A la Une Désinfo Secrets - doc

Secret de l’Amiral Byrd ou complot atlantéen…? La Terre plate

Selon certains, la terre est plate, et le voyage vers l’Antarctique de l’amiral Byrd tendrait à le prouver … L’opération HIGH JUMP fut orchestrée pour essayer de rejoindre le bas du dôme, et établir des bases militaires tout autour de la terre plate, en gardant ce secret …

La Théorie de la Cloche à Fromage

LE PLATEAU

La Terre est un disque centré sur le pôle nord dont la circonférence est délimitée par un mur de glace (l’Antarctique) qui permet d’éviter que les océans débordent au-delà des limites du monde.

Pour coller à peu près avec les observations de distances que chacun peut constater et aux cartes dont nous disposons, ce disque aurait un diamètre d’un peu plus de 40 000 kilomètres (c’est-à-dire le périmètre du globe terrestre) et donc une circonférence de l’ordre de 126 000 kilomètres. Schématiquement, on peut représenter les choses comme suit.

Au-delà du périmètre de ce disque, c’est le monde glacé de l’Antarctique, une terra incognita qui « échappe aux perceptions humaines ».

Il existe manifestement deux versions : selon certains, l’Antarctique s’étend à l’infini (i.e. le monde connu est un contenu dans un cercle sur le plan terrestre) tandis que d’autres supposent l’existence d’un second mur de glace, infranchissable cette fois, qui marque la limite ultime du monde.

Naturellement, cette description du disque terrestre entraîne quelques conséquences amusantes. Par exemple, la longueur des côtes de l’Antarctique, habituellement estimée à 18 000 km, serait en fait de l’ordre de 126 000 km ; c’est-à-dire que Fedor Konyukhov,qui en a fait le tour à la voile en 102 jours, aurait navigué à plus de 50 km/h en moyenne ; pulvérisant ainsi tous les records de vitesse sur un monocoque1.

De la même façon, sur une terre sphérique l’arc de cercle qui sépare Sydney de Santiago mesure environ 11 340 km mais, projetée sur une terre plate, cette distance devient une ligne droite d’environ 17 770 km de long. Étant donné que, chaque année, des centaines d’avions réalisent ce trajet en environ 14 heures (parfois moins), nous en concluons que ces derniers ne volent pas à 810 km/h mais à 1 269 km/h ; c’est-à-dire qu’ils sont tous supersoniques.

LA CLOCHE

Au-dessus de ce disque, il y a un dôme à l’intérieur duquel les objets célestes décrivent des mouvements elliptiques en suivant des anneaux magnétiques invisibles.

Le Soleil et la Lune, en particulier, sont des sphères de 51.5 km de diamètre qui circulent ainsi à 4 828 km au-dessus du niveau la mer, plus ou moins à la verticale de l’équateur.

Dans ce modèle, les levers et couchers de soleil sont de simples effets de perspective ; en réalité, le soleil est toujours au-dessus de la terre.

Et l’alternance des jours et des nuits s’explique par la portée limitée des rayons solaires ou le fait que le Soleil n’éclaire que vers le bas ou une combinaison des deux. À l’échelle :

Je devine les multiples questions qui fusent dans vos esprits. Comment expliquent-ils la gravité ?

Comment les satellites artificiels tiennent-ils en l’air ? Pourquoi les phases de la Lune ? Qu’y a-t-il en dessous du disque ? Comme je ne suis pas un spécialiste, je me contenterai de répondre aux deux premières (pour le reste, je vous invite à consulter le site de la Flat Earth Society)

C’est bien simple, cette force que nous appelons gravité n’existe pas.

Si les objets et la pluie tombent par terre, c’est parce que le disque terrestre, poussé par l’énergie sombre, accélère continuellement vers le haut, comme un ascenseur.

La vitesse d’ascension du disque terrestre peut-elle, dès lors, dépasser un jour la vitesse de la lumière ? Croyez-le ou non, ils ont une réponse (spoiler : non) et la démonstration qui va avec. En revanche, si vous leur demandez par quelle sorte de miracle le Soleil et la Lune ne nous tombent pas sur le coin de la figure, la réponse des joyeux illuminés qui tiennent le forum de la FES est un « This is unknown. » à peu près aussi sec qu’un swagger stick de sergent-major de l’armée coloniale britannique.

LE FROMAGE

Comment les satellites artificiels tiennent-ils en l’air ?

Là aussi c’est très simple : ils ne tiennent pas en l’air parce qu’ils n’existent pas.

C’est ici que la théorie du complot promise plus haut entre en jeu : tout ce que vous avez appris est faux, c’est une gigantesque conspiration organisée par la NASA et le gouvernement étasunien pour vous faire croire que nous vivons sur une planète sphérique qui tourne autour d’une étoile comme les autres.

Toutes les photos de la terre depuis l’espace ? C’est du Photoshop. Neil Armstrong qui marche sur la Lune ? C’est un film de Stanley Kubrick selon un scénario d’Arthur Clarke4 et financé par Walt Disney (je n’invente rien).

La Station Spatiale Internationale observable à l’heure prévue avec une simple paire de jumelle ? Une simple projection de la NASA sur le dôme. Le statut spécial de l’Antarctique qui interdit qu’on le survole5 ?

C’est pour vous empêcher d’atteindre le grand mur de glace et donc le bord du monde ; il n’a pas d’autre objet que de maintenir le secret.

Mais là où ça touche réellement au sublime, c’est lorsqu’on interroge les adeptes sur les raisons qui motivent tant de gens à nous cacher la vérité.

Même si certains évoquent le profit : « ils détournent l’argent de la soi-disant conquête spatiale » ; et d’autre la volonté des États-Unis (ou des Illuminati) de contrôler le ciel — des engins de guerre en orbite — la réponse officielle de la Flat Earth Society est : « le mobile de ‘La Conspiration’ est inconnu. » Voilà, on ne sait pas et si vous y réfléchissez bien, c’est encore pire ! C’est La Conspiration !

Extrait d’un article de Guillaume Nicoulaud : https://www.contrepoints.org/2016/09/03/264626-alternative-a-theorie-de-terre-plate

Le Complot de la Terre Plate (VOSTFR) – Eric Dubay

(Vidéo en haut de l’article)

Cette théorie vient bien de quelque part …. En effet, elle serait une des vérités dévoilées par le Coran…

Bien que controversée par les musulmans eux-mêmes, cette théorie est défendue et fait son chemin… Elle est en relation avec une autre théorie toute aussi insolite, La doctrine de la glace éternelle ou théorie WEL, défendue par Hitler et le 3ème Reich…

« La terre est plate. Quiconque clame qu’elle est sphérique est un athée méritant un châtiment. » Sheikh Abdul Aziz Ben Baz, autorité religieuse suprême d’Arabie Saoudite – « La preuve que la Terre est immobile » – 1983 – Première édition, p. 23 – Université islamique de Médine, Arabie Saoudite.

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2017/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Votre aide est importante…

Vous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Suivez nous sur les réseaux sociaux

ISOLATION + CHAUFFAGE pour 1 euro. Nouveau dispositif 2020

Vérifiez votre éligibilité !

Articles Phares