A la Une Légendes Peuples de la BIBLE

Au pays du Nod, Caïn a engendré les 13 lignées sataniques

Le pays de Nod n’est pas seulement un endroit mystérieux à découvrir, il a été mentionné dans la Genèse comme le lieu où Cain, le fils aîné d’Adam et Eve, a été excommunié après le meurtre de son frère Abel.

Bien que la Terre de Nod ne soit mentionnée qu’une seule fois, elle intrigue les érudits bibliques depuis des siècles – était-ce un endroit réel et, si oui, où était-il?

L’histoire de Caïn et d’Abel

L’histoire de Caïn et d’Abel se trouve dans Genèse 4: 1-15.

En bref, Caïn et Abel étaient les fils d’ Adam et Eve , le premier homme et la première femme créés par Dieu. Le frère aîné, Caïn, est devenu agriculteur, tandis que le plus jeune, Abel, est devenu berger. Les deux sacrifièrent leurs produits à Dieu, qui favorisa Abel et non Caïn. Rempli de jalousie, Caïn a tué son frère et, en conséquence, il a été maudit par Dieu d’être un fugitif et un vagabond sur la terre.

Genèse 4:16 déclare: « Caïn se retira de devant l’Eternel et s’installa dans le pays de Nod, à l’est d’ Eden . »

Caïn et Abel. (Jane023 / domaine public )

Où est la terre de Nod?

‘Nod’ est un mot hébreu qui peut être traduit par ‘errer’ et la seule information fournie par la Genèse à propos de cet endroit est son emplacement relatif par rapport au jardin d’Eden, c’est-à-dire à l’est.

Certains érudits bibliques pensent que Nod est un lieu réel et ont tenté de le situer.

Il va sans dire que cette entreprise dépend de l’emplacement du jardin d’Éden, qui est lui-même un sujet très controversé.

Il est décrit dans le livre de la Genèse comme la source de quatre affluents et beaucoup pensent que c’est là que les fleuves Tigre et Euphrate se jettent dans la mer.

Il y a beaucoup de spéculations sur l’endroit où peut se trouver le pays de Nod, y compris l’Arabie, l’Inde et même aussi loin que la Chine. Sans surprise, il n’y a pas de consensus sur l’emplacement exact du pays de Nod.

Caïn fuyant devant la malédiction de Jéhovah. ( BetacommandBot / domaine public )

De l’autre côté du débat se trouve l’argument selon lequel le pays de Nod n’est pas un lieu réel, mais un lieu symbolique ou figuratif.

Certains sont d’avis que le pays de Nod fait référence à n’importe quelle région où l’errance de Cain l’a emmené. D’autres suggèrent que ce pays biblique de Nod représente un lieu d’exil, de chagrin et de deuil. D’autres encore ont soutenu que cet endroit symbolisait la distance croissante entre Dieu et l’humanité. Alors qu’Adam et Eve vivaient dans le jardin d’Eden, ils étaient plus proches de Dieu que leur fils Cain, qui a été forcé de se promener plus à l’est de ce paradis.

Le jardin d’Eden. ( FRAYK / domaine public )

Épouse et enfant de Caïn

Le verset suivant du chapitre (Genèse 4:17) introduit le personnage de la femme de Caïn: «Caïn connaissait sa femme; et elle conçut et enfanta Énoch: il bâtit une ville et appela son nom le nom de son fils, Enoch ”, dont l’identité a attiré l’attention des érudits bibliques.

Les adeptes des religions abrahamiques croient que tous les êtres humains sont des descendants d’Adam et Eve. Dans la Genèse, cependant, Adam et Eve auraient eu trois enfants – Caïn, Abel et Seth.

C’est un problème pour ceux qui souscrivent à une interprétation littérale de l’histoire de la création dans la Genèse.

La manière conventionnelle de résoudre ce problème est qu’Adam et Eve ont eu beaucoup d’autres enfants, bien que leurs noms ne soient pas mentionnés, et que Cain a épousé une de ses soeurs.

Il a été avancé que les mariages entre frères et soeurs étaient autorisés et ne furent que lors de la période de Moïse. Néanmoins, le problème, c’est que leurs enfants risquent de naître avec des anomalies dues à la consanguinité. Pour résoudre ce problème, il a été avancé qu’Adam et Eve, étant créés «parfaits», possédaient des gènes «parfaits» et que leurs descendants les plus proches avaient hérité de ces gènes «parfaits». De plus, des «erreurs» sont entrées dans la constitution génétique humaine avec le temps, ce qui signifie que les enfants consanguins risquent de naître avec des anomalies.

Qui était la femme de Caïn?

D’autres ont suggéré que Cain a rencontré sa femme au pays de Nod, ce qui impliquerait qu’elle n’était pas une fille d’Adam et Eve.

Les partisans d’une interprétation littérale de la Genèse s’empressent de souligner que Genèse 4:17 dit simplement que «Caïn connaissait sa femme», c’est-à-dire qu’il avait eu des rapports sexuels avec sa femme dans le pays de Nod et non qu’il l’eut rencontrée là-bas.

Le même argument peut cependant être utilisé contre cette affirmation, car il n’est pas non plus indiqué que Caïn était marié avant son exil. En tout état de cause, il a été suggéré que la question puisse être abordée sous un angle différent, c’est-à-dire à partir de la manière dont les identités de groupe sont créées. Ceux «extérieurs» au groupe sont souvent considérés comme moins importants et peut-être même moins humains que ceux «internes». Cela expliquerait la position de l’auteur de la Genèse, dans laquelle l’accent est mis sur Adam, Eve et leurs descendants.

Les fils de Caïn, bâtisseurs d’empires

Le paradis perdu donne naissance à la naissance de cités-états

Recréation du port d’Eridu, ancienne «cour du roi du monde». ( Domaine public )

Après avoir brutalement tué son frère Abel, Cain a dû fuir Eden et s’est installé dans le pays de Nod. Il a jeté les bases de la ville Enoch, ainsi baptisée du nom de son fils aîné, Enoch. Caïn avait besoin des bénédictions du jardin d’Eden que ses parents avaient expérimenté et il entreprit de reproduire le premier jardin d’Eden simulé. C’est ici, à l’est d’Eden, que la lignée de Cain a suivi un mode de vie sédentaire et que l’origine des États a été établie.

La lignée de Caïn

Quant à savoir quand et comment Caïn est mort, cela reste inconnu. Enoch, son fils, finit par prendre le pouvoir en tant que dirigeant de la ville créée par Caïn. Le nom d’Hénoc signifie «initié», ce qui nous dit qu’Enoch était un homme qui a introduit un nouveau champ de pensée ou un savoir ésotérique. Il était en effet le co-fondateur de la ville à sa naissance.

Enoch utilisa ses connaissances particulières pour contrôler les citoyens et, ce faisant, aurait probablement été le premier à unir la communauté par la peur et la propagande.

Il est important de ne pas confondre Henoch fils de Caïn et Henoch fils de Yared qui nous a transmis son livre (le livre d’henoch – et la littérature des Palais dans le zohar) Henoch fils de yared est monté aux cieux pour devenir Metatron.

Enfants d’Adam et Ève Abel · Caïn · Seth

Lignée de Caïn Caïn · Hénoch · Irad · Méhujaël · Méthusaël · Lamech · Jabal, Jubal, Tubal-Caïn et Nahama

Lignée de Seth Seth · Énosh · Kénan · Mahalalel · Yared · Hénoch · Mathusalem · Lamech · Noé

Les graines de la tyrannie

Enoch avait un fils du nom d’Irad. Le nom Irad signifie «fugitif» ou  «âne sauvage ».

Je doute que la signification du nom d’Irad ait été initialement négative. Cependant, c’est une bonne indication qu’Irad n’était pas un bon leader. Irad était un imbécile, un âne sauvage, difficile à gérer, déterminé à se frayer un chemin et à écarter ses adversaires.

Le «tas d’empire» est peut-être une façon de dire qu’il contrôlait une vaste étendue de terres, mais il n’y a aucune indication de conquête. Une autre façon de regarder le terme pourrait être que la ville d’Enoch sous le règne d’Irad était tyrannique, car son nom est associé au mot «dragon». Le dragon semble symboliser le pouvoir majestueux.

Le despote

Une fois qu’Irad est décédé, son fils Mehujael est monté sur le trône. Mehujael signifie « Détruit de Dieu ». Mehuja signifie «essuyer, effacer, abolir». La deuxième partie du nom est el, abréviation commune de Elohim. Une autre interprétation est qu’il était «frappé de Dieu».

L’interprétation du nom de Mehujael suggère qu’il a tenté d’effacer non seulement le nom de Dieu de la ville d’Hénoch, mais également de nettoyer la conscience des habitants qui vivaient encore selon les principes moraux de Dieu.

Mehujael a probablement remplacé Dieu par l’État en tant que centre de culte. À y regarder de plus près, ce pouvoir central pourrait être Mehujael lui-même.

Mehujael s’est assuré aux yeux de son peuple qu’il était une représentation vivante et vivante de Dieu sur la terre. En effaçant Dieu de l’image, cela permettait à Mehujael de prendre le contrôle de tout ce qui se passait sous son règne, car il était l’État, et tout et tout lui appartenait effectivement. Par conséquent, tout le monde sous le règne de Mehujael a été sacrifié à ses désirs par les caprices de ses besoins.

Un nouveau roi-dieu?

Methusael était ensuite en ligne pour le trône d’Enoch. Le nom Methusael a plusieurs significations, telles que «homme de Dieu» ou «je suis mortel, où est Dieu?», «Homme d’inquisition» ou «homme demandé» (l’homme que nous recherchions). Cela signifie également «à la demande».

Les 13 lignées secrètes de Caïn

Selon le livre de Nod, après avoir été banni du jardin d’Eden, Caïn est recueilli par Lilith, qui le rassure, le soigne puis l’éveille aux disciplines de la magie.

(Est appelé « Livre de Nod » un regroupement de fragments de textes anciens, reconnus comme véridique, traitant de l’histoire vampirique ancienne et de tout ce qui est relatif à Caïn et aux prophéties de la Géhenne.)

Vient ensuite la véritable malédiction, celle où se succèdent les Archanges infligeant à Caïn ce qui fera de lui un vampire : le besoin de sang, la peur du soleil et des flammes, l’immortalité. Il est certain que cette appellation de vampire peut tout simplement désigner ce qui caractérise la volonté de contrôle sur les masses et l’indifférence à la souffrance des peuples…

L’histoire de la Première Cité occupe une place importante, retraçant la création des Antédiluviens, le Déluge, le départ de Caïn, la rébellion contre les secondes générations, la destruction de la première puis la construction de la seconde cité, et enfin la Diablerie de Brujah: le début du Jyhad.

A l’époque où l’humanité est passée de la chasse et la cueillette à l’élevage d’animaux de fermes au développement de l’agriculture, il y avait deux tribus, dont les noms sont issus de ceux de et leurs chefs. Ils étaient appelés peuple de Caïn et peuple d’Abel.

Le peuple d’Abel était un peuple de bergers et d’éleveurs, plus primitif que celui de Caïn. Ils adoraient le puissant Dieu Soleil, qui était un guerrier vivant dans le ciel.

Le peuple de Caïn était agricole, et plus civilisé que celui d’Abel. Parce qu’il était important de prévoir les moissons, il vénérait la Déesse Lune, la Mère Obscure qui était à la fois la fertilité et les mystères de la Lune.

Ce que nous savons de la Première Cité provient d’un petit ensemble de fragments de tablettes, et de monuments gravés découverts après deux millénaires d’enfouissement. La Première Cité était unique dans sa nature vampirique.

Là, les deux générations de la descendance de Caïn, la seconde et la troisième génération, créèrent une société pour eux mêmes, adaptée à leurs coutumes, besoins et pouvoirs.

On pense que les esclaves d’Enoch étaient capturés dans les tribus de Seth, parmi les tribus d’éleveurs engendrés par Noé et sa famille.

Cela renforcerait l’idée biblique que la terre commença à être corrompue par le mal au temps de Noé, car très certainement Caïn et ses enfants se repaissaient à l’apogée de cette période.

La plupart des esclaves travaillaient dans les champs afin de produire de la nourriture pour les serviteurs de Caïn et de ses enfants. Ils étaient certainement capturés hors-la-loi ou barbares, et soumis par la Domination. C’est seulement par le nom d’esclave que nous savons qu’ils étaient esclaves, car tout les pictogrammes les représentant à Enoch les montrent libre et sans attaches.

A la différence de nombreuses cultures des temps anciens, il n’y avait pas de religions à Enoch.

Caïn interdit le culte de l’Unique, s’étant détourné de lui, et ne permettaient pas à ses sujets de se rendre au temple afin d’être lavés de leurs pêchés.

En fait, Caïn tenait souvent ce discours face à une foule, leur disant qu’ils étaient destinés à rôtir en Enfer, que leurs plaintes tomberaient toujours dans l’oreille d’un sourd lorsque le temps de l’Armaggedon serait là, et insistait sur le côté sournois et mauvais des vampires en temps que race.

Nombreux sont ceux qui pensent qu’après avoir rejoint les enfants de Seth, Caïn entama la construction d’une grande cité où les deux peuples coexistèrent.

Certains historiens de la Famille parlent de cette période comme d’une ère idyllique d’harmonie, d’autres plus cyniques pensent que les vampires fondirent sur les enfants de Seth tels la peste.

On dit qu’à cette époque 13 clans apparurent, fruit des fils que les fils de Caïn avaient engendrés

Leur manque de sagesse, toutefois, les empêcha de prévoir le fait que leurs enfants se retourneraient un jour contre eux, tout comme ils l’avait fait contre leur propre parents.

Quand ceci leur apparut enfin comme une issue inéluctable, les Anciens commencèrent le grand jeu, la guerre de suprématie, le Jyhad, et se cachèrent pour diriger leurs opérations depuis des havres secrets.

Inévitablement, la Seconde Cité fût détruite du fait de cette guerre impitoyable, et la Famille et les enfants de Seth se séparèrent, migrant aux confins de la Terre, où ils pourraient vivre relativement préservés de l’influence monstrueuse des Antédiluviens. Cette croyance était folie, le pouvoir et l’influence des Troisième Génération ne connaissant aucune limite.

L’histoire dit que depuis cette époque, le Jyhad fait rage, engageant tout les membres de la Famille comme de pauvres pions dans la guerre cannibale des Anciens

Image du haut: les sacrifices de Caïn et d’Abel. Fresque de l’église de San Lorenzo in Palatio ad Sancta Sanctorum, Rome. Source: Renáta Sedmáková / Adobe.

Réalisé à partir de plusieurs sources

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2019/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares