A la Une Civilisations disparues Secrets - doc Terres Sacrées

De la Révélation des Pyramides à L’Equateur Penché – En’Quête de Vérité

EN’QUÊTE DE VÉRITÉ » AVEC JACQUES GRIMAULT

Emission du 30/06/2016

Jacques:

J’ai dérivé l’équateur penché (Lop-Sided Equator, ou LSE) de la relation entre le point le plus central de la Terre – Gizeh – et le plus isolé – l’Île de Pâques, dépendante du Chili: la distance entre le centre géométrique de cette île et le sommet de la grande pyramide est de 16 180 km, soit Phi x 10 000 km, valeur du quart du périmètre terrestre. C’est en relevant le triangle sphérique de ces dimensions que nous trouvons le nord géomagnétique et son importance en tant que lien de calcul avec:

la nature d’une menace astronomique d’espèce cyclique

le cycle de précession des équinoxes en liaison avec ce ‘marquage’ terrestre

le langage mathématico-analogique utilisé par les anciens bâtisseurs

le lien espace-temps et la vitesse de la lumière

le lien avec la lune et le reste du système solaire, qui fera l’objet de notre prochain film, L’Equateur Penché

Dans LSE j’explique entièrement pourquoi les grands sites sont alignés sur cet Equateur (et pas un autre ; car il est le seul en relation avec le nord géomagnétique) ; pourquoi il s’agit de méthodes de constructions antisismiques analogues et d’orientations semblables. Nous mettrons en relation les mythes et légendes du monde ainsi que des visions et autres prédictions d’apocalypse (révélation, en grec). Nous mettrons aussi en relation les facteurs physiques contenus dans la grande pyramide (vitesse de la lumière et vitesse de déplacement spatial d’un point à l’Equateur notamment. Etc.

Finalement, ce que l’on découvre pour la Terre se reproduit quasiment à l’identique pour le système solaire, avec les mêmes caractéristiques relativement à Pi et Phi… Tout cela sera exposé dans le film suivant, LSE, au milieu d’autres informations encore plus percutantes et concentrées.

Merci de nous suivre dans cette aventure vitale.

Jacques Grimault, ingénieur-conseil en communication, est l’auteur de découvertes qui l’ont envoyé enquêter partout dans le monde et en solo pendant plus de quarante ans, loin des systèmes et des organisations, des groupes et des institutions, des modes et des refrains médiatiques, ce qui lui a permis de connaître directement et factuellement sur place les énigmes culturelles qu’il étudie, posées partout sur notre planète…

De formation polyvalente, Jacques Grimault a été président de l’association culturelle Atlantis, la plus ancienne en son genre en France. Quelques-unes de ses découvertes sont devenues un film de cinéma, réalisé par Patrice Pooyard, film qui n’est pourtant que l’introduction générale à ses découvertes,

Après « La Révélation des Pyramides », nous entrons dans la deuxième étape : Pérou et Bolivie, deux immenses pays qui regorgent de trésors, mais pas du genre de ceux qu’on rêverait de trouver au détour de la jungle Amazonienne…

Non, comme pour la chambre haute de la grande pyramide de Gizeh, protégée par un mécanisme symbolique, la richesse tant convoitée, la plus belle de toutes, c’est la connaissance. Et ces deux pays ont beaucoup à dire, quand on sait lire de la bonne manière, comme Jacques nous le propose, les édifices laissés par ces énigmatiques « bâtisseurs ».

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2016/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires