RA MATERIAL, la loi Une

RA MATERIAL – part 12 – Sur le KARMA et les Rayons…

Au seuil de cette année 2012, j’ai pris l’initiative de présenter ici : « Le RA MATERIAL« , comme une petite révision avant le grand saut …

Le RA MATERIAL a connu un grand succés dans les années 80. Ces données ont elles-même été fortement influencé par la fondation ARE de Edgar Cayce ou Schwaller de Lubicz.

Le message du RA MATERIAL s’accorde avec le compteur du calendrier Maya. Nous sortons enfin du dualisme, et s’ébauche une nouvelle ouverture de conscience.

Les dimensions 4D-5D-6D…et certainement 7D à un niveau ultime, expérimentent encore certaines polarités…, moindre, mais polarités quand même… ! Donc dualisme et complémentarité … sont encore là pour un moment ! A nous de comprendre et d’apprendre enfin L’ALLIANCE, base de la LOI de Un. Je suis épatée, car à la lecture du RA MATERIAL, je constate d’énormes similitudes avec les communications des Hathor …. Miléna

Copyright © 2007 L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.

CAVEAT: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger. (Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre V, Séance 32, Fragment 19

27 février 1981

Jim: de nombreuses personnes nous ont écrit au fil des ans pour nous parler de ce qu’elles appelaient des ‘agressions psychiques’, et nous demander comment s’en protéger. Il semble qu’il ne soit pas nécessaire d’accomplir aucun rituel compliqué ni de lancer un appel à l’aide auprès de quelque grand ‘porteur de lumière’. Ra décrit la manière dont chacun peut se protéger dans n’importe quelle situation. Et c’est très, très simple.

Carla: J’aurai 54 ans à mon prochain anniversaire et, à mesure que je prends de l’âge, je suis de plus en plus convaincue que notre voie est de toujours offrir louanges et remerciements pour tout ce qui croise notre chemin, peu importe ce que nous pouvons humainement en penser. Cela est facile à faire quand tout va bien, mais exige persévérance et discipline pour entraîner le mental à ne pas reculer devant les problèmes dont nous ressentons l’arrivée imminente. Cependant, j’encourage chez chacun la patiente ténacité qui refuse de douter du Créateur, peu importe les événements. Une fois que nous avons perçu très clairement que nous sommes en sécurité dans les mains et le coeur du Créateur, tout devient plus facile. Mais le travail ne finit jamais, car nous perdons sans cesse de vue la lumière, et cela sème la confusion dans le schéma de notre destinée.

Séance 32, 27 février 1981

Interlocuteur: J’ai une question de Jim, que je veux mettre sur le tapis. Je vais la lire : «Le véhicule physique de l’instrument est à présent dans un processus de rétablissement après l’ingestion d’une substance chimique. Elle ignorait l’ouverture qu’elle créait ainsi. Comment nous trois ici présents pouvons-nous mieux prendre conscience du risque de provoquer de telles ouvertures par nos actes et nos pensées? Est-il possible que nous provoquions sans le vouloir de telles ouvertures pendant que nous questionnons dans divers domaines au cours de ces séances? Et que pouvons-nous faire pour nous protéger des influences négatives en général? Est-ce qu’il existe des rituels ou méditations à accomplir pour nous protéger?»

Ra: Je suis Ra. Bien que nous soyons en sympathie avec le grand désir de rendre service exprimé par la question, notre réponse est limitée par la distorsion de la Voie de Confusion. Nous allons dire quelques généralités qui peuvent rendre service dans ce domaine.

Premièrement, lorsque cet instrument a déformé son complexe corporel vers une énergie vitale faible à cause de cette occurrence, c’est une substance reconnaissable qui a provoqué cela. Ce n’était pas une, dirons-nous, substance naturelle, et le complexe mental/corps/esprit n’était pas assez conscient de sa distorsion vers une faiblesse physique. Les modes naturels de, dirons-nous, l’existence quotidienne suivis par l’entité sans les distorsions causées par l’ingestion de substances chimiques fortement efficientes peuvent être vus comme étant d’une nature appropriée. Il n’y a pas de fautes, y compris l’action de cet instrument.

Deuxièmement, les moyens de protection contre toute influence négative ou débilitante pour ceux qui sont sur la voie positive ont été démontrés à un très haut degré par cet instrument. Considérez, si vous voulez, les potentiels que cette occurrence particulière avait pour que des influences négatives entrent dans l’instrument.

Cet instrument a pensé au Créateur dans sa solitude et ses actions envers autrui, elle a continuellement loué et remercié le Créateur pour les expériences qu’elle recevait. Cela a ensuite permis à ce soi particulier de recevoir des énergies telles qu’elle est devenue un catalyseur pour une ouverture et un renforcement des capacités d’autrui de fonctionner dans un état polarisé plus positivement. Dès lors nous voyons qu’il est très simple de se protéger.

Remerciez pour chaque moment. Voyez le soi et l’autre ‘soi’ comme le Créateur. Ouvrez le coeur. Prenez toujours conscience de la lumière et louez-la. Voilà toute la protection nécessaire.

La Loi Une, Livre II, Séance 33

1er mars 1981

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et la lumière du Créateur infini unique. Je communique maintenant.

Interlocuteur: Lors de notre dernière séance vous avez dit que chacun de nous, pendant ces séances, devait veiller soigneusement aux énergies vitales nécessaires au non-épuisement de l’instrument et du niveau de contact. Est-ce que cela signifie que nous devons veiller aux énergies vitales de l’instrument, ou bien aux nôtres?

Ra: Je suis Ra. Chaque entité est responsable d’elle-même. Le mécanisme de ce processus implique d’abord l’utilisation du complexe corporel de troisième densité avec son matériel physique d’accompagnement pour exprimer ces paroles par la voix. Ainsi, cet instrument a besoin de prendre bien soin de ses énergies vitales, car nous ne voulons pas épuiser cet instrument.

Deuxièmement, la fonction du groupe de soutien peut être vue comme étant d’abord la protection de ce contact; deuxièmement, la dynamisation de l’instrument et l’intensification de ses énergies vitales. Ce groupe de soutien a toujours, grâce à une harmonie sous-jacente, été très stable de nature en ce qui concerne la protection dans l’amour et la lumière, assurant ainsi la continuité de ce contact par bande étroite. Cependant, si les énergies vitales de l’un ou l’autre membre de soutien sont épuisées, alors l’instrument doit utiliser une part plus grande de ses propres énergies vitales, s’épuisant ainsi plus qu’il ne serait bon, à long terme.

S’il vous plaît, comprenez que nous vous demandons de nous excuser pour cette transgression de votre libre arbitre. Mais d’après notre distorsion/compréhension, vous préférez ces informations plutôt que —étant laissés entièrement à votre propre engagement/compréhension —d’épuiser l’instrument ou épuiser le groupe au point que le contact ne puisse plus être soutenu.

Interlocuteur: Pouvez-vous nous donner un avis sur la manière de préserver les meilleures conditions possibles pour conserver le contact?

Ra: Je suis Ra. Nous avons donné des informations concernant la manière appropriée de prendre soin de ce canal. C’est pourquoi, nous ne nous répétons que de deux manières. Premièrement, nous suggérons que plutôt que d’être, dirons-nous, braves et d’ignorer la faiblesse/distorsion d’un complexe physique, il est bon de partager cette distorsion avec le groupe et ainsi peut-être, dirons-nous, ôter une opportunité de contact qui est très fatigant pour l’instrument, afin qu’une autre opportunité puisse apparaître, dans laquelle l’instrument est soutenu de manière appropriée.

Deuxièmement, le travail commencé dans l’harmonie peut se poursuivre dans l’harmonie, la gratitude et la louange des opportunités et du Créateur. Ce sont là vos protections. Ce sont là nos suggestions. Nous ne pouvons pas être spécifiques car votre libre-arbitre est le premier facteur de ce contact. Ainsi que nous l’avons dit, nous ne parlons à ce sujet qu’à cause de notre perception de votre orientation vers une préservation à long terme de ce contact. Ceci est acceptable pour nous.

Interlocuteur: Merci beaucoup. Nous avons un appareil pour la thérapie par les couleurs, et puisque nous en étions au concept des différentes couleurs à la dernière séance, je me demandais si cela s’applique d’une quelconque façon au principe de la thérapie par les couleurs, en faisant briller des couleurs particulières sur le corps physique. Est-ce que cela crée un effet bénéfique, et pouvez-vous m’en parler un peu?

Ra: Je suis Ra. Cette thérapie, comme vous l’appelez, est un outil plutôt primitif et d’utilité variable pour induire dans le complexe mental/corps/esprit d’une entité une intensification des énergies ou vibrations qui peuvent aider l’entité. La variabilité de cet appareil est due d’abord à l’absence d’utilisation des vraies couleurs, deuxièmement à l’extrême variation de sensibilité à la vibration parmi vos peuples.

Interlocuteur: J’aurais pensé qu’on obtient une couleur authentique en faisant passer de la lumière au travers d’un cristal de la couleur particulière. Ai-je raison ?

Ra: Je suis Ra. C’est une manière d’approcher l’exactitude des couleurs. C’est une question de ce que vous appelleriez ‘contrôle de qualité’ si le celluloïde utilisé est d’une couleur variable. La variation n’est pas grande ni même visible, cependant, cela fait une différence étant donné la spécificité des applications.

Interlocuteur: On pourrait peut-être utiliser un prisme décomposant la lumière blanche en son spectre et cacher toutes les parties du spectre sauf celle qu’on souhaite utiliser en la faisant passer par une fente. Est-ce que celle-là serait authentique?

Ra: Je suis Ra. Ceci est exact.

Interlocuteur: Je me demandais s’il y a une programmation des expériences, qui fait qu’un individu reçoit certains catalyseurs dans sa vie quotidienne. Par exemple, nous pouvons expérimenter beaucoup de choses dans notre vie quotidienne. Nous pouvons voir ces expériences comme se produisant par pur hasard, ou bien par notre propre dessein, comme fixer des rendez-vous ou se rendre quelque part. Je me demandais s’il y a une programmation des catalyseurs en coulisses, comme on pourrait dire, pour créer les expériences nécessaires à une croissance plus rapide dans le cas de certaines entités. Est-ce que cela se produit?

Ra: Je suis Ra. Nous croyons que nous saisissons le coeur de votre demande. Veuillez demander de plus amples informations si nous nous trompons.

L’entité incarnée qui est devenue consciente du processus d’incarnation et qui programme dès lors sa propre expérience peut choisir la quantité de catalyseurs ou, pour l’exprimer différemment, le nombre de leçons qu’elle va entreprendre d’expérimenter et d’apprendre au cours d’une incarnation.

Cela ne signifie pas que tout est prédestiné, mais qu’il y a des lignes-guides invisibles qui forment les événements qui se mettront en place d’après cette programmation. Ainsi, si une opportunité est manquée, une autre apparaîtra jusqu’à ce que, dirons-nous, celui qui étudie les expériences de la vie saisisse qu’une leçon est offerte et entreprenne de l’apprendre.

Interlocuteur: Alors ces leçons seraient reprogrammées, pourrait-on dire, à mesure que la vie continue. Disons qu’une entité développe une inclination qu’elle n’avait pas choisi de développer avant l’incarnation. Il est alors possible de programmer les expériences de manière à ce qu’elle ait une opportunité d’atténuer cette inclination grâce à un équilibrage. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Ceci est précisément correct.

Interlocuteur: Merci. De ceci j’extrapole la conjecture que l’orientation mentale de l’entité est la seule chose de conséquence. Le catalyseur physique dont elle fait l’expérience, indépendamment de ce qui se produit autour d’elle, sera strictement fonction de son orientation mentale. Je vais utiliser un exemple (exemple effacé) ceci étant une constatation de l’orientation mentale qui régit le catalyseur. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Nous préférons ne pas utiliser d’exemples, citations ou adages très connus dans nos communications avec vous, étant donné l’énorme quantité de distorsion que toutes les citations bien connues ont subi. C’est pourquoi, nous pouvons répondre à la première partie de votre demande, en demandant que vous effaciez l’exemple.

Il est entièrement vrai, autant que nous le sachions, que l’orientation ou la polarisation du complexe mental/corps/esprit est la cause des perceptions générées par chaque entité.

Ainsi, une scène peut être observée chez votre épicier. L’entité devant soi peut n’avoir pas assez de fonds. Une entité peut alors saisir cette occasion pour voler. Une autre peut saisir cette occasion pour se voir comme un raté. Une autre peut sans se tracasser retirer les articles les moins nécessaires, payer pour ce qu’elle peut, et s’en aller à ses affaires. Celle qui est derrière soi et qui observe peut ressentir de la compassion, peut se sentir insultée parce qu’elle se trouve près d’une personne nécessiteuse, peut éprouver de la générosité, peut ressentir de l’indifférence. Voyez-vous à présent les analogies d’une manière mieux appropriée?

Interlocuteur: Je le crois. Alors de ceci j’extrapolerai un concept qui est plus difficile parce que, ainsi que vous l’avez expliqué auparavant, même la quatrième densité positive a le concept de l’action défensive; mais au-dessus du niveau de la quatrième densité le concept de l’action défensive n’est pas utilisé. Le concept de l’action défensive et de l’action offensive est très utilisé dans notre densité actuelle. Je présume que quand une entité est suffisamment fortement polarisée dans sa pensée dans un sens positif, cette action défensive ne sera pas nécessaire pour elle parce que l’opportunité d’appliquer une action défensive ne naîtra jamais pour elle. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. On ne peut pas le savoir. Dans chaque cas, comme nous l’avons dit, une entité capable de programmer des expériences peut choisir le nombre et l’intensité des leçons à apprendre.

Il est possible qu’une entité d’orientation extrêmement positive puisse programmer pour elle-même des situations mettant à l’épreuve sa capacité de s’abstenir de toute action défensive, même jusqu’au point de la mort physique d’elle-même ou d’un autre soi. Ceci est une leçon intense et on ne sait pas, dirons-nous ce que les entités ont programmé. Nous pouvons, si nous le désirons, lire cette programmation. Cependant il s’agit d’une intrusion et nous choisissons de ne pas le faire.

Interlocuteur: Je vais vous demander si vous avez connaissance d’un film intitulé The Ninth Configuration[1]. En avez-vous connaissance?

Ra: Je suis Ra. Nous scannons votre mental et voyons cette configuration appelée The Ninth Configuration.

Interlocuteur: Ce film traite du point dont nous venons de parler. Le Colonel devait prendre une décision. Je me demandais quelle était sa polarisation. Il aurait pu plier, pourrait-on dire, sous les forces négatives, mais au lieu de cela il a choisi de défendre son ami. Vous est-il possible d’estimer ce qui est le plus positivement polarisant : défendre l’entité orientée positivement, ou bien permettre la suppression par des entités orientées négativement?

Ra: Je suis Ra. Cette question concerne la quatrième densité tout autant que la vôtre, et la réponse peut être vue le mieux par l’action de l’entité nommée Jehoshuah, que vous nommez Jésus.

Cette entité devait être défendue par ses amis. L’entité a rappelé à ses amis d’écarter l’épée. Cette entité s’est ensuite livrée elle-même pour être soumise à la mort physique. L’impulsion de protéger un autre soi aimé est une impulsion qui persiste à travers la quatrième densité, une densité où abonde la compassion. Plus que cela nous ne pouvons pas dire et n’avons pas besoin de dire.

Interlocuteur: Merci. A mesure que nous approchons de la fin de ce cycle majeur il peut y avoir une augmentation des catalyseurs pour les entités. Je me demande, comme les vibrations planétaires sont quelque peu en discordance avec les vibrations de quatrième densité et que les catalyseurs augmentent, si cela va créer davantage de polarisation, et ainsi permettre une moisson légèrement plus abondante.

Ra: Je suis Ra. Il faut répondre à la question en deux parties.

Premièrement, les catastrophes planétaires, comme vous les appelez, sont un symptôme de la difficile moisson plutôt qu’un catalyseur consciemment programmé pour la moisson. Nous ne nous en préoccupons donc pas, car il est aléatoire par rapport à un catalyseur conscient tel que nous pouvons en fournir.

La deuxième partie est: les résultats du catalyseur aléatoire de ce que vous appelez les changements terrestres sont aussi aléatoires. Nous pouvons donc voir une probabilité/possibilité de plusieurs vortex allant vers le positif et le négatif. Cependant, ce qui doit être, sera.

Les véritables opportunités de catalyseur conscient ne dépendent pas des changements terrestres mais du résultat du système des priorités de réincarnation qui, au moment de la moisson, a placé en incarnation ceux dont les chances d’utiliser les expériences de vie afin de devenir moissonnables, sont les meilleures.

Interlocuteur: Est-ce que ce système des priorités est aussi utilisé dans le service de soi afin de devenir moissonnables de ce côté?

Ra: Je suis Ra. C’est exact. Vous pouvez poser encore une question complète à présent.

Interlocuteur: Ce que j’aimerais que vous fassiez, c’est donner la liste de tous les mécanismes principaux mis en place pour fournir des expériences catalytiques qui n’incluent pas l’interaction avec autrui. Ça c’est la première partie.

Ra: Je suis Ra. Nous saisissons de cette question que vous réalisez que le mécanisme primaire de l’expérience catalytique en troisième densité c’est autrui. La liste des autres influences catalytiques: d’abord l’univers du Créateur; ensuite le soi.

Interlocuteur: Pouvez-vous donner une liste des sous-chapitres du ‘soi’ ou les manières dont le soi subit les catalyseurs qui produisent l’expérience?

Ra: Je suis Ra.

  • Premièrement: le soi non manifesté.
  • Deuxièmement : le soi par rapport au soi sociétal créé par le soi et l’autre ‘soi’; le soi non manifesté.
  • Troisièmement, les interactions entre soi et les gadgets, jouets et amusements du soi, l’invention de l’autre ‘soi’.
  • Quatrièmement, la relation du soi avec les attributs que vous appelez guerre et rumeurs de guerre.
Interlocuteur: Je pensais aussi au catalyseur de la douleur physique. Est-ce que cela concerne ce chapitre?

Ra: Je suis Ra. C’est exact, cela va dans la section du soi non manifesté; c’est-à-dire le soi qui n’a pas besoin d’un autre ‘soi’ pour se manifester ou agir.

Interlocuteur: Nous reste-t-il assez de temps pour questionner sur la seconde partie de cette question, qui est de faire la liste de tous les mécanismes principaux destinés à fournir les catalyseurs qui incluent l’interaction avec autrui?

Ra: Je suis Ra. Vous avez bien le temps pour cela, car nous pouvons exprimer cette liste de deux manières.

Ou bien nous pouvons parler à l’infini, ou bien nous pouvons simplement dire que toute interaction entre soi et autrui a tout le potentiel catalytique existant dans la différence potentielle entre le soi et l’autre ‘soi’, ceci étant modéré et étayé par le fait constant du Créateur en tant que ‘soi’ et ‘autre soi’. Vous pouvez questionner encore si vous souhaitez des informations spécifiques.

Interlocuteur: Je crois que c’est suffisant pour le moment.

Ra: Je suis Ra. Avez-vous une ou deux brèves demandes avant que nous clôturions cette séance de travail?

Interlocuteur: Oui, voici une question. Y a-t-il une différence d’activité ou de brillance du rayon violet entre des entités qui sont sur le point d’entrer, en négatif ou en positif, dans la quatrième densité?

Ra: Je suis Ra. C’est exact. Le rayon violet de la quatrième densité positive sera nuancé de la triade d’énergies vertes, bleues et indigo. Cette teinte peut être vue comme une portion d’arc-en-ciel ou de prisme, comme vous le connaissez, les rayons étant bien distincts. Le rayon violet de la quatrième densité négative a dans son aura, dirons-nous, une nuance de rouge, d’orange, de jaune, ces rayons étant brouillés plutôt que distincts.

Interlocuteur: A quoi ressemblent les rayons des cinquième et sixième densités?

Ra: Je suis Ra. Nous ne pouvons donner qu’une approximation. Cependant, nous espérons que vous comprenez, dirons-nous, qu’il y a une nette différence de structure de couleurs dans chaque densité.

La cinquième densité est sans doute mieux décrite comme étant de vibration extrêmement blanche.

La sixième densité est d’une blancheur qui contient une nuance de doré, comme vous le percevriez; ces couleurs ayant à voir avec la fusion avec la sagesse de la compassion apprise en quatrième densité puis, dans la sixième, la fusion de la sagesse à nouveau dans une compréhension unifiée de la compassion vue avec sagesse. Cette couleur dorée n’est pas dans votre spectre mais elle est ce que vous appelleriez vivante. Vous pouvez poser une autre question, brièvement.

Interlocuteur: Je vais alors vous demander s’il y a quelque chose que nous puissions faire pour augmenter le confort de l’instrument ou pour améliorer le contact.

Ra: Je suis Ra. Ce travail est bon. Vous essayez d’être consciencieux. Nous vous remercions. Pouvons-nous dire que nous avons apprécié la vision de votre complexe mémoriel social buvant un de vos liquides pendant la transmission par l’intermédiaire de cet instrument?

Je suis Ra. Je vous laisse dans l’amour et la lumière du Créateur infini unique. Allez donc, réjouissez-vous dans la puissance et la paix du Créateur infini unique. Adonaï.

[1] La Neuvième Configuration (NdT)

La Loi Une, Livre II, Séance 34

4 mars 1981

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et la lumière du Créateur infini unique. Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: Vous avez dit précédemment que la pénétration du huitième niveau ou infini intelligent permet à un complexe mental/corps/esprit d’être moissonné, s’il le souhaite, à n’importe quel temps/espace du cycle. Quand cette pénétration du huitième niveau se produit, quelle est l’expérience que fait l’entité qui y pénètre?

Ra: Je suis Ra. L’expérience de chaque entité est unique dans sa perception de l’infini intelligent. Les perceptions vont d’une joie sans limites à un très fort dévouement au service d’autrui pendant l’état d’incarnation.

L’entité qui atteint l’infini intelligent perçoit le plus souvent cette expérience comme étant d’une profondeur indicible. Cependant, il n’est pas habituel que l’entité désire immédiatement la cessation de l’incarnation. Ou plutôt, le désir de communiquer ou d’utiliser cette expérience pour aider le prochain est extrêmement fort.

Interlocuteur: Merci. Voudriez-vous définir le karma?

Ra: Je suis Ra. Notre compréhension du karma est celle qui peut être appelée l’inertie.mCes actes qui sont mis en mouvement continuent à utiliser les moyens de l’équilibrage jusqu’au moment où le contrôle ou le principe supérieur que vous pouvez comparer à votre freinage ou arrêt est invoqué.

Cet arrêt de l’inertie d’action peut être appelé le pardon. Ces deux concepts sont inséparables.

Interlocuteur: Si une entité développe ce qui est appelé un karma dans une incarnation, est-ce qu’il y a parfois alors une programmation de sorte qu’elle fera l’expérience de catalyseurs qui lui permettront atteindre un point de pardon, allégeant ainsi le karma?

Ra: Je suis Ra. Cela est en général exact. Cependant tant le ‘soi’ que tout ‘autre soi’ impliqués, en n’importe quel moment dans le processus de compréhension, d’acceptation, et de pardon, améliorent ces schémas. Cela est vrai à n’importe quel point d’un plan d’incarnation.

Ainsi, celui qui a déclenché une action peut se pardonner et ne plus jamais refaire cette erreur-là. Ceci freine ou arrête aussi ce que vous appelez le karma.

Interlocuteur: Merci. Pouvez-vous me donner des exemples d’actes catalytiques sur base de la dernière séance, en commençant par le soi non manifesté qui produit un catalyseur d’apprentissage?

Ra: Je suis Ra. Nous avons observé votre intérêt pour le catalyseur de la douleur.

Cette expérience est très commune parmi vos entités. La douleur peut affecter le complexe physique. Le plus souvent, elle affecte le complexe mental et émotionnel. Dans quelques rares cas, la douleur affecte le complexe spirituel. Ceci crée un potentiel d’apprentissage. Les leçons à apprendre varient. Presque toujours, ces leçons incluent la patience, la tolérance, et la capacité de légèreté.

Très souvent, le catalyseur de douleur émotionnelle, qu’il s’agisse de la mort du complexe physique d’un autre ‘soi’ aimé ou autre perte ou perçue telle, aura simplement le résultat opposé: de l’amertume, de l’impatience, de l’acrimonie. Cela c’est un catalyseur qui a mal tourné.

Dans ces cas, un catalyseur supplémentaire sera fourni afin d’offrir au soi non manifesté de nouvelles opportunités de découvrir le soi en tant que Créateur omni-suffisant qui contient tout ce qui est et est plein de joie.

Interlocuteur: Est-ce que ce que nous appelons les maladies contagieuses jouent un rôle dans ce processus par rapport au soi non manifesté?

Ra: Je suis Ra. Ce qui est appelé maladies contagieuse sont des entités de deuxième densité qui offrent une opportunité pour ce type de catalyseur.

Si ce catalyseur n’est pas requis, alors ces créatures de deuxième densité, ainsi que vous les appelleriez, n’ont pas d’effet. Dans chacune de ces généralisations veuillez noter s’il vous plaît qu’il y a des anomalies, de sorte que nous ne pouvons pas parler de toutes les circonstances, mais seulement de la manière générale, dont vous expérimentez les choses.

Interlocuteur: Quel rôle jouent ce que nous appelons les ‘défauts de naissance’ dans ce processus?

Ra: Je suis Ra. Ceci fait partie de la programmation de la totalité du complexe mental/corps/esprit manifesté dans le mental/corps/esprit de troisième densité.

Ces défauts sont planifiés comme des limitations qui font partie de l’expérience voulue par le complexe de totalité de l’entité. Ceci inclut les prédispositions génétiques, comme vous pouvez les appeler.

Interlocuteur: Merci. Pouvez-vous me donner le même type d’informations à propos du soi en relation avec le soi sociétal?

Ra: Je suis Ra. Le soi non manifesté peut considérer comme étant de ses leçons celles qui développent n’importe lequel des centres d’influx d’énergie du complexe mental/corps/esprit.

Les interactions sociétales et du soi se concentrent le plus souvent sur les deuxième et troisième centres d’énergie. Ainsi, ceux qui sont les plus actifs dans les efforts de remaniement ou de modification de la société sont ceux qui travaillent à partir du sentiment d’avoir personnellement raison ou qui ont des réponses qui vont mettre le pouvoir dans une configuration plus correcte. Ceci peut être vu comme un parcours complet du négatif au positif en orientation.

N’importe laquelle de ces interactions va activer ces centres de rayons énergétiques.

Il y en a quelques uns dont le désir d’aider la société est de la nature du rayon vert ou au-dessus. Cependant, ces entités sont rares, à cause de la compréhension, pouvons-nous dire, de quatrième rayon, selon laquelle de l’amour universel librement donné est à désirer davantage que des principes ou même un ré-arrangement des peuples ou des structures politiques.

Interlocuteur: Quand une entité a une forte inclination vers des effets sociétaux positifs, qu’est-ce que cela fait à son rayon jaune dans l’aura, par rapport à une entité qui voudrait créer un empire de société et le gouverner d’une main de fer?

Ra: Je suis Ra. Prenons deux âmes orientées positivement, qui ne sont plus dans votre temps/espace physique.

Celui connu comme Albert est allé dans une société étrangère et qui lui était barbare, afin de guérir. Cette entité a été à même de mobiliser de grandes quantités d’énergie et de ce que vous appelez de l’argent. Cette entité a dépensé beaucoup d’énergie de rayon vert en tant que guérisseur, et en tant qu’amateur de votre instrument connu comme ‘l’orgue’. Le rayon jaune de cette entité a été brillant et cristallisé par les efforts faits pour se procurer les fonds nécessaires à la poursuite de ses efforts. Cependant, les rayons vert et bleu étaient eux aussi d’une nature immensément brillante. Les niveaux supérieurs, comme vous pouvez les appeler, étant activés, les point inférieurs d’énergie, ainsi que vous pouvez les appeler, demeurant en équilibre, et étant très, très brillants.

L’autre exemple est l’entité Martin. Cette entité a été grandement confrontée à des modèles vibratoires plutôt négatifs de rayons orange et jaune. Cependant, cette entité a été capable d’ouvrir l’énergie de rayon vert et, étant donné la sévérité de sa mise à l’épreuve, s’il en est, cette entité peut être vue comme s’étant polarisée davantage vers le positif vu sa fidélité au service d’autrui devant un grand catalyseur.

Interlocuteur: Pouvez-vous me donner les noms de famille d’Albert et Martin?

Ra: Je suis Ra. Ces entités vous sont connues comme Albert Schweitzer et Martin Luther King.

Interlocuteur: Je le pensais bien mais je n’étais pas sûr. Pouvez-vous me donner le même type d’informations que nous avons reçues ici par rapport à l’interaction non manifestée entre le soi et les gadgets, jouets et inventions?

Ra: Je suis Ra. Dans cette circonstance particulière nous nous concentrons à nouveau en majeure partie sur les centres énergétiques orange et jaune.

Dans un sens négatif, bon nombre de gadgets parmi vos peuples, c’est-à-dire ce que vous appelez vos appareils de communication et autres distractions comme des jeux moins compétitifs, peuvent être vus comme ayant la distorsion de garder inactivé le complexe mental/corps/esprit, de sorte que l’activité des rayons jaune et orange est très affaiblie, ce qui amoindrit inéluctablement la possibilité de l’activation éventuelle du rayon vert.

D’autres de vos gadgets peuvent être vus comme des outils grâce auxquels l’entité explore les aptitudes de ses complexes physique et/ou mental et dans certains rares cas, le complexe spirituel, activant ainsi le rayon orange dans ce que vous appelez vos sports d’équipe et dans d’autres gadgets comme vos modes de transport.

Tout ceci peut être vu comme des moyens d’investiguer les sentiments de pouvoir; plus spécialement le pouvoir sur autrui ou un pouvoir d’un groupe sur un autre groupe d’autres ‘soi’.

Interlocuteur: Quel est l’effet général de la télévision sur notre société par rapport à ce catalyseur?

Ra: Je suis Ra. Sans ignorer les tentatives de rayon vert de beaucoup pour communiquer, via cemedium, des informations de vérité et de beauté qui peuvent être utiles, l’effet total de ce gadget est un effet de distraction et de sommeil.

Interlocuteur: Pouvez-vous me donner le même type d’informations sur lesquelles nous sommes en train de travailler, par rapport à la guerre et aux rumeurs de guerre?

Ra: Je suis Ra. Vous pouvez voir cela en relation avec vos gadgets. Cette relation guerre-‘soi’ est une perception fondamentale de l’entité en train de mûrir.

Il y a une grande chance d’accélérer dans toute direction désirée. L’une peut se polariser négativement en adoptant des attitudes belliqueuses pour une raison quelconque. Une autre peut se trouver dans une situation de guerre et se polariser dans une certaine mesure vers le positif en activant les rayons orange, jaune et puis vert par des actes héroïques , comme vous pouvez les appeler, pour préserver les complexes mental/corps/esprit d’autres ‘soi’.

Enfin, on peut très fortement polariser le troisième rayon en exprimant le principe de l’amour universel aux dépens de toute distorsion, vers une implication dans des actes belliqueux. De cette manière, l’entité peut devenir un être conscient en un moment très bref de votre temps/espace. Ceci peut être vu comme ce que vous appelleriez une progression traumatisante.

Il est à noter que parmi vos entités un grand pourcentage de toutes les progressions ont pour catalyseur le traumatisme.

Interlocuteur: Vous venez d’utiliser le terme ‘troisième rayon’ dans cette phrase. Est-ce bien le mot que vous vouliez utiliser?

Ra: Je suis Ra. Nous voulions dire le rayon vert.

Notre difficulté réside dans notre perception du rayon rouge et du rayon violet comme étant fixes; de cette manière les rayons intérieurs sont ceux qui varient et doivent être observés comme des indications de priorité dans les efforts de former une moisson.

Interlocuteur: Est-ce que le rayon rouge, un rayon rouge intense, peut alors être utilisé comme un indice de priorité d’incarnation, tout comme un intense rayon violet?

Ra: Je suis Ra. Ceci est en partie exact.

Dans le passage ou la moisson vers la quatrième densité positive, le rayon rouge est vu seulement comme celui qui, lorsqu’il est activé, est la base de tout ce qui survient aux niveaux vibratoires, la somme de ceci étant l’énergie de rayon violet. Ce rayon violet est la seule considération pour la quatrième densité positive.

Quand on évalue la quatrième densité négative moissonnable, l’intensité des rayons rouge, ainsi que orange et jaune, est regardée très soigneusement, étant donné qu’une grande endurance et une grande quantité d’énergie de ce type sont nécessaires à la progression négative, étant donné qu’il est extrêmement difficile d’ouvrir le passage vers l’infini intelligent à partir du centre du plexus solaire. Ceci est nécessaire pour la moisson en quatrième densité négative.

Interlocuteur: Vous est-il possible de prendre comme exemple notre Général Patton et me dire l’effet que la guerre a eu sur lui dans son développement?

Ra: Je suis Ra. Ceci sera la dernière question de cette séance.

Celui dont vous parlez, connu comme George, a été quelqu’un chez qui la programmation d’incarnations précédentes a créé un plan ou une inertie qui était inéluctable dans son incarnation dans votre temps/espace. Cette entité était d’une forte activation de rayon jaune, avec de fréquentes ouvertures de rayon vert et d’occasionnelles ouvertures de rayon bleu. Mais elle n’a pas été capable de briser le moule d’expériences antérieures traumatisantes, de nature belliqueuse.

Cette entité s’est polarisée dans une certaine mesure vers le positif dans son incarnation, vu sa sincérité de croyance dans la vérité et la beauté. Cette entité était très sensible. Elle a ressenti comme un grand honneur/devoir envers la préservation de ce qui était ressenti par l’entité comme étant authentique, beau, et en besoin de défense. Cette entité se percevait comme un personnage chevaleresque. Elle s’est polarisée quelque peu vers le négatif dans son manque de compréhension du rayon vert qu’elle portait avec elle, rejetant le principe de pardon qui est implicite dans l’amour universel.

Vibrationnellement, le total de cette incarnation a été un léger accroissement de polarité positive mais un affaiblissement de la moissonnabilité à cause du rejet de la Loi ou Voie de Responsabilité, c’est-à-dire que voyant l’amour universel, elle a continué à se battre.

Interlocuteur: Avons-nous assez de temps pour que je demande si la mort de cette entité presqu’immédiatement après la cessation de la guerre, a été telle qu’elle ait pu être immédiatement réincarnée, de sorte qu’elle puisse participer à la moisson ?

Ra: Je suis Ra. Ceci est précisément exact.

Interlocuteur: Merci. Alors je vais simplement demander si nous pouvons faire quelque chose pour augmenter le confort de l’instrument ou améliorer le contact.

Ra: Je suis Ra. Tout est bien. Nous vous laissons, mes amis, dans l’amour et la lumière de l’Unique qui est Tout dans Tout. Je vous laisse dans une grâce perpétuelle. Allez donc, réjouissez-vous dans la puissance et la paix du Créateur infini unique. Adonaï.

La Loi Une, Livre V, Séance 34, Fragment 20

4 mars 1981

Jim: Parce que le niveau d’énergie physique était toujours très bas et constamment vidé à cause de son arthrite et de la présence persistante de douleurs, il lui est devenu nécessaire de faire quotidiennement de l’exercice afin de maintenir en fonction chaque partie de son corps. Nous avions découvert que plus son énergie était détournée ou faible, plus grand était son besoin d’exercice. Quand son corps fonctionnait presque normalement le temps de l’exercice pouvait être réduit lui aussi, jusqu’à la normalité. Pour Carla il s’agissait d’environ une heure de marche rapide quotidienne. Quand Don a questionné à propos d’une expérience qu’il avait eue en 1964, la spécificité de la réponse a été limitée par le désir de Ra de préserver le libre arbitre de Don.

La plupart des événements de notre vie sont des mystères à des degrés divers. Une façon de regarder le processus d’évolution c’est de le voir comme le procédé de résolution des mystères qui nous entourent. Tous les événements sont des illusions ou mystères, parce que chacun représente le Créateur unique sous un aspect ou un autre, qui nous offre une opportunité petite ou grande de trouver l’amour, la joie, l’équilibre et la perfection dans chaque moment.

Il y a une force spirituelle qui vient avec la résolution de ces mystères pour soi-même. Ce n’est pas toujours rendre service, de la part de ceux qui ont des yeux mieux entraînés, que de dire à quelqu’un ce qu’il ne voit pas encore par lui-même mais qu’il a la capacité d’apprendre à voir. C’est ainsi que Ra a souvent invoqué la Loi du Libre Arbitre, également connue comme étant la Loi de Confusion.

Carla: Quand j’étais enfant, je dansais, nageais, et montais à cheval. J’aimais l’exercice, spécialement quand il était rythmé. L’exercice qu’il m’a fallu faire à cette époque, bien que très dur parce que j’étais très fatiguée, a été une expérience dynamisante. Tant Don que Jim de rappelaient la nécessité de ces périodes, et Jim les rendait plus faciles en m’accompagnant. Il est toujours plus facile de faire ce genre de choses avec un compagnon! Don ne pouvait pas m’accompagner dans ces promenades car il avait des douleurs aux pieds apparues à la suite de ses séjours dans des climats tropicaux, et chaque pas lui était douloureux. Cependant, j’ai observé de temps en temps un niveau de force animale chez Don, qui était miraculeuse.

Par exemple, en 1977 Don et moi-même nous sommes rendus à une rencontre ‘Mind Link’[1] organisée par Andrija Puharich. Rassemblés là il y avait un mélange de médiums confirmés, toutes des femmes, et d’autres fans d’âge moyen, ainsi qu’un nombre équivalent de gamins an âge de collège qui s’étaient identifiés à Puharich en tant que Missionnés. Les gamins aimaient le football et s’y adonnaient entre les réunions. Don s’est joint à leur première partie. Il a réellement bien joué, impressionnant non seulement moi-même, mais aussi tous les jeunes. Ils ont finalement dû arrêter la partie, le visage en feu et le souffle court. Don n’était même pas essoufflé. Inutile de dire que les gamins ont rapidement adoré Don! Mais ils ne sont pas parvenus à le faire rejouer.

Séance 34, 4 mars 1981

Interlocuteur: L’instrument voudrait savoir si deux courtes périodes d’exercice par jour ne vaudraient pas mieux pour elle qu’une seule longue.

Ra: Je suis Ra. Ceci est inexact. La configuration adéquate du complexe physique s’exerçant pendant la période de trois mois au cours de laquelle l’instrument est vulnérable à l’intensification de la distorsion du complexe physique a besoin de renforcer le complexe physique. Ceci peut être vu adéquatement comme la période majeure d’exercice, suivie tard dans votre cycle diurne, avant la méditation du soir, par une période d’exercice d’approximativement la moitié de la première. Ceci sera vu comme fatigant pour l’instrument. Cependant cela aura pour effet de renforcer le complexe physique et de diminuer la vulnérabilité dont il pourrait être profité.

Interlocuteur: Vous est-il possible de me dire quelle expérience j’ai faite, vers 1964 je crois alors qu’en méditation j’ai pris conscience de ce que j’ai vu comme une différente densité et une différente planète, et qu’il m’a paru que je me déplaçais vers cette planète. Vous est-il possible de me dire de quelle expérience il s’est agi?

Ra: Je suis Ra. Nous voyons un certain tort dans la révélation complète, due à une transgression. Nous nous contentons de suggérer que cette entité, qui n’est pas prête à se soumettre au procédé de la régression sous hypnose conseillée par d’autres, a cependant eu ses opportunités pour la compréhension de son actualité [2].

[1] ‘Lien mental’ (NdT)

[2] Original : ‘being-ness’ (NdT)

La Loi Une, Livre II, Séance 35

6 mars 1981

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et la lumière du Créateur infini. Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: Je voudrais dire que nous considérons comme un grand honneur de faire ce travail, et nous espérons que nous questionnons dans une direction valable pour les lecteurs de ces documents. J’ai pensé qu’au cours de cette séance-ci, il pourrait être utile de passer en revue les effets des rayons de divers personnages historiques bien connus, pour aider à comprendre comment le catalyseur de l’illusion crée de la croissance spirituelle. J’ai fait une liste que nous pourrions, je pense, utiliser pour examiner les points forts du fonctionnement des catalyseurs sur ces individus, en commençant par celui que nous connaissons sous le nom de Franklin D. Roosevelt. Pourriez-vous dire quelque chose au sujet de cette entité?

Ra: Je suis Ra. Il est à noter qu’en discutant de ceux qui sont bien connus parmi vos peuples il y a la possibilité que ces informations puissent être vues comme spécifiques à une entité, alors qu’en fait le concept général de l’expérience est dans une grande mesure le même pour chaque entité. C’est dans cette optique que nous voudrions discuter des forces expérientielles qui ont offert un catalyseur à un individu.

Il faut noter en outre que dans le cas de ces entités incarnées récemment, il peut y avoir eu beaucoup de distorsion, dû à des informations et interprétations erronées des pensées et comportements d’une entité. Nous allons à présent, dirons-nous, parler des paramètres de base de celui connu comme Franklin.

Quand une entité vient en incarnation de troisième densité, chacun de ses centres d’énergie est potentialisé, mais doit être activé par le ‘soi’ qui fait l’expérience.

Celui connu comme Franklin s’est développé rapidement vers le haut au travers du rouge, de l’orange, du jaune et du vert, et a commencé à travailler dans l’énergie du rayon bleu à un âge très tendre, comme vous diriez. Cette croissance rapide a été due, en premier lieu, à des accomplissements antérieurs dans l’activation des rayons; en deuxième lieu au relatif confort et temps de loisir au début de son existence; en troisième lieu au fort désir, de la part de l’entité, de progresser.

Cette entité s’est unie à une entité dont les vibrations de rayon bleu étaient d’une force plus grande que la sienne, acquérant par là un catalyseur pour une croissance suivie dans ce domaine, qui devait persister tout au long de l’incarnation.

Cette entité a eu du mal à poursuivre l’activité de rayon vert, à cause de l’énergie excessive mise dans des activités concernant autrui dans une distorsion vers l’acquisition de pouvoir. Cela a affecté le véhicule physique, ainsi que vous pouvez l’appeler.

La limitation du non-mouvement d’une partie du véhicule physique a rouvert, pour cette entité, l’opportunité de concentration sur les aspects, dirons-nous, plus universels ou idéalistes du pouvoir, c’est-à-dire l’usage non-abusif du pouvoir. C’est ainsi qu’au départ d’un acte belliqueux cette entité avait perdu de sa polarité positive à cause de l’utilisation excessive d’énergies des rayons orange et jaune, aux dépens d’énergies des rayons vert et bleu; elle a ensuite regagné sa polarité par les effets catalytiques d’une pénible limitation du complexe physique.

Cette entité n’était pas d’une nature belliqueuse, au contraire, pendant le conflit elle a continué à vibrer dans le rayon vert tout en travaillant avec les énergies du rayon bleu.

L’entité qui était connue comme étant l’instructeur de Franklin a aussi beaucoup fonctionné pendant cette période comme un activateur de rayon bleu, non seulement pour son compagnon, mais aussi dans une expression plus universelle. Cette entité s’est continuellement polarisée de manière positive dans un sens universel, tout en développant, dans un sens moins universel, un modèle de ce qui peut être appelé karma; ce karma ayant à voir avec des distorsions de relations inharmonieuses compagnon/instructeur.

Interlocuteur: Deux choses que je voudrais éclaircir. Premièrement, alors l’instructeur de Franklin, c’était sa femme? C’est bien ça?

Ra: Je suis Ra. C’est exact.

Interlocuteur: Deuxièmement, est-ce que c’est Franklin lui-même qui s’est mis cette limitation physique dans le corps ?

Ra: Je suis Ra. Ceci est partiellement exact.

Les directives de base concernant les leçons et objectifs de l’incarnation avaient été soigneusement établies avant l’incarnation par la totalité du complexe mental/corps/esprit. Si celui connu comme Franklin avait évité l’excessive jouissance de ou l’attachement à la compétitivité, qui peut être vu comme inhérent aux processus de son occupation, cette entité n’aurait pas eu cette limitation. Cependant, le désir de servir et de croître était fort dans cette programmation, et quand les opportunités ont commencé à cesser dû à ces distorsions vers l’amour du pouvoir, alors le facteur de limitation de cette entité a été activé.

Interlocuteur: Je voudrais à présent demander le même genre d’informations au sujet d’Adolf Hitler. Vous en avez déjà donné quelques unes. Il n’est pas nécessaire que vous répétiez ce que vous avez déjà donné. Pourriez-vous compléter ces informations?

Ra: Je suis Ra. En parlant de celui que vous nommez Adolf nous avons de la difficulté étant donné l’intense confusion présente dans les schémas de vie de cette entité ainsi que la grande confusion qui accueille toute discussion à propos de cette entité.

Nous voyons ici un exemple de quelqu’un qui, en essayant d’activer les plus hauts rayons d’énergie tout en ne détenant pas la clé du rayon vert, s’est éliminé lui-même de toute polarisation, qu’elle soit positive ou négative.

A la base, cette entité était négative. Cependant, sa confusion a été telle que la personnalité s’est désintégrée, laissant ainsi inmoissonnable et en grand besoin de soins, le complexe mental/corps/esprit.

Cette entité a suivi le modèle de la polarisation négative, qui suggère une élite et de l’esclavage, cela étant vu par l’entité comme de nature utile à la structure sociétale. Cependant, en glissant de la polarisation consciente vers ce que vous pouvez appeler un monde crépusculaire où le rêve a pris la place des événements dans votre continuum d’espace/temps, cette entité a échoué dans sa tentative de servir le Créateur à un degré moissonnable sur le chemin du service de soi. Nous voyons ainsi l’insanité qui peut fréquemment survenir quand une entité s’efforce de se polariser avant que l’expérience ne puisse être intégrée.

Nous avons conseillé et suggéré la prudence et la patience lors de communications précédentes, et nous le faisons à nouveau, en utilisant cette entité comme un exemple de l’ouverture trop hâtive de la polarisation sans une nécessaire attention au complexe mental/corps/esprit synthétisé et intégré. Vous connaître vous-mêmes c’est avoir les fondations sur sol ferme.

Interlocuteur: Merci. Voilà un exemple important, je crois. Je me demandais si certains de ceux qui étaient sous les ordres d’Adolf à cette époque ont été à même de se polariser de manière moissonnable sur la voie négative.

Ra: Je suis Ra. Nous ne pouvons parler que de deux entités ayant la possibilité d’être moissonnables dans un sens négatif, les autres étant encore dans l’incarnation physique: une connue de vous comme Hermann; l’autre connue, ainsi qu’elle préférait être appelée, comme Himmler.

Interlocuteur: Merci. Nous avons précédemment parlé d’Abraham Lincoln comme d’un cas presque unique. Vous est-il possible de nous dire pourquoi un être de quatrième densité a utilisé le corps d’Abraham Lincoln, quelle était son orientation, et quand cela s’est produit par rapport aux activités qui se déroulaient dans notre société à cette époque?

Ra: Je suis Ra. Cela est possible.

Interlocuteur: Est-ce que cela serait utile aux lecteurs, de savoir cela dans votre estimation?

Ra: Je suis Ra. Vous devez formuler vos demandes en fonction de votre discernement.

Interlocuteur: Eh bien dans ce cas je voudrais savoir le motif de l’utilisation du corps d’Abraham Lincoln à ce moment.

Ra: Je suis Ra. Cela sera la dernière demande complète de cette séance, car nous constatons que les énergies vitales de l’instrument sont très faibles.

Celui connu comme Abraham a eu des difficultés extrêmes à beaucoup d’égards et à cause de souffrances physiques, mentales et spirituelles, il était fatigué de la vie mais sans orientation vers l’auto-destruction.

En votre temps de 1853, cette entité a été contactée dans son sommeil par un être de quatrième densité. Cet être se préoccupait des batailles entre forces de la lumière et forces des ténèbres qui étaient menées en quatrième densité depuis bon nombre de vos années.

Cette entité a accepté l’honneur/devoir de terminer les plans karmiques de celui connu comme Abraham, et celui connu comme Abraham a découvert que cette entité allait tenter les choses que celui connu comme Abraham désirait faire mais sentait qu’il n’en était pas capable. C’est ainsi que l’échange a été fait.

L’entité Abraham a été emmenée vers un plan de suspension jusqu’à la cessation de son véhicule physique, un peu comme si nous de Ra prenions des dispositions pour que cet instrument reste dans le véhicule, sorte de l’état de transe, et fonctionne en tant que cet instrument, tout en laissant le complexe mental et spirituel de l’instrument dans son état de suspension.

Les énergies planétaires à ce moment étaient, de ce qu’il semblait à cette entité, à un point critique car ce que vous connaissez comme étant la liberté avait gagné en acceptation de devenir une possibilité parmi de nombreux peuples. Cette entité a vu le travail accompli par ceux qui initiaient le concept démocratique de liberté, comme vous l’appelez, en danger d’être court-circuité ou abandonné par la croyance croissante et l’usage du principe de la mise en esclavage d’entités. Ceci est un concept négatif d’une nature plutôt sérieuse dans votre densité.

C’est pourquoi, cette entité s’est avancée dans ce qu’elle a vu comme étant la bataille pour la lumière, pour la guérison d’une rupture dans le concept de liberté.

Cette entité n’a pas gagné ni perdu de karma par ces activités, vu son détachement par rapport à tout résultat. Son attitude a toujours été du service d’autrui, plus spécialement pour les opprimés et ceux mis en esclavage. La polarité de l’individu a été quelque peu mais pas sévèrement amoindrie par les sentiments accumulés et les formes pensées créées, étant donné le grand nombre d’entités quittant le plan physique à cause du traumatisme de la bataille. Pouvons-nous demander si ce sont bien les informations que vous demandiez, ou bien pouvons-nous fournir encore d’autres informations ?

Interlocuteur: Je poserai encore d’autres questions au cours de la prochaine séance de travail qui devrait avoir lieu dans environ quatre jours. Nous ne voulons pas épuiser l’instrument. Je vais seulement demander si nous pouvons faire quelque chose pour augmenter le confort de l’instrument ou pour faciliter le contact.

Ra: Je suis Ra. Tout est bien. Je vous laisse, mes amis, dans l’amour et la lumière du Créateur infini unique. Allez donc, et réjouissez-vous dans la puissance et la paix du Créateur Unique. Adonaï.

http://www.llresearch.org/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2016/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Ajouter un commentaire

Envoyer un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

MilenaVous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Recherchez sur le réseau

Articles Phares

Les + partagés cette année