Histoire - doc SUMER

Gilgamesh et la onzième tablette

Tablette découverte en Irak…. Histoire d’un demi-dieu

Un superbe documentaire ARTE, expliquant le contenu des tablettes. Une histoire qui remonte à 2500 ans avant JC.

Histoire de Gilgamesh et Enkidu

L’Épopée de Gilgamesh est le plus ancien texte littéraire connu de l’ancienne Mésopotamie, écrit en cunéiforme sur douze tablettes d’argile découvertes au XIXe siècle lors de la fouille de la bibliothèque du roi Assurbanipal, à Ninive.

Les onze premières tablettes furent rédigées au début du IIe millénaire avant notre ère, et une douzième plus tardivement, à une date indéterminée.

Le texte rassemble et remanie divers fragments de récits indépendants élaborés sur une très longue période et d’abord transmis oralement. Il est écrit en akkadien et attribué à un certain Sînleqe’unnennî.

En 3 000 vers, le récit retrace l’épopée d’un roi de la première dynastie d’Uruk, le tyrannique Gilgamesh.

La onzième tablette de l’Épopée de Gilgamesh – version babylonienne de l’histoire de Noé – raconte comment Utnapishtim construit une arche – un bateau – où il installe sa famille, ses biens et qu’il remplit d’animaux et d’un trésor.

Contrairement à Noé, Utnapishtim ne fait pas de vin.

C’est dans la douzième tablette que Gilgamesh, alors qu’il parvient dans le royaume du soleil, découvre une vigne enchantée dont le vin, s’il obtenait la permission d’en boire, lui assurerait l’immortalité !

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer l’auteur, la source et le site : http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares