Atlantide La Grèce Antique

Atlantide : des chercheurs pensent avoir élucidé le mystère de sa disparition

L’Atlantide fascine les philosophes, les archéologues et les historiens depuis plusieurs siècles maintenant. Convaincue de son existence, une équipe constituée de chercheurs grecs et français a mené l’enquête et elle pense avoir retrouvé ses traces, dans l’archipel de Santorin.

Le meilleur reste à venir, car elle prétend aussi avoir élucidé le mystère de sa disparition.

L’Atlantide a été évoquée pour la toute première fois par Platon dans deux dialogues différents : Timée et Critias. Assez différents l’un de l’autre, ils se basent pourtant tous les deux sur la même histoire.

atlantide-640x480

Une histoire contée par Critias, un riche Athénien qui était aussi un élève de Socrate et un parent de Platon.

Aux origines de l’Atlantide, un simple récit

Comme souvent, tout est parti d’une simple histoire. Dropidès, son arrière-grand-père, avait entretenu une relation de choix avec Solon, un homme d’État très versé dans l’art subtil et délicat de la poésie.

Durant une de leurs interminables discussions, ce dernier lui avait confié que son propre arrière-grand-père avait rencontré un prêtre égyptien du temple de Saïs durant un voyage d’études et que ce dernier lui avait parlé d’une étrange île dotée d’innombrables richesses.

Il s’agissait bien évidemment de l’Atlantide. Durant cette entrevue, l’homme lui avait également confié que cette île avait été engloutie en un instant sous la terre suite à une terrible catastrophe.

Totalement happé par le récit, Platon s’est découvert une véritable passion pour cette cité et il avait fini par en dresser un portrait assez précis. Pour lui, l’Atlantide était une île située au-delà des Colonnes d’Hercule et elle était gouvernée par Atlas, le fils né de l’union de Poséidon et de la nymphe Clito.

Il avait également écrit que l’île était divisée en dix royaumes différents possédant chacun sa propre capitale et qu’elle était extrêmement riche en ressources naturelles. Mieux, toujours d’après ses récits, l’Atlantide avait aussi appris à travailler avec un métal mystérieux, l’Orichalque.

Pour Platon, les Atlantes étaient tous des êtres extrêmement pieux et ils vénéraient tous Poséidon. Du moins à leurs débuts, car ils auraient fini par être corrompus.

Leur cité aurait ensuite été engloutie lors d’un immense raz-de-marée et la civilisation aurait fini par être oubliée.

Une île aux mille richesses

Il y a un autre détail intéressant, qui a son importance dans l’affaire qui nous intéresse aujourd’hui : selon le philosophe, ce terrible ras de marée se serait produit environ 9 000 ans avant l’époque de Solon.

Étrangement, le mythe n’a pas vraiment marqué l’Antiquité et il a ainsi fallu attendre le Moyen-Âge pour que l’Atlantide commence à intéresser les lettrés.

La suite de l’histoire, vous la connaissez certainement. Si de nombreux scientifiques pensent que cette île est une simple fiction imaginée par Platon pour élaborer une vision idyllique d’Athènes, d’autres estiment pour leur part que cette civilisation a bien existé et que le mythe a un fond de vérité.

Angelos Galanopoulous et Spyron Marinatos, des archéologues grecs, étaient pour leur part convaincus que les fameux Atlantes dont parlait Platon faisaient en réalité référence à la civilisation minoenne.

la-civilisation-minoenne

Cette dernière s’est développée au sud de la Grèce entre 2700 et 1200 av. J.-C. et elle s’était établie sur plusieurs îles situées en mer Égée.

Elle a eu de belles années, mais elle a été totalement balayée suite à l’éruption de l’île de Santorin.

Intrigués, des chercheurs français et grecs ont mené une étude géologique portant sur l’archipel de Santorin. Étude dont les résultats ont été publiés dans la revue Nature au début de la semaine.

Les Atlantes seraient-ils les minoens?

D’après eux, une éruption volcanique aurait eu lieu sur l’île de Santorin en 1628 av. J.-C. et elle aurait détruit son centre, provoquant par la même occasion de puissants tsunamis dans la région. Pour ne rien arranger, les territoires avoisinants auraient été bombardés par les décombres et les cendres volcaniques.

Cet événement aurait provoqué d’importants dommages sur toutes les îles de la région, et notamment sur l’île de Crète où vivaient les minoens.

Mais ce n’est pas terminé, car les analyses faites par ces géologues révèlent aussi que le magma a rapidement comblé le vide laissé sous l’île de Santorin, provoquant du même coup l’instabilité des roches constituant ses fondations.

Face à ce désastre géologique, la civilisation minoenne n’aurait pas survécu et le récit de la tragédie aurait franchi les siècles, donnant par la même occasion vie au mythe de l’Atlantide.

Si les explications de ces chercheurs sont plutôt plausibles, les dates ne correspondent malheureusement pas.

Comme indiqué un peu plus haut, selon Platon, les Atlantes auraient vécu environ 9000 ans avant la naissance de Solon et donc en 9640 av. J.-C. C’est précisément pour cette raison que l’étude remise par ces géologues ne fait pas l’unanimité.

http://www.fredzone.org

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2016/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

ISOLATION + CHAUFFAGE pour 1 euro. Nouveau dispositif 2020

Vérifiez votre éligibilité !

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Articles Phares