Prophéties Spiritualité - doc

Bernard de Montréal : L’utilité des prophéties

« Les prophéties, de mon point de vue, sont nécessaire parce qu’elles servent à démontrer à l’humanité qu’il existe des plans d’organisation dans l’univers, qui ne sont pas matériels; des plans où le temps est autre; des plans où des intelligences décorporalisées existent, travaillent; et des plans qui ont pour fonction de rendre l’homme conscient de leur réalité. » – Bernard de Montréal

La genèse du Réel

genese du réelCette œuvre maîtresse de Bernard de Montréal aborde, à plus court terme, la profonde crise d’identité que subira l’homme en éveil de conscience, thème des plus pertinents en Occident aujourd’hui. L’auteur évoque la naissance éventuelle d’une « conscience intégrale » qui sera d’abord vécue par l’individu affranchi des illusions de l’ego et du « mensonge cosmique », et qui le distinguera des masses, soumises à la conscience collective de l’involution. Reflet du principe universel des polarités, cette dichotomie se présente sur fond de combat entre les mondes invisibles servant l’ « évolution » et ceux servant l’ « involution » depuis le début des temps.

Ici, l’auteur entame une nouvelle ligne de pensée, reniant toute référence conventionnelle aux concepts réducteurs d’évolution du mental et aux théories matérialistes qui les sous-tendent. Afin de mieux éclairer la complexité du mental et de sa nature universelle, il entreprend, entre autres, de cerner le rôle des diverses hiérarchies universelles exécutant les tâches essentielles à l’évolution de l’homme sur terre.

Bernard de Montréal s’en prend à un autre truisme de la pensée moderne qu’est le concept du libre arbitre, cette « forme de déception [qui fut] nécessaire », dit-il, à la compréhension réelle du phénomène de la pensée. Sa redéfinition de la notion du libre arbitre « involutif », est centrale à sa pensée. Celui-ci avance que « l’éveil de l’esprit » et du mental mettra en cause les prémisses du libre arbitre, étape essentielle à l’accès d’une « conscience supramentale…destinée à la fusion de l’âme et de l’esprit ». Il évoque ainsi l’instauration de l’avènement d’une conscience nouvelle, visant à faire de l’homme « un être universellement intelligent ». Fort de cette connaissance, l’homme de demain abandonnera ainsi les illusions « involutives » du libre arbitre.

Bernard de Montréal avance que le développement antérieur de la « contrepartie spéculative » de l’intellect aura été « nécessaire au développement et [à] la progression de l’ego » ainsi qu’à son dépassement, ce qui assurera l’émergence éventuelle d’un surhomme. Ces chapitres traitent de thèmes tant ontologiques que métaphysiques, tel que « La lumière de l’esprit », « Les forces occultes », «Les forces politiques et la fin du cycle » ou encore « L’épuration du mental humain », évoquant la science d’un nouvel homme à l’aube d’un nouveau cycle d’évolution de la pensée, sur le point de se rallier à un combat dont le théâtre fut et demeure l’histoire humaine.

http://www.bernarddemontreal.com

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer l’auteur, la source et le site : http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires