A la Une Divulgation Cosmique

Divulgation Cosmique S13: Ep.02 – Télépathie et communication avec les E.T.s.

On peut apprendre des langues, des compétences, mais est-il possible de développer des aptitudes comme la télépathie?

Bienvenue dans Divulgation Cosmique avec notre cher ami, Emery Smith.

George Noory:  Bonjour…

Emery Smith: Bonjour, George.

George Noory: Vous maîtrisez bien des sujets, mon ami.

Emery Smith: J’ai vécu beaucoup et j’ai beaucoup à dire.

George Noory: Ma tante était psychiatre et a consacré toute sa carrière à l’art de la télépathie. Elle était convaincue que ça existait, que ça s’enseignait et que c’était inné chez certains. Qu’en dites-vous?

Emery Smith: Oui, je suis d’accord. Certaines personnes sont nées, dans des lignage qui la passe génétiquement, et possèdent déjà un don de télépathie. Mon cas était un peu différent. Je l’ai apprise de quelqu’un qui savait déjà communiquer télépathiquement. C’est dur d’apprendre la télépathie seul.

George Noory: Le prof doit être bon.

Emery Smith: Très bon. Quelqu’un qui maîtrise déjà cet art, car ça demande de s’abandonner, psychologiquement et émotionnellement, pour communiquer à travers le temps et l’espace, et voilà de quoi il s’agit. Il s’agit d’utiliser une émotion en lieu et place des mots, je dirais.

George Noory: Pourtant, certains ont, Emery, cette incroyable capacité pour le faire seul. Je crois qu’on naît avec, non?

Emery Smith: Oui, on naît tous avec, on a juste été réprimés par plein de choses : la nourriture qu’on mange, l’interférométrie scalaire; les champs électromagnétiques, et toutes ces choses qui sont en lien avec cette partie du cerveau et avec la partie du corps qui nous permet de communiquer entre nous sans utiliser de vocalisation. Ca reste un type de fréquence que l’on capte, mais c’est dans l’espace/temps.

George Noory: Quand les victimes d’enlèvement alien nous parlent, tous disent : « Ils communiquait avec moi par télépathie. » la télépathie est-elle un langage universel?

Emery Smith: Oui, absolument. Notre langue du futur comprend juste des codages informatiques, des nombres et de la télépathie. Et il y aura de petits dispositifs dans le futur qui aideront la télépathie, qui se brancheront à l’arrière de l’oreille, un peu genre boucle d’oreille, ou qui se placeront dans l’oreille, et qui amélioreront la capacité de télépathie entre plusieurs personnes en même temps, lors de conversations. On  verra à coup sûr cette technologie, dans la prochaine décennie.

George Noory: Avec la télépathie, on peut faire des trucs étonnants. Mais comment sait-on qu’on est télépathe, et que ce n’est pas cette petite voix intérieure dans notre tête?

Emery Smith: Oui, c’est un peu comme… on commence à relever des choses, genre quelqu’un vous vient à l’esprit, un membre de la famille. Et soudain, votre téléphone sonne et c’est lui. Rt vous le saviez 5 à 30 secondes avant que ça arrive. Et c’est une forme de prise de conscience qui ouvre sur une forme de télépathie. Beaucoup de visionneurs à distance sont télépathes. Tout le monde est né avec ça, et on commence à en parler car c’est à ça que le futur ressemblera. On aura plus de lignes téléphoniques.

George Noory: C’est le cerveau qui fait ça, ou quelque chose en dehors du cerveau?

Emery Smith: Oh, non, c’est… Vous envoyez… chaque pensée est énergie, et l’énergie affecte tout ce champ, qu’on appelle champ morphogénétique ou qu’on utilise un terme populaire, il est là, et c’est un conducteur. Il est vraiment conducteur. Voilà pourquoi quand une personne entre fâchée dans une pièce ça change toute l’ambiance.

George Noory: On le sent.

Emery Smith: On le sent, oui. Et on le capte, car l’énergie vibratoire qu’on transporte est… On y est très sensible. Et j’enseigne toujours à mes étudiants: en gros, prenez un jeu de cartes, tentez de choisir deux cartes et…

George Noory: Devinez.

Emery Smith: …devinez ce que c’est. Et la plupart de mes étudiants ont dix sur dix à chaque fois.

George Noory: Incroyable.

Emery Smith: Tout le monde peut l’apprendre. Ce n’est pas parce qu’on est un super héros. mais il faut être assez disposé à y consacrer du temps, et il faut être prêt à… Comme vous disiez, on doit se vider intérieurement avant d’entrer dans une pièce remplie de voyants et de gens qui sont télépathes, car si je suis fâché en entrant dans une salle d’op avec un extraterrestre, et que je dis télépathiquement « bonjour », mais qu’en moi je suis fâché, ça ressemblera à un rugissement. Ils vont le prendre d’une façon totalement différente. Mais ils savent bien qu’on apprend toujours ce langage, et c’est quelque chose qui vient du fond du coeur. Il faut respirer à fond et se détendre. Il faut se débarrasser des problèmes qu’on a avant de commencer à travailler sur ces projets avec ces êtres, car ils captent. Et ça peut être très comique en même temps.

George Noory: Absolument. Des gouvernements l’utilisent-ils?

Emery Smith: Oui, tout à fait.

George Noory: Comment?

Emery Smith: Ils l’utilisent pour de longs… Au lieu d’utiliser l’internet et le téléphone ou tout ce qui est électrique, il y a en fait des agents télépathes qui communiquent à travers le monde aussi facilement que quand on décroche un téléphone. Et ça fonctionne à 100% et ils sont tellement en harmonie et travaillent beaucoup ensemble. Plus ils travaillent ensemble, mieux ça fonctionne. Et j’ai vécu une super expérience avec un collègue pendant nos expéditions RR5 et autres, où on pouvait avoir immédiatement une conversation entre les gens, et il est très clair qu’il n’y avait aucune erreur commise.

George Noory: Je l’appelle l’internet sans fil, en fait, où on communique sans fil avec des individus et où on fait tout un tas de choses.

Emery Smith: C’est l’autre truc, avec la télépathie, elle peut manifester aussi quand on devient bon, et on peut manifester des choses. On peut manifester de l’énergie positive auprès de quelqu’un dans le monde, et c’est aussi une façon de soigner.

George Noory: Est-ce comme la vision à distance?

Emery Smith: Oui. Tout est connecté de façon très similaire. La vision à distance est un peu différente car on puise juste dans le champ.

George Noory: D’accord.

Emery Smith: Avec la télépathie, je communique sciemment avec vous ou un être, et l’autre en est généralement conscient. On ne tente donc pas de deviner, car on est déjà impliqués. Avec la vision à distance, vous puisez dans une chose sans le savoir, et captez différentes formes et couleurs et tout ça, et les assemblez pour permettre à une autre personne de tirer une conclusion de ce que cous avez dessiné ou écrit sur un papier. C’est donc un peu différent, mais avec le même champ.

George Noory: Si j’envoie quelque chose télépathiquement à quelqu’un, pouvez-vous l’intercepter? Genre de moi à eux et vous êtes là, pouvez-vous intercepter mes pensées?

Emery Smith: Oui, mais si vous êtes très doué, vous pouvez aussi avoir une conversation bidirectionnelle.

George Noory: En vous bloquant?

Emery Smith: En me bloquent, moi et tout le monde dans la pièce.

George Noory: Mais si vous êtes assez fort, vous…

Emery Smith: On peut intercepter les énergies télépathiques et des contacts entre des individus et les espionner.

George Noory: Ce n’était pas ça, le Projet Stargate du gouvernement? De la vision à distance, mais en fait de l’espionnage.

Emery Smith: C’était un programme d’espionnage par vision à distance. Il y a des choses dans l’air et partout, et ils attrapent juste ces trucs, les rassemblent et les assemblent, un peu comme au bon vieux temps, quand on captait des transmissions radios de nos ennemis, et qu’on tentait de déchiffrer ces trucs. Et ils pouvaient entendre des mots-clés, et ils devaient assembler tout ça. Il y a donc des infos partout maintenant, à notre entière disposition. Mais le savoir, c’est tout autre chose, car il y en a tellement ici dans l’espace. Mais comment se focaliser sur cette seule conversation?

George Noory: Plutôt qu’une autre?

Emery Smith: Oui, ou encore une autre, ça demande beaucoup d’entraînement.

George Noory: Avez-vous déjà fait de la télépathie avec un alien?

Emery Smith: Absolument, dans mon travail quotidien. Quand j’étais avec un extraterrestre ou faisait partie d’un projet avec un alien, souvent, bien sûr, en travaillant sur la même table que lui. Ils savent déjà… Je ne savais pas comment me bloquer au début, donc j’arrivais et ils riaient ou un truc comme ça, et disaient : « Tu as passé une bonne soirée hier? » ou in truc amusant dans le genre. Ou : « Tu as un bon week-end en perspective », car ils savent que j’ai un rendez-vous avec une nouvelle petite copine. C’était marrant, quoi, car je ne pouvais rien cacher, ils savaient tout de moi.

Mais ça m’a aussi ouvert à être vraiment moi-même, car admettre des télépathes dans son propre champ, disons, revient à ne pas avoir de secrets, et les relations semblent bien se passer quand il n’y a pas de secret, et on a aussi un système d’honneur très loyal avec quelqu’un, alien ou pas qui est télépathe. Car c’est assez intime, d’une certaine façon, car on est connectés d’une manière énergétique intéressante, et on partage la même énergie pendant un court moment, pendant cette minute ou ces 30 secondes.

George Noory: Comment fonctionne la télépathie au-delà de la barrière du langage? Bon, vous et moi parlons en anglais, là. Télépathiquement, vous comprenez ce qu’un alien peut vous envoyer, mais en fait, ils pourrait parler en jabba. Comment le déchiffrer?

Emery Smith: C’est un téléchargement, en fait. Avant d’amener les gens pour ces expéditions, pour peut-être, éventuellement, voir ou rencontrer un alien, je m’assurent qu’ils mémorisent environ 150 questions.

George Noory: Cent cinquante?

Emery Smith: Vous devez mémoriser 100 à 150 questions, car quand on rencontre un extraterrestre, on a pas vraiment le temps.

George Noory: Posez m’en une.

Emery Smith: Bon, par exemple : « D’où venez-vous? » « Avez-vous une famille? » « Quel est… »

George Noory: Tout ça télépathiquement?

Emery Smith: Télépathiquement, mais déjà mémorisées, il ne reste qu’à penser aux questions.

George Noory: Bien sûr.

Emery Smith: Vous les repassez dans votre tête, et moins d’une seconde après notre arrivée sur le terrain, et la prise de contact, vous avez une réponse à toutes vos questions. Et vous êtes là…

George Noory: Comment vous les déchiffrez?

Emery Smith: ….à sourire, à pleurer, peut-être, et mon genre c’est : « Mon dieu, c’était comme un téléchargement. » Votre cerveau a répondu à tout et vous l’avez.

George Noory: Vous les captez une à une, ou comment?

Emery Smith: Non, vous savez déjà tout,immédiatement.

George Noory: Juste comme ça?

Emery Smith: Juste comme ça, en une seconde. Et vous êtes là, tout bête…

George Noory: J’ai du mal avec cinq questions. Comment se souvenir de 150?

Emery Smith: Et bien on le fait, quand on fait partie de l’équipe, et si on on le fait pendant longtemps… Et le pire de tout ça, quand on a les réponses, que ce soit 100, 150 questions, on a juste envie d’en poser 1000 autres, car…

George Noory: Vous en mourrez d’envie.

Emery Smith: …c’est genre : « Oh, bon sang, si c’est vrai, alors bon, c’est… » Mais ça marche un peu comme ça.

George Noory: Comment savoir si ça marche? Si c’est juste?

Emery Smith: Grâce à la rencontre, qui est généralement positive, une rencontre arrangée…

George Noory: Entre?

Emery Smith: Entre aliens et humains.

George Noory: OK.

Emery Smith: C’est quelque chose de normal. Et ils n’ont généralement pas de raison de dissimuler ou mentir, sauf si c’est une question qui fera des dégâts ou affectera le futur ou autre. C’est une rencontre très respectée de type professionnel. C’est une rencontre qui, quand vous y êtes, tout est préparé.

George Noory: La télépathie a-t-elle des limites? Jusqu’où peut-on envoyer un message télépathiquement? Puis-je en envoyer un,sur une autre planète, disons?

Emery Smith: Il n’y a pas d’espace ni de temps, car on tente d’établir un contact avec le champ, on envoie l’énergie de là où on est sur la Terre, et on faut un zoom arrière qu’on visualise dans notre cerveau et qu’on projette dans l’espace interstellaire.

George Noory: Peu importe où il va.

Emery Smith: Peu importe, oui. Et bien sûr, comme je disais, il y a des infos partout qui sont récupérées. Il y a des extraterrestres qui recherchent ces signaux. Ils les captent et voient qu’il y a un groupe de personnes qui projettent dans une région, et que personne là-bas n’a peur, et qu’ils veulent entrer en contact. Et ils s’y connectent comme sur un rayon laser, et ils commencent à voyager dans cette région. Que ce soit entre différentes dimensions, ou même en fait par l’espace/temps linéaire normal. Ca pourrait être non-linéaire. Donc ils viennent, et ils entrent en contact de cette façon. C’est donc illimité… Ce n’est pas tant… N’y pensez pas comme : « Il est à un mètre de moi », mais plutôt comme : « Il n’y a pas de… On est déjà en contact. » On est déjà dans le même univers, le même espace.

George Noory: Pourquoi la télépathie au lieu de prendre son portable?

Emery Smith: La télépathie, primo, est plus simple. Par télépathie, le message est bien plus clair que par le langage parlé ou les textos.

George Noory: Et intraçable.

Emery Smith: Je trouve les textos horribles, car on peut interpréter la phrase de nombreuses façons. Je suis vraiment contre, je suis…

George Noory: On a tous connu ça.

Emery Smith: …très mauvais à ça. Et même la parole peut être mal interprétée, selon l’humeur et les émotions de la personne. Car quand on parle, on projette aussi de l’énergie. Et à chaque émission, que les gens m’écoutent, je projette télépathiquement. Je projette aussi de la positivité, et j’espère que l’audience la reçoit et est réceptive positivement. C’est dans la voix. Les gens peuvent… Les gens écoutent vraiment ce qu’on dit. On peut l’entendre dans la voix de quelqu’un, s’il est sincère, s’il n’est pas sincère, s’il ment, s’il est contrarié par quelque chose et porte un jugement. Tout ça passe par la fréquence, voire juste par la voix. La voix est donc juste… Il faut aussi y faire attention, surtout si on parle dans d’autres pays, à d’autres races avec une langue différente ici sur Terre.

George Noory: Comment l’utilise-t-on? Dans quels domaines?

Emery Smith: J’utilise la télépathie dans mes relations avec les gens et mes collègues. Je l’utilise aussi pour les projets que je tente de réaliser avec les gouvernement, et quand je travaille avec des scientifiques dans les labos, ce que je fait toujours. Il y a quelque chose là par ailleurs, qui dit : « Tu devrais le faire comme ci ou comme ça. » On peut le projeter et l’insinuer. Les humains ont parfois un certain égo…

George Noory: Non, pas les humains !

Emery Smith: …et parfois, on doit être délicats. Donc quand je communique ou quand on me demande comment résoudre un problème, j’utilise la télépathie pour les aider à me comprendre. Pas pour contrôler. C’est un choix délibéré, mais quand j’explique une chose, comme je le fais en ce moment, comme je disais, il s’agit d’écouter, mais aussi de projeter…

George Noory: Sûr.

Emery Smith: …pour obtenir un résultat positif pour la mission ou ce qu’on fait.

George Noory: C’est comme une conversation, mais télépathique, avec un extraterrestre ou un humain?

Emery Smith: Dans les projets avec les aliens, oui. Plus trop dans les labos maintenant. Je travaille dans le civil. mais il y a quelques scientifiques avec qui je travaille qui ont la faculté de le faire. Et on l’utilise tous ensemble avec la parole aussi.

George Noory: Si vous avez eu un animal de compagnie, vous savez qu’il y a un lien entre l’animal et vous, que ce soit un chat ou un chien. Ils savent instinctivement ce qui se passe. Ils semblent projeter télépathiquement une pensée sur vous et vice versa. L’avez-vous tenté avec un animal?

Emery Smith: Absolument. La première fois que j’ai entendu parler de la télépathie, c’était à la ferme, en grandissant avec les animaux, car j’étais toujours avec des chiens, des chats, des chevaux et des vaches.

George Noory: Vous êtes né parmi eux.

Emery Smith: Oui, tout à fait. J’ai toujours été avec les animaux, j’étais un enfant solitaire, grandissant au milieu de ces animaux. Et je me souviens, un moment tragique a été quand je faisais du camping, et un de mes chiens est entré dans ma tente et m’a regardé et dit : « Shadow est mort. » Et je l’ai regardée. « Comment as-tu dit ça? » Je suis sorti…

George Noory: Vous l’avez entendue?

Emery Smith: … et j’ai couru, oui, et je suis sorti de la tente, et mon chien Shadow était là, mort. Sûrement mordu par un crotale. Mais que ça arrive, j’étais juste… et j’ai regardé… c’était un terrier à poils durs, un croisé, un corniaud, et Shadow était un épagneul breton, et j’étais encore tellement sous le choc, d’avoir perdu mon meilleur ami. Et ensuite, la chienne me regardait toujours dans les yeux pour savoir si j’avais accepté ce message.

George Noory: « Je te l’avais dit. »

Emery Smith: Voilà. J’ai donc ramassé le chien et j’ai couru à la maison, 800 mètres. Ma famille est sortie sur le perron en entendant mes cris, ma mère, mon père, ma soeur et un de ses amis qui venait d’arriver, et j’ai dit : « Shadow est mort. Sneakers m’a averti. » Sneakers était le petit chien. Et ils m’ont regardé.

George Noory: Ils n’ont pas compris.

Emery Smith: Non, j’ai répété : « Sneakers m’a averti. » Bien sûr, ils m’ont regardé comme si j’étais taré. Et donc, bon, c’étais la première fois où j’ai vraiment respecté la connexion…

George Noory: Avec un animal.

Emery Smith: Voilà. Et je devais avoir l’âge… je ne sais pas peut-être 11 ans ou 10 ans. La télépathie est une langue. C’est un langage universel. Ce n’est pas … La chine a tous ces dialectes, vous savez. Et même en Italie, d’une ville à l’autre, c’est un peu différent. Il n’y a pas de malentendus avec la télépathie. Vous n’entendez pas dans une autre langue.

George Noory: Et les émotions? Comme le chien, quand elle vous a dit que l’autre était mort, était-elle bouleversée?

Emery Smith: Elle était complètement paniquée, genre : « Sors de là et aide mon frère. » La télépathie veut qu’on pense à ce qu’on veut dire, et qu’on le projette émotionnellement. Je projette donc quelque chose avec une émotion neutre. Je projette du bonheur, de l’amour, de la détresse, ou une urgence. Dans le genre : « J’ai besoin d’aide. » Vous le dites dans votre tête, mais il faut le transmettre avec une émotion, ou ça ne va nulle part. Car c’est l’énergie…

George Noory: Qui l’envoie?

Emery Smith: C’est l’énergie émotionnelle qui l’envoie, et c’est le secret.

George Noory: C’est plus facile avec plus d’émotion?

Emery Smith: Oui, absolument.

George Noory: Ca vient du cerveau? Ou, ça vient d’où?

Emery Smith: Ca vient de partout, de tout le corps. Car notre corps et toutes les cellules de notre corps s’activent quand on ressent une émotion. C’est pour ça que des substances sont libérées dans le cerveau en cas d’urgence, comme l’adrénaline. Cela établit un effet vibratoire différent. Donc, toutes nos cellules se parlent entre elles et vibrent sur place, et elles créent cette fréquence…émotionnelle qu’on utilise, qu’on envoie en y pensant. car quand on y pense, on devient conscient.

George Noory: C’est un don incroyable, utilisé à bon escient.

Emery Smith: Oui, et on l’utilisera tous d’ici peu.

George Noory: Quand vous dites qu’on le fera, ce sera par nécessité?

Emery Smith: Non, par choix.

George Noory: Quelque chose va-t-il nous arriver?

Emery Smith: Non. Je ne crois pas qu’une ondée de lumière va venir nous éclairer tous. Et je pense que cet éveil requiert du temps et de la patience. Comme vous dites, c’est un don chez certaines personnes qui sont nées avec, mais c’est aussi une chose qu’on doit travailler. Comme toutes les langues, on ne l’apprend pas en un instant, mais il existe des façons de les apprendre plus vite, grâce à différentes techniques. Et une fois qu’on a maîtrisé ça, et que plus de gens qui sont télépathes commencent à en parler et à l’enseigner, comme on l’enseigne, ça sera un peu plus facile pour les gens de comprendre, car personne ne veut prendre le temps. Pourquoi voudrais-je l’apprendre? Pourquoi en ai-je besoin dans ma vie?

George Noory: A quoi ça va me servir?

Emery Smith: je ne veux pas que George me dise quoi faire, ou ceci, ou cela. C’est une chose à laquelle on veut consciemment participer et qui demande des efforts et qu’on doit pratiquer avec sa famille et ses amis. Ca peut être très chouette.

George Noory: Avez-vous capté une émotion d’un extraterrestre télépathiquement? Ont-ils…

Emery Smith: Absolument. C’est la première chose qu’on capte avant la conversation. C’est généralement une expérience extrêmement heureuse. Parfois, la fréquence de leur émotion est si vibrante que ça vous affecte. Comme…

George Noory: Vraiment.

Emery Smith: …quand on voit quelqu’un… Un bon exemple serait… Je vois ça beaucoup avec des femmes. Si elle voient quelqu’un pleurer, deux femmes pleureront aussi. Et une autre passe à coté, les voit et pleure à son tour. C’est toute cette émotion, tout le monde qui pleure. Et les hommes aussi, c’est juste comme ça. On a une connexion émotionnelle d’abord, et ça part de là. Mais parfois, vous exaspérez les extraterrestres. Et vous le ressentez.

George Noory: Vous ressentez cette émotion?

Emery Smith: Vous ressentez cette exaspération et cette émotion. Et tout ça fusionne dans le cerveau pour former un langage qu’on comprend. Comme : « Oh, je suis désolé. Je sais que je vous exaspère, car j’ai fait tomber cet instrument. » Mais c’est quelque chose que vous savez. Vous ne le devinez pas. Vous le ressentez simplement et le message l’accompagne, parfois.

George Noory: Des études montrent que certains sont plus enclins à avoir des capacités psychiques ou télépathiques que d’autres, génétiquement. C’est incroyable.

Emery Smith: Oh, oui, j’en ai entendu parler. Et on étudie cela depuis longtemps, je veux dire le gouvernement et d’autres institutions, et c’est pour ça que j’en parle, car j’ai appris auprès de ces grands érudits que c’est lié au lignage.

George Noory: Remarquable.

Emery Smith: Mais on ne dit pas quel type de lignage et d’où ce lignage venait, ce que j’espère dévoiler un jour. Et ça implique énormément de choses différentes, mais bien sûr, c’est extraterrestre à la base.

George Noory: Ils nous l’ont donné?

Emery Smith: Quand ils nous ont créés, je dirais. Et lors des métissages dans le cosmos, avec d’autres extraterrestres. Juste comme ici sur la Terre, on est un métissage de toutes les races. On contient un peu de tout le monde. Et devinez ce qui se passe dans l’univers avec tous les aliens. N’oubliez pas, on a toujours de l’ADN humain et eux aussi. Il y a donc beaucoup de croisements. Et à une époque, il y avait des métissages ici, sur la planète Terre. Une grande partie de ce lignage très ancien a survécu chez certaines personnes. Il suffit d’une personne à l’aube des temps pour transmettre ce lignage à des milliards de personnes.

George Noory: Qu’y a-t-il, Emery, de mieux dans le fait d’être télépathe? Qu’est-ce que ça fait?

Emery Smith: Ce qu’il y a de mieux, c’est de vraiment connaître des gens. La télépathie vous donne…

George Noory: Grâce à la télépathie?

Emery Smith: Grâce à ça, on apprend à connaître l’essence d’une personne, car on est que des enveloppes ici. je ne suis qu’une enveloppe. Vous me regardez, lisez mon visage et m’écoutez, mais vous ne savez pas tout sur moi, ni ce que j’ai vécu. Comme je le disais…

George Noory:  Et grâce à la télépathie, je le saurais?

Emery Smith: Avec la télépathie, il y a plus d’intimité. On a parfois des bribes de ce pour quoi le coeur d’une personne bat. Quelles sont leurs vraies intentions. Je crois donc que le plus beau cadeau de la télépathie que j’ai jamais reçu a été de vraiment lire les gens, de vraiment connaître leurs intentions et de pouvoir prendre de bonnes décisions dans les projets, ce qui a sauvé des vies, et d’avancer et de créer des choses qui sauvent des vies. Et ça a été une étape cruciale pour moi, je crois.

George Noory: Emery, merci d’être venu.

Emery Smith: Merci à vous, George.

je suis George Noory, merci d’avoir suivi Divulgation Cosmique.

https://www.gaia.com/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Suivez nous sur les réseaux sociaux

ISOLATION + CHAUFFAGE pour 1 euro. Nouveau dispositif 2020

Vérifiez votre éligibilité !

Articles Phares