ASIE

Iron Man, la statue récupérée par les nazis dans les années 1930 provenait d’une météorite

Une ancienne statue qui a été récupérée par une expédition nazie dans les années 1930 a été initialement découpée dans une météorite très précieuse.

Les chercheurs disent que l’objet de 1000 ans avec un crocodile à l’estomac est fabriqué à partir d’une forme rare de fer avec une teneur élevée en nickel. Ils croient que cela fait partie de la météorite de Chinga, qui s’est écrasée il y a environ 15 000 ans. Les résultats apparaissent dans le Journal,Meteoritics et Planetary Science .

La statue de 24 cm (9 pouces) est de 10 kg (22 lb) et s’appelle Iron Man.

Les chercheurs expliquent que cet objet vieux de 1000 ans avec une croix gammée sur le ventre est fabriqué à partir d’une forme rare de fer à haute teneur en nickel.

Origines inconnues

L’histoire de cet objet inestimable ressemble peut-être plus à un script de film d’Indiana Jones qu’à de la recherche scientifique.

Il a été découvert au Tibet en 1938 par le scientifique allemand Ernst Schafer. Son expédition a été soutenue par les nazis, en particulier par Heinrich Himmler, le chef des SS.

Himmler croyait que la race aryenne était originaire du Tibet et qu’elle voulait récupérer des objets de la région.

Gardée en Allemagne, la statue est devenue une partie d’une collection privée et a disparu depuis 2007. Un nouveau propriétaire a ensuite demandé des conseils scientifiques sur les origines. Il s’est tourné vers le Dr Elmar Buchner de l’Université de Stuttgart.

« J’étais absolument sûr que c’était une météorite quand je l’ai vu d’abord, même à 10 mètres », a déclaré le Dr Buchner.

Il a dit que l’indice était en petites impressions au pouce causées par la fonte de la surface.

Une analyse plus approfondie a montré que c’était une classe d’ataxite rare, un type de météorite qui ne se trouvait pas souvent sur Terre.

« Il est riche en nickel, il est riche en cobalt. Moins de 0,1% de toutes les météorites et moins de 1% des météorites de fer sont des ataxites, donc c’est le plus rare type de météorites que vous pouvez trouver ».

Les météorites ont été considérés comme un signe d’activité divine dans de nombreuses cultures depuis l’aube des temps.

Les couteaux et les bijoux ont été fabriqués à partir de météorites de fer par les Inuits anciens. Mais tracer leurs origines exactes est souvent extrêmement difficile.

Les scientifiques allemands et autrichiens qui ont travaillé sur Iron Man avec le Dr Buchner ont été surpris de pouvoir tracer la statue à un événement spécifique dans l’histoire des météorites.

Absolument inestimable

Les chercheurs croient qu’il a été sculpté dans une partie de la météorite de Chinga qui est tombée dans la région frontalière de l’est de la Sibérie et de la Mongolie il y a environ 15 000 ans.

Morceau de météorite Chinga exposé à Nuremberg , en Allemagne .

Les débris de l’accident n’ont été découverts qu’en 1913 par des prospecteurs d’or, mais le fragment individuel dont la statue a été sculptée a été recueilli plusieurs siècles auparavant.

«Nous avons été étonnés par les résultats», a déclaré le Dr Buchner.

« OK, c’est une météorite, mais ce qui m’a étonné, c’est que nous pourrions aussi dire que c’était de Chinga, que nous pouvions trouver la provenance, c’était vraiment étonnant pour moi ».

Fragment de météorite similaire à celui dans lequel a été taillé L’Homme de fer.

On croit que la statue dépeint le dieu Vaisravana. Les chercheurs pensent qu’il appartient à la culture Bon pré-bouddhiste qui existait en Asie il y a environ 1000 ans.

« Si nous avons raison de dire qu’il a été fait dans la culture Bon au 11ème siècle, il est absolument inestimable et absolument unique dans le monde entier », a observé le Dr Buchner.

Ni la personne qui l’a sculptée ni les nazis ont eu une idée qu’il était fabriqué à partir d’une substance si rare, at-il dit.

Conformément à l’élément hollywoodien de l’histoire, le Dr Buchner a déclaré que la statue avait une certaine aura.

« Il est extrêmement impressionnant, il était autrefois presque entièrement doré – il y a un grand mystère représenté par celui-ci ».

Selon Achim Bayer, un expert du bouddhisme, il s’agirait d’un faux, fabriqué au xxe siècle.

Le Dr Achim Bayer, expert du bouddhisme de l’Université de Dongguk à Séoul, remet en cause l’origine de la statue, en raison de son style qui se rapproche d’imitations européennes de l’art tibétain.

L’équipe qui l’a analysée (Buchner et coll.) et fait connaître au grand public déclare que « les détails ethnologiques et historiques de la sculpture de « l’homme de fer », ainsi que la date de sa création, sont actuellement des spéculations ».

Pour lui, il s’agirait d’un faux, une reproduction européenne, fabriquée entre 1910 et 1970.

Pour l’historienne allemande Isrun Engelhardt qui étudia l’expédition allemande au Tibet, il est peu probable qu’elle ait été rapportée par ses participants. Isrun Engelhardt a montré le lien de la statue avec Nicholas Roerich, artiste et théosophe russe. Dans le tableau de Roerich L’Ordre de Rigden Jyepo, Isrun Engelhardt a découvert la représentation enflammée d’une divinité sur une falaise étonnamment similaire à la statue.

L’expédition allemande au Tibet se déroula de mai 1938 à août 1939

Selon Christopher Hale, elle était composée, outre de Schäfer, des quatre sous-lieutenants SS Edmund Geer (chef d’expédition et technicien), Ernst Krause (entomologiste, photographe et preneur de vues), Karl Wienert (géophysicien) et Bruno Beger (anthropologue et ethnologue) (Krause et Wienert, qui n’étaient pas membres de la SS au départ, furent nommés sous-lieutenants d’office).

Les membres de l’expédition à Calcutta en 1938 : de gauche à droite : Wienert, Schäfer, Beger, Ernst Krause, Geer.

Selon Isrun Engelhardt, Heinrich Himmler ne donna son accord à l’expédition qu’à la condition que tous ses membres deviennent membres des SS. Ernst Schäfer avait besoin du soutien de Himmler pour obtenir des devises étrangères, ce qui était très difficile durant la période du nazisme.

Les membres établirent de bons rapports avec les élites tibétaines, dont le régent et 5e Réting Rinpoché, Jamphel Yeshe Gyaltsen.

Réalisé à partir de plusieurs sources

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Recevez la Newslettter

Vous souhaitez être informés des bons plans, découvrir les meilleurs articles du réseau Elishean et recevoir des conseils pour optimiser l'Ascension. C’est très simple, inscrivez-vous...

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Articles Phares