A la Une Islam

Chronique d’une mort annoncée

L’imam palestinien Abou Taqi Al-Din Al-Dari depuis la mosquée Al-Aqsa : « La France deviendra un pays islamique grâce au Jihad »

Dans une allocution pour les fidèles de la mosquée Al-Aqsa, le religieux palestinien Abu Taqi Al-Din Al-Dari a déclaré que la France deviendra un Etat islamique parce qu’elle sera peuplée majoritairement de musulmans d’ici 2050.

« La France deviendra un pays islamique par le jihad ; le monde entier sera soumis à la domination islamique », a déclaré le religieux.

Al-Dari explique que cela se produirait parce que les jeunes indigènes européens ne se marient pas, ne s’installent pas et n’ont pas d’enfants alors que les musulmans ont un taux de fécondité élevé et ont beaucoup d’enfants.

« Les musulmans doivent avoir un pays qui apportera l’islam […] aux peuples de l’Occident par le djihad pour le bien d’Allah », dit Al-Dari.

Al-Dari fait ensuite référence à la façon dont l’Empire ottoman avait conquis les pays européens et il explique que « ces événements présagent que la nation islamique est capable de revenir à son ancien moi et de répandre l’Islam ».

L’ecclésiastique précise que cela se ferait de l’une des trois façons suivantes.

« Par la conversion à l’Islam, par le paiement de la jizya (taxe que payent les non-musulmans), ou nous demanderons l’aide d’Allah et les combattrons jusqu’à ce que le monde entier soit soumis à la règle de l’Islam », a-t-il conclu.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Les musulmans ne font jamais partie d’un pays hôte

Par Frosty Wooldridge – Le 7 mars 2019

« Les immigrants consacrés à leurs propres cultures et religions ne sont pas influencés par la façade laïque politiquement correcte qui domine dans les universités, les médias, les divertissements, l’éducation, la pensée religieuse et politique d’aujourd’hui », a déclaré James Walsh, ancien conseiller général adjoint des Services d’immigration et de naturalisation des États-Unis.

« Ils revendiquent le droit de ne pas s’assimiler, et le jour vient où la question sera de savoir comment les États-Unis peuvent-ils réglementer les cultures, les religions et les mœurs des terres étrangères non assimilées par défi ? De tels immigrants disent que leurs traditions l’emportent sur le système juridique américain. La balkanisation des États-Unis a commencé. »

En mars 2019, les deux nouvelles femmes musulmanes à la Chambre des Représentants des États-Unis, une de la foule d’immigrés musulmans de Détroit et l’autre du « Somaliland » de Minneapolis, dans le Minnesota, travaillent rapidement pour faire adopter cinq fêtes musulmanes dans la loi fédérale.

Ihan Omar, de la Somalie, a voté à la Chambre et son acolyte, Rashida Tlaib, qui s’est enveloppée dans un drapeau palestinien lorsqu’elle a remporté un siège à la Chambre, a réclamé l’éradication des Forces d’Immigration et de Douanes (ICE) et du Département de la Sécurité Nationale (DHS).

Bientôt, ils présenteront des projets de loi visant à augmenter le nombre d’immigrants musulmans et les migrations en chaîne. Avec leur nombre croissant, ils présenteront des projets de loi pour promulguer les lois de la Charia en Amérique.

Déjà, en Grande-Bretagne, 150 tribunaux de la Charia opèrent en coordination avec 50 conseils municipaux qui régissent la Charia.

Nous le voyons déjà dans des villes du Texas. En outre, nous voyons 30 voitures de police de la loi de la Charia en train de patrouiller dans les rues des quartiers à majorité musulmane de la ville de New York.

L’ancien musulman Amil Imani a écrit : « Dans les états islamiques modernes tels que l’Arabie Saoudite et l’Iran, par exemple, les femmes n’osent pas se plaindre de leur statut de cheptel décerné par Allah. Si elles protestent le moins du monde, elles sont battues par leur mari. Et, si elles osent manifester publiquement en faveur de l’égalité des droits familiaux avec les hommes, elles se font tabasser violemment par la police et sont menées en prison pour de plus en plus d’indignités et de violences. »

Il convient de noter que l’Organisation des Nations Unies a signalé au moins 20.000 « meurtres d’honneur » de femmes dans des pays à domination islamique, chaque année. Elles peuvent être tuées pour n’importe quelle raison, comme un mari qui veut une troisième femme, mais, ne peut pas se le permettre, alors, il tue une de ses femmes pour faire de la place pour une autre femme. Les musulmans peuvent tuer leurs femmes s’ils ont l’impression qu’elles l’ont déshonoré. Les femmes musulmanes craignent pour leur vie tous les jours. Et, c’est sans parler des maltraitances sexuelles !

Dans son livre intitulé, Étrange Mort de l’Europe, Douglas Murray écrivait : « Un autre événement relate une histoire se déroulant dans un centre d’asile la veille. Dans la soirée du 27 septembre 2017, un migrant a appelé la police d’un centre de Berlin pour lui dire qu’il avait vu un autre migrant maltraiter un enfant dans les buissons. Trois policiers sont arrivés et ont trouvé un Pakistanais de 27 ans toujours dans les buissons en train de violer une fille irakienne âgée de six ans. »

Amil Imani a écrit : « Dans les sociétés islamiques, la liberté d’expression, de culte et de réunion est supprimée. Les femmes sont en effet traitées comme des biens meubles. Les jeunes filles sont soumises à la mutilation génitale barbare pour en faire des esclaves sexuelles et des canaux de naissances. Les mineurs sont exécutés, les adultères sont lapidés, les voleurs sont amputés et bien plus encore. N’est-ce pas ce que tout le monde pense du paradis ? »

Je peux vous dire ceci : La lecture de ce livre vous donne une compréhension difficile et une réalité inquiétante quant à ce qui va arriver en Amérique.

Tout imbécile peut voir que nous commettons notre propre suicide en tant que culture, langue et mode de vie. Vous avez entendu le dicton « le peuple américain », mais aujourd’hui, nous ne répondons pas à cette déclaration, car nous devenons le peuple de tous les autres pays.

Douglas Murray a écrit : « Aux Pays-Bas, au Danemark et dans d’autres pays d’Europe, les politiciens qui s’opposent à l’immigration de masse, jouissent d’une protection permanente de la police, changent leur sommeil la plupart de leurs nuits et vivent parfois dans des bases militaires ».

« Les politiciens qui restent politiquement corrects font en sorte que l’Europe soit le seul endroit au monde à appartenir au monde, pas aux Européens. D’ici le milieu de ce siècle, la Chine ressemblera toujours à la Chine et l’Inde ressemblera toujours à l’Inde et la Russie ressemblera toujours à la Russie, mais, plus l’Europe ».

Le groupe de réflexion londonien a demandé à 10.000 personnes de dix pays européens si elles étaient d’accord ou non avec la déclaration suivante : « L’immigration de tous les musulmans doit être stoppée ». La grande majorité est d’accord avec cette déclaration. Malheureusement, il est trop tard avec plus de 50 millions de musulmans déjà intégrés en Europe.

Les immigrants soutiennent qu’ils sont propriétaires de leurs nouveaux pays.

*L’un d’eux a déclaré : « Nous, les réfugiés, ne voulons pas vivre dans le même pays que vous. Vous pouvez, et je pense que vous devriez, quitter l’Allemagne. L’Allemagne ne vous va plus. Pourquoi vivez-vous ici ? Cherchez une nouvelle maison ».

En lisant la citation au début de cet article, vous devez vous demander ce que l’Amérique va faire, comment allons-nous nous en sortir et quel avenir sera réservé à nos enfants avec les 100 millions d’immigrants légaux projetés ajoutés pour 2050 ?

Qu’est ce que je vois ?

De mes propres expériences internationales dans des sociétés surpeuplées, sur-multiculturalisées, sur-diversifiées et complètement fragmentées, nous avons deux résultats : Un serait la lente transformation en un pays du tiers-monde caractérisé par l’analphabétisme, la pauvreté enracinée, les conflits raciaux, le tribalisme ethnique, immigrés similaires se séparant de la société américaine, langues conflictuelles et confusion et perte d’identité énormes.

Exemple : L’Inde. Et, avec de plus en plus d’analphabètes du tiers-monde, des prestations d’assistance sociale détruisent tous nos systèmes. De plus, notre niveau et notre qualité de vie se dégradent dans les égouts.

Deuxième scénario : Je vois d’énormes conflits raciaux et religieux. Alors que nous ajoutons 100 millions d’immigrants du tiers-monde avec une compatibilité zéro avec les Américains, ainsi qu’aucune capacité culturelle pour fonctionner dans un pays du premier monde, je vois notre République se transformer en Blancs contre les Musulmans, contre les Noirs, contre les Hispaniques.

Et, tous les trois groupes ethniques contre eux-mêmes. Je vois d’horribles enclaves régies par la Charia qui dégradent la démocratie en une blague. Les droits des femmes ? Ils sont disparus !

Je vois l’effondrement total de l’identité américaine.

Vous entendez déjà : « Je suis un Américain musulman » ou « un Américain pakistanais », ce qui est un oxymore parce qu’un Musulman ne peut et ne possède aucune affinité avec le droit constitutionnel américain. Pourquoi ?

Parce que le Coran est un système politico-religieux-économique totalement opposé au capitalisme américain, à la séparation de l’Église et de l’État et à la primauté du droit constitutionnel.

Dans un pays islamique, les musulmans peuvent tuer légalement quiconque ayant choisi une autre religion que l’Islam.

Je constate que notre environnement et notre qualité de vie sont dégradés au-delà de ce que nous apprécions aujourd’hui. Nos villes seront embouteillées et polluées dans l’air, ne pouvant être résolues. Nos pénuries d’eau vont devenir aiguës, irréversibles et insolubles. Lorsque le pétrole s’épuisera, les pénuries alimentaires nous entraîneront.

Nous sommes confrontés à des conséquences horribles sur l’épuisement de l’énergie et des ressources. Plus de 100 à 500 langues différentes de tous ces immigrants créeront 100 à 500 visions du monde différentes qui ne peuvent pas et ne partageront jamais la même page quant à l’éthique de l’Amérique.

En d’autres termes, nous sommes confrontés à un avenir ingérable avec des groupes ethniques et des langues déterminés à faire en sorte que leur culture soit mandatée et que la nôtre soit dissoute.

À un moment donné, nous ferons face à un Mont Everest de problèmes qui ne peuvent pas être résolus.

Que pouvons-nous faire pour arrêter ce sombre avenir en Amérique?

Solution : Arrêter toute immigration en Amérique pour les 20 prochaines années. Il faut les aider dans leurs propres pays.

Si vous regardez ces deux vidéos, vous verrez exactement de quoi je parle :

« Immigration, pauvreté et boules de gomme », Roy Beck, directeur de www.numbersusa.ORG, illustre graphiquement l’impact de la surpopulation. Prenez cinq minutes pour le voir par vous-même :

« L’immigration en chiffres, hors du tableau » par Roy Beck.

Cette démonstration de 10 minutes montre aux Américains les résultats d’une immigration massive sans fin sur la qualité de vie et la durabilité pour les générations futures : En quelques mots, « ahurissant ! »  Www.NumbersUSA.org

Source: News With Views  – Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Musulmans : écrasante majorité pour la charia…

La charia est-elle compatible avec les droits de l’homme?

C’est une question concrète qui se pose de plus en plus en Europe, particulièrement pour les femmes, et à laquelle l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) a décidé de chercher à répondre.

En effet, au sein de la grande Europe, il est des territoires où la charia (ou « loi islamique ») est appliquée.

Au Canada, 62% des musulmans interrogés sont en faveur de la Charia

La loi islamique interdit aux musulmans de changer de religion ou de devenir athées, et elle interdit même la critique de l’islam, du Coran et de Mahomet.

Forcément : si les musulmans avaient le droit de critiquer et de quitter l’islam, ils ouvriraient les yeux et abandonneraient massivement cette religion.

Le comble, c’est que l’on veuille imposer la loi islamique aux non-musulmans.

Cela se fait d’ailleurs déjà dans certains pays à majorité musulmane, où les « infidèles » n’ont pas un poids démographique suffisant pour s’y opposer. Mais même dans le reste du monde, les islamistes visent à l’introduction de la charia, bien sûr pas directement, mais bribe par bribe pour déjouer les résistances.

On pense bien sûr à la revendication de la « liberté » de porter le voile, qui ressemble fort à la liberté des fondamentalistes d’imposer le voile à leur femme, leurs filles, leur mère, leurs voisines etc. Une autre composante, essentielle, de cette chariatisation rampante, c’est l’interdiction de la critique de l’islam.

Les leaders musulmans ne cessent de faire pression pour que toute critique de l’islam soit interdite, en l’assimilant sournoisement à de l’« islamophobie »

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares