998 : février: 19 morts dans une embuscade des GIA à Boghni près d’Alger

1998 : février: 10 civils tués par les GIA à Sidi Amer en Algérie

1998 : février: 4 civils égorgés à Ain el Melh en Algérie

1998 : février: 3 civils égorgés à Ain Defla en Algérie

1998 : février: 10 civils égorgés à Telagh en Algérie

1998 : février: le gouvernement algérien est accusé par l’Iran des massacres de civils commis par les GIA

1998 : février: en Indonésie, vandalisme dans l’église Injil de Jatiwangi, puis tentative d’incendie par la foule

1998 : février: en Indonésie, incendie de l’église chrétienne indonésienne de Jatiwangi, jusqu’aux fondations

1998 : février: en Indonésie, destruction de l’église de Jamblang

1998 : février: en Indonésie, attaque de l’église de West Losari protégée par l’armée

1998 : février: en Indonésie, attaque de l’église

1998 : septembre: déclaration d’Omar Bakri (chef pour l’Europe du Front International Islamique) à la Republica: « Maintenant c’est le tour de Rome. Aucun musulman ne met en doute que l’Italie sera islamisée et que le drapeau de l’islam flottera sur Rome »

1998 : mars: en Afghanistan, destruction à la roquette du pilier bouddhiste de Mimare Chakari.

1998 : création par ben Laden du Front Islamique Armé global contre les juifs et les croisés.

1998 : février: en Indonésie, attaque de l’église de Kadipaten

1998 : février: en Indonésie, attaque de l’église de Penebaran, et incendie

1998 : février: en Indonésie, attaque et pillage de l’église de Jamblang

1998 : février: en Indonésie, attaque de toutes les églises de la province de Pamanukan

1998 : février: en Indonésie, pillage de la Filadelfia Indonesian Bethel Church à Pamanukan

1998 : février: en Indonésie, province de Pamanukan , pillage

1998 : février: en Indonésie, attaque de l’église de la Pentecôte de Subang pendant 5 heures

1998 : février: en Indonésie, attaque de l’église de la Pentecôte de Sukamandi et destruction de l’intérieur

1998 : février: en Indonésie, attaque de l’église de Pandusan à Sukamandi; destruction de l’intérieur par une foule criant Allahou Akbar

1998 : février: en Indonésie, jets de pierre par la foule sur l’église Bethel de Purwodadi

1998 : février: en Indonésie, province de Pamanukan , pillage de la Hosana Indonesia Bethel Church

1998 : février: en Indonésie, province de Pamanukan , pillage de la Kemah Baud Christian Church

1998 : février: en Indonésie, province de Pamanukan , pillage de la Maria Pembantu Abadi Catholic Church

1998 : février: en Indonésie, province de Pamanukan , attaque de l’école chrétienne de la Vierge Marie

1998 : février: en Indonésie, attaque de l’église Bethel de Ciledug

1998 : février: en Indonésie, attaque de l’église catholique de Ciledug, sans gravité

1998 : février: en Indonésie, attaque de l’église catholique de JatiSeeng

1998 : février: en Indonésie, attaque de l’église pentecôtiste de Patrol

1998 : février: en Indonésie, attaque et pillage de l’église pentecôtiste de Eretan

1998 : février: en Indonésie, attaque de l’église chrétienne indonésienne de Eretan

1998 : février: en Indonésie, attaque de l’église adventiste de Eretan

1998 : février: en Indonésie, attaque de l’église catholique Bintang Laut de Eretan; pillage complet

1998 : février: en Indonésie, attaque de l’église pentecôtiste de Pangalengan

1998 : janvier: en Indonésie, crise financière; le gouvernement dirige la colère populaire contre les petits commerçants chinois, attaqués par de jeunes militants islamistes

1998 : janvier:au kashmir, 23 personnes abattues dans le village de Wandhama, dont 4 enfants; les maisons et le temple sont détruits par les séparatistes musulmans

1998 : janvier: le gouvernement du Bangladesh a exigé des excuses de la part du Pakistan pour le génocide de 3 millions de Bengalis en 1971; les victimes étaient surtout des hindous.

1998 : janvier: deux éditeurs du quotidien Pakistan sont jugés et peut être condamnés à 10 ans de prison pour avoir publié une nouvelle blasphématoire sur le calife Ali

1998 : janvier: au Pakistan, le groupe terroriste sunnite Jhangvi revendique le massacre de 28 shiites en prière, par deux tireurs en moto

1998 : janvier: incendie à Istanbul d’une église orthodoxe orientale; un gardien de 73 ans est brulé vif

1998 : janvier: le parlement turc promulgue une loi punissant les maris violents à 6 mois de prison; le parti islamiste a voté contre parce qu’il estime que la loi viole la vie familiale

1998 : janvier: Necmettin Erbakan est exclu du gouvenrement par l’intervention de l’armée; il affirme plus tard qu’il dirigera à nouveau le pays, et qu’il ne sait pas si la transition sera douce ou brutale.

1998 : Oussama ben Laden marie sa fille ainée au mollah Omar. ensuite, il a pris comme quatrième femme une fille de son gendre.

1998 : novembre: assassinat de Darius Furuhar, opposant iranien, fondateur du Parti de la Nation Iranienne

1998 : mars: combats dans l’université de Téhéran entre islamistes et étudiants progressistes

1998 : juin: suspension du journal iranien jameh pour « mensonges et propos contraites à l’ordre et la morale publique »

1998 : juillet: à Mashad en Iran, exécution par pendaison d’un bahaï accusé d’avoir connverti une musulmane; trois autres personnes attentent leur exéction

1998 : juillet: le directeur de l’hebdomadaire Khaneh est emprisonné pour avoir publié des articles insultants contre Khomeyni,et avoir montré une femme non voilée jouant au football

1998 : aout: assasinat par les Moudjahidins du Peuple iranien de Ladjevardi, procureur de tribunaux révolutionnaires islamistes, directeur de la prison d’Evine, surnommé « le boucher de Téhéran »1998

1998 : novembre: assassinat de la femme de ‘l’opposant iranien Darius Fuhudar

1998 : novembre: assassinat du sociologue iranien Majid Sharif par des inconnus impunis

1998 : novembre: le militant iranien des droits de l’Homme Mokhtari est étranglé par des inconnus

1998 : décembre: le critique d’art iranien Puyandeh est étranglé par des inconnus après avoir été enlevé.

1998 : décembre: les assassinats d’intellectuels iraniens sont revendiqués par l’organisation inconnue « les combattants de l’islam pur de Mahomet »

1998 : décembre: mise en évidence de la collusion entre les services secrets iraniens et les terroristes islamiques auteurs d’assassinats; le ministre repsonsable démissione

1998 : septembre: le réalisateur algérien M. Zemmouri tourne un film « D’Hollywood à Tamanrasset »; les islamistes créent des troubles dans la région et empêchent le tournage: incendies, émeutes, menaces, jets de pierre

1998 : juillet: la Thaïlande proteste officiellement contre la prostitution forcée de 9 ressortissantes en Arabie Saoudite

1998 : juillet: en Egypte, trois médecins sont accusés d’excision illégale; le cas a été découvert parce qu’une des filles est morte par allergie à l’antibiotique.

1998 : l’égyptien Marzuk Ahmed Abdel Rahim retrouve sa fille fugueuse, lui coupe la tête et l’expose devant tout le voisinage; cet islamiste avait prévu de gagner de l’argent dans le mariage prévu.

1998 : mai: 20 jeunes Iraniennes sont arrêtées à Téhéran pour fréquentation d’hommes et non-respect des normes vestimentaires.

1998 : avril: à Abadan, une jeune Iranienne se suicide en prison après avoir été accusée de relations avec un homme.

1998 : depuis 5 ans, environ 3000 prisonniers ont été exécutés dans la prison de Mahjar en Irak

1998 : décembre: 4 otages occidentaux sont décapités en Tchétchénie par un commando islamiste.

1998 : au cours d’une interview à une télévision turque, l’islamiste Metin Kaplan déclare  » nous avons déclaré le jihad; quiconque s’oppose à l’islam et à l’Etat islamique doit mourir ».

1998 : juillet: conférence d’Omar Ahmed, chef du Conseil des Relations Américano-Islamiques pour les musulmans californiens: « L’islam ne doit pas égal aux USA avec les autres fois, mais doit devenir dominant; le Coran doit être la plus haute autorité en Amérique, et l’islam la seule religion acceptée sur terre ».

1998 : février: condamnation à 13 mois de prison par un tribunal mauritanien de 4 militants anti-esclavagiste

1998 : novembre: un policier marocain est aggressé à coup de hache à Casablanca par un militant islamiste du mouvement Assalafiya Al Jihadya

1998 : à Karachi, on estime 780 le nombre de tués chiites découverts

1998 : novembre: aggression de 11 journalistes au Bangladesh par le Jamaat I Islami

1998 : octobre: mouvement de protestation des femmes malaises contre leur absence de droits dans la vie courante

1998 : rapport des services secrets sud-africains sur « les plans islamistes secrets

1998 : fondation du Groupe Salafiste pour la Prédication et le Combat en Algérien, dissident des GIA

1998 : mars: déclaration de Nagi Kheir, de l’Association Copte Américaine sur les persécutions anti-coptes en Egypte: conversions forcées des femmes et attaques contre les biens. Il dénonce aussi la collusion entre les islamistes et les autorités.

1998 : avril: profanation du cimetière chrétien de Saint Eleutherios à Kurtulus, quartier d’Istanbul

1998 : janvier: une église d’Istanbul est pillée puis brûlée; son gardien est assassiné.

1998 : janvier: massacre de 23 Indiens dont 10 femmes à Wandhama au Cachemire

1998 : avril: massacre de 13 Indiens dans le village de Prankot au Cachemire

1998 : octobre: l’islamiste marocain Youssef Fikri assassine son oncle qui’il considère comme débauché.

1998 : octobre: condamnation du Soudan par le Freedom from Religious Persecution Bill signé par B. Clinton

1998 : après le meurtre d’un copte à Al Kocheh en Egypte, la police arrête et maltraite uniquement des suspects coptes, pour éviter de trouver un coupable musulman

1998 : 1200 coptes sont retenus par la police dans le village d’Al Kosheh: nombreux cas de tortures

1998 : en Egypte, début de l’imposition de la jizya, taxe discriminatoire sur les coptes, par des groupes islamistes

1998 : la police religieuse saoudienne perquisitionne chez 10 étrangers, rafle de la littérature religieuse et arrête les coupables

1998 : par prudence, 400 églises clandestines d’Arabie Saoudite cessent leurs activités

1998 : février: fatwa d’Oussama Ben Laden et Ayman al Zawahiri contre les USA: « La péninsule arabique n’a jamais -depuis que Dieu l’a rendue plate, a créé le désert, l’a encerclé par les mers- été attaquée par des forces comme celle des croisées qui surgissent comme des locustes, pillant ses richesses et détruisant ses plantations…Donc ils sont venus pour détruire ce qui reste de ce peuple et humilier ses voisins musulmans… tous ces crimes et péchés commis par les Américains sont une déclaration évidente de guerre à Dieu, à son messager et aux musulmans… L’ordre de tuer les Américains et leurs alliés -civils et militaires- est un devoir pour tout musulman…C’est en accord avec les paroles de Dieu tout Puissant « et combats les païens tous ensemble comme ils vons combattent ensemble » et « combattez les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus ni troubles ni oppression, et que prévaudra la justice et la foi en Dieu…Nous appelons chaque musulman qui croit en Dieu et qui veut être récompensé en obéissant à l’odre de Dieu de tuer les Américains et de piller leurs richesses partout et tout le temps que vous le pourrez. Nous appelons aussi les oulémas musulmans, chefs, jeunes, et soldats à lancer des raids contre les troupes sataniques des Américains et leurs alliés diaboliques…

1999 : attentat islamistes contre le président ouzbek Karimov: des dizaines de morts

1999 : attaques islamistes en Ouzbekhistan

1999 : attaques islamistes sur le Kirghizistan

1999 : condamnation à la crucifixion de 10 personnes responsables de querelles tribales au Soudan

1999 : condamnation à mort de trois membres de la communauté bahaï en Iran pour hérésie

1999 : un journal conservateur iranien offre 33000$ pour la tête d’un abolitionniste iranien, Hossein Baqerzadeh, si une fatwa est prononcée pour apostasie

1999 : le gouvernement iranien admet enfin que l’application de la fatwa contre Salman Rushdie ne le concerne pas, en tant de problème religieux

1999 : un prêtre chrétien de la province de Bandarban est humilé et battu par une patrouille de l’armée du Bangladesh

1999 : plusieurs dizaines de procès pour blasphème au Pakistan (70 en deux ans?)

1999 : condamnation à 35 ans de prison de deux Pakistanais, R. et S. Masih, pour blasphème

1999 : 26 fatwas comptées par l’ONU au Bangladesh pour empêcher l’émancipation des femmes

1999 : attaque d’une église au nord de Khartoum par une secte musulmane

1999 : l’islam redevient religion d’Etat au Pakistan

1999 : condamnation à huit ans de prison de Shafik Masih pour blasphème

1999 : émeutes contre les coptes: 19 chrétiens tués, deux musulmans

1999 : mariage et conversion forcée d’une jeune copte anonyme de 16 ans

1999 : trois pasteurs protestants sont emprisonnés au Turkmenistan

1999 : attaques contre les églises au Turkmenistan

1999 : destruction de 14 églises au Nigéria, dans la région d’Ilorin

1999 : l’UNICEF demande officiellement au gouvernement soudanais de faire cesser l’esclavage

1999 : sous la pression internationale, le gouvernement de Khartoum crée un comité contre les enlèvements de femmes et d’enfants (sans prononcer le mot « esclavage »

1999 : le président soudanais El Béchir annonce qu’il a toujours été islamiste, et qu’il a pris le pouvoir sur ordre d’un groupe islamiste en 1989

1999 : au moins 300 cas de femmes tuées au Pakistan au cours de « crimes d’honneur »; il suffit d’un simple soupçon des proches, qui justifie le meurtre.

1999 : la première ministre du Bangladesh, Mme Sheikh Hasina Wajed accuse Taslima Nasreen d’apostasie, de parricide,matricide, indécence, pornographie, et annonce qu’elle fera interdire son dernier livre

1999 : mars: arrestation à Londres du chef islamiste Abou Hamza al Misri puis sa libération sous caution

1999 : janvier: arrestation au Yémen de 6 islamistes britanniques et français accusés d’avoir préparé des attentats dans le pays

1999 : aout: attentat de représailles au Yémen contre le procès des preneurs d’otages de 1998: 7 morts dans un marché de Sanaa

1999 : octobre: attentat à la bombe à Sanaa au Yémen:10 morts

1999 : octobre: tentative du gouvernement yéménite pour faire fermer les prisons tribales; combats meurtriers

1999 : aout: attentat à la bombe dans le supermarché du quartier diplomatique de Sanaa au Yémen: 6 morts

1999 : septembre: meurtre d’un moine à Assiyut en Egypte

1999 : en Afghanistan, des personnes condamnées pour homosexualité sont exécutés en étant écrasés par des murs démolis par des chars

1999 : en Azerbaïdjan, agressions contre les non-musulmans « non-traditionnels » obligeant le président Aliyev à intervenir

1999 : les autorités azéries accusent le pasteur d’une église baptiste d’avoir bafoué l’islam en ayant fait un sermon public pendant le ramadan; il lui est interdit de précher

1999 : au Bangladesh, des mosquées appartenant à la secte des Ahmadi sont brûlées par des sunnites

1999 : octobre: une bombe posée par des terroristes sunnites tue 6 fidèles ahmadis devant leur mosquée à Khulna (Bangladesh)

1999 : novembre: pillage d’une mosquée ahmadi par une foule sunnite près de natore (Bangladesh)

1999 : le futur premier ministre islamiste turc Tayyip Erdogan est puni pour incitation à la haîne religieuse

1999 : Mehmet Kutlular, chef de confrérie turque, écrit dans un article que le séisme qui a tué 17 000 personnes est une punition divine contre l’interdiction du voile à l’université

1999 : 7 chrétiens éthiopiens sont arrêtés en Somalie (libérés en 2001) pour prosélytisme

1999 : juin: le bahaï Manuchehr Khulusi est condamné à mort puis relâché, mais sans que la peine soit commuée.

1999 : novembre: procès de l’ancien ministre de l’intérieur iranien Nouri pour avoir écrit des articles « anti-islamiques »; condamnation à 5 ans de prison

1999 : vague d’attentats à la bombe en Ouzbekistan après l’interdiction des hauts parleurs dans les mosquées

1999 : meurtre du chef de la communauté bahaï de Dushambe à 88 ans

1999 : publication du faux antisémite « Les Protocoles des Sages de Sion » en Iran

1999 : novembre: le religieux libéral iranien Abdollah Nouri est reconnu coupable de blasphème, rejet des enseignements de Khomeini, insulte envers la religion; il est condamné à 5 ans de prison

1999 : émeutes à Al Korheh: 25 coptes tués

1999 : janvier: en Malaisie, le régime annonce la création d’un système de carte à puce qui permettra de vérifier le statut marital de chaque couple dans les espaces publics; sinon, le couple sera puni pour khalwa, « proximité rapprochée »

1999 : au Pakistan, le nouveau premier ministre est Nawaz Sharif, chef de la Ligue Musulmane, qui protège les groupes extrémistes.

1999 : islamisation totale des lois pakistanaises, qui deviennent inapplicables et qui provoque l’opposition de la magistrature

1999 : aout: tremblement de terre à Yalova en Turquie; pour une fois, les organisations caritatives islamistes n’interviennent pas

1999 : février: rapt et viol de la jeune copte Suhir Shihata Guda à Abu Tisht, avec la complicité de la police; elle a été battue et a tenté de s’échapper puis de se suicider.

1999 : mars: intimidation des islamistes contre la famille de Suhir Guda; tentative de récupération de la jeune fille par la police mais échec; menaces de mort contre les chrétiens.

1999 : selon le secrétaire général de l’académie de recherche islamique en Egypte, l’université Al Azhar a fait censurer durant l’année 250 ouvrages  » qui parlaient de l’islam d’une façon ou d’une autre. 16 000 cassettes ont aussi été censurées.

1999 : janvier: les « Partisans de la Sharia » organisent des camps d’entrainement le week-end en Grande Bretagne, selon le Foreign Office.

1999 : janvier: trois chirrugiens de Kaboul ont amputé 6 voleurs de la main droite, et un septieme de la main gauche, pour récidive.

1999 : novembre: Omar Bakri lance une fatwa de mort contre un auteur d’une pièce de théâtre montrant le christ et les apôtres comme des homosexuels: « ceux qui insultent les messagers de Dieu doivent être tués ».

1999 : le mollah Omar menace les Nations Unies: « vous connaitrez des tremblements de terre et les tornades de Dieu, le tout puissant Allah, et ensuite, vous serez surpris de ce qui vous arrive ».

1999 : février: une fatwa d’un tribunal religieux iranien interdit à la presse de mentionner le nom de l’ayatollah Montazeri, en disgrâce.

1999 : février: le religieux réformateur iranien Hadi Khamenei est battu à Qom par des étudiants islamistes.

1999 : mai: en Iran, condamnation à 18 mois de prison de M. Kadivar pour laxisme idéologique

1999 : mai: arrestation de 12 terroristes islamistes en Iran , qui projettaient un attentat contre l’ancien président Rafsanjani

1999 : juillet: suicide en prison du responsable présumé des assassinats d’intellectuels iraniens

1999 : juillet: les milices islamistes attaquent les résidences étudiantes à Téhéran: un mort et 200 blessés.

1999 : juillet: en Iran, le ministère iranien des renseignements appelle à la délation toute la popualtion pour retrouver les auteurs des troubles estudiantins.

1999 : juillet: 24 responsables des forces de repression iranienne exigent du président Khatami un renforcement des mesures contre les fauteurs de troubles, et menacent d’intervenir sans contrôle

1999 : juillet: le rédacteur en chef du journal iranien Sohbe Emrouz est arrêté pour offense au Coran; il avait publié un article intitulé « Deux parallèles ne se rencontrent pas, à moins que Dieu le veuille ».

1999 : aout: le parlement iranien adopte une loi répressive sur les délits politiques, dont la nature reste floue.

1999 : septembre: l’ayattolah Khamenei défend publiquement la peine de mort et la loi du talion.

1999 : septembre: 4 personnes sont condamnées à mort en Iran comme responsables des troubles estudiantins

1999 : novembre: arrestation du rédacteur en chef d’une revue iranienne pour « injures aux valeurs de l’islam »

1999 : novembre: un tribunal religieux condamne à trois ans de prison 2 étudiants iraniens pour un article blasphématoire

1999 : novembre: arrestation d’un réseau terroriste islamiste en Iran, qui avait projeté l’assassinat de toutes les personnalités réformistes: il avait pour nom « Les disciples du Mahdi »

1999 : novembre: condamnation à 5 ans de priosn d’A. Nouri ancien ministre de l’intérieur iranien, pour propagande anti-islamique

1999 : novembre: condamnation du journaliste iranien Chamsolvaezin à 3 ans de pison pour propagande anti-islamique

1999 : juin: assassinat d’Héléna Aloun Sawa, Assyrienne de 21 ans, qui tentait d’obtenir une pension pour la mort de son père, responsable politique dans un parti kurde.

1999 : mai: discours du sheikh Yusuf Salamah, chargé des affaire religieuses à Téhéran, sur le statut des dhimmis, qu’il considère comme « le propre paradigme pour les relations entre musulmans et chrétiens aujourd’hui. »

1999 : avril: attentat contre la mosquée Istiqlal de Djakarta, qui aurait été commis par le Jemaah Islamiyah

1999 : décembre: les musulmans du village d’Al Kosheh en Egypte entendent un appel au jihad depuis leur mosquée: trois jours d’attaques contre les coptes et plus de 20 morts. Aucune répression de la part des autorités.

1999 : juin: campagne de terreur d’un petit groupe islamiste dans la région de Safi au Maroc

1999 : l’islamiste marocain Youssef Fikri et un ami assassinent un candidat à l’émigration à Agadir, considéré comme « réfractaire à la religion »; il est découpé en morceaux.

1999 : à Casablanca, un nouveau groupe islamiste marocain, Assirate Al Moustakim, lapide publiquement un impie.

1999 : juillet: implantation du groupe Salafia Jihadia au Maroc

1999 : mai: le jouranl chypriote turc AVRUPA dénonce la destruction et le pillage de 500 églises sur le territoire; il reconnait que les Chypriotes grecs ne se comportent pas de la même manière avec le patrimoine de l’île.

1999 : destruction de deux cimetières chrétiens à Chypre-Nord pour le passage d’une route.

1999 : des touristes occidentaux sont enlevés puis tués au Yémen; l’islamiste Abou Hamza, réfugié à Londres, est accusé d’avoir commandité cette action. Il a excusé ces actes comme « prix à payer de la politique de Tony Blair »

1999 : janvier: les « Partisans de la sharia » s’entrainent dans la banlieue Nord de Londres et ailleurs pour des préparation au jihad, selon le Foreign Office, qui précise qu’aucune mesure ne sera prise contre eux.

1999 : janvier: à Kaboul, trois chirurgiens ont amputé 6 voleurs de la main droite, et un autre de la main gauche: il était récidiviste.

1999 : le gouvernement iranien a offert à un milicien un pélerinage gratuit sur des lieux saints en Syrie: il avait tué 7 trafiquants de drogue.

1999 : septembre: procès du réseau islamiste des attentats de 1995;l le chef du réseau insulte les juges: « tribunal fantoche… sans morale… ramassis de n’importe où… satanistes… comme les mécréants d’autrefois… ». Il récite le Coran devant le tribunal: « Il ne faut pas m’interrompre quand je lis le Coran… vous n’avez rien à me dire, je me défends comme je veux… votre justice n’a aucune morale! elle n’est basée sur rien. Vous allez mettre des gens en prison parce qu’ils sont musulmans! Pour vous, l’islam, c’est une association de malfaiteurs? Et un acte de jihad, vous appelez ça du terrorisme. Dans ce cas , je suis fier d’être un terroriste ».

2000 : attaques islamistes en Ouzbekhistan

2000 : condamnation par le tribunal de Chiraz des 13 juifs accusés d’espionnage à de lourdes peines de prison

2000 : condamnation à 30 mois de prison de Mashallah Shamolvaezin, écrivain iranien, pour critique de la peine de mort, considérée comme une critique de la religion

2000 : le new York Times estime que les massacres islamistes en Algérie ont causé la mort de 100 000 personnes

2000 : condamnation à mort d’un Somalien Mohammed Omer Haji, au Yémen, pour apostasie

2000 : une vingtaine de coptes assassinés dans la province de Sohag

2000 : décapitation à Riyad du Soudanais Hassan ben Awad al Zubair pour « magie, charlatanisme et sorcellerie »

2000 : des villages de la région du Bahr el Ghazal (Soudan) sont détruits par des milices du Front National Islamique;enlèvement et conversion des enfants

2000 : le rapport d’Amnesty International sur la peine de mort en Arabie Saoudite estime que la situation n’a aucun rapport avec la religion pratiquée…

2000 : l’imam de Joenkoeping (Suède) est arrété par la police pour avoir déclaré « les musulmans apostats doivent mourir »; il était payé par l’Etat égyptien.

2000 : un ancien officier pakistanais M. Yusuf Ali est condamné à mort pour blasphème; il est accusé de se faire passer pour un prophète

2000 : le président pakistanais tente de modifier la loi sur le blasphème, mais il échoue devant la pression islamiste

2000 : campagne d’intimidation par les islamistes égyptiens contre un écrivain accusé de blasphème dans son roman « Un Festin d’Algues »

2000 : massacre de coptes à al Kosheh:21 morts chrétiens, 2 musulmans

2000 : deux Turcs convertis au christianisme, distribuant de la littérature chrétienne à côté d’Izmir ont été arrêtés

2000 : 300 personnes sont capturées et vendues comme esclaves par les Forces Populaires de Défense du régime de Khartoum dans la province d’Aweil-Est

2000 : selon l’UNICEF, 16000 personnes sont esclaves au Soudan; selon l’organisation Christian Solidarity International, environ 100 000, surtout des femmes et des enfants

2000 : rapport canadien sur les effets humains de l’exploitation pétrolière au Soudan

2000 : apparition de la peine d’amputation de la langue en Irak

2000 : l’auteur égyptiendu roman « blasphématoire » est officiellement accusé de blasphème par le département de la sûreté de l’Etat

2000 : émeutes au Caire contre la publication d’un roman jugé blasphématoire; plus de 10 000 étudiants d’Al Azhar réclament la mort de l’auteur et du ministre de la culture; on accuse l’auteur d’avoir dit « le Coran, c’est de la merde ».

2000 : massacre de 1500 chrétiens à Kaduna (Nigéria)2

2000 : attaque contre les chrétiens dans l’archipel des Moluques (Indonésie)

2000 : au Zamfara, selon la charia, les hommes sont fouettés en public et un voleur de vaches a éré amputé d’une main

2000 : en Egypte, le professeur S. Ibrahim, auteur d’une étude sur le massacre des coptes à Koch’ch a été jugé devant la cour de sureté de l’Etat

2000 : fermeture de l’église protestante d’Izmir puis réouverture sur pressions internationales

2000 : protestations au Yémen contre la visite de touristes juifs

2000 : mai: fatwa du grand mufti de Sanaa au Yémen, interdisant tout contact avec les touristes juifs

2000 : mai: Muhammad Adam, employé à la morgue de la faculté de médecine de Sanaa, au Yémen avoue le rapt, le viol et le meurtre de 16 étudiantes

2000 : octobre: attentat contre le navire américain USS Cole dans le port d’Aden

2000 : Oussama Ben Laden se déclare satisfait de l’attentat contre l’USS Cole

2000 : massacre de 2000 chrétiens protestant contre la charia dans la ville de Kaduna au Nigéria

2000 : 70 candidats soutenus par les Frères Musulmans sont élus en Egypte, alors que cette organisation est illégale

2000 : juillet: en Egypte, assassinat du fermier copte Ayyas Musad qui cosntruisait une église près de Gizeh; arrestation du suspect, mais pas de procès

2000 : décembre: le père Hezkiyal Ghebriyel (75 ans) est battu et gravement blessé dans le village de Bardis

2000 : octobre: attaque par les Palestiniens d’une synagogue à Damas

2000 : février: exécution de 30 étudiants chiites en théologie

2000 : expulsion de 4000 familles chiites de Bagdad

2000 : avril: combats de rue à Najran en Arabie Saoudite entre sunnites et chiites; environ 45 morts

2000 : avril: deux enseignants ismaïliens saoudiens sont condamnés pour sorcellerie à 1500 coups de fouet

2000 : juillet: les Talibans interdisent totalement l’emploi des femmes

2000 : décembre: le pasteur et des fidèles de l’église d’Ismayli en Azerbaidjan sont arrêtés et interrogés par la police à la demande des autorités musulmanes locales

2000 : octobre: à Gazipur, au Bangladesh, des musulmans exigent que des hindous célèbrant une fête ne fasse pas de musique; le temple est envahi, la divinité est endommagée

2000 : aout: le gouvernement turc juge par contumace le théologien islamiste Fetullah Gulen qui veut transforme l’Etat en théocratie

2000 : arrestation à Diyarbakir du chrétien Kemal Timur pour insultes envers l’islam; acquitté ensuite

2000 : en Somalie, selon la loi, la torture est interdite, à moins qu’elle ne soit autorisée par des cours de justice islamiques en accord avec la sharia

2000 : A ABadeh en Iran, un officier de la garde révolutionnaire détruit avec un bulldozer un cimetière bahaï

2000 : octobre: l’âge légal au mariage des filles iraniennes passe de 9 à 15 ans; la loi est rejetée un mois après par le conseil des gardiens de la révolution

2000 : prrocès du religieux iranien Eshkevari devant une cour religieuse spéciale pour apostasie, déclaration de guerre à Dieu, négation des principes religieux, après une conférence à Berlin, où il avait exposé des idées réformistes; il est condamné à mort, puis à 30 mois de prison, sous la pression internationale

2000 : novembre: un cour révolutionnaire juge 17 intellectuels pour insultes envers l’islam; peines deprison, qui sont ensuite commuées

2000 : le gouverneur de Khartoum a Soudan interdit l’emploi des femmes dans tout métier ayant un contact avec le public

2000 : novembre: deux étudiants en théologie de Dushambe (Tadjikistan) posent une bombe devant une église protestante

2000 : condamnation à mort par décapitation de l’apostat yéménite Hajj Omar; libéré grâce aux pressions internationales et réfugié en Nouvelle Zélande

2000 : octobre: l’universitaire pakistanais Younus Shaik est arrêté pour avoir dit devant ses étudiants que Mahomet n’était pas né comme musulman

2000 : aout: Hassan Eshkevari, religieux iranien, est accusé d’apostasie, blasphème, hérésie, « guerre avec Dieu et corruption sur terre »

2000 : mai: l’ahmadi pakistanais Ahmad Nusrat est condamné à 2 mois de prison après 11 ans de préventive.

2000 : novembre: début de la campagne d’islamisation forcée dans les Moluques: 5800 cas

2000 : décembre: les 900 chrétiens de l’île de Kesui dans les Moluques sont maintenant musulmans.

2000 : conversions forcées généralisées dans l’île de Teor (Moluques)

2000 : au Bangladesh, depuis 8 ans, 162 femmes auraient été lapidées; l’estimation semble basse aux organisations de défense des droits de l’Homme

2000 : décembre: l’évêque des Moluques dénonce le groupe terroriste indonésien Laskar Jihad pour son rôle dans les massacres et conversions forcées dans l’archipel

2000 : conversions forcées généralisées dans l’île de Keswui (Moluques)

2000 : décapitation de 3 hommes à Jizan (Arabie Saoudite) pour sodomie, travestissement, mariage entre personnes du même sexe

2000 : novembre: Christina Sagat, chrétienne des Moluques est contrainte à la conversion et excisée de force.

2000 : juin: l’université Al Azhar exige par la voix de son président Ahmed Omar Hashem que le roman « Un Banquet pour les Algues » du Syrien haydar Haydar soit brûlé: «  la liberté d’expression est bienvenue, mais tous les hommes de lettres doivent comprendre que cette liberté est restreinte par le respect de Dieu, du Prophète et des valeurs religieuses ».

2000 : mai: le président d’Al Azhar dit des intellectuels qui critiquent la censure: « ils veulent la liberté absolue, sans respecter les valeurs et la morale religieuse ».

2000 : novembre: le chef islamiste Metin Kaplan « calife de Cologne » est condamné à 4 ans de prison pour avoir lancé une fatwa de mort contre un rival; le procès a duré 10 mois et l’accusé a reçu le soutien de milliers de partisans.

2000 : février: au cours de son procès, Metin Kaplan déclare: « l’islam et la démocratie ne sont pas compatibles, c’est un procès de l’silam que l’on fait là ».

2000 : avril: en Iran, le parlement conservateur adopte une loi restrictive sur la liberté de la presse: les journalistes doivent publier leurs sources, ils sont responsables devant les tribunaux et peuvent être interdits d’exercice.

2000 : janvier: retour en Allemagne de H. Hofer, après une condamnation à mort et deux ans de prison pour avoir eu une liaison avec une iranienne

2000 : février: condamnation à mort d’un étudiant iranien pour avoir été « en guerre contre Dieu » au cours des manifestations de l’été 1999

2000 : avril: annulation des résultat d’élections dans la province de Khalkhal en iran; les résultats étaient favorables aux réformateurs; émeutes et répression

2000 : avril: procès contre H. Kaviani, auteur d’une enquête sur les assassinats d’intellectuels iraniens en 1998

2000 : avril: emprisonnement de M. Chamsolvaezin pour « insultes envers l’islam »

2000 : avril: grève des « bazaris » iraniens contre les réformes

2000 : avril: fermeture de 14 journaux iraniens par les tribunaux

2000 : avril: manifestations des étudiants en théologie iranien contre les réformes; les écoles coraniques ferment en signe de protestation contre elles.

2000 : mai: en Iran, procès de l’universitaire A. Alavitabar et de la députée J. Kadivar pour avoir participé à un colloque en Allemagne, vu comme « manifestation anti-révolutionnaire »

2000 : mai: les miliciens islamistes iraniens battent des étudiants à l’université de Téhéran

2000 : juillet: l’Iran demande un mandat international de recherche pour E. Belanth, juif de Chiraz, accusé d’espionnage en favuer d’Israel.

2000 : aout: suspension du dernier journal autonome iranien, Bahar

2000 : aout: attaque de l’université de Khorramabad en Iran, par des islamistes armés, et des services de sécurité selon les étudiants

2000 : juin: fatwa de mort contre le réalisateur algérien M. Zemmouri, auteur du film « 100% Arabica » consacré au raï

2000 : octobre: publication d’un iterview d’Alija Izetbegovic: « l’islam, qu’il soit présent dans les petites villes et dans les ruelles ou dans la société toute entière ne peut apporter que du bien. C’est ce que je crois…. je ne suis ni kémaliste, ni khmeyniste… toutefois, Khomeyni, en tant que grand croyant islamique, m’est spirituellement plus proche…

2000 : mai: décapitation du travailleur immigré Manuel Brona en Arabie Saoudite, pour tentative de meurtre (?)

2000 : mars: 122 prisonniers politiques sont exécutés dans la prison d’Abou Ghraib en Irak

2000 : en Irak, au moins 130 femmes ont été décapités en public sous prétexte d’outrages aux bonnes moeurs: les victimes sont parfois des prostituées, mais aussi des femmes d’imams, des médecins, présentatrices de télévision, gynécologues, enseignantes. 56 noms sont connus.

2000 : aout:en Irak, décapitation public d’Amina, femme d’un opposant, dans la ville de Rachidia

2000 : publication de « Le Mouvement Islamique en Occident » de Khurram Murad. Il y expose les objetifs et les méthodes devant aboutir à la suprématie de cette idéologie, notamment par la création d’une littérature spécifique pour les non-musulmans pour informer les journalistes, les hommes politiques et les universitaires.

2000 : mai: en Iran, arresatation l’universitaire et militant des droits de l’homme E. SAhabi pour avoir participé à un colloque en Allemagne, vu comme « manifestation anti-révolutionnaire »

2000 : décembre: la Jamaat Islamiya est soupçonnée d’avoir organisé au soir de Noêl une campagne d’attentats à la bombe contre des églises indonésiennes: 19 morts

2000 : juillet: processus d’islamisation de l’Etat nigérian du Kebbi avec l’adoption par le gouverneur Aliero de la sharia. La loi doit s’appliquer à tous les habitants.

2000 : décembre: la veille de Noël, des bombes sont posées devant une trentaine d’églises indonésiennes: 16 morts et nombreux blessé

2000 : août: tentative d’ assassinat par le Jemaah Islamiyah de l’ambassadeur des Philippines en Indonésie; deux morts

2000 : le responsable chrétien nigerian Fred Odutola décompte 875 chrétiens tués dans l’Etat de Kaduna, avec la destruction d’au moins 800 églises

2000 : février: extrait d’une lettre de Bill Clinton sur la situation des bahaïs en Iran: « …il est clair que ces trois personnes ont été arrêtées, inculpées et condamnées à mort en raison de leur foi religieuse. Exécuter des gens en raison de l’exercice de leur foi est contraire aux droits de l’homme les plus élémentaires ».

2000 : le mollah Omar émet une fatwa condamnant à mort tout musulmanse convertissant à une autre religion, et à 5 ans de prison pour possession de littérature anti-islamique

2000 : novembre: 4 personnes ont été condamnées en Malaisie (Etat de Kelantan) par la haute cour de sharia à 3 ans de prison pour apostasie.

2000 : février: condamnation à la lapidation de Kartini bint Karim, indonésienne, par un tribunal islamique des Emirats Arabes unis, pour adultère; sous pression internationale, sa peine est commuée en emprisonnement

2000 : octobre: le rapporteur spécial des Nations Unies sur l’intolérance religieuse décompte 26 fatwas au Bangladesh « destinées à étouffer toute émancipation des femmes. »

2000 : octobre: meurtre du rabbin Lieberman au cours du saccage de la tombe de Joseph

2000 : octobre: incendie de la synagogue historique de Jéricho

2000 : novembre: attaque du tombeau de Rachel à Bethléem

2000 : l’Arabie Saoudite ratifie la convention pour l’élimination des discriminations envers les femmes; depuis, elles n’ont toujours pas de permis de conduire, de carte d’identité nominatives, n’ont pas de liberté de mouvement, et aucun droit de garde des enfants.

2000 : selon le ministère du travail saoudien, 19 000 domestiques ont fuit leurs employeurs cette année: absence de salaires, mauvais traitements, manque de nourriture.

2000 : en Arabie Saoudite, le prix d’un travailleur philippin est de 533$

2000 : le rapporteur de l’ONU sur l’intolérance religieuse décompte au moins 26 fatwas au Bangladesh « destinées à étouffer toute émancipation des femmes »

2000 : avril: en Arabie Saoudite, la police attaque la mosquée ismaélienne de Najran; deux morts

2000 : avril: en Arabie Saoudite, le journaliste isamélien Saleh al Harith est condamné à 7 ans de prison pour avoir mentionné l’attaque de la mosquée de Najran

2000 : octobre: à Dinajpur (Bangladesh), 4 musulmans brûlent le temple hindou

2001 (extraits)

Liste complète : https://www.thereligionofpeace.com/attacks/attacks.aspx?Yr=2001

États-Unis : le 11 septembre 2001, attentats revendiqués par Al-Qaïda. 4 avions détournés par 19 terroristes, deux percutent le World Trade Center, un s’écrase sur le Pentagone et un s’écrase au sud-est de Pittsburgh, en Pennsylvanie, 2 977 morts et 6 291 blessés.

Inde : le 1er octobre 2001, attaque à l’assemblée législative de Jammu-et-Cachemire.

Inde : le 13 décembre 2001, un attentat-suicide au Parlement indien à New Delhi par des organisations terroristes islamistes basées au Pakistan, Jaish-e-Mohammed et Lashkar-e-Toiba, vise à éliminer les plus hauts dirigeants de l’Inde et causer l’anarchie dans le pays, 7 morts et 12 blessés.

2002 (extraits)

Liste complète : https://www.thereligionofpeace.com/attacks/attacks.aspx?Yr=2002

Inde : le 30 mars 2002, nouvelle attaque au temple Raghunath.

Tunisie : le 11 avril 2002, attentat-suicide qui vise la synagogue de la Ghriba à Djerba, 19 morts et 30 blessés.

Indonésie : le 12 octobre 2002, attentats de Bali dans le quartier touristique de Kuta, 202 morts et 240 blessés13.

Inde : le 22 janvier 2002, attaque sur un centre culturel américain à Calcutta.

Inde : le 14 mai 2002, trois terroristes attaquent un bus touristique à proximité de la ville de Kaluchak dans l’état indien de Jammu-et-Cachemire.

Inde : le 13 juillet 2002, des militants islamiques tuent 29 ouvriers hindous à Qasim Nagar dans la périphérie de Jammu.

Inde : le 24 septembre 2002, attaque sur le temple Akshardham de Gandhinagar.

Russie : du 23 au 26 octobre 2002, prise d’otages du théâtre de Moscou, 130 morts (et 40 terroristes).

2003 (extraits)

Liste complète : https://www.thereligionofpeace.com/attacks/attacks.aspx?Yr=2003

Maroc : le 16 mai 2003, attentats de Casablanca, 33 civils sont tués et 100 sont blessés.

Inde : le 25 août 2003, deux attentats à la voiture piégée provoquent la mort de 54 personnes et font 244 blessés à Bombay.

Indonésie : le 5 août 2003, attentat à l’hôtel Marriott de Jakarta. Un attentat-suicide à la voiture piégée cause la mort de 12 personnes et fait 150 blessés.

Turquie : du 15 au 20 novembre 2003, attentats-suicides d’Istanbul, visant des synagogues, le consulat britannique et un immeuble de la banque HSBC, 57 morts et 700 blessés.

2004 (extraits)

Liste complète : https://www.thereligionofpeace.com/attacks/attacks.aspx?Yr=2004

Espagne : le 11 mars 2004, attentats de Madrid. Plusieurs explosions de bombes, posées par des islamistes marocains, se sont produites dans des trains de banlieue, provoquant la mort de 191 personnes et la blessure de 1 800 autres.

Russie : le 1er septembre 2004, prise d’otages de Beslan, 344 civils sont tués, dont 186 enfants16.

Indonésie : le 9 septembre 2004, attentat à l’ambassade australienne de Jakarta. Un terroriste fait exploser une fourgonnette de livraison à l’extérieur de l’ambassade australienne, tuant 9 personnes et en blessant plus de 150 autres.

Pays-Bas : le 2 novembre 2004, assassinat de Theo van Gogh par Mohammed Bouyeri, un djihadiste néerlandais d’origine marocaine.

2005 (extraits)

Liste complète : https://www.thereligionofpeace.com/attacks/attacks.aspx?Yr=2005

Inde : le 5 juillet 2005, attaque sur le temple hindou de Ram à Ayodhya qui fait 6 morts.

Royaume-Uni : le 7 juillet 2005, plusieurs attentats dans le métro de Londres par quatre terroristes provoquent la mort de 56 personnes et en blessent 700 autres.

Égypte : le 23 juillet 2005, attentats de Charm el-Cheikh, une station balnéaire égyptienne, causant la mort de 88 personnes et en blessant 200 autres.

Indonésie : le 1er octobre 2005, attentats de Bali à Jimbaran et Kuta. Une série d’attentats à la bombe tue 20 personnes et en blesse plus de 100 autres.

Inde : le 29 octobre 2005, attentats à New Delhi. Plus de 62 morts et 210 blessés dans une série de trois attaques opérées dans des marchés bondés et dans un bus.

Jordanie : le 9 novembre 2005, série d’attentats terroristes coordonnés dans des hôtels de Amman, la capitale de la Jordanie ; 62 morts (dont 3 attaquants) et 115 blessés. Quatre attaquants, comprenant un mari et sa femme, sont impliqués.

2006 (extraits)

Liste complète : https://www.thereligionofpeace.com/attacks/attacks.aspx?Yr=2006

Inde : le 7 mars 2006, série d’attentats à la bombe qui survient dans la ville sainte hindoue de Varanasi, causant la mort de 28 personnes et faisant 101 blessés.

Inde : le 30 avril 2006, massacre de Doda. Trente-cinq hindous tués par des terroristes dans le district de Doda au Jammu-et-Cachemire.

Inde : le 11 juillet 2006, attentats à Bombay. Sept attentats à la bombe sur une période de onze minutes sont commis en fin de journée à l’heure de pointe dans des gares et trains de banlieue de Bombay : 209 morts et plus de 700 blessés.

2007 (extraits)

Liste complète : https://www.thereligionofpeace.com/attacks/attacks.aspx?Yr=2007

Algérie : le 11 avril 2007, attentats d’Alger, 33 morts et plus de 200 blessés.

Inde : le 13 mai 2007, attentats de Jaipur. Sept bombes dans la ville touristique indienne de Jaipur explosent : 63 morts et 216 blessés.

Royaume-Uni : le 30 juin 2007, attentat contre l’aéroport international de Glasgow, 5 blessés.

Irak : le 14 août 2007, attentats de Qahtaniya. Quatre attentats-suicides dans deux villes à prédominance Yazidi dans nord de l’Irak font 796 morts et 1 562 blessés.

Algérie : les 7 et 8 septembre 2007, attentat de Batna et de Dellys, 56 morts et plus de 160 blessés.

Algérie : le 11 décembre 2007, attentats d’Alger, au moins 37 morts.

2008 (extraits)

Liste complète : https://www.thereligionofpeace.com/attacks/attacks.aspx?Yr=2008

Inde : le 26 juillet 2008, attentats d’Ahmedabad : 56 morts et plus de 200 blessés.

Inde : le 13 septembre 2008, attentats de Delhi. Un groupe extrémiste pakistanais pose des bombes à plusieurs endroits, comprenant la Porte de l’Inde, à partir desquels, les explosifs placés à Karol Bagh, Connaught Place et Greater Kailash explosent, laissant environ 30 morts et 130 blessés. Une autre attaque survient deux semaines plus tard dans la zone de Mehrauli et fait 3 morts.

Pakistan : le 20 septembre 2008, attentat de l’hôtel Marriott d’Islamabad par le groupe Fedayan-i-Islam. Un camion piégé fait 55 morts et plus de 200 blessés.

Inde : le 27 septembre 2008, attentat de Delhi. Une explosion dans le marché électronique de Mehrauli, appelé Sarai, fait 3 morts et 23 blessés.

Inde : le 26 novembre 2008, des extrémistes musulmans tuent au moins 166 personnes et blessent de nombreux autres civils dans une série d’attaques coordonnées sur la capitale financière de l’Inde, Bombay. Le gouvernement Indien a accusé le groupe militant basé au Pakistan, Lashkar-e-Toiba, et a déclaré que les terroristes tués ou capturés étaient des citoyens du Pakistan, une revendication que le gouvernement pakistanais a d’abord réfuté, mais a ensuite accepté lorsque des preuves ont été apportées. Ajmal Kasab, l’un des terroristes, a été capturé et condamné à mort par pendaison.

2009 (extraits)

Liste complète : https://www.thereligionofpeace.com/attacks/attacks.aspx?Yr=2009

États-Unis : le 1er juin 2009, fusillade au bureau de recrutement de Little Rock par Abdulhakim Muhajid Muhammad : 1 mort et 1 blessé.

Somalie : le 18 juin 2009, Attentats de Beledweyne par Al-Shabbaab : 35 morts.

Indonésie : le 17 juillet 2009, attentats de Jakarta à Mega Kuningan. Des terroristes frappent les hôtels Marriott et Ritz-Carlton : 7 morts et 53 blessés.

États-Unis : le 5 novembre 2009, fusillade de Fort Hood, près de Killeen dans le Texas, 13 morts et 33 blessés.

2010 (extraits)

Liste complète : https://www.thereligionofpeace.com/attacks/attacks.aspx?Yr=2010

Russie : le 29 mars 2010, attentats du métro de Moscou : 40 morts, 102 blessés. L’Émirat du Caucase revendique l’attaque27.

Pakistan : le 28 mai 2010, attaques de Lahore. Tehrik-e-Taliban Pakistan revendique les attentats sur deux mosquées appartenant à la communauté musulmane Ahmadiyya, tuant près de 100 personnes et en blessant beaucoup d’autres28.

Inde : le 7 décembre 2010, attentat à Varanasi faisant 2 morts et 37 blessés.

Suède : le 11 décembre 2010, attentats de Stockholm, deux bombes explosent dans le centre de Stockholm, tuant le terroriste et blessant légèrement deux personnes.

7 mars 2010 : Jos, Nigéria. Des centaines de Chrétiens sont victimes d’un massacre de masse et mis à mort par des musulmans fanatiques lors d’une émeute qui a dégénéré : 500 morts

2011 (extraits)

Liste complète : https://www.thereligionofpeace.com/attacks/attacks.aspx?Yr=2011

Égypte : L’attentat du 1er janvier 2011 à Alexandrie est un attentat à la bombe perpétré devant une église copte d’Alexandrie où s’était réunie une foule célébrant le nouvel an. L’attentat tue au moins 21 personnes et en blesse 79 autres.

Russie : le 21 janvier 2011, attentat à l’aéroport Domodedovo, 37 morts, 173 blessés29.

Allemagne : le 2 mars 2011, fusillade à l’aéroport de Francfort faisant 2 morts et 2 blessés.

Maroc : le 28 avril 2011, attentat d’Argana faisant 17 morts et 24 blessés.

Chine : le 18 juillet 2011, attaque d’Hotan. Un groupe de 18 jeunes hommes ouïghours qui s’opposaient à la campagne locale du gouvernement contre le port du voile intégral commet une série d’attentats à la bombe et d’attaques au couteau. Le groupe occupe ensuite un poste de police sur Nuerbage Street, tue deux agents de sécurité et fait huit otages. Les assaillants ont crié des slogans religieux, comprenant ceux associés au djihadisme : 4 morts, 4 blessés.

Chine : les 30 et 31 juillet 2011, massacre de Kachgar. Des hommes ouïgours détournent un camion, tuent son conducteur et foncent dans une foule de piétons. Ils sortent ensuite du véhicule pour attaquer les piétons avec des couteaux. Le 31 juillet, une série de deux explosions déclenche un incendie dans un restaurant : 15 morts, 42 blessés.

Nigeria : le 25 décembre 2011, attentats au Nigeria. Des fusillades et des déflagrations perpétrés contre des églises ont lieu à Madalla, Jos, Gadaka, et Damaturu. Plus de 41 personnes y trouvent la mort.

2012 (extraits)

Liste complète : https://www.thereligionofpeace.com/attacks/attacks.aspx?Yr=2012

Irak : le 5 janvier 2012, attentats à Bagdad et Nassiriya, par l’État islamique faisant 73 morts et 149 blessés.

Thaïlande : le 14 février 2012, série d’explosions a lieu à Bangkok qui fait 5 blessés.

Irak : le 23 février 2012, attaques à Bagdad par l’État islamique faisant 83 morts et environ 250 blessés.

Irak : le 20 mars 2012, attaques à Bagdad et dans 9 autres villes par l’État islamique faisant 52 morts et environ 250 blessés.

France : les 11 mars 2012, 13 mars 2012, 19 mars 2012, tueries à Toulouse et Montauban faisant 7 morts dont 3 enfants et 6 blessés.

Ecole juive Ozar Hathora à toulouse – Attentat perpétué par Mohammed Merah

Russie : le 3 mai 2012, attaque de Makhatchkala faisant 14 morts (comprenant 2 terroristes), 130 blessés31.

Bulgarie : le 18 juillet 2012, attentat anti-israélien en Bulgarie faisant 7 morts (comprenant le terroriste) et 32 blessés.

Russie : le 28 aout 2012, attentat suicide dans la maison d’un cheikh au Daguestan faisant 6 morts.

Libye : le 11 septembre 2012, attaque de Benghazi contre le consulat des États-Unis faisant 4 morts et 11 blessés.

2013 (extraits)

Liste complète : https://www.thereligionofpeace.com/attacks/attacks.aspx?Yr=2013

Algérie : du 16 au 19 janvier 2013 – Prise d’otages d’In Amenas, mort de 38 otages et de 32 terroristes.

Inde : le 11 février 2013, explosions à Hyderabad, deux attentats à la bombe tuent 16 personnes et en blessent 119 autres.

États-Unis : le 15 avril 2013, attentats du marathon de Boston. Deux frères, Tamerlan et Dzhokhar Tsarnev, posent deux bombes près de la ligne d’arrivée du marathon de Boston. L’explosion fait trois morts et blesse 264 personnes32.

Turquie : le 11 mai 2013, attentats de Reyhanlı faisant 52 morts et 140 blessés.

Royaume-Uni : le 22 mai 2013, deux djihadistes nigérians armés de couperets tuent l’officier britannique Lee Rigby à Woolwich. Ils l’ont renversé en voiture, l’ont achevé de plusieurs coups à l’arme blanche puis ont tenté de le décapiter33.

France : le 23 mai 2013, un extrémiste islamiste armé d’un couteau attaque et blesse un militaire français dans le quartier de La Défense à Paris34.

Kenya : le 21 septembre 2013, attaque du centre commercial Westgate faisant 67 morts et 175 blessés35,36,37.

Pakistan : le 22 septembre 2013, attaque de l’église Peshawar faisant plus de 80 morts et 250 blessés.

Nigeria : le 29 septembre 2013, massacre de Gujba, 44 étudiants sont assassinés par Boko Haram.

Chine : le 28 octobre 2013, attaque de la place Tian’anmen. Un véhicule fonce dans la foule et prend feu : 5 morts, 38 blessés.

2014 (extraits)

Liste complète : https://www.thereligionofpeace.com/attacks/attacks.aspx?Yr=2014

Nigeria : le 14 février 2014, massacre de Borno. Au moins 200 tués par Boko Haram38.

Chine : le 1er mars 2014, attentat de la gare de Kunming. Un groupe de huit personnes attaque des civils à la gare de Kunming : 28 morts, 143 blessés.

Nigeria : le 14 avril 2014, enlèvement des lycéennes de Chibok. Un groupe de Boko Haram enlève 276 lycéennes venues passer leurs examens dans leur lycée. Plus de deux ans et demi plus tard l’immense majorité d’entre elles n’ont été retrouvées ni vivantes, ni mortes. Ils est vraisemblable que beaucoup ont été converties à l’islam et mariées de force.

Chine : le 30 avril 2014, deux assaillants attaquent les passagers et font exploser la gare d’Ürümqi : 3 morts, 79 blessés.

Nigeria : le 20 mai 2014, attentat de Jos : 118 morts et plus de 56 blessés39.

Chine : le 22 mai 2014, attentat d’Ürümqi. Deux véhicules transportant cinq assaillants attaquent un marché public fréquenté majoritairement par l’ethnie han. Une douzaine d’explosifs sont lancés à partir des véhicules en direction des personnes présentes. Les deux véhicules entrent ensuite en collision l’un contre l’autre et explosent : 39 morts, et plus de 90 blessés.

Belgique : le 24 mai 2014, attentat du Musée juif de Belgique. Un Français d’origine algérienne, Mehdi Nemmouche, abat quatre personnes à l’aide d’un revolver et d’un fusil d’assaut.

Syrie : août 2014, des combattants de l’État islamique massacrent 700 personnes, principalement des hommes, de la tribu Shu’aytat dans le gouvernorat de Deir ez-Zor40.

Australie : le 23 septembre 2014, Numan Haider, un Australien d’origine afghane, blesse à coups de couteau deux agents antiterroristes à Endeavour Hills (banlieue de Melbourne). Il est ensuite abattu41.

Algérie : le 23 septembre 2014, Hervé Gourdel, guide de haute montagne français, est décapité par les Soldats du Califat en Algérie.

Russie : le 5 octobre 2014, attentat de Grozny. Cinq officiers et le terroriste sont tués, tandis que 12 autres personnes sont blessées42.

Canada : le 20 octobre 2014, attentat de Saint-Jean-sur-Richelieu. Un assaillant utilise sa voiture pour écraser deux soldats canadiens : 1 tué, 1 blessé.

Canada : le 22 octobre 2014, Fusillade à Ottawa. Un assaillant tire sur un soldat posté à un mémorial de guerre et attaque le Parlement : 1 tué, 3 blessés43.

États-Unis : le 23 octobre 2014, Zale H. Thomson, également connu sous le nom Zaim Farouq Abdul-Malik, attaque quatre policiers dans le métro de New York avec une hache, touchant gravement un agent à l’arrière de la tête et en blessant un autre dans le bras avant d’être abattu par les policiers restants. Un passant est également touché44.

Nigeria : le 28 novembre 2014, attentat de Kano faisant environ 120 personnes sont tuées et 260 autres blessées45,46,47,48.

Russie : le 4 décembre 2014, affrontements de Grozny faisant 26 morts, comprenant 14 policiers, 11 djihadistes de l’Émirat du Caucase et 1 civil49.

Australie : le 15 décembre 2014, prise d’otages de Sydney faisant 2 morts et 4 blessés50,51,52.

Pakistan : le 16 décembre 2014, massacre de l’école militaire de Peshawar faisant plus de 141 morts (dont 132 enfants)53.

Yémen : le 16 décembre 2014 à Sanaa, deux terroristes à la voiture piégée percutent leur véhicules dans un poste de contrôle de rebelles chiites, tuant 26 personnes (dont 16 étudiants)54.

Nigeria : le 18 décembre 2014, enlèvement à Gumsuri. Des membres de Boko Haram tuent 32 personnes et enlèvent au moins 185 femmes et enfants55.

Syrie : le 18 décembre 2014, une fosse commune de 230 membres de tribus tués par l’État islamique est découverte en Syrie orientale56.

France : le 20 décembre 2014, attaque à Joué-lès-Tours. Un homme criant « Allahu akbar » attaque un poste de police avec un couteau. Il blesse trois policiers avant d’être abattu57,58,59.

Nigeria : le 22 décembre 2014, des insurgés de Boko Haram font exploser une bombe dans une station de bus dans la ville de Gombe, tuant au moins vingt personnes60.

Irak : le Décembre 2014, des militants de l’État islamique exécutent 150 femmes de la province irakienne d’Al-Anbar, dont certaines enceintes, qui refusent d’épouser les combattants.

Irak : le 24 décembre 2014, un terroriste tue 33 personnes et en blesse 55 autres dans Madaen, à environ 25 km au sud de Bagdad.

Somalie : le 25 décembre 2014, une attaque menée par Al-Shabbaab à Mogadiscio fait 9 morts.

Cameroun : le 28 décembre 2014, Boko Haram attaque un village au Cameroun : 30 morts.

2015 (extraits)

Liste complète : https://www.thereligionofpeace.com/attacks/attacks.aspx?Yr=2015

France : du 7 au 9 janvier 2015, attentats en France. Une série d’attaques terroristes islamistes qui se déroule entre les 7 et 9 janvier 2015 en France, visant le comité de rédaction du journal Charlie Hebdo, des policiers et des Français de confession juive fréquentant une supérette cacher. Dix-sept personnes sont assassinées et vingt sont blessées ; les trois terroristes sont abattus par les forces de l’ordre le 9 janvier.

Nigeria : le 8 janvier 2015, massacre de Baga. Boko Haram attaque la ville de Baga au nord du Nigéria, tuant au moins 200 personnes : 2 000 personnes sont portées disparues.

Libye : le 27 janvier 2015, un commando de 5 djihadistes attaque l’hôtel Corinthia à Tripoli, faisant 10 morts dont 5 étrangers. L’attaque est ensuite revendiquée par la branche libyenne de l’État islamique.

Pakistan : le 30 janvier 2015, un terroriste tue au moins 55 personnes et en blesse au moins 59 autres dans une mosquée chiite dans le sud du Pakistan.

France : le 3 février 2015, trois militaires en faction devant un centre communautaire juif à Nice sont agressés au couteau par Moussa Coulibaly68, demeurant à Mantes-la-Jolie (Yvelines). Il exprime en garde à vue sa haine de la France, de la police, des militaires et des Juifs

Pakistan : le 13 février 2015, des militants lourdement armés tuent au moins 19 personnes et en blessent plus de 40 autres après avoir fait irruption dans une mosquée chiite pendant la prière du vendredi dans une banlieue de Peshawar.

Danemark : le 14 février 2015, fusillades de Copenhague. Un homme armé ouvre le feu au café Krudttoenden et plus tard à la grande synagogue de Copenhague, tuant deux civils et faisant cinq blessés.

Mali : le 7 mars 2015, attentats de Bamako. Des assaillants s’attaquent au bar La Terrasse, fréquenté notamment par des expatriés européens, faisant 5 morts et 9 blessés. L’attaque est revendiquée par Al-Mourabitoune.

Tunisie : le 18 mars 2015, l’attaque du musée du Bardo a eu lieu vers 12 h 30 au Bardo, près de Tunis, causant la mort de 24 personnes, dont 21 touristes, un agent des forces de l’ordre et les deux terroristes, et 45 blessés. L’attaque est revendiquée le lendemain par l’État islamique.

Yémen : le 20 mars 2015, des attaques revendiquées par l’État islamique tuent 142 personnes et font des centaines de blessés avec trois explosions dans deux mosquées chiites lors de la grande prière du vendredi : deux explosions dans la mosquée Badr, dans le sud de Sanaa et une troisième explosion dans la mosquée Al-Hashahush, dans le nord de Sanaa.

Kenya : le 2 avril 2015, l’attaque de l’université de Garissa par un groupe d’assaillants d’Al-Shabbaab au Kenya cible les étudiants chrétiens et fait 152 victimes.

France : le 10 avril 2015, un soldat français est attaqué et blessé dans les toilettes de l’aéroport d’Orly.

France : le 19 avril 2015, affaire Sid Ahmed Ghlam. Une femme de 32 ans (Aurélie Châtelain) est assassinée par un étudiant algérien de 24 ans qui prévoyait un attentat dans une église de Villejuif, le projet de ce dernier ayant été déjoué peu de temps après.

États-Unis : le 3 mai 2015, attaque du Curtis Culwell Center au Texas. Cette attaque visant une exposition de caricatures du prophète Mahomet est la première revendiquée par l’État islamique sur le sol américain. Seuls les 2 assaillants sont morts.

Tunisie : le 26 juin 2015, attaque à la mitraillette sur la plage d’un hôtel dans la région de Sousse, revendiquée par l’État islamique74. 38 morts et 39 blessés, le terroriste est abattu.

France : le 26 juin 2015, attentat en Isère, 1 mort décapité (Hervé Cornara, 55 ans) et 11 blessés74. Brandissant un drapeau islamiste, un homme conduit son véhicule contre des bonbonnes de gaz stockées dans la cour de la filiale française du groupe américain Air Products.

Koweït : le 26 juin 2015, attentat de la mosquée de Koweït revendiqué par l’État islamique74.

Égypte : le 11 juillet 2015, attentat, revendiqué par l’EI, contre le consulat d’Italie au Caire, à 6 h 30, faisant 1 mort et 5 blessés75.

Irak : le 18 juillet 2015, attentat-suicide à la voiture piégée faisant au moins 90 morts, revendiqué par l’EI, à Khan Bani Saad, une ville majoritairement chiite à 20 km au nord de Bagdad la veille de l’Aïd el-Fitr76.

Turquie : le 20 juillet 2015, attentat-suicide à la bombe faisant au moins 28 morts dans le jardin du centre culturel kurde à Suruç, ville turque proche de la frontière turco-syrienne77.

Cameroun : le 22 juillet 2015, double attentat-suicide, attribué à Boko Haram, à Maroua dans l’extrême nord du Cameroun78.

Cameroun : le 25 juillet 2015, attentat-suicide commis par une adolescente de 12 ans faisant au moins 20 morts et 79 blessés, un samedi soir dans un bar du quartier de Maroua79.

Nigeria : le 26 juillet 2015, attentat-suicide faisant au moins 19 morts et 47 blessés à Damaturu dans le nord-est du Nigéria.

France : le 21 aout 2015, attentat du train Thalys sur une ligne reliant Amsterdam à Paris, mené par un ressortissant marocain et déjoué par plusieurs passagers, on compte 5 blessés80.

Turquie : le 10 octobre 2015, attentat à la gare d’Ankara, revendiqué par l’État islamique et faisant au moins 102 morts.

Égypte : le 31 octobre 2015, une bombe est placée à bord du vol 9268 Metrojet à destination de Saint-Pétersbourg. L’attentat, revendiqué par l’État islamique, provoque le crash de l’avion russe dans la péninsule égyptienne du Sinaï et fait 224 morts.

Liban : le 12 novembre 2015, deux attentats-suicides à Beyrouth tuent 42 personnes. L’action est revendiquée par l’État islamique.

France : le 13 novembre 2015, une série de sept attaques, à Paris et en Seine-Saint-Denis, perpétrée par au moins dix terroristes avec au moins une vingtaine de complices, provoque la mort de 130 personnes et fait 413 blessés, dont 99 dans un état très grave. Les tueries sont revendiquées par l’État islamique.

Mali : le 20 novembre 2015, une prise d’otages dans un grand hôtel de Bamako coûte la vie à 22 personnes (dont deux terroristes) et fait 10 blessés. L’attaque est revendiquée par le groupe djihadiste Al-Mourabitoune dirigé par l’Algérien Mokhtar Belmokhtar, antenne d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).

Tunisie : le 24 novembre 2015, explosion à Tunis d’un bus qui circulait près de l’avenue Mohammed V à la suite d’une attaque terroriste faisant 12 morts dont des agents de la sécurité présidentielle. L’attaque a été revendiquée par l’État islamique.

États-Unis : le 2 décembre 2015, 14 personnes sont tuées et 17 blessées dont certaines dans un état grave après un attentat commis à San Bernardino (Californie) par un couple d’Américains qui avait fait allégeance à l’État islamique81.

Tchad : le 6 décembre 2015, sur une île du lac Tchad, des attentats revendiqués par Boko Haram font 30 morts, dont les trois terroristes, parmi la population civile et plus de 80 blessés.

Royaume-Uni : le 6 décembre 2015, trois personnes sont blessées à l’arme blanche dans le métro de Londres, dont une grièvement. L’assaillant est un protestant contre les actions de la coalition internationale en Syrie, qui fut arrêté à la station Leytonstone.

Syrie : le 10 décembre 2015, l’attentat de Tall Tamer organisé par l’État islamique fait plus de 50 morts.

Pakistan : le 13 décembre 2015, au moins 23 personnes sont mortes après une explosion dans le marché de vêtements de Parachinar. L’attentat, qui visait la minorité chiite et se voulait vengeur de la guerre civile syrienne, est revendiqué par le groupe sunnite Lashkar-e-Jhangvi82.

Syrie : le 30 décembre 2015, au moins 16 personnes sont tuées et 30 blessées dans des attentats-suicides contre trois restaurants à Qamichli, revendiqués par l’État islamique83.

Russie : le 30 décembres 2015, 1 mort et 11 blessées dans une fusillade revendiqué par l’État islamique au Daguestan .

2016 (extraits)

Liste complète : https://www.thereligionofpeace.com/attacks/attacks.aspx?Yr=2016

Afghanistan : le 1er janvier 2016, trois personnes dont un enfant sont tuées après une attaque contre un restaurant à Kaboul84.

Inde : le 2 janvier 2016, une base militaire est attaquée près de la frontière avec le Pakistan, à Pathankot. Les assaants du groupe islamiste Jaish-e-Mohammed tuent au moins 11 personnes avant d’être neutralisés85.

Nigeria : le 5 janvier 2016, une attaque de Boko Haram dans le nord-est du Nigeria fait au moins sept morts.

France : le 7 janvier 2016, un islamiste marocain portant une fausse ceinture attaque des policiers à l’aide d’un couperet à viande, il est abattu86.

France : le 11 janvier 2016, un adolescent turc âgé de 15 ans agresse à la machette un enseignant juif. L’auteur dit avoir agi « au nom d’Allah » et de l’organisation État islamique. Un blessé87.

Libye : le 7 janvier 2016, attentat à Zliten, contre un centre de formation des garde-côtes, tuant au moins 65 personnes. Cette attaque est revendiquée par l’État islamique en Libye.

Irak : le 11 janvier 2016, prise d’otages, voiture piégée et fusillade dans un centre commercial à Bagdad faisant 12 morts et 14 blessés. L’attentat est revendiqué par l’État islamique. Le même jour, à Mouqdadiyah, 20 personnes sont tuées par un double attentat dans un café88.

Turquie : le 12 janvier 2016, attentat-suicide dans le centre d’Istanbul fait 10 morts et au moins 15 blessés. Le Premier ministre de Turquie annonce que l’État islamique en est responsable.

Pakistan : le 13 janvier 2016, attentat contre un centre de vaccination à Quetta tuant 15 personnes dont 12 policiers89.

Indonésie : le 14 janvier 2016, attentat de Jakarta organisé par l’État islamique faisant 4 morts.

Burkina Faso : le 15 janvier 2016, attentats à Ouagadougou faisant 30 morts. Les attaques terroristes sont revendiquées par Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI).

Afghanistan : le 17 janvier 2016, attentat-suicide perpétré par l’État islamique à Jalalabad tue 14 personnes. Le consulat pakistanais était visé90.

Pakistan : le 19 janvier 2016, un terroriste se fait exploser près de Peshawar et fait au moins 11 morts.

Pakistan : le 20 janvier 2016, attaque de l’université de Charsadda de Charsadda, menée par des talibans, faisant 21 morts.

Afghanistan : le 20 janvier 2016, un terroriste se fait exploser près de l’ambassade de Russie, causant au moins 7 morts.

Somalie : le 20 janvier 2016, un attentat à la voiture piégée et une fusillade dans un restaurant à Mogadiscio fait au moins 20 morts. L’attaque est revendiquée par les islamistes shebabs.

Égypte : le 22 janvier 2016, l’État islamique revendique un attentat à la bombe au Caire qui fait 9 morts dont 6 policiers.

Cameroun : le 25 janvier 2016, trois attaques sur le marché de Bodo par les islamistes de Boko Haram font 29 morts et au moins 30 blessés.

Syrie : le 26 janvier 2016, double attentat revendiqué par l’État islamique à Homs. Au moins 24 personnes sont tuées.

Nigeria : le 27 janvier 2016, trois terroristes se font exploser tuant au moins 13 personnes et faisant une trentaine de blessés dans la ville de Chibok, dans le nord-est du Nigeria.

Égypte : le 27 janvier 2016, l’État islamique revendique un attentat à la bombe qui a tué 4 militaires dans le Sinaï.

Arabie saoudite : le 29 janvier 2016, un terroriste de l’État islamique se fait exploser dans une mosquée chiite à Al-Ahsa dans l’est de l’Arabie saoudite. Le bilan est de 4 morts et 18 blessés91.

Nigeria : le 29 janvier 2016, un attentat-suicide commis par un adolescent dans un marché à Gombi fait plus de 10 morts.

Syrie : le 31 janvier 2016, au moins 70 personnes sont tuées et près de 110 blessés dans une triple explosion près du sanctuaire chiite de Sayeda Zeinab au sud de Damas. L’État islamique revendique l’attentat92.

Tchad : le 31 janvier 2016, dans la région des Grands Lacs, deux attentats-suicides commis par Boko Haram tuent 3 personnes et en blessent plus de 50 autres93.

Somalie : le 2 février 2016, une bombe explose dans un avion de ligne de la compagnie Daallo Airlines, faisant 1 mort et 2 blessés. L’attentat est revendiqué par les chabab somaliens, affiliés à Al-Qaïda94.

Pakistan : le 6 février 2016, un terroriste circulant a vélo s’est fait exploser près d’un camion des forces de sécurité à Quetta, dans l’ouest du Pakistan, faisant 9 morts et 35 blessées95.

Syrie : le 9 février 2016, un attentat visant des policiers à Damas aurait fait 9 morts96.

Nigeria : le 9 février 2016, 58 personnes perdent la vie dans un double attentat-suicide commis par deux femmes terroristes au camp de déplacés de Dikwa97.

Mali : le 12 février 2016, une base de l’ONU à Kidal est attaquée par des djihadistes présumés. Trois casques bleus guinéens sont morts, et 30 autres sont blessés. Un peu plus tôt, trois soldats maliens ont été tués dans une embuscade à Tombouctou98.

Cameroun : le 19 février 2016, un double attentat-suicide fait au moins 20 morts et plusieurs dizaines de blessés sur un marché à Mémé, dans le nord du Cameroun99.

Syrie : le 21 février 2016, plus de 150 personnes sont mortes dans une série d’attentats sanglants commis par l’État Islamique à Damas et à Homs. Quatre explosions ont eu lieu, dont une causée par une voiture piégée et deux par des terroristes100.

Mali : le 22 février 2016, un attentat contre un hôtel hébergeant à Bamako la mission de l’Union européenne qui entraîne l’armée malienne est déjoué. Un des assaillants est mort et plusieurs se sont échappés101.

Afghanistan : le 27 février 2016, deux attentats terroristes perpétrés par les talibans à Asadabad, dans l’est du pays, et à Kaboul font 25 morts102.

Somalie : le 29 février 2016, un attentat à la bombe revendiqué par les islamistes chabab, à Baidoa dans le sud-est de la Somalie tue 30 civils et fait au moins 60 blessés103.

Irak : le 29 février 2016, un attentat-suicide par l’EI visant la communauté chiite au nord-est de Bagdad fait au moins 40 morts et 60 blessés104.

Yémen : le 4 mars 2016, une fusillade dans un hospice catholique à Aden fait au moins 16 morts.

Irak : le 6 mars 2016, un camion piégé par l’EI explose à un point de contrôle près de Hilla, au sud de Bagdad, causant la mort d’au moins 47 personnes et faisant 72 blessés105.

Tunisie : le 7 mars 2016, onze membres des forces de l’ordre et sept civils sont tués à Ben Gardane, dans l’est de la Tunisie dans un assaut mené par plusieurs dizaines d’hommes de l’EI. On dénombre 36 morts du côté des assaillants106.

Côte d’Ivoire : le 13 mars 2016, un attentat a lieu au Grand-Bassam, un quartier touristique de la station balnéaire ivoirienne. Il fait 18 morts, dont trois soldats des forces ivoiriennes.

Nigeria : le 16 mars 2016, deux femmes commettent un attentat-suicide dans une mosquée de Maiduguri lors de la prière du matin, faisant 25 morts107.

Turquie : le 19 mars 2016, attentat-suicide à Istanbul visant des civils qui fait 5 morts, dont l’auteur.

Mali : le 21 mars 2016, attaque revendiquée par le groupe Al-Mourabitoune contre le quartier général de l’EUTM Mali à Bamako, un assaillant tué et deux personnes interpellées108.

Belgique : le 22 mars 2016, des attaques organisées par l’État islamique frappent la Belgique. Deux attentats-suicides ont lieu à l’aéroport de Bruxelles et un troisième kamikaze se fait exploser dans le métro au niveau de la station de Maelbeek. Bilan définitif : 32 morts, 340 blessés.

Yémen : le 25 mars 2016, un triple attentat-suicide de l’État islamique fait au moins 22 morts à Aden109.

Irak : le 25 mars 2016, attentat au sud de Bagdad lors d’un match de football. Un bilan provisoire fait état de 32 morts et d’au moins 84 blessés.

Pakistan : le 27 mars 2016, un attentat-suicide perpétré contre la communauté chrétienne célébrant Pâques, à Lahore, dans l’est du Pakistan, fait plus de 72 morts et 340 blessés.

Arabie saoudite : le 2 avril 2016, un attentat à la bombe revendiqué par l’État islamique contre la police à Riyad fait un mort110.

Afghanistan : le 19 avril 2016, une attaque à Kaboul visant une équipe responsable de la protection des personnalités du gouvernement fait 64 morts et 347 blessés. C’est la plus grande attaque des talibans sur une zone urbaine depuis 2001.

Congo-KInshasa : le 4 mai 2016, des extrémistes musulmans égorgent et tuent 34 chrétiens au Nord-Kivu111.

Congo-Kinshasa : le 6 mai 2016, une nouvelle attaque suit celle du 4 mai, où les rebelles musulmans assassinent 13 autres personnes111.

Irak : le 2 juin 2016, 19 femmes femmes yézidies sont brûlées vives par l’État islamique pour avoir refusé de devenir des esclaves sexuels112.

Turquie : le 7 juin 2016, attentat à la bombe à Istanbul, 11 morts.

Israël : le 9 juin 2016, deux Palestiniens inspirés par l’État islamique ouvrent le feu sur des terrasses de cafés et de restaurants à Tel-Aviv : quatre morts113.

États-Unis : le 12 juin 2016, une fusillade à Orlando fait 49 morts et 53 blessés. L’auteur de cette fusillade, Omar Mir Saddiqui Mateen, a prêté allégeance à l’organisation État islamique.

France : le 13 juin 2016, double meurtre à Magnanville. Un commandant de police et sa compagne, fonctionnaire du ministère de l’intérieur (Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider), sont assassinés devant leur domicile à Magnanville par Larossi Abballa. L’attentat est revendiqué par l’organisation État islamique.

Liban : 8 d’attentats-suicides font 5 morts et 28 blessés à Al-Qaa, un village situé a quelque kilomètres de la frontière syrienne114.

Turquie : le 28 juin 2016, attentat à l’aéroport d’Istanbul, bilan : 45 morts et 239 blessés en raison de l’ouverture du feu sur les passagers de l’aéroport Atatürk par trois kamikazes qui se font ensuite exploser.

Cameroun : le 30 juin 2016, attentat suicide à Djakan. Un kamikaze du groupe islamiste nigérian Boko Haram se fait exploser dans le nord du pays ; bilan : une dizaine de morts115.

Égypte : le 1er juillet 2016, un prêtre copte est assassiné dans le Mont Sinaï, à El-Arich. Ce meurtre aurait été revendiqué par l’État islamique.

Bangladesh : le 2 juillet 2016, des hommes lourdement armés tuent 20 otages, la plupart étrangers, massacrés à l’arme blanche, dans un restaurant de Dacca au Bangladesh avant que les forces de sécurité ne mettent fin à l’attaque revendiquée par le groupe État islamique116.

Irak : le 3 juillet 2016, attentat à Bagdad, 292 morts et plus de 200 blessés dans un attentat-suicide perpétré par un djihadiste de l’État islamique.

Arabie saoudite : le 4 juillet 2016, attentat à Médine faisant 4 morts et 4 blessés.

Syrie : le 5 juillet 2016, attentat-suicide revendiqué par l’État islamique dans un quartier kurde de la ville de Hassaké ; au moins 16 morts et 40 blessés117.

France : le 14 juillet 2016 à Nice, le jour de la fête nationale, un Tunisien, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, fonce dans la foule au volant d’un camion sur la promenade des Anglais, tuant 86 personnes et en blessant 286, avant d’être abattu par les forces de l’ordre. L’État islamique revendique cet acte.

Allemagne : le 18 juillet 2016, attentat à bord d’un train régional assurant une liaison entre les villes de Treuchtlingen et Wurtzbourg en Bavière. Un migrant afghan de 17 ans agresse des passagers avec une hache et un couteau, faisant 4 blessés graves et 1 blessé léger avant d’être abattu par la police. Un drapeau de l’État islamique est retrouvé dans la chambre du jeune homme dans la maison de sa famille d’accueil. L’organisation État islamique revendique l’attaque le 19 juillet 2016.

Afghanistan : le 23 juillet 2016, attentat suicide à Kaboul visant la communauté chiite. Revendiqué par l’État islamique, cet attentat fait au moins 80 morts et 231 blessés118.

Allemagne : le 25 juillet 2016, un attentat-suicide à la bombe devant le festival d’Ansbach par un réfugié syrien blesse 15 personnes. Ce dernier a prêté allégeance à l’État islamique119.

Irak : le 25 juillet 2016, attentat à Bagdad dans un quartier chiite : au moins 12 morts et 37 blessés120.

Somalie : le 26 juillet 2016, double-attentat suicide à Mogadiscio. Au moins 13 morts, l’attentat est revendiqué par le groupe terroriste islamiste Al-Shabbaab121.

France : le 26 juillet 2016, lors d’une messe, deux islamistes munis d’armes blanches prennent en otage plusieurs personnes dans l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray, près de Rouen. Un prêtre est égorgé, et un paroissien est blessé. Les deux terroristes sont abattus par les forces de l’ordre, l’un d’eux était fiché S. Selon le Président de la République, « les deux terroristes se réclament de Daesh »122,123. L’attentat est revendiqué via Amaq, l’agence de presse de l’État islamique124.

Syrie : le 27 juillet 2016, un attentat à la voiture piégée, revendiqué par l’État islamique, fait 57 morts et 170 blessés à Qamichli, ville à majorité kurde125,126,127.

Somalie : le 31 juillet 2016, attentat-suicide dans la capitale Mogadiscio. Cinq civils sont décédés ainsi qu’un policier128. Cette attaque serait revendiquée par le groupe terroriste Al-Shabbaab 129.

Afghanistan : le 1er août 2016, attentat au camion piégé devant un hôtel pour étrangers dans les faubourgs de Kaboul, revendiqué par les talibans. Un policier est tué ainsi que les trois assaillants130.

Yémen : le 2 août 2016, double attentat suicide dans le sud du pays, dans la ville de Habilayn, qui tue 6 soldats et blesse une dizaine de personnes131,132. L’attaque serait l’œuvre d’Al-Qaida.

Afghanistan : le 4 août 2016, attaque terroriste des talibans contre un car de touristes dans la province de Gor. Les cinq passagers auraient survécu, sous protection de l’armée légale afghane 133 .

Belgique : le 6 août 2016, agression à la machette de deux policières dans la ville de Charleroi. L’intéressé aurait crié « Allah uakbar ». Le ministre belge de l’intérieur au vu de l’enquête propose la « piste terroriste »134. Le Premier ministre dénonce une « attaque à connotation terroriste »135. Le lendemain, l’État islamique revendique l’attentat136.

Pakistan : le 8 août 2016, attentat revendiqué par l’État islamique contre une réunion d’avocats dans un hôpital dans la ville de Quetta, dans le sud-ouest du pays. Deux cent personnes, dont nombre d’avocats et de journalistes, étaient rassemblées devant les urgences de l’hôpital après l’assassinat, quelques heures plus tôt, du bâtonnier de la province. L’attentat fait au moins 70 morts137,138.

Syrie : le 12 août 2016, dans le contexte de la bataille d’Alep, l’État islamique enlève 2000 habitants de la ville de Minjeb, au nord de la Syrie139,140.

Syrie : le 14 août 2016, attentat kamikaze à la bombe dans un autobus à Atme (en) dans le nord de la Syrie, contre un car transportant des combattants syriens. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme, l’attaque aurait fait 15 morts141. Le lendemain 142, l’État islamique revendique l’attentat.

Libye : le 17 août 2016, l’État islamique lance une série de 9 attaques simultanées à la bombe contre les forces légales dans la ville de Syrte. L’opération fait 9 morts et 82 blessés143.

Russie : le 17 août 2016, dans la banlieue est de Moscou, un poste de police subit les coups d’assaillants, armés notamment d’une hache144. Le lendemain, l’État islamique via son agence de presse Amaq 145.

Nigeria : le 18 août 2016, l’organisation islamique Boko Haram attaque un convoi de commerçants couvert par les forces de l’ordre sur la route de Maiduguri, et fait 5 victimes146.

Turquie : le 21 août 2016, une bombe explose lors d’un mariage dans la ville kurde de Gaziantep. L’attaque fait au moins 51 morts147,148,149.

Thaïlande : le 23 août 2016, un attentat à la voiture piégée devant un hôtel à Pattani , dans l’extrême sud de la Thaïlande fait 1 mort et 30 blessés. Bien qu’elle ne soit pas revendiquée, l’attaque a été attribuée aux insurgés indépendantistes150.

Indonésie : le 28 août 2016, un prêtre catholique est agressé au couteau par un musulman sur l’île de Sumatra lors d’une messe151.

Yémen : le 29 août 2016, un attentat à Aden revendiqué par l’État islamique tue 60 personnes152.

Syrie : le 5 septembre 2016, plusieurs attaques simultanées ont lieu en Syrie, revendiquées par l’État Islamique, dans les villes de Tartous, Homs, Damas et Hassaké. Le bilan provisoire s’élève à 48 morts153,154.

Pakistan : le 16 septembre 2016, un attentat-suicide fait 36 morts dont 8 enfants dans une mosquée à la frontière avec l’Afghanistan155,156

États-Unis : le 17 septembre 2016, un homme d’origine somalienne blesse neuf personnes à l’arme blanche dans un centre commercial du Minnesota avant d’être abattu par un citoyen armé. L’attaque est revendiquée par l’État islamique.157,158

États-Unis : le 17 septembre 2016, l’explosion d’une bombe blesse 29 personnes à New York. Deux jours plus tard un suspect est arrêté, Ahmad Khan Rahami, citoyen américain d’origine afghane.

Jordanie : le 25 septembre 2016, l’écrivain chrétien Nahed Hattar est assassiné alors qu’il devait être jugé pour une caricature envers l’islam159.

Belgique : le 5 octobre 2016, deux policiers sont victimes d’une attaque au couteau160. Le parquet fédéral privilégie la piste terroriste.

Nigéria : le 18 novembre 2016, 3 attentats-suicides font 6 victimes dont 4 terroristes islamistes161.

Égypte : le 24 novembre 2016, 8 militaires égyptiens sont tués dans un attentat à la voiture piégée dans le désert du Sinaï162.

Somalie : le 26 novembre 2016, au moins 8 personnes sont tuées dans l’explosion d’une voiture piégée à Mogadiscio. Les islamistes shebab semblent être derrière l’attentat163.

États-Unis : le 29 novembre 2016, un islamiste blesse 11 personnes dans une université de l’Ohio avant d’être abattu par un policier. L’attaque est revendiquée par l’État islamique164.

Philippines : le 29 novembre 2016, 9 personnes dont 7 membres de la garde du président Rodrigo Duterte et 2 militaires sont blessés par un engin explosif, dans une région où opère une faction de l’État islamique165.

Nigéria : le 9 décembre 2016, 56 personnes sont tuées et 57 blessées dans un double-attentat suicide, imputé à Boko Haram166,167.

Égypte : le 11 décembre 2016, pendant la célébration de la messe du dimanche, 26 chrétiens sont assassinés dans un attentat à la bombe dans une église copte orthodoxe du Caire, 31 autres personnes sont blessées168. La quasi-totalité des victimes sont des femmes et des enfants, l’attentat ayant visé l’endroit où ils s’assoient traditionnellement pendant la messe.

Nigéria : le 11 décembre 2016, Boko Haram envoient deux fillettes commettre un attenta-suicide dans un marché. Bilan de 1 mort et 18 blessés169.

Somalie : le 11 décembre 2016, un attentat-suicide fait au moins 20 morts et 48 blessés à Mogadiscio. L’attaque est revendiquée par les shebabs.170

Turquie : le 19 décembre 2016, l’ambassadeur russe en Turquie, Andreï Karlov, est assassiné par balles lors d’une exposition d’art à Ankara. Le tueur a hurlé Allah Akbar et évoqué Alep avant d’échanger des tirs avec les forces de l’ordre puis d’être abattu171.

Allemagne : le 19 décembre 2016, un camion fonce sur la foule au marché de Noël de Berlin et fait au moins 12 morts et 48 blessés. L’État islamique revendique l’attentat 24 heures plus tard. Le conducteur du camion, Anis Amri est abattu 4 jours après l’attaque à Milan en Italie. Parmi les 12 victimes se trouve un Polonais, conducteur d’origine du camion, assassiné par le terroriste.

Philippines : le 25 décembre 2016, une explosion près d’une église de l’île de Mindanao, où se rendaient des catholiques à la messe de Minuit (Noël) fait 13 blessés, Mindanao est connue pour être une zone où les islamistes sont particulièrement actifs.

Irak : le 31 décembre 2016, deux kamikazes se font exploser dans un marché de Bagdad et font 27 morts et 53 blessés. L’attaque est revendiquée par l’État islamique.

2017 (extraits)

Liste complète : https://www.thereligionofpeace.com/attacks/attacks.aspx?Yr=2017

Turquie : le 1er janvier 2017, une fusillade dans une discothèque d’Istanbul fait 39 morts et 65 blessés176. L’attaque est revendiquée par l’État islamique.

Irak : le 2 janvier 2017, un attentat suicide à Bagdad fait 32 morts et 61 blessés. L’attentat est revendiqué par l’État islamique.

Somalie : le 2 janvier 2017, un attentat-suicide fait 3 morts à Mogadiscio, le siège de l’Amisom était visé. Il s’agit probablement d’un acte des islamistes shebab.

Turquie : le 5 janvier 2017, l’explosion d’une voiture fait 2 morts (dont un policier) et une dizaine de blessés à Izmir, deux terroristes ont été abattus par les forces de l’ordre, ils avaient avec eux un armement lourd et prévoyaient de faire tuer bien plus de monde.

Irak : le 5 janvier 2017, l’explosion d’une voiture aux abords d’une mosquée de Bagdad dans un quartier chiite fait 6 morts et 15 blessés.

Syrie : le 7 janvier 2017, un attentat à la voiture piégée fait 48 morts et plusieurs dizaines de blessés à Azaz. Il s’agit de toute évidence d’un acte commis par l’État islamique.

Irak : le 8 janvier 2017, un attentat à la voiture piégée fait 12 morts et 35 blessés dans un quartier chiite de Bagdad. L’attentat a été revendiqué par l’État islamique.

Israël : le 8 janvier 2017, un sympathisant de l’État islamique tue 4 soldats israéliens en blesse 15 autres, en fonçant sur eux avec un camion.

Syrie : le 12 janvier 2017, un kamikaze se fait exploser à Damas et fait au moins 7 morts.

Mali : le 18 janvier 2017, un attentat à la voiture piégée fait plus de 50 morts à Gao.

Somalie : le 25 janvier 2017, un double attentat fait au moins 13 morts à Mogadiscio.

France : le 3 février 2017, attaque contre des militaires au Carrousel du Louvre à Paris.

Afghanistan : le 8 février 2017, une voiture piégée explose dans l’enceinte de la cour suprême de Kaboul. L’attentat fait 20 morts et 40 blessés.

Égypte : le 12 février 2017, un vétérinaire chrétien est assassiné à El-Arich.

Irak : le 14 février 2017, un attentat à la voiture piégée fait 4 morts à Bagdad.

Irak : le 15 février 2017, un kamikaze tue 11 personnes avec une voiture piégée dans un quartier chiite de Bagdad.

Irak : le 16 février 2017, un attentat à la voiture piégée fait 52 morts et des dizaines de blessés dans un marché de Bagdad.

Égypte : le 22 février 2017, deux chrétiens coptes, un père et son fils, sont tués dans le Sinai par des membres de l’État islamique. Le père a été abattu par balles tandis que son fils a été brûlé vif192.

Égypte : le 23 février 2017, un chrétien est tué et sa maison incendiée dans le Nord du Sinaï. Cette zone voit depuis quelques jours une recrudescence des attaques envers les Coptes, devenus la principale cible des membres de l’État islamique.

Niger : le 6 mars 2017, dans la région de Tillabéri, des jihadistes tuent 5 gendarmes nigériens et en blesse un autre.

Afghanistan : le 8 mars 2017, l’État islamique revendique un attentat dans le plus grand hôpital militaire (Sardar Mohammad Daud Khan) de Kaboul. Le premier bilan fait état de plus de 30 morts et 50 blessés.

Syrie : le 11 mars 2017, double attentat à Damas revendiqué par le groupe djihadiste Tahrir Al-Cham et tuant 74 pèlerins chiites.

Somalie : le 13 mars 2017, attentat à la voiture piégée près d’un hôtel dans une rue très fréquentée de Mogadiscio, la capitale somalienne, tuant au moins cinq personnes et blessant 12 autres.

Nigeria : le 15 mars 2017, attentat suicide à Maiduguri, 2 morts, plusieurs blessés.

Irak : le 15 mars 2017, un attentat fait 7 morts et des dizaines de blessés à Tikrit.

Syrie: le 15 mars 2017, double attentat suicide à Damas, une trentaine de morts.

France : le 18 mars 2017, un homme s’empare de l’arme d’un militaire à Orly avant d’être abattu. Même s’il a affirmé au moment de son geste vouloir « mourir par Allah » et a été signalé pour « radicalisation » lors d’un séjour en prison en 2011-2012, ses motivations restent floues (il ne souhaitait plus retourner en prison) et le lien avec le terrorisme islamiste non démontré.

Royaume-Uni: le 22 mars 2017, un homme à bord d’une voiture fonce sur des passants sur le pont de Westminster à proximité du Parlement Britannique à Londres, avant de poignarder un policier à l’intérieur du Parlement britannique. Bilan, 5 morts (dont le policier) et au moins 50 blessés, dont certains dans un état grave. L’attaque « terroriste » a lieu un an jour pour jour après les attentats de Bruxelles qui avaient fait 32 morts.

Irak : le 29 mars 2017, à Bagdad, un attentat-suicide au camion piégé fait 14 morts et 36 blessés. L’attaque est revendiquée par l’État islamique.

Russie : le 3 avril 2017, attentat au métro de Saint-Pétersbourg par un homme d’origine Kirghize, 15 morts et une cinquantaine de blessés.

Russie : le 4 avril 2017, fusillade à Astrakhan, 2 policiers tués par des islamistes radicaux .

Irak : le 5 avril 2017, un attentat perpétré par l’État islamique fait 31 morts (dont 14 policiers) et plus de 40 blessés à Tikrit.

Suède : le 7 avril 2017, un camion fonce dans la foule dans une rue principale de Stockholm conduit par un homme d’origine ouzbèke (vers un centre commercial), faisant 5 morts et une quinzaine de blessés.

Égypte : le 9 avril 2017, jour des Rameaux, qui marque le début de la Semaine sainte chez les chrétiens, un double-attentat suicide frappe les chrétiens coptes en Égypte. Deux églises sont attaquées pendant la messe, l’une à Tanta et l’autre à Alexandrie. Le bilan est de 45 morts et 136 blessés. L’attaque est revendiquée par l’État islamique.

Égypte : le 13 avril 2017, jour du Jeudi saint, un adolescent chrétien de 16 ans est retrouvé égorgé. Le mode opératoire est typique des islamistes, les coptes subissant alors une terrible vague de persécution.

Syrie : le 15 avril 2017, un attentat-suicide vise un convoi de réfugiés d’une zone loyaliste (dans le cadre de la Guerre civile syrienne) à Rachidine et fait 126 morts dont 68 enfants. C’est l’un des plus graves attentats commis en Syrie.

Égypte : le 19 avril 2017, un policier est tué et trois autres blessés près d’un monastère chrétien dans le Sinaï, monastère qu’ils protégeaient. L’attaque est revendiquée par l’État islamique.

France : le 20 avril 2017, un homme ouvre le feu à l’arme automatique sur des policiers le long de l’avenue des Champs-Élysées, vers 21 heures, L’un d’entre eux est tué pendant l’attaque, deux autres ainsi qu’une passante sont blessés. L’assaillant est abattu et l’attaque est revendiquée par l’État islamique.

Afghanistan : le 3 mai 2017, un attentat contre un convoi de l’OTAN à Kaboul fait 8 morts et 28 blessés.

Pakistan : le 12 mai 2017, un attentat à la bombe fait 25 morts et une trentaine de blessés.

Royaume-Uni : le 22 mai 2017, un attentat-suicide fait au moins 22 morts et 116 blessés à la sortie du concert de la chanteuse américaine Ariana Grande dans la ville de Manchester211. Les victimes sont pour la plupart des jeunes femmes, des adolescentes ou des enfants, l’auteur de l’attaque est Salman Abedi, un Britannique d’origine libyenne. L’attentat est revendiqué par l’État islamique. L’attentat intervient 4 ans jour pour jour après le meurtre barbare de Lee Rigby à Londres par deux djihadistes nigérians

Syrie : le 23 mai 2017, un attentat à la voiture piégée fait 4 morts à Homs.

Somalie : le 23 mai 2017, un attentat-suicide fait 5 morts à Bosaso.

Philippines : le 24 mai 2017, des islamistes décapitent le chef de la police de Malabang.

Égypte : le 26 mai 2017, vendredi de l’Ascension chez les chrétiens et veille du Ramadan pour les musulmans, un attentat visant les chrétiens coptes fait 29 morts (dont 4 bébés) et 25 blessés. Ceux-ci se rendaient en bus à un monastère. L’attaque est revendiquée par l’État islamique.

Afghanistan : le 27 mai 2017, un attentat à la voiture piégée fait 13 morts et 8 blessés. L’attaque est revendiquée par les talibans.

Irak : le 30 mai 2017, deux attentats à la voiture piégée à Bagdad font 28 morts et 115 blessés. Un troisième attentat-suicide à Hit fait 15 morts et 23 blessés. Ces attaques, qui visaient les chiites, sont revendiquées par l’État islamique.

Afghanistan : le 31 mai 2017, un attentat dans le quartier diplomatique de Kaboul fait au moins 150 morts et près de 400 blessés.

Philippines : le 1er juin 2017, un soldat de l’État islamique tue 37 personnes dans un hôtel-casino de Manille.

Cameroun : le 2 juin 2017, un double attentat-suicide à Kolofata fait 9 morts et une trentaine de blessés.

Afghanistan : le 3 juin 2017, un attentat pendant des funérailles à Kaboul fait 7 morts et 119 blessés.

Algérie : le 3 juin 2017, l’explosion d’une bombe tue 2 soldats et en blesse 4 autres près de la frontière tunisienne.

Royaume-Uni : le 3 juin 2017, à Londres 3 hommes à bord d’une fourgonnette renversent des passants sur le pont de Londres, puis, armés de couteaux ils poignardent des victimes en disant le faire pour Allah. Ils font au moins 8 morts et 48 blessés. Les 3 terroristes sont tués par la police. L’attaque est revendiquée par l’État islamique.

Australie : Le 5 juin 2017, à Melbourne, un homme d’origine somalienne a abattu un client d’un hôtel avant de prendre en otage une Escort-girl. L’homme est finalement abattu par les autorités. L’attaque est revendiquée par l’État islamique, qui qualifie son auteur de « soldat ».

France : le 6 juin 2017, un homme attaque avec un marteau un policier et le blesse légèrement devant la cathédrale Notre-Dame de Paris . Les policiers répliquent et le blessent. L’assaillant, Farid Ikken, un Algérien de quarante ans, ancien journaliste disposant d’un visa étudiant, se déclare « soldat du califat ».

Iran : le 7 juin 2017, à Téhéran un groupe de soldats de l’État islamique commet des attaques simultanées au Parlement, au mausolée Khomeiny et dans une station de métro. Ils font au moins 8 morts et 39 blessés.

Royaume-Uni : le 7 juin 2017, une infirmière est grièvement blessée à Londres par 3 femmes qui la poignardent et la frappent en criant « Allah t’aura ».

Pakistan : le 8 juin 2017, l’État islamique revendique l’assassinat de deux Chinois kidnappés deux semaines plus tôt.

Nigéria : le 8 juin 2017, une attaque de Boko Haram fait 11 morts et de nombreux blessés à Maiduguri.

Irak : le 9 juin 2017, un attentat-suicide dans un marché de Moussayab fait 31 morts et 35 blessés. L’attaque est revendiquée par l’État islamique.

Afghanistan : le 10 juin 2017, une fusillade, probablement perpétrée par les talibans, dans une mosquée de Gardez fait 3 morts et 9 blessés.

Pakistan : le 11 juin 2017, 3 policiers sont tués par arme à feu à Quetta.

Égypte : le 12 juin 2017, un officier de police est assassiné à Sherbin.

Irak : le 13 juin 2017, les soldats de l’État islamique exécutent 5 civils à Mossoul.

Somalie : le 14 juin 2017, un attentat-suicide fait au moins 19 morts à Mogadiscio.

Afghanistan : le 15 juin 2017, un attentat-suicide dans une mosquée chiite de Kaboul fait au moins 4 morts et 8 blessés.

Israël : le 16 juin 2017, un double attentat dans la vieille ville de Jérusalem cause la mort d’un militaire israélien et en blesse un autre. Les trois assaillants sont abattus.

Nigeria : le 18 juin 2017, des attentats-suicides font 24 morts (civils et militaires) à Maiduguri. L’attaque est attribuée à Boko Haram.

France : le 19 juin 2017, un homme armé percute un fourgon de police sur les Champs-Élysées. Aucun mort n’est à déplorer, excepté l’assaillant, un fiché S.

Belgique : le 20 juin 2017, Oussama Zariouh a enclenché un ou plusieurs explosifs dans la gare centrale de Bruxelles. D’après plusieurs témoins, il aurait crié « Allahu Akbar » avant d’être tué par des militaires. L’attentat n’a pas fait de victimes.

États-Unis : le 21 juin 2017, Amor Ftouhi, un Canadien d’origine tunisienne, blesse un policier avec un couteau en criant Allah Akbar a l’aéroport Bishop au Michigan.

Syrie : le 2 juillet 2017, un attenta-suicide à Damas fait 18 morts et une vingtaine de blessés249.

Niger : le 4 juillet 2017, le groupe terroriste Boko Haram égorge neuf personnes et enlève 37 femmes à Ngalewa, au sud est du Niger.

Irak : le 4 juillet 2017, près de 200 hommes, femmes et enfants sont exécutés par Daech à Tal Afar.

Syrie : le 12 juillet 2017, un attentat-suicide à Idlib fait 12 morts et une douzaine de blessés.

Cameroun : le 13 juillet 2017, un double attentat-suicide fait 14 morts et une trentaine de blessés à Waza.

Égypte : le 14 juillet 2017, 2 Allemandes sont poignardées à mort dans une station balnéaire par un fondamentaliste islamiste.

Afghanistan : le 23 juillet 2017, les talibans attaquent un hôpital de la province de Ghor et tuent 35 personnes.

Afghanistan : le 24 juillet 2017, les talibans revendiquent un attentat-suicide à Kaboul qui fait 26 morts et 41 blessés.

Pakistan : le 24 juillet 2017, un kamikaze fait morts et des dizaines de blessés sur un marché de Lahore. L’attentat est revendiqué par les talibans.

Nigéria : le 25 juillet 2017, Boko Haram tue 48 personnes à Maiduguri.

Afghanistan : le 25 juillet 2017, les talibans tuent 26 soldats dans la base de Karzali.

Allemagne : le 28 juillet 2017, un islamiste arrivé en Europe comme demandeur d’asile fait 1 mort et 6 blessés dans une attaque au couteau à Hambourg.

Afghanistan : le 1er août 2017, un attentat-suicide dans une mosquée chiite de Hérat fait 33 morts et 70 blessés.

France : le 9 août 2017, attaque à la voiture bélier qui blesse 6 militaires à Levallois-Perret en région parisienne. [2] [archive]

Turquie : le 14 août 2017, un homme soupçonné de préparer un attentat attaque au couteau un policier et le blesse . Il est ensuite abattu par les forces de police . Il est soupçonné d’appartenir à l’État islamique.

Burkina Faso : le 14 août 2017 , un commando de 2 hommes ouvre le feu sur la terrasse d’un restaurant à Ouagadougou avant de se retrancher dans un bâtiment. Ils tuent 18 personnes et les assaillants sont abattus par les forces de l’ordre262.

Nigeria : le 16 août 2017, trois femmes kamikazes se font exploser à l’entrée d’un camp de déplacés à Mandarari, dans le district de Konduga. Le bilan des autorités locales fait état de 28 morts et 80 blessés.

Espagne : le 17 août 2017, à Barcelone, un assaillant percute la foule avec une camionnette en plein après-midi sur l’avenue la plus touristique de la capitale de la région de Catalogne. L’attaque, revendiquée par Daech, a été perpétrée par un commando de Marocains. Le bilan est de 16 morts et plus d’une centaine de blessés.

Espagne : le 18 août 2017, à Cambrils, un attentat islamiste à la voiture-bélier fait 1 mort et 5 blessés. L’attaque est perpétrée par la même cellule djihadiste que pour celle de Barcelone la veille. Cinq terroristes sont abattus par la police.

Finlande : le 18 août 2017, à Turku, un Marocain de 18 ans, demandeur d’asile, fait 2 morts et 6 blessés dans une attaque au couteau. Le caractère terroriste de l’attaque a été confirmé.

Russie : le 19 août 2017, à Sourgout, un homme blesse 7 personnes au couteau dans la rue avant d’être éliminé par la police. L’État islamique revendique l’attaque.

Belgique : le 26 août 2017, à Bruxelles, un Somalien âgé d’une trentaine d’année armé d’un « grand » couteau agresse deux militaires en criant « Allah Akbar ». L’assaillant est vite neutralisé et décède273,274.

Royaume-Uni : le 26 aout 2017, un homme attaque deux policiers avec un couteau à Londres. L’attaque est considérée comme terroriste.

France : le 13 septembre 2017, à Toulouse, des passants agressés par un homme aux cris de « Allah Akbar », 7 blessés dont 3 policiers.

Thaïlande : le 14 septembre 2017, un double attentat à la bombe fait un mort et une vingtaine de blessés dans le sud du pays. L’attaque est très probablement l’oeuvre des séparatistes islamistes.277

France : le 15 septembre 2017, un homme armé d’un couteau attaque un militaire en patrouille à la station de métro Châtelet à Paris. L’auteur a tenu des propos faisant référence à Allah : « Allah akbar, vous êtes des mécréants ».

2001-2018 : plus de 32 600 attentats

Cette merveilleuse histoire spirituelle s’enrichit tous les jours de nouveaux développements. Plus personne ne peut douter que l’islam est la religion de la paix.

Suivez l’actualité des attentats musulmans depuis 2001 dans le monde entier sur le site The Religion of Peace.

Génocides islamiques du XXe siècle

http://sdratwa.over-blog.com/article-27279755.html

1894-1917: Génocide contre les Arméniens :

2 millions de personnes massacrées par les musulmans au nom d’Allah en Turquie.

1914-1918: Génocide contre les Assyriens de Turquie :

250 000 personnes massacrées par les musulmans au nom d’Allah en Turquie.

1919-1923: Génocide contre les Grecs pontiques :

250 000 personnes massacrées en Turquie au nom d’Allah et expulsion de 250 000 autres vers la Grèce (Allah est Miséricordieux).

1930 : 40 000 décapitations publiques, 350 000 amputations dans une campagne de purification spirituelle en Arabie.

1933: Génocide contre les Assyriens chrétiens en Irak.

Plusieurs milliers de victimes. La communauté internationale, indifférente au début, réussit à stopper le massacre commis au nom d’Allah.

1942-1943: Génocide contre les « Mécréants » en Bosnie :

200 000 civils Serbes Chrétiens Orthodoxes, 40 000 Gitans et 22 000 Juifs massacrés au nom d’Allah dans des conditions tellement atroces que même les Nazis s’en émeuvent et interrompent la boucherie initialement projetée par le muphti de Jérusalem qui veut une Bosnie islamiquement pure et appliqué par les divisions SS musulmans (plusieurs de milliers de djihadistes nazis). Leur spécialité consistait à couper les membres des victimes avant de les ensevelir encore vivantes sous de la chaux vive.

1964-1965 : Génocide contre les Chinois communistes en Indonésie

1 million de partisans communistes souvent d’origine chinoise massacrés au nom d’Allah “ils jetèrent tellement de corps à la mer que les gens avaient peur de manger du poisson”.

1965-aujourd’hui: Génocide contre les Papous.

« Indonésislamisation » de la partie ouest de l’ile de Papouasie. Lorsqu’ils arrivent dans un village, les musulmans chassent les porcs, luttent contre les étuis péniens indigènes en obligeant les hommes à mettre des pantalons. Les réfractaires à cette « intégration » sont massacrés.

Le bilan oscille entre 100 000 et 1 million de tués en 2006 dans la plus parfaite indifférence générale (tout le monde n’a pas la chance de naître palestinien)…

1971: Génocide contre les Bengalis au Bangladesh : entre 1,5 et 3 millions de personnes massacrées au nom d’Allah .

L’armée pakistanaise viole aussi 200 000 femmes selon les estimations internationales; l’armée indienne met fin à ce génocide; aucun pays musulman n’a tenté de l’arrêter. 10 millions de réfugiés.

1975: Génocide contre les Timorais.

Invasion du Timor Oriental, présentée aux militaires indonésiens comme un jihad anti-communiste: massacre de milliers de Chinois et de catholiques; destruction des églises.

Bilan en 1984 établi par les Australiens, au moins 20 % de la population anéantie, soit 200 000 morts (dont 100 000 la première année) ; on peut raisonnablement penser à un bilan total de 250 000 à 300 000 morts une décennie après.

1983-aujourd’hui: Génocide des peuples noirs et non-musulmans au Soudan. Estimation à ce jour : 2-3 millions de morts pour la plus grande gloire d’Allah dans un relative indifférence.

Exemple d’action menée : en 1986, le chef de guerre soudanais Taib Musba attaque la tribu chrétienne des Uduk: 15 000 morts; il entre dans leur capitale Chali et déclare: “Vous allez être convertis du christianisme à l’islam aujourd’hui…” ; ceux qui refusent sont exécutés.

En 1992, le Vatican proteste contre les persécutions que subissent les chrétiens soudanais; le régime de Khartoum déclare : “L’Eglise Catholique est devenu l’ennemi du gouvernement soudanais ; nous savons comment nous en occuper.”

1993 février : publication du rapport Barbier à la Commission des Droits de l’Homme de l’ONU, sur les massacres des tribus nouba au Soudan: déportation, islamisation forcée, esclavage pour plus de 20 000 enfants.

1994 : rapport de l’ONU sur le Soudan, qui conclue que ce pays viole tous les droits de l’Homme; le président soudanais juge ce rapport “blasphématoire”

1994 : financement de trois camps terroristes dans le nord du Soudan par Ben Laden

1994 octobre: À Khartoum colloque sur le dialogue inter-religieux au Soudan où sont invités musulmans et chrétiens. A l’issue de celui-ci, le président Omar el Béchir déclare ouvertement à des participants musulmans que le gouvernement de Khartoum suit un plan à long terme pour convertir le Soudan en un Etat Islamique par tous les moyens.

2002 mars: témoignage de militants humanitaires au Soudan (région du Nil Sud) sur le jihad perpétré contre les populations du sud ; « les prisonniers sont interrogés exclusivement sur leur religion ; les musulmans sont libérés; les autres sont soit égorgés soit asservis ».

Ces dernières années, le plus terrifiant des Djihad est présent au Soudan. Jusqu’à ces dernières années, le « Djihad, Victoire et Martyr. »

Depuis plus de vingt ans, et sous les auspices du gouvernement, les leaders du Djihad Soudanais attaquent systématiquement les non-musulmans, pillent leurs biens et tuent les hommes.

Que s’est-il passé?

Plusieurs dizaines de milliers de femmes et d’enfants réduit à l’esclavage, les jeunes sont envoyés dans des écoles coraniques de fortunes, attachés et sont contraints à convertir à l’islam, ils doivent faire des marches forcées, sont battus et sont condamnés aux travaux forcés.

Les femmes et les jeunes filles subissent des viols collectifs rituels, elles font partis du butin, sont considérées comme les « biens » de ces tyrans; elles endurent des mutilations génitales et une vie de servitude sexuelle les attend.

Le « Djihad d’Etat » au Soudan a déjà causé la mort de plus de 2 millions de personnes et le déplacement de plus de quatre autres .

C’est la plus grande catastrophe humanitaire de notre époque.

Le Soudan sud vient de voter la séparation avec le nord musulman, mais des leaders islamiques comme Qaradawi, adulé lors de son retour en Égypte après des décennies d’exil sous le gouvernement Moubarak, qui a conduit l’ As-Salat, prière sacrée du vendredi devant 2 Millions de personnes sur la place Tahrir, littéralement place de la Libération théâtre du soulèvement du peuple égyptien face au régime du « Satrape » ont déjà nié ce vote et cette séparation voulue par ces chrétiens, non à la démocratie, non au partage, non au droit à la vie et au respect.

Total des génocides islamiques établis :

Estimation basse (peu probable) : 7 622 000 morts

Estimation haute (probable) : 11 022 000 morts

Je voudrais m’excuser, je n’ai pas mentionné les massacres de chrétiens en Syrie, Irak, Liban, l’aide apportée par les musulmans aux nazis, massacre en Ouganda, en Inde-Pakistan, …..

Les crimes des uns n’exonérant pas ceux des autres, gardons par ailleurs présent à l’esprit que la religion catholique et tant d’autres religions humaines ont commis elles aussi nombre d’atrocités et de meurtres. Chacun devrait en tirer leçon.

Il suffira cependant de rappeler qu’aujourd’hui, 200 millions de chrétiens dans le monde sont persécutés et empêchés de vivre librement leur foi par l’Islam , quand ce n’est pas victimes çà et de génocides jamais mentionnés dans la presse.

Lire l’ouvrage de Ibn Warraq, Pourquoi je ne suis pas musulman (1995).

Téléchargement, lecture (lien)

L’islam est la religion la plus dangereuse actuellement pour l’Europe, l’Asie et l’Afrique. Ibn Warraq prononce à la fois un excellent réquisitoire et une clarification historique de qualité sur une religion qui s’est créée et développée uniquement sur des bases guerrières et discriminatoires. L’ouvrage est une référence incontournable sur l’incompatibilité passée, présente et future de l’islam avec la démocratie et la laïcité, l’impérialisme musulman, les sévices imposées aux femmes, la permanence du jihad et les origines d’une religion qui est apparue comme du banditisme. L’auteur détruit l’aura spirituelle de Muhammad pour dévoiler un chef militaire intolérant et brutal qui use d’un paravent de spiritualité pour unir les Arabes dans leur conquête du monde. Cet excellent ouvrage ne manque pas non plus de fustiger les intellectuels et politiciens occidentaux qui, par peur de l’accusation de racisme ou par avidité électorale, éludent le problème de l’islam guerrier. Entretenir la croyance d’un islam humaniste et démocratique n’est ni un rêve ni une illusion, c’est un mensonge.

Nouveau décompte : 670 millions !

670 millions de morts : l’islam est la religion du génocide

Plus de 670 millions de non-musulmans ont été massacrés depuis la naissance de l’Islam.

Les chiffres continuent d’augmenter tout le temps – le dernier en titre étant la Syrie, avec un nombre estimé entre 400 000 et 480 000 morts, tandis que d’autres massacres oubliés de l’histoire ne cessent d’être ajoutés.

  • Au total, plus de 80 millions de chrétiens ont été tués par des musulmans en 500 ans dans les Balkans, en Hongrie, en Ukraine et en Russie.
  • Des chiffres manquent encore sur le génocide islamique du peuple juif, l’objectif constant de l’Islam depuis 1400 ans.
  • Puis il y a l’Inde. L’estimation officielle des massacres musulmans du peuple hindou est de 80 millions. Cependant, l’historien musulman Firistha (né en 1570) a écrit (dans Tarikh-i Firishta ou le Gulshan-i Ibrahim) que les musulmans ont abattu plus de 400 millions d’hindous jusqu’au sommet de la domination islamique de l’Inde, ramenant la population hindoue à 200 millions à l’époque.

Avec ces nouveaux ajouts, le nombre de personnes tuées par les musulmans depuis la naissance de Mahomet serait de plus de 669 millions de meurtres.

Islam : La religion du génocide

L’inquisition espagnole

Pensez que l’inquisition espagnole a été mauvaise ? Réponse : plus de gens sont tués par les islamistes chaque année que pendant la totalité des 350 ans de l’Inquisition espagnole.

L’Inquisition espagnole était une réponse à la nature multi-religieuse de la société espagnole suite à la reconquête de la péninsule ibérique par les Maures musulmans.

L’inquisition (Tribunal del Santo Oficio de la Inquisition) de 1478 à 1834 a été établie en raison d’invasions musulmanes. C’était une guerre destinée à mettre fin à l’infiltration islamique et à la conquête arabe. Il est assez intéressant de constater à quel point leur méthodologie était similaire à celle des musulmans. Était-ce l’habitude prise suite à une longue association sous domination musulmane, ou une stratégie…

Après l’invasion en 711, de vastes zones de la péninsule ibérique ont été gouvernées par les musulmans jusqu’en 1250. Les musulmans voulaient prendre le contrôle dans tout le pays et de s’étendre en France pour installer un État islamique– comme aujourd’hui l’Etat islamique qui se conforme aux mêmes lois du coran. Cependant, la Reconquista n’a pas entraîné l’expulsion totale des musulmans d’Espagne, puisqu’ils ont été tolérés par l’élite chrétienne au pouvoir.

Pour expulser le parasite islamiste, le Tribunal a tué tous ceux et celles qui étaient soupçonnés d’être contaminés par l’Islam, même ceux qui étaient asservis par les musulmans.

L’Inquisition non seulement pourchassait les protestants et les Marranes, faux convertis du judaïsme, mais recherchait aussi des faux convertis ou récidivistes parmi les Morisques, musulmans convertis de force au catholicisme. Beaucoup de Morisques étaient soupçonnés de pratiquer l’Islam en secret. L’inquisition a tué toute personne soupçonnée d’être des traîtres ou des taupes. Personne n’a été épargné.

L’initiative fut si réussie, qu’en 1609, en l’espace de quelques mois, l’Espagne se vida de ses Moriscos. Les expulsés étaient les morisques d’Aragon, de Murcie, de Catalogne, de Castille, de Mancha et d’Estrémadure.

En d’autres termes, l’inquisition espagnole a sauvé toute la région de la domination islamique. Ce fut un acte héroïque brutal mais essentiel dans l’histoire qui a vu le sacrifice de millions de personnes.

Afrique

Thomas Sowell [Thomas Sowell, Race et Culture*, BasicBooks, 1994, p. 188] estime que 11 millions d’esclaves ont été expédiés outre-Atlantique et 14 millions ont été envoyés dans les pays islamiques d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient.

Pour chaque esclave capturé, beaucoup d’autres sont morts.

Les estimations de ces dommages collatéraux varient. Le célèbre missionnaire David Livingstone a estimé que pour chaque esclave qui a atteint une plantation, cinq autres ont été tués lors du raid initial, ou sont morts de maladie et de privation durant les marches forcées. [Conseil presbytérien des femmes, David Livingstone*]

Ceux qui ont été laissés derrière, les très jeunes, les faibles, les malades et les vieux, moururent tôt puisque les principaux fournisseurs de ressources et protecteurs avaient été tués ou réduits en esclavage.

Donc, pour 25 millions d’esclaves livrés au marché, nous avons environ 120 millions de morts.

Et bien entendu, il n’est plus secret que l’Islam dirigeait (et dirige toujours d’ailleurs) le commerce des esclaves en Afrique. Les récentes publications sur les marchés aux esclaves d’Irak ne sont que la dernière manifestation d’un phénomène inscrit dans le coran.

Les chrétiens

Le nombre de chrétiens massacrés par l’Islam est estimé 9 millions [David B. Barrett, Todd M. Johnson, Tendances Chrétiennes du Monde AD 30 –AD 2200, William Carey Library, 2001, p. 230, tableau 4-10].

L’estimation approximative de Raphael Moore dans son livre Histoire de l’Asie Mineure est que 50 millions de chrétiens sont morts dans les guerres menées par le djihad (serfes.org)

Ainsi, en comptant le million de chrétiens africains tués au 20e siècle, nous avons :

  • 59 millions de chrétiens tués en Asie Mineure
  • 80 millions de chrétiens tués par des musulmans pendant 500 ans dans les Balkans, en Hongrie, en Ukraine et en Russie.

Hindous

Koenard Elst dans son ouvrage sur le négationnisme en Inde donne une estimation de 80 millions d’hindous tués par les djihadistes en Inde. (Koenard Elst, négationnisme en Inde, Voice of India, New Delhi, 2002, p. 34.)

L’Inde est aujourd’hui la moitié de la taille de l’Inde ancienne, en raison précisément du djihad. Les montagnes près de l’Inde, qui s’appellent Hindu Kouch, signifient le «bûcher funèbre des Hindous» (voir dreuz.info, Hindi Kouch).

[Mise à jour : Selon des rapports de 1899, notamment une déclaration faite par le chef religieux indien Swami Vivekananda citant l’historien musulman Firistha, les musulmans ont massacré plus de 400 millions d’hindous pendant le règle musulman de 800 ans, ramenant la population de 600 à 200 millions. Firishta a écrit le Tarikh-i Firishta et le Gulshan-i Ibrahim. Si les musulmans ont effectivement abattu plus de 400 millions de personnes en Inde, le génocide musulman dans le monde dépasserait 890 millions de victimes.

«Lorsque les Mahométans vinrent pour la première fois, on nous a dit– je pense, selon l’autorité de Ferishta, l’historien musulman le plus âgé– que nous étions six cents millions d’hindous. Nous sommes maintenant environ deux cents millions. » (Interview de Swami Vivekananda, publiée dans Prabuddha Bharat. Avril 1899 et compilée sous la rubrique «Sur les limites de l’hindouisme».)

Bouddhistes

Les bouddhistes ne suivent pas l’histoire des guerres. Gardez à l’esprit que dans le jihad, seuls les chrétiens et les juifs étaient autorisés à survivre en tant que dhimmis (serviteurs de l’islam) ; tous les autres devaient se convertir ou mourir.

Le jihad a tué les bouddhistes en Turquie, en Afghanistan, le long de la Route de la Soie et en Inde.

Le total est d’environ 10 millions. [David B. Barrett, Todd M. Johnson, Tendances Chrétiennes du Monde 30 ap. J.-C. 2200, Bibliothèque William Carey, 2001, p. 230, tableau 4-1.]

Les Juifs

Assez curieusement, l’islam n’a pas tué assez de juifs dans son jihad pour affecter de manière significative les totaux du génocide. Le jihad des juifs, en Arabie, a été efficace à 100%, mais les victimes se comptaient en milliers, pas en millions.

Après cela, les juifs se soumirent et devinrent dhimmis (serviteurs et citoyens de seconde classe) de l’Islam et n’avaient plus de pouvoir politique.

Données manquantes

  • Perses. Les musulmans ont envahi et occupé la Perse qui était pacifique, qui était disciple de Zorohaustra. Le nombre de morts n’est pas encore connu.
  • Chrétiens du Moyen-Orient.
  • Chinois pendant les invasions mongul.
  • Les musulmans ont massacré 11 millions de musulmans depuis 1948, en plus des 669 millions de non-musulmans qu’ils ont assassinés au cours des siècles. Combien de musulmans ont-ils assassinés pendant plus de 1400 ans, nous l’ignorons encore.

Conclusion

670 millions de morts, c’est plus que Staline, Hitler, Mao, Pol Pot, Idi Amin, les croisades, l’inquisition, et la guerre de 100 ans réunis. C’est plus que les génocides socialistes du 20e siècle. Et le plus terrible, c’est que ça ne s’arrête pas ! Il ne se passe pas un jour de l’année sans que des personnes soient tuées au nom de l’islam.

En fait, aucune idéologie n’a été aussi génocidaire que l’islam.

Aucune idéologie n’a été si sanguinaire depuis si longtemps, depuis des siècles.

Et aucune idéologie n’a jamais été aussi hostile à la liberté, à la femme, et aux droits de l’homme.

Il serait temps que ça s’arrête. Pour de bon. Mais ça ne s’arrêtera pas. C’est le plus grand danger pour l’homme mais les écologistes préfèrent s’intéresser au danger climatique pour l’homme. C’est le système le plus meurtrier mais les médias préfèrent montrer du doigt les néo-nazis et suprémacistes blancs, qui représentent une microscopique minorité.

C’est la religion du génocide alors on dit d’elle que c’est la religion d’amour, de tolérance et de paix. –

© Prescilla Stofmacher pour Dreuz.info.

SOURCE : http://lislampourlesnuls.blogspot.co.il/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2018/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Recevez la Newslettter

Vous souhaitez être informés des bons plans, découvrir les meilleurs articles du réseau Elishean et recevoir des conseils pour optimiser l'Ascension. C’est très simple, inscrivez-vous...

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Articles Phares