Nouvelle Technologie Nouvelle Terre Objectif : Robot et Cyborg

Des miroirs de balayage optique pour les yeux robotiques du futur

Un nouveau type de technologie de numérisation optique a été présenté en Allemagne par l’Institut Fraunhofer pour les microsystèmes photoniques (IPMS, Dresde) lors du salon « Sécurité » qui s’est déroulé à Essen (Rhénanie du Nord-Westphalie).

Des caméras 3D, qui équipent une tête de balayage innovante, offrent une résolution très élevée et pourraient aider la prochaine génération de robots à mieux comprendre leur environnement pour s’y déplacer plus efficacement.

« Avec l’architecture du scanner « Linscan », le Fraunhofer IPMS a développé une technologie de balayage pour caméras 3D qui imite potentiellement le système de visualisation de l’homme », explique Thilo Sandner, responsable du projet. Linscan permet au robot de scanner son environnement et de saisir des objets complexes avec plus de précision, ou de mieux résoudre des problématiques de déplacements.

Le concept de Linscan repose sur deux miroirs de balayage, sous forme de deux MEMS monolithiques pouvant bouger chacun dans deux dimensions, leur association permettant un séquençage tridimensionnel. Ils associent un mouvement oscillant à fréquence rapide prédéfinie sur l’axe horizontal, avec une déviation variable et quasi-statique sur l’axe vertical. Ceci permet un scan à balayage souple et donc une imagerie dotée d’une résolution adaptée au robot.

La production du prototype est basée sur les technologies du Fraunhofer IPMS pour le développement de microscanners à oscillation. Tous les composants mécaniques sont produits comme des structures bidimensionnelles sur une couche de silicium monocristallin. Par un procédé de collage de plaques silicium (dit procédé de « Waferbond »), des électrodes verticales sont induites par une déformation préalable du substrat et une fixation ultérieure de la liaison entre les wafers. Les électrodes sont ainsi guidées par des procédés mécaniques relativement fiables, et alignées avec suffisamment de précision. Ce concept de fabrication est jugé flexible par ses développeurs et rend possible la réalisation d’un large éventail de propriétés dans les composants fonctionnels pour la robotique.

Source : http://www.techno-science.net

Print Friendly, PDF & Email

Ajouter un commentaire

Envoyer un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Suivez nous sur les réseaux sociaux

ISOLATION + CHAUFFAGE pour 1 euro. Nouveau dispositif 2020

Vérifiez votre éligibilité !

Articles Phares