Le Grand Changement

Un point à mi-chemin

Un article de l’Archimagistère

L’article de ce mois de mars préfigure les nouvelles énergies du printemps, période propice s’il en est à tous les renouveaux (du moins à partir de l’hémisphère nord de notre planète). L’encours des évènements, publiquement connus ou non, architecture les conditions-même dans lesquels le basculement sera opéré, et le « Point-0 » atteint.

État actuel de la relation Trump-Pountine

Compte tenu des actions et décisions de l’un et de l’autre, ou de ceux qui sont officiellement censés opérer en leurs noms respectifs, et donc dans les circonstances actuelles, on peut difficilement se cantonner à l’estimation arbitraire de leurs initiatives estimées « bonnes » ou « mauvaises », donc aussi quelque part au « bien » ou au « mal », aux « gentils » et aux « méchants ».

Une chose au moins est clair à ce titre: ni Trump ni Poutine ne sont humainement dignes de confiance jusqu’à preuve du contraire.

Mais sur les points politiques sensibles actuellement l’un et l’autre font le jeu d’un « Maître de Jeu » qui les dépasse de loin, sur un plateau de jeu qui ne leur appartient plus quoi qu’ils en pensent; l’un et l’autre sachant qu’il y a « quelqu’un » ou « quelque chose » qui les soutient à certaines conditions et dans le développement d’une politique orientée dans certaines directions, sans pourtant savoir exactement de qui ou quoi il s’agit. Il faut laisser à Donald Trump l’ampleur du courage qui est le sien car s’il est un chef de gouvernement qui risque sa tête chaque jour qui passe malgré une coalition de psychiatres véreux et vendus au système qui prétendent qu’il l’a déjà perdue pour le faire destituer, c’est bien D. Trump.

Disons que Trump et Poutine sont sous contrôle suffisant pour amener le monde exactement là où il doit être amené dans l’objectif de sa libération définitive.

En tout état de cause la situation est trop complexe pour l’estimer avec exactitude en termes de « bon » ou « mauvais » relativement aux deux leaders des superpuissances historiques, politiques et économiques, et il en va de même avec la coalition des agents politiques de l’Ennemi avec Obama et les familles Clinton et Schwartz, alias « Soros », qui constituent une sorte de gouvernement provisoire d’exception et parallèle au gouvernement officiel, cette fois quasiment déclaré, du moins publiquement connu même sans être bien évidemment relayé par les médias « mainstream », et constitué au sein d’un bâtiment de Washington D.C. symboliquement nommé par ces derniers « La Maison Noire », et destiné à fomenter ni plus ni moins qu’un coup d’Etat pour destituer Trump (dans le meilleur des cas).

L’équation globale est infiniment complexe pour les observateurs lambda ne disposant pas de toutes les données du problème (ce qui, pour une fois, inclut AUSSI l’Ennemi lui-même, à notre plus grande satisfaction).

Nous avons estimé à dix mois au maximum le temps total de la procédure du basculement depuis qu’il a été enclenché en septembre 2016.

Fin février dernier une nouvelle étape a été franchie et qui a comme prévu enclenché par effet domino une nouvelle direction majeure de cette procédure, étape qui sera clôturée fin mai prochain. Il ne s’est pas agit d’un évènement définissable dans le temps et dans l’espace, mais plutôt une évolution dans la prise de conscience globale de la conscience collective de l’Humanité. Voilà les derniers éléments qui peuvent être abordés publiquement.

Des agents dormants de l’Archimagistère attendent eux aussi avec impatience le signal du départ… Dès cet instant, les réactions alchimiques auront lieu et opèreront leur effet sur la société et ceux qui en tirent les ficelles. La mort annoncée de l’Ennemi ne peut plus être contrecarrée à présent. Sa fuite n’est plus possible depuis longtemps, et la destruction du monde en tant que son baroud d’honneur est perpétuellement avortée.

En outre, le Projet « Blue Beam » ne peut se mettre en place; toutes les fréquences utilisées pour synchroniser les différents éléments holographiques du projet sont entretenues dans leur instabilité afin de le mettre en échec. L’Ennemi étant tenu ignorant de la cause de ses irrépressibles problèmes, nous aurons le temps de prendre celui de finaliser très correctement notre stratégie de libération globale.

Ceux qui attendent une intervention Deus Ex-Machina enclenchée par un coup de baguette magique, et pour certains qui (déjà) désespèrent d’impatience, ce qui est au demeurant tout-à fait compréhensible, doivent absolument comprendre que chaque décision, choix, compréhension ou son illusion, peur, désir, espoir de chaque représentant de l’Humanité, est à intégrer dans la balance des évènements qui doivent conduire à l’Evènement. Et cette balance, à ce titre, doit être perpétuellement rééquilibrée.

Le plus d’individus possible doit prendre conscience qu’ils ont toujours vécu dans une illusion qui leur a été créée de toute pièce et de main de maître, mais plus encore qu’il est sérieusement temps d’en sortir et d’accepter les conditions de ce changement radical, mais aussi d’y co-participer en acceptant aussi de changer eux-mêmes.

Le plus grand nombre possible d’individus doit se mettre en phase avec ce qui arrive et comme l’information mentale en rapport ne suffit largement pas, il faut bien que ce soit les circonstances de la vie elle-même qui interviennent afin d’orienter les esprits vers la capacité inhérente à chacun de s’adapter au bouleversement, en l’occurrence qui s’annonce être le plus radical de l’histoire connue de l’Humanité.

Les différentes nécessités avant le basculement

Dans cet ordre d’idée, il y a trois nécessités majeures qui doivent absolument être satisfaites afin de compléter l’ensemble des protocoles de manière équilibrée.

Leur défaut ne risque pas de remettre en question le basculement, mais le caractère irréversible du basculement impose un impératif irrévocable dans la mise en application de ces nécessités, envers et contre tout.

La nécessité de la mise en lumière progressive des différents complots effectifs, hors de la considération de quelque « théorie » éponyme destinée à ridiculisée la possibilité-même de cette simple idée. Les vieilles croyances en les légendes politiques économiques et sociales entretenues de façon très sérieuses par les médias doivent impérativement tomber pour qu’il ne vienne à l’idée de quiconque, une fois le basculement opéré, de regretter le monde que nous aurons définitivement quitté.

La nécessité de l’effet déclencheur de la célèbre théorie du « centième singe » appliqué dans le cadre du soulèvement populaire croissant dont les médias (une fois encore) contribuent à faire croire qu’il n’existe pas. Ce soulèvement actif (même en France), opérera une sélection définitive de la ligne de temps incluant une volonté ferme de la part des peuples du refus de l’autorité systémique, en tant que choix collectif de la civilisation planétaire à venir.

Ainsi, si le principe de la dictature est à bannir à tout jamais, chacun doit prendre conscience aussi que la démocratie telle qu’on l’a toujours présentée n’est pas un système qui fonctionne et qu’il n’a d’ailleurs jamais fonctionné, à aucun moment de l’histoire, pas même dans la Grèce antique, et que son impossibilité est telle qu’il n’a même jamais été capable d’exister hormis en pure théorie utopique. Son tort aura été de mésestimer l’appétit dévorant de la condition humaine pour le pouvoir…!

L’attente des différents éléments envisagés pour la mobilisation des agents dormants de l’Archimagistère ci-avant envisagés, marquant l’imminence du Point-0 [1].

La concrétisation de ces différents éléments essentiels nous conduisent vers l’issue attendue par le plus grand nombre, et crainte par le nombre le plus restreint.

Dernier point sur l’évolution du protocole

Pour mémoire, ce protocole a commencé en septembre dernier.

Et se poursuit envers et contre tout. La moitié de sa mise en application est d’ores et déjà passée. Seule l’évolution de la pensée collective déterminera le « quand » exactement.

La fréquence vibratoire de la Terre a atteint les 13Hz, enclenchant une instabilité du système actuel et rendant particulièrement malades les chantres de la mise en esclavage de l’Humanité. Cette valeur de 13 [2] est croissante mais actuellement retenue dans sa progression pour maintenir cette instabilité sous contrôle le temps nécessaire à la satisfaction complète des différentes nécessités ci-dessus. Cette valeur croîtra encore au seuil du Point-0 pour se poursuivre ensuite jusqu’au seuil de 17 Hz en tant que pallier du saut actuel de l’évolution.

Une fois encore, le moment est de toute manière indéfinissable. Nous ne pouvons que témoigner des conséquences de ce qui est entrepris, ainsi que des différentes actions visant à rectifier le cap à chaque instant. Nous ne pouvons offrir davantage d’informations en rapport, nous excusant auprès des incrédules de refuser de jouer la carte de la séduction des prophètes de quatre sous.

Actualisation des énergies du Chaos

L’énergie favorite des ex-« maîtres du monde » est celle du chaos (nous rappelons qu’en médecine cette anarchie s’appelle le « cancer »). La magie du chaos a été créée (et a récemment connu d’ailleurs un engouement particulièrement croissant auprès des praticiens de touts bords de la « voie de la main gauche ») afin d’expérimenter toutes les directions imaginables du pouvoir, permettant aux « seigneurs du chaos perverti » que sont la clique des banquiers centraux et autres Illuminati et consorts, de pouvoir s’emparer de toute forme de puissance pour asseoir le règne sur l’enfer qu’ils voulaient faire de ce monde (et y réussissant d’ailleurs en majeure partie jusqu’au jour ayant sonné leur lente mais irrépressible défaite qu’ils pensaient à juste titre impossible).

Nous parlons ici de « chaos perverti » car le chaos n’est non seulement pas mauvais par nature, mais est en outre essentiel à la vie, à l’existence-même. Son abus systématique et généralisé est seul cause de souffrances et de mort, pas son emploi selon la loi qui en définit le recours par les forces du destin (on dira ça comme ça).

Les énergies du Chaos (tant sur un plan terrestre que macrocosmique) ont été récupérées il y a quelques années maintenant, mais aucune mainmise sur les instruments et les plans procédant du, et visant au chaos perverti, n’avait été encore entreprise. C’est aujourd’hui chose faite. Même la devise des « chaotes », Illuminati, et autres Francs-Maçons: « Ordo Ab Chao(s) » (L’ordre à partir du chaos), qui est une réalité aussi profonde qu’elle est évidente, et profondément alchimique en outre), leur est reprise une fois pour toutes.

Le chaos est l’énergie d’indifférenciation (très différente du concept de « néant », auquel sont promis l’Ennemi et ses agents) à partir de laquelle la réorganisation des divers éléments constituants, à la base la plus élémentaire, est possible selon le Plan prévu pour les meilleures conditions d’évolution de toutes les formes de consciences (alors que l’évolution prévue pour celles qui complotent contre les conditions de possible évolution des autres consciences n’a qu’une seule et unique autant qu’irrépressible issue: celle de la disparition définitive).

Pour opérer l’ouverture effective du nouveau paradigme, un chaos partiel mais probant et maîtrisé va devoir se répandre au sein du monde des Hommes, correspondant à la reprise de toutes les cartes en circulation afin de les rebattre et les redistribuer selon un ordonnancement aussi précis que différent de celui qui a actuellement cours.

C’est cette redistribution que craint l’Ennemi plus que tout car aucune carte ne lui sera plus distribuée hormis celle de l’anéantissement pur et simple. En termes de conséquences cela signifie qu’il en sera réduit à un pouvoir strictement égal à zéro, et moins encore celui de l’argent que n’importe quel autre, réduisant à néant quelque autre forme de pouvoir sur quiconque, les politiciens et les médias en premier ressort, et sur les industries agro-alimentaire et pharmaceutique en second.

Les énergies du chaos et ses symboles viennent donc d’être entièrement récupérés afin de leur restituer et leur conserver désormais de manière définitive leurs capacités (re)créatrices.

Ainsi, toutes les représentations du symbole du chaos le plus éloquent (l’étoile ou croix du chaos) en tant qu’élément central auquel tous les autres sont liés, notamment lié aussi à la magie chaotique elle-même (déjà conséquemment bridée en tant que « magie » pure et simple) sont passés sous l’autorité Archimagistéral. Cela concerne toutes formes de représentations, des plus neutres graphiquement aux plus ignobles (mort, sang, vermine etc.), alors perpétuellement transmutées dans leurs effets potentiels corrompus et/ou corrupteurs, jusqu’à définitive disparition de chacun d’elles et de toute mémoire qui leur serait liée de même.

Voici à ce titre la maitresse-représentation de l’Etoile du Chaos Orthodol à laquelle tout autre représentation symbolique, graphique, numérique, volumique ou autre est irréversiblement liée.

Ainsi tous les porteurs de ce symbole (en bijoux, en tatouage, imprimé sur des vêtements etc.) ayant initialement souhaité se faire les vecteurs conscients ou non de la puissance destructrice du chaos se feront désormais les relais de l’énergie du germe primordial de la cohérence absolue dans la logique de la réconciliation des opposés rendus complémentaires; le chaos primordial recréant à l’infini les conditions sans cesse renouvelées propres à cette cohérence, inhérente aux Temps de l’Âge de Diamant qui est le nôtre depuis bientôt 8 ans déjà.

Ceux d’entre eux qui refuseront cette évidence tout en persistant dans le port de ce symbole, quelle qu’en soit la représentation, ou ceux qui ne pourront s’en défaire à cause du caractère indélébile d’un tatouage par exemple tout en demeurant dans cet état d’esprit de rejet ou de refus, voire de rébellion, ne pourront que subir de front la puissance correctrice de la conscience désormais assise au sein-même des énergies du chaos systématiquement rectifié.

[1] A noter que ces « agents » n’appartiennent pas à l’Archimagistère en tant que tel. Ils travaillent pour le bénéfice des objectifs qu’il poursuit et au nom de ce qui préside à l’existence de ce déterminisme de raison d’être supérieure nommée ici « Archimagistère ».

[2] Dans toute l’histoire du passé connu jusque fin des années 80 cette valeur a toujours été de 7,8 Hz, correspondant à la résonance Schumann ainsi qu’à la frange des ondes cérébrales nommées « Théta ».

Cet article est très sérieux. Il n’est aucunement une fantaisie. Tout y est vrai, l’Archimagistère est le nom du nouveau et irréversible paradigme de l’Âge de Diamant.

http://octp-news.blogspot.co.il/
Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2017/ Elishean mag



Articles similaires

Enseignants d’humanité

enfants-abraham-bannierrre

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Recherchez sur le réseau

lucien de sainte croix (2)

Votre aide est importante…

MilenaVous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don libre par PayPal ou autre.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

epitalon

Partagez20
+1
Tweetez
Épinglez
Partagez