A la Une Désinfo

Cocaïne et dopage : comment les élites se nettoient le sang

En cette période de grand « challenge mondial » humanitaire en matière de balle au pied, voici quelques archives :

L’information est curieusement passée inaperçue. Interrogé sur les secrets de son éternelle vitalité, en octobre 2003, sur le plateau de l’émission de
Canal+ « Merci pour l’Info », Johnny Hallyday explique qu’il a séjourné dans une clinique suisse spécialisée dans l’oxygénation du sang et révèle que l’adresse lui a été recommandée par… Zinédine Zidane.

« Zidane y va deux fois par an et je le comprends », ajoute le chanteur après avoir précisé que ce traitement – qui, explique Johnny, consiste à prélever du sang, à l’oxygéner et à le réinjecter – lui a procuré un bien fou.

Novembre 2004, Riccardo Agricola, le médecin chef de la Juventus Turin – dont Zinédine Zidane a porté le maillot de 1996 à 2001 – avait été condamné en première instance à un an et dix mois de prison pour fraude sportive et utilisation abusive et dangereuse pour la santé de médicaments en dehors de toute justification thérapeutique entre 1994 et 1998.

Dans son rapport, l’hématologue commis par le parquet de Turin avait notamment conclu que les fortes variations de paramètres sanguins observées
chez certains joueurs de la « Juve », dont l’ancien capitaine de l’équipe de France, Didier Deschamps, relevaient de « l’utilisation quasi certaine de traitements pharmacologiques tels que l’érythropoïétine ou les transfusions ».

Depuis, l’ancien coureur Jesus Manzano – dont les révélations sont à l’origine de l’enquête qui a permis à la police espagnole de mettre au jour un vaste réseau de dopage organisé depuis Madrid – a assuré qu’il avait croisé des footballeurs dans l’appartement madrilène où on lui pratiquait des transfusions sanguines.

AUCUN CONTRÔLE SANGUIN

Plusieurs footballeurs ont reconnu avoir eu recours à des transfusions pour améliorer leurs performances.

 » J’ai une méthode particulière pour demeurer au top niveau : l’injection de mon propre sang », expliquait en 1977 dans une interview au magazine Stern Franz Beckenbauer, l’ancien capitaine de l’équipe d’Allemagne championne du monde 1974 et patron de la Coupe du monde 2006.

Pendant le Mondial allemand, la Fédération internationale de football (FIFA) ne pratiquera aucun contrôle sanguin pour détecter d’éventuelles transfusions. « Nous considérons la probabilité de cette pratique dans le football tellement faible que ce serait une perte de temps, d’argent et d’énergie que de faire des contrôles sanguins », explique au Monde Jiri Dvorak, le médecin chef de la FIFA.

St. M.

http://mk-polis2.eklablog.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2018/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares