RA MATERIAL, la loi Une

RA MATERIAL – part 29 – Sur le Mental Profond …

Au seuil de cette année 2012, j’ai pris l’initiative de présenter ici: « Le RA MATERIAL«, comme une petite révision avant le grand saut …

Le RA MATERIAL a connu un grand succés dans les années 80. Ces données ont elles-même été fortement influencé par la fondation ARE de Edgar Cayce ou Schwaller de Lubicz.

Le message du RA MATERIAL s’accorde avec le compteur du calendrier Maya. Nous sortons enfin du dualisme, et s’ébauche une nouvelle ouverture de conscience.

Les dimensions 4D-5D-6D…et certainement 7D à un niveau ultime, expérimentent encore certaines polarités…, moindre, mais polarités quand même… ! Donc dualisme et complémentarité … sont encore là pour un moment ! A nous de comprendre et d’apprendre enfin L’ALLIANCE, base de la LOI de Un. Je suis épatée, car à la lecture du RA MATERIAL, je constate d’énormes similitudes avec les communications des Hathor …. Miléna

Copyright © 2007 L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.

CAVEAT: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger. (Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre IV, Séance 97

15 septembre 1982

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: Pourriez-vous d’abord me dire quel est l’état de l’instrument?

Ra: Je suis Ra. Il est comme dit précédemment.

Interlocuteur: Quelle est la situation par rapport à notre ami de cinquième densité négative?

Ra: Je suis Ra. Elle est comme décrite précédemment.

Interlocuteur: Y a-t-il, dans les quatre premières lames, des éléments qui ne font pas partie des intentions de Ra et que nous pourrions retirer afin de présenter une lame authentique.

Ra : Je suis Ra. Nous trouvons dans cette question beaucoup d’éléments qui constituent des répétitions. Pouvons-nous suggérer de reformuler la demande?

Interlocuteur: Je n’ai sans doute pas formulé ma phrase comme j’en avais l’intention. Nous avions déjà déterminé les éléments qui devraient disparaître des quatre première lames, et ma question était: ai-je omis quelque chose qui devrait être éliminé parce que cela ne représente pas l’intention originelle de Ra?

Ra: Je suis Ra. Nous allons répéter notre opinion que dans chaque image plusieurs concepts proviennent de l’astrologie. Cependant, ces concepts ne sont pas sans mérite dans le cadre du complexe de concepts projeté par Ra, dans la perception de celui qui étudie ces concepts d’une manière appropriée.

Nous ne souhaitons pas former quelque chose qui puisse être considéré par n’importe quel complexe mental/corps/esprit comme une série infaillible d’images. Il faut prendre conscience d’un point substantiel à cet égard.

Nous avons, avec l’aide de celui qui pose les questions, examiné les complexes de concepts de la grande architecture du mental archétypal.

Pour mieux saisir la nature, le processus, et le but des archétypes, Ra a fourni une série de complexes de concepts.

En aucune manière nous, humbles messagers du Créateur infini unique, ne devons souhaiter soumettre à la considération de n’importe quel complexe mental/corps/esprit cherchant à évoluer, la plus pâle nuance de l’idée que ces images pourraient être autre chose qu’une ressource facilitant le travail dans le domaine du développement de la foi et de la volonté.

Pour mettre cela en perspective, nous devons regarder le fabuleux mystère du Créateur infini unique.

Le mental archétypal ne résout aucun paradoxe, et il n’unifie rien. Cela n’est une propriété d’aucune source de troisième densité. Dès lors, pouvons-nous demander à celui qui étudie de diriger son regard vers le haut en faisant un travail intérieur, et de contempler la gloire, la puissance, la majesté, le mystère, et la paix de l’Unité?

Ne laissez aucune considération d’oiseau ou de bête, de ténèbre ou de lumière, de forme ou d’ombre, retarder celui qui cherche à partir de la considération centrale de l’unité.

Nous ne sommes pas des messagers de ce qui est complexe. Nous apportons un message d’unité. C’est dans cette perspective seulement que nous pouvons affirmer à celui qui recherche l’adeptat la valeur de la compréhension, de l’articulation et de l’utilisation de cette ressource du mental profond mis en exemple par le complexe des concepts des archétypes.

Interlocuteur: Merci. La cinquième lame, Le Signifiant du Mental, indique en premier lieu, comme je le vois, simplement une figure masculine à l’intérieur d’une forme de structure rectangulaire qui me suggère que le Signifiant du Mental, en troisième densité, est bien délimité par l’illusion, comme le suggère aussi le fait que la base de la figure masculine est une forme rectangulaire n’indiquant aucune capacité de mouvement. Est-ce que Ra veut commenter?

Ra: Je suis Ra. ô élève, tu as saisi toute l’essence de la nature de l’enveloppement complet du Signifiant dans le rectangle. Considère pour le ‘soi’, ô élève, si tes pensées sont capables d’avancer ou non.

Les aptitudes de la mentalité la plus finement aiguisée ne seront pas connues sans l’utilisation du véhicule physique que vous appelez le corps. C’est par la bouche que le mental peut parler. C’est par les membres que le mental peut accomplir l’action.

Interlocuteur: L’entité regarde vers la droite, indiquant que le mental a tendance à remarquer plus facilement les catalyseurs d’essence négative. Est-ce que Ra veut commenter cette observation?

Ra: Je suis Ra. Ceci est en substance correct.

Interlocuteur: Il y a deux petites entités au bas, l’une noire et l’autre blanche. Je vais d’abord demander à Ra si les couleurs de ce dessin sont correctes. Est-ce que l’entité noire est en position appropriée par rapport aux dessins originaux de Ra?

Ra: Je suis Ra. Ce que vous percevez comme noir était rouge à l’origine. A part cette différence, les êtres qui se trouvent dans le complexe de concepts sont positionnés correctement.

Interlocuteur: La coloration en rouge est un mystère pour moi. Nous avions d’abord décidé que cela représentait la polarisation du mental. Est-ce que Ra veut commenter?

Ra: Je suis Ra. Les indications de polarité sont telles que présumées par celui qui pose les questions. Anciennement, le symbolisme correspondant à la voie de gauche utilisait la coloration brun-rouge.

Nous allons à présent faire une pause, si celui qui pose les questions veut bien prendre patience. Il y a des problèmes assez sérieux avec la gorge de l’instrument. Nous allons tenter d’améliorer la situation et suggérons de reparcourir le Cercle de l’Un.

(Le Cercle de l’Un a été reparcouru et le souffle a été expulsé à deux pieds au-dessus de la tête de l’instrument.)

Ra: Je suis Ra. Continuez s’il vous plaît.

Interlocuteur: Quelle était la nature du problème?

Ra: Je suis Ra. L’entité de cinquième densité qui salue cet instrument a provoqué un premier problème en distordant la gorge et la poitrine de l’instrument. Une fraction de cette distorsion est restée non dite par l’instrument. Il est utile que l’instrument parle aussi clairement que possible de tous les problèmes au groupe de soutien, afin que de nouvelles mesures puissent être prises.

Cependant, nous trouvons très peu de distorsion subsistant dans la région de la poitrine de l’instrument. Mais immédiatement avant la séance de travail il a été présenté à l’instrument une extrême activation de ce que vous pouvez appeler des allergies, et le mucus affluant à cause de cette distorsion a commencé à poser problème dans la gorge. A cet instant, le potentiel qui existait pour un resserrement de la gorge a été activé par un réflexe du corps chimique de rayon jaune, sur lequel nous n’avons qu’un contrôle très approximatif.

Nous apprécierions que vous rappeliez à l’instrument qu’elle doit tousser avant ou après chaque question pendant le restant de cette séance de travail. Une fois consciente, cet instrument ne devrait plus avoir de problème sérieux.

Interlocuteur: Je me demandais pourquoi l’entité noire se trouve sur le côté droit de la lame par rapport au Signifiant. Est-ce que Ra pourrait commenter après avoir fait tousser l’instrument?

Ra: (Toux) La nature de … Nous faisons une pause.

(Pause de dix secondes)

Je suis Ra. Il y a eu un sérieux accès de douleur. Nous pouvons poursuivre à présent.

La nature de la polarité est intéressante en ce sens que les expériences offertes au Signifiant comme étant positives deviennent fréquemment enregistrées comme produisant des inclinations qui peuvent être vues comme négatives, tandis qu’il est constaté que les fruits des expériences apparemment négatives sont fréquemment utiles au développement de l’inclination au ‘Service D’Autrui’.

Cela est probablement la caractéristique principale de ce que le mental traite et enregistre, c’est pourquoi ces symboles de polarité ont été placés de la sorte.

Vous pouvez noter que les mains sur l’image centrale indiquent une orientation appropriée pour le travail de droite et de gauche, c’est-à-dire que les gestes de la main droite au service d’autrui offrent la lumière vers l’extérieur; la main gauche s’efforce d’absorber la puissance de l’esprit et désigne celui-ci pour son propre usage exclusif.

Interlocuteur: Les huit cartouches dans le bas peuvent signifier les centres d’énergie et l’évolution par l’intermédiaire de ces centres, avec la possibilité d’une polarisation positive ou négative si on se réfère à la coloration en blanc et noir des figures. Est-ce que Ra veut commenter après avoir fait tousser l’instrument?

Ra: (Toux) Je suis Ra. Les observations de celui qui étudie sont perspicaces. Il est instructif de poursuivre l’étude des octaves en rapport avec ce complexe de concepts.

Nombreuses sont les octaves de l’essence d’un complexe mental/corps/esprit. Il n’y en a pas une qui ne profite pas d’un examen approfondi des considérations de la nature du développement de la polarité données à titre d’exemple par le complexe de concepts de votre cinquième lame.

Interlocuteur: Est-ce que les symboles sur chacun de ces petits cartouches, c’est-à-dire les oiseaux et autres symboles, ont une signification dans le cadre de cette lame, et qui serait importante pour l’examen des archétypes? Pourriez-vous répondre après avoir fait tousser l’instrument?

Ra: (Toux) Je suis Ra. Ces symboles peuvent être comparés aux lettres et mots qui soutiennent votre langage. Ils ont été, dans une grande mesure, insérés dans une culture qui n’est pas de votre génération.

Nous suggérerons donc d’une manière générale que les informations écrites dans ces cartouches soient comprises comme suit: “Et tu renaîtras à la vie éternelle”.

Interlocuteur: Merci. Je pensais que les ailes en haut de la carte pourraient indiquer la protection par l’esprit dans le processus d’évolution. Est-ce que Ra veut commenter après avoir fait tousser l’instrument?

Ra: (Toux) Je suis Ra. Nous allons mettre fin à cette séance car nous avons des difficultés considérables à utiliser le système nerveux sympathique pour aider l’instrument à s’approvisionner en air pour sa respiration. Dès lors nous suggérons de manière prématurée de terminer cette séance. Y a-t-il encore une brève question avant que nous quittions cet instrument?

Interlocuteur: Il n’est pas nécessaire de répondre si vous voulez terminer immédiatement pour soulager l’instrument, mais y a-t-il quelque chose que nous puissions faire pour faciliter le contact ou augmenter le confort de l’instrument?

Ra: Je suis Ra. Tout est bien. Le groupe de soutien fonctionne bien.

Il est suggéré que l’instrument soit encouragé à faire en sorte qu’elle récupère complètement de la distorsion orientée vers le mal de gorge et, dans une moindre mesure, la poitrine. Ni nous ni vous n’ont le moyen d’éliminer le travail qui a été fait. Il doit être éliminé simplement par la récupération de la distorsion physique normale. Cela n’est pas facile, à cause de la tendance de l’instrument à l’allergie. Les alignements sont soigneusement pris en compte.

Je suis Ra. Je vous laisse, mes amis, dans la gloire et la joie de l’amour et de la lumière du Créateur infini. Allez donc, dans la grande danse, renforcés par la paix du Créateur infini unique. Adonaï.

(La séance 98 du 24 septembre 1982 ne contient que des éléments personnels, c’est pourquoi elle a été retirée du Livre IV de ‘La Loi Une’)

La Loi Une, Livre V, Séance 97, Fragment 47

15 septembre 1982

Jim: Après avoir repensé à l’épisode du faucon Don a re-questionné Ra sur sa signification. Comme Ra ne souhaitait pas enfreindre le libre arbitre de Don en expliquant clairement la signification de ce faucon (et de ce fait en prenant à sa place la décision de déménager ou non), tout ce que Ra pouvait faire c’était s’exprimer de manière indirecte, sous forme de devinettes qui exigeaient que Don —et chacun d’entre nous— se détermine par lui-même. L’extrême désir de la part d’entités aussi positives que Ra, de préserver le libre arbitre de chacun sur notre planète de troisième densité, est dû au fait que, si des entités telles que Ra donnent des informations susceptibles d’affecter nos choix futurs, alors ces entités n’auront pas seulement instruit les êtres de troisième densité, mais elles auront appris à leur place. En apprenant à leur place elles enlèvent la force spirituelle qui vient à celui qui lutte et finit par apprendre par lui/elle-même. Vu dans une perspective plus large, cela n’est pas un bon service, mais bien un mauvais service à rendre. A cause des doutes émis par Don sur l’opportunité du choix de la maison d’Atlanta pour notre nouvelle demeure, nous y avons finalement renoncé et sommes restés à Louisville pendant un an encore. C’est finalement à l’automne 1983 que nous avons trouvé une autre maison dans la région d’ Atlanta et nous nous y sommes installés. Pour alors, la fatigue de Don était arrivée à un point critique, et en outre il avait commencé à se faire du souci pour son travail, car Eastern Airlines rencontrait des problèmes financiers.

Carla: Ah, pouvoir lire comme il faut les petits indices que le Créateur semble nous offrir! Jim et moi étions convaincus que le faucon était tout simplement une confirmation de ce lieu. Mais c’était Don le patron, et il éprouvait de grands doutes, au point qu’il a renoncé pendant un temps à l’idée de déménager, et a tenté d’acheter la maison que nous louions. Ainsi que je l’ai dit, une somme correspondant à 4% du prix de la maison était en litige, et Donald ne se voyait pas céder à l’avide propriétaire qui nous tenait à sa merci en nous disant: «achetez ou déguerpissez». Donc, en fin de compte nous étions forcés de déménager soit à Louisville, soit à Atlanta. Cette décision a été fatale, empreinte depuis le début de difficultés et de problèmes. C’est alors qu’a commencé la triste période de notre fin en tant que groupe capable de contact avec Ra.

Séance 97, 15 septembre 1982

Interlocuteur: J’ai réfléchi à la visite du faucon et fait l‘analyse suivante de l’oiseau sur la troisième lame. L’oiseau est un message du ‘soi’ supérieur et la position des ailes sur la troisième lame, l’une pointée vers la figure féminine, indique qu’il s’agit d’un message destiné à la femme qui agit comme catalyseur du mental. La position de l’aile pointée vers le bas indique que le message est d’une nature négative, indiquant l’inopportunité de certaines activités mentales ou plans. Est-ce que Ra veut commenter?

Ra: Je suis Ra. Non.

Interlocuteur: Est-ce que la raison de cette absence de commentaire est la première distorsion?

Ra: Je suis Ra. C’est exact.

Interlocuteur: J’ai interprété le faucon que j’ai vu à mon retour de la maison d’Atlanta comme un message, probablement de mon moi supérieur, indiquant que le plan du déménagement n’était pas des meilleurs ni le plus approprié car, sans ce faucon, nous aurions poursuivi nos plans s’il n’y avait pas eu ce catalyseur supplémentaire. Ce seul catalyseur, d’une nature remarquable, ne pouvait logiquement, à mon sens, que signifier qu’il y avait là un message concernant l’inopportunité de notre plan pour une raison encore à découvrir. Est-ce que Ra veut commenter?

Ra: Je suis Ra. Nous frôlons les limites de la Loi de Confusion en suggérant que toutes les créatures ailées n’ont pas une signification archétypale.

Nous pourrions suggérer que l’observation partagée de phénomènes subjectivement remarquables est commune quand, dans une autre expérience d’incarnation, un travail important pour le service de l’accroissement de polarité a été partagé. Ces phénomènes partagés, subjectivement intéressants, agissent alors comme un moyen de communication dont la nature ne peut être discutée par ceux qui se trouvent en dehors de cette expérience d’incarnation, sans interférer avec le libre arbitre de chacune des entités impliquées dans le complexe d’événements subjectivement significatifs.

Interlocuteur: Est-ce que Ra peut nous dire quelle est la source de l’odeur bizarre qui règne dans cette pièce depuis ce matin?

Ra: Je suis Ra. Cette odeur a deux composantes. L’une est, comme il a été suggéré, le véhicule physique en décomposition d’un de vos rongeurs de deuxième densité. La seconde est un élémental qui tente de s’introduire dans les restes en putréfaction de cette petite créature pour y résider. Le nettoyage de la pièce et la combustion d’encens ont découragé l’élémental. Dans une courte période de votre espace/temps le processus de décomposition aura éliminé les sensations moins qu’harmonieuses fournies au nez.

Interlocuteur: Je me trouve en ce moment dans une position difficile du point de vue de la décision, principalement à cause de l’apparition à mon retour d’Atlanta du faucon mentionné précédemment. Le seul objectif important est le travail que nous accomplissons, et qui inclut non seulement le contact, mais aussi la communication et la diffusion de ces transmissions parmi ceux qui pourraient le souhaiter. Puisqu’un déménagement était lié à cela et puisque le faucon était, pour moi, manifestement une fonction de ce processus, je me trouve à présent devant un dilemme par rapport à la situation optimale, parce que je n’ai pas encore vraiment déterminé quelle est la signification de ce faucon ou quels sont les avantages ou l’utilité d’un déménagement, et je ne veux pas enclencher un processus fondamentalement irréversible s’il doit avoir pour résultat la disparition de notre capacité à rendre service à ceux qui recherchent ce que nous sommes capables de manifester dans nos efforts. Est-ce que Ra veut commenter cette situation?

Ra: Je suis Ra. Celui qui pose les questions présume beaucoup, et commenter constitue une transgression de son libre arbitre. Nous pouvons suggérer de réfléchir à nos commentaires précédents concernant les créatures ailées dont vous parlez.

Nous répétons que n’importe quel lieu de travail, convenablement préparé par ce groupe, est acceptable pour Ra. La distinction du choix vous appartient.

La Loi Une, Livre V, Séance 98, Fragment 48

24 septembre 1982

Jim: La séance 98 est présentée en entier ci-dessous. Nos expériences étaient en train de devenir de plus en plus inhabituelles et difficiles à cette époque de notre vie. Nous éprouvions des difficultés à nous mettre d’accord sur ce qu’il faillait faire par rapport à la maison près de l’aéroport d’Atlanta; c’est ce dont parle Ra quand il fait allusion au blocage de rayon bleu, dans sa longue réponse à la question complexe de Carla. Parce que ces difficultés avaient été librement choisies par nous, notre compagnon de cinquième densité négative avait beau jeu de les amplifier. Quand nous avons une nouvelle fois demandé comment aider notre cher animal favori et compagnon, Gandalf, qui devait subir une nouvelle opération pour enlever une tumeur cancéreuse, nous avons découvert que les créatures de deuxième densité sont elles aussi capables de se provoquer un cancer en gardant de la colère à l’intérieur d’elles-mêmes: le même processus que pour les êtres de troisième densité. Et enfin, nous avons découvert que lorsqu’on fabrique avec coeur des objets, des vêtements ou des structures que l’on utilise au service d’autrui, ces choses sont investies d’un grand potentiel d’amour et d’effets magiques.

Carla: Je suis assise devant mon écran d’ordinateur pour préparer ces textes à la publication, et j’ai très envie de me frotter les yeux car la séance de jardinage que j’ai faite ce matin m’a placée dans un environnement qui me provoque des allergies. Je pense que l’allergie est un ennui dont se plaignent souvent les Missionnés; elle est due, au moins en partie, au décalage entre les vibrations de cette Terre et celles du monde d’origine. Souvent il se fait que moins le Missionné se plaint, plus son corps exprime les problèmes qu’il peut avoir émotionnellement et mentalement avec les vibrations d’ici. Cela est indubitablement vrai en ce qui me concerne. Je vois la nature psychosomatique de ces allergies et, grâce à une longue pratique, j’ai développé une résistance relative à leur égard, ce qui me permet de faire certaines des trop nombreuses choses que j’aime faire: caresser les chats, arracher les plants d’herbe aux poules [1] dans le lierre, ou manger des choses que j’aime, ou épousseter, ou enlever la moisissure sur un objet que je trouve à l’église lors d’une de mes crises de nettoyage. Il est douteux que je puisse éviter toutes ces choses, quelle que soit mon attitude, mis j’espère qu’elles sont aussi peu que possible ancrées dans ma conscience, et je pense que l’attitude fait beaucoup. Cela me montre comme nous avons été bien équilibrés au moment de notre incarnation ici-bas. Ces distorsions précises m’ont été données surtout pour que je sois forcée d’avoir beaucoup de temps libre afin de pouvoir devenir plus contemplative. Il se peut que je donne l’impression d’être une mystique profonde et, il est certain que pendant mes nombreuses années d’immobilité forcée j’ai toujours trouvé une foi et une joie profondes qui ont illuminé ma vie de l’intérieur.

C’est presque comme si l’adversité de la maladie ou des restrictions était un instructeur qui nous force à abandonner nos vieilles habitudes, pour nous introduire à la vie contemplative. Chaque jour de ma vie j’ai toujours voulu être ici, à l’exception d’une période pénible du début de ma puberté, où j’ai perdu toute ma foi et décidé que si je ne pouvais venir en aide à personne il valait mieux que suive mon chemin. Ce que mon corps a eu l’obligeance de refuser quand, six mois plus tard, il s’est précipité dans des troubles rénaux provoqués par une réaction allergique. Et les allergies arrivent à cause du décalage entre les complexes vibratoires. Voyez la beauté du travail! Voilà comment sont les catalyseurs. C’est un monde merveilleux. . Quand j’ai enfin pu quitter mon lit de malade en 1992, Je me suis promis de ne pas perdre cet amour de l’immobilité. Mais l’abeille industrieuse que je suis aime aussi bouger. Bien sûr que j’aime soutenir L/L Research en m’occupant de la correspondance, en écrivant, en faisant du channeling, et aussi mon Église et le chant. Ce sont les bases de l’édifice dans lequel je vis, les piliers du renouveau de l’esprit intérieur. Mais il y a plus. J’aime la compagnie féminine et j’apprécie de passer des soirées «entre filles». J’aime cuisiner, et faire autant de choses que je peux; c’est ainsi que je prends une matinée par semaine pour me rendre à la paroisse à laquelle j’appartiens et y faire du rangement, du nettoyage, de la préparation, en particulier dans la cuisine, mais aussi dans tout l’édifice. C’est une telle joie de servir dans la maison du Seigneur! Et je pourrais poursuivre mon énumération jusqu’à ce que vous y perdiez tout intérêt. Il y a tellement de bonnes choses à faire, tant de besoins dont je prends conscience et auxquels je voudrais répondre. Il y a malheureusement trop de choses à accomplir. La plaie des années 1990: pas assez de temps! Ce que tout cela illustre c’est combien profond est mon amour des activités utiles. Les activités à tous les niveaux de mes capacités, je ne peux pas m’en passer. Elles font partie de ce que je suis, et certains disent que je suis une martyre-née. Peut-être est-ce vrai en partie. Je sais seulement que nous sommes en vie et puis soudain nous sommes partis; pendant que je suis ici, je veux réagir avec toute la profondeur dont je suis capable. Cela signifie que je pousse l’enveloppe à bout et que je suis toujours la proie de salutations psychiques. Je n’arrête pas d’être saluée. Mais je traite cela avec respect, comme Jim le fait aussi, en les reconnaissant et en les disciplinant en les laissant passer rapidement et sans les juger, en sachant aussi que l’essence négative de ces salutations est une partie du moi que j’aime.

L’acceptation et le pardon font progresser la situation et les crises passent. C’est de la sagesse acquise dans la douleur. J’encourage tous les groupes qui sont dans une situation de salutations psychiques à étudier les moyens de pardonner et accepter cette énergie qui paraît adverse.

En proclamant la vérité supérieure que tout est un, nous nous plaçons dans une lumière plus belle, plus grande, et les difficultés s’estompent à mesure que nous persévérons à simplement vivre sans crainte de ces salutations. Pour ceux que cela intéresse, il y a un chapitre qui traite des salutations psychiques et de l’auto-défense psychique dans mon Channeling Handbook [2]. L’essence de ce conseil est: ne craignez pas, appuyez-vous sur la prière, et gardez le ‘soi’ aligné dans l’amour à coeur ouvert. Mon rétablissement après la grosse inflammation de la gorge dont il est question plus haut a eu lieu à la suite d’un traitement de six semaines aux antibiotiques, accompagnés de litres de petit-lait, une substance qui n’est pas parmi mes favorites. Mais ça a marché. . Gandalf était une petite personne très spéciale. Il m’avait été donné par un vieil ami en 1968, et était un chaton quand Donald et moi avons commencé à vivre ensemble. Il adorait Don, et jouait au ‘chien rapporteur’ en allant à la chasse aux emballages de bonbons à la menthe que Don tordait en petits noeuds-papillon avant de les lancer, et Gandalf les déposait dans les chaussures de Don, que celui-ci enlevait toujours quand il était à la maison. Son dévouement était intense. Quand nous étions assis il était presque toujours sur les genoux de l’un ou l’autre. Don aimait se promener dans l’appartement avec Gandalf perché sur une épaule, et je les vois encore faire leur tour quotidien des pièces de notre habitation. Il émanait tant d’amour de Gandalf! Quand il est devenu très vieux il a eu de l’arthrite et un cancer, mais jusqu’au moment de sa mort il a été déterminé à se trouver ici et aussi près de nous que possible. Je sens qu’il s’est maintenant incarné dans notre beau chat, “Mo”, qui a une énergie très semblable. Je suis reconnaissante d’avoir eu la compagnie prolongée de cette âme, qui est certainement moissonnable pour la troisième densité.

Séance 98, 24 septembre 1982

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: Pourriez-vous d’abord me dire quel est l’état de l’instrument?

Ra: Je suis Ra. Le déficit en énergie physique a augmenté. Les distorsions de l’énergie vitale se sont un peu améliorées.

Interlocuteur: Nous avons omis notre méditation d’avant la séance. Est-ce que Ra veut commenter?

Ra: Je suis Ra. Le but de la préparation à une séance de travail est la purification de chacune des entités impliquées dans ce travail. L’omission d’une partie de cette préparation a une valeur déterminée par la pureté que chacun de ceux qui participent au travail a atteinte sans cette aide particulière.

Interlocuteur: J’avais simplement pensé qu’il était possible que ce soit cette méditation d’avant la séance de travail qui est utilisée par notre ami négatif de cinquième densité pour susciter des réactions allergiques et autres chez l’instrument. Avais-je raison de supposer cela ou non?

Ra: Je suis Ra. Cette entité salue l’instrument, dans votre continuum d’espace/temps, aussi près de la séance de travail que cela est praticable. L’omission de cette préparation a provoqué la salutation par cette entité de cinquième densité à la jointure de cette décision de ne pas méditer. La salutation ne prend pas ce que vous appelleriez une longueur de temps perceptible.

Interlocuteur: Est-ce que la salutation a été aussi effective qu’elle l’aurait été s’il y avait eu méditation?

Ra: Je suis Ra. Oui.

Interlocuteur: J’ai une question de la part de l’instrument. La voici: «Est-ce que Ra pourrait nous dire quels facteurs permettent à notre compagnon négatif de cinquième densité de continuer à saluer l’instrument dans la région de la gorge ainsi que par d’autres sensations inhabituelles comme la tête qui tourne, l’odeur de fleurs d’oranger, l’impression de marcher sur des créatures imaginaires, et qu’est-ce qui peut être fait pour diminuer ces salutations? Et aussi, pourquoi les salutations surviennent-elles pendant la promenade?».

Ra: Je suis Ra. La question comporte plusieurs parties. Nous allons tenter de répondre à chacune d’elles. Nous frôlons la transgression de la Loi de Confusion, sauvés seulement par la conscience qu’en l’absence d’information cet instrument continuerait néanmoins à offrir son service.

Le travail de votre compagnon de cinquième densité, qui affecte encore l’instrument, est, ainsi que nous l’avons dit, un travail puissant.

La totalité des tendances qui offrent à l’instrument des opportunités d’augmentation des forces vitale et physique ont été affectées, dirons-nous, par ces actions. Les problèmes de rayon bleu n’ont pas été complètement éliminés après la première demande. Une nouvelle fois, ce groupe a fait l’expérience d’un blocage rare pour ce groupe; c’est-à-dire le blocage de rayon bleu d’une communication peu claire. De ce fait, l’efficience du travail a été renforcée. Le potentiel de cette action est important.

L’exercice physique, la musique sacrée, la variété des expériences et, en vérité, le simple contact social, sont mis en danger par un agissement qui tente de fermer la gorge et la bouche.

Il est à noter qu’il y a aussi le potentiel de la perte de ce contact. Nous suggérons que les allergies de l’instrument créent un moyen permanent par lequel la distorsion créée par le travail magique peut se poursuivre; Ainsi que nous l’avons dit, il sera nécessaire, pour éliminer cet agissement, d’éliminer complètement la distorsion à l’intérieur de la gorge, provoquée par ce travail. L’aggravation continuelle des réactions allergiques est préoccupante.

La fleur d’oranger est l’odeur que vous pouvez associer au complexe mémoriel social de cinquième densité positive connue de vous sous la vibration sonore de ‘Latwii’. Cette entité se trouvait auprès de l’instrument, comme demandé par l’instrument. L’odeur a été perçue parce que l’instrument est d’une nature très sensible due, une nouvelle fois à l’acmé , disons, du cycle de dix-huit jours. L’impression de marcher sur un petit animal et de le tuer était une salutation de votre compagnon négatif de cinquième densité, qui a elle aussi été rendue possible par la circonstance décrite précédemment.

Quant à l’élimination des effets du travail magique, nous pouvons faire deux suggestions: une immédiate et une générale.

Premièrement, dans le corps des connaissances qu’ont les guérisseurs connus de vos peuples sous le nom de ‘médecins’, il y a l’utilisation de substances chimiques dures que vous appelez des ‘médicaments’. Ces substances provoquent presque invariablement dans le complexe mental/corps/esprit, bien davantage de changements que ceux prévus.

Cependant, dans ce cas-ci des stéroïdes ou alternativement, la famille des antibiotiques, pourraient être utiles dans l’élimination de ce problème à l’intérieur duquel les agissements peuvent encore se développer. Bien sûr, les allergies vont persister après la fin de ce traitement, mais les effets des agissements n’entreront plus en jeu.

Celui que vous appelez Jerome pourrait vous venir en aide dans cette situation médicale quelque peu ‘inorthodoxe’. Comme les allergies sont complètement mal comprises par vos thérapeutes orthodoxes, il serait inapproprié de soumettre l’instrument aux services de vos médecins qui trouvent que l’amélioration des allergies est liée à l’ingestion de ces mêmes toxines sous une forme atténuée. Cela traite, disons, les symptômes. Mais les changements offerts au complexe corps sont très peu opportuns.

L’allergie peut être vue dans sa forme pure, comme le rejet —à un niveau profond du complexe mental— de l’environnement du complexe mental/corps/esprit. Dès lors, l’allergie peut être vue dans sa forme pure comme une distorsion mentale/émotionnelle du ‘soi’ profond.

Une recommandation plus générale concerne quelqu’un qui ne souhaite pas être identifié. Il y a une roue de prières à noms de code. Nous suggérons dix séances de traitement par ce thérapeute et suggérons en outre une lecture claire, et la l’observance subséquente, de la part de l’instrument, des priorités d’allergies, particulièrement en ce qui concerne votre alimentation.

Enfin, les effets des agissements deviennent apparents lors de la promenade, quand le complexe corps a commencé à s’activer jusqu’au point d’une respiration plus ample. Un autre facteur qui contribue est le nombre des substances d’origine de deuxième densité auxquelles cet instrument est allergique.

Interlocuteur: Merci. La deuxième question est: “Notre vieux chat, Gandalf, a une grosseur près de la colonne vertébrale. Y a-t-il quelque chose qui pourrait rendre l’élimination chirurgicale moins appropriée que celle que nous avons fait pratiquer en avril dernier, et est-ce que le geste le plus approprié de notre part pour aider à la guérison serait toujours la visualisation de lumière l’entourant pendant l’opération, et la répétition périodique de phrases rituelles pendant qu’il est chez les vétérinaires?

Ra: Je suis Ra. Non. Il n’y a pas plus de raisons d’être circonspects que précédemment et, oui, les phrases dont vous parlez aideront l’entité. Bien que cette entité soit âgée en complexe corporel, et dès lors exposée au danger de ce que vous appelez ‘l’anesthésie’, ses distorsions mentales, émotionnelles et spirituelles sont telles qu’elle est très motivée pour se remettre afin de pouvoir rejoindre ceux qu’elle aime. Souvenez-vous que cette entité est moissonnable pour la troisième densité.

Interlocuteur: Voulez-vous expliquer pourquoi vous avez dit «souvenez-vous que cette entité est moissonnable pour la troisième densité» et me dire si vous avez d’autres recommandations spécifiques à faire par rapport à l’opération de la tumeur?

Ra: Je suis Ra. Nous avons dit cela pour expliquer notre utilisation des termes ‘complexe spirituel’ appliqués à ce qui peut être considéré comme une entité de deuxième densité. Les implications sont que cette entité aura d’autant plus de raisons de vouloir guérir qu’elle désirera la présence de ceux qu’elle aime.

Interlocuteur: Y a-t-il une quelconque autre recommandation que Ra voudrait faire par rapport à l’opération proposée?

Ra: Je suis Ra. Non.

Interlocuteur: Je me demandais si j’avais raison de supposer que la cause de la tumeur était un état de colère chez le chat Gandalf, à cause de la présence de nouveaux chats dans son environnement. Est-ce le cas ?

Ra: Je suis Ra. La cause originelle de ce que vous appelez ‘cancer’ est la distorsion provoquée par cet événement. La cause immédiate de cette tumeur est la nature de la distorsion des cellules du corps, que vous nommez ‘cancer’.

Interlocuteur: Y a-t-il encore d’autres tumeurs cancéreuses pour le moment chez Gandalf?

Ra: Je suis Ra. Oui.

Interlocuteur: Pouvons-nous les soulager et si oui comment, et où se trouvent-elles?

Ra: Je suis Ra. Aucune ne peut être soulagée en ce nexus-ci d’espace/temps. Une est logée à l’articulation de la hanche droite. Une autre, très petite, est voisine de l’organe que vous appelez ‘foie’. Il y a également de petites déformations cellulaires sous les deux bras, disons, pour distinguer les appendices supérieurs.

Interlocuteur: Y a-t-il autre chose que nous pourrions faire pour alléger ces problèmes d’une autre manière que chirurgicalement, pour aider Gandalf?

Ra: Je suis Ra. Continuez à louer et à remercier, en demandant l’élimination de ces déformations. Il y a deux résultats possibles. Premièrement, l’entité demeurera auprès de vous dans le contentement jusqu’à ce que son véhicule physique ne la soutienne plus à cause des distorsions dues aux cellules cancéreuses. Deuxièmement le chemin de vie peut devenir un chemin qui permet la guérison. Nous ne transgressons pas le libre arbitre en examinant ce chemin de vie qui utilise certaines distorsions telles que celles-ci pour quitter le corps physique qui, dans ce cas-ci, est le corps de rayon orange.

Interlocuteur: Est-ce que le chat Fairchild a le même type de problèmes?

Ra: Je suis Ra. Pas à ce nexus d’espace/temps.

Interlocuteur: Est-ce qu’il était nécessaire que le chat Gandalf soit un complexe mental/corps/esprit, et moissonnable pour la troisième densité pour que la colère provoque un cancer?

Ra: Je suis Ra. Non.

Interlocuteur: Alors n’importe quel complexe mental/corps peut développer un cancer. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. C’est exact.

A présent nous voudrions briser notre routine en faisant une observation. Nous observons la coïncidence suivante. Premièrement, la congestion de la gorge de cet instrument, due à l’afflux de mucus causé par une réaction allergique est maintenant devenue telle que nous pouvons sûrement prédire que le vortex de probabilité/possibilité approche de la certitude que dans la demi-heure nous devrons quitter cette séance de travail. Deuxièmement, quand nous avons noté ce qui précède, la vibration sonore faite par un de vos appareils d’enregistrement des vibrations sonores nous était audible. Si ce groupe le désire, il peut avoir des séances qui seront terminées dès après que cette vibration sonore se produira. Cette décision assurerait des distorsions minimales d’inconfort/confort dans la gorge de l’ l’instrument jusqu’à ce que les effets du travail de magie de votre compagnon de cinquième densité soient éliminés.

Interlocuteur: Cela est parfait pour nous. Ce bruit se produit après une période de quarante-cinq minutes, puisque les bandes sont de quarante-cinq minutes par face. Je voudrais seulement demander, comme dernière question, si la nouvelle table que Jim a construite pour les accessoires est satisfaisante pour les accueillir puisqu’elle nous donne plus de place pour circuler autour du lit, et vaut-il mieux la laisser dans son état naturel ou bien la passer à l’huile de lin, du vernis ou de la peinture?

Ra: Je suis Ra. Nous visualisons l’accessoire. Il chante de joie. Le pin vibre de louange. Un grand investissement dans ce travail du bois a été fait. Cela est acceptable. Nous pouvons suggérer soit de la laisser telle quelle, soit de la passer à l’huile qui est aussi magnétisée et tient la vibration offerte à une grande profondeur.

Interlocuteur: Je me demandais si maintenant il serait approprié de terminer, puisque l’enregistreur a fait entendre son déclic il y a un moment?

Ra: Je suis Ra. C’est à vous de choisir. L’instrument reste ouverte à notre utilisation bien que, comme nous l’avons noté, les distorsions physiques commencent à monter.

Interlocuteur: Alors il vaut mieux que nous clôturions afin de protéger l’énergie physique de l’instrument, et je vais demander s’il y a quelque chose que nous pouvons faire pour faciliter le contact ou augmenter le confort de l’instrument.

Ra: Je suis Ra. Tout est bien. Nous trouvons vos préoccupations appropriées.

Nous vous laissons dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Allez donc, en vous réjouissant dans la puissance et la paix du Un. Adonaï.

  • [1] Henbit : Lamier amplexicaule (NdT)
  • [2] Manuel de channeling (NdT)

La Loi Une, Livre IV, Séance 99

18 novembre 1982

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: Voulez-vous s’il vous plait me dire quel est l’état de l’instrument?

Ra: Je suis Ra. Le déficit physique de cet instrument se poursuit mais a un potentiel de décroissance à cause de l’élimination, dans votre futur probable, de substances alimentaires auxquelles l’instrument est fortement allergique. Les niveaux d’énergie vitale sont un peu plus bas que lors de la demande précédente, mais ils restent forts. Le changement du niveau de l’énergie mentale/émotionnelle se fait vers la distorsion de l’affaiblissement de ce complexe.

Interlocuteur: Nous avons maintenant un ensemble supplémentaire d’images du tarot. Lequel de ces jeux est-il le plus proche de l’intention originelle de Ra?

Ra: Je suis Ra. Le principe qui accompagne le plus efficacement la dynamique de l’enseignement/apprentissage est la constance. Nous pourrions explorer le mental archétypal en utilisant l’ensemble d’images produit par celui qui est connu comme Fathman ou bien nous pourrions utiliser celles qui ont été utilisées.

En fait, celles qui sont utilisées en ce moment sont celles qui ont des subtilités qui enrichissent les interrogations. Comme nous l‘avons dit, cet ensemble d’images n’est pas celui que nous avons donné. Cela importe peu. Nous pourrions utiliser n’importe quel jeu parmi une multitude d’ensembles de tarots. Bien que cela doive rester à la discrétion de celui qui pose les questions, nous suggérons de conserver un seul ensemble d’images distordues, pour les questions à poser, et notons que les images que vous utilisez pour le moment sont bonnes.

Interlocuteur: Je suppose que les ailes au sommet de la cinquième lame ont quelque chose à voir avec une protection du Signifiant du Mental. Je suppose qu’elles sont un symbole de protection. Est-ce que cela est exact ?

Ra: Je suis Ra. Disons que vous n’avez pas tort, mais pas tout à fait raison.

Le Signifiant a une alliance avec l’esprit, selon laquelle celui-ci se manifeste dans certains cas par l’intermédiaire de la pensée et de l’action de l’adepte.

S’il y a protection dans la promesse, alors vous avez choisi la bonne vibration sonore car les ailes étendues de l’esprit bien que très haut au-dessus de la manifestation, tirent le mental encagé vers l’avant.

Interlocuteur: Merci. Sur la sixième lame je vois la Transformation du mental, la figure masculine avec les bras croisés qui représente la transformation. La transformation est possible soit vers la voie de gauche, soit vers la voie de droite. La voie est montrée ou indiquée par une figure féminine: le Potentialisateur. Celle de droite a le serpent de la sagesse sur le front et est complètement vêtue, celle de gauche est moins vêtue et indique que le Potentialisateur est plus préoccupé ou attiré vers le physique quand c’est la voie de gauche qui est choisie, et davantage préoccupé et attiré vers le mental quand c’est la voie de droite qui est choisie. La créature qui est en haut pointe une flèche vers la voie de gauche, ce qui indique que si c’est cette voie qui est choisie, alors les morceaux, dirons-nous, tomberont là où ils le peuvent, cette voie n’étant pas protégée de l’action des catalyseurs. Les capacités intellectuelles de celui/celle qui choisit la voie de gauche seront les principales gardiennes, plutôt que la protection projetée ou incluse du Logos, sur la voie de droite. L’entité qui tire la flèche paraît être une entité de deuxième densité, ce qui indique que ce catalyseur pourrait provenir d’une source moins évoluée, pourrait-on dire. Est-ce que Ra veut commenter ces observations?

Ra: Je suis Ra. Nous allons parler de plusieurs aspects, l’un après l’autre.

Premièrement, examinons les bras croisés de l’homme qui doit être transformé. Que fais-tu de ce croisement, ô élève? Que vois-tu dans cet emmêlement, ô élève? Un point créatif est à trouver dans cet élément qui n’a pas beaucoup été discuté par celui qui pose les questions.

Observons à présent l’évaluation des deux femmes. L’observation que le physique brut emprunte la voie de gauche et que le mental emprunte la voie de droite est superficiellement correcte.

Des observations plus profondes sont à faire concernant la relation du grand océan du mental inconscient avec le mental conscient, qui peuvent être poursuivies avec fruit. Rappelle-toi, ô élève, que ces images ne sont pas littérales. Elles hantent plutôt qu’elles n’expliquent.

Nombreux sont ceux qui utilisent le tronc et les racines du mental comme si cette portion du mental était une entité prostituée, maltraitée. Alors l’entité retire de ce grand entrepôt ce qui est brut, prostitué et sans grande vertu.

Ceux qui se tournent vers l’esprit profond, et qui le voient sous la forme d’une jeune fille, s’avancent pour la courtiser. Cette cour ne ressemble en rien à une dévastation, elle peut être poursuivie, et le trésor obtenu par cette cour délicate est grand.

Les transformations de droite et de gauche du mental peuvent être vues comme différentes selon l’attitude du mental conscient envers ses propres ressources aussi bien qu’envers celles d’autrui.

Parlons maintenant du génie ou élémental, ou figure mythique, déterminé culturellement, qui envoie la flèche en direction de la transformation de gauche. Cette flèche n’est pas une flèche qui tue, mais bien une flèche qui protège, à sa propre manière.

Ceux qui choisissent la séparation, qui est la qualité la plus caractéristique de la voie de gauche, sont protégés des autres ‘soi’ par une force et une acuité équivalentes au degré de transformation dont le mental fait l’expérience dans le sens négatif.

Ceux qui sont sur la voie de droite n’ont pas une telle protection contre d’autres ‘soi’ car sur cette voie, le vaillant chercheur trouve de nombreux miroirs pour se refléter dans chacun des autres ‘soi’ qu’il rencontre.

Interlocuteur: Lors de la séance précédente vous avez parlé d’utiliser la fin de l’intervalle de quarante-cinq minutes des enregistreurs comme signal de fin de séance. Est-ce que cela est toujours la durée approprié?

Ra: Je suis Ra. Ceci est, bien sûr, à la discrétion de celui qui pose les questions, car cet instrument a encore de l’énergie transférée et reste ouverte comme elle l’a fait, sans faillir. Cependant, nous constatons de plus en plus de fragilité chez l’instrument. Lors des observations initiales nous avons vu la force de volonté et avons grandement surestimé les capacités de récupération du complexe physique de cette entité.

C’est pourquoi nous pouvons dire que terminer une séance de travail approximativement à ce degré de dépense énergétique —c’est-à-dire à un moment suivant de près la vibration sonore dont vous parlez— serait approprié et, pour autant que nous puissions le déterminer, pourrait bien accroître l’espace/temps incarnationnel dans votre espace/temps que cet instrument sera capable d’offrir à ce contact.

Interlocuteur: Dans ce cas, je vais juste poser une brève question pour terminer cette séance. Je voudrais savoir si le Logos de ce système a planifié le processus d’union tel que probablement décrit sur la sixième lame. Je ne sais pas si ceci a un lien quelconque avec une empreinte d’ADN. Chez de nombreuses créatures de deuxième densité il paraît y avoir une sorte d’empreinte qui crée un lien d’union pour la vie, et je me demande si cela se poursuit en troisième densité.

Ra: Je suis Ra. Une partie de votre faune de deuxième densité a instinctivement adopté des processus d’unions monogames.

Le véhicule de troisième densité, qui est l’outil incarnationnel de base de la manifestation sur votre planète, provient d’entités ayant cette empreinte, et tout ce qui vient d’être dit a été conçu par le Logos.

Le libre arbitre des entités de troisième densité est beaucoup plus fort que le passage modéré du codage ADN en provenance de la deuxième densité; et il n’est pas dans la nature consciente de bon nombre de vos complexes mental/corps/esprit d’être monogames, étant donné l’exercice du libre arbitre.

Cependant, comme cela a été noté, il y a dans le mental profond de nombreux repères qui indiquent à l’adepte vigilant l’usage le plus efficace d’un catalyseur. Ainsi que nous l’avons dit, le Logos de vos peuples est enclin à la bonté.

Interlocuteur: Merci. Pour conclure je vais demander s’il y a quelque chose que nous pourrions faire pour augmenter le confort de l’instrument ou pour faciliter le contact.

Ra: Je suis Ra. Nous notons l’inconfort relatif de ce groupe en cet espace/temps; et offrons ce qui a été dit précédemment par Ra à titre d’aide pour retrouver l’extraordinaire harmonie que ce groupe a la capacité de vivre d’une manière stable.

Nous trouvons que l’addition d’eaux tourbillonnantes est utile. Les accessoires sont alignés consciencieusement.

Nous encourageons le renforcement conscient des rubans invisibles qui flottent aux poignets de ceux qui partent à la recherche de ce que vous pouvez nommer le Graal. Tout est bien, mes amis.

Nous vous laissons en espérant que chacun pourra trouver les bonnes couleurs pour voler vers cette grande quête métaphysique, et nous préconisons que chacun encourage les autres dans l’amour, la louange et la gratitude.

Je suis Ra. Nous vous laissons dans l’amour et la lumière du Créateur infini unique. Allez, réjouissez-vous dans la puissance et dans la paix du glorieux Créateur infini unique. Adonaï.

La Loi Une, Livre V, Séance 99, Fragment 49

18 novembre 1982

Jim: La plupart des gens n’auraient probablement pas décrit comme une vraie disharmonie la sensation de ne pas complètement former un tout et une harmonie, dont notre groupe a fait les frais pendant l’automne 1982. Cependant, à mesure que l’on avance sur la voie de la recherche de la Lumière et que l’on commence à s’approcher de celle-ci (comme nous avons eu le privilège de le faire pendant le contact Ra), même les plus petits défauts d’harmonie, quand ils sont laissés irrésolus, peuvent devenir des cibles d’opportunité que des entités telles que notre ami de polarité négative peuvent amplifier. Ces salutations psychiques peuvent devenir de grandes opportunités de remédier à de telles défaillances d’harmonie et même de progresser plus vite et plus loin dans le voyage d’évolution parce que, ce que fait en réalité une telle entité négative en amplifiant nos choix disharmonieux, c’est indiquer les points faibles que nous pouvons avoir ignorés dans notre recherche consciente.

Mais il faut agir vite et profond pour redresser ces distorsions de notre être, sans quoi la confusion et la difficulté peuvent s’ensuivre, en premier lieu à cause du choix fait à l’origine dans le libre arbitre, en deuxième lieu à cause de l’intensification de ce choix par une entité négative; et en troisième lieu à cause de notre défaut d’attention dans la résolution de la distorsion et dans l’équilibrage de celle-ci. Heureusement, la plupart des gens n’ont pas affaire aux talents magiques d’une entité de cinquième densité, mais aux capacités moindres d’entités subalternes de quatrième densité, qui sont déjà bien assez effectives par elles-mêmes. Donc, pendant que Carla parvenait enfin à se débarrasser des effets de l’amplification de son blocage de rayon bleu relatif à la location et puis au nettoyage de la maison près de l’aéroport d’Atlanta, j’ai commencé à remarquer une augmentation de ma distorsion, choisie pré-incarnativement, de colère/frustration. Remarquez le principe fondamental dans la première phrase de Ra en réponse à ma question. Toutes nos distorsions et donc tout notre apprentissage, résultent d’une limitation de l’angle de vue. Nous limitons consciemment ou inconsciemment nos points de vue avant l’incarnation ou pendant l’incarnation, afin d’arriver à une certaine inclination qui peut ensuite attirer l’inclination opposée et nous offrir ainsi une opportunité d’équilibrage. En étant capables de voir chaque inclination comme une opportunité pour le Créateur de se connaître Lui-même et pour nous de nous connaître nous-mêmes en tant que le Créateur, nous sommes de plus en plus capables de nous accepter nous-mêmes.

Nous devenons capables de trouver l’amour et l’acceptation, non seulement en nous-mêmes, mais aussi dans d’autres qui partagent nos caractéristiques ; alors notre angle de vue s’élargit grâce à nos efforts d’apprentissage et de service. Cette croissance n’est pas possible sans des inclinations ou des distorsions, et ces inclinations et distorsions ne sont pas possibles sans le choix de limiter l’angle de vue d’une manière ou d’une autre. C’est ainsi que nous déterminons à quelles leçons et à quels services nous allons nous essayer au cours d’une incarnation: par la manière dont nous limitons notre angle de vue. Un autre point intéressant à noter ici est que, quelle que soit notre nature fondamentale, que ce soit l’amour, la sagesse, la puissance, ou un mélange des trois, il est bien d’exprimer cette nature d’une façon régulée. Ainsi l’on devient le canal de cette nature non pas en nous y cramponnant, mais en la laissant aller.

Nous voyons donc un autre but à la colère, ou une autre opportunité qu’elle peut nous offrir d’exprimer. Étant de polarité opposée à celle de l’amour, elle peut attirer cet amour et cette compassion vers la personne qui la ressent. Le remords et le souci attirent souvent amour et compassion vers le chercheur qui a éprouvé beaucoup de colère. La colère peut aussi être vue comme l’expression négative de la puissance; c’est-à-dire la destruction et la séparation, le côté positif étant la construction et l’unification. Il n’est donc pas nécessaire de réprimer et combattre des qualités en nous qui paraissent négatives ou blessantes; il faut plutôt les voir comme des potentialités d’arriver à un équilibre. Quand ces qualités négatives sont suivies jusqu”à leur source elles peuvent permettre à celui qui cherche de tirer parti de ces opportunités pour se connaître soi-même, reconnaître le Créateur et la Création comme des parties d’une unité complète. La dernière phrase de Ra souligne ce point.

Carla: J’ai pensé que ce fragment particulier représente peut-être le meilleur exemple, dans le présent volume, de la raison pour laquelle Ra peut être d’une si grande aide. Nous, trois humains, faisions de notre mieux pour rester totalement harmonisés en mouvement et en rythme, mais nous nous sommes souvent trompés, comme nous le faisons tous, quoi que nous fassions, et si ce n’est pas aujourd’hui ce sera demain. Telle est la condition humaine. En travaillant entre nous sur ces catalyseurs avec une intensité provenant d’un souhait de rester suffisamment clairs pour le contact Ra, nous avons élaboré des questions à poser à Ra pour mieux comprendre ce qu’étaient nos distorsions et comment accommoder les catalyseurs qui nous arrivent. Aucune question, néanmoins, aussi clairement formulée qu’elle ait été, n’avait jamais reçu un avis comme celui-ci: «comme pour toutes les distorsions, la source est l’étroitesse de l’angle de vue».

Pour reprendre l’image usée du choix à faire entre donner à une homme affamé un poisson, ou bien lui donner une canne à pêche et lui apprendre à pêcher, Ra a toujours opté pour la canne à pêche plus l’hameçon. Et toujours sans aucune transgression du libre arbitre; une tâche impressionnante et très appréciée de nous. Nous nous sommes penchés très souvent sur ces petits commentaires. Ils nous ont vraiment aidés à nous centrer. J’ai déjà parlé de la cure d’antibiotiques/petit lait. Le principe que Ra a suivi en acceptant que je porte une petite croix pendant les séances est très parlant pour un tas de questions que nous nous posons pour savoir si nous devons faire ou non quelque chose. Ils ont dit que ce n’était pas ce qu’il y avait de mieux par rapport aux complications que cela provoquerait, mais que c’était OK parce qu’elle était un symbole qui me donnait très réellement de la force. Ce concept d’équilibre et de force de l’être qui forme un motif lu comme étant métaphysique plutôt que physique est vraiment une aide pour les gens qui souhaitent être moins allergiques, ou déprimés, etc.; faites ce que vous ressentez comme approprié, en laissant l’aspect mystique prendre autant d’importance que le physique. Trouvez l’équilibre.

L’avis de Ra donné à Jim a trouvé un écho tant chez Jim que chez Don et chez moi. Quand nous avons lu cela, nous avons décidé d’encourager Jim à passer les après-midis dans la solitude. Il a vraiment apprécié, et apprécie toujours, cette routine de se rendre dans les jardins pour y travailler après le déjeuner, et de revenir au crépuscule pour un bain. Je suis souvent dehors avec lui, mais je le laisse à sa solitude sauf quand j’ai une question de jardinage à poser. Regarder Jim travailler c’est comprendre la puissance et la raison du rituel et de la magie. Mon cher Mick (c’est ainsi que je l’appelle pour le distinguer de mon frère et aussi de mon premier mari, qui se prénommaient tous deux Jim) a toujours un tempérament fabuleusement expansif et emporté. J’éprouve admiration et respect, très littéralement, en le regardant passer à travers lui comme une tornade. Au fil des ans, il a trouvé le moyen de se comporter avec moins de colère, mais ce déséquilibre inné est très profond, un peu comme mon désir de faire trop de choses. Certaines des choses que nous faisons tous sont loin d’être judicieuses, mais quand on essaie de les supprimer elles se contentent de ricaner!: «Pas question, nous faisons partie du lot!» semblent-elles dire. Je suis parvenue à venir à bout de ce substantiel catalyseur, et je remercie Mick pour ce catalyseur excellent. Attention! Je n’ai jamais eu de mal physiquement. C’est une action accomplie en solo. Maintenant je me contente d’observer et d’accepter. Je sais que c’est seulement une apparence. J’affirme la perfection. C’est ce que j’ai appris à faire jusqu’ici, tant pour ma propre humanité que pour celle des autres. Entretemps, il a dû apprendre comment me traiter plutôt comme un berger qui m’accompagne et ramasse les choses que je laisse tomber sans y penser pendant que je passe mon chemin. Personne ne s’en tire indemne! Je peux dire que la méditation et une offrande quotidienne pour commencer la journée sont pour moi des aides. Elles sont la base de ma journée, et je pense que Jim dirait cela aussi. J’encourage donc quiconque a eu des difficultés à faire cela, à réessayer. Cette fois, adaptez cette pratique à votre vie. C’est une routine qui nous a bien aidés. Peut-être que pour vous c’est trop, mais vous verrez ainsi comment mettre en place un moment où vous et le Créateur peuvent se rencontrer. Vous ne pouvez pas juste reconstuire votre vie autour d’un aspect pieux ou mystique de vous-même; il vous faut mettre en pratique une règle de vie qui vous donne du temps pour les choses qui vous sont nécessaires. Je pense qu’une petite pause est quelque chose de puissant. Alors, s’il vous plaît, réessayez si vous aviez abandonné. Pour ceux qui s’intéressent à la méditation, je recommande le petit livre de Joel Goldsmith, The Art Of Meditation.

Séance 99, 18 novembre 1982

Interlocuteur: Quels sont les substances alimentaires qui provoquent cette réaction allergique?

Ra: Je suis Ra. Ce que vous appelez ‘petit-lait’, bien qu’utilisé de manière appropriée dans le traitement entrepris pour soigner la gorge et la poitrine, est la substance à laquelle l’entité est allergique.

Interlocuteur: L’instrument a demandé si elle pouvait garder sur elle la petite croix d’or pendant les séances. Est-ce que cela peut provoquer des distorsions pendant les séances?

Ra: Je suis Ra. Nous scannons les distorsions mentales de l’instrument. Bien que la présence de substances métalliques ne soit en général pas recommandée, dans ce cas-ci, comme nous voyons que les distorsions qui affaiblissent le complexe mental/corps/esprit de l’instrument sont dues à ses distorsions empathiques, il est spécifiquement recommandé que cette figure soit utilisée par l’instrument. Nous demandons que, si la chaîne doit être renforcée ainsi que l’instrument en a l’intention, les chaînons de renfort qui symbolisent l’éternité pour cet instrument soient d’une pureté aussi grande ou plus grande que le reste du dispositif. A ce nexus, ce que ce dispositif représente pour l’instrument est un renforçateur très nécessaire des schémas mentaux/émotionnels qui ont été très perturbés par rapport à l’habituelle configuration de distorsions.

Interlocuteur: Est-ce qu’autre chose encore doit être fait par ou pour l’instrument pour se débarrasser des actions de magie —ou de leurs répercussions— accomplies dans la région de sa gorge par notre compagnon négatif de cinquième densité?

Ra: Je suis Ra. Non.

Interlocuteur: Et pour finir j’ai une question de Jim. La voici: “Ces deux dernières semaines je me suis souvent trouvé au bord de la colère et de la frustration, j’ai eu pratiquement tout le temps une douleur sourde dans la région de mon centre de rayon indigo, et je me suis senti complètement vidé de mon énergie. Est-ce que Ra voudrait bien donner un commentaire sur la source de ces expériences, ainsi que dire les pensées et actions qui pourraient les soulager?”

Ra: Je suis Ra.

Comme pour toutes les distorsions, la source est l’étroitesse de l’angle de vue. Nous pouvons, sans grave transgression, suggérer trois voies de comportement qui opéreront sur la distorsion exprimée.

Premièrement, il serait bon que le scribe s’engage, si non pas quotidiennement au moins aussi souvent que possible, dans une activité solitaire fatigante, qui mette cette entité dans un état de véritable fatigue physique. En outre, bien que n’importe quelle activité puisse être suffisante, une activité choisie comme une intention de service envers l’harmonie du groupe, serait très efficace.

La deuxième activité est une certaine quantité de votre espace/temps et temps/espace prise directement ou le plus près possible de l’activité fatigante, pour de la contemplation solitaire.

Troisièmement, la quête enthousiaste de méditations équilibrantes et silencieuses ne peut être effacée de la liste des activités utiles à cette entité.

Nous pouvons noter que la grande force du scribe est résumée dans l’inadéquate vibration sonore ‘puissance’.

Le flux de puissance, tout comme le flux d’amour ou le flux de sagesse, n’est pas mis en route par celui qui l’utilise parcimonieusement, mais bien par celui qui l’utilise avec constance.

La manifestation physique de la puissance étant une activité fatigante soit constructive soit destructive, l’entité emplie de puissance doit exercer cette manifestation.

Cette entité éprouve une distorsion orientée vers un excès d’énergie accumulée. Il est bon de connaître le ‘soi’ et de protéger et utiliser les attributs que le ‘soi’ a fournis pour son apprentissage et son service.

La Loi Une, Livre IV, Séance 100

29 novembre 1982

Ra: Je suis Ra. Je vous salue, mes amis, dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: Pourriez-vous d’abord me dire l’état de l’instrument?

Ra: Je suis Ra. Il est comme dit précédemment, à l’exception de la distorsion de l’énergie vitale qui s’oriente davantage vers la force/faiblesse que lors de la dernière demande.

Interlocuteur: Merci. Pour poursuivre avec le tarot, Je voudrais ajouter une observation par rapport à la sixième Lame, sur laquelle est représentée une figure masculine avec les bras croisés. Si la femme à sa droite tirait la main de l’homme tout le corps de celui-ci tournerait, et la même chose est vraie pour la femme de gauche si elle tire la main droite de l’homme de l’autre côté. Voici mon interprétation de ce que signifie l’entremêlement des bras. La transformation aurait lieu alors par l’action de tirer qui ferait tourner l’entité vers le chemin de gauche ou de droite. Est-ce que Ra veut commenter cette observation?

Ra: Je suis Ra. Nous allons le faire.

Le concept de l’attraction vers la polarité mentale peut bien être examiné à la lumière de ce que l’étudiant a déjà accumulé concernant la nature du conscient, illustré par la figure masculine, et de l’inconscient illustré par la figure féminine.

En fait, le mental profond, tant le prostitué que le virginal, invite et attend d’être pris en main.

Dans cette image de la Transformation du Mental, dès lors, chacune des figures féminines montre le chemin qu’il voudrait prendre s’il pouvait bouger mais il n’en est pas capable, tout comme les deux figures féminines qui s’efforcent de le faire. Elles sont au repos.

L’entité consciente tient les deux et se tournera d’un côté ou de l’autre, ou ira peut-être en arrière ou en avant, balançant d’abord vers l’un puis vers l’autre, sans accomplir la transformation.

Pour que la Transformation du Mental puisse se produire, un principe qui régit l’utilisation du mental profond doit être abandonné.

Il est à noter que la forme triangulaire formée par les épaules et les bras croisés de la conscience est une forme à associer à la transformation. En fait, vous pouvez voir cette forme reproduite deux fois en écho sur l’image, chaque écho ayant sa propre richesse à ajouter à l’impact de ce complexe de concepts.

Interlocuteur: Merci. Nous reviendrons peut-être sur le sujet de cette lame lors de la séance prochaine, avec de nouvelles observations après avoir réfléchi aux commentaires de Ra. Pour mettre notre temps à profit de manière efficace je vais faire quelques observations concernant la septième Lame. Premièrement, le voile entre le mental conscient et le mental inconscient est enlevé. Je présume que le voile est la tenture qui se trouve au-dessus et qui est levée. Même quand ce voile est enlevé, la perception de l’infini intelligent est toujours déformée par les croyances et les modes de recherche de celui qui cherche. Est-ce que Ra veut commenter?

Ra: Je suis Ra. Lorsqu’on observe le voile de l’image de la Grande Voie du Mental, il peut être utile de transposer en concepts, en utilisant le cadre de l’environnement. La Grande Voie du Mental, du Corps ou de l’Esprit est destinée à définir le milieu dans lequel le travail du mental, du corps, ou de l’esprit sera placé.

C’est pourquoi le voile est montré à la fois levé jusqu’à un certain point, mais toujours présent, puisque le travail du mental et sa transformation impliquent une levée progressive du grand voile entre le mental conscient et le mental profond.

La réussite complète de cette tentative ne fait pas à proprement parler partie du travail de troisième densité ni, plus spécifiquement, des processus mentaux de la troisième densité.

Interlocuteur: Le fait que le voile soit levé plus haut du côté droit indique selon moi que l’adepte qui choisit la polarité positive rencontre un plus grand succès à pénétrer le voile. Est-ce que Ra veut commenter?

Ra: Je suis Ra. Ceci est une déclaration vraie s’il est réalisé que celui qui pose les questions parle d’un succès potentiel.

En fait, votre expérience de troisième densité est déformée ou faussée en ce sens que l’orientation positive est davantage favorisée que l’orientation dite négative.

Interlocuteur: Il me semble aussi que, puisque Ra a dit lors de la séance dernière, que la limitation du point de vue est la source de toutes les distorsions [1], la nature même des distorsions ‘Service De Soi’ qui créent la voie de gauche est une fonction du voile. Dès lors elles dépendent, pourrait-on dire, dans une certaine mesure d’une présence permanente au moins partielle du voile. Est-ce que cela a du sens?

Ra: Je suis Ra. Il y a un fil de logique dans ce que vous supposez.

Les polarités dépendent toutes deux d’un point de vue limité. Cependant, la polarité négative dépend plus lourdement de la séparation illusoire entre le ‘soi’ et tous les autres complexes mental/corps/esprit.

La polarité positive s’efforce de voir au travers de l’illusion concernant le Créateur dans chaque complexe mental/corps/esprit, mais elle concerne en majorité des comportements et pensées dirigés vers autrui afin de servir. Cette attitude est en soi pleine de ce qui constitue votre illusion de troisième densité.

Interlocuteur: Nous pensons que la couronne aux trois étoiles représente la mise en équilibre du mental, du corps et de l’esprit. Est-ce que cela est correct?

Ra: Je suis Ra. Cet élément est d’origine astrologique et l’interprétation donnée est quelque peu déroutante. Dans cette image nous avons affaire à l’environnement du mental. Il est peut-être approprié de libérer cette couronne d’étoiles de son cadre étroit.

Interlocuteur: Les petites entités en noir et blanc ou sépia et blanc ont changé, en sorte qu’elles apparaissent maintenant comme des sphinx dont nous supposons qu’ils signifient que les catalyseurs ont été maîtrisés. Je suppose aussi qu’ils agissent comme la force qui meut le char représenté ici, et que cette maîtrise permet à l’esprit en transformation de devenir mobile, contrairement à ce qu’il était avant cette maîtrise, figé qu’il était dans l’illusion. Est-ce que Ra veut commenter?

Ra: Je suis Ra.

Premièrement, nous demandons que celui qui étudie considère la Grande Voie non pas comme le point culminant d’une série de sept activités ou fonctions, mais comme une image bien plus clairement définie de l’environnement dans lequel le mental, le corps ou l’esprit fonctionne.

C’est pourquoi, les créatures culturellement déterminées, appelées ‘sphinx’, n’indiquent pas une maîtrise des catalyseurs. La seconde supposition, celle de voir les créatures comme les moteurs du char du mental, a bien plus de vertu.

Vous pouvez relier le concept du temps à l’image du sphinx. Le mental et complexe mental/émotionnel mûrit, bouge, et se transforme au fil du temps.

Interlocuteur: Voilà le signal des quarante-cinq minutes. Est-ce que Ra suggère de mettre fin à cette séance, considérant l’état de l’instrument ?

Ra: Je suis Ra. Les informations concernant cette demande ont déjà été données. Le choix du temps de fin, comme vous l’appelez, appartient uniquement à celui qui pose les questions, jusqu’au point où nous percevons nous-mêmes que l’instrument commence a recourir à ses ressources vitales en l’absence d’énergie physique transférée ou native. L’instrument reste ouverte, comme toujours.

Interlocuteur: Dans ce cas je vais poser encore une seule question, et elle concerne l’épée et le sceptre. Il me semble que l’épée représente le pouvoir de l’adepte négatif dans sa mise sous contrôle d’autrui, et le sceptre indiquerait le pouvoir de l’adepte positif qui opère dans l’unité de mental, de corps et d’esprit. Cependant, ils paraissent être dans les mains opposées à ce que j’aurais pensé. Est-ce que Ra veut commenter ces observations?

Ra: Je suis Ra. Ces symboles sont d’origine astrologique. Les formes peuvent dès lors être libérées de leur cadre restreint.

Nous pouvons noter qu’il y a un chevauchement entre l’environnement spirituel et la protection de l’environnement du mental.

Nous pouvons noter en outre que l’adepte polarisé négativement s’efforce de façonner cette convention à son propre usage, tandis que l’entité polarisée positivement peut épiloguer sur ce qui est illustré par l’épée astrologique, c’est—dire la lumière et la vérité.

Interlocuteur: Est-ce qu’il pourrait y avoir deux autres objets ou symboles plus appropriés que l’entité de la septième Lame pourrait tenir, à la place de ceux qui sont montrés?

Ra: Je suis Ra. Nous te laissons cette considération,ô élève, et nous commenterons toute observation que tu pourrais faire.

Interlocuteur: Y a-t-il quelque chose que nous puissions faire pour augmenter le confort de l’instrument ou faciliter le contact?

Ra: Je suis Ra. Tout est bien. Les accessoires sont placés avec le plus grand soin. Nous remercions ce groupe diligent. Il y a une bien plus grande distorsion vers l’harmonie à cette séance de questions, et nous nous joignons à vous dans la louange et la gratitude. Ceci est toujours des plus précieux pour l’amélioration du contact, car c’est l’harmonie du groupe qui soutient ce contact.

Je suis Ra. Je vous laisse dans l’amour et la lumière du Un. Allez et réjouissez-vous dans la puissance et dans la paix du Créateur infini unique. Adonaï.

(RA, séance #101, du 21 décembre 1982, et RA, séance #102 du 22 avril 1983, ne contiennent que des éléments personnels relatifs à la maladie de l’instrument et à celle du scribe, qui ont retardé le contact avec Ra pendant l’hiver; c’est pourquoi elles n’ont pas été incluses).

[1] Ra a fait cette déclaration en réponse à une question personnelle qui, avec sa réponse correspondante, a été retirée de la séance dernière.

La Loi Une, Livre V, Séance 100, Fragment 50

29 novembre 1982

Jim: Dans le texte de la séance n°100; notez comment un point de vue limité change la nature de la réponse. La tendance de Carla au martyre, vue depuis le temps/espace ou du point de vue métaphysique, est très utile dans son propre processus d’évolution. Mais cette même tendance vue depuis l’espace/temps ou du point de vue physique, est une tendance qui peut présenter des difficultés pour les services que l’on souhaite offrir pendant l’incarnation.

Carla: Dès le départ, j’ai passé des moments très pénibles avec les ‘tourbillons d’eau’. Immergée dans cette haute cuve à peine assez longue pour que je puisse m’y plier en deux, j’ai dû supporter des niveaux atteignant ma bouche pour que l’eau puisse battre le haut de mon dos et ma nuque, qui étaient les points les plus sensibles de ma colonne. Toute la claustrophobie dont j’ai toujours souffert a été réglée lors de cet exercice. Cela a été autant un acte de volonté et de foi qu’une pratique physique. J’ai trouvé cela très réconfortant. A l’époque j’étais tellement menue, (je portais des tailles pré-ado et pesais 40-43 kilos) que je devais me lester pour descendre jusqu’au fond de la cuve faite spécialement pour moi, sans quoi j’aurais flotté. Je n’aurais pas ce genre d’ennuis maintenant, car le changement de vie m’a étoffée, et mon apparence est devenue celle d’un être plus mature. Jim dit qu’avant j’étais un petit ange et maintenant je suis un chérubin. J’endurerais donc plus facilement cette situation à présent. Mais je trouve que les massages de Jim sont la meilleure chose. L’eau, c’est merveilleux, mais le pouvoir de guérison du toucher est inappréciable.

Peu après notre acquisition de cette cuve de traitement j’ai été frappée d’une soudaine et spectaculaire crise de panique. J’ai jailli de la cuve et me suis retrouvée recroquevillée sur le dos d’un des sofas, grondant à la face de Jim et Don. A l’époque j’ai pensé qu’il s’agissait d’une salutation psychique, mais par la suite Ra a confirmé que Don et moi avions juste effectué une unité/un échange délétère et complèt(e) de nos natures mentales et émotionnelles, et j’ai fait pour la première fois l’expérience du degré d’aliénation et de réelle peur auquel il était arrivé dans sa manière de voir ce monde hostile. Il lui était vraiment, vraiment pénible de vivre sur cette Terre, bien que personne n’aurait pu s’en rendre compte juste en le regardant. Don avait toujours un sang-froid infini. Mais sous cette calme surface se cachait un déséquilibre très pénible et provocateur. Comment est-il parvenu à vivre ici-bas pendant si longtemps, c’est ce que je me demande.

Séance 100, 29 novembre 1982

Interlocuteur: L’instrument demande s’il y a un problème avec les tourbillons d’eau, car elle a très fort la tête qui tourne après chaque application. Est-ce que Ra peut commenter, s’il vous plaît?

Ra: Je suis Ra. Oui.

Interlocuteur: Est-ce que Ra veut bien commenter?

Ra: Je suis Ra. Comme cela a été noté précédemment, l’instrument a une propension à vouloir dépasser ses limites.

Si l’on considère l’aspect métaphysique ou temps/espace d’une incarnation, ceci est une utilisation heureuse et efficiente des catalyseurs, puisque la volonté est constamment renforcée et en outre, si les limites sont dépassées dans le Service D’Autrui, la polarisation est elle aussi extrêmement efficiente.

Cependant, nous percevons une demande de parler de la partie espace/temps de l’expérience d’incarnation, et dans ce cadre-là nous redemandons à l’instrument de considérer la valeur du martyre. L’instrument peut examiner l’éventail de ses réactions à ces tourbillons d’eau. Elle découvrira une corrélation entre ceux-ci et une autre activité. Quand l’exercice d’aérobique disons, est entrepris, pas moins de trois heures et de préférence cinq de vos heures doivent s’écouler entre celui-ci et les tourbillons d’eau. Quand la promenade a été accomplie, une période d’au moins quarante de vos minutes, croyons-nous, doit s’écouler avant les tourbillons d’eau et de préférence deux fois cette quantité de votre espace/temps.

Il est vrai qu’une salutation a suscité les vertiges ressentis par l’instrument. Cependant, cette source est largement due à la détermination de l‘instrument de rester immergée dans des eaux tourbillonnantes au delà de la période d’espace/temps supportable sans dépasser ses limites physiques.

http://www.llresearch.org

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2016/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Ajouter un commentaire

Envoyer un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

MilenaVous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don libre par PayPal ou autre.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Enseignants d’humanité

enfants-abraham-bannierrre

Recherchez sur le réseau

Articles Phares

Les + partagés cette année