Communication Animale Nouvelle Terre Responsabilité face au Pouvoir

En Inde, les dauphins sont désormais considérés comme « personnes non humaines » et ne peuvent plus être gardés en captivité

smilingdolphinIl y a peu, nous vous parlions d’une étude américaine qui a montré que ces animaux sont les seuls mammifères avec les hommes à s’appeler par des noms.

Vendredi dernier, en Inde, le Ministère de l’Environnement et des Forêts a annoncé l’interdiction totale pour toute personne, organisation, agence gouvernementale, entreprise privée ou publique de créer un delphinarium impliqué dans l’importation et la capture de dauphins à des fins commerciales ou récréatives, privées ou publiques !

La fin des spectacles mettant en vedette des dauphins


Le ministère indien de l’Environnement et des Forêts a donc interdit les spectacles mettant en vedette des dauphins en captivité, les qualifiant de moralement inacceptables.

Dans une déclaration de la Central Zoo Authority, le gouvernement indien a avisé tous les États du pays de rejeter toute proposition d’établissement de delphinarium par «toute personne, organisation, agence gouvernementale, entreprise privée ou publique qui implique l’importation et la capture d’espèces cétacées pour le divertissement commercial, l’exposition privée ou publique et tout autre objectif d’interaction».

Avinash Basker, conseiller juridique de la Wildlife Protection Society of India, a déclaré :
«En ce qui concerne les dauphins en captivité, il s’agit d’un grand pas en avant. La chasse aux dauphins est illégale en Inde et ceux qui sont en captivité dans le pays ont été capturés ailleurs dans le monde. Ainsi, c’est bon pour tous les dauphins de la planète.»


M. Basker note cependant qu’il y a encore plusieurs défis en ce qui a trait à la conservation des dauphins en Inde. «Il y a des rapports sporadiques de consommation de viande de dauphin dans les États du Sud. L’ampleur de ce problème est […] méconnue, puisque l’industrie des pêches n’est pas bien réglementée ici.»

En Inde, les dauphins sont protégés par la Loi sur la protection de la faune de 1972. Le gouvernement indien a fait des dauphins du Gange l’animal aquatique national afin de protéger l’espèce menacée.

La déclaration de la Central Zoo Authority mentionne que les cétacés (mammifères marins) ne peuvent survivre en captivité. «Les cétacés en général sont très intelligents et sensibles, plusieurs scientifiques ayant étudié le comportement des dauphins suggèrent que leur intelligence élevée comparée à d’autres animaux signifie que les dauphins devraient être considérés comme des “personnes non humaines” et ainsi devraient avoir leurs propres droits et il est moralement inacceptable de les garder en captivité à des fins de divertissement.»

Les dauphins, « personnes non humaine »


Dans son annonce, le gouvernement reconnaît notamment que « la captivité peut sérieusement compromettre la survie des cétacés en modifiant leur comportement ». Le Ministère reconnaît également qu’un nombre important d’études sur les dauphins et les méfaits de la captivité avait conclu que les dauphins avaient une intelligence beaucoup plus importante que le reste du règne animal – hormis l’Homme – et qu’il était donc judicieux de les considérer comme « personne non humaine ». En tant que tel, le gouvernement Indien a donc décidé qu’il était injustice de les garder en captivité et qu’ils devraient avoir leurs propres droits, note Environment News Services.

M. Basker affirme qu’un plus grand nombre de pays devraient adopter de telles politiques pour empêcher la capture des dauphins. «Qualifier les dauphins de “personnes non humaines” donne beaucoup de force au discours en faveur des droits des animaux dans le monde. C’est une déclaration importante», estime-t-il.

Annonce

M. Basker croit que le point important de la déclaration est que garder des dauphins en captivité est cruel. «Sous l’égide de la Loi sur la protection de la faune, les dauphins sont protégés comme toutes les autres espèces. En mentionnant qu’ils sont des personnes non humaines, le gouvernement cherche probablement à rehausser leur statut prévu par la Loi sur la prévention de la cruauté envers les animaux de 1960.»

Vu sur http://www.1jour1sourire.fr

Print Friendly, PDF & Email

Articles similaires

Recevez la Newslettter

Vous souhaitez être informés des bons plans, découvrir les meilleurs articles du réseau Elishean et recevoir des conseils pour optimiser l'Ascension. C’est très simple, inscrivez-vous...

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Articles Phares

Suggestion Amazon