A la Une Atlantide Hyperborée

Asgard-Troie, la cité mythique

Dans la mythologie nordique, Asgard est le domaine des Ases, situé au centre du monde, c’est à dire notre Terre. Asgard signifie d’ailleurs  » enceinte des Ases ».

Les Ases forment le groupe des dieux principaux, tels les dieux de l’Olympe grecs, et nous verrons que ce parallèle sera vite révélateur. Les Ases sont souvent appelés  » guoin » ce qui signifie  » dieux « . On estime leur apparition dans la mythologie Scandinave se situant après l’arrivée des Indo-Européens. Avant cela les peuples nordiques vénéraient des dieux du nom de Vanes. Les Vanes sont l’équivalent des Titans primordiaux, enfants de Saturne/ Chronos dans la mythologie grec, les Titans venant eux même de Ouranos ( Le ciel et la vie) et de Gaïa ( la Terre mère).

Dans la mythologie grec, les êtres humains apparurent au temps de Chronos. A cette époque là, ils connurent les joies de l’Age d’Or ( au sens alchimique du terme), vivant sans même avoir besoin de travailler. L’âge d’Or est aussi appelé  » Règne de Saturne »par les romains, qui avaient donné le nom de « Cité de Saturne » à leur capitale, aujourd’hui nommée Rome.

L’un des textes fondamental de la mythologie grec est « La Théogonie » du poète Hésiode ( VIIIe siècle avant Jésus christ). Le mot théogonie peut être décomposé ainsi : « theos » qui signifie « dieu » , et « gennao » qui signifie « engendrer ». Ainsi, la Théogonie est un texte équivalent à la Genèse Biblique.

Le maître Maçon, occultiste et hiérophante du Graal Noir Phil Collins fit partit d’un groupe de musique alternatif du nom de Genesis avant de poursuivre sa propre carrière en solo. Lors du Jubilèe de diamant de la reine Elyzabeth II ( El- lizard- birth) qui se déroula du 6 février au 5 juin 2012 afin de célébrer ses 60 ans de règne, Phil Collins participa à la prestation musicale de la chanson  » Paranoid » du groupe Black Sabbath avec Ozzy Osbourne. A l’occasion les 2 musiciens, prêtres du dieu Pan, échangèrent une bonne poignée de main Maçonnique avec la reine. La ressemblance troublante de visage entre les 3 me frappe particulièrement et me fait penser qu’il existe certainement un lien de parenté entre ces 3 portails biologiques d’interaction utilisés par des entités depuis l’Éther, les Archontes ou Gardiens.

Les Collins sont un des grands clans d’Ecosse.

Ce qu’il faut savoir avec l’Ecosse est que cette terre fut d’abord habité par les tribus Pictes, qui sont les ascendants des Celtes.

La signature génétique de ces peuples Pictes et une peau très blanches, des yeux verts ou bleus et une pilosité rousse dominante parmi ses membres. Les Pictes sont ainsi appelés à cause du fait qu’ils se peignaient le corps de guède, une fleur qui écrasé donnait une couleur bleue, avant d’aller au combat, signifiant ainsi le fait qu’ils étaient prêt à mourir. Les Pictes sont aussi connus pour leur art ancestral du tatouage. Pictes vient du latin « pictus » qui veut dire « coloré ». On en retrouve la trace dans des mots comme « pictogramme ».

Puis lors des Ages Sombres et bien après le Haut Moyen Age, des peuples de migrants vinrent s’installés dans la terre d’Ecosse. Dans le Nord, des Vikings ou Nord-mens majoritairement, puis dans le Sud des Francs et des Hongrois. Ces migrations sont liés soit à des conquêtes/ invasions/ installations ou à des alliances de sang par la voie de mariages entre les membres des familles royales d’Ecosse et d’autres royaumes.

Or, ces peuples comptaient dans leurs rangs des membres du Graal Noir, apparentés/ déguisés en Hébreux. Ainsi ils s’installèrent en Ecosse et y prospérèrent, jusqu’à devenir les clans les plus puissants et influent de l’Alba. Cette installation fut facilité par le fait que certains membres du Graal Noir sont roux aux yeux verts ou bleus, ils vinrent de l’ancien royaume du Kazakhstan, d’autres blonds aux yeux bleus. Enfin certains venaient des terres du bassin méditerranéen, et avaient la peau sombre ( comparé aux Pictes…) et une pilosité plutôt noire. Les influences musulmane, sémitique et grecs étaient flagrantes chez ces émigrés. Ils apportèrent avec eux des savoirs qui n’avaient alors pas atteint l’Ecosse, comme la médecine telle que pratiqués par les grecs et les musulmans, mais aussi des textes anciens et très rares, comme une copie de la l’histoire de la chute de la cité mythique de Troie.

Les grands clans d’Ecosse, ceux de la noblesse royale, sont majoritairement affiliés à cette noblesse occulte du Graal Noir, et c’est la raison pour laquelle ils prétendent détenir la fameuse Pierre de Jacob. Cette fameuse pierre dites  » Pierre de la Destinée » serait celle sur laquelle le patriarche « hébreu » Jacob s’endormi et eut sa vision, donnée par dieu ( Yahvé, le démiurge), des « anges », tentant l’ascension de l’échelle mystique menant à la compréhension du divin.

Jacob est l’un des 3 patriarches avec lesquels Yahvé scella l’Alliance, le Testament, qui devait leur assuré la domination totale sur le monde de la création de notre dimension, c’est à dire la Terre, et non sur les autres, qui sont sous la dominance des Archontes/ Gardiens, c’est à dire que ces descendants règnent sur ce qui se trouve sur la Terre et sous le dôme du Firm-a-ment et non plus. Jacob est aussi appelé  » Israël ». En hébreu son nom , Jacob, veut dire  » Il talonnera » ( sous entendu les autres peuples, les nations…) et en arabe  » dieu a soutenu » ou « protégé ».

Jacob est dit avoir lutté avec dieu (le démiurge), incarné dans la personne d’un inconnu rencontré de nuit à un carrefour. Mon avis sur la question est plutôt qu’il lui baisa les fesses en signe de soumission, et signa le pacte démoniaque qui devait lié ses descendants au service du démiurge jusqu’à la Fin des Temps, ou après avoir installé un royaume millénaire, les 13 lignées du Graal Noir devront de nouveau s’affronter pour désigner un nouveau roi du monde, une nouvelle lignée dominante. Les rites initiatiques du culte à mystères sont appelés  » rites carrefours ».

Cette pierre, la Pierre de la Destinée, est aussi un redit de la pierre magique apportée par la légendaire tribu de Tuatha De Danann, les mythiques « dieux » fondateurs celtes qui viennent de 4 îles du Nord du monde qui constituent 4 royaumes. Cette légende symbolise certainement l’antique savoir de l’empire d’Atlantis apportés par les représentants demi-dieux ( à l’adn hybridé avec celui des Gardiens/Archontes) aux peuples du monde, vue par les Celtes.

Mon sentiment sur cette affaire est que cette fameuse tribu de Danann, ou tribu de la déesse Dana est en réalité la 13ème lignée satanique, la tribu perdu de Dan, le lion rouge d’Israël, que l’on retrouve sur les armes des monarques d’Ecosse.

Cette tribu légendaire ne serait pas d’origine sémite mais viendrait en fait du Septentrion, le royaume interdit aux humains, d’où la Terre est dirigé par un conseil des 12 tribus sataniques et d’un roi de la 13ème lignée.

Les hébreux ne sont pas d’origine sémite, bien qu’ils y aient eux des métissage au fil des siècles, d’où les 3 « groupes » différents : roux aux yeux verts, blonds aux yeux bleus et type méditerranéen brun aux yeux et à le peau foncés,. Ils sont en vérité les hommes venus du Nord, le centre de la Terre plane et circulaire qui est cloisonnée sous le dôme du Firmament.

Le même panthéon de « dieux » règne en secret sur le monde des humains…

Nord-mens et Hébreux, même conception du monde, même savoir, même origine, même peuple.

Les Pictes, des Celtes indigènes, ressemblaient étrangement aux peuples amérindiens…

La Pierre de la Destinée, un moyen allégorique de rappeler l’allégeance des lignées sataniques au trône du roi dans le Nord, l’incarnation du démiurge, le roi du monde.

Dans la série Stargat, des aliens humanoïdes se font appelés les Asgards et portent des noms de dieux nordiques…Un moyen de nous faire passer un message peut être?

La ville mythique de Troie se trouverait en Asie Mineure, sur les rives « Turques » de la mer Égée.

La cité tire son nom de celui de son père fondateur, Tros, petit fils de Dardannos, dont la lignée royale se réclame d’essence divine, de Zeus le dieu Roi de la Terre et qui réside dans son palais légendaire de l’Olympe.

La mère des descendants de Dardannos serait une Pléiade du nom de Electre, dont le nom renvoi étymologiquement à notre énergie  » électricité ». C’est un premier indice.

Les Pléiades sont 7 sœurs du Titan Atlas, le grand type musclé qui soutient le monde sur les canettes de bière éponymes. Atlas signifie « le porteur » ou « supporter ». Atlas est condamné par Zeus, suite à l’affrontement entre les dieux de 1ère génération, les Titans, et les dieux de 2ème génération, ceux que l’on appelleras après leur victoire « dieux de l’Olympe ». Seuls ce qui obtiennent la victoire ont le droit de se faire appeler « dieux », les anciens « dieux » deviennent alors les Titans et sont mis au rebus. Il s’agit ici de comprendre que si une lutte à lieux ici sur la Terre, notre PLANE-EST, plane et circulaire, enfermée sous le dôme du Firmament, sorte de membrane infranchissable pour les humains et que j’assimilerais, selon la règle du « As above, so below », « Ce qui est en bas est pareil à ce qui est en haut. », au placenta qui enveloppe le fœtus humain dans le ventre de sa mère.

La mère de la Terre est la mer noire, la matière primaire, que l’on appel les « monades », une matière noire, un océan liquide et sombre, ou réside l’esprit du démiurge, l’esprit des ténèbres, du mal absolu.

Cet esprit est tel le  » Grand Ancien » de l’auteur initié aux mystères du Graal Noir et médium, H.P.Lovecraft, Cthulhu. Cthulhu est une entité sans age et anguipède, à tête de poulpe qui réside dans une cité engloutie, Ry’leh. Ce dieu est enfermé dans cette cité engloutie et attend son retour, après y avoir été banni par les « dieux très anciens » suite à sa rébellion contre eux. Cthulhu est assimilable à l’étoile Bételgeuse, dans la constellation d’Orion.

Cette cité mythique serait un redit de l’antique Atlantide, ou du moins un fragment de cet ancien empire d’Atlantis, qui disparu suite à la dernière Fin des Temps, la fin du cycle destructeur de notre monde. Cet événement est appelé « Déluge » dans la tradition Biblique Hébraïque. Dans un certain sens, Cthulhu est un bon candidat pour personnifier Lucifer, l’astre déchu, qui fut chassé du royaume céleste pour s’être révolté contre Dieu.

Ésaïe 14
…11Ta magnificence est descendue dans le séjour des morts, Avec le son de tes luths; Sous toi est une couche de vers, Et les vers sont ta couverture. 12Te voilà tombé du ciel, Astre brillant, fils de l’aurore! Tu es abattu à terre, Toi, le vainqueur des nations!13Tu disais en ton coeur: Je monterai au ciel, J’élèverai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu; Je m’assiérai sur la montagne de l’assemblée, A l’extrémité du septentrion;…

Ce pourrait il que le Lucifer Biblique, comme les guerres entre Titans et dieux de l’Olympe et celle qui oppose les dieux Nordiques lors de  » la bataille des dieux maudits » ou Ragnarök.

Cette idée d’un combat final opposant les dieux entres eux, en 2 camps, l’un étant désigné comme « bon » et l’autre « mauvais » soit en réalité la trace du conflit opposant les Archontes/Gardiens/Veilleurs ,et leurs représentant des lignées du Graal Noir, entres eux lors de la Fin des Temps cyclique?

La Fin des Temps n’est pas la fin du monde. La fin du monde est à souhaité à chaque instant, car en fait il s’agirait de la fin de la matrice. Mon sentiment personnel est que la mission sacré et secrète de ce que Roch Sauquëre appel « la Résistance » est de mettre fin à a matrice artificielle et ainsi de libérer tout ce qui vie dans cet Univers ( Uni=unique, pas de Multivers, pas d’espace infini, pas de milliards de Galaxie, cela ce sont de GROSSES CONNERIES !) mettant ainsi fin au rêve/ cauchemar du démiurge, et ramenant de facto tout ce qui vit et vibre dans cet univers dans la matrice originelle, là ou il fait bon vivre, ou il y a de bonnes vibrations quoi !

Il faut savoir que l’on ne s’attarde que peu sur l’histoire des pays « nordiques », bien que beaucoup se réclame de l’héritage « viking » et de ses pratiques païennes. Curieusement, la christianisation des pays Vikings se fit plutôt rapidement, alors qu’on nous présente les invasions vikings comme particulièrement attachées à piller les monastères et tuer les moines, s’agit ‘il d’un folklore inventé afin de nous éloigner de la vérité? Je le pense.

Je pense que la christianisation des peuples nordiques se fit très rapidement, et plutôt pacifiquement, les membres de la noblesse royale faisant partie du Graal Noir, ils appliquèrent le plan visant à adopter la religion du Vatican avec tolérance et la diffusèrent dans la société avec facilité, car en fait, les peuples nordiques sont parmi les plus tolérants qui soit en matière de beaucoup de choses. Ils le payent de nos jours avec les invasions de faux migrants, de faux réfugiés, que la cabale satanique obéissant aux Archontes, fait venir pour créer le chaos et semer la mort le moment venu.

N’est il pas étrange que ces Vikings, ces hommes du Nord, ces Nord-men, se mirent à coloniser, à s’installer, parfois pacifiquement, parfois par le fer et le sang versé, l’ensemble des îles Britanniques, l’Europe, mais aussi les rives de la méditerranée et même le proche orient?

On trouve génétiquement des traces de leur adn encore chez certains représentants de ces peuples, comme par exemple en Sicile ou même en Algérie, ou les Kabyles sont connus pour leurs yeux bleus magnifiques ( Zidane, le grand footballeur qui met des coup de tête, en est originaire) .

Les Vikings sont selon moi des représentants d’un peuple venu du Septentrion, un endroit mystérieux dont l’on garde le souvenir sous le nom de Ultima Thulé. Ce peuple est en fait, à l’origine, les serviteurs des membres de la noblesse du Graal Noir, les lignées hybrides au service des Archontes. Ce peuple est le même qui se fait appeler de nos jours « peuple hébreu » et qui fonda les royaumes des cités-états grecs, Rome, l’Europe de la Renaissance et les grands empires et grandes civilisations de notre temps, qui arrive à sa Fin.

« Il faut savoir, en effet, que l’humanité périt de façon diverse : par la peste, la famine, les séismes, la guerre, cent variétés de maladies, et par d’autres causes encore, mais surtout par des déluges massifs, comme celui par exemple qui, selon la légende, eut lieu sous Deucalion, et qui fut terrible, sans pourtant avoir fait périr tous les hommes. Car les pâtres, et tous ceux qui vivent sur les montagnes ou sur leurs pentes, échappent au cataclysme, tandis que les plaines sont submergées avec tous ceux qui y habitent. C’est ainsi du moins qu’on raconte que Dardanos fut sauvé du déluge après avoir nagé de Samothrace au pays qui, plus tard, fut nommé Troie… Là dessus, ‘par inspiration d’Athéna’, comme dit le poète (Iliade, XV, 412), ils inventèrent les arts, non pas seulement ceux qui se bornent à pourvoir aux nécessités de l’existence, mais ceux qui, poussant plus loin, contribuent à la noblesse et à l’ornement de la vie : et cela, de nouveau, ils l’ont appelé ‘Sagesse’… Là dessus, ils portèrent leur regard sur l’organisation de la cité, et ils inventèrent les lois et tous les liens qui assemblent les parties d’une cité ; et cette invention encore ils l’appelèrent ‘Sagesse’ : c’est de cette sagesse que furent pourvus les Sept Sages, qui précisément inventèrent les vertus propres aux citoyens. » Aristote.

Ragnarök et Armageddon, la grande bataille de notre temps, le destin final des « dieux ».

Dardannos est donc considéré comme le roi fondateur de la cité mythique de Troie.

On dit qu’il fut rescapé d’un déluge, qui, comme le relate Aristote, sont choses cycliques et connu dans l’histoire de l’humanité. Dardannos aurait donc gagné les côtes de la mer Égée à la nage.

La cité de Troie se situe de nos jours en l’actuelle Turquie.

Toujours selon les dires des sages et historiens de l’époque antique, que l’on nomme souvent « poètes » afin de décrédibiliser leurs histoires et les sous entendre ainsi qu’il s’agit de récits inventés ou du moins lourdement modifiés, Dardannos aurait alors rejoint le royaume de Troade, en Phyrygie, ou il aurait atteint le trône en épousant la fille du roi Teucros. On dit que Teucros est sa dynastie sont également des descendants des dieux et qu’ils vinrent de l’île de Crête. Je penses que l’île de Crête que nous connaissons actuellement n’est en fait pas la véritable île de Crête, mais celle ou s’installèrent les Crétois après le déluge qui frappa leur civilisation. Sans doute faisaient ils parti de l’empire Atlante avant le cataclysme.

Selon la légende, Dardannos serait issu d’une tribu Thrace, peuple des Balkans dont j’ai déjà parlé précédemment, et qui eux aussi prétendent venir de l’Ultima Thulé dans le  » Nord ».

Le Nord est en réalité un code pour désigner une étendue de Terre pouvant être atteinte en cherchant à joindre le centre de la Terre notre PLANE-EST (planète), qui serait circulaire et couverte par le dôme du FERME-MENT (firmament). Ce royaume mythique, interdit aux humains du reste du monde cache la cité mythique de Troie/Asgard, l’Olympe des « dieux ».

Ces « dieux » sont en réalité les entités connues sous le nom d’Archontes/Gardiens/Veilleurs, prenant de manière épisodique forme « humaine » afin de profiter des plaisirs de la matrice et d’administrer les royaumes humains, dirigés par leurs postérités, les 13 lignées sataniques, celle des anciens Tyrans grecs, celle du roi Sol-Amon, celle des anciens rois vikings.

Le nom de code donné au peuple « élu » pour accueillir et cacher ( kascher…) cette lignée secrète et hybride est « peuple hébreu » ou « Israel ». Israel peut être décomposer ainsi IS pour Isis, Ra est le nom du dieu « égyptien » solaire, El venant des terres sémitiques et signifiant tout simplement « dieu ». Israel signifie pour les hébreux « celui qui lutta avec Dieu » ou « Dieu est fort/triomphe ». On appelle Israel, selon les écrits de la Genèse, Jacob et sa descendance. Jacob avait un frère Esaü, qui était décrit comme roux et velu.

Cette particularité nous renvoi aux légendaire rois Mérovingiens, issu des Francs Sicambres, peuple qui habitait en Germanie et prétendait venir de Sparte et de l’antique cité de Troie. Les Mérovingiens ont pour particularité une chevelure et une barbe imposante, ainsi que d’avoir le torse couvert d’une étrange « soie de porc » rousse.

Les familles royales Européennes actuelles se réclament de cette ascendance Mérovingienne, dont particulièrement la famille royale britannique.

La reine d’Angleterre actuelle, Elizabeth II, est la grande prêtresse de la Franc-Maçonnerie ( voyez comme l’on retrouve le mot « franc » dans ce terme.) dans le monde connu, et tout les maçons un tant soit peu initié le savent bien. La Franc-Maçonnerie est issu de la prêtrise hébraïque, du culte de la Kabbale, et ses membres les plus éminents ont pour condition sinequanone d’appartenir au peuple hébreu ( ADN transmis par la mère, mais les purs hébreux sont de père et mère « juifs ».).

L’ensemble des familles royales qui gouverne le monde sont issus du peuple hébreux. La noblesse Écossaise tire ses origines d’Europe, particulièrement de France et de Flandres (Belgique) mais aussi de Hongrie, un territoire jadis occupé par les Thraces, les Scythes et les Celtes/Gaulois cela ne s’invente pas, car tout se recoupe. Il faut savoir que des Celtes vivaient pendant l’antiquité jusqu’en Turquie actuelle, et entre autre dans la zone ou l’on cherche à nous faire croire que se situerait la cité légendaire de Troie. Comme pour rappelé l’unification des Francs par Clovis, c’est le prince Géza qui unit le royaume sous son autorité, et fit baptiser toute sa famille. Le nom de Géza est une erreur linguistique, une déformation du titre « Yabgu », qui désigne un Grand Prince en langue vieux turc.

On dit que les Turcs originels sont des descendants des princes troyens qui fuirent lors de la prise de la cité par les grecs. Le deuxième nom de la cité de Troie est Ilios ou Ilion, du nom du fils de Tros, Ilos. Cela n’est pas un hasard si la royauté Européenne à pour emblème, pour animal totem, le lion, que l’on trouve également sur le blason héraldique d’Israel. L’autre animal totem de la royauté, et que l’on trouve dans la Maçonnerie mystique, est l’aigle bicéphale. Cet aigle bicéphale trouve ses origines dans le culte à mystères antique et le dieu Janus. Janus est un dieu bifront, c’est à dire à deux faces. Il est le dieu des « commencements et des fins », des choix et des portes.

Parîs, le prince troyen par qui arrive la perte de la cité de Troie, était connu comme étant un berger qui garde son troupeau. On retrouve ici la symbolique du Graal Noir et de ses membres qui se posent en bergers du troupeau humain. Parîs tue le demi-dieu Achille d’une flèche dans le talon, par lequel sa mère le tint lorsqu’elle le plongea dans les fleuve des Enfers afin de le rendre invulnérable aux armes des hommes. Ce sont ces suivants, qui finirent par arrivés en Gaule, qui s’installèrent dans la cité éponyme de Paris qu’ils nommèrent en son souvenir.

Fait peu connu, on appel aussi Parîs  » Alexandre ». Ce fait n’a jamais été clairement explicité. Mais peut être est-ce pour mieux dissimuler qu’il s’agit de l’Alexandre dit le Grand, qui comme les les monarques Troyens, étaient un descendant de la tribu des Molosses qui venaient d’Épire, un royaume situé entre la Macédoine et…la Thrace.

Source : http://undergroundconspiracies.over-blog.com/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2016/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Suivez nous sur les réseaux sociaux

ISOLATION + CHAUFFAGE pour 1 euro. Nouveau dispositif 2020

Vérifiez votre éligibilité !

Articles Phares