Conspirationisme Révélations Secrets - doc Société - doc

Documentaire – Des prisons secrètes sur le sol européen

secrets etats

La Belgique, l’Allemagne, l’Autriche, le Danemark, le Canada: au total 54 pays ont aidé la CIA dans son programme de détention secrète et d’interrogatoires musclés de suspects de terrorisme après les attentats du 11-Septembre.

Les 54 gouvernements étrangers ont employé des moyens fort douteux pour aider la CIA. (AFP)

Selon l’organisation humanitaire Open Society Justice Initiative, ces 54 gouvernements étrangers ont participé à ce programme de l’agence du renseignement américain de diverses manières, y compris en accueillant les prisons secrètes sur leur sol, en aidant à la capture et au transport des détenus, en interrogeant et en torturant des individus, en fournissant des renseignements, ou encore en ouvrant leur espace aérien pour les vols secrets.

Diaporama Procès des terroristes du 11 septembre

«En participant à ces opérations, ces gouvernements ont violé aussi le droit sur leur sol et le droit international, et sapé les règles contre la torture» qui est «non seulement illégale et immorale mais aussi inefficace pour obtenir des renseignements fiables», dénonce le rapport.

Excuses et condamnations

Ces États cités sont localisés sur tous les continents, de l’Afghanistan en passant par le Yémen et le Zimbabwe, jusqu’à de nombreux pays d’Europe comme l’Autriche, la Bosnie-Herzégovine, la Croatie, la Roumanie, la Finlande, l’Allemagne, l’Irlande, le Royaume-Uni, l’Espagne et l’Italie.

L’Italie est le seul pays où un tribunal a condamné des responsables pour leur implication dans ces opérations, le Canada est le seul à avoir présenté des excuses à une victime de ce programme, tandis que trois pays – le Canada, l’Australie et le Royaume-Uni – ont versé des indemnités de compensation à des victimes.

Enquêtes limitées

Le rapport dénonce également les États-Unis qui, dit-il, n’ont enquêté que «de manière limitée» sur les mauvais traitements réservés aux détenus et n’ont engagé aucune poursuite pénale. L’administration de Barack Obama ne semble pas avoir renoncé aux détentions secrètes à court terme et refuse de publier des documents relatifs à ce programme de la CIA.

Le nouveau directeur de la CIA, John Brennan, doit être auditionné jeudi devant le Congrès pour confirmer sa nomination.

Source: lessentiel.lu

detention secreteDétentions secrètes : le Parlement européen repart en croisade

Exhumer les secrets sur les détentions illégales de la CIA en Europe. Le Parlement européen n’y a pas renoncé. Six ans après les premières révélations sur l’enlèvement, la torture et la détention sur le sol européen de personnes suspectées de terrorisme par la CIA, il prépare un nouveau rapport et a convié des experts pour en parler. La plupart dénoncent la non-coopération des pays européens.

 » Dans certains Etats membres, rien n’a été fait pour enquêter réellement.

Je pense qu’il est très important qu’il soit obligatoire non seulement de ne pas torturer et de ne pas être complice de tortures, mais aussi d’enquêter et de rendre des comptes  » , regrette Gerald Staberock de l’Organisation mondiale contre la torture.

Parmi les pays impliqués, la Pologne et la Roumanie qui auraient abrité des prisons secrètes, mais aussi la Lituanie, le Royaume-Uni ou encore le Danemark.

Or les gouvernements invoquent le classement confidentiel pour ne pas fournir les informations demandées.

 » L’Union européenne, constatant la défaillance ou les difficultés des Etats membres, devrait se saisir pleinement de cette affaire pour obtenir la mise à disposition, finalement, des informations qui sont aujourd’hui accessibles  » , demande Hélène Flautre.

La rapporteuse du Parlement européen en appelle donc à la mobilisation de toutes les institutions européennes. Elle doit rendre son rapport en juillet et le soumettre au vote de l’hémicycle en septembre.

© Elishean

Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares