Enjeux technologiques Eugénisme

Bientôt, les bébés n’auront plus besoin de parents, grâce à la synthèse du génome humain

Un groupe de 25 scientifiques annonce, dans la revue Science, le début d’un projet de 10 ans visant à développer des capacités permettant la synthèse du génome humain entier. Le projet est appelé Human Genome Project-Write (HGP-Write) en référence au projet Human genome project (HGP) de séquençage du génome humain qui a abouti au début des années 2000.

Il ne s’agirait plus cette fois de lire le génome mais d’écrire un génome, de le synthétiser, pour le faire s’exprimer dans des cellules.

Le projet, qui a été ébruité le mois dernier, suscite un débat éthique parce que la capacité de produire chimiquement l’ensemble complet des chromosomes humains pourrait théoriquement permettre la création de bébés sans parents biologiques, résume le New York Times.

Le but de HGP-Write, « c »est de réduire d’un facteur 1000 le coût d’ingénierie et de test de grands génomes, y compris le génome humain, dans des lignées cellulaires, d’ici 10 ans, tout en développant de nouvelles technologies et un cadre éthique pour l’ingénierie à l’échelle du génome ainsi que des applications médicales transformatrices. » »

HGP-Write n’affiche pas d’ambition de recréer un être humain, mais plutôt de permettre des avancées médicales telles que développer des organes humains transplantables, rendre des organismes résistants à tous les virus…

Le projet sera mené par une organisation à but non lucratif appelé Center of Excellence for Engineering Biology qui souhaite lever 100 millions de dollars de différentes sources pour entamer les recherches. Le coût total du projet serait probablement moindre que les 3 milliards de dollars du HGP, écrivent les chercheurs.

Quant à savoir si le gouvernement fédéral américain soutiendra financièrement le projet, Francis Collins, directeur des National Institutes of Health(NIH), a déclaré que le NIH est intéressé à encourager les progrès dans la synthèse de l’ADN mais qu’il a considéré que le moment n’est pas approprié pour financer un tel effort orienté vers la production à grande échelle tel qu’il est présenté dans l’article de Science.

« « Les projets de synthèse de génome entier, de synthèse d’organismes entiers vont bien au-delà des capacités scientifiques actuelles, et soulèvent immédiatement de nombreux drapeaux rouges éthiques et philosophiques » », ajoute-t-il.

Illustration : les gènes sont constitués de combinaisons de 4 éléments : les nucléotides A, T, C et G.

Psychomédia avec sources : New York Times, Le Monde, Science.

http://www.psychomedia.qc.ca

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2014/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

ISOLATION + CHAUFFAGE pour 1 euro. Nouveau dispositif 2020

Vérifiez votre éligibilité !

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares