ALIENS - doc Néonazisme Révélations Secrets - doc

De la base secrète en Antarctique à la colonisation de Mars – 2 Des extraterrestres terrestres…

De la base secrète en Antarctique à la colonisation de Mars – 1ère partie

La plus grande conspiration à laquelle nous avons été confrontés est celle de l’invention extraterrestre… pensez en ce que vous voulez, mais il est certain aujourd’hui que les instigateurs du Nouvel Ordre Mondial ont mis en place toute cette mascarade pour mieux cacher leurs expériences, leur technologie secrète, leur capacité à voyager effectivement sur d’autres planètes à installer des bases secrètes sur la Lune, sur Vénus et sur Mars, et surtout à mettre en place des colonies sur ces planètes et peut-être d’autres… Le but est d’offrir à la « race supérieure » le privilège de coloniser l’espace, de créer un Reich, tel qu’il l’ont rêvé, sur Mars…

Rediffusion de cette 2ème partie à revoir d’un oeil nouveau

Le Début de l’Ultimatum extraterrestres

Il y a exactement 75 ans,
en 1938, à la radio, aux USA, Orson Welles a marqué l’Histoire par une émission spéciale.

En 2013, à la radio, en FRANCE, BOB Bellanca a marqué l’Histoire par son émission:
« BOB VOUS DIT TOUTE LA VÉRITÉ ».

Voici des commentaires de celui qui avait préparé le scénario de
« SOMMATION EXTRATERRESTRE – COP15 ».
Richard Glenn, l’ésotériste du Nouveau Monde partage des anecdotes avec ses collaborateurs Jean-François Poulin et Roger Larivière devant son public réuni autour d’un feu de camp le samedi soir du 20 juillet 2013.

Révélations énormes – SCOOP MONDIAL –

D’après Richard Glenn, en décembre 2009 à la conférence de Copenhague, vingt hommes politiques ont été auditionnés par trois extraterrestres humains de style grand blond. Cette conférence était la 15e conférence des parties (COP 15) de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. Barack Obama, Président des USA et Dmitri Medvedev, Président de l’URSS à l’époque, étaient parmi ces 20 politiciens. Lire l’article : Des extraterrestres rencontrent 20 politiciens… avec Richard Glenn

Ces êtres vivent dans le manteau de la Terre (Ceci est l’interface entre la croûte et le noyau de la Terre), qui représente 87% du volume de notre planète.

OVNIS > EDWARD SNOWDEN – INTRATERRESTRE

D’Apres Caton du Forum C’est plutôt  »une campagne qui a pour but de le démolir et lui faire perdre toute crédibilité. »

Edward Joseph Snowden, est un informaticien américain, ancien employé de la CIA et de la NSA, en tant qu’employé de divers sous-traitants, dont Dell ou Booz Allen Hamilton, son dernier employeur.

En juin 2013, il rend publiques par l’intermédiaire des médias, des informations classées top-secrètes de la NSA concernant la captation des métadonnées des appels téléphoniques aux États-Unis, ainsi que le système d’écoute sur internet du programme de surveillance PRISM du gouvernement américain. Et l’existence d’intérieur des êtres, se lit comme suit:

«Parce que les systèmes de suivi des missiles balistiques et des sonars sous-marine gardées comme des secrets d’Etat, les scientifiques n’ont pas accès aux données de ces objets.

Pourtant, la plupart des entrepreneurs DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) sont sûrs qu’il y a un genre plus intelligent que l’homo sapiens vivant dans le manteau de la Terre(c’est la couche de terre qui se trouve entre l’écorce et le noyau, ce qui représente environ 87% du volume de la planète).

Il est logique, si vous pensez à ce sujet, parce que c’est le seul endroit où les conditions de vie ont été plus ou moins stable depuis des milliards d’années. extrêmophiles (micro-organismes qui vivent dans des conditions extrêmes) peuvent vivre à des températures différentes de nous, mais ils ont été en mesure de prospérer et développer l’intelligence à un rythme accéléré apparemment … « 

Obama sait D’autre part, selon le rapport, Snowden dit le président des Etats-Unis, Barack Obama, connaît ces secrets.

« Le président reçoit des rapports quotidiens sur leurs activités. Les analystes estiment que leur technologie est tellement avancée que nous sommes peu de chances de survivre à un potentiel de guerre.

Le sentiment général est que nous ne sommes que des fourmis de leur point de vue, il y a donc peu de chance d’empathie ou de tenter de communiquer avec nous, et le plan d’urgence actuelle est de faire exploser des armes nucléaires dans les cavernes profondes de l’ennemi.

Nous n’avons aucun espoir de les détruire, l’espoir de décourager les attaques futures.  »

Encore une fois, vous ne pouvez pas confirmer si oui ou non les mots d’Edward Snowden, cependant, publient ces nouvelles, car à ce moment, a été répandu dans divers portails Internet (certains la réalisation de ces mises en garde, et d’autres tout simplement en lui donnant comme vrai). Considère en particulier que cela pourrait être un canular (fausses nouvelles), cependant, attendre de voir le développement de ces nouvelles.

EXTRATERRESTRE ET PÔLE NORD

 »L’opération Highjump est par ailleurs associée avec les théories de la terre creuse, l’ufologie et plus particulièrement hypothèse intraterrestre, les OVNI du IIIe Reich et la base nazie de la Nouvelle-Souabe. »

[image]

L’Opération Hightjump est certainement la face cachée de l’opération PAPERCLIP qui est l’extripation des savants et dignitaires du régime nazis vers l’amérique.

Au début de l’année 1946, la situation mondiale semblait stabilisée après les horreurs et les morts de la seconde guerre mondiale. Cependant, il restait encore des Nazis en fuite de part le monde, mais aussi des bases secrètes du III Reich. La base de Neu-Schbenland, sur le territoire allemand du même nom, en antartique existait toujours et des Nazis l’occupait toujours après l’armistice. Plusieurs missions furent organisées sur ce continent afin d’y déloger les derniers soldats du Reich, sans aucun succés. Les expéditions se sont soldées par beaucoup de morts et une perte de matériel énorme.

[image]

Plusieurs avions espions ne revinrent jamais du secteur de la base de Neu-Schbenland. Aussi En 1946, le commandement allier confia la responsabilité d’une nouvelle et colossale opération à l’amiral Richard Byrd, l’homme le plus expérimenté pour mener cette opération à l’époque.

L’Amiral Richard Byrd avait déjà effectué plusieurs vol de reconnaissance au pôle nord et au pôle sud à la fin des années 20 et 30 organisant et participant à plusieurs missions aériennes dans les zone polaires en 1929, 1934 et 1939. L’Amiral Richard Byrd prépara l’invasion avec des forces spéciales américaines, anglaises et russes (et certainement d’autres nations) : « l’Operation Highjump ». Une opération militaire mais aussi à but scientifique selon les sources officiels, notament l’étude des pinguins. Le plan d’attaque était d’entrer dans la région opposée de la base de Neu-Schbenland et de traverser tout le territoire Antarctique, dans la direction de l’ objectif final. L’opération militaire conbina des forces terrestres et navales de façon massive :

– 2 brise glace: le USCGC NORTHWIND et le USS BURTON ISLAND
– 2 navires citerne: le USS CACAPON et le USS CANISTEO
– 2 porte-avions: le USS PHILIPPINES SEA et USS CURRITUCK
– 2 navires cargo de soutien: le USS YANCEY et le USS MERRICK
– 2 destroyers: le USS HENDERSON et le USS BROWNSON,
– 1 sous-marin : le USS SENNET
– 1 navire catapulteur : le USS PINE-ISLAND
– 6500 hommes américains anglais et sovietiques, etc.

Crash de l’hydravion GEORGE ONE le 29/12/1946 Il n’est pas étonant de trouver des navires de guerre pour une expédition scientifique, en effet nombre de ces bateaux après la seconde guerre mondiale furent utilisés pour des expéditions par l’armée US quand il n’étaient pas vendus ou donnés à des organisations ou firmes non-gouvernementales, tranformés alors en navire de transports où autres… La Calypso du Ct Cousteau était un ancien démineur par exemple. Il est à noter que le porte-avions USS PHILIPPINE SEA était neuf. L’expédition est décrite sur ce site officiel du pôle sud : South-pole.com (en anglais) mais relate uniquement les exploits scientifiques sur le territoire du sud. Officiellement il n’y a pas eu de combats contre les Nazis en antartique.

Le résultat fût un fiasco sur toute la ligne. 1500 morts chez les alliers et une perte de matériel énorme. De retour aux USA par le chilie Richard Byrd dira dans une conférence de presse le 5 mars 1947 que « la menace la plus grande vient maintenant du pôle sud car ils ont observés des engins volants pouvant atteindre des vitesses impressionantes !« 

Aux USA il sera difficile de justifier à l’opinion publique et au congrès la mort de millier d’hommes en Antartique avec de nouvelles opérations. Aussi le sujet sera clos. Cette opération est pourtant bien connue sous le nom de GUERRE DES PINGUINS, une fois que le gouvernement fédéral indiqua que dans ce territoire il n’y avait uniquement que des pingouins et qu’ils n’y avait aucun nazis. Mais le 8 janvier 1956, plusieurs scientifiques chiliens revenant d’une expédition sur le continent observèrent pendant plusieurs heures des objets volants en forme de cigare et de disque dans le ciel de la zone de la mer de Weeddell.

La même année 1956, une nouvelle opération militaire sera essayée par les américains : l’Operation Deepfreeze.

Le résultat sera encore plus dévastateur pour l’armée US quittera se contentera de missions géographiques et de reconnaissances simples au pôle sud. Plus tard, l’Afrique du Sud détectera deux explosions nucléaires dans la zone de Neu-Schbenland, une explosion en surface et une autre sousterraine. Les USA ont-ils utilisé la bombe sur Neu-Schbenland ?
______________________________________________________________________________

PÔLE EXPÉDITION INTÉRIEUR DE LA TERRE EN 2013 – BROOKS AGNEW

LIEN
Actuellement Dr Brooks Agnew serait au Pole Nord depuis le 15 juillet abord d’un brise-glace incluant un héliport avec des (scientifiques + une équipe de caméramans qui vont produire un documentaire, donc dossier à suivre..

En 2011, le physicien américain Brooks A.Agnew a annoncé d’une expédition a la terre creuse au plomb.

Une entreprise de fabrication de New York a indiqué à financer l’expédition.

Selon la légende, est situé au-dessus du cercle arctique, dans une dépression océanique d’une entrée à la terre intérieure. Gyroscopes utilisant voulez Agnew et ses collègues localiser la dépression.

Rapport en direct

Il y a place pour 100 passagers et l’expédition devrait durer 15 jours. Il est prévu de monter à bord du navire le rapport direct apportera. Agnew possède également Motorcars Vision, une société qui offre des voitures électriques abordables pour produire ladite.

Déjà dans l’Antiquité, il y avait des théories sur les royaumes souterrains. Ils sont plus à trouver dans les reportages sur l’Hadès grec, l’Svartalfheim norvégien et l’enfer.

Selon les anciens Grecs étaient en Laconie, l’Argolide, Thesprotia, Pontos et des grottes Ermioni conduit à la pègre. Les tribus Naga Angami de l’Inde a allégué que leurs ancêtres originaires d’un pays sous-sol de la Terre. Au Moyen Age, il y avait un mythe que certaines montagnes entre Eisenach et Gotha en Allemagne une porte vers la terre intérieure contient.

Les Indiens du Brésil qui vivent le long de la réclamation Parima que leurs ancêtres sont venus d’un pays sous-sol et que beaucoup vivent encore. Il ya aussi des légendes sur les ancêtres des Incas, qui aurait des grottes à l’est de la ville péruvienne de Cuzco sont venus.

Thule-Gesellschaft

Edmund Halley est venu en 1692 avec une hypothèse que la Terre a consisté en une coquille vide à environ 800 miles d’épaisseur, deux écorces interne et le noyau de la taille de la planètes Vénus, Mars et Mercure. Ces coques sont séparées l’une de l’autre par une atmosphère particulière par enveloppe, et chaque coque aurait ses propres pôles magnétiques. Sa théorie a également laissé entendre que l’aurore a été causée par du gaz provenant des coquilles inférieures à la surface échappé.

Le Thule-Gesellschaft, qui était bien connu par Adolf Hitler, a rapporté au sujet des mythes tibétains des ouvertures dans la terre dans les zones souterraines.

Il y a même une théorie selon laquelle Hitler avait envoyé une expédition en Antarctique pour trouver cette ouverture. La théorie vient d’un discours prononcé par le Grand Amiral Doenitz a tenu en 1944 un sous-marin allemand.

Le plus profond puits de forage

En 2005, une expédition planifiée vers le pôle Nord à des ouvertures possibles à l’intérieur de la Terre pour effectuer la recherche.

Bien que la théorie de la terre creuse par la plupart des gens est considéré comme faux, rendez-vous des observations visuelles du noyau de la terre n’excède pas 12,3 km de profondeur. C’est la profondeur de la péninsule de Kola super-profond trou de forage, le trou le plus profond jamais finicking.

ÉTATS-UNIS : UN PERMIS DE CHASSE…DE DRONE

[image]

Une petite ville du Colorado pourrait offrir une récompense à qui abattra un drone du gouvernement fédéral qui survole le territoire de la commune. À 55 kilomètres à l’est de Denver, dans le village de Deer Trail, 546 habitants, on ne badine pas avec la conception qu’on se fait de la liberté. On n’accepte pas que le gouvernement fédéral puisse venir se mêler d’affaires qui ne le regardent pas et violer son « espace aérien souverain ».

Or les drones civils, encore en phase de test sur le sol américain, devraient connaître un essor très fort dans les prochaines années. Alors, à Deer Trail, on se dit prêt à employer les grands moyens : un arrêté municipal pourrait prochainement proposer un permis de chasse très particulier puisqu’il autoriserait son détenteur à s’attaquer aux drones. L’idée, raconte le Dailycaller, est venue d’une pétition lancée par un habitant de la commune qui présentait la surveillance des drones comme une « menace pour l’idée traditionnelle américaine de liberté » dont les « fermiers, les cowboys et les Indiens mais aussi les citoyens contemporains » de Deer Trail doivent profiter. Pour 25 dollars, le permis permettrait de chasser les drones, mais pas n’importe comment.

Le chasseur ne pourrait utiliser qu’un fusil à pompe avec des munitions limitées en calibre et il serait formellement interdit de tirer sur un objet volant à plus de 1 000 pieds (environ 300 mètres). Si les munitions à l’uranium appauvri pourraient être employées (pour percer le blindage éventuel du coucou), le chasseur n’aurait le droit de tirer « que » trois fois sur l’appareil toutes les deux heures et, s’il abattait par mégarde un avion téléguidé d’un enfant du village, il devrait lui « rembourser intégralement ».

[image]

Vote pour des « raisons économiques » Le projet, qui pourrait être voté le 6 août prochain, prévoit une récompense de 100 dollars pour un drone ramené en état de marche (25 dollars pour un drone abattu) et identifié comme appartenant au gouvernement fédéral américain. Un responsable de la ville considère que le texte pourra être voté également pour des « raisons économiques ». Il explique que des résidents d’autres villes, voire de tous les États-Unis, pourraient venir acheter ce permis de chasse pas comme les autres pour l’arborer comme un symbole.

Sur Facebook, de nouveaux citoyens qui se présentent comme de « vrais patriotes » ont déjà fait part de leur intention d’en obtenir un. Le gouvernement américain n’a pour le moment pas réagi au projet mais, si elle était votée, l’ordonnance de la ville entrerait avec la loi fédérale, qui punit de prison la destruction d’un bien fédéral d’une valeur supérieure à 1 000 dollars.

Source : FORUM ORANDIA…

De la base secrète en Antarctique à la colonisation de Mars – 1ère partie

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2017/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Suivez nous sur les réseaux sociaux

ISOLATION + CHAUFFAGE pour 1 euro. Nouveau dispositif 2020

Vérifiez votre éligibilité !

Articles Phares