RA MATERIAL, la loi Une

RA MATERIAL – part 11 – Sur la Sexualité et les Rayons…

Au seuil de cette année 2012, j’ai pris l’initiative de présenter ici : « Le RA MATERIAL« , comme une petite révision avant le grand saut …

Le RA MATERIAL a connu un grand succés dans les années 80. Ces données ont elles-même été fortement influencé par la fondation ARE de Edgar Cayce ou Schwaller de Lubicz.

Le message du RA MATERIAL s’accorde avec le compteur du calendrier Maya. Nous sortons enfin du dualisme, et s’ébauche une nouvelle ouverture de conscience.

Les dimensions 4D-5D-6D…et certainement 7D à un niveau ultime, expérimentent encore certaines polarités…, moindre, mais polarités quand même… ! Donc dualisme et complémentarité … sont encore là pour un moment ! A nous de comprendre et d’apprendre enfin L’ALLIANCE, base de la LOI de Un. Je suis épatée, car à la lecture du RA MATERIAL, je constate d’énormes similitudes avec les communications des Hathor …. Miléna

Copyright © 2007 L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.

CAVEAT: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger. (Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre V, Séance 29, Fragment 17

23 février 1981

Jim: Ra avait conseillé à Carla de ne jamais procéder à aucune guérison physique parce que son énergie physique était toujours très faible et que ces soins pourraient épuiser sa réserve déjà bien appauvrie dans ce domaine.

Carla: Depuis mon enfance j’ai l’étrange aptitude de pouvoir m’asseoir auprès de quelqu’un et, en établissant un contact avec les mains, de désencombrer le mental ou le physique de cette personne. Je n’ai jamais analysé ce que je fais, ni comment le faire mieux, me fiant plutôt à mon instinct pour trouver le juste moment d’offrir cela. Peut-être que je le devrais, mais cela m’a toujours frappée comme étant un don très marginal, et non pas comme ma voie centrale. Je pense que si j’ai quelque capacité de guérir, elle se trouve dans mon écoute. Quand quelqu’un vient me voir pour un conseil en privé, je pense à ce moment comme étant une ‘séance d’écoute’ et je me vois comme un auditeur spirituel. Il y a déjà une grande partie de guérison quand une personne exprime quelque chose à fond auprès d’une autre, dans une atmosphère de soutien. La personne qui écoute permet simplement à l’autre personne de mieux s’écouter elle-même. Et j’ai un instinct très profond pour faire cela. C’est donc sur cela que j’ai concentré mes propres efforts pour devenir une meilleure guérisseuse. Ecouter est vraiment un art, et je pense qu’il commence par la manière dont nous nous écoutons nous-mêmes. Il y a une immense force dans le fait de se connaître soi-même à fond, le côté sombre aussi, comme celui qui voit la lumière du comportement quotidien. Quand on est finalement parvenu à supporter sa propre vraie nature dans son entier et qu’on est passé par tout le douloureux processus de renoncement à la fierté qui veut ignorer la misère intérieure, on devient mieux à même d’aimer et de pardonner à soi-même.

Souvent je pense que nous ressentons que notre échec survient quand nous manquons de bienveillance envers autrui. Mais quand cela se produit on peut être certain que la première et immédiate cause de cette rudesse extérieure se trouve à l’intérieur, dans le refus par le soi de reconnaître le soi dans son cercle complet.

Séance 29, 23 février 1981

Interlocuteur: L’ instrument avait une question à poser si nous avons du temps pour une question brève. Je vais la lire. L’instrument ne désire pas accomplir de guérison physique. Elle accomplit déjà l’équilibrage spirituel par les mains. Peut-elle lire les textes, reçus en privé, concernant la guérison sans procéder à de la guérison physique? Je suppose qu’elle veut savoir si elle peut les lire sans créer de problèmes dans son propre modèle de vie. Elle ne souhaite pas risquer d’affaiblir la polarité positive. Peut-elle lire ces textes dans ces conditions?

Ra: Je suis Ra. Nous allons parler brièvement dû au fait que nous essayons de conserver les énergies vitales de cet instrument pendant la période de trois mois dont nous avons parlé. Cette entité a une histoire expérientielle de guérison à des niveaux autres que le physique. Il est donc acceptable que cette matière soit lue. Cependant, l’exercice du feu ne sera jamais pratiqué par cet instrument, comme il est utilisé sous une forme très forte pour la guérison physique.

La Loi Une, Livre II, Séance 30

24 février 1981

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et la lumière du Créateur infini unique. Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: Je vais exprimer ce que j’ai à dire, et puis je vous laisserai corriger si j’ai fait des erreurs. Voici ce que j’ai à dire : la Création est une seule entité ou unité. S’il existe seulement une seule entité, alors le seul concept de service est le service de soi. Si cette entité unique se subdivise, alors naît le concept de service de l’une de ses parties à une autre de ses parties. De cela provient l’égalité du service de soi ou d’autrui.
Il semblerait qu’à mesure que le Logos se subdivise, les parties sélectionnent chacune une orientation. Quand des entités individualisées émergent dans l’espace/temps; alors je présume qu’elles ont une polarité. Est-ce que cette idée est correcte?

Ra: Je suis Ra. Cette idée est très perspicace et correcte jusqu’à la phrase finale, dans laquelle nous notons que les polarités ne commencent à être explorées qu’au point où une entité de troisième densité prend conscience de la possibilité de choix entre le concept ou la distorsion du service de soi et celle du service d’autrui.

Cela marque la fin de ce que vous pouvez appeler ‘conscience sans soi’ ou phase innocente de prise de conscience.

Interlocuteur: Merci. Voudriez-vous définir séparément ‘mental’, ‘corps’ et ‘esprit’?

Ra: Je suis Ra. Ces termes sont des termes descriptifs simplistes qui équivalent à un complexe de foyers d’énergie; le corps, comme vous l’appelez, étant le matériau de la densité dont vous faites l’expérience à un espace/temps ou temps/espace donné; ce complexe de matériaux étant disponible pour des distorsions de ce que vous appelleriez la manifestation physique.

Le mental est un complexe qui reflète ce qui afflue de l’esprit et ce qui émane vers le haut à partir du complexe corps. Il contient ce que vous connaissez comme les sentiments, les émotions, et les pensées intellectuelles dans leurs complexités les plus conscientes.

En descendant dans l’arbre du mental nous voyons l’intuition, qui est de la nature du mental plus en contact ou en accord avec le complexe total d’actualité [1].

En descendant jusqu’aux racines du mental nous trouvons la progression de la conscience qui se tourne graduellement de la mémoire personnelle à la mémoire raciale, aux influx cosmiques, et devient ainsi un contacteur direct de cette navette que nous appelons le complexe ‘esprit’.

Ce complexe esprit est le canal par lequel ce qui entre en provenance de tous les divers afflux universels, planétaires et personnels peut être dirigé vers les racines de la conscience, et par lequel la conscience peut être dirigée vers le passage de l’infini intelligent au travers de l’énergie intelligente équilibrée du corps et du mental.

Vous verrez par cette série d’affirmations définitives que le mental, le corps et l’esprit sont inextricablement mêlés et ne peuvent aller l’un sans l’autre. C’est ainsi que nous nous référons au ‘complexe mental/corps/esprit’ plutôt que de tenter de les traiter séparément car le travail, dirons-nous, que vous faites pendant vos expériences se fait par l’interaction de ces trois composantes, et non pas par une seule d’entre elles.

Interlocuteur: A la mort physique, comme nous l’appelons, à partir de cette densité particulière et de cette expérience particulière d’incarnation, nous perdons ce corps chimique. Immédiatement après la perte de ce corps chimique est-ce que nous gardons un type de corps différent? Est-ce qu’il y a encore un complexe mental/corps/esprit à ce moment?

Ra: Je suis Ra. C’est exact. Le complexe mental/corps/esprit est tout à fait intact; le complexe du corps physique que vous associez maintenant avec le terme ‘corps’ n’étant que la manifestation d’un complexe corporel plus dense et intelligemment informé et puissant.

Interlocuteur: Est-ce qu’il y a perte d’une partie du mental ou de l’esprit après cette transition que nous appelons mort, ou une détérioration de l’un ou l’autre, due à la perte du corps chimique que nous avons maintenant?

Ra: Je suis Ra. En vos termes, il y a une grande perte de complexe mental, due au fait qu’une grande partie de l’activité de la nature mentale dont vous êtes conscients pendant l’expérience de ce continuum espace/temps est autant une illusion de surface que l’est le complexe corps chimique.

Autrement dit, rien de ce qui est important n’est perdu; le caractère ou, dirons-nous, la pure distorsion des émotions et déviations ou distorsions et sagesses, si vous voulez, devenant manifeste pour la première fois, dirons-nous; ces pures émotions et sagesses et déviations/distorsions étant, pour la plupart, soit ignorées, soit sous-estimées au cours de l’expérience de la vie physique. Quant à ce qui est spirituel, ce canal est alors très ouvert, étant donné l’absence de nécessité d’oublier, qui est une caractéristique de la troisième densité.

Interlocuteur: Je voudrais savoir quelle est l’origine des complexes mental/corps/esprit, en remontant en arrière autant que nécessaire. Comment sont-ils engendrés? Est-ce qu’ils sont engendrés par l’esprit qui forme le mental et le mental qui forme le corps? Pouvez-vous me dire cela?

Ra: Je suis Ra. Nous vous demandons de considérer que vous êtes en train d’essayer de suivre la trace de l’évolution. Cette évolution est comme nous l’avons décrite précédemment, la conscience étant en premier, dans la première densité, sans mouvement, une chose aléatoire.

Si vous pouvez ou non appeler cela un complexe mental ou corporel, cela est un problème sémantique. Nous l’appelons complexe mental/corps en reconnaissant toujours que dans le plus simple iota de ce complexe existe dans sa totalité le Créateur infini unique; ce complexe mental/corps alors en deuxième densité découvre la croissance et l’aspiration à la lumière, éveillant ainsi ce que vous pouvez appeler le complexe esprit, celui qui intensifie le spiralement vers le haut, vers l’amour et la lumière du Créateur infini.

L’addition de ce complexe esprit, bien qu’apparente plutôt que réelle puisqu’il existe potentiellement depuis le début de l’espace/temps, lui permet de se perfectionner lui-même par l’entrée en troisième densité.

Quand le complexe mental/corps/esprit devient conscient de la possibilité de service de soi ou de service d’autrui, alors le complexe mental/corps/esprit est activé.

Interlocuteur: Merci. Je ne veux pas couvrir un terrain que nous avons déjà couvert auparavant, mais il est parfois utile de reformuler ces concepts dans un but de clarté, puisque les mots sont de piètres outils pour ce que nous faisons. Juste en passant, je me demandais —sur cette planète au cours de la deuxième densité, je crois qu’il y eu habitation pendant ce même espace/temps, par des entités bipèdes et ce que nous appelons les dinosaures. Est-ce correct?

Ra: Je suis Ra. Cela est correct.

Interlocuteur: Ces deux types d’entités semblaient très incompatibles, pourrait-on dire, les unes avec les autres. Je ne sais pas, mais pouvez-vous me dire la raison pour laquelle il y a eu ces deux types d’entités habitant le même espace/temps?

Ra: Je suis Ra. Considérez les fonctionnements du libre arbitre appliqués à l’évolution; Il y a des chemins que le complexe mental/corps suit dans ses efforts pour survivre, se reproduire, et rechercher à sa manière ce qui est ressenti inconsciemment comme potentiel de croissance; ces deux domaines ou chemins de développement étant deux parmi de nombreux autres.

Interlocuteur: En deuxième densité le concept de reproduction bisexuelle apparaît d’abord. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Cela est exact.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire la philosophie derrière cette méthode de propagation du complexe corporel?

Ra: Je suis Ra. La deuxième densité est une densité dans laquelle la structure de base est mise en place pour le travail de troisième densité.

De cette manière il peut être vu que le mécanisme fondamental de reproduction se récapitule dans un vaste potentiel, en troisième densité, pour le service d’autrui et le service de soi, ceci n’étant pas seulement par les fonctions de transfert d’énergie, mais aussi par les divers services accomplis grâce au contact étroit de ceux qui sont, dirons-nous, magnétiquement attirés l’un vers l’autre; ces entités ont ainsi des opportunités pour de nombreux types de service qui ne seraient pas disponibles à l’entité indépendante.

Interlocuteur: Est-ce que la raison fondamentale de ceci est d’accroître l’opportunité d’expérience du Créateur unique?

Ra: Je suis Ra. Ceci n’est pas seulement exact, mais la clé de ce qui se passe dans toutes les densités.

Interlocuteur: Est-ce que le processus de la reproduction bisexuelle ou sa philosophie joue un rôle dans la croissance spirituelle des entités de deuxième densité?

Ra: Je suis Ra. Dans des circonstances isolées il en est ainsi dû à des perceptions efficientes par les entités ou espèces. Pour la majeure partie, de loin, ce n’est pas le cas en deuxième densité, les potentiels spirituels étant ceux de troisième densité.

Interlocuteur: Merci. Pouvez-vous me donner un bref historique des principes métaphysiques du développement de chacune de nos planètes qui entourent notre Soleil, leur fonction par rapport à l’évolution des êtres?

Ra: Je suis Ra. Nous allons vous donner une description métaphysique seulement des planètes sur lesquelles il a été, est, ou sera fait l’expérience de complexes individuels de mental/corps/esprit. Vous pouvez comprendre les autres sphères comme faisant partie du Logos.

Nous prenons celle connue comme Vénus. Cette sphère planétaire a eu une évolution rapide. C’est notre terre natale, et la rapidité de progrès des complexes mental/corps/esprit à sa surface a été due à une interaction harmonieuse.

Sur l’entité connue de vous comme Mars, comme vous en avez déjà discuté, cette entité a été arrêtée au milieu de sa troisième densité, étant ainsi incapable de poursuivre sa progression à cause de l’absence de conditions hospitalières à sa surface. Cette planète devra être soignée pendant quelques millénaires de votre espace/temps.

La planète que vous habitez a une histoire métaphysique bien connue de vous et vous pouvez poser des questions à ce sujet si vous le souhaitez. Cependant, nous avons parlé dans une grande mesure à ce sujet.

La planète connue comme Saturne a une grande affinité avec l’intelligence infinie et c’est ainsi qu’elle a été habitée dans ses champs magnétiques de temps/espace par ceux qui souhaitent protéger votre système.

L’entité planétaire connue de vous comme Uranus parcourt lentement la première densité et a le potentiel de parcourir toutes les densités.

Interlocuteur: Merci. Vous avez dit hier qu’une large part de ce système galactique majeur réside spirituellement en tant que partie du Logos. Voulez-vous dire que près du centre de ce système galactique majeur les étoiles là n’ont pas de systèmes planétaires? Cela est-il exact?

Ra: Je suis Ra. Cela est inexact. Le Logos s’est réparti partout dans votre système galactique. Cependant, les continua de temps/espace de certains de vos systèmes solaires les plus centraux sont beaucoup plus avancés.

Interlocuteur: Mais alors, pourriez-vous dire que, de manière générale, plus on s’approche du centre de ce grand système, plus grande est la densité spirituelle ou qualité spirituelle dans cette zone?

Ra: Je suis Ra. Ceci sera la dernière question complète de cette séance car cet instrument ressent de l’inconfort. Nous ne souhaitons pas épuiser l’instrument.

La densité ou masse spirituelle de ceux qui sont le plus au centre de votre galaxie est connue. Cependant, elle est due simplement aux divers états intemporels au cours desquels les sphères planétaires peuvent coalescer, ce processus de débuts d’espace/temps se produisant de plus en plus tôt à mesure, dirons-nous, que l’on approche du centre de la spirale galactique.

Interlocuteur: Pouvons-nous faire quelque chose pour accroître le confort de l’instrument ou pour améliorer le contact?

Ra: Cet instrument est bien équilibré et le contact est comme il doit l’être. L’instrument a certaines difficultés d’une distorsion que vous appelleriez spasme musculaire, rendant ainsi inconfortable la position immobile. Nous quittons donc l’instrument.

Je suis Ra. Vous faites du bon travail mes amis. Je vous laisse dans l’amour et la lumière du Créateur infini unique. Allez donc, et réjouissez-vous dans la puissance et la paix du Créateur unique. Adonaï.

[1] Original : ‘being-ness’ (NdT)

La Loi Une, Livre V, Séance 30, Fragment 18

24 février 1981

Jim: Un quidam associé avec Cosmic Awareness Communications dans l’Etat de Washington avait mis au point et distribuait une machine supposée augmenter la santé générale et le bien-être, et nous avons demandé à Ra si cela pourrait ou non aider Carla. La réponse a suggéré que le champ magnétique de Carla était plutôt inhabituel et très probablement formé de cette manière inhabituelle pour permettre le contact spécifiquement avec ceux de Ra.

Ce champ magnétique peu ordinaire a été source de fréquents inconvénients avec les appareils électromagnétiques que Carla utilise régulièrement. Elle les casse périodiquement juste en les touchant. Elle ne peut porter que des montres à cristal de quartz, et nous avons de nombreux enregistreurs en semi-état de marche qui gisent en divers endroits de notre maison.

Carla: L’histoire est bonne mais il peut être frustrant d’avoir de l’énergie qui endommage l’électronique; je ne suis pas amusée quand je casse des objets. La dernière chose que je voudrais faire c’est détruire ces mêmes appareils qui me permettent de communiquer. Et ma tendance à ressentir diverses énergies étranges a parfois été un don très malvenu. Je me souviens des quelques fois où ma capacité à percevoir l’une ou l’autre fréquence occulte m’a mise sur le chemin de gens très énergiques qui ont décidé que je devais travailler avec eux. Naturellement, j’ai résisté à toutes les demandes d’aide qu’il me paraissait inconfortable d’accepter, mais je n’apprécie vraiment pas le fait de devoir convaincre quelqu’un d’infréquentable!

De toutes les choses que j’ai essayées (et il y en a un million ou deux) pour améliorer ma condition physique, nous n’avons rien trouvé de valable dans ce genre d’appareils. Cependant, les dons de l’esprit et de la foi sont bien plus efficaces. J’ai donc relativement perdu tout intérêt pour les nouvelles méthodes et gadgets— et je m’en tiens à la prière et à la paix, dans la connaissance du soi parfait ’intérieur.

Séance 30, 24 février 1981

Interlocuteur: L’instrument voudrait savoir si vous pourriez lui dire si oui ou non cet article appelé ‘polarisateur de Sam Millar’ pourrait contribuer à son bien-être physique. Pourriez-vous faire cela?

Ra: Je suis Ra. Pendant que nous scannons l’instrument nous trouvons des anomalies de champ magnétique, qui sont déformées vers nos capacités à trouver un canal à bande étroite dans le complexe mental/corps/esprit de cet instrument. Le polarisateur dont vous parlez, tel qu’il est, ne serait pas utile.

Une lecture soigneuse de l’aura de cet instrument par ceux qui sont doués dans ce domaine, et des modifications subséquentes des forces magnétisantes de ce polarisateur, pourraient aider l’entité Sam à créer un polarisateur qui pourrait aider l’instrument.

Cependant, nous suggérerions qu’aucun matériel électrique ou magnétique non nécessaire pour enregistreur nos paroles ne soit apporté pendant ces séances, car nous ne souhaitons pas de distorsions qui ne soient pas nécessaires.

La Loi Une, Livre II, Séance 31

25 février 1981

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et la lumière du Créateur infini unique. Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: J’ai une question que l’instrument m’a demandé de poser. La voici : «vous parlez de divers types de blocage et transfert d’énergie positive et négative, qui peuvent se produire par la participation à nos complexes d’actes reproducteurs sexuels. Pourriez-vous s’il vous plaît expliquer les blocages et transferts d’énergie, en soulignant ce qu’un individu qui cherche à être en accord avec la Loi Une peut positivement faire dans ce domaine ? Vous est-il possible de répondre à cette question?

Ra: Je suis Ra. Cela est partiellement possible, étant donné que nous avons préparé le terrain. Ceci est proprement une question très avancée. Etant donné la spécificité de la question, nous pouvons donner une réponse générale.

Le premier transfert d’énergie est de rayon rouge. Il s’agit d’un transfert aléatoire qui ne concerne que votre système reproducteur.

Les efforts des rayons orange et jaune dans le rapport sexuel créent d’abord un blocage quand une seule entité vibre dans cette zone, ce qui a pour résultat que l’entité qui vibre sexuellement dans cette zone a un appétit insatiable pour cette activité.

Ce que ces niveaux vibratoires recherchent c’est de l’activité du rayon vert.

Il y a la possibilité du transfert d’énergie des rayons orange ou jaune, ceci se polarisant vers le négatif : l’un étant vu comme un objet plutôt qu’un autre soi, l’autre voyant se voyant comme un pilleur, ou maître de la situation.

Dans le rayon vert il y a deux possibilités.

Premièrement, si tous les deux vibrent dans le rayon vert il y a un transfert d’énergie se renforçant mutuellement, le négatif ou femelle, comme vous l’appelez attirant l’énergie des racines de l’être au travers des centres d’énergie, étant ainsi revitalisée; la polarité positive ou mâle, comme elle est vue dans votre illusion, trouvant dans son transfert d’énergie une inspiration qui satisfait et nourrit la portion spirituelle du complexe corps/mental/esprit, étant dès lors toutes deux polarisées et libérant l’excès de ce que chacune a en abondance en nature d’énergie intelligente, c’est-à-dire des énergies négative/intuitive, positive/physique, ainsi que vous pouvez les appeler, ce transfert d’énergies n’étant bloqué que si l’une ou les deux entités craint/craignent la possession ou d’être possédée, de désirer la possession ou de désirer être possédée.

L’autre possibilité du rayon vert est qu’une entité offre de l’énergie de rayon vert, l’autre n’offrant pas d’énergie de l’énergie de l’amour universel, ceci ayant pour résultat un blocage d’énergie chez celle qui n’est pas du rayon vert, et augmentant la frustration ou l’appétit, le rayon vert étant légèrement polarisé vers le service d’autrui.

Le rayon bleu de transfert d’énergie est plutôt rare parmi vous en ce moment, mais il est d’une grande aide vu les transferts d’énergie impliqués dans le fait de devenir capable d’exprimer le soi sans réserve ou crainte.

Le transfert de rayon indigo est extrêmement rare parmi vous. Il s’agit de la portion sacrée du complexe corps par laquelle un contact peut être établi avec l’infini intelligent par l’intermédiaire du rayon violet.

Aucun blocage ne peut se produire à ces deux derniers niveaux par le fait que si les deux entités ne sont pas prêtes pour cette énergie elle n’est pas visible, et aucun transfert ni blocage ne peut avoir lieu. C’est comme si on avait retiré le Delco d’un moteur puissant.

Interlocuteur: Pouvez-vous définir le transfert d’énergie sexuelle et détailler sa signification, s’il vous paît?

Ra: Je suis Ra. Le transfert d’énergie implique la libération d’énergies potentielles au travers, dirons-nous, d’un espace potentialisé.

Le transfert d’énergie sexuelle se produit à cause des polarisations de deux complexes mental/corps/esprit, chacun ayant quelque différence potentielle l’un par rapport à l’autre.

La nature du transfert d’énergie ou du blocage de cette énergie est dès lors fonction de l’interaction de ces deux potentiels. Dans les cas où un transfert a lieu, vous pouvez le comparer à la fermeture d’un circuit. Vous pouvez aussi voir cette activité, comme toutes les activités expérientielles, comme le Créateur faisant l’expérience de Lui-même.

Interlocuteur: Est-ce que ce serait le mécanisme primal par lequel le Créateur fait l’expérience de Lui-même?

Ra: Je suis Ra. Ceci n’est pas un terme approprié. Peut-être que les adjectifs pourraient être ‘un moyen approprié’ du Créateur se connaissant Lui-même car, dans chaque interaction, peu importe la distorsion, le Créateur fait l’expérience de Lui-même.

La connaissance bisexuelle du Créateur par Lui-même a le potentiel de deux avantages:

Premièrement, dans l’être dont le rayon vert est activé il y a le potentiel d’une analogie directe et simple avec ce que vous pouvez appeler la joie, la nature spirituelle ou métaphysique qui existe dans l’énergie intelligente. Ceci est une grande aide pour une compréhension d’une nature plus vraie de la fonction d’être [1].

L’autre avantage potentiel des actes reproducteurs bisexuels est la possibilité d’une compréhension ou connexion sacramentelle avec le passage vers l’infini intelligent car, avec une préparation appropriée, un travail dans ce que vous pouvez appeler la magie peut être accompli et des expériences d’infini intelligent peuvent être obtenues.

Les individus positivement orientés qui se concentrent sur cette méthode pour atteindre l’infini intelligent, alors, par la recherche ou l’action de la volonté, sont à même de diriger cette intelligence infinie vers le travail que ces entités désirent accomplir, que ce soit la connaissance de service ou la capacité de guérir, ou le désir de n’importe quel autre service d’autrui.

Il y a deux avantages à cette méthode particulière du Créateur faisant l’expérience de Lui-même. Comme nous l’avons dit précédemment, le corollaire de la force de ce transfert d’énergie particulier est qu’il ouvre la porte, dirons-nous, au désir des complexes mental/corps/esprit individuels de servir d’un nombre infini de façons un autre soi, se polarisant de la sorte vers le positif.

Interlocuteur: Pouvez-vous détailler un peu le concept selon lequel cet acte ne permet pas seulement au Créateur de mieux se connaître Lui-même, mais crée aussi, dans notre densité, une progéniture ou rend disponible le passage permettant à une autre entité d’entrer dans cette densité-ci ?

Ra: Je suis Ra. Ainsi que nous l’avons dit précédemment, les transferts d’énergie sexuelle incluent le transfert du rayon rouge qui est aléatoire, et qui est une fonction de l’effort de deuxième densité de croître, de survivre, dirons-nous.

Ceci est une fonction propre à l’interaction sexuelle.

La progéniture, ainsi que vous appelez l’entité incarnée, prend l’opportunité de complexe mental/corps offerte par cet acte ou événement aléatoire appelé fertilisation de l’oeuf par la semence, qui donne à une entité l’opportunité d’entrer dans cette densité-ci en tant qu’entité incarnée. Ceci donne aux deux qui se sont engagés dans ce transfert d’énergie bisexuelle reproductrice le potentiel d’un grand service dans ce domaine de l’élevage de l’entité peu expérimentée à mesure qu’elle gagne en expérience.

Il sera intéressant de noter ici qu’il y a toujours la possibilité d’utiliser ces opportunités pour polariser vers le négatif, et ceci a été facilité par l’accumulation graduelle, pendant de nombreux milliers de vos années, de distorsions du complexe social créant une tendance à la confusion, dirons-nous, ou de la perplexité dans l’aspect ‘service d’autrui’ de ce transfert d’énergie et dans les opportunités subséquentes du service à d’autres ‘soi’.

Interlocuteur: Si un transfert d’énergie sexuelle se produit dans le rayon vert —et je présume dans ce cas qu’il n’y a pas de transfert d’énergie de rayon rouge— est-ce que cela signifie qu’il est impossible, pour ce transfert particulier, d’inclure la fertilisation et la naissance d’une entité?

Ra: Je suis Ra. Ceci est inexact.

Il y a toujours transfert d’énergie du rayon rouge étant donné la nature du complexe corps. Le résultat aléatoire de ce transfert d’énergie sera ce qu’il sera, comme une fonction de la possibilité de fertilisation en un temps donné, dans une couple donné d’entités sans distorsion vers aucun sens vital, par des énergies de rayon jaune ou orange; ainsi le don, dirons-nous, étant donné librement, aucun paiement n’étant demandé soit du corps, soit du mental, soit de l’esprit.

Le rayon vert est un rayon de complète universalité d’amour. Ceci est un don sans attente de réciprocité.

Interlocuteur: Je me demandais s’il y a un principe derrière le fait qu’une union sexuelle n’aboutit pas nécessairement à la fertilisation. Je ne m’intéresse pas aux principes chimiques ou physiques de cela. Je suis intéressé de savoir s’il y a ou non un principe métaphysique qui fait que le couple a ou non un enfant, ou bien est-ce purement aléatoire?

Ra: Je suis Ra. Ceci est aléatoire dans certaines limites.

Si une entité a atteint la maturité à laquelle elle choisit la structure de base de l’expérience de vie, cette entité peut alors choisir de s’incarner dans un complexe physique qui n’est pas capable de reproduction. C’est ainsi que nous trouvons certaines entités qui ont choisi d’être infertiles. D’autres entités, par le libre arbitre, font usage de divers dispositifs pour assurer la non-fertilité. A l’exception de ces conditions, la condition est aléatoire.

Interlocuteur: Merci. Dans un texte précédent vous avez mentionné l’attraction magnétique. Voulez-vous définir et commenter ce terme?

Ra: Je suis Ra. Nous avons utilisé ce terme pour indiquer que dans vos natures bisexuelles il y a ce qui est appelé de la polarité. Cette polarité peut être vue comme variable en fonction de, dirons-nous, la polarisation mâle/femelle de chaque entité, que chacune des entités soit biologiquement mâe ou femelle.

Ainsi, vous pouvez voir le magnétisme que deux entités, avec l’équilibre approprié de polarité mâle/femelle en face de polarité femelle/mâle, qui se rencontrent et donc ressentent l’attraction que les forces polarisées vont exercer l’une sur l’autre. C’est cela la force du mécanisme bisexuel.

Cela ne demande pas un acte de volonté de décider de ressentir de l’attrait pour quelqu’un qui est polarisé sexuellement de manière opposée. Cela se produit dans un sens inévitable, donnant au libre flux d’énergie une voie appropriée, dirons-nous.

Cette voie peut être bloquée par une distorsion vers une croyance/condition affirmant à l’entité que cette attraction n’est pas désirée. Cependant, le mécanisme de base fonctionne aussi simplement que le feraient, dirons-nous, l’aimant et le fer.

Interlocuteur: Nous avons ce qui paraît être un nombre croissant d’entités réincarnées ici en ce moment, qui ont ce qui est appelé une orientation homosexuelle. Pouvez-vous expliquer et commenter un peu ce concept?

Ra: Je suis Ra. Les entités de cette condition font l’expérience de beaucoup de distorsions parce qu’elles ont expérimenté de nombreuses incarnations en tant que mâles biologiques et femelles biologiques. Ceci ne suggérerait pas ce que vous appelez de l’homosexualité dans une phase active, s’il n’y avait pas les difficiles conditions vibratoires de votre sphère planétaire.

Il y a ce que vous pouvez appeler une grande transgression aurique dans vos zones urbaines surpeuplées, dans vos pays les plus peuplés, comme vous appelez des portions de votre surface planétaire. Dans ces conditions, des confusions vont se produire.

Interlocuteur: Pourquoi la densité de population crée-t-elle ces confusions?

Ra: Je suis Ra. L’impulsion de reproduction bisexuelle a pour objectif non seulement la simple fonction reproductrice, mais plus spécialement le désir de servir autrui en étant éveillé par cette activité.

Dans une situation de surpopulation où chaque complexe mental/corps/esprit est sous un bombardement constant d’autres ‘soi’, il est compréhensible que ceux qui sont spécialement sensibles n’éprouvent pas le désir de rendre service à d’autres ‘soi’. Ceci augmente aussi la probabilité d’un manque de désir ou d’un blocage de l’énergie reproductrice du rayon rouge.

Dans une atmosphère non surpeuplée, cette même entité, par le stimulus du ressenti de la solitude autour d’elle, a alors un désir beaucoup plus grand de rechercher quelqu’un à qui elle peut rendre service, régularisant ainsi la fonction reproductrice sexuelle.

Interlocuteur: Grosso modo, combien d’incarnations précédentes est-ce qu’une entité mâle dans cette incarnation-ci devrait avoir eu dans la passé en tant que femme pour avoir une forte orientation homosexuelle dans cette incarnation-ci?

Ra: Je suis Ra. Si une entité a eu grosso modo 65% de ses incarnations dans le complexe sexuel biologique, de la polarité opposée à son actuel complexe corps, cette entité est vulnérable à l’envahissement de vos zones urbaines et peut peut-être devenir de ce que vous appelez une nature homosexuelle.

Il est à noter, à ce point de jonction que, bien que beaucoup plus difficile, il est possible à une entité, dans ce type d’association, d’être d’un grand service à une autre dans la fidélité et le sincère amour de rayon vert de nature non sexuelle, ajustant ou diminuant de la sorte son handicap sexuel.

Interlocuteur: Est-ce qu’il y a impression dans le codage de l’ADN d’une entité de manière à ce que des déviations soient imprimées dû à des expériences sexuelles précoces?

Ra: Je suis Ra. Ceci est en partie exact.

Vu la nature des expériences sexuelles solitaires il est, dans la plupart des cas, improbable que ce que vous appelez masturbation ait un effet d’impression sur des expériences ultérieures.

Cela est vrai aussi pour certaines des rencontres qui peuvent être vues comme homosexuelles entre ceux de ce groupe d’âge. Il s’agit souvent plutôt d’innocents exercices faits par curiosité. Cependant, il est très exact que la première expérience dans laquelle le complexe mental/corps/esprit est intensément impliqué imprimera en effet dans l’entité, pour cette expérience de vie, un ensemble de préférences.

Interlocuteur: Est-ce que le groupe d’Orion utilise cela comme un passage, d’imprimer dans des entités des préférences qui pourraient être de polarisation négative?

Ra: Je suis Ra. Tout comme nous de la Confédération nous efforçons de faire irradier notre amour et lumière à chaque fois que l’opportunité nous en est donnée, y compris des opportunités sexuelles, ainsi le groupe d’Orion utilise une opportunité, quand elle est orientée négativement ou si l’individu est orienté négativement.

Interlocuteur: Y a-t-il une déviation émotionnelle n’ayant rien à voir avec la polarité sexuelle mâle/femelle qui peut créer une accumulation d’énergie sexuelle dans une entité?

Ra: Je suis Ra. L’accumulation d’énergie sexuelle a très peu de chances de se produire sans déviation sexuelle de la part de l’entité. Peut-être n’avons-nous pas compris votre question, mais il semble évident qu’il faut qu’une entité ait un potentiel d’activité sexuelle pour faire l’expérience d’une accumulation d’énergie sexuelle.

Interlocuteur: Je pensais plutôt à la possibilité que le groupe d’Orion ait influencé certains membres du troisième Reich au sujet desquels j’ai lu des rapports faisant état d’une satisfaction sexuelle par l’observation du gazage et de la mise à mort d’entités dans les chambres à gaz.

Ra: Je suis Ra. Nous allons répéter que ces entités avaient le potentiel pour l’accumulation d’énergie sexuelle. Le choix du stimulus est certainement le choix de l’entité.

Dans le cas dont vous parlez, ces entités étaient fortement polarisées par le rayon orange, trouvant ainsi le blocage énergétique du pouvoir sur autrui, la mise à mort étant le pouvoir ultime sur autrui, ceci étant ensuite exprimé d’une manière sexuelle, encore que solitaire. Dans ce cas le désir se poursuit sans faiblir et est virtuellement inextinguible.

Vous trouverez, si vous observez tout le spectre des pratiques sexuelles parmi vos peuples, qu’il y en a qui font l’expérience d’une telle satisfaction par la domination sur autrui soit par le viol ou par d’autres moyens de domination.

Dans chaque cas ceci est un exemple de blocage d’énergie, qui est sexuel dans sa nature.

Interlocuteur: Est-ce que le groupe d’Orion serait capable, alors, d’imprimer dans des entités cet effet de rayon orange? Est-ce comme cela que cela a commencé? Si nous remontons au début de la troisième densité il doit y avoir une cause primale à cela.

Ra: Je suis Ra. La cause de ceci n’est pas Orion. C’est le libre choix de vos peuples. Ceci est un peu difficile à expliquer. Nous allons essayer.

Les transferts et blocages d’énergie sexuelle sont plutôt une manifestation ou exemple de ce qui est plus fondamental, que l’inverse. C’est pourquoi, à mesure que vos peuples se sont ouverts aux concepts de bellicosité et d’avidité de propriété, ces diverses distorsions ont commencé à filtrer au travers de l’arbre du mental en descendant jusqu’aux expressions du complexe corps, l’expression sexuelle étant à la base de ce complexe.

Dès lors, ces blocages d’énergie sexuelle, bien qu’influencés et intensifiés par Orion, sont fondamentalement le produit de la façon d’être, librement choisie par vos peuples.

Ceci sera la question finale à moins que nous ne puissions parler plus longuement sur cette question pour clarifier, ou répondre à quelques demandes brèves avant de clôturer.

Interlocuteur: J’aurais juste besoin de savoir alors si cela se produit par la mémoire raciale et contamine la population entière d’une manière ou d’une autre.

Ra: Je suis Ra. La mémoire raciale contient tout ce qui a été expérimenté.

Dès lors, il y a dirons-nous, une certaine contamination, même de nature sexuelle, ceci apparaissant principalement dans votre propre culture comme les diverses prédispositions à des relations adverses ou, ainsi que vous les appelez, mariages, plutôt que le libre don de l’un à l’autre dans l’amour et la lumière du Créateur infini.

Interlocuteur: C’était précisément là que j’essayais d’en venir. Merci beaucoup. Je ne veux pas épuiser l’instrument, donc je vais seulement demander s’il y a quelque chose que nous pouvons faire pour augmenter le confort de l’instrument ou améliorer le contact.

Ra: Je suis Ra. S’il vous plaît, constatez que cet instrument est plutôt fatigué. Le canal est très clair. Cependant nous trouvons que l’énergie est faible. Nous ne voulons pas épuiser l’instrument. Cependant il y a, dirons-nous, un échange d’énergie que nous ressentons comme un honneur/devoir d’offrir quand cet instrument s’ouvre. C’est pourquoi nous conseillons à cet instrument d’essayer d’évaluer soigneusement les énergies vitales avant de s’offrir comme canal ouvert. Tout est bien. Vous êtes consciencieux.

Je suis Ra. Le laisse cet instrument et vous dans l’amour et la lumière du Créateur infini unique. Allez donc et réjouissez-vous dans la puissance et la paix du Créateur Unique. Adonaï.

La Loi Une, Livre II, Séance 32

27 février 1981

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et la lumière du Créateur infini unique. Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: Nous allons à présent poursuivre avec la matière d’avant-hier. Le sujet est comment la polarité sexuelle agit en tant que catalyseur dans l’évolution et comment faire le meilleur usage de ce catalyseur. En revenant à cette matière je vais remplir quelques vides que nous ne comprenons probablement pas très bien jusqu’ici.
Pouvez-vous me dire la différence entre activation de rayon orange et activation de rayon jaune? Je vais aller de la lumière du rayon rouge jusqu’à celle du violet. Nous avons couvert le rayon rouge, de sorte que je voudrais à présent demander quelle est la différence entre l’activation du rayon jaune et celle du rayon orange.

Ra: Je suis Ra. Le rayon orange est l’influence ou patron vibratoire dans lequel le mental/corps/esprit exprime sa puissance sur une base individuelle.

Ainsi donc, le pouvoir sur des individus peut être vu comme de rayon orange. Ce rayon a été très intense parmi vos peuples sur une base individuelle. Vous pouvez voir dans ce rayon le traitement d’autres ‘soi’ comme des non-entités, des esclaves ou du cheptel, n’accordant de la sorte aucun statut à autrui.

Le rayon jaune est un rayon focal et très puissant, et concerne l’entité par rapport à, dirons-nous, des groupes, des sociétés, ou des grands nombres de complexes mental/corps/esprit.

La vibration de ce rayon orange —nous nous corrigeons—de ce rayon jaune est au coeur des actes belliqueux par lesquels un groupe d’entités ressent la nécessité et le droit de dominer d’autres groupes d’entités et de plier leur volonté aux volontés des maîtres.

La voie négative, comme vous l’appelleriez, utilise une combinaison de rayon jaune et de rayon orange dans ses plans de polarisation. Ces rayons, utilisés de manière exclusive, vont susciter un contact avec l’infini intelligent.

La nature habituelle de l’interaction sexuelle si l’on est jaune ou orange dans les schémas vibratoires primaires, est une nature de blocage et ensuite de faim insatiable, à cause du blocage.

Quand deux ‘soi’ vibrent dans cette zone, le potentiel de polarisation par l’interaction sexuelle est entamé, une entité faisant l’expérience du plaisir de l’humiliation et de l’esclavage ou de l’asservissement, l’autre faisant l’expérience de la maîtrise et du contrôle sur une autre entité. De cette manière est faite l’expérience d’un transfert de polarité négative d’énergie sexuelle

Interlocuteur: Dans la matière que vous avez transmise le 17 février vous avez dit: «Dans le troisième rayon il y a deux possibilités. Premièrement, si les deux vibrent dans le troisième rayon il y aura un transfert d’énergie qui renforce mutuellement». De quelle couleur est le troisième rayon dans cet extrait?

Ra: Je suis Ra. Le rayon dont nous parlons dans cet extrait devrait proprement être le rayon vert ou quatrième rayon.

Interlocuteur: Je devrais alors changer ce troisième en quatrième ou vert?

Ra: C’est correct. S’il vous plaît continuer à signaler les erreurs qui se rapportent à la numérotation, ainsi que vous les appelez, car ce concept nous est étranger et nous devons traduire, si vous voulez, quand nous utilisons des nombres. Ceci est une faiblesse permanente dans ce contact, vu la différence entre nos moyens et les vôtres. Votre aide est appréciée.

Interlocuteur: Merci. Je crois que pour le moment nous avons amplement couvert le rayon vert, de sorte que je vais sauter le rayon vert et passer au rayon bleu. Pouvez-vous me dire la différence entre le rayon vert et le rayon bleu, avec l’emphase sur le rayon bleu?

Ra: Je suis Ra. Avec le transfert d’énergie de rayon vert vous arrivez maintenant au grand tournant, sexuellement parlant, ainsi qu’au mode d’expérience mutuelle.

Le rayon vert peut être tourné vers l’extérieur, l’entité donnant alors au lieu de recevoir.

Le premier don au-delà du rayon vert est le don de l’acceptation ou liberté, qui permet à celui qui reçoit le transfert d’énergie de rayon bleu l’opportunité du sentiment d’être accepté, rendant ainsi l’autre ‘soi’ libre de s’exprimer auprès du donateur de ce rayon.

Il doit être noté qu’une fois accompli le transfert d’énergie par deux complexes mental/corps/esprit dans l’accouplement, les autres rayons sont disponibles sans que les deux entités soient obligées de progresser également.

C’est ainsi qu’une entité vibrant au rayon bleu ou une entité vibrant au rayon indigo, dont les autre vibrations de rayon sont claires, peut partager cette énergie avec le rayon vert de l’autre ‘soi’, agissant ainsi comme un catalyseur pour la poursuite de l’apprentissage/instruction de l’autre ‘soi’.

Un tel transfert par l’intermédiaire des rayons n’est pas possible avant qu’un autre ‘soi’ n’atteigne le rayon vert.

Interlocuteur: Quelle est la différence entre transfert de rayon indigo et transfert de rayon bleu?

Ra: Je suis Ra. Le rayon indigo est celui de, dirons-nous, la prise de conscience du Créateur en tant que ‘soi’; donc quelqu’un dont les vibrations de rayon indigo ont été activées peut offrir le transfert d’énergie de Créateur à Créateur.

Ceci est le début de la nature sacrée de ce que vous appelez votre acte reproducteur bisexuel. Il est unique en ce qu’il porte la totalité, l’entièreté, l’unité dans son offrande à l’autre ‘soi’.

Interlocuteur: Quelle est la différence entre le rayon violet et les autres?

Ra: Je suis Ra. Le rayon violet, tout comme le rayon rouge, est constant dans l’expérience sexuelle.

Son expérimentation par l’autre ‘soi’ peut être déformée ou complètement ignorée, ou non appréhendée par l’autre ‘soi’. Cependant, le rayon violet étant la somme et la substance du complexe mental/corps/esprit, englobe et informe toute action d’un complexe mental/corps/esprit.

Interlocuteur: Est-ce que les transferts d’énergie de cette nature se produisent en cinquième, sixième et septième densités — tous les rayons?

Ra: Je suis Ra. Les rayons, tels que vous les comprenez, ont une signification différente dans la densité suivante, et la suivante, et ainsi de suite, de sorte que nous devons répondre à votre question par la négative.

Les transferts d’énergie n’ont lieu que dans les quatrième, cinquième, et sixième densités. Celles-ci sont encore de ce que vous appelleriez une nature polarisée.

Cependant, étant donné la capacité de ces entités à voir les harmonies entre individus, ces entités choisissent des partenaires qui sont harmonieux, permettant ainsi un constant transfert d’énergie et la propagation des complexes corps que chaque densité utilise.

Le processus est trop différent dans les cinquième et sixième densités pour que vous le compreniez. Cependant, il est dans ces cas-là, toujours basé sur la polarité.

Dans la septième densité il n’y a pas cet échange particulier d’énergies parce qu’il n’est pas nécessaire de recycler les complexes corps.

Interlocuteur: Je suppose que nous avons sur Terre aujourd’hui et avons eu dans le passé, des Missionnés de quatrième, cinquième, et sixième densités. Quand ils s’incarnent dans le physique de cette densité-ci pour une certaine période en tant que Missionnés, quels types de polarisation par rapport à ces divers rayons, les affectent-ils ?

Ra: Je suis Ra. Je crois que je saisis la portée de votre demande. Veuillez poser encore d’autres questions si la réponse n’est pas suffisante.

Les Missionnés de quatrième densité, et il n’y en a pas beaucoup, tendent à choisir les entités qui semblent remplies d’amour ou en besoin d’amour. Il y a une grande possibilité/probabilité que les entités fassent des erreurs de jugement à cause de la compassion avec laquelle sont vus les autres ‘soi’.

Le Missionné de cinquième densité est une entité qui n’est pas terriblement affectée par le stimulus des divers rayons des autres ‘soi’, et qui à sa propre manière s’offre elle-même quand un besoin est perçu. De telles entités ne sont pas susceptibles de s’engager dans, dirons-nous, la coutume de vos peuples appelée mariage et sont très enclines à ressentir de l’aversion pour la maternité et l’éducation d’enfants, dû à la prise de conscience de l’impropriété des vibrations planétaires relatives aux vibrations harmonieuses de la densité de la lumière.

La sixième densité, dont vous pouvez comparer les moyens de propagation à ce que vous appelez la fusion, a tendance à s’abstenir, dans une grande mesure, de la programmation reproductrice bisexuelle du complexe corporel, et recherche plutôt ceux avec qui le transfert d’énergie sexuelle est d’une nature de fusion complète, pour autant que cela soit possible dans la manifestation de troisième densité.

Interlocuteur: Pouvez-vous étoffer un peu e que vous entendez par «d’une nature de fusion complète»?

Ra: Je suis Ra. La création entière est du Créateur unique. Dès lors, la division de l’activité sexuelle en simplement celle du complexe corporel est une division artificielle, toutes choses étant ainsi vues comme également sexuelles: le mental, le corps et l’esprit, toutes choses qui font partie de la polarité de l’entité.

Ainsi donc, la fusion sexuelle peut être vue avec ou sans ce que vous appelez ‘rapport sexuel’, qui est l’amalgame complet du mental, du corps et de l’esprit dans ce qui est ressenti comme un orgasme constant, dirons-nous, de joie et de délice dans ‘l’être-itude’ [1] de l’autre.

Interlocuteur: Est-ce que de nombreux Missionnés de ces densités ont des problèmes considérables par rapport à l’incarnation dans la troisième densité à cause de cette orientation différente?

Ra: Je suis Ra. La possibilité/probabilité de tels problèmes, comme vous les appelez, dus à l’incarnation de sixième densité dans la troisième, est assez grande. Ce n’est pas nécessairement un problème si vous voulez l’appeler ainsi. Cela dépend de l’orientation unique de chaque complexe mental/corps/esprit dans cette situation ou placement de relativités vibratoires.

Interlocuteur: Pouvez-vous me donner une idée de la façon dont les différentes couleurs…. Ceci est une question difficile à poser. J’ai du mal à trouver les mots. Ce que j’essaie de demander c’est comment les différentes couleurs sont à l’origine des fonctions des différentes expressions de la conscience? Je ne sais pas si cette question est suffisante.

Ra: Je suis Ra. Cette question est suffisamment claire pour que nous tentions d’expliquer ce qui, comme vous l’avez observé, n’est pas une matière facile à saisir pour le mental intellectuel.

  • La nature de la vibration est telle qu’elle peut être vue comme ayant des échelons mathématiquement stricts ou étroits.
  • Ces échelons peuvent être vus comme ayant des limites.
  • A l’intérieur de chaque limite il y a des gradations infinies de vibrations de couleurs.
  • Cependant, à mesure qu’on approche d’une limite, un effort doit être fait pour franchir cette limite.
  • Ces couleurs sont un moyen simpliste d’exprimer les divisions limitatives de votre densité.
  • Il y a aussi l’analogie du temps/espace, qui peut être vu comme la couleur elle-même, dans un aspect modifié.
Interlocuteur: Merci. Est-il possible à une entité dans la troisième densité physique de varier au travers de tout le spectre des couleurs, ou bien est-ce que l’entité est quasiment ancrée dans une seule couleur?

Ra: Je suis Ra. Ceci sera la dernière question complète de cette séance de travail. Veuillez reformuler plus clairement.

Interlocuteur: Je voulais dire: est-il possible à une personne de rayon vert, qui est primordialement de l’activation du rayon vert, de varier des deux côtés du rayon vert dans une grande ou petite mesure par rapport à l’activation d’énergie, ou bien est-elle primordialement du rayon vert?

Ra: Je suis Ra. Nous saisissons la nouveauté de la matière sur laquelle vous questionnez. Ce n’était pas clair car nous pensions que nous avions couvert cette matière.

La portion couverte est la suivante : l’activation du rayon vert est toujours vulnérable au rayon jaune ou au rayon orange de la possession, celle-ci étant largement du rayon jaune, mais débordant souvent dans le rayon orange. La crainte de la possession, le désir de posséder, la peur d’être possédé, le désir d’être possédé: voilà les distorsions qui provoquent la désactivation du transfert d’énergie du rayon vert.

La nouvelle matière est la suivante: une fois le rayon vert atteint, la capacité de l’entité à entrer dans le rayon bleu est immédiate et n’attend que les efforts de l’individu.

Le rayon indigo n’est ouvert que grâce à une discipline et une pratique considérables qui ont beaucoup à voir avec l’acceptation de soi, non seulement en tant que soi polarisé et équilibré, mais en tant que le Créateur, en tant qu’une entité de valeur infinie. C’est cela qui commencera à activer le rayon indigo.

Interlocuteur: Merci.

Ra: Je suis Ra. Avez-vous quelques brèves demandes avant que nous clôturions?

Interlocuteur: Je pense que tout ce que j’ai serait trop long et je me contenterai donc de demander si nous pouvons faire quelque chose pour augmenter le confort de l’instrument ou rendre meilleur le contact.

Ra: Je suis Ra. Tout est bien. Nous recommandons non seulement à cet instrument mais aussi à chacun d’entre vous de bien veiller aux énergies vitales nécessaires au non-épuisement de l’instrument et du niveau de contact. Vous êtes extrêmement consciencieux, mes amis. Nous serons avec vous. Je vous laisse à présent dans l’amour et la lumière du Créateur infini unique. Allez donc et réjouissez-vous dans la puissance et la paix du Créateur infini unique. Adonaï.

[1] Original : ‘being-ness’ (NdT)

http://www.llresearch.org

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source et le site: http://www.elishean.fr/

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2016/ Elishean mag



Print Friendly, PDF & Email
Articles similaires

Ajouter un commentaire

Envoyer un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les réseaux sociaux

Votre aide est importante…

MilenaVous appréciez mon travail et vous voulez soutenir ce site?

Vous pouvez contribuer à la continuité de ce site en faisant un don sécurisé sur PayPal.

Même une somme minime sera la bienvenue, car je gère seule tous les sites du réseau Elishean/ les Hathor. Avec toute ma gratitude, Miléna

 

Recherchez sur le réseau

Articles Phares