Le Couple Cosmique Magie - Alchimie - Guématrie

FOHAT LE GRAND TRANSFORMATEUR ou les Yôkai électriques

H. P. BLAVATSKY

 

[Extrait d’un article paru dans le Mouvement Théosophique, Mars 1964.]

Fohat est la puissance constructive qui provoque la formation des systèmes planétaires, des chaînes de la terre, de la Nature et de l’homme.

Dans le deuxième couplet de la cinquième strophe du Livre de Dzyan il est dit : « Fohat est le cheval et la pensée est le cavalier ».

Non seulement Fohat est elle-même le cheval, comme un vaisseau échangeant un espace entre et un autre, d’un plan à un autre, mais elle a aussi le pouvoir de changer et de transformer ce qui était subjectif dans l’objectif, ce qui était en nouménal en phénoménal. Ainsi, une image idéale dans l’esprit de l’homme ne peut être reproduite comme une forme concrète.

Volonté

Ceci peut être compris en prenant une simple illustration, celle d’un potier et son pot. Il peut avoir une ou plusieurs images de différents types de pots dans son propre esprit. Il peut avoir de l’argile, l’eau et tous les ingrédients nécessaires en face de lui, mais à moins que, et jusqu’à ce qu’il veuille utiliser sa propre énergie et ses moules des mains et des formes de l’argile en fonction de l’image formée dans son esprit, il n’y aura pas de formation de l’objectif d’un pot de terre.

Cette illustration devrait permettre à l’étudiant d’avoir une meilleure compréhension de ce qui est Fohat, et comment il fonctionne à différents stades de l’évolution. La volonté de l’homme est un aspect de Fohat dans le règne humain, sur le plan de l’esprit, l’utilisation du potier de la force énergique pour créer un pot avec ses propres mains et en faire une réalité objective est un autre aspect de la force vitale sur un autre plan.

Dans la nature, le principe Fohatic travaille tout le temps.

Une transformation continue des formes d’un état à un autre est en cours. Qui transforme l’eau en glace ou en vapeur, ses deux aspects opposés ? La chaleur et le froid, enracinée dans Fohat, l’énergie de la Vie Une. Ce qui rend la vapeur rassemblée dans les nuages dans le ciel, les nuages et faire irruption de la pluie, la pluie et faire fructifier les graines dans le sol et provoquer la croissance des plantes et des arbres, des fleurs et des fruits, sous toutes leurs formes changeantes ?

L’aspect le mouvement de la vie divine [la fluidité est continuelle mais par ‘petits paquets’]. Le mouvement provoque le froid, le repos provoque la chaleur [on retrouve cette dynamique dans le Yin et Yang chinois].

Lorsque le corps est froid, l’esprit passif, les mains inactives, alors le mouvement sur tous les plans est nécessaire. Lorsque le corps est agité, quand la chaleur de la colère fait rage dans l’esprit et au cœur, un changement de polarité devient nécessaire pour faire calme et tranquille, et ce changement de polarité est encore un autre aspect de la vie.

Aspect trinitaire de Fohat : Créer, Préserver, Détruire.

Les êtres humains dissipent leur énergie de mille manières, à travers les allées et venues de la pensée-parole-acte, parce qu’ils sont liés par une centaine de liens du désir. Par conséquent, la leçon pratique est de conserver son énergie pour le plus grand travail sur les plans physique, mental, moral et spirituel, et, au lieu de suivre les impulsions de l’extérieur, de suivre les bons principes et d’agir de l’intérieur [comme souvent écrit sur le site, on part de l’intérieur vers l’extérieur].

Krishna définit le yoga comme sérénité d’esprit et d’habileté dans l’exercice de l’action. Ceci peut être réalisé que par une vigilance constante et la maîtrise de soi.

[Actuellement nous fonctionnons À L’ENVERS, car l’énergie inépuisable (inné et puisable, donc énergie originelle) se tire de Fohat, d’abord par impulsion naturelle, puis à travers l’effort de prise de conscience de l’homme.]

Notes.

1.Voir la Doctrine Secrète. Vol 3, pages 128-132 et note 5, page 283. H. P. BLAVATSKY

2. Voir la Doctrine Secrète. Vol 3, pages 291-298. H. P. BLAVATSKY

3. Rudolf Steiner par la « Volonté » entend une chaleur/énergie ou prise de conscience de la chaleur, dans l’Univers de la phase Saturnienne. « C’est ainsi que, dans l’Univers, le moindre phénomène ne peut s’expliquer que si l’on reconnaît en lui l’image de grands événements cosmiques ». (La Science de l’Occulte, pages 144 – 166 et 377).

SOURCE : http://rustyjames.canalblog.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2014/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

ISOLATION + CHAUFFAGE pour 1 euro. Nouveau dispositif 2020

Vérifiez votre éligibilité !

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares