A la Une Âme et Conscience Nouveau Paradigme Retrouver tous nos Dons

Nouveau Paradigme 1 : « Sortir du cauchemar éveillé » repose sur votre conviction intérieure

Un message personnel à votre intention

« La pensée une fois projetée peut être libérée pour dialoguer avec elle-même »

Trilogie du Nouveau Paradigme 1ère partie

Ces messages furent transmis télépathiquement à George Green à la toute fin du XXe siècle et au début du XXIe. Ils proviennent d’une conscience spirituelle de haut niveau et furent donnés à l’humanité pour l’aider à se libérer de l’emprise des forces obscures qui la tiennent prisonnière depuis de nombreux millénaires.

INTRODUCTION

Section I

Nous en sommes au moment de l’évolution de notre planète où nous nous posons tous les mêmes questions: Pourquoi moi ? Pourquoi maintenant ? Quelle est la réalité sous-jacente que nous vivons présentement ? Que se passe-t-il vraiment, dans les coulisses et que nous percevons de tous nos sens ?

Pourquoi avons-nous ce sentiment que derrière les apparences se cache une réalité différente de celle qui nous est présentée ? En fait, qui a tramé tout ceci et qui tire les ficelles ? Y a-t-il réellement juste un groupe d’individus en charge ? Si c’est le cas, alors cette histoire de Dieu ne serait-elle après tout qu’un canular ? Il y en a qui croient que c’est là l’essence même du scénario. Heureusement pour le bien-être de tous, ce n’est pas la Vérité.

La Vérité, c’est qu’il y a plusieurs niveaux d’activités derrière ce qui semble être une pièce de théâtre d’une incroyable ampleur.

Alors, qui rédige les rôles et à quoi rime le scénario ? Seriez-vous surpris d’apprendre que c’est vous qui en écrivez le texte et que le scénario n’aura pas de sens tant que vous ne lui en aurez pas donné un ? Si c‘est le cas, alors quels sont les habitants de la planète qui peuvent lui en donner un ?

Voilà, certains intéressés, un petit groupe en fait, ont décidé qu’ils aimeraient ajouter leur touche personnelle au scénario. Il y a un problème dans tout cela car ils ont choisi de donner au scénario une tournure qui n’est pas en accord avec le créateur du plateau et du théâtre où se jouera la pièce. En fait, ce groupe réserve une grande surprise au public et aux acteurs à la fin de la pièce. Le dessein qu’il nourrit est celui de détruire le public, les acteurs, le plateau et le théâtre.

Étant donné que le créateur tient beaucoup à son théâtre, qu’il le considère comme sa marotte, cette idée ne lui convient pas du tout. Il n’est pas du genre à s’opposer aux productions innovatrices présentées au sein de son théâtre, loin de là ; il s’attend même à ce que l’auditoire fasse ses propres changements. Il y a un type de production qui demande la participation de l’assistance plutôt qu’une simple présence passive. Le propriétaire du théâtre se pose la question suivante : si la pièce présentée devenait suffisamment désagréable pour l’auditoire, les gens quitteraient-ils simplement les lieux sans plus y penser ?

Cela aurait comme conséquence que la troupe et son metteur en scène se détruiraient ; seulement voilà, le propriétaire du théâtre ne tient pas du tout à ce que sa propriété se trouve détruite du même coup. Il espère que le public offrira d’autres solutions. Peut-être pourrait-il y avoir une participation de l’auditoire qui permettrait l’introduction de nouveaux personnages qui ajouteraient des répliques de leur cru au scénario existant ?

Si une nouvelle tournure pouvait être donnée au scénario, grâce à des personnages qui puissent en changer le dénouement, alors la représentation pourrait se transformer en une comédie, un mystère ou une histoire d’amour plutôt qu’une tragédie. Se pourrait-il que la participation du public puisse en effet créer un tout nouveau genre d’expérience ?

Plutôt que de toujours montrer les mêmes histoires connues, l’auditoire, mû par son intense désir, pourrait-il modifier l’histoire et arriver à un scénario créateur qui contiendrait des possibilités encore inexplorées ? Pourquoi pas ? Plus le désir de changement est grand, plus s’accroît la possibilité de conquérir de nouvelles frontières pour la création de thèmes d’histoires. Lorsqu’un groupe concentré sur un sujet précis agit spontanément, sans la tutelle d’un dirigeant conventionnel avec un ordre du jour bien arrêté, la conception de thèmes sortant de l’ordinaire n’est pas seulement possible, elle est probable.

Dans quel but cette discussion est-elle engagée ? Il est temps pour vous de réaliser que la responsabilité vous revient de changer la destination du chemin que vous êtes maintenant obligés de prendre. Vous êtes déjà loin du stade où l’on vous guidait. Vous êtes au stade où l’on vous pousse dans le dos. Vous en êtes au stade où la résistance ne peut réussir; par conséquent, vous allez devoir accomplir ceci par d’autres moyens. Une nouvelle façon de résoudre la situation doit littéralement être créée. Aucun changement ne peut être apporté à cette situation en utilisant les anciennes techniques.

Ceux qui vous ont conduits jusqu’ici connaissent tellement bien la nature humaine présente qu’ils ont bloqué tout stratagème que vous pourriez concevoir. Ils connaissent très bien toutes les cellules de résistance et ils ne tolèrent leur existence que dans la mesure où elles jouent un rôle dans leur plan. Ces cellules serviront à illustrer graphiquement ce qu’ils ne permettront pas.

Maintenant, vous devez bien comprendre qu’il y a une porte de sortie pour l’humanité au travers de cette expérience, mais vous devez passer à l’état créateur et non pas adopter une attitude rigide (résister).

Se basant sur vos façons antérieures de réagir, l’équipe adverse ne s’attend pas à cela de votre part. Je peux vous assurer que votre histoire a été analysée et étudiée par bien des intellects et qu’il y a eu des études de modèles faites sur ordinateur, à un point tel que vous êtes connus au-delà de ce que vous pouvez imaginer. Tous vos scénarios de réactions ont été disséqués jusqu’au niveau cellulaire et des mesures restrictives ont été mises en place pour chacun d’eux.

Vous êtes confrontés avec la possibilité de votre extinction à moins que vous ne fassiez un saut cosmique jusqu’au niveau d’imagination créatrice qui annulera complètement ces plans.

N’avez-vous pas vos propres ordinateurs ? Ne pouvez-vous pas vous rallier en groupes de discussion créatrice et demander l’accès à l’Esprit même de ce qui vous a créés ? « Là où se trouvent deux ou plus d’entre vous rassemblés en mon nom – dans un désir mutuel de compréhension harmonieuse – je suis présent. »

Les cris et les supplications que vous adressez à Dieu, Jésus, Bouddha ou Mahomet pour vous sortir de cette situation, sont inutiles. Vous avez permis à ce démon de vous posséder et c’est donc à vous, collectivement et individuellement, que revient la conception de cette solution.

Vous devez faire une nouvelle prise de conscience.

Tous les membres de l’humanité ne choisiront pas d’y participer. Il y en aura qui baisseront la tête sous le blâme et joueront les victimes. Qu’il en soit ainsi. Laissez-les. Vous n’avez pas le temps de recruter parmi eux. Quelle sorte de créativité pourraient-ils vous offrir de toutes façons ?

Ceci est un appel au clairon pour éveiller ceux qui ont assez de force de caractère pour agir fermement selon leurs propres convictions et s’engager à ne pas laisser la situation évoluer jusqu’au point final prédéterminé. Même ceux qui sont au coeur de ce plan abominable ne réalisent pas que la fin sera, en fait, l’anéantissement complet.

Malheureusement, le plan comprend non seulement l’anéantissement des individus et de la planète, mais aussi celui de domaines qui dépassent l’imagination.

Comment cela arrivera-t-il ? Comment un changement peut-il se produire au milieu d’un tel manque de compréhension, quand vous ne savez pas plus qui vous êtes que ce que vous êtes ?

Dans l’immédiat, nous avons encore du temps avant que le noeud coulant ne se resserre ; le mouvement sur la planète est encore possible. Des groupes devront se réunir pour agrandir leurs visions et invoquer de l’aide des plus hautes sources de connaissances afin de se faire assister dans leur conception d’une nouvelle manière de vivre. Ceci ne peut être copié sur aucune autre expérience. Ce doit être littéralement un saut conceptuel, encore incomplet mais tout de même le point de départ de la nouvelle trame de l’expérience.

Ceci n’est pas un processus qui peut être expliqué en détail. Il est brumeux au départ puisqu’il est conçu en tant que possibilité, et il doit en être ainsi. Les frontières du connu doivent être transcendées. Est-ce une mission surhumaine ? En effet, mais pas du tout impossible. Le désir et la nécessité nous mettent au défi de concevoir les choses différemment.

A-t-on déjà présenté cette possibilité au genre humain de cette planète ? Certainement. Mais à chaque fois, il s’est replié sur des stratégies connues. Il est le créateur de la situation présente. La tâche lui revenait de faire ce saut ; maintenant, la situation est telle qu’il doit se mettre à l’oeuvre ou faire face à la possibilité que son existence ne tire à sa fin.

Tout ceci est son oeuvre. L’humanité n’a personne d’autre à blâmer ; alors, elle doit prendre une direction diamétralement opposée à son attitude passée où elle refusait de se charger du projet en entier ; elle doit s’en charger avec détermination et dévouement.

Section II

L’énergie qui maintient cette planète en orbite dans le système solaire n’a pas recours à la force pour y arriver ; en fait, le procédé qu’elle utilise ne nécessite aucun effort. Le concept actuel du pouvoir repose sur l’effort en tant que force. Puisque la pensée attire la manifestation, c’est bien vous qui vous êtes donné l’expérience de l’effort, de la force et du pouvoir.

Il existe d’autres expériences qui n’utilisent pas ce concept. Les projets de fusées spatiales en sont un exemple. Vos ressources sont utilisées pour propulser une fusée et son cargo en orbite autour de cette planète et au-delà.

Pourtant, vous recevez la visite d’êtres venant d’autres planètes qui pénètrent votre champ gravitationnel et le quittent sans gaspillage d’énergie. Cela ne vous prouve-t-il pas qu’il existe d’autres façons de générer le mouvement sans ces méthodes si coûteuses et dangereuses ?

Cette question est intrigante.

Il y a beaucoup d’individus qui connaissent l’existence de ces possibilités mais qui sont incapables de concevoir des solutions ne demandant pas un grand effort énergétique pour échapper à ce qui, d’après leurs croyances, les retient à la planète.

Ce n’est pas le champ gravitationnel qui les attache ici, c’est la conscience.

Le fait que la pensée soit en interaction avec elle-même leur échappe.

Ils savent que leurs pensées peuvent influencer le résultat de l’expérience. Cependant, le concept que la pensée une fois projetée puisse être libérée pour dialoguer avec elle-même et que ceci puisse entraîner un résultat au-delà d’un résultat anticipé (désiré) n’est pas compris.

Le besoin de contrôler, d’observer et de prouver le procédé les empêche d’accéder à de nouvelles dimensions de la compréhension. Ce qui leur manque, c’est la capacité de croire que le processus ne peut amener que des résultats positifs, une fois la pensée libérée pour dialoguer avec elle-même et sur elle-même.

La pensée libérée pour se métamorphoser d’elle-même reviendra sous la forme d’une manifestation magnifique allant bien au-delà des limites de notre imagination.

Maintenant, le défi est lancé à ceux qui veulent jouer un rôle dans le changement des sombres desseins affectant le destin de la planète. Pouvez-vous élargir votre conscience pour comprendre un processus qui vous dépasse ?

Il vous faut d’abord la volonté de participer à un nouveau paradigme d’expérience. Cependant, abandonner le connu et vouloir s’aventurer dans l’inconnu demande le courage de laisser derrière ce que vous percevez comme étant l’avancement de cette « civilisation » depuis l’âge de pierre jusqu’à nos jours où beaucoup d’entre vous jouissent actuellement des avantages de la technologie moderne.

Savez-vous que le mot civilisation est synonyme d’esclavage ?

Pour permettre la réussite de l’expérience actuelle, il a fallu abandonner la liberté inhérente au choix personnel au profit de l’organisation du groupe. Au-delà de la famille, aucune organisation n’est nécessaire.

La responsabilité personnelle est le fondement de la liberté.

La coopération est un phénomène naturel tant et aussi longtemps que le besoin de contrôler ne montre pas ses dents. Ce besoin n’est pas inné. Il fut inculqué et ensuite renforcé par l’usage.

Comment faire pour transcender cette habitude quand elle est ancrée si profondément au niveau planétaire ? La situation a atteint un point tel que l’homme ne peut se libérer de cette accoutumance, seul et par lui-même. Les adversaires le savent bien. Ils sont certains qu’en l’occurrence, l’humanité ne peut rien y changer.

Alors comment ce changement, point de départ primordial pour un glissement vers un nouveau paradigme d’expérience, se produira-t-il ?

Cela est possible si nous comprenons bien que la pensée focalisée et libérée peut, en effet, agir d’elle-même et sur elle-même. Bien que cela semble simpliste – et c’est effectivement une réalité simpliste – c’est un outil puissant.

Pour que ce processus marche, certains critères doivent être réunis.

Puisque c’est un procédé d’ordre divin, il doit contenir au niveau de son intention, la volonté d’être en accord avec le processus perpétuel.

Son objectif doit viser l’évolution continue de ceux qui bénéficieront de son absorption dans la matrice universelle, suite au mouvement expansif de ses sphères d’influence.

L’intention de syntonisation avec les lois divines est la clé de son succès.

Si on réduit tout ceci à une formule mathématique, alors son inclusion doit s’insérer parfaitement dans les formules divines qui permettent l’harmonie dans le reste de la Création.

La pensée pensant d’elle-même saura décider si cela est acceptable.

C’est la raison pour laquelle les forces de l’opposition ne peuvent utiliser ce procédé ; elles ne veulent pas l’harmonisation.

Le désir pur d’avoir l’intention de s’harmoniser est une condition préalable primordiale.

La pensée ébauchée doit être spécifique uniquement en ce point-là.

Le but visé doit fournir une direction à l’intention permettant au processus de la pensée de manifester selon l’ordre divin.

On doit libérer la pensée en toute confiance, sachant que tout cela est déjà accompli aux niveaux que vous appelez éthériques et qu’elle se concrétisera alors en une réalité reconnaissable, utilisant tous les déclencheurs disponibles pour une interaction appropriée.

Comment pouvez-vous savoir si cela produira vraiment les résultats désirés ou si ce n’est pas encore un autre stratagème de l’opposition pour vous garder sous contrôle ?

En avez-vous entendu parler aux nouvelles présentées par les médias ? Y a-t-il quelqu’un du monde des communications sérieuses qui vous a suggéré que c’était la chose à faire ? Non, certainement pas !

Vous êtes programmés à concentrer votre énergie sur la préservation de vos corps sexy et sur des pensées humanitaires pour les multitudes souffrantes, alors que vous prenez une autre bouchée de steak au restaurant ou tout au moins, que vous mangez un hamburger de plus, acheté sur le chemin du retour après une journée de travail improductif à votre ordinateur. Le procédé qui vous permet de recevoir cette information utilise les merveilles de votre ordinateur. C’est un exemple de la pensée en interaction avec elle-même avec l’ajout d’un objectif.

C’est en focalisant votre intention que vous initierez la démarche que vous désirez. Alors, la pensée projetée par l’intention se complétera dans sa beauté grâce à l’énergie de votre foi et de votre confiance. Le fait que vous soyez convaincus que sa forme éthérique a été complétée en moins d’un clin d’oeil lui permettra de se manifester dans une réalité tridimensionnelle.

Les processus de la création, semblables à ceux des ordinateurs, sont effectivement dotés de rapidité. Alors, une fois encore, il vous reviendra de jouer votre rôle dans la concrétisation de ces nouveaux concepts dans votre dimension.

Section III

Conformément à un dessein soigneusement élaboré et précis des forces de l’opposition, la réalité de l’expérience terrestre est actuellement manufacturée en un pattern de mouvement descendant vers les niveaux des énergies les plus sombres et les plus lourdes où le corps humain puisse exister.

Cela rend plus difficile la relation entre l’âme (source originelle) et son extension (être incarné).

Leur dessein ne se limite pas à cela. Ils entendent séparer ces deux énergies.

Avant d’en arriver là, des manipulations complexes de l’être incarné devront être effectuées.

La « capture » de l’énergie de l’âme a pour but de causer une rupture dans la chaîne des énergies qui proviennent de la matrice de l’âme.

Les concepteurs de ce plan croient ainsi pouvoir causer un effondrement des énergies positives qui constituent les éléments de base de la Création. Selon eux, une interruption du flot de l’énergie remontant à sa source provoquera une rupture dans le schéma plus élaboré de la matrice galactique.

Ce groupe de séparatistes a prévu qu’une réaction en chaîne en résulterait, entraînant un chaos de grande envergure qu’ils pourraient réorganiser dans le cadre de leur propre matrice. C’est une entreprise arrogante et très ambitieuse. Il y a encore beaucoup d’étapes à passer pour que le plan puisse se réaliser.

Ce n’est pas un plan conçu à la dernière minute. Mesuré en termes de temps terrestre, ils ont mis une éternité à le monter. Cependant, puisque leur plan va à l’encontre des paramètres régulateurs qui régissent la Création manifestée, ils sont incapables de tirer profit des procédés qui servent aussi de mesures de sécurité pour la Création en prévention de la réalisation d’un tel dessein.

Il est logique de vous demander : comment a-t-on permis à cette rébellion d’en arriver jusque là ? Ils se sont servis du fait que vous jouissez du libre arbitre comme principe de base pour arriver à manipuler l’humanité et à en faire le véhicule de leur pouvoir.

Votre état d’esprit est exactement celui qu’il faut pour servir leurs fins.

Quand une pression est appliquée à la connexion âme/extension, vous devenez suffisamment malléables pour être incités à vouloir changer, et le changement est exactement ce qu’ils veulent.

À chaque point de jonction critique des cycles précédents, l’humanité a été amenée à modifier ce qui existait déjà plutôt que de vouloir une expérience entièrement nouvelle.

Dans les cycles d’énergie qui maintiennent la Création manifestée dans les différentes dimensions, il y a des points critiques permettant le changement des paramètres vibratoires de ces dimensions. C’est lors de ces possibilités de changement qu’ils ont réussi à créer une spirale descendante, embrassant des énergies plus lourdes, au lieu d’élever la vibration comme il avait été prévu.

Ceci n’est possible que lorsque la conscience des masses, à ce niveau vibratoire de l’expérience planétaire, se concentre sur des expériences au niveau le plus bas de cette dimension.

Si vous considérez ceux qui servent d’exemple de nos jours, alors que nous approchons d’une autre de ces possibilités de changement, vous pouvez apprécier le niveau où se trouve la conscience populaire par rapport à ce que vous appelez la morale et le caractère.

Cependant, il y a pour eux aussi un risque dans leur procédé.

À un moment donné, la pression restrictive qu’ils appliquent pour contrôler les processus de pensée de la conscience populaire de la planète peut jouer contre eux et provoquer exactement l’opposé de ce qu’ils ont planifié.

Cela leur fera manquer l’occasion du dernier changement vibratoire de la dimension nécessaire à l’achèvement de leurs plans.

Ils jouissent d’un succès certain dans l’utilisation de différentes techniques leur permettant d’affaiblir sérieusement la connexion âme/esprit incarné.

Grâce à la technologie et suite à une compréhension plus grande de la nature de l’expérience humaine, des techniques ont été développées qui prévoient leur réussite dans la séparation de l’âme et de son extension.

Ils ont dérivé une confiance exagérée de la réussite de ces techniques utilisées sur des individus et ils sont persuadés qu’elles sont applicables à de vastes groupes représentant un pourcentage critique de la conscience populaire. Les résultats de ces succès expérimentaux les ont grisés et ils savourent déjà l’aboutissement de leurs buts divergents.

(Cependant, il est possible d’inverser ces procédures et de réunir à nouveau les énergies dans leur intégrité, quoique la guérison complète des êtres qui ont servi de cobayes demandera beaucoup de soins. Ces individus recevront la grâce du Créateur pour garantir que la matrice de leur âme ne soit pas déformée.)

Ce tableau comporte bien des implications mais ne désespérez pas car, ayant pris conscience de ce qui se passe, il devient évident que vous n’êtes pas seuls pour remédier à cette situation.

C’est simplement que le libre arbitre est au coeur de votre implication dans cette situation et c’est en utilisant votre libre arbitre que vous allez finalement faire quelque chose de suffisamment radical pour vous en sortir.

Dans le passé, vous avez eu recours au changement pour vous tirer d’affaire, mais cela n’a fait qu’altérer la situation sans amener une résolution complète. Dans ce cas-ci, le scénario est tel que c’est littéralement « marche ou crève » pour utiliser votre vocabulaire. Votre salut dépend de la nature du choix que vous ferez. Souriez, vous êtes « du côté des gagnants ».

Section IV

Quand chaque citoyen comprendra que nous en sommes au point tournant de la conclusion d’un voyage spirituel constitué d’une multitude d’expéditions dans l’expérience terrestre, il deviendra évident qu’il n’y a plus un moment à perdre en ces dernières heures de cet épisode.

Si vous voulez atteindre ce but et clore ce chapitre de l’histoire de l’expérience planétaire, vous ne devez pas le laisser écrire par ceux qui ont choisi de bafouer le plan du Créateur.

Ce n’est pas le moment de confier ce changement aux autres.

C’est une trop grande responsabilité pour vous en remettre au bon vouloir de quelques-uns. Vous devez faire votre part afin d’être assurés de la réalisation de cette transformation et de faire partie du nombre de ceux qui en feront une réalité.

Pour y parvenir, vous devez commencer par ouvrir les yeux et regarder ce qui se passe autour de vous.

Vous devez ensuite arriver à la désagréable réalisation que c’est vous qui avez permis à tout cela de se passer parce que vous avez été influencés par un mensonge élaboré avec une méthodologie écrasante et que vous avez refusé de vous engager en prenant la moindre responsabilité personnelle pour changer quoi que ce soit.

Le souvenir de vos intuitions antérieures vous amène à la vérité.

Vous êtes maintenant conscients qu’il se passe quelque chose de funeste et l’avez été bien avant. En toute honnêteté, vous n’avez pas eu le courage de regarder les choses en face parce que vous craigniez les conséquences que cela pourrait avoir au niveau personnel.

Le courage de faire face vous est venu à la suite de votre changement d’attitude. C’est l’énormité des conséquences de ce que les planificateurs de cette situation peuvent faire à votre avenir personnel, celui de votre famille et de vos amis, qui vous a permis de surmonter votre répugnance à vouloir savoir ce qui se passe.

Ceci vous amène à considérer une implication plus vaste : celle de la planète et de ses habitants dans l’ensemble.

Ce processus vous a finalement amenés à regarder la vérité en face, une vérité que vous avez voulu éviter à tout prix. Mais c’est elle qui vous libérera. Malheureusement, ce n’est pas quelque concept religieux ou ésotérique qui fera que « la vérité vous affranchira ».

Vous devez bien comprendre que cette vérité concerne une situation qui pourrait mettre fin à votre expérience terrestre dans des circonstances tout à fait déplaisantes et qui menace également votre existence éternelle.

Les enjeux sont extrêmement élevés et les circonstances certainement terribles.

Ce n’est pas le moment de vous cacher derrière votre excuse habituelle : « Qu’est qu’une seule personne peut faire ? »

Un grand nombre de « une seule personne » peut accomplir beaucoup. Se transformer « en chair à canon » n’est pas une solution.

La situation demande que vous deveniez une influence beaucoup plus subtile.

Mettez-vous bien tout de suite une chose en tête. L’énergie subtile est puissante et l’énergie la plus puissante est subtile.

On trouve cette phrase dans votre Bible : « Au commencement était le verbe. »

Mais les mots sont des pensées prononcées à haute voix ; nous avons donc là une traduction inexacte. Au commencement était la pensée ! C’est là l’énergie subtile que nous vous demandons d’utiliser. Changez simplement le foyer de votre pensée. Ne vous attardez pas sur les horreurs de ce qui a été prévu pour vous. Faites le contraire et tournez votre pensée vers l’expérience que vous préféreriez vivre.

Vous êtes conditionnés par leur méthodologie à ne plus abriter que des pensées programmées sur les choses à posséder, l’opinion des autres, la survie parmi les meurtriers et les voleurs, et vous vous dérobez à la responsabilité de penser par vous-mêmes en devenant dépendants de la télévision, du cinéma et de la musique abasourdissante.

Enfin, et ce n’est pas la moindre chose, s’ajoute la poursuite des expériences sexuelles, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de relations monogamiques.

Il y a aussi la profusion impressionnante d’entités religieuses qui vous éloignent encore un peu plus de votre quête personnelle, celle de comprendre la nature de votre connexion avec la Source, au départ responsable de votre présence sur cette planète.

Je peux vous assurer que Jésus, Bouddha et Mahomet n’y sont pour rien. Ce n’est pas que ces êtres-là n’aient pas existé ou qu’ils ne soient pas venus ici pour essayer de vous guider sur la façon de vous sortir de ce dilemme, mais il y a longtemps que leurs messages ont été altérés.

Votre croyance en leur existence présente ou passée ne peut pas non plus leur servir d’ancrage pour vous tirer de là. Ils sont venus pour vous enseigner que vous devez vous en sortir en prenant vos responsabilités et en créant une nouvelle expérience
planétaire à partir de la pensée. De cette manière, et seulement de cette manière, serez-vous capables d’aller au-delà de cette expérience pénible.

C’est par un engagement personnel envers l’énergie créatrice qui vous a amenés dans cette existence par le biais de sa pensée que vous assumerez cette responsabilité.

Vous saurez comment participer à la création d’une nouvelle expérience qui remplacera ce cauchemar éveillé !

Comment ? Votre désir de savoir et de participer à sa création vous permettra de trouver. Alors, une coïncidence miraculeuse vous mettra sur la piste.

Le point crucial de ce processus repose sur votre conviction intérieure que la chose la plus importante est de participer à la création d’une nouvelle expérience, diamétralement opposée à celle qui vous est actuellement réservée pour votre séjour final sur Terre.

Les preuves évidentes et irréfutables de la nécessité d’agir se retrouvent à profusion autour de vous. Vous n’avez qu’à ouvrir les yeux et considérer la succession rapide des changements qui se produisent dans vos libertés personnelles et prêter attention aux faits documentés qui vous sont présentés, oralement ou par écrit, à la radio, sur Internet et dans les livres.

Sous peu, rien de tout cela ne vous sera accessible et vous serez limités au bouche à oreille ; il est donc impérieux que vous répondiez à cette information. Nous vous encourageons à réagir simplement en changeant d’attitude et en vous engageant à faire partie de ce mouvement subtilement puissant.

Il n’y aura pas d’Armageddon tel que suggéré dans votre Bible.

Quand la conscience des habitants de la planète se concentrera sur ce qui est souhaité plutôt que sur ce qu’on tente d’infliger, le monde qu’ils vous ont réservé s’en trouvera changé.

C’est par un changement individuel intérieur que les forces extérieures qui ont l’intention de contrôler le fond même de votre prise de conscience seront vaincues.

L’avenir des expériences qui vous attendent pour l’éternité ainsi que votre survie dépendent de votre acceptation de ce réveil au clairon.

→ 2 ème partie

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2014/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Recevez la Newslettter

Vous souhaitez être informés des bons plans, découvrir les meilleurs articles du réseau Elishean et recevoir des conseils pour optimiser l'Ascension. C’est très simple, inscrivez-vous...

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Articles Phares